• Accueil
  • > Archives pour octobre 2016

Archives

Archive pour octobre 2016

UN DESSIN DE FERROD POUR LES ÉCHOS D’ALTAÏR

UN DESSIN DE FERROD POUR LES ÉCHOS D'ALTAÏR dans Blog 13092910513615263611593982

Un grand merci à l’artiste Ferrod qui offre aux Échos d’Altaïr ce splendide dessin du robot Maria de METROPOLIS réalisé lors du Week-End Geek. Vous pourrez admirer ses autres œuvres sur son site

16103110040615263614596241 dans Imaginart



DEUXIÈME JOURNÉE AU WEEK-END GEEK

DEUXIÈME JOURNÉE AU WEEK-END GEEK dans Blog 13100208544615263611602685

Et comme toutes les bonnes choses ont une fin, c’était aujourd’hui la deuxième et dernière journée du Week-End Geek pour les exposants. La convention de jeux de rôles prend la relève dès demain lundi 31 octobre pour se poursuivre jusqu’à mardi 1er novembre, toujours à la Maison des Artisans, à partir de 9h.

16103011432215263614593407 dans Nouvelle-Calédonie

Record d’affluence ? Très certainement ! Encore beaucoup de monde pour cette deuxième journée qui s’est pourtant déroulée un beau dimanche ensoleillé. Le stand des Échos d’Altaïr a vu quant lui défiler des fidèles comme des novices à qui l’on a dressé un rapide aperçu du blog. Des questions, des étonnements, des précisions se sont succédés au fil des visiteurs, et c’est encore avec grand plaisir que l’on a pu aussi discuter avec des Altaïriens comme de vieux Scifiles, et fait d’heureuses rencontres.

16103011482115263614593438

Trapard est rentré chez lui crevé après avoir couru de long en large pour prendre des photos, obtenir des dédicaces et épauler Morbius au stand des Échos d’Altaïr ! On le remercie encore une fois car il vous a réservé de belles surprises.

Rendez-vous demain, avec le grand bilan de ces deux journées passées au Week-End Geek !

- Morbius -



PREMIÈRE JOURNÉE AU WEEK-END GEEK

PREMIÈRE JOURNÉE AU WEEK-END GEEK dans Blog 13100208544615263611602685

La première journée du Week-End Geek est déjà finie… Quel monde ! Quelle ambiance, les amis !

16102912142015263614590552 dans Nouvelle-Calédonie

Les Échos d’Altaïr étaient sur place, et ce fut un plaisir de pouvoir rencontrer geeks et Altaïriens, discuter autour du dernier STAR WARS ou du dernier STAR TREK, échanger sur des livres ou un auteur, voir autant de fans de DOCTOR WHO dont certains costumés en Dalek (!), parler du blog et se rendre compte, une fois de plus, que Les Échos d’Altaïr sont de plus en plus connus (même si certains m’ont demandé ce que c’était, hein…) et recevoir de jolis compliments sur l’ensemble de son contenu. Ça fait toujours énormément de bien.

16102912261915263614590571

Ce qui a plu en particulier à ceux qui n’avaient encore jamais entendu parler des Échos d’Altaïr, ce fut d’apprendre que le blog rassemblait des contributeurs néo-calédoniens et métropolitains.

On y retourne donc demain dimanche pour une nouvelle journée, toujours de 9h à 18h, à la Maison des artisans. Si vous avez loupé la première, passez à la deuxième, on vous attend ! Et merci à Trapard pour son coup de main (on publiera une partie de ses photos prochainement).

- Morbius -



DEMAIN LE WEEK-END GEEK 2016 !

DEMAIN LE WEEK-END GEEK 2016 ! dans Blog 13100208544615263611602685

Et c’est déjà demain le Week-End Geek à la Maison des Artisans, de 9h à 18h, entrée gratuite ! J’espère y voir beaucoup d’Altaïriens de toutes espèces et de toutes planètes. Voyons, l’univers est vaste quand même. Le stand est prêt !

16102810321015263614587841 dans Nouvelle-Calédonie



MONSTRES SACRÉS : LA PRINCESSE ASA VAJDA

MONSTRES SACRÉS : LA PRINCESSE ASA VAJDA dans Cinéma 14050303003115263612199975

16102611034915263614583383 dans Fantastique

La Princesse Asa Vajda est autant repoussante lorsqu’elle est allongée dans son cercueil et qu’une nuée d’araignées lui dévorent l’intérieur des orbites, que belle et énigmatique sous les traits de l’actrice anglaise, Barbara Steele.

Asa Vajda était une terrible sorcière vivant au XVIIe siècle dans la très ancienne Moldavie, mais accompagnée de son diabolique amant, Igor Iavoutich, ils sont suppliciés et lui est cloué sur le visage, le fameux masque de fer ou masque du démon du titre (l’équivalent de « la vierge de fer » mais uniquement pour le visage). Avant la pose du masque, Asa Vajda lance une terrible malédiction sur les descendants de la famille de ses bourreaux. Cette introduction du MASQUE DU DÉMON (1960, La Maschera del demonio) de Mario Bava, inspirera un nombre incroyable d’imitations, et notamment mexicaines et britanniques. Mais la violence visuel du début du film de Bava reste encore intact de nos jours, au moment où l’énorme maillet s’abat sur le masque aux clous énormes qui vont s’enfoncer dans le visage de la sorcière.

16102611035015263614583384 dans Monstres sacrés

Mario Bava s’est plus ou moins inspiré de la nouvelle « Vij » de Nicolas Gogol, inspirée de légendes ukrainiennes (et non pas moldaves comme dans le film de Bava) et qui traite de la résurrection d’une entité démoniaque se transformant en une belle jeune femme. Évidemment, l’adaptation qu’en a faite Mario Bava est très romancée, voire même très occidentalisée, sûrement dans le but d’être mieux exportable. Les deux cinéastes russes, Constantin Erchov et Gueorgui Kropatchev, en tourneront une version plus fidèle en 1967 pour la Mosfilm avec VIJ, quoiqu’elle soit très « chantée » à la manière du cinéma de propagande soviétique. Il existe une autre version datant de 2014, réalisée par un autre cinéaste russe, Oleg Stepchenko, mais je ne l’ai jamais vue.

Et pour le coup, la Princesse Asa Vajda appartient corps et âme au film de Mario Bava. Et bien que la notion vampirique présente chez Gogol soit latente durant tout le film, la belle Asa reste avant tout une sorcière séductrice mais cruelle et meurtrière cherchant à aller jusqu’au bout de la malédiction qu’elle a lancée.

16102611040515263614583386 dans Trapard

Pour ce qui est de Barbara Steele, rares sont les autres films de sa filmographie dans lesquels elle atteint un tel jeu haineux, autant dans le regard que dans le ton de la voix. Bien qu’elle soit toujours aussi excellente en damnée en tant qu’Helen Karnstein dans LA SORCIÈRE SANGLANTE (1964, I Lunghi capelli della morte), en Veronica, sorcière ambiguë dans LA SŒUR DE SATAN (1966, The She-Beast) ou encore, en tant que Lavinia l’incroyable prêtresse du Malin dans LA MAISON ENSORCELÉE (1968, Curse of the Crimson Altar). Que des rôles qui, à eux seuls, pourraient remplir plusieurs articles de la rubrique des “Monstres Sacrés”, tout comme le personnage Igor Iavoutich, amant livide et sanguinaire de la sorcière Asa qui imprègne tout le film de sa présence fétide.

Mais la Princesse Vajda laissera au moins flotter une empreinte indélébile sur une bonne partie de la carrière de Barbara Steele et de nombreux autres films d’épouvante européens : son double rôle. Asa est autant maléfique que la Princesse Katia, sa descendante se voudrait un double angélique malgré la présence inquiétante des deux énormes molosses qui l’accompagnent en tout lieu. Et Mario Bava ne s’est pas encombré du cliché de la douce blonde et de la rugueuse brune, il a carrément choisi Barbara Steele pour incarner ce double-rôle, rendant ainsi le film plus étrange et ambivalent encore. Et oui, on n’attrape pas la Princesse Vajda comme ça !

- Trapard -

Autres Monstres Sacrés présentés sur Les Échos d’Altaïr :

Alien / King Kong / Predator / Créature du Lac Noir / Mutant de Métaluna / Ymir /Molasar / Gremlins / Chose / Triffides / Darkness / Morlock / Créature de « It ! The Terror from Beyond Space«   / Blob / Mouche / Créature de Frankenstein / Visiteurs /Martien de La Guerre des Mondes (1953) / E.T. / Pinhead / Michael Myers / Fu Manchu / Leatherface / Jason Voorhees / Tall Man / Damien Thorn / Toxic Avenger / Bruce : le grand requin blanc / La Momie / Le Loup-Garou / Dr Jekyll et Mr Hyde / Golem / Dracula / Orlac / La Bête / Les Krells / Les Pairans / Le Cavalier sans Tête / Le Hollandais Volant / Body Snatchers / Freddy Krueger / L’Homme au masque de cire / Godzilla / Zoltan / Les fourmis géantes de « Them ! » / Les Demoni / Shocker / Green Snake / It, le Vénusien / Bourreau de Xerxès / The Creeper / Ginger et Brigitte, les sœurs lycanthropes / Tarantula / Intelligence Martienne / She-Creature / Gorgo

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



CRITIQUE EXPRESS : THE WALKING DEAD – Signs

CRITIQUE EXPRESS : THE WALKING DEAD - Signs dans Fantastique 14012708415615263611933240

Après une longue attente, voici enfin venu l’épisode tant attendu. Mais alors, tient-il toutes ses promesses ?

16102509002215263614580789 dans Série TV

Rythme volontairement lent, nombreux flashbacks, et un Negan qui met la pression. Tout est réuni pour que le spectateur soit sous tension. Et puis le moment fatidique, celui qu’on attendait tous autant qu’on le redoutait depuis des mois. Et là, c’est la claque. On se remet difficilement avant d’en prendre une autre, puis une autre, puis…

Les interprétations de chacun des héros ne sont plus à mettre en avant à ce point de la série mais on remarquera tout de même un Jeffrey Dean Morgan excellent du début à la fin dans son rôle de bad-guy.

Au niveau photo, les scènes sont bien pensées, soit dans la nuit noire avec un très beau faisceau lumineux pour centrer le lieu de l’action, soit dans la brume épaisse pour laisser uniquement apparaître l’essentiel (et aussi limiter les décors et sfx, mais  c’est tellement bien fait qu’on ne peut pas en tenir rigueur).

La partition musicale est quant à elle fidèle à la série, on l’entend sans l’entendre. Ce n’est pas mauvais mais pas transcendant non plus donc.

Pour résumer, j’ai passé un bon moment bien stressant avec cet épisode et je pense que ce sera très difficile de garder un tel niveau pour la suite, mais wait & see.

NotaSkarn : 4.5/5

- Skarn -

Autres articles publiés dans la catégorie Série TV :

Supernatural / Cosmos 1999 / Legend of the Seeker / Star Trek remasterisé / Le Prisonnier, nouvelle série / Les séries d’Irwin Allen / Trois épisodes de Cosmos 1999 / Les Envahisseurs / Ce que la nouvelle série Battlestar Galactica aurait dû être… / Enterprise / Stargate Universe / Night Gallery / Dossiers Brûlants (Kolchak, the Night Stalker) / The Starlost / Scream Show / Voyage au Fond des Mers / Star Maidens ou Les Filles du Ciel / Space Command / Space Academy / Belphégor /La Brigade des Maléfices / Jason of Star Command / Métal Hurlant Chronicles /Spectreman / Vampire Diaries / The Robinsons : Lost in Space / Hex : la Malédiction / Lost Girl / MS3K ou Mystery Science Theater 3000 / Defiance : saison 1 / The Secret Circle : saison 1 / Under the Dome : Saison 1 / Siberia : saison 1 / Doctor Who (2005) : saison 1 / Doctor Who Classic : saison 1 / The Walking Dead : saison 1 / Les Aventures du Docteur Fu Manchu / Doctor Who (2005) : saison 2 / Sleepy Hollow : saison 1 / Doctor Who (2005) : saison 3 / Dracula : saison 1 / Doctor Who Classic : saison 2 / Doctor Who (2005) : saison 4 / Lost Girl : saison 4 / Almost Human : saison 1 / Doctor Who : saison 8 / Ascension : saison 1 / S.O.S. Terre / Tales of Frankenstein / Ark II / Class : For Tonight We Might Die

Autres articles de Skarn :

Autre Monde cycle 2 : Entropia Final Fantasy XIII-2 : Final Test / Eragon : L’Héritage / Vampire Diaries / Stephen King : 22/11/63 / Hex : La Malédiction / Lost Girl / Defiance : saison 1 / The Secret Circle : saison 1 / Under the Dome : saison 1 / Siberia : saison 1 / Doctor Who (2005) : saison 1 / Doctor Who Classic : saison 1 / The Walking Dead : saison 1 / Doctor Who (2005) : saison 2 / Sleepy Hollow : saison 1 / Doctor Who (2005) : saison 3 / Dracula : saison 1 / Doctor Who Classic : saison 2 / Doctor Who (2005) : saison 4 / Lost Girl : saison 4 / Almost Human : saison 1 / Doctor Who : saison 8 / Arc-boutage chapitre 2 / Ascension : saison 1 / Arc-boutage chapitre 6 / Class : For Tonight We Might Die

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



PAROLES D’ALTAÏRIEN – 2

PAROLES D'ALTAÏRIEN - 2 dans Paroles d'Altaïrien 16101809283715263614563469

Il est de coutume de vouloir toujours interviewer les « spécialistes » ou ceux que l’on considère, à tort ou à raison, comme les « Gardiens du Temple de l’Imaginaire ». Pour une fois, laissons-les de côté, oublions-les en leur passant la muselière de circonstance et donnons enfin la parole aux fans, aux geeks, aux fantasticophiles de tous âges et de toutes espèces qui font vivre l’Imaginaire chaque jour ! Pour cela, le groupe Facebook Les Échos d’Altaïr IV est un vivier ! « Paroles d’Altaïrien » laissera donc désormais la parole à un(e) Altaïrien(ne), le temps de quelques questions sur sa passion pour l’Imaginaire, ses souvenirs, ses goûts, ses manies…

16101809365515263614563484 dans Paroles d'Altaïrien

Antipathes

16101809365515263614563484

Antipathes, 24 ans, se décrit comme « anthropoïde (une tête, deux bras et deux jambes. Sans handicapes) ». Bon. Laissons-lui la parole…

« La SF, c’est à travers ce genre que j’ai connu l’Imaginaire. Mais paradoxalement, le classique y a sa place, détrompez-vous d’un préjugé, les deux styles peuvent être assez proches. »

16102409210415263614577991L’Imaginaire, tu es tombé dedans vers quel âge ?

Assez tard, je ne sais plus vraiment l’âge exact. En tout cas c’est compris entre 12 et 20 ans et ça se poursuit encore. Je dois cette découverte à ma mère qui m’a fait connaitre entre autre Dune, Lovecraft et Ray Bradbury. Eh oui.

Dans le monde grouillant de l’Imaginaire, quel est ton genre préféré et pourquoi ?

La SF, c’est à travers ce genre que j’ai connu l’Imaginaire. Mais paradoxalement, le classique y a sa place, détrompez-vous d’un préjugé, les deux styles peuvent être assez proches. Les problèmes liés à l’étiquetage… Quant à la fantasy et même au fantastique, je connais moins. Je ne connais pas le steampunk, et là pour le coup, je passe un appel, si vous avez des auteurs à me conseiller pour débuter dans le genre : dites-le moi, je suis preneur (non pas d’otages). Quant à l’horreur, je connais assez mal là aussi, non pas que j’ai peur facilement (en fait si, mais j’assume très mal), c’est un style qui ne m’attire pas vraiment en réalité, à part pour Lovecraft qui m’a fait rêver. Mais là aussi je peux volontiers revisiter mon jugement. Rien n’est inscrit dans le marbre.

Te considères-tu comme « geek » ?

Les personnes de mon entourage me considèrent comme un geek. Moi non, en tout cas, je n’ai pas la prétention de l’être.

« ALIEN 1 le film que je préfère entre tous les films, film par ailleurs que j’ai écouté avant d’avoir vu. »

Quels sont tes films et séries TV préférés ?

16102409231815263614577997Hum… DOCTOR WHO (Classic et récent). DOCTOR WHO c’est fait, mon honneur est sauf. TWILIGHT ZONE, L’HÔPITAL ET SES FANTÔMES de Lars Von Trier, PUSHING DAISIES (très étonnante comme série, mon petit coup de cœur), THE STRAIN, BATTLESTAR GALACTICA. En films, ALIEN la quadrilogie (ALIEN 1 le film que je préfère entre tous les films, film par ailleurs que j’ai écouté avant d’avoir vu, mes parents me l’interdisaient, alors durant le visionnage du film je squattais le salon la nuit en m’asseyant contre le mur et je me berçais du bruit, des sons et de la musique d’ambiance. Sans doute la raison pour laquelle ce film me fait un effet tout particulier que je n’ai jamais su retrouver nulle part. Marvel/DC, je ne fais pas de favoritisme, n’étant pas un de ces fanatiques, j’apprécie les deux sans avoir d’exigence. H2G2, La FOLLE HISTOIRE DE L’ESPACE de Mel Brooks, STAR WARS, NOSFERATU (1922) à voir au moins une fois, c’est juste grandiose et l’orchestre (c’est du muet) un pur moment. LES SORCIÈRES DE ZUGARRAMURDI, NIGHT WATCH/DAY WATCH, DARK SHADOWS, JURASSIC PARK la trilogie, ZOMBIELAND, BEETLEJUICE. Et beaucoup d’autres que j’oublie.

Quels sont tes romans, BD et auteurs favoris ?

La saga de Dune de Frank Herbert, le Cycle du Programme Conscience de Frank Herbert/Bill Ransom (saga assez peu connue de l’auteur de Dune, mais un coup de foudre immédiat me concernant), le Cycle de Fondation d’Isaac Asimov, Fantômes et Farfafouilles de Fredric Brown, Martiens GO Home de Fredric Brown, Une étoile m’a dit de Fredric Brown, H2G2 (les cinq tomes de la trilogie) de Douglas Adams, Le Cycle du Non-A de Van Vogt, La Faune de l’Espace de Van Vogt, Fahrenheit 451 de Ray Bradbury, Chroniques Martiennes de Ray Bradbury, Les Pommes d’Or du Soleil de Ray Bradbury, Nous Autres d’Eugène Zamiatine (livre précurseur de 1984 de George Orwell et du Meilleur des Mondes d’Aldous Huxley), 1984 de George Orwell, Le Dit de la Terre Plate de Tanith Lee (que j’ai découvert parfaitement par hasard. Gros coup de cœur en dark fantasy pour le coup, même si c’est un style que je ne connais que très mal), Lovecraft et La Divine Comédie de Dante.

16102409265815263614578006

« Fredric Brown bien moins connu est un véritable OVNI du genre. Ses nouvelles sont toutes particulièrement surprenantes. »

Si je devais faire un classement par auteur ce serait Frank Herbert, Ray Bradbury et Fredric Brown… Fredric Brown bien moins connu est un véritable OVNI du genre. Ses nouvelles sont toutes 16102409293315263614578012particulièrement surprenantes. Fantômes et Farfafouilles reste mon recueil de nouvelles favori de cet auteur, mais les autres valent aussi le coup. Ray Bradbury est un inclassable, je ne pense même pas qu’il se considère lui-même comme un auteur de SF. Mais ses nouvelles, Les Pommes d’Or du Soleil entre autres, sont magnifiques. Après avoir refermé Fahrenheit 451, je me sentais si mal, dans le bon sens du terme, que j’ai voulu en connaitre davantage sur lui, et c’est comme ça que je l’ai connu.

Je ne suis pas tellement BD, non pas que je n’aime pas ça mais je ne m’y suis jamais intéressé.

As-tu une manie en tant que fan de l’imaginaire ?

Je récite la litanie sur la peur du Bene Gesserit quand j’angoisse à propos d’une chose.

Comment définirais-tu la science-fiction ?

Indéfinissable car trop large pour être défini. Les sciences et l’espace n’en sont qu’une petite partie bien qu’étant la plus populaire. J’entrerais volontiers certains classiques en SF mais passons.

« Je lis seul et c’est comme ça que cette passion s’exprime. »

Ta passion, comment la vis-tu au quotidien ?

Je la vis de manière assez solitaire pour tout dire, je lis seul et c’est comme ça que cette passion s’exprime.

Quel est ton vœu le plus cher ?

Je n’en ai pas particulièrement.

Merci Antipathes ! Que la Force soit avec toi et Longue vie et prospérité !

15011505515715263612876237

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



CRITIQUE EXPRESS : CLASS – For Tonight We Might Die

CRITIQUE EXPRESS : CLASS - For Tonight We Might Die dans Science-fiction 14012708415615263611933240

Voici donc le nouveau spin off tant attendu de DOCTOR WHO! Grand fan de la série originale, je me suis penché dessus avec intérêt, mais aussi quelques a priori je dois bien l’avouer.

16102308120415263614575038 dans Série TV

CLASS se déroule à Coal Hill, une école que les fans du Docteur ont déjà vue puisqu’elle est présente dès le premier épisode de la série en 1963. C’est également dans cette école que Clara et Dany officient lors des saisons 8 et 9 de la nouvelle série.

Ce qui frappe au premier coup d’œil, c’est tout d’abord le bâtiment moderne que l’on peut voir dès les premières minutes, il tranchet un peu avec le côté old school que l’on connaissait. Ensuite, on voit apparaître quelques personnages un peu clichés : la lycéenne mal aimée, le nouvel arrivant mystérieux, la surdouée…

On retrouvera lors de cet épisode un décor bien connu : la salle des fêtes, déjà vue dans l’épisode « The Caretaker », mais aussi quelques musiques et thèmes déjà entendus. Signalons au passage la très jolie partition qui nous est offerte ici.

Sont présents également quelques clins d’œils à la série mère, mais aussi les traits d’humour chers au douzième Docteur.

CLASS est résolument tournée vers un public plus adulte que DOCTOR WHO (la série est classée PG-16 outre manche), et effectivement, même si l’ère Capaldi est plus sombre que les précédentes, on a affaire ici à une histoire bien plus mature et plus sanglante.

Au rayon des défauts, j’ai juste noté des effets spéciaux un peu limites et un jeu d’acteurs parfois juste.

Au final, j’ai pris un plaisir fou à revoir évoluer le Docteur dans un décor connu et dans une histoire plus sombre encore. Et puis à titre personnel, j’ai eu du mal à tout comprendre, mon oreille me faisant cruellement défaut lorsque les effets sonores sont trop présents.

Premier épisode, première claque donc !

NotaSkarn : 4.5/5

- Skarn -

Autres articles publiés dans la catégorie Série TV :

Supernatural / Cosmos 1999 / Legend of the Seeker / Star Trek remasterisé / Le Prisonnier, nouvelle série / Les séries d’Irwin Allen / Trois épisodes de Cosmos 1999 / Les Envahisseurs / Ce que la nouvelle série Battlestar Galactica aurait dû être… / Enterprise / Stargate Universe / Night Gallery / Dossiers Brûlants (Kolchak, the Night Stalker) / The Starlost / Scream Show / Voyage au Fond des Mers / Star Maidens ou Les Filles du Ciel / Space Command / Space Academy / Belphégor /La Brigade des Maléfices / Jason of Star Command / Métal Hurlant Chronicles /Spectreman / Vampire Diaries / The Robinsons : Lost in Space / Hex : la Malédiction / Lost Girl / MS3K ou Mystery Science Theater 3000 / Defiance : saison 1 / The Secret Circle : saison 1 / Under the Dome : Saison 1 / Siberia : saison 1 / Doctor Who (2005) : saison 1 / Doctor Who Classic : saison 1 / The Walking Dead : saison 1 / Les Aventures du Docteur Fu Manchu / Doctor Who (2005) : saison 2 / Sleepy Hollow : saison 1 / Doctor Who (2005) : saison 3 / Dracula : saison 1 / Doctor Who Classic : saison 2 / Doctor Who (2005) : saison 4 / Lost Girl : saison 4 / Almost Human : saison 1 / Doctor Who : saison 8 / Ascension : saison 1 / S.O.S. Terre / Tales of Frankenstein / Ark II 

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



ET QUE FERONT LES ÉCHOS D’ALTAÏR AU WEEK-END GEEK ?

ET QUE FERONT LES ÉCHOS D'ALTAÏR AU WEEK-END GEEK ? dans Blog 13100208544615263611602685

Où serez-vous précisément dans une semaine ? Mais voyons, au Week-End Geek bien sûr ! C’est le samedi 29 octobre, dès 9h, à la Maison des Artisans, que débutera l’événement dont on parle fort actuellement un peu partout à Nouméa. Pleines pages dans le quotidien Les Nouvelles Calédoniennes, affiches géantes sous les abris-bus, articles dans les journaux, bref, vous ne pourrez pas dire : « Je ne savais pas ! » Aujourd’hui, Les Échos d’Altaïr vous parlent de leur présence au WEG pour samedi 29 et dimanche 30 octobre, et de ce que vous trouverez au stand. Suivez-moi…

16102208484515263614573083 dans Nouvelle-Calédonie

Le mystère de l’absence des Échos d’Altaïr au WEG 2015 enfin résolu !

Je ne vous apprendrai rien si vous êtes un fidèle Altaïrien : Les Échos d’Altaïr ont déjà participé aux éditions 2013 et 2014 du Week-End Geek organisées par le Sci-Fi Club de Nouvelle-Calédonie. S’ils n’ont pu le faire l’année dernière alors qu’ils y étaient à nouveau conviés, c’est tout simplement en raison d’un événement imprévu, lié à la profession de votre humble serviteur, Morbius. La raison ? Dès le lundi je devais être inspecté… Je suis enseignant, et comme tout enseignant j’ai droit bien sûr aux inspections. Donc impossible pour moi d’avoir la tête à préparer le Week-End Geek et de me plonger dans l’ambiance sans penser à cette épreuve, qui s’est d’ailleurs bien passée je vous remercie.

16102208500615263614573085

Les geckos d’Al Tahir…

16102208515215263614573086Ouf pour cette année ! Pas d’inspection en vue (rendez-vous dans deux ans normalement). Les Échos d’Altaïr seront donc enfin de retour au Week-End Geek. Et c’est là où, tout à coup, resurgit en moi la question d’un petit jeune qui, s’arrêtant devant le stand lors de l’édition 2014, et regardant tout autour de lui, me demanda avec un sourire malicieux : « C’est quoi ? Qu’est-ce que vous faites là ? » Autrement dit : « Cé koi Les geckos d’Al Tahir ? Et t’es pas un peu vieux, toi, pour être là ? » Je dus respirer profondément pour garder mon calme, avant de me lancer dans une description sommaire et maladroite du blog. Le problème, c’est qu’il me faisait répéter bien souvent car le brouhaha l’empêchait d’entendre correctement (légendaire mauvaise acoustique du lieu…), il me fallait donc garder encore plus mon sang froid, tel un reptile aux yeux scintillants, afin de répondre au mieux à ses interrogations… Eh bien posons-la clairement cette question :

16102208531815263614573087Pourquoi Les Échos d’Altaïr au WEG ?

Le Week-End Geek rassemble tous les passionnés de l’Imaginaire du Caillou, ou presque, qu’ils se prétendent geeks, fantasticophiles ou de je ne sais quelle autre branche. Au cas où vous ne le sauriez pas encore, Les Échos d’Altaïr sont un blog qui se consacre entièrement à la Science-Fiction et au Fantastique, sans compter leurs sous-genres et autres domaines. Tout comme le Sci-Fi Club, nous avons pour objectif de promouvoir la culture de l’Imaginaire sous toutes ses formes, et ce depuis 2009. Mais c’est alors qu’une autre question jaillit :

Quel est le but de la présence des Échos d’Altaïr au WEG ?

16102208560015263614573088En premier lieu, nous faire connaître davantage car même si aujourd’hui le blog est relativement connu et qu’il possède ses fidèles, il existe forcément encore bien des personnes pour qui son nom ne signifie rien. Oui, je sais, c’est dommage pour elles, mais que voulez-vous…

En deuxième lieu, si Les Échos d’Altaïr sont présents au WEG c’est bien sûr pour vous rencontrer vous, les Altaïriens, mais aussi les geeks et fantasticophiles de toutes les planètes de l’univers ! Quelle chance de pouvoir enfin passer derrière l’écran comme Alice derrière le miroir pour discuter un peu de nos passions, de nos goûts et de faire plus ample connaissance ! Je garde à ce propos d’excellents souvenirs de l’édition du WEG 2014. 

Des flyers, des affiches, des bouquins, des DVD et des goodies…

16102209100815263614573099Que trouverez-vous au stand ? Cette année on a mis le paquet sur des affiches A3 couleur conçues maison pour présenter rapidement quelques catégories du blog (Imaginart, Vaisseaux SF, Monstres Sacrés, Utopic Fashion, etc.). Elles serviront à la déco du stand en plus de quelques posters de personnages ou d’objets de films de SF.

Comme en 2014, Les Échos d’Altaïr proposeront toujours au public un flyer descriptif du blog : ses origines, ses contributeurs, ses rubriques… Remis à jour, il permettra de répondre déjà aux questions légitimes que certains pourraient se poser sur Les Échos d’Altaïr. En outre, un appel y est lancé pour votre participation au blog, oui, oui.

16102209100915263614573100Le stand devrait (notez bien le « devrait », c’est important) vous offrir un coin lecture où vous pourrez lire ou regarder sur place non seulement des magazines (L’Écran Fantastique, Mad Movies, Geek…) mais aussi une jolie sélection de livres et BD tels que The Art of STAR TREK, Les Chroniques de la Science-Fiction, Anthologie de la Bande Dessinée de Science-Fiction, Hardware : The Definitive SF Works of Chris Foss, Boris Vallejo & Julie Bell : The Ultimate Collection, Générations Science-Fiction, L’Encyclopédie DOCTOR WHO, Providence (BD d’Alan Moore & Jacen Burrows), Tales From the Crypt (la BD d’EC Comics) et peut-être d’autres encore. Et puisque Lanfeust de Troy sera très présent à ce WEG (non ! Vous ne le saviez pas ?), vous pourrez aussi découvrir une bonne quinzaine de vieux Lanfeust Mag (à partir du numéro 50), vestiges d’une époque où je l’achetais régulièrement.

16102209121715263614573101Toujours au stand, je vous abandonnerai, moyennant quelques petites pièces de 100 F, des DVD de films fantastiques et de SF que j’ai depuis rachetés en Blu-ray, et des livres dont une perle sur EVANGELION. Mais là, ce sera un peu plus cher…

Enfin, quelques produits dérivés de séries et de films fantastiques et de SF orneront le stand pour son plus bel effet. C’est-y pas joli tout ça, hein ?

Un jeu concours altaïrien avec des bons d’achat !

Cette année pas de quiz altaïrien (merci la manœuvre : tenir le micro, lancer l’image si l’ordi l’accepte, poser la question tout en se tordant le cou pour vérifier qu’elle apparaît bien sur l’écran de la salle) mais un jeu concours présent à l’intérieur du flyer des Échos d’Altaïr sous la forme d’une petite fiche à remplir. 7 questions posées pour 10 réponses attendues. Je ne peux vous en dire plus. Mais sachez que le jeu 16102209151215263614573116concours des Échos d’Altaïr aura lieu le samedi 29 octobre pour la première journée, puis le lendemain dimanche 30 octobre à nouveau pour la seconde journée. Bien entendu, les questions seront différentes de celles de la veille, petits malins. Et si vous y avez déjà joué samedi, vous ne pourrez plus y rejouer dimanche même si les réponses attendues ne seront pas les mêmes. Je sais, c’est dur. 

N’oubliez pas de ramener vos fiches au stand, et dès que j’ai un petit moment je corrige vos réponses. Le soir sera proclamé haut et fort le nom du vainqueur, qu’il s’agisse de samedi comme de dimanche, c’est évident. Un bon d’achat à L’As de Trèfle lui sera remis en mains propres, je dis bien : propres !

16102208353815263614573079

C’est tout ?

Oui, je crois n’avoir rien oublié… Ah si ! C’est moi-même, Morbius, que vous trouverez au stand des Échos d’Altaïr durant ces deux journées, vêtu de son tee-shirt des Échos d’Altaïr dans lequel il a de plus en plus de mal à rentrer (va falloir en prévoir un nouveau…). Vous pourrez apercevoir Trapard si vous avez de la chance car cette fois-ci il a décidé de participer au concours de cosplay sous la forme d’une étoile filante !

Bon, je crois qu’on a fait le tour, mais on reviendra entre-temps sur le WEG, pour sûr !

- Morbius -

16101607273315263614559377



MONSTRES SACRÉS : GORGO

MONSTRES SACRÉS : GORGO dans Cinéma 14050303003115263612199975

16102009320615263614567990 dans Fantastique

Oh mon Dieu : Godzilla !!

Eh bien, non. Observez mieux les petites oreilles amphibiennes de la créature… Il s’agit de GORGO, une créature de l’au-delà des mers (A creature from beyond the seas !).

L’intrigue : Alors qu’ils prospectent une épave au large de l’île irlandaise de Nara, des chercheurs de trésor découvrent l’existence d’un monstre marin gigantesque libéré des profondeurs par une irruption volcanique. Ils le capturent et contre l’avis des scientifiques, l’acheminent à Londres pour l’exhiber dans un cirque sous le nom de Gorgo. Mais Gorgo est en fait le petit d’une créature beaucoup plus grande qui ne tarde pas à se mettre à la recherche de sa progéniture…

16102009333915263614567997 dans Monstres sacrés

Voilà, tout est dit. GORGO est un film britannique tourné par Eugène Lourié, un peintre et décorateur français dont le nom apparaît aux génériques de bon nombre de films hexagonaux comme ceux de Jean Renoir, de Marcel L’Herbier ou de Max Ophüls.

16102009351115263614568004 dans TrapardEugène Lourié est aussi à l’origine d’une poignée de films de monstres géants comme LE MONSTRE DES TEMPS PERDUS (1953, The Beast from 20,000 Fathoms) et LA BÊTE GÉANTE QUI S’ABAT SUR LONDRES (1959, Behemoth the Sea Monster). Sorti en salles en France en 1961, GORGO est le plus connu et le plus célébré de ces films alors qu’il s’agit, à mon goût, du moins intéressant des trois.

En 1961, on s’éloigne déjà de l’aire atomique et du géant BEHEMOTH, et on est déjà très loin de la créature contagieuse du MONSTRE DES TEMPS PERDUS. Et sûrement à cause du succès de certains films de dinosaures « tout public » comme LES MONSTRES DE L’ÎLE DE FEU (1960, Dinosaurus!) d’Irvin S. Yeaworth Jr, GORGO a ce petit côté épuré et gentillet, proche d’un kaiju-eiga tout public des années 60, l’humour en moins. Et on connait les démêlés qu’a connu Eugène Lourié avec les producteurs américains de son film. Néanmoins, GORGO possède une sacré prestance lorsqu’il sort des mers pour s’abattre sur les bâtiments londoniens, faisant fuir les foules, tel un Godzilla ou un King Kong british. Et le film est d’une beauté visuelle sans pareil avec son procédé de Technicolor très contrasté.

À savoir que GORGO a eu droit à son comics vendu entre 1960 et 1965 et dont vous pouvez consulter les pochettes à partir de ce lien.

- Trapard -

Résultats de recherche d'images pour « gorgo animated gif »

Autres Monstres Sacrés présentés sur Les Échos d’Altaïr :

Alien / King Kong / Predator / Créature du Lac Noir / Mutant de Métaluna / Ymir /Molasar / Gremlins / Chose / Triffides / Darkness / Morlock / Créature de « It ! The Terror from Beyond Space«   / Blob / Mouche / Créature de Frankenstein / Visiteurs /Martien de La Guerre des Mondes (1953) / E.T. / Pinhead / Michael Myers / Fu Manchu / Leatherface / Jason Voorhees / Tall Man / Damien Thorn / Toxic Avenger / Bruce : le grand requin blanc / La Momie / Le Loup-Garou / Dr Jekyll et Mr Hyde / Golem / Dracula / Orlac / La Bête / Les Krells / Les Pairans / Le Cavalier sans Tête / Le Hollandais Volant / Body Snatchers / Freddy Krueger / L’Homme au masque de cire / Godzilla / Zoltan / Les fourmis géantes de « Them ! » / Les Demoni / Shocker / Green Snake / It, le Vénusien / Bourreau de Xerxès / The Creeper / Ginger et Brigitte, les sœurs lycanthropes / Tarantula / Intelligence Martienne / She-Creature

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



123