Archives

Archive pour avril 2017

LE CLUB DES ENTITÉS DE LA 13e DIMENSION – éd.9

LE CLUB DES ENTITÉS DE LA 13e DIMENSION - éd.9 dans Club des entités 15072601010915263613469238

Savants fous, créatures étranges, objets inconnus, robots colorés, insectes géants, astronefs incontrôlables, aliens menaçants, héros sans scrupules, affiches loufoques, artistes déments, dangereuses visions : rien ne vous sera épargné. Bienvenue dans le Club des Entités de la 13e Dimension, le CE13D…

AVERTISSEMENT

Le temps ne nous séparera jamais, et malgré les distances entre votre dimension et la nôtre nous sommes toujours là, invisibles, omnipotents, prêts à contrôler votre vision et votre compréhension, à atténuer vos sens ou à les perturber. À partir de l’instant où vous lisez ces lignes, vous nous appartenez. Nos images psychédéliques ou fantasmagoriques sont là pour vous envoûter, vous détourner de la réalité et vous hypnotiser. Laissez-vous guider dans les méandres de notre 13e dimension en compagnie de ses entités. N’oubliez jamais que vous leur appartenez.

17043001244015263615008509 dans Club des entités

////////////////////////////////////////////////////////

CONNEXION AU CLUB DES ENTITÉS

Pour vivre pleinement les sensations de la 13e dimension, et tout comme dans notre édition précédente, il vous est fortement recommandé de lancer ce fond sonore intitulé Dark Ambient Space – Abandoned Space Station. Réglé à un volume raisonnable, il vous accompagnera tout au long de votre lecture de cette neuvième édition, dans les sombres recoins d’un univers inconnu et mystérieux…

Image de prévisualisation YouTube

////////////////////////////////////////////////////////

« EN DEDANS »

17043002303915263615008517« La maison était un puzzle fait de nombreux rêves. Elle n’aurait pu exister dans la réalité, et la jeune fille en avait vaguement conscience. Chaque jour, pourtant, au gré de sa fantaisie nonchalante, elle parcourait ses halls et ses couloirs changeants. Au cours des six mois qu’elle avait vécu ici, la maison s’était rapidement agrandie, projetant des greniers, des sous-sols et des alcôves à la curieuse géométrie, garnie de rideaux blancs translucides qui ne bougeaient jamais. »

(Carol Carr, « En Dedans »)

////////////////////////////////////////////////////////

17043002372115263615008521

////////////////////////////////////////////////////////

17043002460515263615008523

////////////////////////////////////////////////////////

AU CŒUR DU TEMPS

17043003033515263615008524Traversez les siècles et partez pour une extraordinaire aventure avec deux savants américains qui se sont égarés au cœur du temps, dans un labyrinthe des époques passées et futures au cours d’un essai ultrasecret d’un prodigieux dispositif : le Chronogyre. Tony Newman et Doug Philips sont lancés dans une aventure fantastique quelque part dans le domaine mystérieux du temps. Victimes de leur propre projet Tic-Toc, les deux héros démarrent leur périple à bord du Titanic. De Pearl Harbor à la guerre de Troie en passant par la lutte contre les extraterrestres, les docteurs Newman et Philips sont confrontés à des situations toujours plus extraordinaires. Face au Chronogyre, une équipe de scientifiques est témoin de leurs aventures.

http://www.dailymotion.com/video/x2j2aai

Le CE13D vous propose aujourd’hui l’épisode en français « Ceux qui viennent des Étoiles ». L’histoire : « Doug et Tony repèrent un vaisseau spatial et tombent entre les mains de deux extraterrestres, qui parcourent l’univers à la recherche de nourriture depuis que les ressources de leur planète se sont épuisées. »

////////////////////////////////////////////////////////

17043003062615263615008525

////////////////////////////////////////////////////////

LECTURES TOXIQUES

Saviez-vous que le simple fait de lire un livre sur Deylkin VI peut s’avérer extrêmement dangereux pour n’importe quel organisme vivant prétendument intelligent ? En effet, peu de voyageurs galactiques sont au courant du pouvoir toxique des mots que renferment les pages des célèbres ouvrages deylkiniens, ouvrages rédigés il y a des siècles par les prêtres de la cité d’Arthopâle. 

17043003472815263615008528

Il faut savoir que le simple fait de ne lire que quelques extraits, ou même de seulement parcourir les pages de ces livres sacrés, peut engendrer des effets irréversibles sur la santé mentale du lecteur. Ces mots placés les uns à la suite des autres dans un ordre aléatoire peuvent non seulement provoquer des hallucinations, des accès de folie ou des crises d’épilepsie, mais aussi de graves lésions de la rétine ou du cerveau chez certains individus.

Afin de se protéger, le lecteur doit obligatoirement revêtir un casque Lectoplus-Alpha muni de lunettes à lentilles Rétinax-Delta (comme on peut le voir ici sur la photo). Celles-ci ont le pouvoir d’extraire les mots du texte pour annuler leur redoutable toxicité et de les replacer dans un ordre chronologique, permettant de la sorte une lecture des ouvrages sacrés en toute sécurité.

Pour votre prochain voyage sur Deylkin VI, prévoyez donc ce nécessaire indispensable. Le Club des Entités de la 13e Dimension vous aura prévenu.

////////////////////////////////////////////////////////

17043004011715263615008529

////////////////////////////////////////////////////////

17043004051015263615008530

////////////////////////////////////////////////////////

SOCIÉTÉS EN DÉCOMPOSITION

17043008392415263615008598À l’heure où des relents nationalistes, fascistes et xénophobes sont de retour, où les dictatures et dirigeants totalitaires fleurissent à tous les coins du monde, menaçant les démocraties, et où le peuple s’abandonne à une orgie nauséabonde, séduit par un faux meilleur des mondes, la SF est là pour nous rappeler les erreurs à ne pas commettre. Mais l’être humain est si faible et si influençable, finalement si manipulable et sans jugeote, que le piège risque de se refermer sur lui, inexorablement. En effet, la Science-Fiction avait tout prédit. Et alors que le monde paraît s’effondrer autour de nous, ce cauchemar de la dystopie semble devenir au fil du temps une réalité…

Les bonnes intentions sont parfois la cause de nos échecs, nous dit Stan Barets dans son tome 2 du Science-Fictionnaire (éd. Denoël – 1994) : « Dans la première moitié de ce siècle, des auteurs comme Zamiatine, Huxley ou Orwell, décrivirent des systèmes totalitaires où, à force de bonnes intentions, les hommes avaient créé un enfer. Ce fut l’époque des utopies pessimistes, ou dystopies, de ces mondes qui s’assombrirent encore avec quelques auteurs plus proche de la prospective comme John Brunner. »

17043008445315263615008599

L’aliénation de l’individu, grande cause de la dystopie, nous dit Ugo Bellagamba dans Sciences & Science-Fiction (éd. de La Martinière – 2010) : « S’appuyant sur des personnages en rupture de ban, la science-fiction dénonce l’aliénation de l’individu sous toutes ses formes et invente la contre-utopie, ou « dystopie », qui confère la notoriété à George Orwell pour 1984, Aldous Huxley pour Le Meilleur des Mondes, Ray Bradbury pour Fahrenheit 451. La caravelle qui pointait vers l’idéal se débat désormais dans les bourrasques idéologiques et scientifiques de la tempête du siècle, cherchant son chemin à la faveur des éclairs, plutôt que des éclaircies. »

17043008503715263615008600Et aux États-Unis ? « Aux États-Unis, on trouve toujours le dernier avatar : le stéréotype d’une société tyrannique présentée comme le meilleur des mondes, où les opposants sont rejetés dans les ténèbres extérieures. Le héros, entraîné par une jeune fille, et généralement fils ou neveu du P.D.G., en vient à douter de la bonté de la société démocratique de l’underground. Et finalement, il œuvre en vue de la reconquête, assurant le bonheur de l’humanité. En filigrane apparaît ici cette idée : « Tout cela est impossible chez nous… » (Jacques Van Herp dans Panorama de la Science-Fiction, éd. Lefrancq, 1996)

Laissons à L’Encyclopédie de la Science-Fiction (éd. CIL Beaux Livres) le mot de la fin avec la naïveté de Douglas Hill en train d’écrire ces lignes en 1980 : « Et dans ce domaine de la politique, un nombre étonnant d’écrivains de tous bords se sont bornés à suivre la voie ouverte par Orwell et avant lui par l’écrivain russe Eugène Zamiatine, auteur de My (1920) et de Nous Autres (1925). Et si une partie de la SF a emboîté le pas à ces œuvres pessimistes, c’est bien sûr parce que le monde lui apparaît ainsi fait. Mais elle ne prouve pas que l’avenir politique du monde soit dans un totalitarisme inévitable. L’ombre de Big Brother représente une possibilité, pas une certitude. La SF après tout ne fait qu’évoquer des « possibles » à venir. »

Et pourtant, la SF ne semble-t-elle pas devenir réalité aujourd’hui en 2017 ?…

////////////////////////////////////////////////////////

17043008560115263615008601

////////////////////////////////////////////////////////

SCI-FI MOVIE MACHINE

Mondes inconnus, vaisseaux spatiaux, aliens menaçants, savants fous, machines extraordinaires, tout devient possible avec le Sci-Fi Movie Machine, les seuls limites sont celles de votre imagination.

Image de prévisualisation YouTube

Créez, détournez, plagiez, l’univers de la SF s’offre à vous comme jamais il ne s’offrira à d’autres. Soyez un privilégié, accédez au pouvoir de contrôler la machine !

////////////////////////////////////////////////////////

17043009042515263615008603

////////////////////////////////////////////////////////

À LA PROCHAINE DIMENSION

Nous libérons à présent votre esprit. Le Club des Entités de la 13e Dimension ne supportant pas une exposition prolongée à votre regard incrédule reviendra malgré tout, très vite, hanter vos semaines bien tranquilles avec de nouveaux spécimens, de nouvelles images, de nouveaux extraits littéraires, de nouveaux rêves et cauchemars issus des différents coins de l’univers. Pour l’heure, il vous quitte en vous laissant méditer cette citation :

17043009264315263615008615

« Dans la brillante immensité de billions de billions d’étoiles, la totale solitude lorsqu’elle est voulue peut-être exaltante et n’a rien de commun avec la solitude dont l’homme souffre sur Terre. Perdu dans la multitude des mondes, l’homme ne fait plus qu’un avec l’espace et le temps. » (épisode « L’Homme qui n’est jamais né », série AU-DELÀ DU RÉEL)

- CE13D -

15072601010915263613469238

Les précédents rendez-vous du Club des Entités de la 13e Dimension :

Première édition – Deuxième édition – Troisième édition – Quatrième édition - Cinquième édition - Sixième édition - Septième édition - Huitième édition

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC



WHOVIAN’S WHO ! – Les Tritovores

WHOVIAN'S WHO ! - Les Tritovores dans Whovian's Who 17040608411815263614966947

Le Whovian’s Who, pour tout savoir sur l’univers étonnant de la série DOCTOR WHO grâce à Carine, infatigable fan experte qui voyage à travers l’espace et le temps pour extraire la moindre information sur les personnages, les créatures, les créateurs et les aliens de la série culte ! Pour tous les fans du Docteur, retrouvez le Whovian’s Who sur les Échos d’Altaïr ! Aujourd’hui :

17042908151215263615006856 dans Whovian's Who

LES TRITOVORES

Créatures humanoïdes à la peau verte, les Tritovores ont une tête assez semblable à celle des mouches avec de grands yeux à facettes, une bouche composée de plusieurs parties qu’ils font cliquer pour communiquer, ainsi que des mains à trois doigts. Leur organisme digère les excréments d’autres espèces. 

17042908164415263615006857Leur vaisseau spatial, de type commercial, est alimenté par un cristal et dispose de 4 pinces antigravité. Son fuselage est composé d’acier photavine, un acier qui peut refroidir l’intérieur du navire en cas de surchauffe à l’extérieur. Équipé d’un système de communication avec un traducteur télépathique pour comprendre d’autres langues, il est en outre équipé d’armes à énergie. 

A Pâques 2009, un navire tritovore est venu à San Helios dans un but commercial, mais la planète avait été dévastée par les Stingrays (sorte de grandes raies volantes capable de tout manger dont l’invasion pourrait être comparée à une invasion de criquets… en pire). Ces Stingrays ont bloqué le système de ventilation du navire tritovore qui s’est alors échoué sur la planète. À l’arrivée du Docteur, il ne restait que 2 survivants : Sorvin et Praygat. 

Lorsque le bus 200 est arrivé sur la planète, les Tritovores l’ont pris pour une arme et ont cru qu’il était la raison de leur crash. Le Docteur et Lady Christina sont parvenus à les convaincre de leur innocence. Cependant lorsque Lady Christina a plongé dans le navire pour y récupérer son cristal, elle a réveillé accidentellement par sa chaleur corporelle un Stingray mis en hibernation par le froid. Celui-ci a dévoré Sorvin et Praygat (voir « Planète Morte »).

On sait qu’au moins un Tritovore a été emmené sur le vaisseau pénitentiaire du Minotaure pour faire face à ses peurs (voir « Le Complexe Divin »).

- Carine - (Les Enfants du Temps)

Image de prévisualisation YouTube

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC



MONSTRY (1993)

MONSTRY (1993) dans Cinéma bis 17042601104015263615000933

MONSTRY (1993)

Réalisation : Sergey Kuchkov

Scénario : Sergey Kuchkov

Musique : V. Duricin

Chef opérateur : Aleksandr Krupnikov

Interprètes : Vladimir Antonik, Georgiy Nikolaenko, H. Rudoplavov, E. Safari, Boris Shcherbakov, T. Sopolev…

Si vous avez aimé LES CHRONIQUES DE TCHERNOBYL (2012, Chernobyl Diaries), MONSTRY de Sergey Kuchkov ne vous dépaysera pas. Évidemment, petit budget oblige, les effets spéciaux sont plutôt en dessous d’un certain seuil de crédibilité, ce qui donne de faux airs de nanar à cette série B russe qui lorgne vers le cinéma post-atomique de Bert I. Gordon. De plus, à aucun moment, ce film russe ne désigne clairement la centrale nucléaire de Tchernobyl comme lieu de l’intrigue, bien que ce soit tout de même très évident. Une résultante du récent éclatement de l’empire soviétique et une production cinématographique plus libre, privatisée, et moins régie par une censure sclérosée ?

17042601104215263615000934 dans Science-fiction

L’intrigue : Après un accident dans une centrale nucléaire des choses étranges commencent à se produire: les animaux comme les rats deviennent de plus en plus gros et de plus en plus grands, et attaquent les êtres humains…

17042601152515263615000949 dans TrapardDe bout en bout du film, on suit une équipe cinématographique visitant une zone militairement cloisonnée et dont la radioactivité semble avoir modifiée tout l’environnement alentour. On alterne entre une ambiance paranoïaque de projet secret gouvernemental et des attaques d’animaux démesurés en superposition d’images, ou simplement en latex.

Au final, toute russe que soit cette série B, dont les comédiens parlent la langue de Dostoyevski, le résultat donne un film d’horreur assez fun qui aurait très bien pu être tourner par un nanardeur italien comme Bruno Matteï ou Joe D’Amato. Une bonne surprise pour qui aime le cinéma bis inédit.

- Trapard -



IMAGINART : ARTHUR HAAS

IMAGINART : ARTHUR HAAS dans Imaginart 13092910513615263611593982

17042210082415263614994456 dans Imaginart

À découvrir, les superbes illustrations du dessinateur néerlandais Arthur Haas, qui apprécie particulièrement l’univers de la SF et ses planètes à la végétation extraterrestre luxuriante. Arthur Haas fait preuve d’une grande originalité pour nous présenter des paysages très étranges aux formes singulières. Vous pourrez découvrir sa galerie ICI.

- Morbius -

17042210114415263614994459

Autres articles de la catégorie Imaginart :

Tim White, artiste de l’Imaginaire / Fonds d’écran plein d’imagination ! / Ralph McQuarrie, créateur d’univers (1) / Ralph McQuarrie, créateur d’univers (2) / L’Imaginaire en fond d’écran ! / Peter Andrew Jones, fils de pulps / Andrew Probert, le papa des Cylons / Jules Verne en 3D / L’art de la SF et de l’heroic fantasy : Michael Whelan / Vador psychédélique et générique mythique / L’Empire vous parle ! / Un stardestroyer chez soi… / Affiches à part / Pour quelques fonds d’écran de plus / Star Wars en version steampunk ! / C’est fou ce qu’on peut faire avec un ticket de métro !Dangereux portes clés ! / Le FouRobot ! / Des peintures très « muppets » / La 3D anaglyphe selon Joel Fletcher / Frank R. Paul, l’artiste des pulps / Ma collection personnelle de pulps / Des images de rêve / Nemotechnik / Mondes et voyages de Didier Graffet / Un blog pour Scifimages / Jolis fonds d’écran galactiques / C’est merveilleux ! / Base extraterrestre appelle la Terre ! / L’art de Chris Foss / Du Separth ! / Du Separth (suite !) / Jules Verne et le CM2B / Le minimum pour une affiche / CoolVibe pour vous faire rêver / Documentaire sur Reynold Brown / Des vaisseaux et des robots / Envahisseurs sur cartes postales / Réalisez votre propre couverture de pulp ! / Le space-art de Chesley Bonestell / Un démon altaïrien signé Johannes Wahono / Un Cthulhu kanak / Le SILO et Altaïr IV / En provenance de la planète Vélas / Alex Schomburg : entre le comics et pulp / Un dessin de Ferrod pour Les Échos d’Altaïr / Un dessin de Bellamy pour Les Échos d’Altaïr / Un dessin des Tarquin pour Les Échos d’Altaïr / Un dessin de Law pour Les Échos d’Altaïr / Vincent Di Fate / Bruce Pennington / Bob Eggleton

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC



ROBOT-CRAIGNOS (101)

ROBOT-CRAIGNOS (101) dans Cinéma 13061310000015263611288446

17041908045115263614989232 dans Robot-craignos

Si vous vous souvenez du début des CHASSES DU COMTE ZAROFF (1932) d’Ernest B. Schoedsack et d’Irving Pichel, lorsque le bateau se fracasse sur les écueils près de l’île de Zaroff, l’unique survivant, Bob Rainsford, traverse la jungle et arrive devant une immense demeure et c’est l’impassible Tartar, serviteur du comte Zaroff qui lui ouvre la porte… Vak est l’équivalent robotique de Tartar. Accompagné de son jumeau Krel, il est le serviteur du comte Zed dans LES CAPTIVES DE L’ESPACE (1987), une parodie de SF très sexy des CHASSES DU COMTE ZAROFF.

17041908061815263614989233 dans Science-fiction

L’intrigue : Deux prisonnières, Daria et Tisa, parviennent à s’évader d’un navire spatial en s’emparant d’un vaisseau de sauvetage. Pris au piège par un signal émis depuis une planète sauvage, leur engin s’écrase. Indemnes, elles sont recueillies par Zed, le maître d’une forteresse isolée dans la jungle. Zed vit seul en compagnie de ses deux robots serviteurs, s’adonnant la nuit à sa passion : la chasse. Le soir, Zed les convie à un dîner en compagnie de Shala et Rik, les rescapés d’un autre naufrage. En aparté, Rik confie à Daria qu’il se méfie de Zed, deux de leurs compagnons ayant mystérieusement disparu les nuits précédentes. Daria et Tisa vont très vite découvrir quelle sorte de proie chasse Zed…

17041908074515263614989234 dans Trapard

Le nom du comte Zed annonce la couleur de cette zèderie pourtant très fun et très inspirée du cinéma de SF des 50′s. Sous leurs costumes robotiques en tissus encartonnés et chromés, ce sont les acteurs Kirk Graves et Randolph Roehbling qui incarnent Vak et Krel. Ce sont des robots obéissants, quoiqu’un peu trop sensibles aux charmes féminins de Daria et Tisa, souvent vêtues très légèrement, pour être de parfaits gardiens. C’est certainement d’ailleurs leur point faible, ce qui sera fatal à Zed, et on ne peut que difficilement leur reprocher leurs étourderies.

- Trapard -

Autres vedettes de la catégorie Robot-Craignos :

Robot de Target Earth / Robot de Devil Girl from Mars / Robot de The Phantom Empire / Robot de The Robot vs. the Aztec Mummy / Robot de Vanishing Shadow /Robot de The Phantom Creeps / Robot de Undersea Kingdom / Robot de Superman (serial) / K1 / Ro-Man / Muffet / Robox / Robot géant des amazones de Star Crash / Robot de Flesh Gordon / 2T2 / Robot de Giant Robot / Gog / Kronos /Robot de The Space Giants / Robert / Wiki / Robots de The Lost Saucer / Robot de L’Invasion des Soucoupes Volantes / Jet Jaguar / Elias / QT-1 / Andy / Dot Matrix / Robot de The Goodies / Torg / Kryten / Robot de Dünyayi Kurtaran Adam /Robot de L’Homme Mécanique / Robot de Supersonic Man / Robot de Cosmo 2000 / Mechani Kong / Sparks / Robots de Ice Pirates / Maria (de Roboforce) / K-9Robot de The Bowery Boys Meet The Monsters / Robot de First Spaceship On Venus / « Friend » / RUR / Crow T. Robot, Gypsy & Tom Servo / Q / Tic Tac /Robowar / Robot de Frigia / Mark 1 / Kip / Doraemon / Robot de Métal Hurlant Chronicles /  Moguera / Robot de Galaxis / IG-88 / Stella / Metalogen Man / Tor /Robot de Superman Contre les Robots / Robot de Lost City / Robot de Supercar /Robot des Thunderbirds / Robot de Alien Armaggedon / Robot de Ikarie XB-1 /Robot de la série TV Superman (1951) / RuR (2) / Roscoe / Robots de Star Odyssey / Robot de La Edad de Piedra / Robot de l’épisode de La Quatrième Dimension : Oncle Simon / Stelekami / Auto / Eyeborgs / Astrul / Robot de Booby Trap / Vindicator / Robot de Bad Channels / Robots d’Alpha Cassiopée / Peebo / Robots de Super Inframan / TARS / Endhiran / Tor / Robot de Blake’s Seven / Vector & Hector / Robot des Arkonides / Robot de Yilmayan Seytan /Robots de La Guerre des Robots / Tau Zeta / Robot de L’Île aux Naufragés / Xar / JANIS 414 & BIO 2100 / Robot de Las Luchadoras contra el Robot Asesino / Robot de 3 Süper Adam / Robot de Klaun Ferdinand  a Raketa / SAM-104 / Robot de Moontrap / Decapitron

Robot « cool » ou « craignos » ?

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC



STAR WARS VIII : PREMIÈRE AFFICHE, PREMIER TEASER !

STAR WARS VIII : PREMIÈRE AFFICHE, PREMIER TEASER ! dans Star Wars 17041411175015263614982647

Image de prévisualisation YouTube



JAMES CAMERON A DIT…

JAMES CAMERON A DIT... dans Science-fiction 17041408460115263614981024James Cameron, qui racontera prochainement l’histoire de la Science-Fiction en six volets sur la chaîne AMC, a déclaré : « Sans Jules Verne et H.G. Wells, il n’y aurait pas eu de Ray Bradbury ou de Robert A. Heinlein et sans eux, il n’y aurait pas eu de George Lucas, de Steven Spielberg, de Ridley Scott ou de moi. »



CONTAMINATION.7 (1993)

CONTAMINATION.7 (1993) dans Cinéma bis 17041208134315263614977638

CONTAMINATION.7 (1993)

Titre original : The Crawlers

Réalisation : Joe D’Amato et Fabrizio Laurenti

Scénario : Fabrizio Laurenti, Albert Lawrence et Daniele Stroppa

Production : Filmirage

Musique : Carlo Maria Cordio

Interprètes : Mary Sellers, Jason Saucier, Bubba Reeves, Chelsi Stahr

L’intrigue : Les habitants d’une petite communauté sont attaqués par des racines radioactives poussant dans la forêt…

Voici le scénario de ce CONTAMINATION.7, cette série B inédite chez nous et co-réalisée par Joe D’Amato et Fabrizio Laurenti qui, en dehors de ce film et du mollasson DÉMONIAQUE PRÉSENCE (1988, La Casa 4) n’a tourné que pour la télévision italienne.

17041208133915263614977637 dans Science-fictionApparemment co-produit par Filmirage avec des fonds italiens, canadiens et américains, le film fut en partie tourné en 1989 et ne sortit en VHS qu’en 1993 sous divers titres comme THE CRAWLERS, CREEPERS, CONTAMINATION.7 ou encore TROLL 3 ou TROLL 3 : CONTAMINATION POINT.7. Ce qui ne me semble pas être une idée intelligente, vu le niveau des deux premiers TROLLS. À savoir aussi que Joe D’Amato avait déjà utilisé en 1990 dans les circuits d’exploitations américains, le titre de TROLL 3 qui faire circuler le dernier épisode de la saga d’Ator : ATOR 4, QUEST OF THE MIGHTY SWORD. De plus, le film n’a jamais été officiellement édité en DVD et il est considéré comme étant tombé dans le domaine public.

Un sacré imbroglio commercial qui n’a pas du tout aidé CONTAMINATION.7 à se faire distribuer avec intelligence, ni à se faire apprécier à sa juste valeur, car derrière ce mélange de titres bidons et un budget plutôt limité se cache une série B plutôt agréable. L’histoire du film est évidemment éculée et les effets spéciaux sont minimalistes, mais la plupart des scènes du film se laissent suivre agréablement. Et cette histoire de forêt contaminée et aux branches et lianes rebelles reste une idée plaisante pour qui aime ce genre de films anti-atomique dérivé des années 50 aux faux airs d’EVIL DEAD.

17041208173715263614977639 dans Trapard

À noter enfin que la sulfureuse Laura Gemser des BLACK EMMANUELLE cessa sa carrière de comédienne en 1992, et que de 1988 à 1993 elle fut la costumière d’une poignée de films de D’Amato sous divers pseudonymes dont Laurette Gemser ou Laurette Marcia Gemser. CONTAMINATION.7 (1993) a été sa toute dernière contribution pour ce métier.

- Trapard -

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC



WHOVIAN’S WHO ! – Le studio D de Lime Grove

WHOVIAN'S WHO ! - Le studio D de Lime Grove dans Whovian's Who 17040608411815263614966947

Le Whovian’s Who, pour tout savoir sur l’univers étonnant de la série DOCTOR WHO grâce à Carine, infatigable fan experte qui voyage à travers l’espace et le temps pour extraire la moindre information sur les personnages, les créatures, les créateurs et les aliens de la série culte ! Pour tous les fans du Docteur, retrouvez le Whovian’s Who sur les Échos d’Altaïr ! Aujourd’hui :

17041108033015263614975562 dans Whovian's Who

LE STUDIO D DE LIME GROVE

Situés dans Lime Grove Street dans les quartiers de Hammersmith et Fulham à Londres, ces studios sont constitués d’une suite de bâtiments interconnectés, et le studio D a été le lieu de tournage des premiers épisodes de la série DOCTOR WHO.

Construits en 1915 par Gaumont Films, ils étaient conçus à l’origine avec des plafonds de verre car ils n’utilisaient pas d’éclairage artificiel. Ce système s’étant révélé impraticable, on installa l’éclairage interne en 1917.

Le studio connut deux projets de constructions en 1927 et en 1932, ce furent les dernières innovations apportées au site. Lorsque la BBC en fit l’acquisition en 1949, la propriété était déjà presque vétuste et la BBC ne comptait l’utiliser qu’en attendant que les nouveaux bâtiments soient prêts. Toutefois, les Studios de Lime Grove furent utilisés bien plus longtemps à la consternation de producteurs tels que Verity Lambert qui avait accepté de filmer dans ces lieux de façon temporaire. 

Le Studio ferma en 1991 et le bâtiment fut détruit en 1993. L’endroit a d’ailleurs servi pour la vidéo « The Troughton Years » qui a été tournée en 1991, peu avant que les studios ne soient fermés. 

Verity Lambert détestait ces studios à cause de leur taille et de leur manque d’installation. De plus, leur petite taille les faisaient chauffer assez vite à cause de l’éclairage, et les extincteurs automatiques se déclenchaient assez souvent. C’est dans le courant de la 2eme saison, avec l’appui de Sydney Newman, qu’elle réussit à obtenir le tournage de la série dans les studios de Riverside. Pourtant des épisodes ont encore été tournés dans ces studios, « The Wheel in Space », par exemple, réalisé en 1968, et un épisode de « The Space Pirates » en 1969.

Vers la fin de son utilisation, le studio D de Lime Grove était en si mauvais état que le personnel de la BBC l’avait surnommé « Slime Grove ». 

Plus récemment, Lime Grove est mentionné dans « The Idiot’s Lantern » où les premiers jours de la télévision sont évoqués. On y voit « Muffin the Mule », un des premiers spectacles de la BBC, diffusé l’année du couronnement de la reine Elisabeth II et enregistré au Lime Grove Studio.

- Carine - (Les Enfants du Temps)

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC



CITATION CÉLÈBRE : LA PLANÈTE DES SINGES

CITATION CÉLÈBRE : LA PLANÈTE DES SINGES dans Citation célèbre 17041012594715263614974110« Ce qui nous arrive était prévisible. Une paresse cérébrale s’est emparée de nous. Plus de livres : les romans policiers sont même devenus une fatigue intellectuelle trop grande. Plus de jeux ; des réussites, à la rigueur. Même le cinéma enfantin ne nous tente plus. Pendant ce temps, les singes méditent en silence. Leur cerveau se développe dans la réflexion solitaire… et ils parlent. »

(La Planète des Singes / 1963 / Pierre Boulle)



12