ROBOT-CRAIGNOS (100)

Posté le 6 avril 2017

ROBOT-CRAIGNOS (100) dans Cinéma bis 13061310000015263611288446

17040608545915263614966959 dans Robot-craignos

Franchement, le Decapitron aurait tout du Robot-cool s’il n’était pas le héros d’un immense navet : DECAPITRON (1986) de Peter Manoogian. Son design le rapproche du T-800 de TERMINATOR (1984) et même l’acteur Patrick Reynolds ressemble un peu à Schwarzy derrière son demi-masque métallique. Mais le premier est un cyborg tandis que le Decapitron est un androïde. Il est armé d’un bras lance-missile et il peut s’encaster dans un petit véhicule tout terrain qui lui donne des airs de Centaure du futur tout le long du film. C’est simplement dommage que le film de Peter Manoogian ne tienne pas les promesses d’un scénario intéressant, mais légèrement éculé aussi (voir SHORT CIRCUIT ou le pilote long de la série avortée, HUMAN DEFENDER…).

L’intrigue : Le professeur Reeves veut devenir le maître du monde en faisant un saut dans le temps à l’époque de la Rome antique et donc modifier le futur… Pour cela, il utilise un être mi-homme, mi-robot qui se déplace dans le passé afin de faire le crash test dummy (dispositifs anthropomorphes d’essai ou mannequins d’essai de choc). Une fois, la machine à voyager dans le temps opérationnelle, le professeur n’a plus besoin du Decapitron et veut l’envoyer à la casse. Et là, tout bascule…L’androïde accompagné d’un ninja, d’un militaire et d’une scientifique ont alors pour mission d’annihiler une machine dévastatrice. Leur nom : les Eliminators…

À savoir qu’en réalité le film DECAPITRON n’existe pas… Si vous visitez les forums anglo-saxons traitant de DECAPITRON, vous vous rendrez compte que l’arnaque est désormais culte et que nos éditeurs français sont un sujet de plaisanteries.

Voici une petite explication trouvée sur le site Horreur.net :

17040608550015263614966960 dans Science-fiction« Explications sur le titre français DECAPITRON (second titre en fait, après la VHS de chez Fox, ELIMINATORS), n’ayant absolument aucun rapport avec le film. Pénétrons alors dans le monde aussi hallucinant que fascinant de la série Z des années 80, et plus particulièrement dans celui de la société Empire de Charles Band, un des plus gros fournisseurs du marché en productions fantastiques fauchées. Sa méthode de base pour se lancer dans la production était simple : arriver sur les marchés du film (comme Cannes par exemple) avec une flopée de projets alléchants dans des Press Books. Pour appâter d’éventuels investisseurs, il fait réaliser une affiche la plus attrayante possible avec des titres accrocheurs (« Shoot to kill », « Inhuman », « Mechanizer » – tout trois jamais tournés), des visuels chocs et si possible un ou deux noms d’acteurs connus (qu’on peut reprendre de projet en projet). Ensuite, il suffit de savoir faire le bateleur pour vendre les concepts.
Résultat : sur vingt projets, deux ou trois seulement aboutissent…et encore le résultat tient rarement les promesses de l’affiche ! Si « ELIMINATORS, tourné au rabais en coproduction avec l’Espagne en 1986, voit bien le jour, ce n’est pas le cas de DECAPITRON, projet de SF lancé en 1989 et devant être tourné par Peter Manoogian là encore (il s’agit d’un des ‘Yes Man’ favori de Band). Une belle histoire de robot tueur pourvu de cinq têtes interchangeables remplies de gadgets mortels. Un budget pharaonique de 10 millions de dollars est même envisagé !
Cependant, les problèmes financiers d’Empire et l’échec de ROBO JOX (1989), l’autre grosse production cybernétique du groupe, stoppe net le film en pré-production. DECAPITRON ne sera jamais tourné. Le design (et le nom) du robot serviront pour la série des PUPPET MASTER. Reste le visuel de l’affiche de pré-vente…Et c’est là que rentrent en jeu nos grands amis de chez Initial !
Si Fox a déjà édité le film en France fin ’80 sous son nom d’ELIMINATORS, cela n’empêche pas Initial de refiler ce film aux supermarchés au début des années 90, histoire de gonfler son catalogue.
Avec ou sans les droits ? … Il est fort probable qu’on ne se soit pas trop posé de questions existentielles chez cet éditeur vidéo connu pour sa totale absence de scrupules…Et comme en plus chez Initial on n’aime pas gâcher, on s’est souvenu de ce super titre bien accrocheur, et de cette belle affiche probablement repêchée au marché du film de Cannes. D’autant que les noms du producteur, du réalisateur et des scénaristes sont les mêmes. Ni vu ni connu « je t’embrouille », voilà un nouveau titre tout nouveau tout chaud, idéal pour escroquer le chaland ! »

17040608550215263614966961

À cet éclaircissement par Horreur.net j’ajouterai une expérience personnelle : j’ai acheté aux alentours de 2008 ou 2009, dans une grande surface de Nouméa, une édition DVD Zone 2 avec comme titre ELIMINATORS, un titre qui était aussi indiqué dans le générique du film. Mais le film en question était SYNTHOÏD 2030 ou CRASH AND BURN que Charles Band a sorti en 1990 au moment où il créait Full Moon Entertainment et qu’il se débarrassait de sa vieille Empire Pictures. SYNTHOÏD 2030 a été tourné juste après ROBOT JOX et Charles Band le vendit comme un ROBOT JOX 2. Mais SYNTHOÏD 2030 n’a rien à voir avec la saga des ROBOT WARS et il n’y a aucun robot géant dans le film, mais plutôt une sorte de cyborg et une intrigue post-apocalyptique vaguement pompée sur celles des TERMINATOR. D’où l’astuce de vendre le DVD comme un faux-ELIMINATORS…

Pour conclure avec cet article sur le pseudo-Decapitron et son look d’androïde mal bricolé, le film est un bon gros nanar. Mais pour qui aime les films d’aventures des 80′s qui mélangent énormément d’ingrédients (exotisme, action, SF, arts-martiaux, civilisations antiques…), sans prise de tête… le spectacle vaut tout de même le détour.

- Trapard -

17040608550515263614966962

Autres vedettes de la catégorie Robot-Craignos :

Robot de Target Earth / Robot de Devil Girl from Mars / Robot de The Phantom Empire / Robot de The Robot vs. the Aztec Mummy / Robot de Vanishing Shadow /Robot de The Phantom Creeps / Robot de Undersea Kingdom / Robot de Superman (serial) / K1 / Ro-Man / Muffet / Robox / Robot géant des amazones de Star Crash / Robot de Flesh Gordon / 2T2 / Robot de Giant Robot / Gog / Kronos /Robot de The Space Giants / Robert / Wiki / Robots de The Lost Saucer / Robot de L’Invasion des Soucoupes Volantes / Jet Jaguar / Elias / QT-1 / Andy / Dot Matrix / Robot de The Goodies / Torg / Kryten / Robot de Dünyayi Kurtaran Adam /Robot de L’Homme Mécanique / Robot de Supersonic Man / Robot de Cosmo 2000 / Mechani Kong / Sparks / Robots de Ice Pirates / Maria (de Roboforce) / K-9Robot de The Bowery Boys Meet The Monsters / Robot de First Spaceship On Venus / « Friend » / RUR / Crow T. Robot, Gypsy & Tom Servo / Q / Tic Tac /Robowar / Robot de Frigia / Mark 1 / Kip / Doraemon / Robot de Métal Hurlant Chronicles /  Moguera / Robot de Galaxis / IG-88 / Stella / Metalogen Man / Tor /Robot de Superman Contre les Robots / Robot de Lost City / Robot de Supercar /Robot des Thunderbirds / Robot de Alien Armaggedon / Robot de Ikarie XB-1 /Robot de la série TV Superman (1951) / RuR (2) / Roscoe / Robots de Star Odyssey / Robot de La Edad de Piedra / Robot de l’épisode de La Quatrième Dimension : Oncle Simon / Stelekami / Auto / Eyeborgs / Astrul / Robot de Booby Trap / Vindicator / Robot de Bad Channels / Robots d’Alpha Cassiopée / Peebo / Robots de Super Inframan / TARS / Endhiran / Tor / Robot de Blake’s Seven / Vector & Hector / Robot des Arkonides / Robot de Yilmayan Seytan /Robots de La Guerre des Robots / Tau Zeta / Robot de L’Île aux Naufragés / Xar / JANIS 414 & BIO 2100 / Robot de Las Luchadoras contra el Robot Asesino / Robot de 3 Süper Adam / Robot de Klaun Ferdinand  a Raketa / SAM-104 / Robot de Moontrap

Robot « cool » ou « craignos » ?

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

3 commentaires pour « ROBOT-CRAIGNOS (100) »

  1.  
    trapard
    6 avril, 2017 | 19:55
     

    The Number 100 ! :D

    Mais bon, je n’avais pas remarqué que je t’ai envoyé deux articles pour la même rubrique des robots-craignos. Je vais plutôt me concentrer sur une série B des 90′s inédite mais très sympa que j’ai repéré pour LEA. ;-)
    Good Holidays Morbius !

  2.  
    6 avril, 2017 | 22:15
     

    Comme tu le sais déjà, j’en ai deux aussi à présenter, mais comme je suis devenu un gros paresseux, ça attendra encore un peu.

    Thanks Trapard. ;-)

  3.  
    trapard
    7 avril, 2017 | 1:26
     

    Ah LÉA…C’est comme une chanson populaire : ça s’en va et ça revient ;-)

    https://www.youtube.com/watch?v=qOmFFDu4DU0

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez