3 DEV ADAM (1973)

Posté le 16 janvier 2017

3 DEV ADAM (1973) dans Cinéma bis 17011608124415263614775136

3 DEV ADAM (1973) de T. Fikret Uçak

Le film turc 3 DEV ADAM est aussi connu sous le titre THREE GIANT MEN ou encore THE TURKISH SPIDERMAN.

Alors oui, c’est un TURKISH SPIDERMAN, mais ce n’est pas avec le Spiderman que l’on connait tous. Celui-ci, c’est un méchant : un vrai ! Un Black Spiderman, bien qu’il soit vêtu de rouge et de vert.

17011608135715263614775137 dans Fantastique

L’intrigue : Istambul, Spiderman et ses hommes poursuivent une femme sur la plage. Ils l’attrapent, l’enterrent jusqu’au cou dans le sable et la tuent sauvagement à l’aide d’une hélice de bateau. La police turque appelle à la rescousse deux supers héros : Captain America et Santo le justicier au masque d’argent !

Comme souvent, le cinéma turc est un vrai vivier du cinéma bis qui mélange un peu toutes les influences et toutes les cultures à l’instar de certains péplums surréalistes italiens.

17011608154715263614775138 dans Film des 70's

Si l’on a déjà vu BATMAN se battre aux côtés de ROBIN contre la Mafia turque dans BEDMEN YARSADA ADM (1973), ou encore KILINK, le KRIMINAL turc dans une série de films fantastiques. Ou encore SUPERMAN, BATWOMAN, STAR TREK, STAR WARS, HALOWEEN, I SPIT ON YOUR GRAVE, RAMBO, le trio italien des SUPERMEN, ou encore E.T. à la sauce aigre-douce turque. Là, franchement CAPTAIN AMERICA aux côté du SANTO mexicain affrontant un SPIDERMAN cruel et lubrique…Il fallait y penser !

Enfin bref. C’est du nanar, c’est très mal réalisé, très mal joué. Mais ça bastonne bien, ça court et ça castagne dans les ruelles d’Istambul. Puis certaines scènes sont ultra-violentes. Pour un navet, ça reste du bon spectacle finalement.

- Trapard -

3 DEV ADAM EN VERSION COMPLÈTE TURQUE AVEC DES SOUS-TITRES ANGLAIS :

Image de prévisualisation YouTube

13 commentaires pour « 3 DEV ADAM (1973) »

  1.  
    16 janvier, 2017 | 22:50
     

    Je crois qu’on va ouvrir la catégorie « Cinéma bis ». ;-)

  2.  
    trapard
    16 janvier, 2017 | 23:18
     

    :D

  3.  
    trapard
    16 janvier, 2017 | 23:19
     

    Pourquoi pas.

  4.  
    trapard
    16 janvier, 2017 | 23:37
     

    De toutes façons je vais faire une pause avec le Cri du Cagou quelques jours. Je dois trop regarder de films cons mais j’aime trop ça, mais ça déborde sur mon humour. Et je me suis fait tirer l’oreille sur facebook par les petits groupuscules extrémistes et féministes qui gravitent autours de la LDH et qui squattent le Cri du Cagou. Donc je vais prendre des petites vacances, d’autant que ça m’a crevé de passer des semaines à numériser de vieilles archives musicales et politiques que personne ne suit via le blog. Ce sont les Youtubeurs qui les font surtout tourner. D’ailleurs je ne suis pas mécontent qu’il existe une autre communauté de passionnés en dehors de FB.
    Par exemple, la vieille K7 du futunien Poli Lautoka que j’ai partagé est monté à 485 vues en seulement 4 jours. Sur FB : 1 seul partage et juste deux likes…
    https://www.youtube.com/watch?v=Hcy5cnsk-vc&t=862s

    Donc oui, je dois avoir quelques textes sur le cinéma bis en réserve pour LEA. :-)

  5.  
    trapard
    16 janvier, 2017 | 23:43
     

    PS = ma nouvelle astuce c’est d’indiquer l’adresse du Cri du Cagou sous mes posts Youtube car du peu que j’en au vu : la plupart de ceux qui consultent les vidéos sur Youtube sont sur des PC. Et ceux qui vont sur FB le font de leur smartphones. Donc je teste des nouvelles tactiques de comm’. ;-)

  6.  
    17 janvier, 2017 | 7:40
     

    J’ai vu en effet que les féministes en mâle, pardon, en « mal » de trouvailles pour alimenter leur désert du net t’ont déniché, toi ! T’es devenu une vedette grâce à la Gardienne du Temple du Cépabien ! Eh oui mon vieux, tu savais pas que l’humour est interdit chez les féministes ? Ah, ce merveilleux monde dans lequel nous vivons en l’an 2017…

    Pour la création de la catégorie « Cinéma bis », je compte réellement l’ouvrir. Ce sera plus facile pour consulter les articles en question. Par contre, il va falloir que tu m’aides à les retrouver tous car j’avoue connaître encore quelques difficultés pour me repérer clairement dans le monde du bis !

  7.  
    trapard
    17 janvier, 2017 | 12:41
     

    Ils ne m’ont pas vraiment déniché : j’ai quitté l’émission de NC Première quand j’ai appris que des membres de la LDH-NC y participaient derrière un pseudonyme…
    Elie Poigoune est un proche de ma famille, j’entretiens aussi des rapports amicaux avec lui depuis que j’ai été son élève. Mais je ne veux rien avoir de politique ni de professionnel en commun avec lui. Et j’emmerde les moucherons qui lui collent aux poils du cul et qui « m’ont déniché » !! :D
    J’ai aucun respect pour la LDH-NC ni pour les cons comme Harlem Désire en Métropole.
    J’ai un mauvais souvenir justement au sujet de ce con : j’avais participé à une manifestation un peu particulière et pas du tout médiatique avec des Libertaires et des Autonomes suite à une bavure policière sur un jeune beur à Paris en 1993. Il y avait les CRS et ces mecs en civile avec des brassières dont j’ai oublié le nom. Quand ça a mal tourné, je fais partie de ceux qui se sont pris des coups de matraques sur l’arrière de la tête, dans le dos et sur les épaules, (encore aujourd’hui, j’ai un problème au niveau de l’épaule et de l’omoplate droits tellement ils m’ont fait mal). Mais au final, pendant ce temps-là, Monsieur Harlem Désire et sa petite bande, qui s’étaient greffés à la manifestation avec des caméras, étaient à quelques mètres de nous avec leurs banderoles à chanter leurs slogans en train de se filmer eux-mêmes. Sauf que les CRS avaient ordre de ne pas les toucher pour éviter tout scandale médiatique.
    Des idées très louables à la base, pour des gens simplement bidons.

    Bon bref : passons. Pour moi, le cinéma bis, ce sont tous les dérivés à petits budgets de films à sucés ou de genres à la mode.
    Déjà pour mes propres articles, je vais te faire un rapide travail de mémoire (je vais sûrement en oublier) en t’en indiquant quelques-uns.

    Sinon comme beaucoup de films de ciné bis sont déjà répertoriés dans la catégorie « Drive-in », tu peux déjà ajoutés par exemple ceux qui n’y sont pas comme :
    -CULT OF THE COBRA (1955)
    -LA RÉVOLTE DES MONSTRES (1956)
    -LE MONSTRE DU MARÉCAGE (1957)
    -LE REDOUTABLE HOMME DES NEIGES (1957)
    -THE MAN WITHOUT HEAD (CURSE OF NOSTRADAMUS) (1957)

    Pour les 60′s, il y en a quelques-uns dans la rubrique « Drive-in » qui valent le coup d’être classés dans le bis :
    -L’ÎLE DU SADIQUE (1960)
    -TEENAGE ZOMBIES (1960)
    -BLOOD OF THE ZOMBIE (1961)
    -LE BARON DE LA TERREUR (1961)
    -LE MIROIR DE LA SORCIÈRE (1961)
    -LES YEUX DE L’ENFER (1961)
    -THIS IS NOT A TEST (1961)
    -LE JOUR OÙ LA TERRE PRIT FEU (1962)
    -RING OF TERROR (1962)
    -ATARAGON (1962)
    -LA TÊTE VIVANTE (1963)
    -THE INCREDIBLY STRANGE CREATURES WHO STOPPED LIVING AND BECAME MIXED-UP ZOMBIES (1964)
    -FRANKENSTEIN MEETS THE SPACE MONSTER (1965)
    -LES CRÉATURES DE KOLOS (1965)
    -THE BEACH GIRLS AND THE MONSTER (1965)
    -BILLY LE KID CONTRE DRACULA (1966)
    -DESTINATION PLANÈTE HYDRA (1966)
    -LES MONSTRES DE L’APOCALYPSE (1966)
    -THE GOLDEN BAT (1966)
    -THE ASTRO-ZOMBIES (1968)

    Puis aussi hors drive-in il y a :
    -LA VENGEANCE D’HERCULE (1960)
    -MACISTE CONTRE LE CYCLOPE (1961)
    -LE MONSTRE AUX YEUX VERTS (1962)
    -MANOS, THE HANDS OF FATE (1966)
    -NIGHT FRIGHT (1967)
    -LE DIEU SERPENT (LA POSSÉDÉE DU VICE) (1970)
    -I DRINK YOUR BLOOD (1971)
    -WILLARD (1971)
    -L’AUBERGE DE LA TERREUR (1972)
    -LES CRAPAUDS (1972)
    -3 DEV ADAM (1973)
    -THE SEVERED ARM (1973)
    -2069 : UNE ODYSSÉE SPÉCIALE (1974)
    -BRUCE LEE FIGHTS BACK FROM THE GRAVE (1979)

    Et aussi :
    -ALIENATOR (1990)
    -TERMINATOR 2 de Bruno Mattei (1990)
    -PARASITE (1990)
    -DUNE WARRIORS (1991)
    -NÉON CITY (1991)
    -SKEETER (1993)
    -MOSQUITO (1995)
    -THE LOST SKELETON OF CADAVRA (2001)
    -CREEP (2004)

    Puis éventuellement, les dossiers sur les Justiciers Masqués et celui sur les séries B indonésiennes. Et le « Jurassic Bis » + TARKAN LE HUN.
    + l’article 14 Juillet spécial « réalisateurs de films fauchés ».
    + tous tes articles sur STAR WARS et STAR TREK. Non, je plaisante… :D :D

    Il y en a aussi plein dans les robots-craignos, mais autant ne pas y toucher sinon ce serait trop long.

    Et dans la journée je vais t’envoyer un court texte sur LE MASSACRE DES MORTS-VIVANTS (1974) de Jorge Grau.
    Là il faut encore que j’aiile chez mon fournisseur parceque mon routeur pinaille encore.

    Bon aprem.

  8.  
    trapard
    17 janvier, 2017 | 12:49
     

    Au passage, le plus drôle dans l’anecdote de Harlem Désire où plusieurs manifestants se sont faits matraquer pendant que lui et ses potes se filmaient…C’est que tu dois te souvenir de leur slogan de l’époque…

    …Touche pas à mon pote !

    Hahaha
    Ridicule…..

  9.  
    trapard
    17 janvier, 2017 | 13:00
     

    Pour la fin de l’anecdote, parceque ça fait longtemps donc j’en ai un peu oublié une partie : j’étais allé à la manif’ en compagnie d’un ami, très grand et très costaud. Et il avait voulu faire le malin en interceptant avec sa veste une des bombes lacrymogènes tirées par les CRS au fusil à pompe. Mais…en sautant à pieds joints, il l’a reçu au niveau de l’estomac…
    A la fin de la manif’, j’ai été obligé de le tirer par une épaule et de l’aider à marcher pour revenir vers le quartier où on logeait en prenant le métro. Je suppose que pendant ce temps-là les « Touche pas à mon pote » étaient rentrés pour visionner leurs K7 chez eux parcequ’il n’y avait plus âme qui vive dans le coin pour m’aider. Ça me fait presque de la peine tout ça : « Touche pas à mon pote…Mais chacun sa merde… ».

  10.  
    trapard
    17 janvier, 2017 | 13:21
     

    Ah ! Et la toute fin de la manif’, ça ressemble à un nanar apocalyptique italien. Ou à des trucs qu’on voit dans les JT sauf qu’ils expliquent rarement pourquoi ça dégénère, puisque les journalistes arrivent souvent après la bataille. Donc comme le but de la manifestation était de rester assis en grand cercle devant le commissariat à la manière de Gandhi. Ça a mal tourné parceque les CRS nous ont viré violemment. Et donc, beaucoup de manifestants sont partis en colère. Et quand je tirais mon pote en partant, les manifestants étaient en train de saccager toutes les vitrines des magasins autours du commissariat avec les anciennes poubelles rondes et en fer et ils attrapaient toutes les fringues et le matériel qui étaient à leur portée.
    Je raconte ça parceque l’ambiance était survoltée, les gens couraient partout et tout le quartier était enfumé. Les mêmes trucs qu’on voit à la TV aujourd’hui sauf que là c’était en 1993 et que personne n’en a parlé, exceptés quelques journaux indépendants.
    Et ce n’était pas à Istambul avec le turkish Spiderman ! :D
    –Fin de l’anecdote–

  11.  
    17 janvier, 2017 | 13:50
     

    Ah ouais, je vois que tu as vécu quand même ! :)

    Sinon, pour revenir à des choses plus terre à terre, le ciné bis, merci déjà pour tout ce que tu as pu répertorier. Mais je souhaite vraiment que TOUT, absolument TOUT ce qui est dans le registre de ce ciné soit enregistré sous la catégorie « Cinéma bis ». Donc il faudra aussi que l’on voit pour les Robots-craignos… ;-)

  12.  
    trapard
    17 janvier, 2017 | 17:08
     

    Bé dis-donc te voilà amoureux du Bis ! :D
    Ok mais laisse-moi le temps pour ça. Sur Cosmofiction ce serait plus simple puisque 90% de mes articles traitent du Bis. Sur LEA j’ai visé plus large.

  13.  
    17 janvier, 2017 | 17:35
     

    On a le temps. ;-)

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez