CRUELER THAN DEAD

Posté le 7 juillet 2015

CRUELER THAN DEAD dans B.D. 15050108480515263613222884

Le blog Flynn SFFF vous présente une parution littéraire de la SF, du Fantastique ou de la Fantasy en roman ou BD. Flynn, éternel dévoreur d’ouvrages, vous décortique son bouquin du jour…

15070711474415263613425565 dans FantastiqueLes zombies. On en entend un peu moins parler en ce moment, malgré le succès de The Walking Dead (comics/série) ou encore de Tokyo Ghoul (manga), Scumbag Loser (manga), I am a Hero (manga),  Highschool Of The Dead (manga) et j’en passe. Je pense qu’il y a un peu de lassitude de la part des lecteurs qui veulent autre chose que toujours les mêmes zombies, les mêmes archétypes, les mêmes stéréotypes, enfin bref, qui veulent du changement dans l’univers zombie. Cependant, ça n’empêche pas les auteurs de faire du zombie et les éditeurs d’en éditer. La preuve avec la dernière parution de Glénat Manga, Crueler than Dead, manga de Tsukasa Saimura au scénario et Kozo Takahashi au dessin. Mais qu’en est-il de cette vague zombie ? Est-elle bonne ? Ou bien mauvaise ?

Le manga démarre assez rapidement, sans poser de contexte ni quoi que ce soit d’autre. On découvre une jeune femme inconsciente avec des vêtements déchirés qui se réveille d’un coup, perdue dans une pièce en désordre total. Elle découvre un enfant coincé sous une sorte de meuble. On en sait rien de plus, on avance dans l’inconnu. La situation semble toutefois grave, mais aucune information. On sait qu’il s’agit de zombies, vu le titre et la première page, mais faisant comme si nous n’étions pas au courant… Petit à petit, la situation s’éclaircit même si le mystère persiste. On a envie d’en savoir plus même si on sait à quoi s’attendre. Pour ce qui est du pitch, c’est assez simple, voici ce que Glénat en dit :

« Elle se réveille dans un monde décharné. Elle ne sait ni qui elle est, ni où elle est. Tout ce qu’elle sait, c’est qu’elle est en danger, une proie dans un monde envahit par les zombies. Tuer, se cacher, courir encore et encore, trouver des armes, trouver à manger, fuir pour un endroit où survivre autant que possible. Et chercher à comprendre pourquoi. Pourquoi ce monde, pourquoi ces zombies… et pourquoi, elle, saine, vivante, humaine, vient de vomir…. des doigts d’humains ! »

Le scénario n’a rien de très original malheureusement, mais on s’en doutait un peu. Une chose sort quand même de l’ordinaire, le fait que le personnage principal, une jeune femme nommée Maki, soit en réalité… un zombie ou tout du moins, un ancien zombie. En effet, un vaccin a été trouvé et testé, la jeune femme fut l’un des cobayes de l’expérience ce qui lui a permis de redevenir humaine. Désormais guérie, elle cherche à survivre. Heureusement pour elle, ses « pouvoirs » de zombie sont restés, elle est donc très forte et peut combattre les zombies sans problème. Ça s’arrête ici, le reste du scénario n’a rien d’exceptionnel. On a quand même un petit côté road trip (assez classique au récit du genre), assez sympa mais sans plus. Trop simple, le récit n’amène rien de spécial ni d’original. Il faut dire que Walking Dead est passé par là et a bien creusé le sujet, du coup, c’est difficile de faire un récit de zombie qui parle vraiment aux lecteurs. Un des gros défauts du scénario c’est que trop de passages intéressants sont éclipsés. Crueler than Dead c’est un Walking Dead un peu trash. Un peu plus « réel » sur certains points, moins sur d’autres. Mais ça ne diffère pas beaucoup.

Graphiquement, ça alterne entre le bien, le très bien et le moyen. Certaines pages sont vraiment belles, d’autres sont moins réussies, un peu bâclées. C’est dans l’ensemble très lisible et dynamique, mais un peu décevant par endroit. Ça manque de régularité.

Crueler than Dead a du potentiel, c’est une certitude, maintenant, je ne vous cache pas qu’il est décevant. Au travers d’une trame plus que simpliste, les auteurs piochent, par-ci par-là, des éléments d’intrigues d’autres récits ou, tout du moins, s’en inspirent fortement pour développer leur propre récit donnant ainsi une forte impression de déjà-vu. C’est dommage, mais attendons la suite…

- Flynn -

Autres livres présentés par Flynn :

Dangereuses visions : le Necronomicon en BD / Agharta : le Temps des Selkies / Le Dernier Roi des Elfes / Le Niwaâd / Moi, Cthulhu / Docteur Sleep / Saigneur de Guerre / Le Démon aux Mille Visages / Le Gardien de la Source / Universal War Two (T1) : Le Temps du Désert / Blake et Mortimer : L’Onde Septimus / Culture Geek / Attention aux Morts / Out There – volume 1 /L’Encyclopédie du Hobbit / Quantex (T1) : Le Songe des Immortels / Quantex (T2) : La Révolte des Ombres / Chroniques des Ombres / Le très grand Nettoyage / Les Pantins Cosmiques / Cornes / Le Miroir des Templiers (T1) : New Paris / Nosfera2 / Soutenez le financement de l’ouvrage « Gore – Dissection d’une Collection » / Taupe / Le Monde de Fernando / Moi, Lucifer / LŒuf de Dragon /Ghouls of Nineveh / Ténèbres 2014 / Le Piège de Lovecraft / Cagaster – tome 1 / Le Cycle d’Ardalia : Le souffle d’Aoles / Écosystématique de Fin de Monde / Agent des Ordres / Le Dieu était dans la Lune / Arthaé / Le Code du Chasseur de Primes / L’Aigle de Sang / Les Montagnes Hallucinogènes / La Dernière Terre (T1) : L’Enfant Merehdian /Destination Mars / Chroniques de Karn (T1) : Nereliath / Naturalis /Les Parias d’Engelar / Chroniques de Karn (T2) : Seuls les Dieux /La Saga de Xavi El Valent (T1) : Le Glaive de Justice / Le Roi en Jaune /Le Livre de la Création / Femmes Obscures / Le Cabinet du Docteur Black / Le Lycan Blanc / Zugzwang / Pretty Deadly – tome 1 : L’Écorcheuse

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez