LE VOYAGE EXTRAORDINAIRE

Posté le 28 mai 2017

LE VOYAGE EXTRAORDINAIRE dans Science-fiction 14012708415615263611933240

THE FANTASTIC JOURNEY, titre original de ce VOYAGE EXTRAORDINAIRE, est une série télévisée de SF américaine créée en 1977 par Bruce Lansbury. Celle-ci ne dura que dix épisodes d’environ 50 minutes chacun. Elle narrait les aventures d’un petit groupe de rescapés sur une île étrange perdue dans le Triangle des Bermudes…

17052801544415263615063582 dans Série TV

En 1977, j’avais seulement 11 ans et je me souviens très bien de cette série qui me fascinait par ses histoires. C’était un rendez-vous que je ne manquais jamais pour plusieurs raisons. La première étant que je m’intéressais déjà à l’ufologie et aux grands mystères du monde, tel ce fameux Triangle des Bermudes qui a un peu perdu de son aura aujourd’hui ! La seconde était liée à ma passion pour le Fantastique 17052801574915263615063583et la Science-Fiction, à une époque où l’on pouvait également suivre les épisodes de COSMOS 1999, L’HOMME QUI VALAIT TROIS MILLIARDS, SUPER JAIMIE, L’HOMME DE L’ATLANTIDE sur une télévision calédonienne encore en noir et blanc, laquelle allait cependant très vite passer à la couleur. Enfin, la troisième raison était que j’appréciais beaucoup ce jeune acteur Ike Eisenmann (LA MONTAGNE ENSORCELÉE, LES VISITEURS D’UN AUTRE MONDE…) que l’on retrouvait alors un peu partout au cinéma et à la télévision, et auquel je m’identifiais assez facilement malgré mon jeune âge !

LE VOYAGE EXTRAORDINAIRE raconte l’histoire d’une famille et de leurs associés partis en bateau dans la mer des Caraïbes pour une expédition scientifique. Mais bien entendu, tout ne se passe pas comme prévu, surtout dans les environs du Triangle des Bermudes, alors très présent dans la presse des seventies. Un mystérieux nuage vert fluorescent apparaît soudain et perturbe la navigation. Des bruits assourdissants, un vent violent et quelques instants de panique plus tard, notre équipage se retrouve échoué sur une île inconnue. Dès lors, nos héros ne peuvent plus s’échapper. L’île s’avère rassembler différentes dimensions où se mêlent des zones de 17052802023315263615063584temps. Ainsi se côtoient le passé, le présent et le futur, mais aussi des êtres d’autres mondes, tous prisonniers perdus sur cette île mystérieuse. Les zones se franchissent aisément dans un halo bleu, sorte de « désintégration » ou « téléportation » qui propulse les personnages dans un autre lieu habité par d’autres êtres de l’île. C’est là que réside la grande originalité de cette série fascinante qui s’adressait d’abord et surtout à un jeune public.

Parmi les personnages principaux, on trouve Varian (incarné par Jared Martin, un acteur bien connu à l’époque et malheureusement décédé il y a juste deux jours…). Il s’agit d’un homme du XXIIIe siècle possédant des pouvoirs (et même 17052802044415263615063585une sorte de tournevis sonique emprunté au Docteur !). On trouve aussi Fred Walters (incarné par l’acteur noir Carl Franklin), jeune médecin fraîchement sorti de son école de médecine, Scott Jordan (joué par le jeune Ike Eisenmann que l’on retrouvera en 1982 dans STAR TREK II), il est le fils d’un scientifique célèbre, Liana (interprétée par Katie Saylor), fille d’un père atlante et d’une mère extraterrestre, et enfin Jonathan Willoway (incarné par le formidable et célèbre Roddy McDowall, le Cornélius de LA PLANÈTE DES SINGES de 1968) qui n’est autre qu’un scientifique rebelle des années 60. D’abord dangereux, il se joindra au groupe après une première mésaventure. À noter la présence d’un chat dénommé Sil-El, compagnon de Liana avec lequel notre métisse atlante-E.T. peut communiquer télépathiquement, félin qui se montrera bien utile dans les situations extrêmes car il sert souvent d’informateur discret.

17052802074115263615063586

Toutes les aventures de nos héros tournent autour de leur recherche pour s’échapper de l’île. L’ensemble des intrigues s’inscrit parfaitement dans le style des feuilletons des années 70 où le public accordait davantage d’importance aux personnages et aux histoires qu’aux scènes d’action, ce qui pouvait néanmoins s’avérer parfois dangereux au vu de l’échec de cette série survenu au bout de 10 épisodes 17052802103315263615063587seulement… Ainsi, un épisode de THE FANTASTIC JOURNEY pourra paraître long, aujourd’hui, aux téléspectateurs habitués à un certain rythme soutenu dans des feuilletons où l’inverse est souvent de rigueur : l’action d’abord, l’intrigue après.

LE VOYAGE EXTRAORDINAIRE fut diffusé du 3 février au 17 juin 1977 aux États-Unis. En France, la série connut une programmation sur TF1 à partir du 8 octobre 1977. L’épisode pilote, de 90 minutes, s’intitule « Vortex ». Les autres sont, dans l’ordre, « Atlantium », « Une Place au Soleil », « La République des Enfants », « Le Conquérant » (avec John Saxon), « Un Amour Volcanique », « Le Magicien », « Les Amazones » (avec Joan Collins), « Énigmes » et « Le Loup dans la Bergerie ». Un onzième épisode intitulé « Romulus » était prévu, mais la série s’arrêta brutalement avant sa réalisation. On trouve son scénario publié sur le Net.

Tous les épisodes de la série LE VOYAGE EXTRAORDINAIRE sont disponibles sur YouTube, en V.O. uniquement, et malheureusement dans un format inadéquat car agrandi afin de correspondre à un écran 16/9. L’image est également de mauvaise qualité car visiblement issue d’enregistrements télé VHS. Cependant il s’agit du seul moyen pour découvrir THE FANTASTIC JOURNEY, la série n’ayant apparemment jamais connu d’édition vidéo.

- Morbius -

L’ÉPISODE PILOTE DE « THE FANTASTIC JOURNEY »  :

Image de prévisualisation YouTube

Autres articles publiés dans la catégorie Série TV :

Supernatural / Cosmos 1999 / Legend of the Seeker / Star Trek remasterisé / Le Prisonnier, nouvelle série / Les séries d’Irwin Allen / Trois épisodes de Cosmos 1999 / Les Envahisseurs / Ce que la nouvelle série Battlestar Galactica aurait dû être… / Enterprise / Stargate Universe / Night Gallery / Dossiers Brûlants (Kolchak, the Night Stalker) / The Starlost / Scream Show / Voyage au Fond des Mers / Star Maidens ou Les Filles du Ciel / Space Command / Space Academy / Belphégor /La Brigade des Maléfices / Jason of Star Command / Métal Hurlant Chronicles /Spectreman / Vampire Diaries / The Robinsons : Lost in Space / Hex : la Malédiction / Lost Girl / MS3K ou Mystery Science Theater 3000 / Defiance : saison 1 / The Secret Circle : saison 1 / Under the Dome : Saison 1 / Siberia : saison 1 / Doctor Who (2005) : saison 1 / Doctor Who Classic : saison 1 / The Walking Dead : saison 1 / Les Aventures du Docteur Fu Manchu / Doctor Who (2005) : saison 2 / Sleepy Hollow : saison 1 / Doctor Who (2005) : saison 3 / Dracula : saison 1 / Doctor Who Classic : saison 2 / Doctor Who (2005) : saison 4 / Lost Girl : saison 4 / Almost Human : saison 1 / Doctor Who : saison 8 / Ascension : saison 1 / S.O.S. Terre / Tales of Frankenstein / Ark II / Class : For Tonight We Might Die / The Walking Dead : Signs / Genesis II / Les Compagnons d’Eleusis / Super héros de séries TV brésiliennes inédites en France / Brisco County

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

8 commentaires pour « LE VOYAGE EXTRAORDINAIRE »

  1.  
    trapard
    28 mai, 2017 | 16:19
     

    Totalement inconnue pour moi cette série. Ton article m’a rendu curieux, j’espère qu’un fan la sous-titrera un jour.

  2.  
    28 mai, 2017 | 16:32
     

    Ah oui ? J’étais persuadé que tu la connaissais pourtant.

    J’ai dû rater pas mal d’épisodes quand j’étais gosse. Je ne sais pas si c’est parce qu’elle était diffusée un peu n’importe où et n’importe quand, ou si c’était parce que je ne regardais pas trop le programme TV. Par contre, dès qu’un épisode me tombais sous le nez, je me plantais devant la télé jusqu’à la fin. :)

  3.  
    trapard
    28 mai, 2017 | 17:48
     

    Non, il y a une vague ambiance qui me rappelle les 70′s mais j’étais trop petit à l’époque. Et moi je ne regardais la TV que pendant les vacances scolaires lorsque j’allais chez mes grands-parents. J’en ai peut-être vu un épisode, mais il faudrait que je regarde la série pour le savoir. Mais je ne suis pas pressé au point de la regarder en anglais, la série sera bien rééditée un jour en France en DVD ou sur un blog. C’est le mélange des genres qui m’intrigue surtout dans cette série.
    Mais là, je viens de m’immerger dans la vieille série de Mel Brooks, « Max la Menace ».

  4.  
    trapard
    28 mai, 2017 | 18:00
     

    À y bien réfléchir, c’est seulement vers mes 9 ans que mes parents me laissaient allumer la télé et choisir mes programmes. En 1977, j’avais 6 ans et à cet âge-là, je ne regardais que les programmes qui défilaient sur les écrans TV de la famille ou des amis de la famille.

  5.  
    28 mai, 2017 | 18:18
     

    Elle a beau être en anglais, et moi plutôt moyen dans la langue de Shakespeare, je suis en train de la revoir depuis quelques semaines, tranquillement. C’est sûr que j’apprécierais grandement une traduction, mais à mon avis c’est pas demain la veille. En fait, je suis trop content de l’avoir retrouvé par hasard sur YouTube, même si j’ai bien grandi depuis !

  6.  
    trapard
    28 mai, 2017 | 18:18
     

    Je crois que j’ai commencé à allumer la télé tout seul pour jouer à « Pong ». :D Puis après avoir joué, je déconnectais la chaîne auxiliaire et je tombais sur les programmes hertziens. Et là, je restais scotché un moment.
    Par contre, j’ai eu une éducation assez libre, mais au niveau des programmes, c’était extrêmement strict dans ma famille. Je crois que c’est seulement vers mes 17 ans que mes parents m’ont vraiment lâché la bride et m’ont laissé regarder les programmes ou VHS de mon choix. À mon avis c’était le cas de tout le monde d’ailleurs.
    Aujourd’hui avec les ipad et smartphones tout a changé, mais la cinéphilie de notre génération elle n’est pas tombé du ciel. On nous appelle « La Génération Télé » mais cette expression ne résume rien pour un jeune d’aujourd’hui qui serait capable de croire qu’on passait tout notre temps devant la TV. C’est beaucoup plus le cas des ados des années 90, mais pas de ceux des années 80 qui ont tout de même une partie de l’esprit dans ce qu’on appelle « L’ancien monde » (celui de nos parents et grands-parents, et au-delà des guerres…).

  7.  
    trapard
    28 mai, 2017 | 18:25
     

    Tiens d’ailleurs avec mon petit-frère, on était venu au SCI-FI en 1986, dans le petit salon de tes parents pour voir « L’Emprise ». C’est bien le genre de films qu’on aurait jamais pu regarder à la maison. :D

  8.  
    trapard
    28 mai, 2017 | 18:35
     

    Je vais demander à Anacho s’il a vu passer une traduction de cette série. Ou même une VF…Puisque si tu l’as vu à la TV c’est que la série a été doublée à l’époque.

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez