MONSTRES SACRÉS : LE BARON VITELIUS D’ESTERA

Posté le 21 décembre 2018

MONSTRES SACRÉS : LE BARON VITELIUS D'ESTERA dans Cinéma bis 14050303003115263612199975

18122107305215263616044538 dans Fantastique

LE BARON VITELIUS D’ESTERA

Cette créature sans nom (même si les Anglo-saxons la nomment « The Brainiac ») est sûrement l’une des plus improbables du cinéma mexicain, voire même du cinéma en général. Elle apparaît dans le film mexicain mi-gothique, mi-science-fiction horrifique, LE BARON DE LA TERREUR (1962, El Baron del Terror) de Chano Urueta, et avec dans le rôle du baron, le Paul Naschy mexicain : Abel Salazar (L’HOMME ET LE MONSTRE).

Résultat de recherche d'images pour "el baron del terror 1962"

Il a un long nez pointu, d’immenses oreilles, une langue de serpent, des canines démesurées, des mains affublées de ventouses et une large tête difforme et velue qui semble aussi pourvue d’une système respiratoire qui lui est propre… le Baron de la Terreur ne possède donc aucun critère physique lui permettant de postuler en tant que stewart sur Air Calédonie. Mais il n’avait pas cette hideuse allure de son vivant, jugez-en vous même.

L’intrigue : Condamné par l’inquisition, le baron Vitelius d’Estera est mené au bûcher. Avant d’être brûlé vif, il se moque de ceux qui l’on mené là et surtout, il jure qu’il reviendra se venger sur leur descendance. En fonction d’une conjonction de planètes, le baron réapparaît 300 ans plus tard sous une forme hideuse et entend bien assouvir cette vengeance non moins épouvantable…

18122107343215263616044540 dans Monstres sacrés

Sur la base d’un simple dérivé du MASQUE DU DÉMON (1960) de Mario Bava, notre créature revient donc trois siècles plus tard pour anéantir les descendants de ceux qui l’ont jugé. Elle a en plus le pouvoir de remonter mentalement les généalogies de celles qui seront ses futures victimes, afin de pouvoir les retrouver dans le Mexique contemporain. Et pour se fondre dans la masse, elle hypnotise et aspire le cerveau d’humains lambda avant de voler leur apparence physique.

Tout un programme si proche de l’histoire du MASQUE DU DÉMON avec sa princesse  Asa Vajda, ou de LA CITÉ DES MORTS (1960), et pourtant si éloignée, que cela hisse LE BARON DE LA TERREUR au rang d’OFNI très recommandable.

- Trapard -

Autres Monstres Sacrés présentés sur Les Échos d’Altaïr :

Alien / King Kong / Predator / Créature du Lac Noir / Mutant de Métaluna / Ymir /Molasar / Gremlins / Chose / Triffides / Darkness / Morlock / Créature de « It ! The Terror from Beyond Space«   / Blob / Mouche / Créature de Frankenstein / Visiteurs /Martien de La Guerre des Mondes (1953) / E.T. / Pinhead / Michael Myers / Fu Manchu / Leatherface / Jason Voorhees / Tall Man / Damien Thorn / Toxic Avenger / Bruce : le grand requin blanc / La Momie / Le Loup-Garou / Dr Jekyll et Mr Hyde / Golem / Dracula / Orlac / La Bête / Les Krells / Les Pairans / Le Cavalier sans Tête / Le Hollandais Volant / Body Snatchers / Freddy Krueger / L’Homme au masque de cire / Godzilla / Zoltan / Les fourmis géantes de « Them ! » / Les Demoni / Shocker / Green Snake / It, le Vénusien / Bourreau de Xerxès / The Creeper / Ginger et Brigitte, les sœurs lycanthropes / Tarantula / Intelligence Martienne / She-Creature / Gorgo / La princesse Asa Vajda / Ed Gein, le boucher de Plainfield / Quetzalcoatl / Le fétiche du guerrier Zuni / Octaman / Lady Frankenstein / Les rongeurs de l’apocalypse

18031309271915263615610534 dans Trapard

Cliquez ici pour rejoindre Le Groupe d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez