LE CLUB DES ENTITÉS DE LA 13e DIMENSION – éd.4

Posté le 11 novembre 2015

LE CLUB DES ENTITÉS DE LA 13e DIMENSION - éd.4 dans Club des entités 15072601010915263613469238

Savants fous, créatures étranges, objets inconnus, robots colorés, insectes géants, astronefs incontrôlables, aliens menaçants, héros sans scrupules, affiches loufoques, artistes déments, dangereuses visions : rien ne vous sera épargné. Bienvenue dans le Club des Entités de la 13e Dimension, le CE13D…

AVERTISSEMENT

Les perturbations atmosphériques et autres éruptions solaires ont empêché les entités de la 13e dimension d’entrer en contact avec vous durant de nombreuses semaines. Mais à présent que la communication est rétablie, préparez-vous à recevoir les ondes hypnotiques émises par ses mystérieuses entités au travers d’images, de textes, de vidéos et d’effets inter-dimensionnels insoupçonnés. Laissez-vous progressivement happer par le  Club des Entités de la 13e Dimension, et ne tentez même pas de vous en libérer car vous pourriez en subir d’horribles mutations. Vous êtes prévenu…

15111011475115263613741033 dans Club des entités

Illustration de Gray Morrow.

////////////////////////////////////////////////////////

LE SEIGNEUR DES ARAIGNÉES 

15111112220315263613741056« … Elle semblait n’être en fait qu’un seul énorme bâtiment. Il avait l’air de sortir de la jungle elle-même, de s’y confondre, d’en faire partie intégrante. Il était fait d’obsidienne ancienne et noire, et de la terre et des graines avaient dû s’infiltrer dans des fissures de telle sorte que des arbustes et des buissons poussaient à même le bâtiment. On voyait des ziggourats et des dômes qui paraissaient se confondre dans la pénombre. Il aurait été aisé de croire que c’était là l’œuvre monstrueuse de la nature, que le roc en se solidifiant avait lui-même pris l’apparence d’une ville, mais il y avait par endroit des fenêtres ou des ouvertures visibles au cœur de la végétation. »

(Le Cycle du Guerrier de Mars – Le Seigneur des Araignées, de Michael Moorcock, éd. Omnibus)

////////////////////////////////////////////////////////

OPÉRATION TERRA

15111101064015263613741086Dans l’immensité spatiale, la petite flotte de survivants protégée par l’astroforteresse Galactica poursuit inlassablement son long voyage vers la Terre. En dehors des Cylons, de multiples dangers guettent les derniers représentants de la race humaine. Ainsi, dans l’épisode « Opération Terra » (Experiment in Terra), Apollo est capturé par un mystérieux étranger qui l’oblige à accepter une mission désespérée. Il s’agit de sauver de la destruction une planète jumelle de la Terre… Pour voir cet épisode complet en français de GALACTICA (1978), cliquez ICI.

////////////////////////////////////////////////////////

15111101110315263613741087

////////////////////////////////////////////////////////

L’INTEROCITEUR

Vous vous êtes souvent demandé comment entrer en contact avec les entités de la 13e dimension. À ce jour, l’interociteur (interocitor) mis au point par le professeur Exeter de la planète Metaluna demeure le moyen le plus sûr. Il s’agit d’un outil extraterrestre multifonctionnel à la pointe de la technologie.

15111101403415263613741095

Le professeur Exeter apparaît ici sur l’écran de l’interociteur.

15111101442415263613741096L’interociteur, uniquement disponible en kit, évalue d’abord votre aptitude et votre intelligence à pouvoir l’assembler correctement. En effet, cet appareil ne se destine pas au commun des mortels : un élément inversé ou un montage grossier entraînerait de graves conséquences sur votre cerveau… Une fois monté, il vous faudra un endroit assez vaste pour le ranger car sachez que l’interociteur s’avère plutôt volumineux et donc forcément encombrant.

Cependant il existe depuis peu une version plus moderne de l’interociteur. Ce modèle, mis au point par un scientifique américain à partir des plans d’Exeter, est disponible à la vente et s’avère particulièrement adapté à l’intelligence des Terriens car il ne nécessite aucun assemblage. Il s’agit en fait d’un casque muni de deux antennes hautement réceptrices. Cette publicité devrait vous permettre de vous en faire une idée :

Image de prévisualisation YouTube

////////////////////////////////////////////////////////

15111101510715263613741099

Illustration d’Astor Alexander.

////////////////////////////////////////////////////////

15111102052815263613741105

Creature Profile – Starlog 182

////////////////////////////////////////////////////////

VOITURE VOLANTE

15111105172315263613741121

Le futur vous l’a toujours promis. Ce n’est plus un rêve mais une réalité : cette voiture volante dernier cri va bientôt être commercialisée pour votre plus grand plaisir.

Vous rêviez d’éviter les embouteillages, de voltiger autour des immeubles ou de survoler les grands espaces sauvages ? Notre voiture volante saura prochainement exaucer tous vos vœux. Vendue en compagnie de sa charmante conductrice (il s’agit ici d’une androïde, bien sûr), vous pourrez profiter en toute liberté des immenses avantages de posséder ce modèle. 

Accéder au moteur se révèle d’une facilité enfantine grâce au hublot avant dont la vitre transparente permet de contrôler en un clin d’œil l’état des mécanismes des turbo-propulseurs. Le pare choc chromé assure quant à lui une certaine sécurité en absorbant les chocs frontaux et enfin les ailerons arrières maintiennent une impressionnante stabilité en plein vol.

La cabine est prévue pour accueillir une seule personne : le passager, c’est-à-dire vous. L’androïde, dont l’emplacement se situe dans le moteur, pilote la voiture durant la programmation du trajet.

Peu encombrante, votre voiture volante saura vous satisfaire au-delà de tous vos désirs. Nos prix, très attractifs, vous seront bientôt communiqués.

////////////////////////////////////////////////////////

15111105382915263613741123

////////////////////////////////////////////////////////

UNE HISTOIRE DE TEMPS

Le voyage dans le temps demeure l’un des plus vieux fantasmes de la science-fiction. Claude Ecken déclare dans Sciences & Science-Fiction (éd. de La Martinière) :

« Nous ne cessons de voyager dans le temps tout au long de notre existence. Mais c’est à sens unique et sans variation, de la naissance à la mort. Or, à bien des époques, l’homme a tenté de déjouer les effets de cette flèche inéluctable et de contrôler son propre destin en cherchant à connaître l’avenir, avec une boule de cristal ou d’autres moyens de divination, ou à défaire ce qui a été fait.

15111106382715263613741139

Les voyages dans le temps se limitèrent à ceux de l’esprit, anticipation des actions ou travail de la mémoire jusqu’à ce que d’Alembert, dans un article de l’Encyclopédie, considère le temps comme la quatrième dimension. Sa conception s’en trouva considérablement modifiée au XIXe siècle. La paléontologie a d’abord bouleversé l’échelle des durées. Puis la théorie de l’évolution des espèces selon Darwin, la photographie figeant des instants vécus, et l’essor de l’astronomie capable de montrer le passé, grâce au temps dépensé par la lumière des étoiles pour parvenir sur Terre, ont en quelque sorte mis le temps en perspective. Les conditions favorables à son exploration étaient enfin réunies. »

////////////////////////////////////////////////////////

À LA PROCHAINE DIMENSION

Inutile de rouler d’aussi grands yeux, il est temps à présent de vous quitter. Le Club des Entités de la 13e Dimension ne supportant pas une exposition prolongée à votre regard incrédule reviendra malgré tout, très vite, hanter vos semaines bien tranquilles avec de nouveaux spécimens, de nouvelles images, de nouveaux extraits de livres spécialisés, de nouveaux rêves et cauchemars issus des différents coins de l’univers. Pour l’heure, il vous quitte en vous laissant méditer cette citation :

15111106524515263613741141

« Depuis des millénaires, les hommes se sont nourris de la substance même de la terre. L’âge de la machine a asséché des mers de pétrole, l’industrie a consumé des montagnes de houille puis l’âge atomique est venu et la Terre a été pillée de ses élèments les plus rares, uranium, plutonium, cobalt. Il n’en reste guère que des déchets inutilisables, du plomb et des cendres. La famine n’est plus loin. Mais n’y a t’il pas de nouvelles ressources dans l’infini de l’espace ? Au dessus de nous, dans les débris du système solaire, dans les météores et les astéroides il y a les matériaux nécéssaires à l’alimentation de nos réacteurs. Seulement sur leurs lointaines et silencieuses orbites, ces blocs de matériaux semblent hors de la portée de la main de l’homme mais à la portée de son cerveau. » (épisode L’Homme qui détenait la puissance, série AU-DELÀ DU RÉEL)

- CE13D -

15072601010915263613469238

2 commentaires pour « LE CLUB DES ENTITÉS DE LA 13e DIMENSION – éd.4 »

  1.  
    trapard
    12 novembre, 2015 | 8:58
     

    Toujours aussi excellente cette rubrique ! Elle-même propose un génial voyage à travers le temps et l’espace en figeant ça et là quelques thèmes importants et datables de la SF.
    J’ai envie de dire que le CE13D est kitch pour qui n’est pas capable de suivre le programme. :D
    Vivement l’édition 5 !

  2.  
    12 novembre, 2015 | 11:59
     

    Merci Trapard. :-)

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez