• Accueil
  • > Archives pour février 2018

Archives

Archive pour février 2018

LE CYCLE DE SACLYD : Premières Intrusions

LE CYCLE DE SACLYD : Premières Intrusions dans Littérature 14072703494415263612413227

Philippe Morineau se présente et nous présente son premier roman publié aux Éditions Complicités, Le Cycle de Saclyd, dont nous aurons certainement l’occasion de reparler sur le blog.

18020705493215263615541230 dans Publifan

« L’histoire nous apparaît comme un fleuve s’écoulant inlassablement sans que nous puissions le détourner ou le ralentir. Il existe cependant des êtres pour qui le fleuve s’est transformé en un océan qu’ils nomment l’Uchronomicon. Ils l’explorent sans relâche tout en se combattant. L’un d’eux, Saclyd, grâce aux connaissances millénaires héritées de ses ancêtres, manipule les variables de l’équation originelle qui lui permettent de contrôler le destin de plusieurs monde plus ou moins semblables à la Terre que nous connaissons. À l’abri de sa forteresse sous-marine, protégé par des créatures terrifiantes et perverses qu’il a lui-même créées grâce au génie génétique, il lutte depuis peu contre une menace grandissante qu’il ne peut encore circonscrire. Mais si sa vie a déjà été mise en danger à plusieurs reprises, c’est la toute première fois qu’il n’est plus le seul à sauver. »

Premières Intrusions entame le Cycle de Saclyd des Chroniques de l’Uchronomicon.

« J’ai l’ambition avec mon premier roman d’inaugurer un style littéraire à la croisée de l’uchronie, de la fantasy et de la science fiction. »

Le Cycle de Saclyd est une série de trois ou quatre tomes qui j’espère sera suivie d’un ou deux autres cycles. Sans spoiler la trame du roman, il raconte des aventures sur des mondes qui sont plus ou moins semblables à notre propre Terre et disséminés dans l’Uchronomicon que seuls maîtrisent les descendants d’Uchros. Le liant entre ces univers est l’un des descendants d’Uchros : Saclyd.
 
J’ai découvert tout jeune les récits de Jules Verne et plus tard Ambre de Roger Zelazny et le Cycle de Tschaï de Jack Vance notamment. J’ai également eu la chance de voyager étant jeune et de découvrir différentes cultures avec leurs mythologies. Enfin, plus tard j’ai eu l’occasion de lire mais également d’écrire des campagnes de jeu de rôle pour mes amis. Si une partie de mon inspiration venait de mes lectures, j’ai au fil du temps imaginé plusieurs univers et personnages que j’ai décidé de condenser dans mes romans. J’ai eu aussi la chance de bénéficier de l’inventivité de mes compagnons de jeu qui ont apporté leurs propres pierres à l’édifice. 
 
C’est peut-être présomptueux de ma part mais j’ai l’ambition avec mon premier roman d’inaugurer un style littéraire à la croisée de l’uchronie, de la fantasy et de la science fiction. J’a bien conscience que mon style s’améliorera avec l’expérience mais j’ai déjà eu le bonheur de bénéficier des conseils éclairés et avisés de plusieurs de mes connaissances.
 
- Philippe Morineau – (chroniquesuchronomicon.blogspot.fr)


DEUXIÈME BANDE-ANNONCE DE « SOLO »

DEUXIÈME BANDE-ANNONCE DE

Plus longue (1’28 !), plus alléchante (des planètes, de l’action, des femmes, des Impériaux, un Lando et un Wookie !), plus mad maxienne (des bolides pourris, ça fonce, ça cogne !), plus grise (une époque sombre que celle de l’Empire !), plus naze dans sa musique (ouf ! Ce n’est que celle de la bande-annonce !), voici la seconde bande-annonce de SOLO : A STAR WARS STORY, un film de Ron Howard. On demande à voir…

Image de prévisualisation YouTube



BANDES-ANNONCES DE « SOLO » ET « JURASSIC WORLD 2″

( Cinéma )

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube



THE ENCYCLOPEDIA OF SCIENCE-FICTION MOVIES

THE ENCYCLOPEDIA OF SCIENCE-FICTION MOVIES dans Bibliothèque altaïrienne 16030108253515263614018267

La bibliothèque altaïrienne est constituée de la collection personnelle de Morbius. On y trouve des livres de référence anciens ou récents sur la SF et le Fantastique dans les domaines du cinéma, des séries télévisées, de la littérature, des plus grands auteurs, de quelques artistes de renom et de tant d’autres choses appartenant aux contrées de l’Imaginaire. Explorons ses rayons, choisissons un livre, feuilletons ses pages…

18020402262615263615533956 dans Littérature

The Encyclopedia of Science-Fiction Movies (Octopus Books, première édition 1984, la seconde édition date de 1986, c’est celle que je possède) et The Aurum Film Encyclopedia : Horror (Aurum Press, 1985) : voilà deux gros bouquins de référence apparemment britanniques, édités par Phil Hardy dans les années 1980, et qui me servirent longtemps pour mes recherches, à une époque où Internet n’existait pas encore !

C’est dans la célèbre librairie parisienne Album, aujourd’hui disparue, que je devais dénicher ces deux volumes conséquents, entièrement dédiés aux genres de films que j’ai toujours affectionné. C’était bien sûr dans les années 80.

Je me souviens avoir foncé sur The Encyclopedia of Science-Fiction Movies dès que je l’ai aperçu en entrant dans la librairie, heureux que j’étais de découvrir enfin un livre encyclopédique consacré aux films de science-fiction. À cette époque, je crois que je m’occupais déjà de CosmoFiction Fanzine, et en dehors de L’Écran Fantastique, Mad Movies, Starlog, et parfois aussi de Starburst et de quelques Cinéfantastique que j’achetais dans des librairies d’aéroport à l’occasion de mes voyages en France, il était très difficile de trouver des informations sur les films de SF ou d’horreur. J’achetais aussi Première et quelques magazines vidéo comme Vidéo 7, que j’appréciais beaucoup. Ces deux livres de référence me seront donc très utiles, pendant longtemps, pour présenter également les films de la section cinématographique du Sci-Fi Club de Nouvelle-Calédonie ou rédiger des fiches films pour le bulletin de l’association.

18020402263015263615533958

Pour The Aurum Film Encyclopedia : Horror, je me souviens très bien avoir longuement hésité avant de l’acheter. La librairie avait du mal à s’en débarrasser vu son prix (250 FF) et l’encyclopédie trônait depuis longtemps sur une étagère. Le vendeur a été ravi de me voir arriver à la caisse avec elle, et je me souviens parfaitement de ce qu’il a lancé à l’un de ses collègues : « Tu vois,  je t’avais dit qu’on finirait par la vendre un jour ! »

The Encyclopedia of Science-Fiction Movies et The Aurum Film Encyclopedia : Horror présentent les films, après quelques préfaces, introductions et autres, de leurs origines (1895 pour The Encyclopedia of Science-Fiction Movies et 1896 pour The Aurum Film Encyclopedia : Horror) à 1985, soit un survol de près d’un siècle, je dis bien un survol car je ne suis pas sûr que TOUS les films en question y soient bien répertoriés…

18020402262815263615533957

Les deux volumes proposent pour chaque film traité : le titre, l’origine, la durée, le synopsis, l’avis critique et la fiche technique. Ne maîtrisant que très peu la langue de Shakespeare, il m’était souvent bien difficile de tout comprendre, mais j’arrivais à en saisir l’essentiel !

Rigoureux, sobres et clairs, nos deux livres possèdent une iconographie assez pauvre (mais il faut faire un choix, car tous deux ne comptent pas plus de 400 pages pour tout regrouper), essentiellement en noir et blanc. The Encyclopedia of Science-Fiction Movies offre cependant, au centre, un cahier photos couleur, lequel a dû être ajouté pour la seconde édition.

Les deux volumes se concluent par quatre appendices : le premier concerne le box office des titres, le second le classement des titres selon les préférences de certains critiques (notamment la critique française…), le troisième les récompenses obtenues par les films et le quatrième la bibliographie ayant servi à rédiger l’ouvrage.

18020402263215263615533959

Aujourd’hui le formidable outil Internet a forcément remplacé The Encyclopedia of Science-Fiction Movies et The Aurum Film Encyclopedia : Horror. Lorsque je prépare un article pour l’un des trois blogs des Échos d’Altaïr, Google est mon ami. Il me connaît bien et nous travaillons ensemble main dans la main depuis des années. J’ai besoin rapidement d’une information, la confirmation d’une date, l’orthographe correcte d’un nom de réalisateur ou tout autre chose : je l’obtiens aussitôt demandé. Plus besoin d’aller feuilleter longuement l’un de mes deux gros volumes de référence, des encyclopédies qui dorment désormais profondément dans leurs draps jaunis aux fins fonds de ma bibliothèque, souvenirs d’une époque révolue, celle du fanzinat et des débuts du Sci-Fi Club…

- Morbius – (morbius501@gmail.com)

18020402421915263615533972

Autres livres présentés dans la catégorie Bibliothèque Altaïrienne :

Encyclopédie de la Science-Fiction / Histoires du Cinéma Fantastique / Encyclopédie de l’Utopie et de la Science-Fiction / Starlog Photo Guidebook / Les Maîtres de l’Étrange 

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com



PAPERTOY : VÉHICULES ET ENGINS FUTURISTES

PAPERTOY : VÉHICULES ET ENGINS FUTURISTES dans Papertoy 13092910271215263611593935

18020305282615263615532439 dans Papertoy

Si vous ne savez pas quoi faire de votre week-end pluvieux, enneigé ou inondé (courage, on est avec vous !), voilà une jolie petite collection de véhicules et engins futuristes à réaliser. Les modèles PDF sont disponibles ICI. Amusez-vous bien.

- Morbius – (morbius501@gmail.com)



12