MON DICO STAR TREK : U COMME… UNIFORME !

Posté le 13 janvier 2016

Petit délire de trekker, avec toute la subjectivité que cela suppose et la passion parfois aveugle : voilà mon « Dico STAR TREK »… Vous ne serez pas forcément d’accord avec moi, mais qui a dit que je cherchais à être d’accord avec vous, hein ? Ces propos n’engagent que leur auteur, bien sûr, et s’adressent en priorité aux trekkers et trekkies, mais les autres sont aussi les bienvenus… Live long and prosper.

MON DICO STAR TREK : U COMME... UNIFORME ! dans Mon dico Star Trek 16011307025315263613890004

Je ne vous surprendrai pas en annonçant dès la première ligne que les uniformes de STAR TREK ont toujours été matière à débat dans le monde de la SF en général, mais aussi dans celui des trekkies et trekkers…

Éternellement comparés à des « pyjamas« , les uniformes de Starfleet attirent forcément l’attention du novice qui découvre STAR TREK pour la première fois. Les plus tolérants les acceptent rapidement, allant jusqu’à leur trouver une raison d’être dans ce futur éloigné où finalement la mode a heureusement échappé à Jean-Paul Gaultier. Quant aux plus réticents, ils en deviennent allergiques au point de ne plus pouvoir suivre correctement la trame d’un épisode de STAR TREK, troublés par cette vision kitschissime dont les couleurs flashy perturbent leur raisonnement.

16011307322015263613890018 dans Star Trek

En fait, ces fameux uniformes s’avèrent un formidable test d’entrée dans l’univers de STAR TREK. En effet : soit, pour certains, l’histoire prédomine sur les vêtements, ou soit, pour d’autres, le vêtement prédomine sur l’histoire… Autrement dit : si le fond est plus important que la forme, vous acceptez la mode du XXIIIe siècle avec tous ses aléas, sinon vous pouvez quitter cet univers et personne ne vous regrettera car vous n’avez finalement rien compris à STAR TREK. Un peu comme ces acteurs d’aujourd’hui qui se plaignent constamment de jouer face à des écrans verts, alors que tout le talent d’un comédien ne dépend nullement d’un décor mais de ce qu’il a dans les tripes et de sa façon d’interagir face aux autres comédiens.

Mais les uniformes de Starfleet ne sont pas figés dans le temps, il en existe de toutes sortes qui sont apparus au fil des séries et des films, et tous ne ressemblent pas forcément à des… « pyjamas ».

16011307062015263613890005Si on débute par le commencement, par l’incontournable série des sixties, celle de Kirk, Spock et McCoy, nous plongeons alors en pleine « pyjama party » qui a donné toutes ses lettres de noblesse aux uniformes tant décriés par certains. Impossible de s’imaginer un STAR TREK sixties sans des uniformes rouges (à propos, l’histoire trekienne nous prouve qu’il vaut mieux ne jamais porter un redshirt…), jaunes et bleus. Ces couleurs ne sont pas là juste pour permettre au Technicolor de nous prouver ses capacités, elles servent à catégoriser les membres de l’équipage d’un vaisseau de Starfleet : le rouge est pour la sécurité, la communication et les techniciens, le jaune est pour le commandement et enfin le bleu s’adresse au personnel médical ou scientifique. Certes, on pourra s’étonner des mini jupes attribuées à la gente féminine du XXIIIe siècle. Une attention particulière afin de permettre aux longs voyages intersidéraux d’être moins tristes ?…

À la fin des seventies, STAR TREK : LE FILM (1979) nous propose ses nouveaux uniformes. On reste tout de même bien ancré dans la « pyjama party », cependant les couleurs flashy ont totalement disparu au profit de blancs immaculés, de gris clairs ou de beiges…

En 1982, STAR TREK II : LA COLÈRE DE KHAN nous offre ce que je considère encore aujourd’hui personnellement comme les plus beaux uniformes de Starfleet jamais créés : veste rouge, bordures blanches et pantalon noir transforment les officiers et membres d’équipage en véritables héros des navires de guerre de l’époque du XVIIIe siècle ! C’est la classe ! Adieu les « pyjamas » ! Et même les plus réticents et les profanes se montrent alors séduits par cette nouvelle version haut de gamme.

16011307085915263613890008

En 1987, STAR TREK : THE NEXT GENERATION propulse les équipages de Starfleet au XXIVe siècle. Et qui dit nouveau siècle dit forcément nouvel uniforme. Celui-ci s’avère désormais comme une sorte de compromis entre le « pyjama » des sixties, avec 16011307123615263613890009ses couleurs cependant atténuées, et le superbe modèle utilisé dans les films à partir de STAR TREK II. Si les deux premières saisons de STNG nous présentent des uniformes encore quelque peu « inachevés », c’est réellement à partir de la troisième que nous découvrons la version définitive. Il a suffi d’y ajouter un petit col discret pour faire toute la différence et apporter une certaine classe à l’ensemble. Comme quoi un détail manque et tout est dépeuplé…

Époque oblige, STAR TREK : DEEP SPACE NINE (1993) annonce l’abandon définitif des couleurs (seulement présentes sur le haut de la veste) et opte pour le noir absolu. Certains reprochent encore l’aspect « pyjama » qui se dégage de l’uniforme. Néanmoins cette nouvelle tenue, que j’apprécie modérément, sera également utilisée dans STAR TREK : VOYAGER (1995) et les films à partir de STAR TREK : PREMIER CONTACT (1996).

16011307195015263613890012

La dernière série, STAR TREK : ENTERPRISE (2001), remplace les uniformes par des bleus de travail… ou presque… mais je ne suis pas loin, avouez-le. L’action se situe au XXIIe siècle, bien avant l’époque de Kirk, et pourtant point de « pyjama », de couleurs flashy et de mini jupes ! Le XXIIe siècle était visiblement un siècle plus sage, encore empreint de toute la détresse, de l’interdiction de la libre pensée et de la noirceur du XXIe… Heureusement que le XXIIIe siècle reviendra à une joie de vivre et à une orgie de couleurs sans retenue !

16011307225615263613890013

Enfin, JJ Abrams a choisi, en tant que fan de STAR WARS, de retrouver dans son reboot de STAR TREK (2009) l’aspect « pyjama » des sixties avec ses couleurs d’époque légèrement atténuées et, surtout, le retour de la mini jupe. L’uniforme nouveau semble un savant mélange entre l’ancien et la modernité nécessaire pour aborder un film de SF des années 2010. En cela Abrams honore la saga de Gene Roddenberry, il préserve une certaine tradition et n’offense pas les trekkies, ce qui est déjà énorme.

16011307271115263613890017

À quoi ressembleront les uniformes de la nouvelle série télévisée STAR TREK en préparation ? Y retrouverons-nous des couleurs ? Seront-ils influencés par certains « pyjamas » déjà vus autrefois ? Les mini jupes seront-elles définitivement de retour sur la passerelle de l’Enterprise ?…

L’uniforme de Starfleet, où l’éternel recommencement…

- Morbius -

Autres articles publiés dans Mon Dico Star Trek :

A comme… Abrams ! / B comme… Bruitage ! / C comme… Critique ! / D comme… Data ! / E comme… Enterprise ! / F comme… Femme ! / G comme… Gore ! / H comme… Humanisme ! / I comme… Idiotie ! / J comme… Jeu ! / K comme… Klingon ! / L comme… Livre ! / M comme… Machine ! / N comme… Nourriture ! / O comme… « Orion Slave Girl » ! / P comme… Passion ! / Q comme… Q ! / R comme… Risa ! / S comme… Star Wars ! / T comme… Trekkie ou trekker !

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN

13041407204515263611082950

2 commentaires pour « MON DICO STAR TREK : U COMME… UNIFORME ! »

  1.  
    Deleuze Olivier
    17 janvier, 2016 | 19:10
     

    Ah … Star Treck et ses uniformes … Moi j’y vois aussi une touche d’universalité primaire réjouissante : Bleu … Jaune … Rouge … Les trois couleurs primaires chères à tout peintre qui se respecte … Base de toute la richesse du prisme perçu par l’oeil humain et qui donnera l’ensemble de la palette en les mélangeant pour obtenir les couleurs secondaires et tertiaires … Un clin d’oeil peut être de son créateur pour mieux affirmer ses idéaux humaniste ? Peut être un indice visuel ? Car face au danger, seul la cohésion de l’équipage de l’Entreprise et la mise en commun de leur compétences leur permet de vaincre les nombreux obstacles de leur merveilleux périples au delà des étoiles et aux frontières de l’infini !

  2.  
    17 janvier, 2016 | 19:18
     

    Joliment dit tout ça. :)

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez