LA PEUR QUI RÔDE (1994)

Posté le 22 juillet 2015

LA PEUR QUI RÔDE (1994) dans Cinéma bis 15072207542815263613460791

LA PEUR QUI RÔDE (1994)

Titre original : Lurking Fear
Réalisateur : C. Courtney Joyner
Scénariste : C. Courtney Joyner, d’après la nouvelle d’H.P. Lovecraft, Lurking Fear, 1923
Musique : Jim Manzie
Pays : États-Unis
Durée : 74 min
Acteurs : Jon Finch, Blake Bailey, Ashley Laurence, Jeffrey Combs…

15072207543015263613460793 dans Cinéma bis américainLa ville de Leffer’s Corners est maudite sur plusieurs générations. L’ex-détenu John Martense retourne dans sa ville d’enfance de Leffert’s Corner après avoir purgé une peine de  4 ans pour un crime qu’il n’a pas commis. Il rend visite à un vieil ami familial, Knaggs, un entrepreneur de pompes funèbres qui détenait la moitié d’une carte que son père lui destinait. Elle conduit à un cimetière où le père de Martense a caché l’argent de son dernier hold-up. En arrivant à une église abandonnée, Martense est confronté à Cathryn, une jeune femme en quête de vengeance pour l’assassinat de sa sœur, et un docteur de village, Dr Haggis. Ce groupe est vite rejoint par un trio de criminels qui cherchent à trouver de l’argent que le père de John leur a volé. Pendant ce temps, des créatures humanoïdes rôdent sous les souterrains sacrés de Leffer’s Corners…

Petite production de Full Moon qui modernise une nouvelle d’H.P. Lovecraft. Full Moon, une compagnie qui s’est très spécialisée en adaptations de l’auteur des Mythes de Cthulhu, ayant même rachetés les droits d’exploitations de RE-ANIMATOR (1985) et FROM BEYOND (1986) du duo Gordon-Yuzna. On retrouve d’ailleurs Jeffrey Combs dans LA PEUR QUI RÔDE, lui qui a tourné autant 15072207542915263613460792 dans Fantastiqued’adaptations de Lovecraft pour Brian Yuzna que pour Charles Band qu’il doit bien au moins détenir un palmarès pour le nombre de petits rôles lovecraftiens au cinéma, à la télévision et en vidéo.

La réalisation du film de C. Courtney Joyner est simple, efficace et agréable, voire même un peu classique (série B des 90′s oblige). Évidemment, on ne peut que lui préférer NECRONOMICON (1994) de Brian Yuzna, Christophe Gans et Shūsuke Kaneko. Mais aussi L’ANTRE DE LA FOLIE (1994, In the Mouth of Madness) sortis tous les deux la même année, et on suppose que John Carpenter ne possédant aucun droit sur l’œuvre de Lovecraft s’en est finalement accaparé avec prouesse et finesse. Mais LA PEUR QUI RÔDE se place surtout dans la logique d’un bon divertissement à petit budget et malgré quelques passages éculés se laisse regarder avec plaisir. Au moins pour les attaques des créatures et pour son final bien lovecratien d’invasion par l’outre-monde.

- Trapard -

Image de prévisualisation YouTube

3 commentaires pour « LA PEUR QUI RÔDE (1994) »

  1.  
    22 juillet, 2015 | 16:59
     

    Ah ce Jeffrey Combs, toujours prêt à répondre à l’appel de Cthulhu ! :)

  2.  
    trapard
    22 juillet, 2015 | 17:06
     

    :D

  3.  
    trapard
    5 juin, 2020 | 7:20
     

    Une adaptation audio de « La Peur qui rôde » :

    https://youtu.be/Clw94BHIHu0

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez