Archives

Archive pour mars 2018

WHOVIAN’S WHO ! – Anne Travers

WHOVIAN'S WHO ! - Anne Travers dans Carine 17040608411815263614966947

Le Whovian’s Who, pour tout savoir sur l’univers étonnant de la série DOCTOR WHO grâce à Carine, infatigable fan experte qui voyage à travers l’espace et le temps pour extraire la moindre information sur les personnages, les créatures, les créateurs et les aliens de la série culte ! Pour tous les fans du Docteur, retrouvez le Whovian’s Who sur les Échos d’Altaïr ! Aujourd’hui :

18031411263815263615612373 dans Whovian's Who

ANNE TRAVERS

Née le 28 octobre 1937, 18 mois après son frère Alun, Anne est la fille du professeur Edward Travers (que le Docteur a rencontré une première fois au Tibet dans « The Abominable Snowmen ») et de Margaret Travers. Elle a hérité de la beauté de sa mère et de la personnalité de son père. Sa mère décède en 1943 (roman « Night of the Intelligence »).

Petite, elle rêvait de devenir une scientifique, elle est donc devenue une scientifique (c’est ce qu’elle répond à un soldat qui lui demande ce qu’une jolie fille comme elle fait dans le milieu de la science).

18031411281715263615612376

Lorsque Londres est assiégée par la Grande Intelligence, son père et elle aident le Docteur à vaincre la Grande Intelligence (« The Web of Fear »). Dans une réalité alternative, elle sert d’hôte à la Grande Intelligence (roman, « Legs »).

Elle est ensuite séquestrée par l’armée britannique afin de créer des armes défensives basées sur la technologie de la Grande Intelligence (roman, « The Forgotten Son »).

On peut la voir évoluer en tant qu’espionne dans « Beast of the Fang Rock » (roman) et comme enquêtrice dans « Moon Blink » et « The Showstoppers » (romans).

En janvier 1970, son père est consumé par la Grande Intelligence et c’est grâce à Thonmi Rinpoché qu’elle peut lui faire ses adieux sur le plan astral. Ce n’est que plusieurs mois plus tard, en mars, qu’elle arrive à en parler à son frère et qu’ils organisent un service funéraire (« Night of the Intelligence » et « The Dreamer’s Lament », romans).

18031411313315263615612391

Elle se lie au soldat sous les ordres du Brigadier Lethbridge Stewart William Bishop et ils se marient en 1990. Ils auront un fils qu’ils appelleront Samuel (« The Enfolded Time » et « The Two Brigadiers », romans).

Le 31 décembre 1999, elle transforme accidentellement Londres en un royaume mystique, elle se sacrifiera par la suite pour faire revenir Londres à la normale (« Millennial Rites », roman).

Elle est interprétée à la télévision par Tina Packer.

- Carine - (Les Enfants du Temps)

Autres articles du Whovian’s Who :

Les Voords / Le Studio D de Lime Grove / Les Tritovores / L’Académie des Time Lords / Aridius et les Aridiens / Les Mechanoïds / William Emms / Les Drahvins / Les Rills / Le phénomène de la régénération / Brian Hayles / Ian Stuart Black / Les Monoïdes / Le Minotaure, créature du Complexe Divin / Patrick Troughton / Elwyn Jones / Les Caméléons / Les Cybermats / Mondas / Jack Watling / Abigail Pettigrew / Les Dulciens / Le Maître de la Fiction / Tobias Vaughn / Les Krotons

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com 



DESCRIPTION DU NOUVEAU GROUPE FACEBOOK ALTAÏRIEN

( Blog )

Le nouveau groupe Facebook des Échos d’Altaïr fera son apparition ce week-end. Désormais appelé LE GROUPE D’ALTAÏR IV, il se joindra à la page Facebook de votre blog déjà présente. Morbius et Robby y travaillent intensément actuellement ! Les idées fusent, même si Facebook demeurera toujours Facebook avec son lot d’avantages et d’inconvénients. En attendant, voici son nouveau header et sa description nouvelle telle qu’elle vous sera présentée à votre arrivée dans LE GROUPE D’ALTAÏR IV, question de vous en faire déjà une idée…

DESCRIPTION DU NOUVEAU GROUPE FACEBOOK ALTAÏRIEN dans Blog 18031309271915263615610534

LE GROUPE D’ALTAÏR IV regroupe les publications des trois blogs néo-calédoniens des ÉCHOS D’ALTAÏR que sont :

- LES ÉCHOS D’ALTAÏR eux-mêmes (morbius.unblog.fr), créés en 2009, qui se consacrent à l’Imaginaire dans tous ses genres (Science-Fiction, Fantastique, Horreur, Fantasy…) et dans tous ses domaines (cinéma, séries télévisées, littérature, BD, arts graphiques…) ;

- COSMOFICTION (cosmofiction.unblog.fr), créé en 2014, exclusivement dédié à la SF et au Fantastique des années 1980. Cinéma, séries télévisées, dessins animés, fanzines et livres de cette époque alimentent ce blog ;

- LE CLUB DES ENTITÉS DE LA 13e DIMENSION (clubdesentites.unblog.fr), créé en 2017, véritable temple de la Science-Fiction rétro et/ou kitsch, celle des débuts jusqu’aux années 1970, que ses entités respectent et vénèrent plus que tout.

Mais LE GROUPE D’ALTAÏR IV se destine également à partager avec vous ses trouvailles : liens vers d’autres sites, groupes ou pages consacrés à l’Imaginaire, publications de vidéos, de news diverses, d’annonces…

Ici, chaque genre de l’Imaginaire, tout comme chaque œuvre qui lui est rattachée, a sa place, qu’il s’agisse d’un pur divertissement comme d’une réflexion sur une thématique précise.

Ici la barrière du temps n’existe pas : on parle aussi bien de l’ancien comme du nouveau, du vieux comme du moderne, de superbes nanars comme d’incontournables chefs-d’oeuvre.

Ici, c’est l’amour du genre Imaginaire qui prédomine, mais aussi la passion et l’envie d’en savoir toujours plus sur cet univers si riche.

Vous pourrez être sollicité pour des jeux (photo mystère, citation…), des sondages (sur des films, des sujets, des genres, des livres…). Dès votre arrivée au sein du groupe, un petit questionnaire d’accueil vous sera soumis afin de mieux faire connaissance avec vous.

C’est en tant que membre actif que vous vous inscrivez dans LE GROUPE D’ALTAÏR IV. « Actif » suppose une participation de votre part sous la forme qui vous convient : à travers les commentaires (qui doivent éviter le langage SMS et se montrer respectueux), ce que vous postez (photos, liens, bandes annonces, sujets divers, sondages…) ou les émoticônes (lesquels représentent la plus petite forme de participation au groupe…). « Actif » ne signifie pas, bien entendu, qu’il faille intervenir tous les jours dans le groupe. Cependant notez bien que si votre participation ne se manifeste jamais sous aucune forme et que vous faites seulement acte de présence, vous serez poliment reconduit vers la sortie.

Afin de préserver une ambiance conviviale et de permettre ainsi aux Altaïriens (membres du groupe) de commenter librement les divers posts, il est demandé une attitude courtoise et le respect de l’opinion d’autrui. Tout membre dont les propos se rapporteraient à de l’agressivité, des moqueries ou des insultes serait définitivement exclu du groupe sans avertissement préalable. À noter que le tutoiement est de rigueur dans le groupe car nous formons une communauté.

Si vous aimez rêver ou frémir, LE GROUPE D’ALTAÏR IV est fait pour vous. Faites-nous part de vos avis, de vos goûts, de vos éventuelles réalisations et de vos trouvailles. Réagissez, suggérez, inventez, ce groupe n’attend que votre participation. Nul besoin d’être un expert ou un fantasticophile averti : ici seules la passion et l’envie de partager suffisent.

Si vous désirez participer un jour à l’un des trois blogs des ÉCHOS D’ALTAÏR, sachez que vous êtes le bienvenu. Choisissez librement votre domaine, votre sujet et éventuellement votre rubrique, écrivez votre article et envoyez-le nous en mp ou à l’adresse e-mail suivante : morbius501@gmail.com.

À noter enfin que la page des Échos d’Altaïr est également consultable sur Facebook (https://www.facebook.com/LesEchosDAltair/). N’hésitez pas à la « liker ». Merci d’avance.

Que la Force soit avec vous et, bien sûr, longue vie et prospérité.

- Morbius – (Hervé BESSON)

Voilà. Vous ne pourrez pas dire que vous n’avez pas été prévenu ! Alors à bientôt peut-être dans LE GROUPE D’ALTAÏR IV !



FIN DU GROUPE « LES ÉCHOS D’ALTAÏR IV » SUR FACEBOOK

( Blog )

On nous le rabâche assez : il faut faire table rase du passé, casser l’ancien pour créer du nouveau. C’est donc aujourd’hui que le groupe Facebook des Échos d’Altaïr IV disparaît définitivement, pour diverses raisons et après mûre réflexion, et ce n’est pas un poisson d’avril car nous sommes toujours en mars.

Dès lors ne vous étonnez pas, si vous en faites partie, de ne plus avoir accès à ce groupe dans les minutes ou les heures qui viennent, cette procédure nécessitant la longue suppression de ses 417 membres, un par un… Puis Les Échos d’Altaïr IV demeureront un temps encore disponibles pour les administrateurs, avant d’être supprimés. Toute nouvelle demande d’inscription sera désormais ignorée.

Un nouveau groupe rattaché au blog des Échos d’Altaïr sera prochainement créé. Son nom reste encore indéterminé. Quelque peu différent dans son fonctionnement, notamment dans son règlement, il sollicitera davantage ses membres de diverses façons (accueil, sondages, jeux…), tout en proposant toujours les liens vers les publications des blogs que sont Les Échos d’Altaïr, CosmoFiction et Le Club des Entités de la 13e Dimension, sans compter bien sûr ceux vers d’autres sites dédiés à l’univers de l’Imaginaire, et des infos sur l’actualité, des bandes-annonces, des partages, des discussions, etc. Le nouveau groupe sera plus proche de ses membres, à condition qu’ils soient plus proches de lui…

La page Facebook des Échos d’Altaïr et son blog avertiront les anciens membres de la date d’ouverture du nouveau groupe. Restez à l’écoute si vous désirez en faire partie. Dans ce cas, il vous faudra accepter son règlement et procéder à la démarche habituelle d’inscription.

Peu importe si le nouveau groupe rassemble 5, 10 ou 30 Altaïriens, la quantité n’a jamais été notre préoccupation première, davantage aujourd’hui qu’hier…

Au revoir à celles et ceux qui ne reviendront pas et à bientôt à celles et ceux que nous aurons le plaisir de retrouver.

Longue vie et prospérité à toutes et tous. 

FIN DU GROUPE



MAGAZINES : PARUTIONS RÉCENTES ET PROCHAINES

MAGAZINES : PARUTIONS RÉCENTES ET PROCHAINES dans Magazine 18030909404315263615603690

18030909404615263615603691 dans Magazine

18030909404915263615603693



NETFLIX : LOST IN SPACE

NETFLIX : LOST IN SPACE dans Science-fiction 18030709260515263615599554

Une superbe et fascinante nouvelle bande-annonce de la série Netflix LOST IN SPACE prévue pour avril a été dévoilée. La voici…

Image de prévisualisation YouTube



ZONE 39 (1996)

ZONE 39 (1996) dans Cinéma bis 18030507122115263615595923

ZONE 39 (1996)

Réalisation : John Tatoulis

Production : Colin South

Scénario : Deborah Parsons

Musique : Burkhard von Dallwitz

Pays : Australie

Année : 1996

Interprétation : Carolyn Bock, Peter Phelps, William Zappa…

18030507133715263615595925 dans OzploitationVoilà une bonne série B australienne d’anticipation dystopique qui change un peu des films post-apocalyptiques musclés et des nanars de l’espace sortis en DTV dans les années 90. Le budget est plutôt léger mais l’histoire est plutôt bonne.

L’intrigue : Au bout du monde, dans un désert qui semble infini, il y la zone 39, une frontière entre les Républiques Fédérées et l’Union des Nouveaux Territoires. Quarante ans après la Troisième Guerre mondiale, la paix règne, précaire. Le lieutenant Megaw est chargé de la surveillance de la Zone et de l’élimination des intrus…

Voici aussi une petite traduction d’une interview du réalisateur australien John Tatoulis, pour donner un peu le ton du film :

« Dans ZONE 39, j’ai exploré un certain nombre de thèmes. L’un d’eux était la façon dont une personne traite le chagrin, comme la perte d’un être aimé. Je crois que quelqu’un ne meurt vraiment que lorsqu’on arrête de penser à lui. Je pense qu’une fois que nous avons oublié cette personne, une fois que cette personne cesse de vivre dans nos souvenirs, alors cette personne est vraiment morte. Souvent, cela prend beaucoup de temps pour que cette personne meure vraiment dans le cœur des gens. Je voulais explorer ce thème dans un environnement vers lequel je pense que nous nous dirigeons, celui d’exister dans une société qui est particulièrement hostile à l’individu et qui le contrôle et l’isole totalement. »

18030507152415263615595926 dans Science-fiction

D’un côté, le film montre une forme de déshumanisation à travers une société qui laisse imaginer un monde libre au-delà d’une certaine zone 39. Mais une fois celle-ci transgressée, le héros n’y trouve finalement que solitude, isolement et démons intérieurs. Au final, cela donne un film très sombre, que seuls le manque de budgets et les défauts du film, arrivent à relativiser.

Vous pouvez le trouver sur YouTube, en version complète, mais uniquement en V.O.

- Trapard -

15011505515715263612876237 dans Trapard

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com



RETOUR VERS LES 80′s : LE RETOUR DES MORTS-VIVANTS

RETOUR VERS LES 80's : LE RETOUR DES MORTS-VIVANTS dans Cinéma bis 17081301103915263615215517

C’est à Tom Phénix de Monsters Squad que nous devons aujourd’hui ce Retour vers les 80′s ! Et pour son arrivée sur Les Échos d’Altaïr, Tom nous balance carrément du zombie en amuse-gueule avec la récente parution en DVD/Blu-Ray du RETOUR DES MORTS-VIVANTS chez le Chat qui Fume. On le remercie et on espère le revoir bien vite sur Altaïr IV.

18030306325115263615591562 dans Cinéma bis américain

LE RETOUR DES MORTS-VIVANTS

Dan O’Bannon – États-Unis – 1985

Avec : Clu Gulager, Don Calfa, James Karen, Thom Matthews, Miguel A. Nunez Jr., Beverly Randolph, Jewel Shepard, Linnea Quigley…

La comédie horrifique est un exercice de style assez périlleux, pour ne pas dire parfois carrément casse-gueule. Être et rester respectueux du genre que l’on aborde, garder une certaine justesse dans le propos et ne pas tomber dans le grand n’importe quoi, sont autant de pièges qu’il faut astucieusement contourner pour garder un ensemble cohérent. Si la créature que représente le zombie se prête plutôt bien au jeu, parvenir à obtenir un équilibre harmonieux est une chose qui n’est pas forcément à la portée du premier metteur en scène venu. Mais avec Dan O’Bannon aux commandes, il semblerait que les morts soient particulièrement prédisposés à aller trasher sur nos tombes…

18030306362815263615591563 dans Fantastique

Franck et Freddy sont employés dans un entrepôt de fournitures médicales. Un soir, afin d’impressionner son jeune collègue, Franck va lui faire découvrir d’étranges barils égarés par l’armée dans lesquels sont emprisonnés des cadavres n’ayant pas encore franchi le cap du repos éternel. Par maladresse, ils vont heurter l’un des tonneaux qui laissera s’échapper un gaz hautement toxique. Cerise sur le gâteau pour parfaire cette soirée, ils vont découvrir que ladite substance aurait pour effet de redonner vie à ceux qui ne l’ont plus. Et c’est d’autant plus dommageable lorsque cela se produit aux abords d’un vieux cimetière…

18030306384115263615591564 dans PublifanD’un point de vue cinématographique, 1985 va marquer un tournant décisif chez nos revenants en putréfaction favoris. Quelques années seulement après la bombe ZOMBIE et le sillon creusé au napalm laissé par nos amis transalpins, nos barbaques ambulantes allaient nous offrir un dernier coup d’éclat avant une longue traversée du désert qui ne fut que trop rarement entrecoupée de quelques fulgurances (merci Michele). Car si le macchabée est redevenu tendance à l’orée de la décennie 2000, force est de constater qu’entre LE JOUR DES MORTS-VIVANTS et 28 JOURS PLUS TARD, ben… hormis le joyeux bordel qu’a fichu un singe-rat du côté de la Nouvelle-Zélande, le cercueil a sonné plutôt creux tout de même.

Sorti quelques semaines juste avant DAY OF THE DEAD, le premier film en tant que réalisateur de Dan O’Bannon a connu pour sa part pas mal de soucis juridiques. Imaginé comme une suite de l’effort initial de Romero, le scénario de base signé par John Russo, l’homme qui a coécrit l’histoire de la nuit la plus 18030306521015263615591565 dans Retour vers les 80'scélèbre que Big George ait mis en scène, va être considérablement remanié et repensé par O’Bannon. Afin de se démarquer et de prendre une certaine distance avec le travail du réal’ de CREEPSHOW, le Dan va insuffler un certain nombre de changements concernant la façon dont vont évoluer ses sacs à barbaques. Tout d’abord, même si cela n’est pas forcément une nouveauté (il n’aurait pas fallu aller en causer à l’Umberto, remember les infectés de L’avion…), ils courent le 100 mètres à une vitesse qui aurait fait pâlir plus d’un Carl Lewis en herbe. Contrairement à ce que l’on a pu voir dans le passé, nos gloumoutes suintantes sont désormais quasiment invincibles. Si avant une bonne charge dans la caboche suffisait à les refroidir définitivement, désormais, seul le feu semble venir à bout de leurs carcasses. Et encore… Pour couronner le tout, ils causent maintenant et leurs goûts culinaires paraissent s’affirmer. Ils ne croquent plus machinalement dans de la bidoche, mais notre boîte à neurones semble être pour eux un 18030306535815263615591568mets particulièrement prisé. Malgré cette très nette démarcation, Richard Rubinstein, le producteur de ZOMBIE et de sa séquelle, va attaquer en justice pour que soit changé le titre du film. Le prod’ fera chou blanc, et John Russo aura le droit d’utiliser le vocable « of the living dead », là où pour ces bandes Romero devra se contenter d’un « of the dead ».

Dan O’Bannon est un patronyme souvent associé à la science-fiction et au genre horrifique made in America. S’illustrant dès 1974 avec le scénar’ du DARK STAR de John Carpenter, c’est sous l’égide de Ridley Scott qu’il va gagner en 1979 ses titres de noblesse en écrivant l’intrigue de ce classique de l’épouvante qu’est LE HUITIÈME PASSAGER. S’ensuivra l’excellent RÉINCARNATIONS de Gary Sherman, et entre autres les très chouettes LIFEFORCE et L’INVASION VIENT DE MARS par Tobe Hooper. Lorsqu’il décide de passer derrière la caméra pour les besoins de ce RETOUR DES MORTS-VIVANTS, O’Bannon va nous faire regretter de ne pas avoir tenté 18030307001615263615591569l’expérience plus souvent. Parfaitement ancrée dans cette mythique décennie, cette péloche est un petit bijou d’humour noir magnifié par une mise en scène flirtant avec la perfection. L’ambiance y est travaillée au possible, avec ses éclairages glauques sublimant ce bâtiment morbide côtoyant une morgue accolé à un vieux cimetière dont le portail est recouvert de tags, et les effets spéciaux sont une pure merveille. Ce lieu de repos pour les défunts ne demande juste qu’à se réveiller, et les différents protagonistes qui vont être amenés à le visiter, un groupe de punks amis de la poésie portant des pseudos très raccord avec leurs personnages (Trash, Spider, Suicide…), vont devenir les instruments de cet amusant massacre à venir. Les séquences gores sont légions, et le tout se déroule dans un esprit second degré parfaitement assumé. En sus, O’Bannon va nous gratifier d’un passage, que dis-je, DU passage complètement culte de cette bobine nous dévoilant la belle Linnea Quigley (CREEPOZOIDS, HOLLYWOOD CHAINSAWHOOKERS), se lancer dans un strip où elle finira entièrement nue dans une séquence carrément hallucinante. Et quand la sculpturale Linnea danse à poil sur une tombe, ben y a pas que les morts qui se lèvent ! Et indirectement, O’Bannon anticipera l’aura sulfureuse, en beaucoup moins sombre bien entendu, de la divine Melinda Clarke dans le troisième opus de la série. Dommage simplement que Trash, le perso de Linnea, ne soit pas davantage exploité dans sa version zombiesque…

18030307080615263615591570

Edité il y a peu en zone 2 (novembre 2017) via un superbe collector DVD/Blu-ray gorgé de bonus chez Le chat qui fume, RETURN OF THE LIVING-DEAD est clairement l’une de ces pépites intemporelles du cinéma bis, que l’on se plaît à juste titre à prendre en référence, et ayant profondément marqué les générations de cinéphiles qui l’ont découvert. S’il endossa que trop peu la casquette de réalisateur, Dan O’Bannon peut se targuer d’avoir inscrit en lettres de sang ce petit joyau dans la catégorie classique estampillé so 80′.

- Tom -

Résultat de recherche d'images pour "the return of the living dead 1985 gif"

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com

15011505515715263612876237

POUR VIVRE PASSIONNÉMENT LA SF & LE FANTASTIQUE DES ANNÉES 80, UNE SEULE ADRESSE :

14051412572015263612236353



12