SF FRANÇAISE : AMASIA ORIGINS et TERRAFORM

Posté le 28 janvier 2017

Samedi altaïrien à la découverte de deux (très) courts métrages français de science-fiction pessimiste aux accents américains : AMASIA ORIGINS et TERRAFORM. Quand les cinéastes amateurs français se mettent à la SF, c’est toujours intéressant à regarder, ne serait-ce que par curiosité…

SF FRANÇAISE : AMASIA ORIGINS et TERRAFORM dans Science-fiction 17012807540715263614807284

AMASIA ORIGINS, qui nous vient d’ArtFx : l’école des effets spéciaux et du cinéma d’animation 3D, a été réalisé par Guillaume Renier, Adrien Bisiou, Gaëlle Séguillon et Fabien Kretschmer. L’histoire est la suivante : 

Une éruption solaire entraîne sur Terre des changements climatiques majeurs.Ces bouleversements ne seront pas sans conséquence pour l’humanité…

Aucun dialogue, de belles images et une fin surprenante… Pour en savoir plus sur AMASIA, cliquez ICI.

Image de prévisualisation YouTube

TERRAFORM, également produit par ArtFx, pourrait presque être la suite d’AMASIA ORIGINS. Réalisé et écrit par Arthur Bayard, Guillaume Dadaglio, Félicien Daros, Vincent Glaize et Thomas Nivet, ce court métrage nous présente l’histoire suivante :

Au 21e siècle, la transformation de la planète Mars aux conditions d’une vie de type terrestre fut la plus grande aventure de l’humanité et son plus grand défi.

On ne sait pour quelles raisons l’homme a entrepris ce long voyage vers Mars dans le but de s’y installer. Catastrophe naturelle ? Pollution atmosphérique ? Ou tout simplement colonisation parasite ?… L’histoire qui nous est présentée est narrée par une maman à sa petite fille.

Image de prévisualisation YouTube

- Morbius -

2 commentaires pour « SF FRANÇAISE : AMASIA ORIGINS et TERRAFORM »

  1.  
    trapard
    28 janvier, 2017 | 18:21
     

    Dis-donc, ça assure sa cacahuète tout ça !!
    Je n’avais pas entendu parler de cette école.
    J’aime assez le premier court : des moments et des décors virtuels époustouflants, la scène du bateau échoué notamment. Le second est super aussi et avec un style de montage clipesque avec des changements de rythmes et de superbes images.
    Belles trouvailles Mister Morbius.

  2.  
    28 janvier, 2017 | 18:25
     

    Oui, merci Trapard, je les ai trouvés très sympas et joliment filmés. Sans compter la musique, très belle.

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez