LE CLUB DES ENTITÉS DE LA 13e DIMENSION – éd.9

Posté le 30 avril 2017

LE CLUB DES ENTITÉS DE LA 13e DIMENSION - éd.9 dans Club des entités 15072601010915263613469238

Savants fous, créatures étranges, objets inconnus, robots colorés, insectes géants, astronefs incontrôlables, aliens menaçants, héros sans scrupules, affiches loufoques, artistes déments, dangereuses visions : rien ne vous sera épargné. Bienvenue dans le Club des Entités de la 13e Dimension, le CE13D…

AVERTISSEMENT

Le temps ne nous séparera jamais, et malgré les distances entre votre dimension et la nôtre nous sommes toujours là, invisibles, omnipotents, prêts à contrôler votre vision et votre compréhension, à atténuer vos sens ou à les perturber. À partir de l’instant où vous lisez ces lignes, vous nous appartenez. Nos images psychédéliques ou fantasmagoriques sont là pour vous envoûter, vous détourner de la réalité et vous hypnotiser. Laissez-vous guider dans les méandres de notre 13e dimension en compagnie de ses entités. N’oubliez jamais que vous leur appartenez.

17043001244015263615008509 dans Club des entités

////////////////////////////////////////////////////////

CONNEXION AU CLUB DES ENTITÉS

Pour vivre pleinement les sensations de la 13e dimension, et tout comme dans notre édition précédente, il vous est fortement recommandé de lancer ce fond sonore intitulé Dark Ambient Space – Abandoned Space Station. Réglé à un volume raisonnable, il vous accompagnera tout au long de votre lecture de cette neuvième édition, dans les sombres recoins d’un univers inconnu et mystérieux…

Image de prévisualisation YouTube

////////////////////////////////////////////////////////

« EN DEDANS »

17043002303915263615008517« La maison était un puzzle fait de nombreux rêves. Elle n’aurait pu exister dans la réalité, et la jeune fille en avait vaguement conscience. Chaque jour, pourtant, au gré de sa fantaisie nonchalante, elle parcourait ses halls et ses couloirs changeants. Au cours des six mois qu’elle avait vécu ici, la maison s’était rapidement agrandie, projetant des greniers, des sous-sols et des alcôves à la curieuse géométrie, garnie de rideaux blancs translucides qui ne bougeaient jamais. »

(Carol Carr, « En Dedans »)

////////////////////////////////////////////////////////

17043002372115263615008521

////////////////////////////////////////////////////////

17043002460515263615008523

////////////////////////////////////////////////////////

AU CŒUR DU TEMPS

17043003033515263615008524Traversez les siècles et partez pour une extraordinaire aventure avec deux savants américains qui se sont égarés au cœur du temps, dans un labyrinthe des époques passées et futures au cours d’un essai ultrasecret d’un prodigieux dispositif : le Chronogyre. Tony Newman et Doug Philips sont lancés dans une aventure fantastique quelque part dans le domaine mystérieux du temps. Victimes de leur propre projet Tic-Toc, les deux héros démarrent leur périple à bord du Titanic. De Pearl Harbor à la guerre de Troie en passant par la lutte contre les extraterrestres, les docteurs Newman et Philips sont confrontés à des situations toujours plus extraordinaires. Face au Chronogyre, une équipe de scientifiques est témoin de leurs aventures.

http://www.dailymotion.com/video/x2j2aai

Le CE13D vous propose aujourd’hui l’épisode en français « Ceux qui viennent des Étoiles ». L’histoire : « Doug et Tony repèrent un vaisseau spatial et tombent entre les mains de deux extraterrestres, qui parcourent l’univers à la recherche de nourriture depuis que les ressources de leur planète se sont épuisées. »

////////////////////////////////////////////////////////

17043003062615263615008525

////////////////////////////////////////////////////////

LECTURES TOXIQUES

Saviez-vous que le simple fait de lire un livre sur Deylkin VI peut s’avérer extrêmement dangereux pour n’importe quel organisme vivant prétendument intelligent ? En effet, peu de voyageurs galactiques sont au courant du pouvoir toxique des mots que renferment les pages des célèbres ouvrages deylkiniens, ouvrages rédigés il y a des siècles par les prêtres de la cité d’Arthopâle. 

17043003472815263615008528

Il faut savoir que le simple fait de ne lire que quelques extraits, ou même de seulement parcourir les pages de ces livres sacrés, peut engendrer des effets irréversibles sur la santé mentale du lecteur. Ces mots placés les uns à la suite des autres dans un ordre aléatoire peuvent non seulement provoquer des hallucinations, des accès de folie ou des crises d’épilepsie, mais aussi de graves lésions de la rétine ou du cerveau chez certains individus.

Afin de se protéger, le lecteur doit obligatoirement revêtir un casque Lectoplus-Alpha muni de lunettes à lentilles Rétinax-Delta (comme on peut le voir ici sur la photo). Celles-ci ont le pouvoir d’extraire les mots du texte pour annuler leur redoutable toxicité et de les replacer dans un ordre chronologique, permettant de la sorte une lecture des ouvrages sacrés en toute sécurité.

Pour votre prochain voyage sur Deylkin VI, prévoyez donc ce nécessaire indispensable. Le Club des Entités de la 13e Dimension vous aura prévenu.

////////////////////////////////////////////////////////

17043004011715263615008529

////////////////////////////////////////////////////////

17043004051015263615008530

////////////////////////////////////////////////////////

SOCIÉTÉS EN DÉCOMPOSITION

17043008392415263615008598À l’heure où des relents nationalistes, fascistes et xénophobes sont de retour, où les dictatures et dirigeants totalitaires fleurissent à tous les coins du monde, menaçant les démocraties, et où le peuple s’abandonne à une orgie nauséabonde, séduit par un faux meilleur des mondes, la SF est là pour nous rappeler les erreurs à ne pas commettre. Mais l’être humain est si faible et si influençable, finalement si manipulable et sans jugeote, que le piège risque de se refermer sur lui, inexorablement. En effet, la Science-Fiction avait tout prédit. Et alors que le monde paraît s’effondrer autour de nous, ce cauchemar de la dystopie semble devenir au fil du temps une réalité…

Les bonnes intentions sont parfois la cause de nos échecs, nous dit Stan Barets dans son tome 2 du Science-Fictionnaire (éd. Denoël – 1994) : « Dans la première moitié de ce siècle, des auteurs comme Zamiatine, Huxley ou Orwell, décrivirent des systèmes totalitaires où, à force de bonnes intentions, les hommes avaient créé un enfer. Ce fut l’époque des utopies pessimistes, ou dystopies, de ces mondes qui s’assombrirent encore avec quelques auteurs plus proche de la prospective comme John Brunner. »

17043008445315263615008599

L’aliénation de l’individu, grande cause de la dystopie, nous dit Ugo Bellagamba dans Sciences & Science-Fiction (éd. de La Martinière – 2010) : « S’appuyant sur des personnages en rupture de ban, la science-fiction dénonce l’aliénation de l’individu sous toutes ses formes et invente la contre-utopie, ou « dystopie », qui confère la notoriété à George Orwell pour 1984, Aldous Huxley pour Le Meilleur des Mondes, Ray Bradbury pour Fahrenheit 451. La caravelle qui pointait vers l’idéal se débat désormais dans les bourrasques idéologiques et scientifiques de la tempête du siècle, cherchant son chemin à la faveur des éclairs, plutôt que des éclaircies. »

17043008503715263615008600Et aux États-Unis ? « Aux États-Unis, on trouve toujours le dernier avatar : le stéréotype d’une société tyrannique présentée comme le meilleur des mondes, où les opposants sont rejetés dans les ténèbres extérieures. Le héros, entraîné par une jeune fille, et généralement fils ou neveu du P.D.G., en vient à douter de la bonté de la société démocratique de l’underground. Et finalement, il œuvre en vue de la reconquête, assurant le bonheur de l’humanité. En filigrane apparaît ici cette idée : « Tout cela est impossible chez nous… » (Jacques Van Herp dans Panorama de la Science-Fiction, éd. Lefrancq, 1996)

Laissons à L’Encyclopédie de la Science-Fiction (éd. CIL Beaux Livres) le mot de la fin avec la naïveté de Douglas Hill en train d’écrire ces lignes en 1980 : « Et dans ce domaine de la politique, un nombre étonnant d’écrivains de tous bords se sont bornés à suivre la voie ouverte par Orwell et avant lui par l’écrivain russe Eugène Zamiatine, auteur de My (1920) et de Nous Autres (1925). Et si une partie de la SF a emboîté le pas à ces œuvres pessimistes, c’est bien sûr parce que le monde lui apparaît ainsi fait. Mais elle ne prouve pas que l’avenir politique du monde soit dans un totalitarisme inévitable. L’ombre de Big Brother représente une possibilité, pas une certitude. La SF après tout ne fait qu’évoquer des « possibles » à venir. »

Et pourtant, la SF ne semble-t-elle pas devenir réalité aujourd’hui en 2017 ?…

////////////////////////////////////////////////////////

17043008560115263615008601

////////////////////////////////////////////////////////

SCI-FI MOVIE MACHINE

Mondes inconnus, vaisseaux spatiaux, aliens menaçants, savants fous, machines extraordinaires, tout devient possible avec le Sci-Fi Movie Machine, les seuls limites sont celles de votre imagination.

Image de prévisualisation YouTube

Créez, détournez, plagiez, l’univers de la SF s’offre à vous comme jamais il ne s’offrira à d’autres. Soyez un privilégié, accédez au pouvoir de contrôler la machine !

////////////////////////////////////////////////////////

17043009042515263615008603

////////////////////////////////////////////////////////

À LA PROCHAINE DIMENSION

Nous libérons à présent votre esprit. Le Club des Entités de la 13e Dimension ne supportant pas une exposition prolongée à votre regard incrédule reviendra malgré tout, très vite, hanter vos semaines bien tranquilles avec de nouveaux spécimens, de nouvelles images, de nouveaux extraits littéraires, de nouveaux rêves et cauchemars issus des différents coins de l’univers. Pour l’heure, il vous quitte en vous laissant méditer cette citation :

17043009264315263615008615

« Dans la brillante immensité de billions de billions d’étoiles, la totale solitude lorsqu’elle est voulue peut-être exaltante et n’a rien de commun avec la solitude dont l’homme souffre sur Terre. Perdu dans la multitude des mondes, l’homme ne fait plus qu’un avec l’espace et le temps. » (épisode « L’Homme qui n’est jamais né », série AU-DELÀ DU RÉEL)

- CE13D -

15072601010915263613469238

Les précédents rendez-vous du Club des Entités de la 13e Dimension :

Première édition – Deuxième édition – Troisième édition – Quatrième édition - Cinquième édition - Sixième édition - Septième édition - Huitième édition

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

3 commentaires pour « LE CLUB DES ENTITÉS DE LA 13e DIMENSION – éd.9 »

  1.  
    trapard
    30 avril, 2017 | 19:03
     

    Pfiouuu…Il était très bon ce CE13D d’entre-deux-tours des présidentielles. Il se conclue même sur une image d’acromégalie après la ré-apparition du Big Brother des actuels nationalismes. Ça laisse imaginer la « beauté » intérieure de l’être humain lorsqu’il débordera sur son physique…
    Pour ce qui est de l’attente des humains face aux futurs médias nationalistes, j’ai utilisé le morceau de techno « My Opinion is Better Than Yours » de Jan Bess (qui est dans le groupe LEA) pour remettre au goût du jour le film « Weltraumschiff 1 startet » (dont la fiche du grenier du ciné SF est inclue sur la vidéo de Youtube).
    https://www.youtube.com/watch?v=0wImQRtaaWA

  2.  
    trapard
    30 avril, 2017 | 19:06
     

    D’ailleurs ce serait bien de faire analyser tous nos médias sur Deylkin VI. :D

  3.  
    30 avril, 2017 | 19:34
     

    C’est une idée, en effet. Il faudra que je contacte Deylkin VI avant la date fatidique du 8 mai. ;-)

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez