ADIEU GEORGE A. ROMERO ET MARTIN LANDAU…

Posté le 17 juillet 2017

George A. Romero et Martin Landau ont décidé de nous quitter le même jour…

ADIEU GEORGE A. ROMERO ET MARTIN LANDAU... dans Cinéma 17071701220715263615152426Au premier on doit quelques uns des plus grands monstres sacrés du cinéma d’Horreur, des films cultes pour tous les passionnés du genre avec surtout LA NUIT DES MORTS-VIVANTS (1968) et ZOMBIE (1978), mais aussi CREEPSHOW (1982), MARTIN (1977) ou LA PART DES TÉNÈBRES (1992). Sans compter bien sûr LE JOUR DES MORTS VIVANTS (1986), L’ARMÉE DES MORTS (2003), LE TERRITOIRE DES MORTS (2005), CHRONIQUE DES MORTS-VIVANTS (2008), LE VESTIGE DES MORTS-VIVANTS (2009), des films plus ou moins réussis mais auxquels Romero a participé en tant que scénariste.

17071701264615263615152429 dans CinémaQuant au second, Martin Landau, permettez-moi de retenir essentiellement son rôle du Commandant Koenig de la base Alpha à travers l’extraordinaire série COSMOS 1999 (1975-1978), série qui a bercé mon enfance et fait de moi un passionné de SF bien avant ma découverte de STAR WARS et de STAR TREK. Même si, bien entendu, Martin Landau fut également l’un des acteurs principaux de la série MISSION IMPOSSIBLE et qu’on lui doit de très nombreuses apparitions dans des QUATRIÈME DIMENSION, AU-DELÀ DU RÉEL, COLUMBO, LES MYSTÈRES DE L’OUEST, et surtout son rôle éblouissant récompensé par un Oscar amplement mérité dans ED WOOD de Tim Burton, où il incarnait de façon magistrale le célèbre Bela Lugosi, Martin Landau sera à jamais pour moi John Koenig, le Commandant de la base lunaire, un homme autoritaire, souvent impulsif, mais toujours prêt à se sacrifier pour les autres. Il repose aujourd’hui en paix parmi les étoiles qu’il a tant explorées dans cette quête éperdue pour retrouver la Terre, et c’est un pan entier de mon enfance qui part avec lui.

- Morbius -

3 commentaires pour « ADIEU GEORGE A. ROMERO ET MARTIN LANDAU… »

  1.  
    trapard
    18 juillet, 2017 | 0:15
     

    C’est triste.
    Pour Romero, comme dirait Anacho, pour « Road of the Dead » c’est Dead…D’ailleurs aux dernières nouvelles que j’avais pu lire, Romero perdait la vue et se faisait aider pour le scénario de « Road of the Dead ». J’aurais aimé un vrai road-movie de zombies.
    Avec l’arrivée de Romero, le film de zombies c’est devenu « le jour » et « la nuit ». Mais Romero ce n’était pas qu’un réalisateur de films de zombies, c’était un vrai réalisateur de cinéma d’auteur. Mais il n’était ni apprécié par les amoureux du cinéma d’auteur, ni vraiment reconnu comme un auteur par les amoureux du cinéma de genre. C’est dommage, mais il nous reste ses films. Et ses clips.
    Pour Martin Landau, j’ai aussi aimé Cosmos 1999, mais j’ai surtout adoré le Martin Landau des années 80 qui exploitait tout ce qu’il avait en lui pour jouer des rôles géniaux dans des films fauchés, et pratiquement oubliables.
    Deux nouvelles icônes qui foutent le camp.

  2.  
    Anacho
    18 juillet, 2017 | 7:02
     

    Bel hommage. Rip

  3.  
    trapard
    4 août, 2017 | 13:23
     

    Martin Landau a aussi tourné dans un bon dérivé d’espionnage de « War Games » (1983) avec « Access Code » (1984). Le film n’est sorti en France qu’en VHS pour le moment, mais je crois qu’il a parfois droit à des passages TV.
    https://www.youtube.com/watch?v=qh6pSrbSQ5Y

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez