Archives

Archive pour mai 2016

CITATION CÉLÈBRE : LES CAVERNES D’ACIER

CITATION CÉLÈBRE : LES CAVERNES D'ACIER dans Citation célèbre 16053112273715263614271750« Mais pourquoi donner aux robots une forme humaine ?

- Parce que la forme humaine est, dans toute la nature, celle qui donne le meilleur rendement. Nous ne sommes pas des animaux spécialisés, monsieur Baley, sauf au point de vue de notre système nerveux, et dans quelques autres domaines. Si vous désirez construire un être mécanique, capable d’accomplir un très grand nombre de mouvements, de gestes et d’actes, sans se tromper, vous ne pouvez faire mieux qu’imiter la forme humaine. »

(Les Cavernes d’Acier / Isaac Asimov)



SÉQUENCE B.O. : VINGT MILLE LIEUES SOUS LES MERS

SÉQUENCE B.O. : VINGT MILLE LIEUES SOUS LES MERS dans Fifties fantastique 16052902572615263614265350

On doit la magnifique bande originale du film VINGT MILLE LIEUES SOUS LES MERS (Richard Fleischer, 1954) au compositeur Paul J. Smith.

Paul J. Smith (né en 1906 et mort en 1985) fut pendant près de 30 ans le compositeur attitré d’une impressionnante quantité de productions des studios Walt Disney, qu’il s’agisse des courts métrages, des dessins animés ou des films. On lui doit, par exemple, les musiques de BLANCHE NEIGE ET LES SEPT NAINS (1937), PINOCCHIO (1940) et CENDRILLON (1950). Entré en 1934 au sein des célèbres studios d’animation, il y restera jusqu’en 1962. Les productions Disney lui rendront hommage en 1994, à titre posthume, en lui décernant le Disney Legends.

16052902583215263614265351 dans Séquence B.O.

Paul J. Smith (1906-1985)

La bande originale du chef-d’œuvre de Richard Fleischer, VINGT MILLE LIEUES SOUS LES MERS, ne fut pas directement éditée après la sortie du film. Il faut savoir que Walt Disney, par l’intermédiaire de Decca Records, publia d’abord en 1954 un simple single de la chanson titre, A Whale of a Tale, chantée par Kirk Douglas. Puis, en 1963, la création de Disneyland Records entraîna enfin l’édition de la bande originale, liée également à la ressortie du film en salles. Enfin, c’est en 2008 que Walt Disney Records édita une version exclusive pour iTunes avec 26 titres disponibles.

Je vous laisse à présent écouter le splendide Main Title de VINGT MILLE LIEUES SOUS LES MERS où souffle le vent de l’aventure et où pèse la menace d’un Nautilus revanchard. Ce titre est suivi d’une sorte de pot-pourri où l’on retrouve aussi Attack at Sea / Ned in Trouble / Setting Sail / Storm at Sea / Dolphins / Sinking Ship / The Monster.

- Morbius -

Image de prévisualisation YouTube

(VINGT MILLE LIEUES SOUS LES MERS sera projeté le 3 juin au cinéma de Bourail à l’occasion du cycle Cinéma Vintage du Sci-Fi Club de Nouvelle-Calédonie)

Autres extraits en Séquence B.O. :

Poltergeist / Predator / Le Voyage Fantastique de Sinbad / Jason et les Argonautes /Star Crash / Edward aux Mains d’Argent / Evil Dead 3 : l’Armée des Ténèbres /Ladyhawke / Lifeforce / Les Sorcières d’Eastwick / Godzilla 2014 : la musique / Wing Commander

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



ARK II

ARK II dans Science-fiction 14012708415615263611933240

ARK II est une sérié télévisée de science-fiction américaine des Seventies inédite en France. Diffusée en 1976, elle rassemble quinze épisodes pour un programme destiné avant tout à un jeune public. L’action se situe au XXVe siècle et narre les aventures des membres de l’Ark II, impressionnant véhicule scientifique, sur une Terre dévastée par la pollution. Son but : partir à la rencontre des tribus humaines revenues à l’âge des Ténèbres afin de leur redonner espoir en un avenir meilleur…

16052807315315263614262993 dans Série TV

Créée par Martin Roth, la série ARK II fut programmée à la télévision américaine de septembre à décembre 1976. On y compte une seule saison s’étalant sur quinze épisodes d’une durée n’excédant pas les 24 minutes. À chaque début, une voix présente la mission de l’Ark II que l’on pourrait traduire ainsi :

16052807404815263614263021« Durant des millions d’années, la Terre était fertile et riche. Par la suite, la pollution et les déchets ont commencé à atteindre un seuil critique. La civilisation s’effondra. Tel est le monde du XXVe siècle. Seule une poignée de scientifiques demeure, les hommes qui ont juré de reconstruire ce qui a été détruit. Ceci est leur réalisation : Ark II, un entrepôt mobile rassemblant toutes les connaissances scientifiques et dont le jeune équipage s’avère hautement qualifié. Sa mission : apporter l’espoir d’un nouvel avenir pour l’humanité. »

Puis le journal de bord et son numéro d’entrée sont présentés par le commandant Jonah en même temps que les héros de la série apparaissent un à un à l’écran : « Journal Ark II, numéro d’entrée 1 : Moi, Jonah, …Ruth, …Samuel, …et Adam sommes pleinement conscients des dangers auxquels nous sommes confrontés en nous aventurant dans l’inconnu et les zones hostiles. Mais nous sommes déterminés à apporter la promesse d’une nouvelle civilisation à notre peuple et notre planète. »

16052807442415263614263022

L’équipage scientifique de l’Ark II se compose du commandant Jonah (Terry Lester), seul adulte à bord, et de deux adolescents : Ruth (Jean Marie Hon) et Samuel (José Flores). On y trouve également un surprenant chimpanzé très évolué capable de parler : Adam. Nos héros sillonnent inlassablement les contrées arides de ce monde dévasté par la pollution, à la rencontre des survivants regroupés en tribus ou clans. La civilisation n’est plus qu’un vague souvenir, et désormais règne la loi du plus fort. Nos scientifiques apportent l’espoir et un semblant de morale aux peuplades les plus sauvages grâce à leur formidable véhicule, l’Ark II.

16052807463915263614263024Il est parfois fait mention d’un « quartier général », endroit d’où proviendrait l’Ark II et son équipage. Nos jeunes scientifiques auraient ainsi été formés par des scientifiques survivants. Ceux-ci auraient mis en commun toutes leurs connaissances et ressources dans la formation de Jonah, Ruth, Samuel et Adam pour rechercher les restes de l’humanité et offrir la connaissance aux hommes.

L’Ark II, souvent confondu à juste titre avec le Landmaster du film LES SURVIVANTS DE LA FIN DU MONDE (normal, il s’agit du même concepteur : Dean Jeffries), donne son titre à la série en tant que « vedette » à part entière. Il s’agit d’un long véhicule blanc flanqué de six roues et d’un bouclier protecteur. Véritable laboratoire ambulant, il a été construit grandeur nature, en fibre de verre, sur un modèle Ford C-Series (C-700) cabover par le groupe Brubaker. À noter que la série propose également un autre véhicule, plus petit et semblable à une Jeep, appelé l’Ark Roamer, ainsi qu’un jetpack (rocketbelt) appelé Jet Jumper.

16052807491315263614263025Le message d’ARK II est bien sûr humaniste et écologique. Il s’adresse aux enfants et adolescents des Seventies. Il possède encore en lui quelques traces du mouvement hippie et sonne comme un avertissement auprès du jeune public avec  les conséquences de nos actes sur le futur de la Terre. On y prône le respect  de la nature, l’espoir d’un avenir meilleur où la race humaine dépassera ses clivages (l’équipage de l’Ark II met en avant une mixité raciale). La série s’inspire volontairement de l’histoire de l’Arche de Noé (les personnages principaux portent des noms issus de la bible hébraïque) et se laisse regarder si l’on parvient à la replacer dans le contexte de son époque, si l’on se rappelle qu’elle s’adresse d’abord à un public jeune et si l’on supporte quelques petites leçons de morale…

Les épisodes d’ARK II proposent parfois la présence quelques vedettes comme Jonathan Harris (de la série PERDUS DANS L’ESPACE), Malachi Throne, Jim Backus, Helen Hunt et même Robby, le Robot ! La série est disponible en coffret DVD US et tous ses épisodes sont actuellement visibles sur YouTube… Nous en profitons donc pour vous présenter son épisode pilote. Vous pourrez aussi découvrir ICI un reportage de trente minutes sur la série.

- Morbius -

Image de prévisualisation YouTube

Autres articles publiés dans la catégorie Série TV :

Supernatural / Cosmos 1999 / Legend of the Seeker / Star Trek remasterisé / Le Prisonnier, nouvelle série / Les séries d’Irwin Allen / Trois épisodes de Cosmos 1999 / Les Envahisseurs / Ce que la nouvelle série Battlestar Galactica aurait dû être… / Enterprise / Stargate Universe / Night Gallery / Dossiers Brûlants (Kolchak, the Night Stalker) / The Starlost / Scream Show / Voyage au Fond des Mers / Star Maidens ou Les Filles du Ciel / Space Command / Space Academy / Belphégor /La Brigade des Maléfices / Jason of Star Command / Métal Hurlant Chronicles /Spectreman / Vampire Diaries / The Robinsons : Lost in Space / Hex : la Malédiction / Lost Girl / MS3K ou Mystery Science Theater 3000 / Defiance : saison 1 / The Secret Circle : saison 1 / Under the Dome : Saison 1 / Siberia : saison 1 / Doctor Who (2005) : saison 1 / Doctor Who Classic : saison 1 / The Walking Dead : saison 1 / Les Aventures du Docteur Fu Manchu / Doctor Who (2005) : saison 2 / Sleepy Hollow : saison 1 / Doctor Who (2005) : saison 3 / Dracula : saison 1 / Doctor Who Classic : saison 2 / Doctor Who (2005) : saison 4 / Lost Girl : saison 4 / Almost Human : saison 1 / Doctor Who : saison 8 / Ascension : saison 1 / S.O.S. Terre / Tales of Frankenstein

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN

 



LA PAGE STAR TREK (n°2)

LA PAGE STAR TREK (n°2) dans La page Star Trek 16032610220515263614099487

En quelques jours, l’actualité STAR TREK s’est intensifiée avec les premières affiches de STAR TREK BEYOND, la seconde bande-annonce du film, le teaser de la nouvelle série TV et le soutien de JJ Abrams aux trekkies menacés d’un procès par la Paramount jalouse de leur  STAR TREK : AXANAR. L’occasion rêvée de sortir la page n°2 de STAR TREK sur Les Échos d’Altaïr. et de revenir sur ses événements, et même plus, en cette année du cinquantenaire de la naissance de cette saga. Alors comme dirait Picard : « Engage ! »

16052111482715263614244462 dans Star Trek

(((((((((( STAR TREK BEYOND ))))))))))

Désolé, mais j’ai vraiment beaucoup de mal à supporter ce titre ridiculement traduit en français. Pourquoi ne pas avoir conservé tout bonnement STAR TREK BEYOND à une heure où l’on prend à peine le temps de traduire la plupart des titres de films américains ? Non, il a fallu qu’un idiot nous choisisse le titre sans doute le plus couillon de la saga avec ce « STAR TREK SANS LIMITES », plus proche d’un titre de film porno que de celui d’un film de science-fiction…

16052212441415263614244537STAR TREK SANS LIMITES sortira le 22 juillet aux States puis seulement le 15 août en France. Oui, pas pressés les Frenchies, mais on a l’habitude avec la seule nation au monde qui n’a jamais rien compris à STAR TREK. Entre-temps tout le monde se sera procuré le film de manière illégale et ensuite on nous rabâchera les oreilles en nous informant que le dernier film de la saga connaît un succès mitigé en France…

Mais j’exagère peut-être un peu car le STAR TREK BEYOND de Justin Lin fait déjà rêver beaucoup d’amateurs de SF avec sa seconde bande-annonce fort réussie cette fois. Oui, parce que la première nous avait laissé un goût amer de produit gonflé aux testostérones et flanqué d’une musique horrible. C’était tout sauf du STAR TREK. Mais la seconde semble mettre tout le monde d’accord à lire les nombreux commentaires positifs sur les réseaux sociaux. Jugez plutôt avec ses deux versions : la première en V.O. et la seconde en V.F.

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

(((((((((( DES AFFICHES SANS LIMITES ))))))))))

Les affiches de STAR TREK BEYOND ont été dévoilées hier. Elles sont superbes. La première, que vous pouvez voir au début de cette page, nous montre un Enterprise fonçant à toute vitesse à travers les cieux, bousculant même le titre du film. La deuxième, présentée ici, se veut un bel hommage à l’affiche de STAR TREK : LE FILM réalisé en 1979 par Robert Wise.

16052212384815263614244535

Je rappelle que STAR TREK BEYOND narre la première réelle mission d’exploration de l’Enterprise à travers des contrées spatiales inconnues. Le vaisseau va se retrouver face à un ennemi surpuissant qui va le détruire pour la… je ne sais plus, on ne compte plus le nombre de fois où l’Enterprise a été réduit à néant pour finalement renaître de ses cendres, tel le Phénix !

Le film est réalisé par Justin Lin (FAST AND FURIOUS) avec le casting habituel des précédents STAR TREK produits par JJ Abrams. Dans le super méchant de service, on trouve Idris Elba (PROMETHEUS, PACIFIC RIM…) dissimulé sous un épais maquillage. Sont également présents Sofia Boutella et Joe Taslim. L’histoire a été écrite en partie par Simon Pegg lui-même (Scotty). 

(((((((((( KIRK VS GORN ))))))))))

16052212504115263614244538

(((((( NOUVELLE SÉRIE TV : PREMIER TEASER ))))))

La nouvelle série STAR TREK produite par CBS fera ses débuts en janvier 2017, et c’est peu dire que nous sommes déjà très impatients de la découvrir ! Celle-ci sera produite par Alex Kurtzman (déjà producteur des deux derniers STAR TREK ciné).

Si l’on ne sait pas encore grand chose sur cette nouvelle série TV, il semblerait que les premiers échos soient franchement très rassurants. D’abord parce que l’époque choisie ne serait pas celle des actuelles aventures cinématographiques de Kirk et Spock, autrement dit l’intrigue ne s’inscrirait pas dans la faille temporelle dans laquelle nous sommes prisonniers depuis 2009, elle se situerait dans la ligne historique officielle de l’univers de STAR TREK.

Image de prévisualisation YouTube

En outre, Nicholas Meyer réalisateur de quelque-uns des meilleurs STAR TREK de la saga (avec STAR TREK II  : LA COLÈRE DE KHAN et STAR TREK VI : TERRE INCONNUE) serait de la partie en compagnie du fils de Gene Roddenberry, aujourd’hui aux commandes du prestigieux héritage de son père.

Enfin, il semblerait que le nouveau STAR TREK TV s’avère une série d’anthologie, à la façon d’AMERICAN HORROR STORY, avec à chaque saison de nouveaux personnages, de nouveaux lieux, etc. Bref, STAR TREK nouvelle série s’annonce très prometteur. Croisons les doigts ! En attendant, voyez le premier teaser si ce n’est déjà fait !

(((((((((( ATTAQUE BORG ))))))))))

16052201420115263614244548

(((((((((( CE QU’ILS PENSENT DE STAR TREK ))))))))))

Yves Bosson et Farid Abdelouahab ont écrit sur STAR TREK dans leur Dictionnaire Visuel des Mondes Extraterrestres (éd. Flammarion) :

16052202032915263614244563« STAR TREK est devenu un phénomène culturel majeur. Dès ses origines, il offre de nombreux attraits, dont le principal est sans doute d’avoir projeté dans le futur – la série initiale se déroule dans les années 2270 – un monde aux desseins utopiques où les enjeux majeurs sont ceux de la seconde moitié du XXe siècle. Se posent en effet, au fur et à mesure des rencontres et des contacts, les questions de la différence, de la paix et de la violence, de la solidarité, des inégalités sociales et sexuelles, de l’environnement, du statut de la science, des connaissances et de la technologie… La série est fondamentalement philanthropique, humanitaire et antiraciste. »

(((((((((( STAR TREK II VERSION JAPONAISE ))))))))))

16052202100715263614244571

(((((((((( STAR TREK : AXANAR ))))))))))

Quand les fans font un boulot formidable, désormais la Paramount les punit… C’est ce qui est arrivé au fan film AXANAR. Jusqu’à présent, les trekkies et trekkers pouvaient réaliser librement leurs films amateurs. Mais AXANAR est allé trop loin aux yeux de la Paramount. Des raisons plus ou moins nettes sont évoquées, notamment le fait d’utiliser beaucoup d’argent pour financer le film et la présence de nombreux acteurs de la série sur le tournage.

16052202311315263614244574

En fait, AXANAR est un projet d’envergure qui donne des sueurs froides à la major car il ne recule devant rien pour satisfaire les fans de STAR TREK en leur offrant un spectacle digne d’un film cinématographique et, surtout, en respectant l’univers et l’esprit trekkiens. Un procès est donc malheureusement en cours contre les auteurs de ce fabuleux AXANAR…

JJ Abrams est tout récemment venu au secours des « fautifs » en demandant à la Paramount de revoir sa décision. Punir les fans pour leur amour de STAR TREK n’est pas une brillante idée a-t-il l’air de dire, et nous partageons bien sûr son point de vue… Pour en savoir plus sur cette affaire, lire l’article américain ICI.

En attendant, ne nous privons pas de revoir l’extraordinaire introduction à STAR TREK : AXANAR…

Image de prévisualisation YouTube

DERNIÈRES NOUVELLES : Finalement, grâce aux efforts conjugués de JJ Abrams et de Justin Lin, la Paramount abandonne ses poursuites contre le projet de fan film STAR TREK : AXANAR ! L’information vient de tomber il y a quelques heures seulement. Voilà une excellente chose, et merci à nos deux héros d’avoir su convaincre les hautes instances de la major !

(((((((((( ABRAMS LE TREKKER ? ))))))))))

On finit sur JJ Abrams, un gars à qui la SF ciné doit tant actuellement ! J’avais écrit cet article en 2013 à l’occasion de Mon Dico STAR TREK. Et je pense toujours la même chose. Je crois même que j’aurais plutôt envie d’ajouter : merci, Monsieur Abrams…

16052202434815263614244576Abrams Jeffrey Jacob (« JJ », pour les intimes) ! Ben oui, c’est évident : JJ Abrams, l’homme de tous les enjeux, de tous les projets, de toutes les critiques ! JJ Abrams, l’homme sous les feux de tous les projecteurs hollywoodiens, de la Paramount en passant par… Walt Disney ! JJ Abrams, l’homme que l’on aime et que l’on déteste ! JJ Abrams, l’homme qu’il faut abattre pour certains, ou l’homme qu’il faut encenser pour d’autres ! JJ Abrams, l’homme qui a relancé la franchise… STAR TREK ! Aïe ! Ça y est, je l’ai dit…

Renié par la frange la plus dure des trekkies (certains diront les « puristes », mais je ne suis pas d’accord), déjà renié par une partie de la communauté star warsienne alors qu’il n’a pas encore réalisé l’EPISODE VII, l’homme, qui est né la même année que moi, (bon je sais, tout le monde s’en fout, mais si je vous dit que c’est l’année de la naissance de STAR TREK, là ça vous intéresse, hein ?) a couché avec les deux sagas de SF cinématographiques les plus célèbres de tous les temps, ce qui en fait donc aux yeux de certains un sacré fils de p… ! Il est devenu en quelques mois ZE director que toutes les maisons de production américaines s’arrachent. Alors pourquoi tant de haine ? Eh bien certains parleront, en ce qui concerne STAR TREK, de trahison de l’esprit de la saga de Gene Roddenberry. Sa philosophie même est bafouée, diront d’autres. STAR TREK ressemble de plus en plus à du… STAR WARS, crient les opposants au JJ. De là à dire que STAR WARS ressemblera de plus en plus à du STAR TREK, il y a un pas que je ne franchirai pas…

16052202464015263614244577L’accusé Abrams se défend d’ailleurs très mal : il a un jour osé avouer qu’il n’aimait pas STAR TREK. Et pourtant il fait désormais du STAR TREK (maso ?…) ! Il a toujours été un immense fan de STAR WARS, et quand on lui a proposé la première fois la réalisation de l’EPISODE VII de la saga, il a sciemment refusé (maso ?…) ! Cependant vous connaissez tous la suite de l’histoire…

Mais que m’a-t-il offert à moi, en tant que fan de fantastique et de SF ? Eh bien il a créé l’une des plus extraordinaires séries télévisées, LOST, il a produit un film que je ne dénigre pas, CLOVERFIELD, et réalisé un formidable hommage aux 80′s et Spielberg avec SUPER 8.

Et son STAR TREK dans tout ça ? On dirait que je veux contourner la chose alors que c’est moi qui ai choisi Abrams pour la lettre A. Je vais donc être franc avec vous : même si son STAR TREK s’éloigne de celui de mes premières amours (j’avais alors 16 ans quand je suis tombé dans l’Enterprise…), même si on pourra toujours critiquer son approche de l’univers de Roddenberry et son irrespect total envers certains codes établis, j’avoue que l’homme a malgré tout du talent, et un sacré même (j’ai déjà dit ce que je pensais de son STAR TREK ici). Il a surtout permis à la franchise de ne pas sombrer dans un trou noir (les nouvelles générations, conquises, souhaiteront peut-être en savoir plus sur cette saga mythique et remonteront alors jusqu’aux sources, d’où l’apparition de nouveaux fans). Alors oui : peut-être qu’un autre aurait fait mieux, en respectant l’intouchable, mais est-ce que le succès aurait été au rendez-vous ?… STAR TREK ne doit-il s’adresser qu’aux trekkies et trekkers ou également à tous les publics ? D’autres diront : doit-on sacrifier STAR TREK sur l’autel du Box-office ou au contraire préserver à tout prix son « identité » au détriment de son succès ?… Demandez aux maisons de productions américaines ce qu’elles en pensent. Ah, je vois que vous connaissez déjà la réponse…

(((((((((( LIVE LONG AND PROSPER ! ))))))))))

gifnews star trek vulcan live long and prosper

On se dit à bientôt pour découvrir de nouveaux mondes étranges, de nouvelles civilisations, et au mépris du danger avancer vers l’Inconnu !

Longue vie et prospérité !

Image de prévisualisation YouTube

- Morbius -

16032706504615263614099753



CYCLE « CINÉMA VINTAGE » : CHANGEMENT DE PROGRAMME

CYCLE

Pour des raisons indépendantes de sa volonté, le Sci-Fi Club de Nouvelle-Calédonie a dû récemment modifier les titres de sa liste de films présentés à l’occasion de son cycle Cinéma Vintage. Voici désormais son programme définitif qui s’ancre dans la riche période des Fifties.

16051806410515263614235871 dans Nouvelle-Calédonie

Nous vous avions déjà présenté le cycle Cinéma Vintage du Sci-Fi Club dans un article précédent. Si la date de lancement n’a pas changé (le 3 juin), certains films ont été par contre remplacés par d’autres. Il s’agit toujours de chefs-d’œuvre du Fantastique et de la Science-Fiction cinématographique, de grands classiques qui émerveillent encore aujourd’hui par leurs innombrables qualités. Ainsi :

Vendredi 3 juin 20h30, à Bourail : VINGT MILLE LIEUES SOUS LES MERS (de Richard Fleischer, 1954)

Vendredi 5 août 20h30, à Bourail : LE JOUR OÙ LA TERRE S’ARRÊTA (de Robert Wise, 1951)

Samedi 6 août 18h, au centre culturel du Mont Dore : VINGT MILLE LIEUES SOUS LES MERS (de Richard Fleischer, 1954)

Dimanche 11 septembre 16h, au centre culturel du Mont Dore : PLANÈTE INTERDITE (de Fred M. Wilcox, 1956)

Vendredi 1er octobre, à Bourail : L’HOMME QUI RÉTRÉCIT (de Jack Arnold, 1957)

Jeudi 10 novembre 20h, au centre culturel du Mont Dore : LA GUERRE DES MONDES (de Byron Haskin, 1953)

L’entrée est ouverte à tous et gratuite. Bon spectacle !

- Morbius -



LETTER 44 (T2)

( B.D., Flynn )

LETTER 44 (T2) dans B.D. 15050108480515263613222884

Le blog Flynn SFFF vous présente une parution littéraire de la SF, du Fantastique ou de la Fantasy en roman ou BD. Flynn, éternel dévoreur d’ouvrages, vous décortique son bouquin du jour…

16051612535615263614229642 dans FlynnAprès avoir dévoré le premier tome de Letter 44, je me suis jeté directement sur le second tome pour voir ce qu’il allait maintenant se passer. Une fois de plus, il m’a été difficile de décrocher du récit de Charles Soule avant d’en avoir vu la fin tant c’est captivant et bien écrit. Ce mélange entre politique et science-fiction rend le récit bien plus intéressant qu’il ne l’aurait été s’il n’avait traité que d’un des deux sujets. C’est sans doute le côté « série TV » donné au comics qui le rend si attractif et prenant. Il faut dire que ce format fait tout pour fidéliser les téléspectateurs et les faire revenir à chaque fois. Adapter la chose au monde du comics ne peut que rendre service aux lecteurs.

Six mois après son investiture, le président Stephen Blades essaie toujours d’épargner son administration de l’incroyable révélation qu’il a reçu des mains de son prédécesseur : une présence alien serait en train de construire quelque chose dans la ceinture d’astéroïdes ! Pour enquêter, le précédent président avait envoyé en secret une mission par le biais du vaisseau spatial Clarke. Blades a un plan pour mettre un terme à la guerre au Moyen-Orient tout en préparant son peuple à cette inquiétante vérité, mais il doit faire face à de sérieuses menaces au sein de son gouvernement et à un nouveau et mystérieux danger venu de l’étranger. Pendant ce temps, les braves astronautes du Clarke ont finalement rencontré les aliens… et d’après leurs découvertes, la Terre pourrait bien être condamnée !

De son côté, Alberto Jiménez Alburquerque continue de parfaire son style et son trait déjà bien maitrisé. On sent quelques hésitations et on remarque à quelques endroits des petits défauts dans la réalisation des planches et dans le trait du dessinateur, cela dit, il conserve la force de son dessin et parvient à livrer quelques planches magnifiques.

- Flynn -

Autres livres présentés par Flynn :

Dangereuses visions : le Necronomicon en BD / Agharta : le Temps des Selkies / Le Dernier Roi des Elfes / Le Niwaâd / Moi, Cthulhu / Docteur Sleep / Saigneur de Guerre / Le Démon aux Mille Visages / Le Gardien de la Source / Universal War Two (T1) : Le Temps du Désert / Blake et Mortimer : L’Onde Septimus / Culture Geek / Attention aux Morts / Out There – volume 1 /L’Encyclopédie du Hobbit / Quantex (T1) : Le Songe des Immortels / Quantex (T2) : La Révolte des Ombres / Chroniques des Ombres / Le très grand Nettoyage / Les Pantins Cosmiques / Cornes / Le Miroir des Templiers (T1) : New Paris / Nosfera2 / Soutenez le financement de l’ouvrage « Gore – Dissection d’une Collection » / Taupe / Le Monde de Fernando / Moi, Lucifer / LŒuf de Dragon /Ghouls of Nineveh / Ténèbres 2014 / Le Piège de Lovecraft / Cagaster – tome 1 / Le Cycle d’Ardalia : Le souffle d’Aoles / Écosystématique de Fin de Monde / Agent des Ordres / Le Dieu était dans la Lune / Arthaé / Le Code du Chasseur de Primes / L’Aigle de Sang / Les Montagnes Hallucinogènes / La Dernière Terre (T1) : L’Enfant Merehdian /Destination Mars / Chroniques de Karn (T1) : Nereliath / Naturalis /Les Parias d’Engelar / Chroniques de Karn (T2) : Seuls les Dieux /La Saga de Xavi El Valent (T1) : Le Glaive de Justice / Le Roi en Jaune /Le Livre de la Création / Femmes Obscures / Le Cabinet du Docteur Black / Le Lycan Blanc / Zugzwang / Pretty Deadly – tome 1 : L’Écorcheuse / Crueler than Dead / L’Histoire des Jeux Vidéo Polémiques – Volume 2 / Ajin – tome 1 / Skin Trade / Multiple était la Lune / Hellraiser / Manhattan Ghost / L’Assassin Royal / Love in the Hell (Vol.1) / Abaak (T1) / Stray Dog (T1) / Letter 44 (T1)

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



ROBOT-CRAIGNOS (90)

ROBOT-CRAIGNOS (90) dans Cinéma bis 13061310000015263611288446

16051409452415263614225562 dans Robot-craignos

Contrairement aux apparences, ce ne sont pas des anges, loin de là. En fait il s’agit de… robots ! Comment ? Vous le saviez déjà ? Ah oui, c’est vrai, l’intitulé… « Robot-craignos (90) »…

Nos androïdes blondinets à la coupe Mireille Mathieu sont en effet les affolants représentants du « machin » italien d’Alfonso Brescia : LA GUERRE DES ROBOTS (La Guerra dei Robot, 1978) dont l’incroyable histoire est la suivante :

« Menacée d’extinction, une civilisation extraterrestre kidnappe deux célèbres généticiens terriens. Une armée de soldats des étoiles est alors envoyé dans l’espace pour les délivrer, mais avant cela ils devront mettre hors de combat une armée de robots… » (horreur.net)

Désolé, mais je n’ai pas encore cherché à voir ce film, je ne pourrai donc vous en dire plus sur nos androïdes à la coupe du VILLAGE DES DAMNÉS. Mais je pense que c’est déjà bien suffisant…

- Morbius -

16051409452715263614225563 dans Science-fiction

Autres vedettes de la catégorie Robot-Craignos :

Robot de Target Earth / Robot de Devil Girl from Mars / Robot de The Phantom Empire / Robot de The Robot vs. the Aztec Mummy / Robot de Vanishing Shadow /Robot de The Phantom Creeps / Robot de Undersea Kingdom / Robot de Superman (serial) / K1 / Ro-Man / Muffet / Robox / Robot géant des amazones de Star Crash / Robot de Flesh Gordon / 2T2 / Robot de Giant Robot / Gog / Kronos /Robot de The Space Giants / Robert / Wiki / Robots de The Lost Saucer / Robot de L’Invasion des Soucoupes Volantes / Jet Jaguar / Elias / QT-1 / Andy / Dot Matrix / Robot de The Goodies / Torg / Kryten / Robot de Dünyayi Kurtaran Adam /Robot de L’Homme Mécanique / Robot de Supersonic Man / Robot de Cosmo 2000 / Mechani Kong / Sparks / Robots de Ice Pirates / Maria (de Roboforce) / K-9Robot de The Bowery Boys Meet The Monsters / Robot de First Spaceship On Venus / « Friend » / RUR / Crow T. Robot, Gypsy & Tom Servo / Q / Tic Tac /Robowar / Robot de Frigia / Mark 1 / Kip / Doraemon / Robot de Métal Hurlant Chronicles /  Moguera / Robot de Galaxis / IG-88 / Stella / Metalogen Man / Tor /Robot de Superman Contre les Robots / Robot de Lost City / Robot de Supercar /Robot des Thunderbirds / Robot de Alien Armaggedon / Robot de Ikarie XB-1 /Robot de la série TV Superman (1951) / RuR (2) / Roscoe / Robots de Star Odyssey / Robot de La Edad de Piedra / Robot de l’épisode de La Quatrième Dimension : Oncle Simon / Stelekami / Auto / Eyeborgs / Astrul / Robot de Booby Trap / Vindicator / Robot de Bad Channels / Robots d’Alpha Cassiopée / Peebo / Robots de Super Inframan / TARS / Endhiran / Tor / Robot de Blake’s Seven / Vector & Hector / Robot des Arkonides / Robot de Yilmayan Seytan

Robot « cool » ou « craignos » ?

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



CITATION CÉLÈBRE : L’ÉCLAT DU PHÉNIX

CITATION CÉLÈBRE : L’ÉCLAT DU PHÉNIX  dans Citation célèbre 16051106004915263614217858« Plus que jamais, je considérais ma bibliothèque comme un havre de fraîcheur, une forêt frisquette en constante expansion où les hommes, échappant à l’agitation fébrile d’une journée de travail, venaient passer une heure à détendre leurs membres et baigner leur esprit dans la lumière vert gazon et la brise légère des pages tournées. Puis, reconcentrés, les idées refixées à leur armature, la chair plus souple, ils pouvaient se replonger dans la fournaise grondante de la réalité, affronter midi, sa foule d’improbable vieillissement, la mort inéluctable. J’en avais vu des milliers débouler affamés et repartir rassasiés. J’avais vu des gens perdus se retrouver. Des réalistes s’abandonner au rêve et des rêveurs se réveiller dans ce sanctuaire de marbre où chaque livre avait le silence pour signet. »

(L’Éclat du Phénix / Ray Bradbury / Une Histoire de la Science-Fiction – 2 : 1938 – 1957 : L’Âge d’Or)



LE CLUB DES ENTITÉS DE LA 13e DIMENSION – éd.6

LE CLUB DES ENTITÉS DE LA 13e DIMENSION - éd.6 dans Club des entités 15072601010915263613469238

Savants fous, créatures étranges, objets inconnus, robots colorés, insectes géants, astronefs incontrôlables, aliens menaçants, héros sans scrupules, affiches loufoques, artistes déments, dangereuses visions : rien ne vous sera épargné. Bienvenue dans le Club des Entités de la 13e Dimension, le CE13D…

AVERTISSEMENT

Bien des Terriens ont tenté de nous refouler, de nous chasser au-delà des dimensions existantes. Nul n’y est parvenu. Votre ignorance de nos facultés, de nos pouvoirs, est notre point fort. Inutile de vouloir nous combattre, nous revenons à chaque fois, plus déterminés que jamais. Laissez-nous jouer avec votre inconscient et votre subconscient, acceptez notre présence et la facilité avec laquelle nous envahissons votre esprit et les lieux qui vous entourent. Inutile de chercher à vous montrer le plus fort, vous n’y parviendrez jamais. Nous sommes les entités de la 13e dimension, et il est l’heure pour nous de vous hypnotiser. Faut-il encore vous convaincre que vous n’êtes qu’un pantin à notre service ?…

16050605110615263614203971 dans Club des entités

Illustration de Lloyd Birmingham.

////////////////////////////////////////////////////////

INVOLUTION OCEAN

16050605333615263614203973« Dans un océan de fine poussière, ces créatures étranges qui ressemblent à des crabes sont bien adaptées à leur environnement. Menant une vie principalement souterraine, elles peuvent à l’occasion se déplacer rapidement à la surface grâce à leurs pattes en forme de soucoupe. Elles ont une conscience aiguë de la moindre vibration qui traverse la poussière. Leur carapace brillante empêche la poussière de s’y accrocher et de la ronger. Une fois enfoncées, leurs antennes se rétractent et des espèces de volets transparents recouvrent leurs yeux pour les protéger. »

(Bruce Sterling, La Baleine des Sables, 1979 / Illustration de Tim White)

////////////////////////////////////////////////////////

16050608125715263614204093

Illustration de Frank R. Paul.

////////////////////////////////////////////////////////

ÉCRAN DE CONTRÔLE

Veuillez à présent actionner votre écran de contrôle afin de vérifier si les sustentateurs à polarité X-22 s’accordent avec les champs magnétiques émis par la proximité de la planète Dendevras III du secteur Procyon.

Kobayashi Maru

Mais ATTENTION : lisez d’abord attentivement les instructions suivantes :

  1. En cas de parasites perturbant les images de l’écran de contrôle, tapez le code : « NRV – GPT1Kble » et vérifiez si l’émetteur à particules ellipsoïdes transmet le message suivant : « Pas d’éléphant rose ».
  2. À l’inverse, si les images de l’écran de contrôle apparaissent clairement, guettez en bas, sur le côté gauche, en C_ARRAY, l’affichage suivant : 0A5D/9CE4A qui devrait s’inscrire au bout de 14 secondes. Cliquez alors sur les touches F et L lorsqu’elles apparaîtront au milieu de l’écran.

À présent actionnez votre écran de contrôle ci-dessous. Bonne chance.

Image de prévisualisation YouTube

////////////////////////////////////////////////////////

EXILÉ FORCÉ

(by SF-Prototype)

1 – Reporter galactique

Cela faisait déjà si longtemps que nous avions quitté la Terre… Notre vaisseau filait à travers les étoiles, dans les régions les plus reculées de l’univers où nous étions venus non pas en conquérants mais en explorateurs. Notre équipage se résumait à cinq personnes : le capitaine John Steelness, nos deux scientifiques Judith Maverin et Peter Waxley, le mécanicien Jim Travidge et moi-même, Andrew Colway, reporter. Oui, reporter. On avait jugé bon la présence d’un journaliste parmi les membres de l’expédition afin de narrer cette extraordinaire aventure…

////////////////////////////////////////////////////////

16050605380915263614203974

THE WIZARD OF MARS

Embarquement immédiat pour Mars avec THE WIZARD OF MARS aka HORRORS OF THE RED PLANET, un film réalisé en 1965 par David L. Hewitt avec John Carradine. Y survivrez-vous ? Votre volonté pour parvenir au bout de ces 77 minutes sans VF sera-t-elle plus forte que celle des autres Terriens avant vous ? Oserez-vous braver le Magicien de Mars ?…

Image de prévisualisation YouTube

////////////////////////////////////////////////////////

2 – L’arrivée

Lorsque la planète fut en vue, le capitaine régla les préparatifs de descente vers ce monde inconnu. Tout était automatique. La machine remplaçait l’homme. Nul besoin de contrôler, d’ordonner ou de rectifier : les ordinateurs calculaient pour nous. Et ce fut en toute tranquillité que notre vaisseau se posa sur cette nouvelle terre. Judith fut la première à se ruer au hublot afin de jeter un coup d’œil sur le paysage extraterrestre. Peter la rejoignit très vite. Un sourire se dessina alors sur ses lèvres, ses yeux brillaient. Nous nous étions posés dans un endroit à la végétation dense…

////////////////////////////////////////////////////////

16050606020015263614203975

Illustration de Bob Layzell.

////////////////////////////////////////////////////////

D’AUTRES MONDES

Le chemin vers les étoiles est un long chemin. Si autrefois les navigateurs explorateurs partaient sur les océans à la recherche de nouvelles terres, la SF l’a décidé : ce sera, dans le futur, à bord de vaisseaux spatiaux. Mais si sur la Terre une île 16050607273115263614203994ressemble toujours à une autre île, dans l’univers aucune planète ne ressemble à une autre, ou si peu. Que vont-ils découvrir, ces courageux explorateurs de l’espace en débarquant sur un autre monde ? La vie ou la mort ? Jean Gattégno nous raconte dans son Que sais-je ? La Science-Fiction (éd. Presses Universitaires de France) :

« Il s’agit là d’un des quelques grands thèmes de la science-fiction, et cela dès l’origine puisque Lucien de Samosate comme Cyrano de Bergerac y avaient vu le ressort de leurs contes. Dépaysement, exotisme, fût-il de pacotille, description manifestement irréelle d’un univers nouveau, tout cela restera pendant des siècles un des sujets favoris des écrivains d’imagination, mais aussi de penseurs et de philosophes. »

Gérard Klein parle d’îles cosmiques dans sa présentation de Les Maîtres de la Science-Fiction : Histoires de Planètes (éd. Le Livre de Poche) :

« L’espace est donc plein d’îles. Le tout est de les atteindre et ensuite de les explorer, et bien sûr d’y rencontrer la merveille ou l’effroi. Les plus proches, celles dont on peut discerner des détails et dresser des cartes, sont bien sûr les cibles privilégiées de l’imagination. »

16050607311415263614203995

Stan Barrets, lui, préfère nous parler de mondes vivants dans le tome 2 de son Science-Fictionnaire (éd. Denoël) : 

« Que peut donc dire une planète à l’univers dans le cri ténu de l’infrarouge ? » demande David Brin en exergue d’un de ses romans. 

La SF répond : « Beaucoup de choses ! »

Bien que paradoxal, le thème des mondes vivants est déjà relativement ancien et participe sans doute d’un panthéisme diffus. Il existe même une vieille nouvelle d’Hamilton où celui-ci imagine que le Soleil est vivant et que les planètes sont ses œufs. Or, un jour, la Terre se met à éclore… »

////////////////////////////////////////////////////////

16050607363215263614204001

Illustration d’Alex Shomburg.

////////////////////////////////////////////////////////

3 – La mort de Judith

Après avoir enfilé nos combinaisons, nous ouvrîmes le sas et descendîmes du vaisseau, impatients d’aller explorer les environs. Seul Jim était resté à bord sur ordre du capitaine. Une sorte de jungle étrange étalait ses bras tentaculaires autour de nous. Le feuillage des arbres énormes frémissait à la brise en changeant de couleur et des plantes aux larges feuilles noirâtres dégageaient comme une étrange poussière orange. Intriguée, Judith s’approcha de l’une d’entre elles. Mais à peine s’était-elle penchée vers elle que la poussière atteignit sa combinaison. Elle se fixa dessus et commença à la ronger comme un acide. J’entends encore les cris de Judith alors que le capitaine et Peter tentaient désespérément de la sauver. Judith mourut très vite…

////////////////////////////////////////////////////////

16050608272515263614204106

////////////////////////////////////////////////////////

CRÉEZ VOTRE COUVERTURE DE PULP !

16050608305415263614204110Reprise d’un article que votre cortex cérébral a dû oublier dans une autre dimension que la 13e …

Le « Pulp-O-Mizer » est une machine extraordinaire inventée par un savant fou et capable de créer pour vous des couvertures de pulps comme il en fleurissait dans les années 30 à 40. Le site Webomator.com vous propose toute une gamme de modèles de couvertures à l’ancienne, du prêt-à-porter informatique : à vous de choisir votre titre (entre des Science Stories, Fantastic Future Stories, Tales from the Planets of Terror…), votre décor (planétaire, spatial, urbain…), vos personnages (aventurier galactique, spationaute, savant excentrique…), vos engins volants ou fusées, etc. Positionnez le tout. Tapez vos titres accrocheurs, réglez leurs dimensions… et vous obtenez à l’arrivée une merveilleuse couverture de SF rétro à papa digne de l’époque des pulps.

////////////////////////////////////////////////////////

16050608362315263614204112

Illustration de Vincent Di Fate.

////////////////////////////////////////////////////////

4 – La créature

Dans un accès de furie, le capitaine John Steelness saisit son lasergun et tira, tira, tira sur les plantes noirâtres. Peter Waxley avait beau tenter de l’arrêter, le capitaine semblait dément. Soudain, sans doute attirée par le bruit, une horrible créature surgit des fourrés. Elle ressemblait à un énorme lézard velu. Une langue démesurée jaillit de sa gueule pour s’enrouler autour du capitaine ! Nous n’eûmes même pas le temps de réagir : John fut avalé en une bouchée sous nos yeux horrifiés…

////////////////////////////////////////////////////////

Bruno 9li

////////////////////////////////////////////////////////

LE ROBOT N.O.U.N.O.U.

Le robot N.O.U.N.O.U. (Nouvel Outil Utilitaire pour Nourrisson Oppresseur Urbain) est la dernière création de la société BB-8. Il remplace avec une efficacité remarquable la maman qui peut désormais vaquer à ses loisirs en toute confiance. Assurant avec sérieux les multiples tâches quotidiennes (changer les couches, donner le biberon, promener le bébé, le faire dormir), N.O.U.N.O.U. possède un casque translucide muni d’un ensemble de microphones permettant une traduction instantané des cris du bébé. Ainsi, N.O.U.N.O.U. est capable de pouvoir immédiatement réagir aux demandes urgentes de l’enfant humain grâce à un programme parfaitement étudié. 

16050705583315263614206146

N.O.U.N.O.U. dispose également d’un programme de comptines et de berceuses qui se déclenche automatiquement dès que les cris du bébé dépassent un certain niveau de décibels. Cependant les berceuses seront plutôt employées pour endormir l’enfant au moment où N.O.U.N.O.U. le place dans son berceau. Afin d’éviter de stresser le bébé avec la voix monocorde et métallique typique du robot, ce sont tout simplement les enregistrements de la voix de sa maman qui sont alors émis. Celle-ci aura donc eu tout le loisir, au préalable, d’enregistrer un vaste répertoire de berceuses (la plupart des titres étant déjà disponibles ICI).

Avec N.O.U.N.O.U, les mamans du monde moderne peuvent aujourd’hui respirer !

////////////////////////////////////////////////////////

16050706093615263614206147

////////////////////////////////////////////////////////

5 – Panique

Alors que Peter Waxley, affolé, tentait de rejoindre le vaisseau, notre mécanicien, alerté par les tirs, ouvrait le sas tandis que je me réfugiais derrière un rocher. La créature m’avait repéré. Mais à ma grande surprise elle préféra foncer sur le scientifique qui finit en moins de deux comme notre pauvre capitaine. Je pouvais voir le corps de Peter se débattre dans le ventre du monstre… Visiblement pris de panique, Jim Travidge eut alors l’idée idiote de s’enfuir hors du vaisseau. Je le vis disparaître un peu plus loin dans des sables mouvants…

////////////////////////////////////////////////////////

THE GALACTIC ADVENTURES OF JOHN NEPTUNE

16050706200215263614206148

Plongez dans les aventures galactiques de John Neptune à travers cette websérie dont voici la bande-annonce, ou comment recréer l’univers savoureux de la SF rétro !

Image de prévisualisation YouTube

////////////////////////////////////////////////////////

6 – Condamné

J’eus tout juste le temps de courir au vaisseau. Parvenu à l’intérieur, j’actionnais rapidement la fermeture du sas. J’entendis la créature heurter violemment la coque. Il était temps. Mais je devais très vite m’apercevoir que cet impact avait endommagé les circuits informatiques du vaisseau. À présent je ne pouvais définitivement plus le faire décoller. J’étais condamné à rester sur ce monde hostile… À l’heure où j’écris ces lignes, je sais qu’il ne me reste plus beaucoup de jours à vivre. J’ai épuisé presque toutes nos provisions. Néanmoins, avec toute l’énergie du désespoir, j’ai envoyé des messages de détresse. Qui sait ? Peut-être qu’un jour quelqu’un ou quelque chose les recevra et viendra ici, récupérer mon corps…

////////////////////////////////////////////////////////

16050706341515263614206149

Illustration de Julie Bell.

////////////////////////////////////////////////////////

À LA PROCHAINE DIMENSION

Il est temps d’appuyer sur le bouton et de vous laisser à vos mortelles occupations. Le Club des Entités de la 13e Dimension ne supportant pas une exposition prolongée à votre regard incrédule reviendra malgré tout, très vite, hanter vos semaines bien tranquilles avec de nouveaux spécimens, de nouvelles images, de nouveaux extraits littéraires, de nouveaux rêves et cauchemars issus des différents coins de l’univers. Pour l’heure, il vous quitte en vous laissant méditer cette citation :

16050706433915263614206154

« Au cours de ces dernières années les hommes de la physique nucléaire ont découvert un monde étrange de particules sub-atomiques. Des fragments d’atomes plus petits que l’imagination ne peut se les représenter, des fragments de matière qui n’obéissent pas aux lois de la gravité. Une autre matière composée d’élèments de nature inversée, une sorte de corps filtrants capable de traverser de gigantesques épaisseurs de plomb. Dissimulé au coeur de ces nouveaux élèments mystérieux, voici des secrets qui dépassent l’entendement humain, voici de nouvelles puissances, de nouvelles dimensions, un monde parmi notre monde, l’inconnu. » (épisode Une Nouvelle Dimension, série AU-DELÀ DU RÉEL)

- CE13D -

15072601010915263613469238

Autres rendez-vous avec le Club des Entités de la 13e Dimension :

Première édition – Deuxième édition – Troisième édition – Quatrième édition - Cinquième édition

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



LE CYCLE « CINÉMA VINTAGE » DU SCI-FI CLUB

LE CYCLE

Pour sa trentième année d’existence, le Sci-Fi Club de Nouvelle-Calédonie a prévu beaucoup d’événements, mais il est indéniable que l’un des points forts de son programme demeure le cycle Cinéma Vintage. En effet, celui-ci présentera au public de grands classiques incontournables du cinéma fantastique et de science-fiction ! Un événement à ne pas manquer, qui débute le 3 juin, et que nous vous présentons en compagnie de Marianne, la présidente de l’association.

16050601532415263614203947 dans Sci-Fi Club

Ce ne sont pas moins de six chefs-d’œuvre que le cycle Cinéma Vintage du Sci-Fi Club met à l’affiche cette année ! Ainsi FRANKENSTEIN (1931) prévu pour le 3 juin, L’ÉTRANGE CRÉATURE DU LAC NOIR (1954) le 5 août, PLANÈTE INTERDITE (1956) le 6 août, VINGT MILLE LIEUES SOUS LES MERS (1954) le 11 septembre, LA MOMIE (1932) le 1er octobre et DRACULA (1931) le 10 novembre seront les invités de marque de cette programmation unique. 

Les séances seront gratuites et ouvertes au public néo-calédonien désireux de revoir ou de découvrir pour la première fois ces films qui comptent parmi les piliers du genre et qui ont offert au cinéma fantastique et de science-fiction ses lettres de noblesse.

16050602261115263614203953Marianne Tissandier, actuelle présidente du Sci-Fi Club nous en dit plus.

Marianne, qui a eu l’idée de ce fabuleux cycle Cinéma Vintage et pourquoi ce cycle plutôt qu’un autre ?

Je crois que c’était mon idée à la base, lorsqu’on parlait des animations à faire pour les 30 ans du club, mais aussi pour montrer aux « jeunes » de l’association des films qu’ils ne connaissent pas. Et puis l’idée a évolué vers un événement plus large, ouvert au public. Mais depuis l’année dernière déjà Guillaume voulait monter un cinéclub et acheter des droits pour des films. J’ai amené le nom « cinéma vintage » et l’élan pour faire le festival.

Pourquoi les séances auront-elles lieu uniquement au cinéma de Bourail et au centre culturel du Mont-Dore ?

16050602343715263614203955Nous avions l’intention au début de faire ça à l’auditorium de la Province Sud à Nouméa, mais malgré des premiers contacts positifs ça n’a pas été accepté. Pour Bourail, il se trouve que nous avons quelques adhérents motivés qui y habitent et par ailleurs j’ai depuis longtemps l’envie de délocaliser le Sci-Fi. Suite au refus de la Province Sud pour l’utilisation de l’auditorium, je me suis tournée vers le centre culturel du Mont-Dore qui a adoré l’idée et je me suis dit : nous souhaitons délocaliser, alors pourquoi pas ?

Comment se dérouleront les séances ?

Le déroulement des séances sera comme suit : présentation du film, du contexte cinématographique, de son importance ou de son influence dans le cinéma d’aujourd’hui. Le film puis un petit quizz à la fin. En général il y aura des buvettes sur place et vente de goodies pour le club.

Il ne reste plus qu’à souhaiter à ce cycle Cinéma Vintage tout le succès qu’il mérite. En tout cas Les Échos d’Altaïr ne manqueront pas de rappeler tout au long de l’année les différentes séances.

- Morbius -

16050602315015263614203954



12