Archives

Archive pour avril 2017

IMAGINART : BOB EGGLETON

IMAGINART : BOB EGGLETON dans Imaginart 13092910513615263611593982

Fan de Godzilla (il fut embauché comme consultant sur le film de Roland Emmerich en 1998 et a illustré le monstre dans des magazines, BD et livres pour enfants), Bob Eggleton (dont l’astéroïde 13562 porte son nom en hommage) est un peintre et illustrateur de science-fiction, de fantasy et d’horreur américain qui a débuté dans le métier encouragé par son père (celui-ci l’emmène voir des musées de l’espace et de l’aéronautique et le soutient dans ses choix de carrière). Ses sujets de prédilection sont les vaisseaux spatiaux, les planètes, les aliens, mais aussi les dinosaures et les dragons.

Eggleton s’avoue déçu par les vaisseaux d’aujourd’hui, comme les navettes ou fusées spatiales de la NASA, car ils ne ressemblent en rien à ce que les artistes de SF des années 1920 et 1930 avaient promis. Pour lui, l’originalité réside dans les vaisseaux organiques. Quant à sa fascination pour les dragons, celle-ci remonte à son enfance où il adorait s’intéresser aux dinosaures.

Bob Eggleton a reçu The Chesleys Awards de 1987 à 1990, puis une nouvelle fois en 1994, mais aussi The Gaughans Awards en 1988 pour la couverture d’un roman de Isaac Asimov et le prestigieux Hugo Awards en 1994 dans la catégorie Best Professional Artist.

- Morbius -

17040808490815263614970953 dans Imaginart

17040808515215263614970954

17040808543015263614970955

17040808581615263614970957

17040809025515263614970964

17040809103415263614970966

Autres articles de la catégorie Imaginart :

Tim White, artiste de l’Imaginaire / Fonds d’écran plein d’imagination ! / Ralph McQuarrie, créateur d’univers (1) / Ralph McQuarrie, créateur d’univers (2) / L’Imaginaire en fond d’écran ! / Peter Andrew Jones, fils de pulps / Andrew Probert, le papa des Cylons / Jules Verne en 3D / L’art de la SF et de l’heroic fantasy : Michael Whelan / Vador psychédélique et générique mythique / L’Empire vous parle ! / Un stardestroyer chez soi… / Affiches à part / Pour quelques fonds d’écran de plus / Star Wars en version steampunk ! / C’est fou ce qu’on peut faire avec un ticket de métro !Dangereux portes clés ! / Le FouRobot ! / Des peintures très « muppets » / La 3D anaglyphe selon Joel Fletcher / Frank R. Paul, l’artiste des pulps / Ma collection personnelle de pulps / Des images de rêve / Nemotechnik / Mondes et voyages de Didier Graffet / Un blog pour Scifimages / Jolis fonds d’écran galactiques / C’est merveilleux ! / Base extraterrestre appelle la Terre ! / L’art de Chris Foss / Du Separth ! / Du Separth (suite !) / Jules Verne et le CM2B / Le minimum pour une affiche / CoolVibe pour vous faire rêver / Documentaire sur Reynold Brown / Des vaisseaux et des robots / Envahisseurs sur cartes postales / Réalisez votre propre couverture de pulp ! / Le space-art de Chesley Bonestell / Un démon altaïrien signé Johannes Wahono / Un Cthulhu kanak / Le SILO et Altaïr IV / En provenance de la planète Vélas / Alex Schomburg : entre le comics et pulp / Un dessin de Ferrod pour Les Échos d’Altaïr / Un dessin de Bellamy pour Les Échos d’Altaïr / Un dessin des Tarquin pour Les Échos d’Altaïr / Un dessin de Law pour Les Échos d’Altaïr / Vincent Di Fate / Bruce Pennington

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC



MAGAZINES : PARUTIONS RÉCENTES ET PROCHAINES

MAGAZINES : PARUTIONS RÉCENTES ET PROCHAINES dans Magazine 17040708452415263614969023

17040708452115263614969021 dans Magazine

17040708453015263614969025

17040708452715263614969024



ROBOT-CRAIGNOS (100)

ROBOT-CRAIGNOS (100) dans Cinéma bis 13061310000015263611288446

17040608545915263614966959 dans Cinéma bis américain

Franchement, le Decapitron aurait tout du Robot-cool s’il n’était pas le héros d’un immense navet : DECAPITRON (1986) de Peter Manoogian. Son design le rapproche du T-800 de TERMINATOR (1984) et même l’acteur Patrick Reynolds ressemble un peu à Schwarzy derrière son demi-masque métallique. Mais le premier est un cyborg tandis que le Decapitron est un androïde. Il est armé d’un bras lance-missile et il peut s’encaster dans un petit véhicule tout terrain qui lui donne des airs de Centaure du futur tout le long du film. C’est simplement dommage que le film de Peter Manoogian ne tienne pas les promesses d’un scénario intéressant, mais légèrement éculé aussi (voir SHORT CIRCUIT ou le pilote long de la série avortée, HUMAN DEFENDER…).

L’intrigue : Le professeur Reeves veut devenir le maître du monde en faisant un saut dans le temps à l’époque de la Rome antique et donc modifier le futur… Pour cela, il utilise un être mi-homme, mi-robot qui se déplace dans le passé afin de faire le crash test dummy (dispositifs anthropomorphes d’essai ou mannequins d’essai de choc). Une fois, la machine à voyager dans le temps opérationnelle, le professeur n’a plus besoin du Decapitron et veut l’envoyer à la casse. Et là, tout bascule…L’androïde accompagné d’un ninja, d’un militaire et d’une scientifique ont alors pour mission d’annihiler une machine dévastatrice. Leur nom : les Eliminators…

À savoir qu’en réalité le film DECAPITRON n’existe pas… Si vous visitez les forums anglo-saxons traitant de DECAPITRON, vous vous rendrez compte que l’arnaque est désormais culte et que nos éditeurs français sont un sujet de plaisanteries.

Voici une petite explication trouvée sur le site Horreur.net :

17040608550015263614966960 dans Robot-craignos« Explications sur le titre français DECAPITRON (second titre en fait, après la VHS de chez Fox, ELIMINATORS), n’ayant absolument aucun rapport avec le film. Pénétrons alors dans le monde aussi hallucinant que fascinant de la série Z des années 80, et plus particulièrement dans celui de la société Empire de Charles Band, un des plus gros fournisseurs du marché en productions fantastiques fauchées. Sa méthode de base pour se lancer dans la production était simple : arriver sur les marchés du film (comme Cannes par exemple) avec une flopée de projets alléchants dans des Press Books. Pour appâter d’éventuels investisseurs, il fait réaliser une affiche la plus attrayante possible avec des titres accrocheurs (« Shoot to kill », « Inhuman », « Mechanizer » – tout trois jamais tournés), des visuels chocs et si possible un ou deux noms d’acteurs connus (qu’on peut reprendre de projet en projet). Ensuite, il suffit de savoir faire le bateleur pour vendre les concepts.
Résultat : sur vingt projets, deux ou trois seulement aboutissent…et encore le résultat tient rarement les promesses de l’affiche ! Si « ELIMINATORS, tourné au rabais en coproduction avec l’Espagne en 1986, voit bien le jour, ce n’est pas le cas de DECAPITRON, projet de SF lancé en 1989 et devant être tourné par Peter Manoogian là encore (il s’agit d’un des ‘Yes Man’ favori de Band). Une belle histoire de robot tueur pourvu de cinq têtes interchangeables remplies de gadgets mortels. Un budget pharaonique de 10 millions de dollars est même envisagé !
Cependant, les problèmes financiers d’Empire et l’échec de ROBO JOX (1989), l’autre grosse production cybernétique du groupe, stoppe net le film en pré-production. DECAPITRON ne sera jamais tourné. Le design (et le nom) du robot serviront pour la série des PUPPET MASTER. Reste le visuel de l’affiche de pré-vente…Et c’est là que rentrent en jeu nos grands amis de chez Initial !
Si Fox a déjà édité le film en France fin ’80 sous son nom d’ELIMINATORS, cela n’empêche pas Initial de refiler ce film aux supermarchés au début des années 90, histoire de gonfler son catalogue.
Avec ou sans les droits ? … Il est fort probable qu’on ne se soit pas trop posé de questions existentielles chez cet éditeur vidéo connu pour sa totale absence de scrupules…Et comme en plus chez Initial on n’aime pas gâcher, on s’est souvenu de ce super titre bien accrocheur, et de cette belle affiche probablement repêchée au marché du film de Cannes. D’autant que les noms du producteur, du réalisateur et des scénaristes sont les mêmes. Ni vu ni connu « je t’embrouille », voilà un nouveau titre tout nouveau tout chaud, idéal pour escroquer le chaland ! »

17040608550215263614966961 dans Science-fiction

À cet éclaircissement par Horreur.net j’ajouterai une expérience personnelle : j’ai acheté aux alentours de 2008 ou 2009, dans une grande surface de Nouméa, une édition DVD Zone 2 avec comme titre ELIMINATORS, un titre qui était aussi indiqué dans le générique du film. Mais le film en question était SYNTHOÏD 2030 ou CRASH AND BURN que Charles Band a sorti en 1990 au moment où il créait Full Moon Entertainment et qu’il se débarrassait de sa vieille Empire Pictures. SYNTHOÏD 2030 a été tourné juste après ROBOT JOX et Charles Band le vendit comme un ROBOT JOX 2. Mais SYNTHOÏD 2030 n’a rien à voir avec la saga des ROBOT WARS et il n’y a aucun robot géant dans le film, mais plutôt une sorte de cyborg et une intrigue post-apocalyptique vaguement pompée sur celles des TERMINATOR. D’où l’astuce de vendre le DVD comme un faux-ELIMINATORS…

Pour conclure avec cet article sur le pseudo-Decapitron et son look d’androïde mal bricolé, le film est un bon gros nanar. Mais pour qui aime les films d’aventures des 80′s qui mélangent énormément d’ingrédients (exotisme, action, SF, arts-martiaux, civilisations antiques…), sans prise de tête… le spectacle vaut tout de même le détour.

- Trapard -

17040608550515263614966962

Autres vedettes de la catégorie Robot-Craignos :

Robot de Target Earth / Robot de Devil Girl from Mars / Robot de The Phantom Empire / Robot de The Robot vs. the Aztec Mummy / Robot de Vanishing Shadow /Robot de The Phantom Creeps / Robot de Undersea Kingdom / Robot de Superman (serial) / K1 / Ro-Man / Muffet / Robox / Robot géant des amazones de Star Crash / Robot de Flesh Gordon / 2T2 / Robot de Giant Robot / Gog / Kronos /Robot de The Space Giants / Robert / Wiki / Robots de The Lost Saucer / Robot de L’Invasion des Soucoupes Volantes / Jet Jaguar / Elias / QT-1 / Andy / Dot Matrix / Robot de The Goodies / Torg / Kryten / Robot de Dünyayi Kurtaran Adam /Robot de L’Homme Mécanique / Robot de Supersonic Man / Robot de Cosmo 2000 / Mechani Kong / Sparks / Robots de Ice Pirates / Maria (de Roboforce) / K-9Robot de The Bowery Boys Meet The Monsters / Robot de First Spaceship On Venus / « Friend » / RUR / Crow T. Robot, Gypsy & Tom Servo / Q / Tic Tac /Robowar / Robot de Frigia / Mark 1 / Kip / Doraemon / Robot de Métal Hurlant Chronicles /  Moguera / Robot de Galaxis / IG-88 / Stella / Metalogen Man / Tor /Robot de Superman Contre les Robots / Robot de Lost City / Robot de Supercar /Robot des Thunderbirds / Robot de Alien Armaggedon / Robot de Ikarie XB-1 /Robot de la série TV Superman (1951) / RuR (2) / Roscoe / Robots de Star Odyssey / Robot de La Edad de Piedra / Robot de l’épisode de La Quatrième Dimension : Oncle Simon / Stelekami / Auto / Eyeborgs / Astrul / Robot de Booby Trap / Vindicator / Robot de Bad Channels / Robots d’Alpha Cassiopée / Peebo / Robots de Super Inframan / TARS / Endhiran / Tor / Robot de Blake’s Seven / Vector & Hector / Robot des Arkonides / Robot de Yilmayan Seytan /Robots de La Guerre des Robots / Tau Zeta / Robot de L’Île aux Naufragés / Xar / JANIS 414 & BIO 2100 / Robot de Las Luchadoras contra el Robot Asesino / Robot de 3 Süper Adam / Robot de Klaun Ferdinand  a Raketa / SAM-104 / Robot de Moontrap

Robot « cool » ou « craignos » ?

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC



WHOVIAN’S WHO ! – Les Voords

WHOVIAN'S WHO ! - Les Voords dans Carine 17040608411815263614966947

Le Whovian’s Who, pour tout savoir sur l’univers étonnant de la série DOCTOR WHO grâce à Carine, infatigable fan experte qui voyage à travers l’espace et le temps pour extraire la moindre information sur les personnages, les créatures, les créateurs et les aliens de la série culte ! Pour tous les fans du Docteur, retrouvez le Whovian’s Who sur les Échos d’Altaïr ! Aujourd’hui :

17040406175515263614962947 dans Whovian's Who

LES VOORDS

Équipés d’une combinaison noire de type combinaison de plongée ainsi que de palmes, les Voords bénéficiaient d’appendices sur la tête, sortes de « cornes » leur permettant de communiquer télépathiquement les uns avec les autres. Leur chef, Yartek, était supérieurement intelligent et pouvait contrôler les autres grâce à ces cornes. Celles-ci leur permettaient également de contrôler les pêcheurs, toutefois, ils ne pouvaient pas lire les pensées du Docteur. 

17040406195715263614962949D’après le roman The Fishmen of Kandalinga, si un de ces organes était endommagé ou enlevé, le Voord perdait l’esprit. Dans l’audio Domain of the Voord, on apprend que leur masque leur est donné à leur maturité au cours d’une cérémonie rituelle. Ce masque fusionne avec son porteur et on ne peut pas l’enlever sans le tuer. 

Les Voords ont tenté de conquérir de nombreuses planètes dont Marinus, Kandalinga et Hydra. Les habitants des planètes conquises sont convertis en créatures Voords, devenant plus ou moins des marionnettes des natifs Voords. Le masque qu’on leur fait porter teste leur fidélité. S’ils sont déloyaux, ils sont abattus. 

17040406191615263614962948Dans The Keys of Marinus, les Voords utilisaient des sous-marins monoplaces, alors que dans le roman The Fishmen of Kandalinga ils employaient des barges pour se déplacer sur l’eau (silencieuses et ne produisant aucun déchet, le Docteur pensait qu’elles étaient propulsées par anti gravité). Ils étaient armés d’un poignard et d’un fusil à rayon. 

Dans le roman No Future, on apprend que « Le Moine », un Time Lord renégat, était leur conseiller technique pendant une période où Yartek était leur chef. Dans The Keys of Marinus, Yartek parvient à se soustraire au contrôle de la Conscience de Marinus et cherche à en prendre possession pour asservir la population. Ian Chesterton les en empêche en leur remettant une fausse clé qui détruit la Conscience de Marinus et tue une bonne partie des Voords dans l’explosion. 

100 ans après la défaite de Yartek sur Marinus, le Docteur rencontre un autre groupe de Voords sur la planète Hydra (Domain of the Voords, audio). Plusieurs milliers d’années plus tard, le premier Docteur permet aux habitants de Kandalinga de reconquérir leur planète (The Fishmen of Kandalinga, roman). 

Dans le roman Doctor who and the Daleks, les Daleks essaient de berner les Voords avec une alliance, et un conflit éclate entre les deux races. 

17040406233115263614962950

Un Voord survivant d’un navire écrasé sur une plage de Stegmoor au milieu du XXe siècle rencontre le 8e Docteur dans l’audio Beachhead.

Les Voords ont été conçus par Terry Nation, mais de même que pour les Daleks leur description était assez vague et c’est Daphne Dare qui a créé leur costume et Dave et John Lovell ont créé les têtes des Voords. 

Malgré l’espoir de voir les Voords obtenir un succès comme celui des Daleks, ceux ci n’ont pas aussi bien marché et ne sont plus réapparus dans d’autres aventures de la série.

- Carine – (Les Enfants du Temps)

Image de prévisualisation YouTube

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC



LES MAÎTRES DE L’ÉTRANGE

LES MAÎTRES DE L’ÉTRANGE  dans Bibliothèque altaïrienne 16030108253515263614018267

La bibliothèque altaïrienne est constituée de la collection personnelle de Morbius. On y trouve des livres de référence anciens ou récents sur la SF et le Fantastique dans les domaines du cinéma, des séries télévisées, de la littérature, des plus grands auteurs, de quelques artistes de renom et de tant d’autres choses appartenant aux contrées de l’Imaginaire. Explorons ses rayons, choisissons un livre, feuilletons ses pages…

17040305393615263614961118 dans Littérature

« Goethe, Perrault, Rabelais, Dumas, Nodier, Gogol, Aymé, Tolstoï, Garcia Márquez, Doyle, Buzzati… Quel point commun uni ces écrivains qui diffèrent pourtant par leur langue, leur style, leur époque ? Science-fiction, fantastique, merveilleux : tous se sont essayés à la littérature du surnaturel, de l’onirique, du mystère. LES MAÎTRES DE L’ÉTRANGE vous feront découvrir l’autre personnalité de ces grands auteurs et mieux connaître tous ceux – Andersen, Orwell, Asimov, Verne… – qui ont donné ses lettres de noblesse à la « littérature du 3e type »

Ainsi parlait la quatrième de couverture de ce beau livre de plus de 240 pages, Les Maîtres de l’Étrange, publié aux éditions Atlas en 1985. J’ai eu la chance de le dénicher à la librairie 4Zarts (pour les Calédoniens qui s’en souviennent encore) alors que j’étais un jeune ado en quête d’en apprendre toujours plus sur l’univers du Fantastique et de la SF, et qui cherchait d’abord et avant tout à combler ses lacunes dans le domaine littéraire car le pauvre bougre était déjà bien atteint par la cinéphilie, maladie dangereuse qui fait de vous un adepte des images mouvantes. Et ce livre, qui se lit avec beaucoup d’intérêt, m’a dressé un formidable panorama de la littérature de l’Imaginaire et m’a appris, de manière simple et efficace, bien des choses sur nos écrivains, non seulement sur leur œuvre et leur style mais aussi sur leur vie, leurs goûts, leurs qualités et leurs défauts.

17040305393915263614961119

Les Maîtres de l’Étrange, écrit par un collectif d’auteurs inconnus (on ne les cite nulle part, un comble !), est préfacé par un certain Kenneth McDonan (de, accrochez-vous bien, Lochgilphead, en Écosse). Celui-ci nous parle des hommes qui « ont un penchant naturel pour le fantastique. Les récits touchants au merveilleux, à la science-fiction, à l’épouvante même, aident à rompre avec la cohérence du quotidien. » Et notre Écossais de nous préciser plus loin, en conclusion : « Cet ouvrage constitue un fabuleux document. Pour la première fois, en effet, sont rassemblés en un seul volume les auteurs qui ont donné à la littérature fantastique ses lettres de noblesse. De François Rabelais à Norman Spinrad, plus de quatre siècles de littérature fantastique s’offrent à nous. »

17040305394115263614961120

Nul doute, Les Maîtres de l’Étrange est un formidable ouvrage de référence, même si bien d’autres sont parus depuis sur les grands écrivains de l’univers de la SF et du Fantastique, club qui ne cesse de s’agrandir. L’ouvrage se découpe en trois grandes parties où sont rassemblés les auteurs de l’Imaginaire. Ainsi Les poètes de l’imaginaire (avec François Rabelais, Charles Perrault, Honoré de Balzac, Alexandre Dumas, Edgar Allan Poe, Nicolas Gogol et tant d’autres), Les conteurs fantastiques (avec Lewis Carroll, Robert Louis Stevenson, Maurice Renard, H.P. Lovecraft, Robert Bloch, Arthur Conan Doyle…) et enfin Les maîtres de la science-fiction (avec Jules Verne, Aldous Huxley, George Orwell, René Barjavel, Frank Herbert, Richard Matheson, Isaac asimov…). En tout, ce sont 108 biographies détaillées, un index des oeuvres citées et un autre des héros et des personnages cités.

Les Maîtres de l’Étrange servit souvent aux Feuillets d’Hypnos, section littéraire du Sci-Fi Club, et l’on comprend pourquoi.

- Morbius -

17040306470115263614961127

Autres livres présentés dans la catégorie Bibliothèque Altaïrienne :

Encyclopédie de la Science-Fiction / Histoires du Cinéma Fantastique / Encyclopédie de l’Utopie et de la Science-Fiction / Starlog Photo Guidebook

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC



ARTHUR C. CLARKE A DIT…

ARTHUR C. CLARKE A DIT... dans Astronomie 17040209262115263614959342Arthur C. Clarke a déclaré : « Plus nous allons vite, plus le temps passe lentement. À la vitesse de la lumière, le temps cesse d’exister ; le moment maintenant dure éternellement. »



L’USS DISCOVERY

L'USS DISCOVERY dans Science-fiction 17040106122615263614956734

USS DISCOVERY version Poisson d’Avril

Commandé par le capitaine Lorca (Jason Isaacs), l’USS Discovery (244 m de long, Independant Class), qui apparaîtra prochainement dans la série STAR TREK : DISCOVERY, compte 123 membres d’équipage dont la mission première demeure l’exploration galactique pour une durée de sept ans.

En dehors de l’espèce humaine, différentes races extraterrestres sont présentes à bord : ainsi les célèbres Vulcains, mais aussi les mystérieux Ivrosiens, spécialisés dans l’ingénierie, et la dangereuse espèce insectoïde Raÿkh, toutes deux récemment intégrées. Les Raÿkh interviennent exclusivement en tant que membres de la sécurité lors des missions d’exploration sur les mondes extraterrestres.

17040106153515263614956736 dans Star Trek

L’USS Discovery bénéficie des toutes dernières technologies. Outre le fait qu’il peut voler à la vitesse maximum de Warp 6.9 et se séparer en deux parties ou se poser sur des planètes, le vaisseau possède un poste de commande circulaire rotatif et surtout la capacité de s’auto-réparer. Cette technologie est un cadeau de l’espèce ivrosienne en gage de réconciliation avec l’espèce humaine après un conflit récent extrêmement destructeur.

17040106194615263614956744

Côté armement, l’USS Discovery dispose de canons phasiques, de canons au plasma et des nouvelles torpilles électrophases (paralysent et mettent hors contrôle un vaisseau sans le détruire).

Enfin, l’USS Discovery compte trois navettes spatiales et un véhicule tout terrain aménagé en laboratoire pour les études en milieu hostile. Celui-ci est piloté par un robot intégré à son poste de pilotage et répondant au nom de Deren.

L’apparence de l’USS Discovery s’inspire des croquis préparatoires réalisés dans les années 70 par Ralph McQuarrie pour un projet de nouveau vaisseau Enterprise.

- Morbius -

17040106122715263614956735

Autres vaisseaux présentés dans la catégorie Vaisseaux SF :

Croiseur C-57D / Valley Forge / Discovery One / Fusée du Choc des Mondes /Astroforteresse Galactica / Aigle / Nostromo / Andromeda Ascendant / Serenity /Jupiter 2 / Moya / Vaisseau de Les Premiers Hommes dans la Lune / Lexx / USS Enterprise NCC-1701-D / Destinée / USS Cygnus / Soucoupe de Klaatu / Tardis /Starfury / Liberator / Viper / Thunderbird 3 / Excalibur / Starbug / Vaisseaux des Visiteurs / Sulaco / Event Horizon / BTA Fighter / Odysseus / Moonbase Interceptor /Thunder Fighter / Vaisseau martien /Prometheus / Vaisseau du film Le Guerrier de l’Espace / Nell / Vaisseau du film Explorers / Vaisseau-mère de Rencontres du Troisième Type / Vaisseau du capitaine Yop Solo / Vaisseau de Flesh Gordon / Gunstar / Rodger Young /Liberty 1 (Icarus) / Vaisseau des Maîtres du Temps / NSA Protector / Vaisseau darien / Vaisseau de Saturn 3 /Valkyrie / Ajax / Orion III / Vaisseau d’E.T. / Vaisseau de The Thing / Avalon

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

 



12