DRIVE-IN : LA TRILOGIE DES MUTANTS (1958 – 1960)

Posté le 11 juillet 2015

DRIVE-IN : LA TRILOGIE DES MUTANTS (1958 - 1960) dans Cinéma bis 13051809153815263611200263

LA TRILOGIE DES MUTANTS (1958-1960)

L’HOMME H (1958), LA VAPEUR HUMAINE (1960) et THE SECRET OF THE TELEGIAN (1960) constituent ce que l’on appelle aujourd’hui « La Trilogie des Mutants » des studios de la compagnie japonaise Toho. Très éloignés des kaiju-eiga de l’époque, ces trois films sont pourtant une autre variante de l’après-Hiroshima et ses potentiels effets après-coup sur les humains. Proches des films policiers et sociaux japonais de l’après-guerre comme ceux d’Akira Kurosawa, la trilogie mélange d’excellents récits d’enquêtes policières flirtant avec les cabarets aux dance-floors sexy et américanisés tout en y ajoutant des éléments de science-fiction horrifique et particulièrement sur le thème de l’invisibilité.

15071108331015263613434239 dans Drive-in

L’HOMME H

L’HOMME H (1958, Bijo to Ekitainingen), réalisé par le grand Ishirô Honda, ouvre le bal avec sa créature gélatineuse et spectrale à mi-chemin entre film de fantôme japonais et variation sur les radiations atomiques très en vogue à cette période aux États-Unis (L’HOMME QUI RÉTRÉCIT, LE FANTASTIQUE HOMME COLOSSE…) et au Japon avec GODZILLA (1954). Puis, dans une certaine mesure, avec le très sympathique L’HOMME INVISIBLE CONTRE LA MOUCHE HUMAINE (1957, Tômei ningen to hae otoko) de Mitsuo Murayama pour la compagnie Daiei, qui diluait déjà de la SF au sein d’une bonne intrigue politico-policière.

L’intrigue : Un trafiquant de drogue disparaît soudainement, ne laissant que ses vêtements. Un jeune scientifique soupçonne que les essais de la Bombe H dans le Pacifique ont créé des mutants radioactifs gélatineux qui détruisent ceux qui les touchent…

15071108331515263613434240 dans Science-fiction

LA VAPEUR HUMAINE

LA VAPEUR HUMAINE (1960, Gasu ningen dai ichigo) ou THE HUMAN VAPOR, lui aussi réalisé par Ishirô Honda, est sûrement le plus connu de la Trilogie des Mutants de la Toho. De bons effets spéciaux et une réalisation efficace sur un Cinémascope aux magnifiques éclairages, le film de Honda nous propulse à toutes vapeurs dans son intrigue d’homme invisible cambrioleur.

L’intrigue : Après avoir accepté de subir des expérimentations, un détenu se voit doter de la capacité de se transformer en masse vaporeuse. Il en profite alors pour effectuer ses méfaits en toute impunité…

15071108332115263613434241 dans Trapard

THE SECRET OF THE TELEGIAN

THE SECRET OF THE TELEGIAN (1960, Denso Ningen) est mon film préféré de cette trilogie, avec son ambiance semi-gothique malgré une réalisation de Jun Fukuda plutôt connu pour sa démesure dans le superficiel, notamment pour ses réalisations de kaiju-eiga. Fluide et rythmé, THE SECRET OF THE TELEGIAN est un régal d’aventures policières science-fictionnelles.

L’intrigue : Un parc d’attraction. Un homme invite à visiter la caverne des horreurs, peu de temps avant qu’un meurtre y soit commis. Pas de description valable du tueur et pas de traces. Il n’y a qu’un journaliste qui a trouvé un mince fil, qu’un savant décrit comme un transistor nouveau genre, très efficace et miniature, mais qui doit être utilisé uniquement à basse température. D’autres meurtres sont commis et toujours le tueur disparait sans laisser de traces jusqu’à ce que de futures victimes dévoilent un crime commis à la fin de la guerre…

- Trapard -

Autres articles publiés dans la catégorie Drive-in :

L’Oasis des Tempêtes / It Conquered the World / The Giant Claw / Bataille Au-Delà des Étoiles / Attack of the Fifty Foot Woman / Cat-Women of the Moon / Le Fantôme de l’Espace / Mesa of Lost Women / Gorilla at Large / The Amazing Colossal Man / The Beast with a Million Eyes / The Astounding She-Monster / The Deadly Mantis / La Fiancée du Monstre / Not of this Earth / The Night the World Exploded ! / Viking Women and the Sea Serpent / Curse of the Faceless Man / Le Peuple de l’Enfer / Rodan / Supersonic Saucer / World Without End / La Fille du Docteur Jekyll / The Monster that Challenged the World / Baran, le Monstre Géant / Frankenstein’s Daughter / Giant from the Unknown / I married a Monster from Outer Space / How to make a Monster / J’enterre les Vivants / The Manster /King Dinosaur / Les Envahisseurs de la Planète Rouge / Ring of Terror /This is not a Test / Le Monstre vient de la Mer / La Cité  sous la Mer / The Beast of Hollow Mountain / Le Labyrinthe / L’Île Inconnue / Bride of the Gorilla /Lost Continent / La Légion du Désert / The Astro-Zombies / El Extraño Caso del Hombre y la Bestia / Le Renne Blanc & La Résurrection de la Sorcière /The Vampire & The Return of Dracula / Le Lac de la Mort / Teenage Caveman / Drive-in spécial Mars /Dans les Griffes du Vampire /The Monster of Piedras Blancas / La Tête Vivante / Destination Planète Hydra / Incubus / Les Monstres de l’Apocalypse / The Golden Bat / The Flying Saucer / Unknown World / Four Sided Triangle / X The Unknown / Les Enfants de l’Espace / The Crawling Eye & The Strange World of Planet X /  The Wasp Woman, The Hideous Sun Demon & The Alligator People / L’Île du Sadique / Les Yeux de l’Enfer / Le Monde, la Chair et le Diable / Le Jour où la Terre prit Feu / Frankenstein meets the Space Monster / Billy the Kid vs Dracula /Red Planet Mars / La trilogie de l’OSI / The Werewolf / Les Créatures de Kolos /Target Earth / Space Master X-7 / La Femme Nue et Satan / Le Cri de la Mort /L’Homme et le Monstre / Teenage Zombies

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez