SORS LA TÊTE DE TON BOUQUIN !

Posté le 2 août 2019

SORS LA TÊTE DE TON BOUQUIN ! dans Humeur 120056-livre

Il y a quelques jours, je suis tombé sur le hors-série « Science-Fiction : explorer l’impossible » de la revue Géo Ado. Au fil des pages, je m’arrête sur une interview d’une certaine Jeanne-A Debats, « prof de lettres, écrivaine de SF et de fantasy, déléguée artistique des Utopiales » (1er festival de SF en Europe). Bref, ça en jette, on veut nous faire comprendre dès le départ que ce n’est pas n’importe qui cette Jeanne, hein. Euh… en ce qui me concerne, désolé, je n’ai jamais entendu parler de cette fameuse autrice. Mais c’est vrai que je ne suis qu’un p’tit plouc des îles.

Et voilà que je lis la grande déclaration de notre « prof de lettres, écrivaine de SF et de fantasy, déléguée artistique des Utopiales » (1er festival de SF en Europe) : 

« Le cinéma a 40 ans de retard sur les romans de science-fiction. » Ah oui ?… tant que ça ?…

« On continue d’adapter les mêmes auteurs, de raconter des histoires déjà vues, alors qu’il s’est passé beaucoup de choses en SF depuis les années 70 ! »

Comme il est bien pratique de taper sur ce bâtard de cinéma SF, surtout lorsqu’on est « prof de lettres, écrivaine de SF et de fantasy, déléguée artistique des Utopiales » (1er festival de SF en Europe). Mais la dame en est restée sur les éternels clichés, les blockbusters bourrés de fric, les produits sitôt vus sitôt oubliés. Oui, c’est vrai, il y en a beaucoup. Surtout des reboots, des remakes, des suites à ne plus savoir qu’en faire.

Cependant, c’est oublier un peu trop vite les autres, GATTACA, MOON, DISTRICT 9, EX_MACHINA, PREMIER CONTACT, INTERSTELLAR, I AM MOTHER, pour ne citer qu’eux.

C’est croire un peu vite qu’en littérature c’est mieux, alors que c’est loin d’être le cas. Depuis que chacun peut publier son p’tit bouquin SF grâce au premier éditeur amateur venu, voire même le publier totalement à ses frais, la SF patauge souvent, pas toujours, dans un bouillon indigeste de fausses bonnes idées et d’histoires maladroites sans grande originalité.

Bref, j’ai rencontré maintes fois des Jeanne-A dans ma vie, ces littéraires passionnés de SF qui m’ont tenu ce même discours, un peu condescendant. Je pense qu’aujourd’hui il serait temps, pour eux, de sortir la tête de leur bouquin et d’aller voir si c’est bien le cinéma de SF qui a 40 ans de retard… ou si ce n’est pas eux, plutôt.

- Morbius (morbius501@gmail.com)

2 commentaires pour « SORS LA TÊTE DE TON BOUQUIN ! »

  1.  
    trapard
    2 août, 2019 | 22:30
     

    Hahaha « Plouc des îles » c’est une expression que j’emploie aussi très souvent.
    Bravo Morbius pour ce coup de gueule !

  2.  
    3 août, 2019 | 7:36
     

    Merci Trapard. Nous voilà donc deux ploucs des îles ! :-D

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez