Archives

Archive pour avril 2015

FEMMES OBSCURES

FEMMES OBSCURES dans Fantastique 14072703494415263612413227

Le blog Flynn SFFF vous présente une parution littéraire de la SF, du Fantastique ou de la Fantasy en roman ou BD. Flynn, éternel dévoreur d’ouvrages, vous décortique son bouquin du jour…

15041309092415263613167468 dans Flynn

« Lorsque les rayons du soleil n’illuminent plus la vie de leur réalité claire et évidente, certaines femmes se révèlent dans l’ombre. Sortant de leurs recoins sombres à l’abri des regards, elles peuvent prendre vie à partir de vos rêves les plus fous. Ou de vos pires cauchemars…

Femmes Obscures est un recueil de nouvelles fantastiques à plusieurs facettes. Chacune d’elles est un bijou obscur qui vous emportera là où la réalité s’arrête, où les barrières s’estompent.

Il comprend les nouvelles suivantes: Le voile immaculé, Le songe d’une nuit d’automne, Le murmure de la mer, Le rosier grimpant, Le marc de café, Baiser mortel, Mastabas. »

Le genre Fantastique est très en vogue chez la jeunesse mais aussi chez les lecteurs matures, et il dispose d’un lectorat assez large et fidèle. Femmes Obscures, d’Angélique Ferreira, se trouve être un recueil de nouvelles fantastiques, somme toute classique, jouant avec le paranormal et s’adressant à tout le lectorat fantastique et non pas seulement à une partie de celui-ci.

Une écriture simple pour des intrigues relativement simples et pourtant, très prenantes. La plupart des textes sont assez « choc » cependant, ceux-ci se trouvent être souvent beaux et émouvants. On sent que l’auteur y a mis toute son âme, qu’elle cherche à faire passer ses idées. Chaque petite histoire permet la découverte d’une nouvelle femme et c’est ça qui donne l’intérêt de ce recueil, ces interventions fantastiques et paranormales dans chaque nouvelle.

En plus du côté fantastique, Angélique nous place dans un contexte historique. Le tout écrit de manière fluide et poétique. Seul petit bémol, sur les sept nouvelles, deux ou trois d’entre elles proposent une fin trop prévisible, voulue par l’auteur ou non, j’ai trouvé cela dommage. Cependant, ce petit souci est vite oublié du fait qu’Angélique Ferreira nous fait voyager à travers les époques, XIXe – XXe siècle et à travers les lieux, de l’Angleterre à l’Égypte Antique. Au final, Angélique Ferreira nous offre un bon recueil fantastique à travers lequel elle parvient à démontrer son talent d’auteur pour des récits courts.

Femmes Obscures est publié aux Éditions Artalys.

- Flynn -

Autres livres présentés par Flynn :

Dangereuses visions : le Necronomicon en BD / Agharta : le Temps des Selkies / Le Dernier Roi des Elfes / Le Niwaâd / Moi, Cthulhu / Docteur Sleep / Saigneur de Guerre / Le Démon aux Mille Visages / Le Gardien de la Source / Universal War Two (T1) : Le Temps du Désert / Blake et Mortimer : L’Onde Septimus / Culture Geek / Attention aux Morts / Out There – volume 1 /L’Encyclopédie du Hobbit / Quantex (T1) : Le Songe des Immortels / Quantex (T2) : La Révolte des Ombres / Chroniques des Ombres / Le très grand Nettoyage / Les Pantins Cosmiques / Cornes / Le Miroir des Templiers (T1) : New Paris / Nosfera2 / Soutenez le financement de l’ouvrage « Gore – Dissection d’une Collection » / Taupe / Le Monde de Fernando / Moi, Lucifer / LŒuf de Dragon /Ghouls of Nineveh / Ténèbres 2014 / Le Piège de Lovecraft / Cagaster – tome 1 / Le Cycle d’Ardalia : Le souffle d’Aoles / Agent des Ordres / Le Dieu était dans la Lune / Arthaé / Le Code du Chasseur de Primes / L’Aigle de Sang / Les Montagnes Hallucinogènes / La Dernière Terre (T1) : L’Enfant Merehdian /Destination Mars / Chroniques de Karn (T1) : Nereliath / Naturalis /Les Parias d’Engelar / Chroniques de Karn (T2) : Seuls les Dieux /La Saga de Xavi El Valent (T1) : Le Glaive de Justice / Le Roi en Jaune / Le Livre de la Création

Rejoignez le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



PAPERTOY : DE LA TERRE À LA LUNE !

PAPERTOY : DE LA TERRE À LA LUNE ! dans Papertoy 13092910271215263611593935

15041010294515263613157583 dans Science-fiction

Le week-end arrive et vous ne savez pas trop comment l’occuper (oui, oui, oubliez un peu Internet et Face de Bouc !) ? Un voyage dans l’espace s’impose ! Virtuellement, rassurez-vous. Embarquez à bord du train lunaire et partez en direction de la Lune pour rêver en compagnie des romans de Jules Verne ! Vous trouverez votre joli train lunaire À l’ombre du pommier. Comment ça je divague ? Ah oui, c’est vrai, j’ai oublié de vous préciser qu’il s’agit en fait du nom du site où votre train lunaire vous attend. Cliquez et vous verrez. Amusez-vous bien !

- Morbius -



DROIT DE VOTE POUR TOUS LES CALÉDONIENS !

( Humeur )

« Des milliers de personnes qui résident et payent leurs impôts en Nouvelle-Calédonie, pays d’outre mer français, n’ont plus le droit de voter pour les élections concernant l’avenir institutionnel du territoire. Si vous êtes pour le principe fondamental du suffrage universel « un homme, une voix » en Nouvelle-Calédonie aussi, MERCI de signer cette pétition et de la diffuser au plus grand nombre ! » (François W.)

Quand les avenirs sombres de la SF deviennent peu à peu réalité sur une île du Pacifique (souvenez-vous… 1984, Le Meilleur des Mondes…), quand l’avenir du Caillou est en jeu, on laisse un temps la SF et le Fantastique de côté pour la dure réalité.

Empêcher des gens de voter, c’est totalement hors de ma conception de la démocratie. La France est en train de bafouer ouvertement les Droits de l’Homme en Nouvelle-Calédonie, il faut signer d’urgence cette pétition ICI ! (Pour en savoir plus, lisez cet article)

- Morbius -

DROIT DE VOTE POUR TOUS LES CALÉDONIENS ! dans Humeur 15040905293515263613153558



QUELQUES BELLES CRÉATURES DES ANNÉES 2000 – partie 1

QUELQUES BELLES CRÉATURES DES ANNÉES 2000

(Et y’a du beau monstre au balcon !)

QUELQUES BELLES CRÉATURES DES ANNÉES 2000 - partie 1 dans Cinéma bis 15040704583715263613147736

Voici quelques monstres issus de films sortis ces quinze dernières années qui, s’ils avaient été plus célèbres et qui, comme le bon vin, avaient pris de la maturité avec l’âge, auraient trouvé une place de choix dans la rubrique des Monstres Sacrés, aux côtés de The Creeper par exemple.

Et puis il n’y a pas que des vieillards qui lisent Les Échos d’Altaïr, il en faut aussi pour les jeunes !

—-  PARTIE 1  —-

IL T’ASPIRE AU FOND DE SON ANTRE, LE MYTHIQUE DAGON

15040705013615263613147738 dans Cinéma bis américainL’intrigue : Paul et sa charmante petite amie Barbara fêtent le succès de leur nouvelle société on-line avec Howard, leur riche investisseur, et son épouse Vicki. Les deux couples passent quelques jours agréables sur le voilier d’Howard, navigant le long de la côte espagnole. Leur croisière idyllique s’achève brutalement lorsque leur bateau s’échoue sur un récif, emprisonnant Vicki et Howard sous le pont inférieur. Paul et Barbara cherchent du secours à Imboca, le village le plus proche. Au premier abord, cette bourgade de pêcheurs semble déserte. Pourtant, ses habitants vont vite se révéler être des fanatiques de Dagon, un dieu de la mer qui se délecte de sacrifices humains…

Le retour de Brian Yuzna et de Stuart Gordon sur les traces d’Howard Philip Lovecraft après RE-ANIMATOR (1985), FROM BEYOND (1986), NECRONOMICON (1994). LA MALÉDICTION DES PROFONDEURS (Beneath Still Waters) suivra en 2005.

Dagon était un dieu des semences et de l’agriculture des populations sémitiques et fut révéré par les anciens Amorrites, les habitants d’Ebla, d’Ougarit et fut un des dieux principaux des Philistins. Très tardivement dans son histoire, à partir du IVe siècle après J.-C., on le trouve représenté sous la forme d’un poisson (« dag » en hébreu signifie « poisson »).

15040705012715263613147737 dans Cinéma bis anglaisC’est ainsi qu’à partir de 1917, l’auteur de pulps de science-fiction, H.P. Lovecraft, a créé le mythe des « Grands Anciens » dont DAGON est le dieu poisson. Il est le dieu vénéré par « Ceux des profondeurs », ainsi que par certains habitants d’Innsmouth, qui font partie de l’Ordre ésotérique de Dagon.

Dans le film de Stuart Gordon produit en Espagne, DAGON (2001), le Dieu Poisson y est difficilement définissable en tant que créature, il reste une entité vénérée. Et franchement, c’est vraiment de cette manière que je préfère voir les mythologies lovecraftiennes portées à l’écran. DAGON est à mon goût l’une des meilleures séries B adaptées de l’auteur du Mythe de Cthulhu.

ELLE VA TE DÉCHIQUETER, LA BÊTE DU GÉVAUDAN

L’intrigue : 1765. Le chevalier Grégoire de Fronsac, naturaliste au jardin du Roi, est envoyé en Gévaudan pour dresser le portrait de la Bête du Gévaudan. Il est accompagné de Mani, son frère de sang Indien rencontré en Nouvelle-France. Au cours de sa traque, Fronsac se heurte au conformisme d’une noblesse locale qui semble avoir de troublantes affinités avec le monstre qui massacre les paysans…

15040705071815263613147739 dans Cinéma bis espagnol

Difficile de décrire la créature du PACTE DES LOUPS (2001) de Christophe Gans sans trop en dire. Tirée d’une légende du Gévaudan, l’histoire de son énorme chien carnassier ressemble à ces mêmes légendes de chiens fantômes du folklore britannique ou germanique que Conan Doyle adaptera avec LE CHIEN DES BASKERVILLE, un roman dans lequel Sherlock Holmes affronte dans la lande brumeuse un énorme chien démoniaque.

UNE MOMIE QUI SURGIT HORS DE LA NUIT, BUBBA HO-TEP

15040705090615263613147740 dans Cinéma bis françaisBUBBA HO-TEP (2002) est un film drôle et paranoïaque de Don Coscarelli qui fait une parfaite transition entre la quadrilogie devenue lassante des PHANTASM (1979-1998) et l’inénarrable JOHN DIES AT THE END (2012).

L’intrigue : Une petite ville de l’Amérique profonde est menacée par une terrible momie, Bubba Ho-tep, qui veut absorber l’énergie vitale des habitants. Afin de la combattre, deux pensionnaires de l’asile local unissent leurs forces. Parmi eux, l’authentique Elvis Presley et un homme qui se prend pour Jack Kennedy…

VENU DU PASSÉ ET DE L’ESPACE, L’ALIEN TENTACULAIRE

15040705104315263613147741 dans DossierL’intrigue : Au Moyen-Âge, une météorite s’écrase sur terre et une paysanne présente est tuée par une mystérieuse bête…

De nos jours, trois amis en route pour un barbecue tombent en panne d’essence dans une zone réputée pour sa Dame Blanche, leurs trois amies continuant la route dans la seconde voiture. Alors que la radio signale une évasion d’un hôpital psychiatrique, ils font le plein dans une station apparemment abandonnée par le pompiste et y prennent en stop un inconnu en panne. Ils repartent, mais le chauffeur est surpris par l’apparition de la Dame Blanche et leur voiture est précipitée dans un ravin. Personne n’est blessé.

Mais la bête rôde encore…

Un Alien rôdant sous la terre et extirpant ses victimes à l’aide de longues et mortelles tentacules, le tout réalisé avec des images de synthèse sans fausses notes. Une créature d’outre-espace dont la venue est annoncée par une Dame Blanche et qui nous vient de RESONNANCES (2002), un film tourné dans le Jura et totalement auto-produit par son réalisateur, Philippe Robert.

Vous aurez un aperçu du tournage du film sur le blog qui lui a été dédié.

IL NE SONT LÀ QUE DANS UN SEUL BUT, LES ALIENS VIOLEURS DU PAYS DE GALLES

L’intrigue : Une équipe de télévision responsable d’une émission sur les phénomènes étranges se rend sur une île galloise où une jeune femme aurait été enlevée et mise enceinte par des extraterrestres. Un « spécialiste » en ufologie et, pour les reconstitutions, une actrice de X et un acteur gay de série Z se joignent à cette équipe déjà peu professionnelle…

15040705133615263613147742 dans Dossier : Quelques Belles Créatures des Années 2000

Nos Aliens violeurs sont issus de la comédie horrifique anglaise, EVIL ALIENS (2005) de Jake West (à qui l’on doit aussi les excellents RAZOR BLADE SMILE et DOGHOUSE). Le film de Jake West est volontairement Z et proche d’une pseudo-télé réalité : tout, y compris le gore, prend le ton de la dérision. Ainsi les Aliens du film ressemblent plus ou moins à un croisement entre ceux du cinéma de science-fiction des années 50 et l’image qu’on se fait de l’extraterrestre depuis l’affaire de Roswell. EVIL ALIENS est hilarant derrière cet hommage masqué aux films de monstres et de SF. Dans la lignée de BRAINDEAD (1994), BLACK SHEEP (2006) mais avec des Aliens au milieu d’Anglais et de Gallois qui se haïssent.

ILS SONT PRESQUE INCREVABLES, LES MUTANTS CANNIBALES DES ‘FEAST’

15040705184115263613147743 dans FantastiqueL’intrigue : Dans un bar perdu au fin fond du Texas la soirée se déroule paisiblement, quand brutalement la nuit tourne au cauchemar. À quelques pas de là, des créatures mutantes, affamées, se sont échappées d’une base de recherche militaire… Et elles ont faim de chair humaine…

Encore une trilogie mais américaine celle-ci, entièrement réalisée par John Gulager, FEAST (2005), FEAST 2 (2008) & FEAST 3 (2009) sur un concept, celui de détourner les clichés du cinéma d’horreur. Et sur-produite par une flopée de producteurs en vogue dont les comédiens Ben Affleck et Matt Damon, mais aussi par Wes Craven (ce qui est une de ses meilleurs idées depuis qu’il a commencé à enterrer le cinéma d’horreur avec ses SCREAM).

Chose particulièrement curieuse, dans le premier volet, FEAST (2005), les mutants s’y déguisent avec des peaux de bêtes et des cornes de cerfs pour camoufler leur allure hideuse.

IL NE PEUT RESTER QU’EUX, LES SKIN WALKERS

15040705200115263613147744 dans Science-fictionL’intrigue : Deux gangs de loups-garous sont informés par la lune qu’une ancienne prophétie va bientôt se réaliser. Un jeune garçon nommé Timothy, qui va bientôt fêter ses 13 ans, n’est pas au courant que cet anniversaire marquera sa transformation. Timothy a été élevé par sa mère, Rachel, sa grand-mère, son oncle Jonas, sa cousine Katherine et le petit ami de celle-ci, Adam. Rachel et son fils ne savent pas que le reste des membres de la famille sont de bons loups-garous qui veillent sur Timothy depuis sa naissance. Timothy, né d’une union entre des membres des deux gangs de loups-garous, déterminera le destin de la famille: Varek, Zo et Sonya, leaders du gang opposé qui célèbrent leur condition et leur soif de sang, sont prêts à tuer pour préserver leur vie, et déterminés à trouver Timothy, qu’ils considèrent comme un des leurs…

Encore des lycanthropes sur une intrigue prophétique en pleine vogue des UNDERWORLD (2003), des SENTINELLES DE LA NUIT (2004) etc… Mais SKIN WALKERS (2005) de James Isaac (JASON X, PIG HUNT) reste dans les limites de la série B efficace et de qualité, basé sur une légende amérindienne.

- Trapard -

À SUIVRE !

Autres sujets de la catégorie Dossier :

Les mondes perdus de Kevin Connor : 1 – Le Sixième Continent2 – Centre Terre 7e Continent3 – Le Continent Oublié4 – Les 7 Cités d’Atlantis / Fascinante planète Mars : 1 – L’invasion vient de Mars2 – L’invasion vient de la Terre3 – Ménagerie martienne4 – Délires martiens / Ralph McQuarrie : créateur d’univers (1)Ralph Mc Quarrie : créateur d’univers (2) / À la gloire de la SF : les pulps / Le cinéma fantastique français existe-t-il ? / Les séries d’Irwin Allen / Les Envahisseurs / Howard ou l’Ange Noir / Le Pays de l’Esprit : essai sur le rêve / Philip José Farmer, ou le seigneur de la ré-création (1) / Philip José Farmer, ou le seigneur de la ré-création (2) / Les dinosaures dans la littérature de science-fiction et de fantastique / Gérard Klein, ou l’homme d’Ailleurs et Demain / L’homme et son double / Jean-Pierre Andrevon, ou l’homme qui déclara la guerre à la guerre (1) / Jean-Pierre Andrevon, ou l’homme qui déclara la guerre à la guerre (2) / Homo Mecanicus (1) / Homo Mecanicus (2) / Jules Verne, ou le scaphandrier de l’Imaginaire (1) / Jules Verne, ou le scaphandrier de l’Imaginaire (2) / Jack Arnold (1) / Jack Arnold (2) / Jack Arnold (3) / Démons et merveilles (1) /Démons et merveilles (2) / Fungi de Yuggoth, ou l’oeuvre poétique / Un tour dans les boîtes de la galaxie / Fin du monde : J-1 / La maison hantée au cinéma / Bernard Quatermass et la famille Delambre / Le Fantastique et les prémices du cinématographe / Excursion galactique : première partie / Excursion galactique : deuxième partie / Radio Horror Shows : première partie / Sur les mers d’Altaïr IV / Radio Horror Shows : seconde partie / La flore extraterrestre au cinéma et à la télévision / Science-Fiction et Fantastique télévisés spécial 14 juillet / Vaisseaux (p1) : Le règne des vaisseaux fusées

Rejoignez le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



ROBOT-CRAIGNOS (83)

ROBOT-CRAIGNOS (83) dans Cinéma 13061310000015263611288446

15040609151715263613144525 dans Robot-craignos

Ah ! Enfin un robot-craignos des années 2010 ! Alors que l’on aurait pu croire que la mocheté robotique resterait à jamais l’exclusivité du cinéma d’antan, de celui du Grenier du Ciné SF, mais non ! Les années 2000 ont fait plus fort encore, car à n’en pas douter notre robot-craignos du jour reçoit illico-presto la médaille du pire « machin robotique » jamais conçu pour le cinéma ! Bravo !

Mais quel est donc ce « truc » ? Nous viendrait-il d’un nanar fauché ? Pas du tout ! Notre « bidule » s’appelle TARS et il apparaît dans le blockbuster (165 millions de dollars, tout de même…) de Christopher Nolan : INTERSTELLAR (2014). L’histoire :

« Le film raconte les aventures d’un groupe d’explorateurs qui utilisent une faille récemment découverte dans l’espace-temps afin de repousser les limites humaines et partir à la conquête des distances astronomiques dans un voyage interstellaire. » (allocine.fr)

15040609152015263613144527 dans Science-fictionAlors, comment vous décrire le fameux TARS… Hum… Eh bien, il ressemble à vrai dire à… à quatre longues boîtes rectangulaires… qui peuvent se mouvoir rapidement, voire très rapidement dans certains cas… et de ces quatre boîtes peuvent parfois sortir des je-ne-sais-quoi qui peuvent soulever des plaques si nécessaire… TARS est même capable de porter un être humain dans ses boîtes, ou plutôt sur ses boîtes… enfin, c’est difficile à dire… Vous me suivez ?…

On notera que TARS n’a pas peur de l’eau, qu’il sait parler et qu’il peut être programmé pour un maximum d’humour. Quand on ressemble à un placard ambulant flanqué de deux écrans, mieux vaut en avoir un maximum en effet…

TARS n’est pas le seul représentant du monde des « placards robotiques » du futur, il existe également d’autres modèles semblables appelés CASE et KIPP. Tous possèdent une certaine humanité qui leur permet d’accompagner les hommes dans leurs missions. À bord des vaisseaux, ils peuvent voyager complètement allongés, comme rangés dans un emplacement prévu pour cela, permettant ainsi le moins d’encombrement possible.

15040609151915263613144526

C’est Christopher Nolan lui-même, un cinéaste qui aime se démarquer des autres, qui a volontairement souhaité, pour son robot, une forme à l’opposé de celle que l’amateur de SF a l’habitude de rencontrer dans les films. Il souhaitait contourner les « clichés » et nous offrir SA vision du robot du futur. Grâce à lui, certains pensent aujourd’hui sérieusement que nos robots pourraient un jour ressembler à ce bloc monolithique pouvant miraculeusement se déplacer sans glisser sur ses bouts bien anguleux, parvenant à saisir des objets avec ses pinces improbables ou soulever on ne sait trop comment des êtres humains…

Alors que des designers farfelus osent œuvrer chaque jour à Hollywood et ailleurs pour élaborer, à la sueur de leur front, les formes les plus crédibles, les plus réalistes et fonctionnelles des robots et autres androïdes du cinéma de SF, Nolan, lui, a tout compris : un simple bloc divisé en quatre morceaux fait parfaitement l’affaire… D’accord M. Nolan…

- Morbius -

Autres vedettes de la catégorie Robot-Craignos :

Robot de Target Earth / Robot de Devil Girl from Mars / Robot de The Phantom Empire / Robot de The Robot vs. the Aztec Mummy / Robot de Vanishing Shadow /Robot de The Phantom Creeps / Robot de Undersea Kingdom / Robot de Superman (serial) / K1 / Ro-Man / Muffet / Robox / Robot géant des amazones de Star Crash / Robot de Flesh Gordon / 2T2 / Robot de Giant Robot / Gog / Kronos /Robot de The Space Giants / Robert / Wiki / Robots de The Lost Saucer / Robot de L’Invasion des Soucoupes Volantes / Jet Jaguar / Elias / QT-1 / Andy / Dot Matrix / Robot de The Goodies / Torg / Kryten / Robot de Dünyayi Kurtaran Adam /Robot de L’Homme Mécanique / Robot de Supersonic Man / Robot de Cosmo 2000 / Mechani Kong / Sparks / Robots de Ice Pirates / Maria (de Roboforce) / K-9Robot de The Bowery Boys Meet The Monsters / Robot de First Spaceship On Venus / « Friend » / RUR / Crow T. Robot, Gypsy & Tom Servo / Q / Tic Tac /Robowar / Robot de Frigia / Mark 1 / Kip / Doraemon / Robot de Métal Hurlant Chronicles /  Moguera / Robot de Galaxis / IG-88 / Stella / Metalogen Man / Tor /Robot de Superman Contre les Robots / Robot de Lost City / Robot de Supercar /Robot des Thunderbirds / Robot de Alien Armaggedon / Robot de Ikarie XB-1 /Robot de la série TV Superman (1951) / RuR (2) / Roscoe / Robots de Star Odyssey / Robot de La Edad de Piedra / Robot de l’épisode de La Quatrième Dimension : Oncle Simon / Stelekami / Auto / Eyeborgs / Astrul / Robot de Booby Trap / Vindicator / Robot de Bad Channels / Robots d’Alpha Cassiopée / Peebo / Robots de Super Inframan

Robot « cool » ou « craignos » ?

Rejoignez le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



ARC-BOUTAGE – chapitre 6

Souvenez-vous que suite à une proposition lancée par un membre du groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook de créer une nouvelle fantastique participative, certains membres de ce même groupe avaient répondu à l’appel. Trapard, Skarn, Jean Bessaudou et Gaulois, puis de nouveau Trapard ont chacun eu un mois de délai pour écrire leur partie dont voici l’historique. Puis Skarn a remis l’histoire en mouvement avec cette sixième partie, laissant à Jean Bessaudou le loisir de se choisir un moment le mois qui vient pour connecter de nouveau son ‘bioport’ à la nouvelle. Mais si vous, vous aimez aussi le Fantastique et que vous vous sentez l’âme d’un scribouilleur bouillonnant et, surtout, que l’évolution de cette nouvelle vous inspire, n’hésitez pas à nous rejoindre dans le groupe (ou à nous contacter ici) et à nous proposer votre participation.

Arc-Boutage – chapitre 6

ARC-BOUTAGE - chapitre 6 dans Fantastique 15040508284215263613141899

La douleur recommence, plus vive encore que la première fois. C’est à peine si j’ai vu l’autre sourcilier. Je croise mes bras contre moi pour faire barrière à cette attaque par réflexe, mais je sais pertinemment que ce geste ne me sera d’aucune aide. Mes narines sont agressées par une odeur rance, une odeur de mort, sa mort. Sa chair pourrie tombe par endroit et donne l’impression de se désagréger au contact de l’eau du marais. J’aperçois ici ou là un morceau d’os et ses yeux vitreux me fixent sans mouvement. Lentement il lève le bras gauche, laissant s’envoler au vent des morceaux de guenilles aussi pourries que les chairs qui composent son porteur. La douleur m’oppresse plus encore, j’ai l’impression que mes poumons vont imploser sous la pression qu’IL exerce sur moi par sa simple force de pensée.

Les larmes commencent à monter tellement la douleur est forte si je ne réagis pas immédiatement de risque d’y laisser ma peau. J’étais déjà tombé sur des coriaces avant mais celui-ci m’a surpris par la violence de son attaque. Il me faut répliquer et très vite si je veux m’en sortir. Je redresse les yeux vers lui et d’un mouvement sec, je tends mes bras vers lui en ouvrant grand les mains. Une décharge me court depuis les épaules et sort par chacune des mes paumes, se propageant à grand vitesse vers LUI. À l’œil nu un humain normalement constitué ne verrait que le sillon laissé par le mouvement de l’air à la surface de l’eau du marais comme pourrait le faire un avion volant à basse altitude sur l’océan. En revanche, un être doté de pouvoirs surnaturels tel que moi verrait parfaitement les vortex créés par le déplacement de l’air et les vibrations qui environnent la personne qui les a produites.

IL prend l’attaque de plein fouet me libérant instantanément de ma douleur. J’entends un craquement sinistre, certainement celui de sa colonne vertébrale qui vient de céder sous le choc. Des lambeaux de chair et des morceaux de vêtements volent sur plusieurs mètres, je crois même voir deux molaires et un globe oculaire au milieu des morceaux qui volent. IL atterrit plusieurs mètres plus loin, j’en profite pour préparer mon attaque suivante s’il en était besoin.

J’avance lentement vers le corps possédé mais aucun mouvement ne semble émaner de la masse informe qui flotte à présent au grès du faible courant créé par le vent. Je ne me laisse pas duper, je n’ai pas encore vu le feu-follet. Il n’a pas encore eu son compte.

Comme pour me donner raison il se redresse brusquement alors que je suis à moins de deux mètres, il me regarde de son seul œil qui semble briller de haine à présent. Je lance ma seconde attaque de toutes mes forces. Celle-ci sera la bonne j’en suis sûr.

Le vortex est plus impressionnant encore et emporte avec lui l’eau croupie et quelques feuilles de la végétation environnante. Le tout avance très vite en direction de la cible, y échapper semble illusoire. J’esquisse un petit sourire au coin des lèvres alors que l’impact est imminent. Mais alors que le possédé devrait être disloqué par le mélange des éléments déchaînes contre lui, un mur d’eau se dresse à quelques centimètres seulement de son corps décharné. Le maelstrom se heurte au mur invisible dans un éclat d’eau d’air et de feuillages puis tout retombe et le silence s’installe.

IL se tient toujours devant moi, droit comme un I,  fier comme un soldat revenant victorieux de la bataille. Seulement cette fois, la bataille n’est pas gagnée mon gars, tu ne connais pas encore Dominique.

- Zarathoustra, aide-moi !

***

Il est marrant l’patron : un pet qui passe pas et qui c’est qu’on appelle ? Bibi forcément. Et juste au moment où je suis tranquillement en train de me balader au bord du marais, enfin, balader mon essence… Non mais j’vous dis, il assure pas parfois le gars. Juste au moment où j’allais rigoler un peu avec une grenouille… J’aime bien le bruit que ça fait quand ça explose, une grenouille. Et puis ça en colle un peu partout : une patte ici, une patte là, un œil…

- Zarathoustra bordel ! J’ai besoin d’un coup de main tout de suite, pas demain !

Bon, bon, ok, j’arrive…

- Skarn -



THUNDERBIRDS 2015 : LE NOUVEAU GÉNÉRIQUE

C’est ce 4 avril qu’a débuté sur ITV Angleterre la nouvelle série des THUNDERBIRDS, nouvelle série intitulée THUNDERBIRDS ARE GO ! Voici son sympathique et fort impressionnant nouveau générique.

Image de prévisualisation YouTube



UTOPIC FASHION : UNIFORMES GALACTIQUES

UTOPIC FASHION : UNIFORMES GALACTIQUES dans Utopic fashion 13061310015515263611288448

Et si on s’attardait parfois sur les vêtements à travers les films et les séries de science-fiction ? Et si on explorait les tendances ou les fantasmes exprimés à travers les designs les plus fous, les plus kitchs ou les plus provocants de la SF, mais aussi à travers les plus austères, les plus sérieux ou les plus envisageables dans un avenir plus ou moins éloigné ? Place à Utopic Fashion !

15040406174015263613138826 dans Utopic fashionSortons un temps des bikinis spatiaux, perruques fluos, pyjamas colorés et autres combinaisons en aluminium auxquels nous sommes habitués dans Utopic Fashion pour nous attarder sur les magnifiques uniformes conçus pour la série télévisée de la fin des seventies : GALACTICA.

La série culte de Glenn A. Larson ne vécut que le temps d’une saison, mais elle nous a laissé en mémoire beaucoup d’images tenaces : ses superbes vaisseaux, bien sûr, mais aussi ses étonnants Cylons et forcément les uniformes de ses courageux soldats de la liberté.

Étant alors jeune adolescent, je suivais assidûment GALACTICA à la télévision au début des années 80, et je rêvais de pouvoir porter un jour l’uniforme du « Colonial Warrior ». Celui-ci était même disponible à la vente par correspondance dans le magazine Starlog, ce qui prouve l’engouement des fans de la série et le succès du costume en question, bien plus beau et original que celui créé pour le BATTLESTAR GALACTICA des années 2000.

15040406191215263613138827Constitué d’une belle veste marron (aux boutons métalliques non moins superbes), d’une tunique et d’un pantalon beiges, flanqué de bottes noires, l’uniforme du « Colonial Warrior » de GALACTICA 78 est parfois aussi accompagné d’une petite cape et de divers emblèmes ou décorations. Une large ceinture maintient l’arme à portée de main. Le casque, au design unique (à l’égyptienne !), était employé uniquement à bord des chasseurs coloniaux.

Aujourd’hui encore, l’uniforme du « Colonial Warrior » de la fin des années 70 est très présent dans les multiples conventions de SF à travers le monde. Les fans le conçoivent eux-mêmes où l’achètent sur des sites spécialisés, un uniforme qui convient à merveille pour l’homme comme pour la femme, chose pas toujours évidente pour les séries ou films de science-fiction.

Enfin, pour finir (et non des moindres !), saviez-vous, cocorico, que nous devons tous ces beaux uniformes à un Français né à Toulon ? Il s’agit de Jean-Pierre Dorléac, qui a également œuvré sur les costumes de BUCK ROGERS AU XXVe SIÈCLE ! Notre costumier très doué possède son site où l’on apprend qu’il est aussi écrivain, photographe, cuisinier et j’en passe. Bref, voilà un homme accompli ! Bravo à lui.

- Morbius -

Autres articles publiés dans la catégorie Utopic Fashion :

Les femmes de la Lune / Stella et son bikini spatial / Glamour Altaïra / Le futur sera à poils / Tenue des sables / Le X sera soft ! / Cuir moulant et satin kitsch /Paillettes cosmiques / Walkyrie spatiale / Les bouclettes de Zarth Arn / Ah la la, l’alu ! / Conquérantes de l’Univers / Logiquement vulcain / Les couleurs de l’espace / Blouson spatial anti-vampire / L’avenir des pyjamas du futur / Tenue décontractée pour la Lune

Rejoignez le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



PAPERTOY : OFFREZ-VOUS KING GHIDORAH !

PAPERTOY : OFFREZ-VOUS KING GHIDORAH ! dans Papertoy 13092910271215263611593935

15040310474515263613136539 dans Papertoy

Joli le King ! Maintenant, je ne garantis pas la facilité du montage… Mais après Mechagodzilla, il nous le fallait bien lui aussi. Voilà de quoi vous occuper pour ce long week-end de Pâques. Vous trouverez King Ghidorah ici.

- Morbius -



OH ! LE GROS POISSON !

( Blog )

OH ! LE GROS POISSON ! dans Blog 15040207491815263613132236

Combien ont mordu à l’hameçon lancé sur Altaïr IV, hier, jour du 1er avril ? Hein ? Beaucoup apparemment, vu les réactions (positives et encourageantes) recensées dans le groupe Facebook ! Mais désolé : il n’y a jamais eu de « Projet LEA », par conséquent il n’y aura bien sûr jamais d’association Les Échos d’Altaïr ni de CosmoFiction numéro 7 pour janvier 2016 ! Tout cela n’était qu’un gros poisson d’avril préparé par le cerveau outrageusement diabolique de Morbius. Voilà, ça vous apprendra à croire tout ce que l’on vous raconte sur Internet !

- Morbius -



123