LA MINUTE DU CINÉMA BIS

Posté le 27 juillet 2015

Trapard est sur les ondes ! Le sentez-vous vibrer tous les troisièmes samedi du mois dans l’émission radio Endemix Weekend ? Il vous parle, en une minute, d’un cinéma qu’il affectionne particulièrement et que nous retrouvons grâce à lui régulièrement sur ce blog : le cinéma bis. Petite présentation de sa part…

LA MINUTE DU CINÉMA BIS  dans Cinéma bis 15072708181015263613471900

Julien Richard-Thomson.

Si vous vivez en Nouvelle-Calédonie et que vous aimez le Cinéma Bis ou Fantastique, tous les samedis matins de 9h à 11h a lieu l’émission « Endemix Weekend » sur NC 1ère, une émission présentée par Virginie, Gwen et Charlotte qui décortiquent pour vous la culture locale. Chaque samedi, une chronique dédiée à la culture geek et à l’informatique vous est proposée par Gwen. Et tous les troisièmes samedi de chaque mois, cette chronique offre sa place à une autre culture : celle du cinéma bis. L’actualité des shark-movies, du giallo, du film de zombies, des slashers et autres séries B d’horreur vous est déjà proposée depuis ce début d’année 2015.

Si vous n’êtes pas en Nouvelle-Calédonie, vous pouvez aussi suivre l’émission avec un léger différé à partir des podcasts de france-tv.

Voici le planning de La Minute du Cinéma Bis jusqu’à la fin de cette première saison : les samedis 28 août, 19 septembre et 14 novembre (pas de Minute Bis en octobre). Le 28 août, ce sera le réalisateur et producteur Julien Richard-Thomson qui présentera aux Calédoniens son nouveau DVD « Zombie Club, Spécial Cocktail ».

À bientôt sur les ondes !

- Trapard -

La Minute du Cinéma Bis, c’est ICI et ICI encore !

3 commentaires pour « LA MINUTE DU CINÉMA BIS »

  1.  
    BoSS U
    29 juillet, 2015 | 10:32
     

    J’adore la minute du cinéma Bis.
    C’est bien d’en faire la promo ici, je en la fait même pas sur le Cri et je le regrette.
    Des bises Trapard

  2.  
    Christophe
    24 janvier, 2017 | 4:37
     

    Sur ta derniere chronique zombeaver, il ya une grosse erreur. White zombie se passe à Haiti.Et les zombies sont des esclaves dans sun moulin pour canne à sucre. Ils sont une sorte de main d’oeuvre esclave. ça fait bizarrement pensé à Métropolis.

  3.  
    trapard
    24 janvier, 2017 | 13:56
     

    Bonjour,
    Je n’ai pas l’impression d’avoir dit de bêtises, j’ai parlé de la transformation hollywoodienne du mythe haïtien. En tout cas merci pour tes infos et c’est vrai que le parallèle est évident.

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez