DRIVE-IN : IKARIE XB-1 (1963)

Posté le 23 avril 2016

DRIVE-IN : IKARIE XB-1 (1963) dans Cinéma 13051809153815263611200263

16042308065715263614173534 dans Drive-in

IKARIE XB-1
Année : 1963
Réalisateur : Jindřich Polák
Scénario : Stanislas Lem
Production : Studios Barrandov
Musique : Zdeněk Liška
Pays : Tchécoslovaquie 
Durée : 86 min
Interprètes : Zdeněk Štěpánek, Radovan Lukavský, František Smolík, Otto Lackovič, Jozef Adamovič…

16042308070715263614173535 dans Science-fiction

Difficile de passer derrière Morbius pour présenter le film de SF tchèque IKARIE XB-1 tant son article abordant l’allure craignos du robot du film est très complet. Je partagerai plutôt mon ressenti sur le film sorti en Tchécoslovaquie sous le titre IKARIE XB-1 et distribué aux États-Unis sous le titre VOYAGE TO THE END OF THE UNIVERSE.

L’intrigue : En l’an 2163, le vaisseau Ikarie XB-1 est envoyé vers la mystérieuse Planète Blanche orbitant autour de l’étoile Alpha du Centaure. Naviguant à une vitesse presque équivalente à celle de la lumière, son voyage dure vingt-huit mois. Durant le vol, les quarante membres d’équipage doivent cohabiter et faire face à des situations telles que la rencontre avec un vieux vaisseau du XXe siècle doté d’un armement nucléaire, celle avec une étoile sombre aux effets radio-actifs mortels et la folie d’un membre de l’équipage qui menace de faire sauter le vaisseau…

16042308071315263614173536 dans Trapard

C’est donc la version tchèque que j’ai découverte avec un sous-titrage français, et je dois bien reconnaître qu’au niveau SF des 60′s produit par le bloc de l’Est, c’est ce que j’ai vu de mieux. Mieux que de la SF polonaise, mieux que de la SF russe. Pour ce qui est des 70′s, c’est une autre affaire.

D’abord le film est fondamentalement tchèque même si cela reste du space-opera. Qui connait le cinéma tchèque des 60′s (autrement dit, la Nouvelle-Vague tchèque) de Jiří Menzel, de Miloš Forman et le cinéma fantastique de Otakar Vávra, se sentira comme un poisson dans l’eau. Ensuite, l’ambiance et les décors sont alloués au space-opera et restent simples mais toujours efficaces.

16042308072115263614173537

D’ailleurs ce sont deux mots qui nous traversent forcément en suivant le film de bout en bout, simple mais efficace. La réalisation en noir et blanc est soignée, la réalisation par Jindrich Polák est très maîtrisée et le rythme du film est tel que, comme je le disais plus haut, IKARIE XB-1 semble plus moderne que n’importe quel film soviétique tourné lors de cette décennie.

Sans parler du message anti-militariste et objectivement contre la course aux armements nucléaires.

- Trapard -

(IKARIE XB-1 est disponible ICI en version originale sous-titrée en anglais)

Autres articles publiés dans la catégorie Drive-in :

L’Oasis des Tempêtes / It Conquered the World / The Giant Claw / Bataille Au-Delà des Étoiles / Attack of the Fifty Foot Woman / Cat-Women of the Moon / Le Fantôme de l’Espace / Mesa of Lost Women / Gorilla at Large / The Amazing Colossal Man / The Beast with a Million Eyes / The Astounding She-Monster / The Deadly Mantis / La Fiancée du Monstre / Not of this Earth / The Night the World Exploded ! / Viking Women and the Sea Serpent / Curse of the Faceless Man / Le Peuple de l’Enfer / Rodan / Supersonic Saucer / World Without End / La Fille du Docteur Jekyll / The Monster that Challenged the World / Baran, le Monstre Géant / Frankenstein’s Daughter / Giant from the Unknown / I married a Monster from Outer Space / How to make a Monster / J’enterre les Vivants / The Manster /King Dinosaur / Les Envahisseurs de la Planète Rouge / Ring of Terror /This is not a Test / Le Monstre vient de la Mer / La Cité  sous la Mer / The Beast of Hollow Mountain / Le Labyrinthe / L’Île Inconnue / Bride of the Gorilla /Lost Continent / La Légion du Désert / The Astro-Zombies / El Extraño Caso del Hombre y la Bestia / Le Renne Blanc & La Résurrection de la Sorcière /The Vampire & The Return of Dracula / Le Lac de la Mort / Teenage Caveman / Drive-in spécial Mars /Dans les Griffes du Vampire /The Monster of Piedras Blancas / La Tête Vivante / Destination Planète Hydra / Incubus / Les Monstres de l’Apocalypse / The Golden Bat / The Flying Saucer / Unknown World / Four Sided Triangle / X The Unknown / Les Enfants de l’Espace / The Crawling Eye & The Strange World of Planet X /  The Wasp Woman, The Hideous Sun Demon & The Alligator People / L’Île du Sadique / Les Yeux de l’Enfer / Le Monde, la Chair et le Diable / Le Jour où la Terre prit Feu / Frankenstein meets the Space Monster / Billy the Kid vs Dracula /Red Planet Mars / La trilogie de l’OSI / The Werewolf / Les Créatures de Kolos /Target Earth / Space Master X-7 / La Femme Nue et Satan / Le Cri de la Mort /L’Homme et le Monstre / Teenage Zombies / La trilogie des mutants / Blood of the Zombie / Le Baron de la Terreur & Le Miroir de la Sorcière / Ataragon / The Incredibly Strange Creatures who Stopped Living and Became Mixed-Up Zombies / The Beach Girls and the Monster / From Hell it Came & The Woman Eater / Voodoo Woman & Zombies of Mora Tau / Le Tueur au Cerveau Atomique

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN

5 commentaires pour « DRIVE-IN : IKARIE XB-1 (1963) »

  1.  
    23 avril, 2016 | 17:12
     

    Je n’avais pas remarqué que Stanislas Lem, l’un des plus grands auteurs de SF (il est polonais), avait signé le scénario du film…
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Stanislas_Lem

  2.  
    Trapard
    23 avril, 2016 | 18:50
     

    Ça c’est parceque tu publies mes articles sans les lire alors que je fais souvent référence aux tiens. C’est pas bien, et je te mets un 4 sur 10 et tu passeras me voir à la fin du cours, garnement ! :D :D

    J’en parlais ici :
    http://morbius.unblog.fr/2014/08/14/science-fiction-televisee-polonaise-des-annees-60/

  3.  
    23 avril, 2016 | 22:32
     

    Pardon m’sieur, mais j’ai du mal à me rappeler du contenu de tous les articles publiés sur Les Echos d’Altaïr et de leurs références ! :)

  4.  
    Trapard
    23 avril, 2016 | 22:45
     
  5.  
    24 avril, 2016 | 8:00
     

    Tu sais mon vieux, c’est plus facile de se rappeler de ses propres articles (normal puisqu’on les a écrits et qu’on a souffert pour les écrire !) que de se souvenir de tous ceux des autres, non ? ;-) Donc je comprends parfaitement que tu te souviennes très bien de ce que tu as écrit. C’est même rassurant.
    En fait, je me permettais de citer Stanislas Lem car tu ne l’as pas fait dans ton article et parce que c’est tout de même l’un des auteurs les plus importants en SF (ce qui ne m’empêche pas de n’avoir rien lu de lui et j’en dors très bien).

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez