LA FERME DES CROWHAVEN (1970)

Posté le 31 octobre 2018

LA FERME DES CROWHAVEN (1970) dans Fantastique 18103107533115263615971717

LA FERME DES CROWHAVEN (1970)

Depuis quelques années, je me suis trouvé une attirance toute particulière pour les films de sorcières, et ça tombe bien puisqu’ils sont à la mode. Et une mode en vaut bien une autre, puisqu’à défaut de films de super-héros avec des super-pouvoirs, moi je voyage dans le temps, les histoires de sorcières se développant souvent sur plusieurs générations, voire même jusqu’aux débuts de la colonisation américaine. Les transmissions maudites entre générations faisant le reste…

18103107555915263615971718 dans Film des 70's

Et quand je parle de modes, je ne parle évidemment pas de gros succès comme CONJURING, LES DOSSIERS WARREN (2013) de James Wan qui malgré ses qualités, n’est qu’une imitation pure et simple du POLTERGEIST (1982) de Tobe Hooper. Aux films de James Wan, je préfère mille fois les séries B à base de sectes ou de sorcellerie de Ti West, comme 18103107574715263615971719 dans TrapardTHE HOUSE OF THE DEVIL (2009) et THE INNKEEPERS (2011). Des films qui sentent bon le vieux grain suintant des pellicules de sorcellerie des Seventies, qui eux-même étaient des dérivés assumés du MYSTÈRE DES 13 (1966) de Jack Lee Thompson et du BÉBÉ DE ROSEMARY (1968) de Roman Polanski. Et c’est originellement le cas du téléfilm de Walter Grauman, produit par Aaron Spelling pour le compte de la chaine ABC : LA FERME DES CROWHAVEN (1970). Un téléfilm que m’a permis de découvrir mon sympathique ami virtuel, Uncle Jack que je remercie.

L’intrigue : Un couple ne pouvant avoir d’enfants hérite d’une ferme à la campagne. Très vite, l’épouse commence à avoir des visions qui semblent être liées avec le passé tragique de la région, un passé de sorcellerie et de chasse aux sorcières. Se pourrait-il que quelque force surnaturelle ait survécu à Crowhaven Farm, ou l’épouse est-elle en train de perdre l’esprit ?

18103107593515263615971722

Dans les années 70, presque tous les réalisateurs y allaient de leur film de sorcellerie, de George A. Romero avec le métaphorique SEASON OF THE WITCH (1972), en passant par Oliver Stone et sa surréaliste REINE DU MAL (1974) et Wes Craven et son démon d’une communauté proche des Amish dans LA FERME DE LA TEREUR (1981). Sans oublier LA SENTINELLE DES MAUDITS (1977) de Michael Winner, jusqu’au meilleur cinéma italien avec LA MAISON AUX FENÊTRES QUI RIENT (1976) de Pupi Avati, en allant jusqu’aux films de Lucio Fulci et aux débuts de la trilogie des « Trois Mères » de Dario Argento. Même Steven Spielberg a réalisé en 1972 pour la télévision américaine son très diffusé SOMETHING EVIL, donc deux ans après LA FERME DES CROWHAVEN.

18103108020715263615971723Mais le téléfilm de Walter Grauman est beaucoup plus classique que la moyenne des sujets démoniaques de cette période, et c’est ce classicisme historique qui le rend justement passionnant. On plonge constamment dans le doute, celui de la folie progressive de l’épouse qui se caractérise par d’autres formes de certitudes plus irréelles. Ces doutes entraînant la déstructuration d’une famille, autre thème cher aux années 70, mais aussi un voyage temporel purement mental digne des tourments psychologiques du cinéma gothique des années 60. La jeune épouse est interprétée par avec brio par la faussement angélique Hope Lange. Comme pour ajouter un peu de (poivre et) sel à cette histoire étrange, le vieux John Carradine joue aussi un inquiétant villageois. Et à quelques minutes du générique de fin, on peux croiser le regard vague de William Smith (le détective de L’INVASION DES FEMMES ABEILLES) dans un de ses premiers rôles.

- Trapard -

LE TÉLÉFILM EN ENTIER ET EN V.O. :

Image de prévisualisation YouTube

6 commentaires pour « LA FERME DES CROWHAVEN (1970) »

  1.  
    Claudine
    24 novembre, 2018 | 12:27
     

    Bonjour, je cherche ce film en Français!

  2.  
    trapard
    24 novembre, 2018 | 19:10
     

    Bonjour Claudine,
    Je ne pense pas que ce téléfilm existe en version française.
    Pour ma part, j’essaye de présenter sur ce blog, la plupart du temps, des films inédits en DVD. Donc soient consultables uniquement en VO sur Youtube, soient traduits par des fans (ce qu’on appelle des « fansubs ») et qui sont souvent partagés sur des blogs. Ceci dans le but que les éditeurs s’intéressent à tel ou tel film.
    Ce téléfilm a été traduit en VOSTFR. Est-ce ce que cela correspond à ce vous appelez « en Français! » ? Auquel cas je vous posterai ici-même un lien vers des sous-titres français puisque le film n’est plus consultable.
    Mais à savoir aussi que Les échos d’Altaïr n’est pas un blog de partage de films, mais un blog de passionnés de cinéma.
    Au plaisir.

  3.  
    trapard
    24 novembre, 2018 | 20:45
     

    PS : Désormais avec l’évolution et la spécialisation des blogs, il faut bien faire la différence entre des blogs comme Les échos d’Altaïr, Cosmofiction, CinémArt, Strange Vomit Dolls qui proposent des avis critiques sur des films parfois inédits en DVD.
    Et des blogs comme UFSF, Warning Zone, Ciné-Bis-Art, Le Bis fait son Cinéma qui traduisent des inédits.
    Et même ces blogs-là n’ont rien à voir avec les blogs de partage « grand public » ciblés comme illégaux.
    La blogosphère est très différente des réseaux sociaux, puisque les réseaux sociaux s’adaptent au consommateur, tandis que ce sont les internautes qui doivent s’adapter à chaque type de blogs. Perso, je trouve ça plus passionnant, mais ce n’est que mon avis.
    Pour les blogs qui traduisent des inédits, vous pouvez aller à leur rencontre et leur poser des questions sur tel ou tel film rare. Ils sont cinéphiles et pourront vous aiguiller facilement.

  4.  
    Christian
    9 octobre, 2019 | 10:47
     

    Bonjour, est-il encore possible d’obtenir le lien pour les sous-titres français du film La ferme des Crowhaven. Un grand merci.

  5.  
    trapard
    10 octobre, 2019 | 20:34
     

    Bonjour, je ne sais pas. Il faudrait en faire la demande sur les sites cités plus haut (UFSF, Warning Zone…).

  6.  
    trapard
    10 octobre, 2019 | 21:05
     

    PS : je me suis renseigné, il va être partagé sur UFSF d’ici peu.
    Bon film.

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez