LE CLUB DES ENTITÉS DE LA 13e DIMENSION – éd.6

Posté le 7 mai 2016

LE CLUB DES ENTITÉS DE LA 13e DIMENSION - éd.6 dans Club des entités 15072601010915263613469238

Savants fous, créatures étranges, objets inconnus, robots colorés, insectes géants, astronefs incontrôlables, aliens menaçants, héros sans scrupules, affiches loufoques, artistes déments, dangereuses visions : rien ne vous sera épargné. Bienvenue dans le Club des Entités de la 13e Dimension, le CE13D…

AVERTISSEMENT

Bien des Terriens ont tenté de nous refouler, de nous chasser au-delà des dimensions existantes. Nul n’y est parvenu. Votre ignorance de nos facultés, de nos pouvoirs, est notre point fort. Inutile de vouloir nous combattre, nous revenons à chaque fois, plus déterminés que jamais. Laissez-nous jouer avec votre inconscient et votre subconscient, acceptez notre présence et la facilité avec laquelle nous envahissons votre esprit et les lieux qui vous entourent. Inutile de chercher à vous montrer le plus fort, vous n’y parviendrez jamais. Nous sommes les entités de la 13e dimension, et il est l’heure pour nous de vous hypnotiser. Faut-il encore vous convaincre que vous n’êtes qu’un pantin à notre service ?…

16050605110615263614203971 dans Club des entités

Illustration de Lloyd Birmingham.

////////////////////////////////////////////////////////

INVOLUTION OCEAN

16050605333615263614203973« Dans un océan de fine poussière, ces créatures étranges qui ressemblent à des crabes sont bien adaptées à leur environnement. Menant une vie principalement souterraine, elles peuvent à l’occasion se déplacer rapidement à la surface grâce à leurs pattes en forme de soucoupe. Elles ont une conscience aiguë de la moindre vibration qui traverse la poussière. Leur carapace brillante empêche la poussière de s’y accrocher et de la ronger. Une fois enfoncées, leurs antennes se rétractent et des espèces de volets transparents recouvrent leurs yeux pour les protéger. »

(Bruce Sterling, La Baleine des Sables, 1979 / Illustration de Tim White)

////////////////////////////////////////////////////////

16050608125715263614204093

Illustration de Frank R. Paul.

////////////////////////////////////////////////////////

ÉCRAN DE CONTRÔLE

Veuillez à présent actionner votre écran de contrôle afin de vérifier si les sustentateurs à polarité X-22 s’accordent avec les champs magnétiques émis par la proximité de la planète Dendevras III du secteur Procyon.

Kobayashi Maru

Mais ATTENTION : lisez d’abord attentivement les instructions suivantes :

  1. En cas de parasites perturbant les images de l’écran de contrôle, tapez le code : « NRV – GPT1Kble » et vérifiez si l’émetteur à particules ellipsoïdes transmet le message suivant : « Pas d’éléphant rose ».
  2. À l’inverse, si les images de l’écran de contrôle apparaissent clairement, guettez en bas, sur le côté gauche, en C_ARRAY, l’affichage suivant : 0A5D/9CE4A qui devrait s’inscrire au bout de 14 secondes. Cliquez alors sur les touches F et L lorsqu’elles apparaîtront au milieu de l’écran.

À présent actionnez votre écran de contrôle ci-dessous. Bonne chance.

Image de prévisualisation YouTube

////////////////////////////////////////////////////////

EXILÉ FORCÉ

(by SF-Prototype)

1 – Reporter galactique

Cela faisait déjà si longtemps que nous avions quitté la Terre… Notre vaisseau filait à travers les étoiles, dans les régions les plus reculées de l’univers où nous étions venus non pas en conquérants mais en explorateurs. Notre équipage se résumait à cinq personnes : le capitaine John Steelness, nos deux scientifiques Judith Maverin et Peter Waxley, le mécanicien Jim Travidge et moi-même, Andrew Colway, reporter. Oui, reporter. On avait jugé bon la présence d’un journaliste parmi les membres de l’expédition afin de narrer cette extraordinaire aventure…

////////////////////////////////////////////////////////

16050605380915263614203974

THE WIZARD OF MARS

Embarquement immédiat pour Mars avec THE WIZARD OF MARS aka HORRORS OF THE RED PLANET, un film réalisé en 1965 par David L. Hewitt avec John Carradine. Y survivrez-vous ? Votre volonté pour parvenir au bout de ces 77 minutes sans VF sera-t-elle plus forte que celle des autres Terriens avant vous ? Oserez-vous braver le Magicien de Mars ?…

Image de prévisualisation YouTube

////////////////////////////////////////////////////////

2 – L’arrivée

Lorsque la planète fut en vue, le capitaine régla les préparatifs de descente vers ce monde inconnu. Tout était automatique. La machine remplaçait l’homme. Nul besoin de contrôler, d’ordonner ou de rectifier : les ordinateurs calculaient pour nous. Et ce fut en toute tranquillité que notre vaisseau se posa sur cette nouvelle terre. Judith fut la première à se ruer au hublot afin de jeter un coup d’œil sur le paysage extraterrestre. Peter la rejoignit très vite. Un sourire se dessina alors sur ses lèvres, ses yeux brillaient. Nous nous étions posés dans un endroit à la végétation dense…

////////////////////////////////////////////////////////

16050606020015263614203975

Illustration de Bob Layzell.

////////////////////////////////////////////////////////

D’AUTRES MONDES

Le chemin vers les étoiles est un long chemin. Si autrefois les navigateurs explorateurs partaient sur les océans à la recherche de nouvelles terres, la SF l’a décidé : ce sera, dans le futur, à bord de vaisseaux spatiaux. Mais si sur la Terre une île 16050607273115263614203994ressemble toujours à une autre île, dans l’univers aucune planète ne ressemble à une autre, ou si peu. Que vont-ils découvrir, ces courageux explorateurs de l’espace en débarquant sur un autre monde ? La vie ou la mort ? Jean Gattégno nous raconte dans son Que sais-je ? La Science-Fiction (éd. Presses Universitaires de France) :

« Il s’agit là d’un des quelques grands thèmes de la science-fiction, et cela dès l’origine puisque Lucien de Samosate comme Cyrano de Bergerac y avaient vu le ressort de leurs contes. Dépaysement, exotisme, fût-il de pacotille, description manifestement irréelle d’un univers nouveau, tout cela restera pendant des siècles un des sujets favoris des écrivains d’imagination, mais aussi de penseurs et de philosophes. »

Gérard Klein parle d’îles cosmiques dans sa présentation de Les Maîtres de la Science-Fiction : Histoires de Planètes (éd. Le Livre de Poche) :

« L’espace est donc plein d’îles. Le tout est de les atteindre et ensuite de les explorer, et bien sûr d’y rencontrer la merveille ou l’effroi. Les plus proches, celles dont on peut discerner des détails et dresser des cartes, sont bien sûr les cibles privilégiées de l’imagination. »

16050607311415263614203995

Stan Barrets, lui, préfère nous parler de mondes vivants dans le tome 2 de son Science-Fictionnaire (éd. Denoël) : 

« Que peut donc dire une planète à l’univers dans le cri ténu de l’infrarouge ? » demande David Brin en exergue d’un de ses romans. 

La SF répond : « Beaucoup de choses ! »

Bien que paradoxal, le thème des mondes vivants est déjà relativement ancien et participe sans doute d’un panthéisme diffus. Il existe même une vieille nouvelle d’Hamilton où celui-ci imagine que le Soleil est vivant et que les planètes sont ses œufs. Or, un jour, la Terre se met à éclore… »

////////////////////////////////////////////////////////

16050607363215263614204001

Illustration d’Alex Shomburg.

////////////////////////////////////////////////////////

3 – La mort de Judith

Après avoir enfilé nos combinaisons, nous ouvrîmes le sas et descendîmes du vaisseau, impatients d’aller explorer les environs. Seul Jim était resté à bord sur ordre du capitaine. Une sorte de jungle étrange étalait ses bras tentaculaires autour de nous. Le feuillage des arbres énormes frémissait à la brise en changeant de couleur et des plantes aux larges feuilles noirâtres dégageaient comme une étrange poussière orange. Intriguée, Judith s’approcha de l’une d’entre elles. Mais à peine s’était-elle penchée vers elle que la poussière atteignit sa combinaison. Elle se fixa dessus et commença à la ronger comme un acide. J’entends encore les cris de Judith alors que le capitaine et Peter tentaient désespérément de la sauver. Judith mourut très vite…

////////////////////////////////////////////////////////

16050608272515263614204106

////////////////////////////////////////////////////////

CRÉEZ VOTRE COUVERTURE DE PULP !

16050608305415263614204110Reprise d’un article que votre cortex cérébral a dû oublier dans une autre dimension que la 13e …

Le « Pulp-O-Mizer » est une machine extraordinaire inventée par un savant fou et capable de créer pour vous des couvertures de pulps comme il en fleurissait dans les années 30 à 40. Le site Webomator.com vous propose toute une gamme de modèles de couvertures à l’ancienne, du prêt-à-porter informatique : à vous de choisir votre titre (entre des Science Stories, Fantastic Future Stories, Tales from the Planets of Terror…), votre décor (planétaire, spatial, urbain…), vos personnages (aventurier galactique, spationaute, savant excentrique…), vos engins volants ou fusées, etc. Positionnez le tout. Tapez vos titres accrocheurs, réglez leurs dimensions… et vous obtenez à l’arrivée une merveilleuse couverture de SF rétro à papa digne de l’époque des pulps.

////////////////////////////////////////////////////////

16050608362315263614204112

Illustration de Vincent Di Fate.

////////////////////////////////////////////////////////

4 – La créature

Dans un accès de furie, le capitaine John Steelness saisit son lasergun et tira, tira, tira sur les plantes noirâtres. Peter Waxley avait beau tenter de l’arrêter, le capitaine semblait dément. Soudain, sans doute attirée par le bruit, une horrible créature surgit des fourrés. Elle ressemblait à un énorme lézard velu. Une langue démesurée jaillit de sa gueule pour s’enrouler autour du capitaine ! Nous n’eûmes même pas le temps de réagir : John fut avalé en une bouchée sous nos yeux horrifiés…

////////////////////////////////////////////////////////

Bruno 9li

////////////////////////////////////////////////////////

LE ROBOT N.O.U.N.O.U.

Le robot N.O.U.N.O.U. (Nouvel Outil Utilitaire pour Nourrisson Oppresseur Urbain) est la dernière création de la société BB-8. Il remplace avec une efficacité remarquable la maman qui peut désormais vaquer à ses loisirs en toute confiance. Assurant avec sérieux les multiples tâches quotidiennes (changer les couches, donner le biberon, promener le bébé, le faire dormir), N.O.U.N.O.U. possède un casque translucide muni d’un ensemble de microphones permettant une traduction instantané des cris du bébé. Ainsi, N.O.U.N.O.U. est capable de pouvoir immédiatement réagir aux demandes urgentes de l’enfant humain grâce à un programme parfaitement étudié. 

16050705583315263614206146

N.O.U.N.O.U. dispose également d’un programme de comptines et de berceuses qui se déclenche automatiquement dès que les cris du bébé dépassent un certain niveau de décibels. Cependant les berceuses seront plutôt employées pour endormir l’enfant au moment où N.O.U.N.O.U. le place dans son berceau. Afin d’éviter de stresser le bébé avec la voix monocorde et métallique typique du robot, ce sont tout simplement les enregistrements de la voix de sa maman qui sont alors émis. Celle-ci aura donc eu tout le loisir, au préalable, d’enregistrer un vaste répertoire de berceuses (la plupart des titres étant déjà disponibles ICI).

Avec N.O.U.N.O.U, les mamans du monde moderne peuvent aujourd’hui respirer !

////////////////////////////////////////////////////////

16050706093615263614206147

////////////////////////////////////////////////////////

5 – Panique

Alors que Peter Waxley, affolé, tentait de rejoindre le vaisseau, notre mécanicien, alerté par les tirs, ouvrait le sas tandis que je me réfugiais derrière un rocher. La créature m’avait repéré. Mais à ma grande surprise elle préféra foncer sur le scientifique qui finit en moins de deux comme notre pauvre capitaine. Je pouvais voir le corps de Peter se débattre dans le ventre du monstre… Visiblement pris de panique, Jim Travidge eut alors l’idée idiote de s’enfuir hors du vaisseau. Je le vis disparaître un peu plus loin dans des sables mouvants…

////////////////////////////////////////////////////////

THE GALACTIC ADVENTURES OF JOHN NEPTUNE

16050706200215263614206148

Plongez dans les aventures galactiques de John Neptune à travers cette websérie dont voici la bande-annonce, ou comment recréer l’univers savoureux de la SF rétro !

Image de prévisualisation YouTube

////////////////////////////////////////////////////////

6 – Condamné

J’eus tout juste le temps de courir au vaisseau. Parvenu à l’intérieur, j’actionnais rapidement la fermeture du sas. J’entendis la créature heurter violemment la coque. Il était temps. Mais je devais très vite m’apercevoir que cet impact avait endommagé les circuits informatiques du vaisseau. À présent je ne pouvais définitivement plus le faire décoller. J’étais condamné à rester sur ce monde hostile… À l’heure où j’écris ces lignes, je sais qu’il ne me reste plus beaucoup de jours à vivre. J’ai épuisé presque toutes nos provisions. Néanmoins, avec toute l’énergie du désespoir, j’ai envoyé des messages de détresse. Qui sait ? Peut-être qu’un jour quelqu’un ou quelque chose les recevra et viendra ici, récupérer mon corps…

////////////////////////////////////////////////////////

16050706341515263614206149

Illustration de Julie Bell.

////////////////////////////////////////////////////////

À LA PROCHAINE DIMENSION

Il est temps d’appuyer sur le bouton et de vous laisser à vos mortelles occupations. Le Club des Entités de la 13e Dimension ne supportant pas une exposition prolongée à votre regard incrédule reviendra malgré tout, très vite, hanter vos semaines bien tranquilles avec de nouveaux spécimens, de nouvelles images, de nouveaux extraits littéraires, de nouveaux rêves et cauchemars issus des différents coins de l’univers. Pour l’heure, il vous quitte en vous laissant méditer cette citation :

16050706433915263614206154

« Au cours de ces dernières années les hommes de la physique nucléaire ont découvert un monde étrange de particules sub-atomiques. Des fragments d’atomes plus petits que l’imagination ne peut se les représenter, des fragments de matière qui n’obéissent pas aux lois de la gravité. Une autre matière composée d’élèments de nature inversée, une sorte de corps filtrants capable de traverser de gigantesques épaisseurs de plomb. Dissimulé au coeur de ces nouveaux élèments mystérieux, voici des secrets qui dépassent l’entendement humain, voici de nouvelles puissances, de nouvelles dimensions, un monde parmi notre monde, l’inconnu. » (épisode Une Nouvelle Dimension, série AU-DELÀ DU RÉEL)

- CE13D -

15072601010915263613469238

Autres rendez-vous avec le Club des Entités de la 13e Dimension :

Première édition – Deuxième édition – Troisième édition – Quatrième édition - Cinquième édition

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez