• Accueil
  • > Archives pour décembre 2015

Archives

Archive pour décembre 2015

6 ANS D’ÉCHOS ALTAÏRIENS

( Blog )

6 ANS D’ÉCHOS ALTAÏRIENS dans Blog 15121409091215263613829587C’est aujourd’hui l’anniversaire des Échos d’Altaïr. Voilà maintenant 6 ans que le blog calédonien de la Science-Fiction et du Fantastique existe. Et plus que jamais en ces périodes sombres, l’Imaginaire, nous en avons besoin pour nous échapper de l’effroyable réalité quotidienne, pour nous évader vers des mondes inconnus, des univers extraordinaires et passionnants. Avec Les Échos d’Altaïr, c’est un voyage permanent là où le rêve et la réalité se confondent…

Pour une fois je serai bref. Je ne m’attarderai pas sur des bilans détaillés, des statistiques pointues ou des chiffres à tout va. Même si LÉA (Les Échos d’Altaïr) a vécu une année plutôt en demi-teinte (peu de publications par semaine, absence de certains contributeurs et rendez-vous manqué au Week-End Geek 2015), sachez que le blog se porte malgré tout très bien entre les nombreuses visites quotidiennes des internautes du monde entier et son référencement efficace sur les moteurs de recherche.

Cependant une certaine routine s’est instaurée, j’en suis conscient. Cela arrive souvent au bout de quelques années, mais on ne peut pas faire constamment dans l’originalité, c’est évident.

D’abord LÉA possède sa « ligne éditoriale » à laquelle elle tient beaucoup avec ses différentes catégories ou rubriques qui lui sont propres, comme les éternels Robot-Cool, Robot-Craignos, Vaisseaux SF, Utopic Fashion, Papertoy, pour ne citer qu’elles. Les internautes qui viennent sur ce blog, du moins les fidèles Altaïriens, savent ce qu’ils vont y trouver et viennent pour ça et pas pour autre chose qu’ils peuvent trouver ailleurs.

15011505515715263612876237 dans Blog

En outre, travailler quotidiennement sur le blog n’est plus une chose possible aujourd’hui durant l’année scolaire.

Enfin, et malgré tout, vous noterez que des nouveautés ont tout de même fait leur apparition cette année avec Le Club des Entités de la 13e Dimension et récemment La Page STAR WARS, qui risque d’ailleurs de rester définitivement sur le blog avec un rendez-vous non plus hebdomadaire mais au moins mensuel, en attendant d’autres pages prévues dans quelques petites semaines, peut-être car… c’est les grandes vacances scolaires dans deux jours, et donc l’enseignant fantasticophile que je suis peut alors en profiter grandement pour se consacrer à sa LÉA  bien aimée !

Si le groupe Facebook des Échos d’Altaïr (Les Échos d’Altaïr IV) se montre toujours aussi actif avec quelques 360 Altaïriens et divers posts consacrés à des bandes-annonces, des liens vers des sites spécialisés, des albums photos ou des vidéos humoristiques, l’ambiance conviviale se fait parfois plus rare avec l’apparition récente de quelques trolls. L’ennui, sans doute, les a conduit à se manifester un peu… S’il faut un jour appuyer comme Ripley dans ALIEN sur le bouton « Purge », on le fera sans regret.

Je terminerai sur une note amère, mais bien réelle. Une constatation s’impose à moi : l’univers de l’Imaginaire en Nouvelle-Calédonie est, malheureusement, toujours aussi cloisonné, sa devise étant éternellement « Chacun pour soi et la SF pour tous ». Aucun lien, aucun partage, bref, aucune communication. Entre l’indifférence et l’attitude condescendante, choisissez.

- Morbius -



LA PAGE STAR WARS (n°3)

LA PAGE STAR WARS (n°3) dans La page Star Wars 15112901491015263613787107

Dernière ligne droite avant d’atteindre le firmament, le but ultime : voir STAR WARS : LE RÉVEIL DE LA FORCE ! Le nouveau chapitre de la mythique saga sort enfin cette semaine mercredi 16 décembre en France et vendredi 18 décembre en Nouvelle-Calédonie comme aux États-Unis ! L’excitation est à son comble. Les fans n’en peuvent plus, ne mangent plus, ne dorment plus, ne bai… ah non, je n’irai pas jusque là ! On s’arrache les premières places, certains font déjà la queue devant des cinémas (si, si !), bref, c’est la folie, la folie je vous dis ! De nouveaux spots TV et autres making of nous en ont encore mis plein la vue, mais le meilleur est à venir les 16 et 18 décembre, dans un STAR WARS et ses 2h16 qui nous réservent bien des surprises…

15121211541815263613826676 dans Star Wars

Affiche pour les salles Imax.

Notre album STAR WARS se poursuit avec cette troisième page. Si vous avez raté les précédentes, voici la première et la seconde. Comme d’habitude on y trouve de tout. Servez-vous ! Mais pour être en bonne santé, n’oubliez pas : cinq news et films STAR WARS par jour, au minimum, jusqu’à l’événement ultime… Prenez-en de la Force sans modération aucune !

15121312055315263613826682

:::::::::: UN TICKET POUR LES ÉTOILES ::::::::::

Hourra ! Incroyable ! Inouï ! J’ai ma place ! Le CinéCity a eu la bonne idée de faire comme de nombreuses salles au monde : mettre en prévente les places de cinéma pour STAR WARS VII. Beaucoup de Calédoniens auraient déjà profité de l’aubaine pour aller acheter leurs tickets, nous dit-on dans l’article des Nouvelles Calédoniennes. Je pourrai donc voir LE RÉVEIL DE LA FORCE dès le premier jour de sa sortie sur le Caillou alors que je pensais ne pouvoir le découvrir qu’au bout d’une semaine au moins vu la déferlante des spectateurs ! La Force était avec moi, la preuve :

15121312163115263613826691

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

15121312344215263613826696

:::::::::: JOHN WILLIAMS CONDUIT L’ORCHESTRE ::::::::::

Petite vidéo récente fort appréciable où l’on voit John Williams conduire le Los Angeles Philarmonic Orchestra pour la B.O. du RÉVEIL DE LA FORCE. JJ Abrams est présent sur place, heureux et visiblement en transe ! Il y a de quoi.

Image de prévisualisation YouTube

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

15121312454615263613826698

:::::::::: LA FRANCE ET STAR WARS ::::::::::

15121301102715263613826700Encore un merveilleux bouquin à s’offrir ou se faire offrir pour Noël : La Saga Star Wars vue de France (d’Antoine Bardet, Stéphane Faucourt et Jérôme Wybon, éd. Huginn & Muninn). Je l’ai reçu tout récemment. Je ne l’ai pas encore lu car je suis déjà à cheval sur plusieurs lectures à la fois. Mais aucun doute qu’il va me plaire ! Beau livre richement illustré, avec plus de 200 pages qui sentent bon le beau papier quand on les tourne (j’adore !), La Saga Star Wars vue de France est assurément un livre original dans le sens où, comme son titre l’indique, on y parle STAR WARS sous la french touch ! La quatrième de couverture nous dit :

« La Guerre des Étoiles

En France, Star Wars se dit toujours Guerre des Étoiles

« Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine… »

Dès la toute première apparition de ces quelques lettres bleues, en octobre 1977, l’épopée de George Lucas a conquis le cœur et l’imagination de millions de Français. Depuis, cette véritable passion se transmet de génération en génération. Avec des centaines de documents d’époque, des années 1970 à nos jours, cet ouvrage officiel dévoile pour la première fois toute l’histoire de Star Wars en France. Avec notamment :

  • 15121301135715263613826701L’arrivée des premiers films (le doublage, les changements de noms, les critiques…)
  • Les Ewoks de Dorothée
  • Tous les jouets, des premières figurines Meccano aux plus récentes boîtes LEGO
  • Les différents produits dérivés, des cartes Panini aux pots de moutarde
  • L’histoire des comics, des romans et des jeux de rôle
  • L’évolution du fandom

Sans oublier tous les artistes et artisans français qui ont rendu hommage à cette célèbre saga, de Philippe Druillet à Cédric Delsaux, de Benjamin Carré aux studios Attakus, en passant par René Ferracci et Mathieu Lauffray.

Un livre indispensable pour comprendre la portée d’un immense phénomène culturel et son unique french touch ! »

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

15121301171715263613826702

:::::::::: SUR LE TOURNAGE DE STAR WARS VII ::::::::::

Dans son émission intitulée « 50mn Inside », la chaîne TF1 vient de diffuser un reportage de 14 minutes sur le tournage du RÉVEIL DE LA FORCE. Il est visible uniquement ICI. Profitez-en, il présente des images inédites et l’entraînement de certains acteurs.

15121301243215263613826717

:::::::::: SOUVENIRS D’ENFANT ::::::::::

15121302252115263613826723J’ai beaucoup de mal à me rappeler exactement l’année où j’ai découvert pour la première fois STAR WARS, ou plutôt ce que l’on appelait alors LA GUERRE DES ÉTOILES. Sachant que les films, à l’époque, sortait avec un décalage d’environ un an sur les écrans calédoniens, j’ai dû voir le film vers 1978, c’est-à-dire à l’âge de 12 ans…

Mais bien avant de voir LA GUERRE DES ÉTOILES, j’avais découvert ses figurines (Meccano) en vente dans la petite librairie Montaigne, en haut de la Place des Cocotiers ! Je parle bien de la petite, ensuite viendra la grande à quelques dizaines de mètres plus loin, dans la même rue. Je me souviens très bien avoir été très impressionné par la figurine de Dark Vador. Je me demandais réellement qui il était, d’où il venait, à quel univers il appartenait, et pourquoi ce titre GUERRE DES ÉTOILES en haut du blister ? Le personnage me faisait un peu peur. Je ne comprenais pas, en voyant la photo, s’il s’agissait d’un robot, ou d’une sorte d’insecte humanoïde avec ses deux gros yeux noirs ! Il me faisait penser à une sorte de cafard extraterrestre ! Je m’étonnais également en découvrant les autres personnages : le magnifique R2-D2 (sur la photo, par contre la figurine me paraissait trop grossière), Chewie (qui me faisait penser à une sorte de loup-garou !), les Hommes des Sables, les Stormtroopers et tant d’autres. Et je m’étonnais aussi de voir des jouets en vente… dans une librairie !

15121302295815263613826724Mon frère et moi nous sommes partagés les personnage. Nous étions loin de savoir qu’ils allaient valoir une fortune des décennies plus tard… s’ils étaient restés sous leurs blisters ! Mais comment résister à la tentation de jouer avec ces figurines extraordinaires quand on est gosse ? C’est d’ailleurs mon frère qui a hérité du fameux Jawa vinyle, lequel est hors de prix aujourd’hui, même sans blister. Il le possède encore…

Le film, je l’ai vu en salle à l’époque. C’était au City. Je n’ai pas dû assister à la séance de 14h car je me souviens que lorsque les portes se sont ouvertes pour libérer les nombreux spectateurs, le générique de fin défilait encore sur l’écran avec la musique de John Williams. Je me tordais alors le cou pour voir quelque chose.

J’ai assisté à la séance avec ma mère et mon frère qui devait avoir 9 ans. Mais ce qu’il y a de plus étonnant, c’est que dès l’arrivée du Stardestroyer qui poursuit le 15121302310115263613826725vaisseau de la princesse je me suis dit intérieurement : « Mais c’est impossible ! Comment un aussi gros vaisseau pourrait-il exister ? » Je ne sais pas pourquoi, à l’époque j’essayais de tout ramener à la réalité alors que j’adorais déjà la SF grâce à COSMOS 1999. Cela n’empêche pas que j’ai été très impressionné par les sabres laser que j’adorais par-dessus tout : cette lame lumineuse colorée qui sort dans ce bruit unique de vrombissement ! Solo et Chewie m’ont bien fait rire, et j’ai été littéralement séduit par la princesse Leia pour plusieurs raisons : sa beauté (à l’époque Carrie Fisher était quand même très belle !), mais aussi et surtout pour son côté grande gueule et femme volontaire qui n’a peur de rien ! C’était franchement nouveau pour l’époque (dans le même genre, on aura droit ensuite à Ripley dans ALIEN, en 1979) ! On était trop habitué aux filles qui s’évanouissaient dès l’apparition du premier monstre… Alors vous comprenez, une princesse qui n’a rien d’une fille fragile et godiche, une princesse qui se permet d’envoyer des vannes à un mercenaire et son co-équipier Wookie, une princesse qui saisit une arme pour flinguer du Stormtrooper à tout va, fallait oser ! Cependant mon personnage préféré deviendra vite Dark Vador pour son mystère (mais qui est derrière ce masque ?) et sa puissance (quelle Force !). Chaque apparition du seigneur des Sith représentera pour moi un moment jubilatoire.

15121302321215263613826726Ensuite, à force de revoir le film (j’y suis retourné avec mon père qui aimait beaucoup la SF lui aussi), à force d’acheter les jouets, la musique, les tee-shirts, les livres, je suis devenu progressivement obsédé par STAR WARS. Je voyais d’ailleurs du STAR WARS partout ! Je me souviens que certains néons disposés d’une certaine façon au magasin Variété Trianon, aujourd’hui disparu, me rappelaient ceux de l’Étoile Noire ! Ce sera la même chose quelques années plus tard avec L’EMPIRE CONTRE-ATTAQUE où chaque coucher de soleil calédonien inondant d’une lumière orange les nuages me rappellait irrémédiablement la cité des airs de Bespin ! C’est ça être un passionné, un fan, c’est aussi voir du STAR WARS partout !

Je me souviens aussi que je pouvais rester de longs moments à contempler une simple image de LA GUERRE DES ÉTOILES, comme celle du Stormtrooper dans un corridor de l’Etoile Noire ou celle, présente sur la boîte d’un puzzle, de l’arrivée du landspeeder de Luke dans Mos Eisley, entouré des soldats de l’Empire vite manipulés par les pouvoirs du vieil Obi-Wan.

Je me suis alors lancé dans des cahiers STAR WARS que j’ai conservés jusqu’à aujourd’hui (on en voit ici quelques pages scannées). J’y rassemblais toutes les photos et tous les articles que je pouvais trouver dans des magazines. LA GUERRE DES ÉTOILES était devenue ma passion, mon immense passion, et elle ne me quittera plus jamais…

15121302463815263613826736

Morbius à Los Angeles en 2003, devant des empreintes célèbres.

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

15121303010615263613826752

:::::::::: UN FAUCON MILLENIUM 100% LEGO ::::::::::

10 000 pièces ont été nécessaires pour construire ce superbe Faucon Millenium en LEGO ! Les concepteurs n’ont rien oublié, et le résultat final regorge de détails. Vous pourrez admirer les photos en gros plans et regarder un film sur la réalisation du vaisseau de Han Solo en allant sur ce site.

15121302565515263613826751

:::::::::: STAR WARS DISCO ! ::::::::::

À sa sortie en 1977, STAR WARS devint un véritable phénomène de société qui entraîna non seulement jouets, T-shirts, livres, posters, BD… mais aussi sa version disco composée par Meco ! Succès phénoménal, ce tube entra rapidement à la première place du hit-parade pour y demeurer deux semaines. Il reprenait le célèbre thème de John Williams, compositeur attitré de la saga de George Lucas, et mélangeait d’autres extraits de la B.O. du film avec notamment la musique de la Cantina Band de Mos Eisley, le tout accompagné de bruitages tels que tirs de laser, passages de vaisseaux… Je me rappelle très bien l’avoir entendu à maintes reprises à la radio à l’époque, quand j’avais onze ans ! Une version longue (15 min) fut également composée par Meco, on y trouvait d’autres thèmes du film avec des morceaux intitulés : The Desert and the Robot Auction, The Princess Appears, The Land of the Sand People, The Last Battle, The Throne Room… Le tube ? Le voici :

Image de prévisualisation YouTube

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

15121305545515263613826779

 :::: LA MEILLEURE BANDE-ANNONCE DE STAR WARS VII ::::

Ce sont finalement les Chinois qui viennent de nous offrir la meilleure bande-annonce du RÉVEIL DE LA FORCE, oui ! Jugez par vous-même (rassurez-vous, elle est en américain, sous-titré chinois…). SPLENDIDE !

Image de prévisualisation YouTube

On se retrouve dans les salles pour découvrir dans la folie et l’excitation STAR WARS : LE RÉVEIL DE LA FORCE ! En attendant :

QUE LA FORCE SOIT AVEC VOUS !

- Morbius -

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

15121309121615263613826877

Les couvertures du Time Magazine.



ROBOT-COOL (37) : AMEE

ROBOT-COOL (37) : AMEE dans Robot-cool 13061309574815263611288444

15121207134515263613824249 dans Trapard

Je vous présente AMEE : Autonomous Mapping Exploration and Evasion. Ou plus ou moins en français : Exploration cartographique et défensive autonome.

AMEE est sûrement l’élément le plus attrayant du film PLANÈTE ROUGE (2000, Red Planet) d’Antony Hoffman avec Val Kilmer, Carrie-Anne Moss et Terence Stamp.

L’intrigue : « En 2050, face à une Terre sur-polluée et surpeuplée, Mars, la planète rouge, est devenue l’ultime salut de l’humanité. Pour comprendre certains phénomènes inexplicables survenus lors de l’oxygénation de la planète, la NASA décide d’envoyer la première expédition humaine sur Mars. Mais une soudaine éruption solaire oblige l’équipage à atterrir en catastrophe et transforme ce qui devait être une simple expédition en véritable mission suicide… »

15121207140215263613824250

Grâce à un budget confortable de 70 millions de dollars, PLANÈTE ROUGE propose des visions magnifiques de l’espace et de Mars. Ajouté à ça, le robot de combat polymorphe AMEE est un peu le clou du spectacle avec ses diverses attaques, ses transformations et son petit hélidrone de reconnaissance dont la NASA se serait même inspirée pour développer un prototype.

AMEE est entièrement numérisé en 3D pour le studio Cinesite.

Image de prévisualisation YouTube

Tom Smith, l’un des superviseurs des effets sur PLANÈTE ROUGE décrit AMEE comme « agile et athlétique, avec des mouvements lisses et fluides. L’un de ses principaux défis était d’insuffler la vie et une personnalité propre au robot. ».

Tom Smith a réuni une équipe composée de quelque 40 artistes avec des compétences et des talents spécialisés en effets visuels et numériques, ainsi que l’ingénieur en animation Steve Markowski et le superviseur en CGI, Serge Sretschinsky.

Au résultat, même si PLANÈTE ROUGE n’est pas un grand moment de SF, en revanche la présence de AMEE apporte un excellent élément scénaristique et visuel au film. D’autant que, et sans trop en dire au cas où certains n’auraient pas vu le film, le robot est d’abord apprivoisé par le spectateur comme un robot amical, mais qui vire peu à peu en élément hostile.

Image de prévisualisation YouTube

- Trapard -

Autres vedettes de la catégorie Robot-Cool :

 Robby / Maximilian / Hector / Gort / Twiki / Cylon / Maria / Robot (Perdus dans l’Espace) / V.I.N.CENT / Tobor / Robot de Silent Running / Androïde de MondwestC-3PO et R2-D2 / Terminator / Data / Androïdes de THX-1138 / Robocop / Steve Austin et Jaimie Sommers / Numéro 5 / Ilia / Robot-John / Nono / WALL-E / Robot Bikini / A.P.E.X. / Peepo / Chalmer / REM / Servante du Gardien / Danguard Ace /Géant de Fer / Protector 101 Killbot / Robot de Total Recall (2012) / Mechagodzilla / Zero / Inspecteur Gadget / MARK 13

Robot « cool » ou « craignos » ?

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN

 



STAR WARS VII À NOUMÉA LE 18 DÉCEMBRE !

STAR WARS VII À NOUMÉA LE 18 DÉCEMBRE ! dans Star Wars 13100208544615263611602685

C’est confirmé : STAR WARS : LE RÉVEIL DE LA FORCE sera à l’affiche en Nouvelle-Calédonie à partir du vendredi 18 décembre ! Nous ne l’aurons donc pas le 16 comme en France, mais à la même date que celle de sa sortie aux États-Unis. Cependant, et non des moindres, vous pouvez déjà acheter vos places pour assister aux séances ! Toutes les informations sur ce site, avec les horaires. Foncez ! J’ai déjà pris mes places ! La Force était avec moi !

15121108573015263613821746 dans Star Wars



LA SF SELON STEPHEN BAXTER

LA SF SELON STEPHEN BAXTER dans La SF selon... 15121107404415263613821687Stephen Baxter :

« La SF se veut rarement une prédiction ouverte de l’avenir : elle exprime plutôt les tensions, les anxiétés et les rêves de l’époque qui la voit naître. La science-fiction est une réponse aux changements, et ce depuis ses tout débuts. »



VAISSEAUX SF : LE VALKYRIE

VAISSEAUX SF : LE VALKYRIE dans Cinéma 13061310034815263611288456

15121007412715263613819416 dans Science-fiction

LE VALKYRIE

Le Valkyrie apparaît dans TITAN A.E. (de Don Bluth & Gary Goldman, 2000), un dessin animé long métrage mêlant les techniques classiques de l’animation 2D aux images de synthèse.

Le vaisseau, commandé par le capitaine Joseph Korso, comprend « un équipage hétéroclite  formé de Preed, l’Akrénnien sournois et beau-parleur, Stith, la Mantrine experte en armement, impétueuse mais loyale, Gune, l’astrogateur gaffeur et fantasque, et enfin Akima, une ravissante et intrépide pilote… » (Wikipédia).

15121008014215263613819421 dans Vaisseaux SF

L’histoire : « En l’an 3028, la Terre est anéantie par des créatures venues d’une lointaine galaxie, les Drej. Les rares survivants du drame tombent aux mains de cette cruelle race d’extraterrestres, qui les réduisent à l’esclavagisme. Quinze ans plus tard, le jeune Cale découvre, à l’intérieur d’une bague que lui avait léguée son père, les coordonnées d’un mystérieux vaisseau spatial : « Titan », ultime planche de salut du genre humain. Aidé par le capitaine du « Valkyrie », Korso, et son intrépide copilote Akima, Cale se lance à la recherche de « Titan » et d’un monde nouveau. » (allocine.fr)

tumblr_lshxphqGQk1qmpg90o1_500

Le Valkyrie, tout comme d’ailleurs l’ensemble des vaisseaux présents dans TITAN A.E., a bénéficié d’un soin particulier dans sa réalisation 3D. Le vaisseau est superbe avec ses lignes élancées, et c’est un grand plaisir de le voir voler, effectuer ses loopings ou ses accélérations. Magnifique de bout en bout et flanqué d’une jolie série de puissants réacteurs, c’est une belle bête visiblement facile à manœuvrer, à condition d’être un expert comme Joseph Korso !

- Morbius -

Image de prévisualisation YouTube

Autres vaisseaux présentés dans la catégorie Vaisseaux SF :

Croiseur C-57D / Valley Forge / Discovery One / Fusée du Choc des Mondes /Astroforteresse Galactica / Aigle / Nostromo / Andromeda Ascendant / Serenity /Jupiter 2 / Moya / Vaisseau de Les Premiers Hommes dans la Lune / Lexx / USS Enterprise NCC-1701-D / Destinée / USS Cygnus / Soucoupe de Klaatu / Tardis /Starfury / Liberator / Viper / Thunderbird 3 / Excalibur / Starbug / Vaisseaux des Visiteurs / Event Horizon / BTA Fighter / Odysseus / Moonbase Interceptor /Thunder Fighter / Vaisseau martien /Prometheus / Vaisseau du film Le Guerrier de l’Espace / Nell / Vaisseau du film Explorers / Vaisseau-mère de Rencontres du Troisième Type / Vaisseau du capitaine Yop Solo / Vaisseau de Flesh Gordon / Gunstar / Rodger Young /Liberty 1 (Icarus) / Vaisseau des Maîtres du Temps / NSA Protector / Vaisseau darien / Vaisseau de Saturn 3

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



LA SF À YOM – Les serials

Yom a une passion : la science-fiction, SA science-fiction ! Films, séries télévisées, dessins animés, comics, serials… sur sa page Facebook, tout y passe, « juste pour le plaisir » nous dit-il. Et pour notre plaisir, Yom nous permet de publier ici certaines de ses critiques, de ses réflexions, de ses opinions, de ses pensées ou de ses interrogations. Aujourd’hui :

LA SF À YOM - Les serials dans Science-fiction 15120807453215263613814605

LES SERIALS

Qu’est ce donc ? Ce terme anglais désigne des minis séries (souvent de 12 épisodes) qui étaient projetées avant les films dans les salles de cinéma. Un nouvel épisode de l’histoire était diffusé chaque semaine, ce qui permettait d’attirer un public qui voulait connaître la suite de l’histoire.

15120807470915263613814606 dans YomAlors, il n’y a bien sûr pas eu que des serials de science fiction, je dirais même qu’ils étaient les moins nombreux, les histoires d’aventure étant bien plus communes pendant l’âge d’or de ces serials. Les tout premiers sont parus vers 1912, mais ce que j’appelle l’âge d’or concerne la période 1936 à 1945, bien qu’il y ait eu encore des serials après cela, et d’ailleurs beaucoup plus science fiction dans les années 50.

Mais revenons à nos moutons, et aux serials de science fiction. L’avantage de ces derniers, c’est qu’ils ont pu permettre à moindre coût de mettre en image les premiers héros de science-fiction sortis des comics : Buck Rogers et Flash Gordon. Ces deux héros étaient d’ailleurs tellement proches dans le style et l’univers décrit que dans leurs serials respectifs, c’est le même acteur qui les a incarnés. On s’y perdrait presque. Ces deux personnages sont, d’après moi, les racines des héros de science-fiction « grand public ». Sans eux, pas de STAR WARS ni de STAR TREK, ou plus récemment de GARDIENS DE LA GALAXIE. Ils ont à la fois popularisé la SF et créé ce sous-genre que j’aime tant : le Space Opera, même si cela n’a pas été pris au sérieux à l’époque (le public visé était clairement plutôt les enfants).

15120807483315263613814607

Qui aurait pu penser en 1936 qu’un petit serial à petit budget comme FLASH GORDON pourrait permettre un jour de produire la saga STAR WARS, rouleau compresseur mondial, et générer des milliards de dollars aux travers de multiples œuvres cinématographiques ? Voilà le réel impact des serials sur la Science-Fiction.

15120807510815263613814608

Il existe des dizaines de serials, donc je ne vais pas parler de tous, mais voici mes petits préférés (même s’ils ne sont pas tous de SF) : FLASH GORDON en 1936 (et ses deux suites, 1938 et 1940, un peu plus inégales), BUCK ROGERS en 1939, RADAR MEN FROM THE MOON en 1952 et sa suite ZOMBIES OF THE STRATOSPHERE en 1952 également (avec l’ancêtre de Rocketeer : Commando Cody), et un serial de super héros : ADVENTURES OF CAPTAIN MARVEL en 1941, que j’ai trouvé très réussi, même si le final est un peu rapide.

15120807530215263613814609La plupart des serials sont tombés dans le domaine public et peuvent donc être librement téléchargés en VO (par exemple sur ce site), ou trouvables en DVD. Certains sont de vraies petites perles, d’autres moins, mais leur charme désuet est indiscutable. Tant que j’y suis, je vous conseille aussi ce petit livre fort sympathique sur les serials (il est en angais, mais ça se lit bien).

- Yom -

Autres articles publiés dans la catégorie La SF à Yom :

Planète Interdite / Dragon Ball / Bataille Au-delà des Étoiles / Les Quatre Fantastiques / La Planète des Vampires

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



LA PAGE STAR WARS (n°2)

LA PAGE STAR WARS (n°2) dans La page Star Wars 15112901491015263613787107

Nous sommes le 6 décembre et dans dix jours, dix jours seulement, sort le nouveau STAR WARS ! En écrivant ces lignes je réalise encore à peine que le rêve devient réalité… Qui aurait pu croire qu’un nouveau chapitre de la saga la plus mythique de space opera serait à nouveau à l’affiche en décembre 2015, dix ans après LA REVANCHE DES SITH ? Le monde entier se prépare à un tsunami qui va déferler dans les salles de cinéma. Que vous soyez ou non fan de STAR WARS, inutile de vous cacher, inutile de vous isoler, inutile de fermer les yeux ou de vous boucher les oreilles : la puissance de la Force saura vous trouver et vous réveiller avec LE RÉVEIL DE LA FORCE !

15120511020215263613808914 dans Star Wars

Et comme promis, voici notre deuxième page STAR WARS du mois (la première est ici). On y trouve de tout, du vieux comme du neuf, du sérieux comme du délire, on fait les fous, bref, on s’éclate avec STAR WARS en attendant le jour J de la sortie du film événement, question de baigner dans cette ambiance géniale qui accompagne LE RÉVEIL DE LA FORCE !

15120511581815263613808961

 :::::::::: LA FORCE DE LA MUSIQUE ::::::::::

Rien de mieux que de commencer par de la musique, et en particulier par le célèbre « Main Theme » star warsien composé par le grand John Williams, lequel vient de signer la bande originale du dernier film de la saga.

Le « Main Theme » est ici magistralement interprété par l’Orchestre National de France à l’occasion du concert en plein air du 14 juillet 2014, à Paris. À écouter à fond (après la présentation de Stéphane Bern…) !

Image de prévisualisation YouTube

15120511292015263613808935

:::::::::: STAR WARS ET LA PHILO ::::::::::

15120612005515263613808973Un peu passé inaperçu dans le flot de bouquins STAR WARS parus en cette fin d’année, Star Wars : la Philo Contre-Attaque de Gilles Vervisch (paru aux éditions Le Passeur, collection Open Philo) se lit avec beaucoup de plaisir et d’intérêt, rien à voir avec une prise de tête intellectuelle.

Gilles Vervisch, agrégé de philosophie est enseignant dans un lycée de la région parisienne. On nous dit qu’il est l’auteur de plusieurs ouvrages de pop philosophie (j’aime ce terme) qui tentent de rendre la philosophie accessible à tous. C’est ainsi que son ouvrage de 250 pages propose des interrogations du style « Comment philosopher au sabre ? »  avec la formule consacrée Que la Force soit avec toi !, « La guerre est-elle un mal ou un bien ? » avec les paroles de Yoda Personne par la guerre ne devient grand, « D’où vient le Mal ? » avec le côté obscur de la Force, pour ne citer que quelques chapitres parmi beaucoup d’autres.

Passionnant à lire, et non dénué d’humour avec, bien sûr, de nombreuses références à des scènes de la saga, des paroles de personnages ou de Lucas lui-même, Star Wars : la Philo Contre-Attaque mérite toute votre attention. La quatrième de couverture nous dit :

15120612051015263613808991« Aimer STAR WARS, est-ce aussi se montrer philosophe ? La saga de George Lucas a tout du mythe contemporain. Les répliques les plus célèbres émaillent le langage courant et les personnages eux-mêmes sont devenus des figures emblématiques sur toute la planète.

Loin de la simple épopée pour adolescents, STAR WARS se révèle sans doute plus philosophique qu’on pourrait le croire. La question du bien et du mal, mais aussi celles de la religion, de la politique, de la technique, de l’identité ou de la liberté, y sont abordées.

Animé d’une verve caustique et décalée, et avec le concours des grands philosophes, Gilles Vervisch débusque les thèmes que recèle ce mythe fondateur de la pop culture.

De Dark Vador à Platon, d’Obi-Wan Kenobi à Jocho Yamamoto, de Palpatine à Machiavel, il n’y a qu’un pas, et l’on peut s’initier à la philosophie en regardant STAR WARS. C’est ce que démontre avec brio Gilles Vervisch. »

15120511243315263613808928

:::::::::: GADGETS STAR WARSIENS ::::::::::

Vous voulez faire partie de l’univers de la saga STAR WARS ? Vous pouvez ! Enfin, virtuellement… Il suffit pour cela d’aller sur ce site où, après une petite procédure, on va vous donner le nom que vous porteriez si vous étiez un héros de la saga ! Le mien obtenu est Beshe Henno… Mais suis-je un Jedi ou un Sith ?… Hé, hé, hé !…

15120612193415263613809025

Trapard m’a proposé hier d’aller taper « Use the Force Luke » sur YouTube. Il m’a dit d’observer ensuite le résultat, et… et j’ai découvert que j’avais des pouvoirs de Jedi ! Vous ne me croyez pas ? Allez donc taper la formule magique sur YouTube et vous verrez par vous-même ce qui se passe… La Force et ses mystères !

15120612273415263613809050

:::::::::: UNE NOUVELLE VERSION DE L’AFFICHE ::::::::::

Je l’avais déjà sortie dans le groupe Facebook des Échos d’Altaïr. Je la refais ici. Ha, ha, ha ! Bon, OK, je sors, je sors…

15120612310915263613809051

:::::::::: NOUMÉA ET STAR WARS VII ::::::::::

Bon, finalement il aura fallu attendre un peu avant de voir enfin arriver les jouets STAR WARS : LE RÉVEIL DE LA FORCE dans certaines boutiques de la ville. On en trouve quasiment partout, même dans certaines librairies ou papeteries, mais pas forcément en quantité ni en diversité. C’est ainsi que l’on peut dénicher quelques figurines (aux environs de 2 490 F pièce), de nouveaux sabres laser (au prix astronomique de près de 10 000 F !), de très grandes figurines de Greedo (aux Coffre aux Jouets), avec beaucoup de Vador, de Chewie. Quelques engins et vaisseaux du film sont également disponibles.

15120612495715263613809084

Gamecash, sur l’anse Vata (à côté du Quick), propose quant à lui depuis longtemps déjà de nombreux produits dérivés du RÉVEIL DE LA FORCE, notamment des tee-shirts.

15120612463215263613809080Certaines librairies-papeteries, comme l’As de Trèfle Magenta, ont carrément ouvert un grand rayon STAR WARS où de nombreux livres sur la saga, et non des moindres, sont en vente ! Foncez, il y a de quoi s’offrir ou se faire offrir pour ce Noël !

Enfin, il paraît qu’une soirée STAR WARS aura lieu prochainement à l’îlot Canard. De minuscules affichettes illisibles (mais avec un grand Vador) annoncent l’événement à certains ronds-points de Nouméa. Une chance que mes espions Bothan ont pu m’informer davantage sur ce sujet !

15120612562015263613809103

:::::::::: FEATURETTE STAR WARS VII ::::::::::

Dernière featurette en date sur le tournage du RÉVEIL DE LA FORCE, in english of course, because the French…

Image de prévisualisation YouTube

:::::::::: IL Y A BIEN, BIEN LONGTEMPS ::::::::::

Issues d’un mini catalogue d’époque en ma possession, voici quelques pages présentant des jouets STAR WARS que j’ai connus étant enfant…

15120601181115263613809144

15120601174515263613809140

15120601180215263613809143

15120601175415263613809141

15120601183615263613809146

15120601182015263613809145

15120601174015263613809139

:::::::::: MARK HAMILL EN STORMTROOPER ! ::::::::::

Luke Skywalker trahirait-il la Rébellion ? Pardon : la « Résistance »  ? (dit-on à présent dans STAR WARS VII). Non, rassurez-vous, c’est pour la bonne cause s’il se déguise en Stormtrooper !

Image de prévisualisation YouTube

15120602033515263613809213

:::::::::: BIBLIOTHÈQUE STAR WARS ::::::::::

À l’époque, j’étais persuadé que ce serait les livres sur STAR WARS qui auraient de la valeur en vieillissant, et non les jouets. J’avais tout faux… Je me suis donc constitué une jolie bibliothèque au fil du temps, tout en me débarrassant progressivement de presque tous mes jouets… Beaucoup de ces livres datent de l’époque de la trilogie classique, d’autres sont très récents. Tout n’est pas là, mais je vous fait partager quelques photos de ma collection (cliquez sur les images pour les voir en grand).

mini_15120601334415263613809161

mini_15120601335015263613809162

mini_15120601335715263613809163

mini_15120601340315263613809164

mini_15120601340915263613809166

15120601504615263613809194

:::::::::: LA FIN EN MUSIQUE ::::::::::

On finit comme on a commencé : avec de la musique. Voici le « Throne Room / End Title » de STAR WARS IV, magnifiquement interprété à l’occasion d’un concert hommage à John Williams, d’ailleurs présent dans la salle. Arte nous avait fait le plaisir de le diffuser il y a quelques mois. Dudamel dirige le Los Angeles Philarmonic Orchestra (celui qui vient tout juste d’enregistrer la B.O. du RÉVEIL DE LA FORCE).

Image de prévisualisation YouTube

On se retrouve bientôt dans une galaxie lointaine ! En attendant :

QUE LA FORCE SOIT AVEC VOUS !

- Morbius -



ANTHOLOGIE DE LA BANDE DESSINÉE DE SCIENCE-FICTION

ANTHOLOGIE DE LA BANDE DESSINÉE DE SCIENCE-FICTION dans B.D. 15050108480515263613222884

15120408455615263613804341 dans Science-fiction« Des pionniers des années 1930 (Buck Rogers, Flash Gordon…) aux explorateurs les plus récents (Aâma, Sillage…). Des héros de légende (L’Incal, Valérian, Lone Sloane…) aux sagas inclassables (Ohms en série, Le Transperceneige…). Des classiques du genre (La Caste des Méta- Barons, Les Naufragés du Temps, Yoko Tsuno…) aux nouveaux mythes (Les Mondes D’Aldebaran, Universal War One, Aquablue…). Des mangas (Astroboy, Captain Harlock…) aux comics (V pour Vendetta, Saga…). Le meilleur de la science-fiction en 35 extraits commentés et plus de 350 pages en bandes dessinées. »

La bande dessinée de SF et de fantastique fait partie de mes poins faibles, ou plutôt de mes lacunes. J’avoue avoir été un grand lecteur de BD dans ma jeunesse, mais aujourd’hui… Mais aujourd’hui j’essaie de me rattrapper, et cette fameuse et copieuse Anthologie de la Bande Dessinée de Science-Fiction semble être un guide plutôt intéressant pour parvenir à se repérer dans les titres les plus importants de ce vaste univers fait de bulles et de cases.

Flanquée d’une couverture d’une laideur absolue et dont seuls certains éditeurs français ont le secret, notre Anthologie de la Bande Dessinée de Science-Fiction, écrite par Vincent Bernière et publiée chez Huginn & Muninn, nous propose d’explorer le monde de la BD SF à travers six grands chapitres : Proto SF, Space odyssée, Space opera, Extraterrestre, Apocalyptique et Anticipation. Chaque chapitre s’arrête sur quelques titres que l’anthologie considère soit comme des incontournables, soit comme des pierres fondatrices ou de grands classiques. Mais dès le départ, l’auteur prévient : « Bon an, mal an, la plupart des grandes séries de bandes dessinées de science-fiction est ici rassemblée. Il se trouvera toujours un esprit fâcheux pour déplorer telle ou telle absence, discuter une catégorisation forcément subjective, mais c’est ici le jeu. » Visiblement, notre homme connaît bien l’esprit particulièrement tordu de certains fans de SF…

L’excellente idée de cette Anthologie de la Bande Dessinée de Science-Fiction est d’accompagner chaque titre présenté par quelques extraits de pages de BD issues du titre en question. Comme un extrait de film, voilà un extrait de BD, souvent sur plusieurs pages. On peut ainsi goûter non seulement à l’écriture mais aussi, bien sûr, au dessin.

Anthologie de la Bande Dessinée de Science-Fiction pourra s’adresser au novice comme à l’amateur confirmé de BD SF par sa rigueur et la qualité de son contenu. Par contre, un format un peu plus grand aurait été plus judicieux pour lire le contenu de certaines bulles (il faut presque un microscope).

On termine par un extrait de l’introduction écrite par Vincent Bernière :

« Le rôle de la bande dessinée de science-fiction est à la fois de nous divertir et de nous faire réfléchir sur notre actualité. Aussi noir que puisse être le monde d’Enki Bilal ou des frères Varenne, il y a dans tout bon récit de science-fiction une certaine jubilation dans l’anticipation. »

- Morbius -



LA SF SELON PHILIPPE DRUILLET

LA SF SELON PHILIPPE DRUILLET dans La SF selon... 15120306543415263613800522Philippe Druillet :

« La science-fiction, je le « rabâche » depuis toujours, n’est pas une évasion face à la réalité du monde vécu, elle est le combat éternel de l’humain. »



12