• Accueil
  • > Archives pour octobre 2019

Archives

Archive pour octobre 2019

MAGAZINES : PARUTIONS RÉCENTES ET PROCHAINES

MAGAZINES : PARUTIONS RÉCENTES ET PROCHAINES dans Magazine 3iczIb-mag17

3iczIb-mag18 dans Magazine

5iczIb-mag19

6iczIb-mag20

9iczIb-mag21

9iczIb-mag22



CHRONIQUE POUR UN WEEK-END GEEK – 8

CHRONIQUE POUR UN WEEK-END GEEK - 7 dans Blog 13100208544615263611602685

Souvenirs, photos et anecdotes sur des Week-Ends Geeks passés, mais aussi infos sur le nouveau, c’est Chronique pour un Week-End Geek !

18061101162915263615757306 dans Nouvelle-Calédonie

VIDÉOS DES WEG 2013 ET 2016

L’ami Trapard tourne parfois des vidéos à l’occasion des Week-End Geek. En voici deux réalisées pour les éditions 2013 et 2016. Certain(e)s se reconnaîtront ! 

Image de prévisualisation YouTube

- Morbius – (morbius501@gmail.com)

Chronique pour un Week-End Geek :

n°1 / n°2 / n°3 / n°4 / n°5 / n°6 / n°7

ne8tIb-weg19



ROBOT-CRAIGNOS (114)

ROBOT-CRAIGNOS (114) dans Cinéma bis 13061310000015263611288446

9RpyIb-STAR-SLAMMER-ROBOT70 dans Cinéma bis américain

Ce petit robot motorisé ressemble à tellement d’autres, pensez par exemple au robot-aspirateur sur roulettes de MINDWARP (1992). Mais celui-ci est l’un des gardien d’une prison pour femmes dans l’espace dans le film STAR SLAMMER, LA PRISON DES ÉTOILES (1986) produit par Roger Corman et réalisé par l’inénarrable Fred Olen Ray.

L’intrigue : Une jeune femme est enlevée sur sa planète par les sbires d’un régime dictatorial, avant d’être menée dans un vaisseau spatial où on l’emprisonne avec d’autres détenues. Dans ce pénitencier inter-galactique, elle subit le même lot que ses compagnes : sévices corporels, tortures variées, combats avec monstres et mutants. Mais bientôt, la révolte éclate…

9RpyIb-STAR-SLAMMER-AFFICHE69 dans Robot-craignos

Si vous aimez les WIP (films de prisons pour femmes) ce film possède tous les ingrédients du genre : nudité, lesbianisme forcé, tortures, bagarres et néant psychologique. L’intérêt du WIP dans l’espace est de sortir les prisonnières des camps nazis ou des soviétiques (comme dans les ILSA, ELSA ou HELGA) ou des prisons américaines, et de les confronter à tout un tas de créatures d’outre-espace comme des rats géants et à une créature sosie de celles de THE DEADLY SPAWN (1983). Cette créature n’est d’ailleurs pas la seule référence au cinéma fantastique et de science-fiction que Fred Olen Ray réutilise de manière décomplexée dans son film, à défaut de moyens financiers et de finesse. On y croise aussi le surfeur de l’espace de DARK STAR, des nains-mutants comme dans STAR WARS, des opérations chirurgicales proches de celles de SHE-DEMONS et pratiquée par un certain Docteur Poe. Et la planète du début du film se nomme Arous comme celle de THE BRAIN FROM PLANET AROUS (1957) dont Roger Corman avait déjà re-pompé la créature dans son STAR CRYSTAL (1986). Comme d’habitude dans les productions de Roger Corman de cette période, il y avait beaucoup de recyclage, et l’origine des titres STAR CYSTAL et STAR SLAMMER ne sont pas non plus à chercher plus loin que celui de STAR WARS.

Mais si mauvais et si peu inspiré soit-il, STAR SLAMMER, LA PRISON DES ÉTOILES est assez rigolo. Personnellement je préfère le WIP quand il se transforme en chasses du comte Zaroff du futur, comme dans LES TRAQUÉS DE L’AN 2000 (1982) ou dans LES CAPTIVES DE L’ESPACE (1987).

Pour conclure sur le petit robot qui est le sujet de cet article, c’est Fred Olen Ray lui-même qui lui a donné sa voix modifiée par un vocodeur dans les premières secondes de la version originale.

- Trapard -

Autres vedettes de la catégorie Robot-Craignos :

Robot de Target Earth / Robot de Devil Girl from Mars / Robot de The Phantom Empire / Robot de The Robot vs. the Aztec Mummy / Robot de Vanishing Shadow /Robot de The Phantom Creeps / Robot de Undersea Kingdom / Robot de Superman (serial) / K1 / Ro-Man / Muffet / Robox / Robot géant des amazones de Star Crash / Robot de Flesh Gordon / 2T2 / Robot de Giant Robot / Gog / Kronos /Robot de The Space Giants / Robert / Wiki / Robots de The Lost Saucer / Robot de L’Invasion des Soucoupes Volantes / Jet Jaguar / Elias / QT-1 / Andy / Dot Matrix / Robot de The Goodies / Torg / Kryten / Robot de Dünyayi Kurtaran Adam /Robot de L’Homme Mécanique / Robot de Supersonic Man / Robot de Cosmo 2000 / Mechani Kong / Sparks / Robots de Ice Pirates / Maria (de Roboforce) / K-9Robot de The Bowery Boys Meet The Monsters / Robot de First Spaceship On Venus / « Friend » / RUR / Crow T. Robot, Gypsy & Tom Servo / Q / Tic Tac /Robowar / Robot de Frigia / Mark 1 / Kip / Doraemon / Robot de Métal Hurlant Chronicles /  Moguera / Robot de Galaxis / IG-88 / Stella / Metalogen Man / Tor /Robot de Superman Contre les Robots / Robot de Lost City / Robot de Supercar /Robot des Thunderbirds / Robot de Alien Armaggedon / Robot de Ikarie XB-1 /Robot de la série TV Superman (1951) / RuR (2) / Roscoe / Robots de Star Odyssey / Robot de La Edad de Piedra / Robot de l’épisode de La Quatrième Dimension : Oncle Simon / Stelekami / Auto / Eyeborgs / Astrul / Robot de Booby Trap / Vindicator / Robot de Bad Channels / Robots d’Alpha Cassiopée / Peebo / Robots de Super Inframan / TARS / Endhiran / Tor / Robot de Blake’s Seven / Vector & Hector / Robot des Arkonides / Robot de Yilmayan Seytan /Robots de La Guerre des Robots / Tau Zeta / Robot de L’Île aux Naufragés / Xar / JANIS 414 & BIO 2100 / Robot de Las Luchadoras contra el Robot Asesino / Robot de 3 Süper Adam / Robot de Klaun Ferdinand  a Raketa / SAM-104 / Robot de Moontrap / Decapitron / Vak & Krel / Robot de Mindwarp / Robot de Der Herr Der Welt / Minotaure / Samouraï Transformer / Klyton / Jen-Diki / Soaron & Terrasson / Robots de Wonder Woman / Orlak / Balbes / Robot de Star Virgin / Automatic Lover

Robot « cool » ou « craignos » ?

18031309271915263615610534

Cliquez ici pour rejoindre Le Groupe d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com

ne8tIb-weg19 dans Science-fiction



CHRONIQUE POUR UN WEEK-END GEEK – 7

CHRONIQUE POUR UN WEEK-END GEEK - 7 dans Nouvelle-Calédonie 13100208544615263611602685

Souvenirs, photos et anecdotes sur des Week-Ends Geeks passés, mais aussi infos sur le nouveau, c’est Chronique pour un Week-End Geek !

18061101162915263615757306 dans Nouvelle-Calédonie

DES AFFICHES, RIEN QUE DES AFFICHES !

Aujourd’hui on ouvre l’album souvenir  et on contemple les affiches des éditions 2013 à 2018 du Week-End Geek…

juTxIb-weg2013 dans Sci-Fi Club

iuTxIb-weg2014

luTxIb-weg2015

muTxIb-weg2016

puTxIb-weg2018

puTxIb-weg2017

- Morbius – (morbius501@gmail.com)

Chronique pour un Week-End Geek :

n°1 / n°2 / n°3 / n°4 / n°5 / n°6

ne8tIb-weg19



HALLOWED GROUND (2007)

HALLOWED GROUND (2007) dans Cinéma bis hN6xIb-hall1

HALLOWED GROUND (2007)

Réalisation : David Benullo

Scénario : David Benullo

Production : Daniel Grodnik

Musique : Neal Acree

Pays : États-Unis

Année : 2007

Interprètes : Jaimie Alexander, Brian McNamara, Ethan Phillips, Chloë Grace Moretz…

fN6xIb-hal2 dans Cinéma bis américain

Thème archi-connu et archi-revisité depuis DARK NIGHT OF THE SCARECROW et les CHILDREN OF THE CORN jusqu’aux JEEPERS CREEPERS… Ou comment revenir sans cesse sur les mythes surnaturels de la colonisation américaine. Dans ce sens, HALLOWED GROUND aka EVIL GROUND n’apporte rien de nouveau, si ce n’est qu’il se laisse regarder agréablement.

L’intrigue : Suite à une panne de sa voiture, Liz Chambers est forcée de rester dans la petite ville de Hope le temps que la pièce défectueuse soit livrée. Sur les lieux, elle se lie d’amitié avec une journaliste venue enquêter sur le passé nébuleux du petit village. Alors que les deux femmes visite la maison du Révérend Hathaway, le fondateur de la ville, la journaliste est assassinée par un épouvantail qui a pris vie. Rapidement, Liz se voit poursuivie par l’épouvantail, puis par les citoyens de Hope, qui voient en elle l’élue pour la résurrection du Révérend Hathaway…

fN6xIb-hal3 dans Fantastique

Le film ne se trouve qu’en VO, car il est toujours inédit en France semble-t-il. En fait, j’ai pisté cette petite série B sur Internet parce qu’à force de revoir le remake de CARRIE, j’ai fini par penser que Chloë Grace Moretz a complètement détrôné Sissy Spacek dans la peau de Carrie White. Du coup, j’ai suivi sa filmo pour revoir tous les films d’horreur dans lesquels elle a joué lorsqu’elle était fillette : le remake YQ6xIb-hal4 dans Trapardd’AMITYVILLE (2005), HEART OF THE BEHOLDER (2006), le ZOMBIE de J.S. Cardone, le remake de THE EYE (2008) et, bien sûr, le remake de MORSE produit par la Hammer (LAISSE-MOI ENTRER). Comme elle est encore très jeune, elle a ce jeu un peu figé, poupon et répétitif, mais elle arrive tout de même à donner de la dimension à certains de ses personnages. C’est la cas par exemple avec le polar KILLING FIELDS (2011) où elle joue aux côtés de Jeffrey Dean Morgan (le Negan de WALKING DEAD mais dans un rôle moins lourdingue).

Dans HALLOWED GROUND, Chloë Grace Moretz joue l’un des personnages centraux en fillette de service en quête de fuite. Mais c’est Jaimie Alexander en début de carrière elle aussi (depuis elle est la princesse Sif des THOR) qui interprète la jeune citadine traquée dans un village figé dans son propre espace-temps avec son lot de superstitions, de corbeaux et d’épouvantails vivants…

Donc rien de nouveau du côté des champs de maïs, mais le film n’est pas mauvais. Par contre petit budget oblige, il n’y a quasiment pas d’effets spéciaux. Tout se joue au contraire sur l’ambiance et la tension du spectateur.

- Trapard -

LE FILM EN ENTIER ET EN VERSION ORIGINALE :

Image de prévisualisation YouTube

18031309271915263615610534

Cliquez ici pour rejoindre Le Groupe d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com

ne8tIb-weg19



CHRONIQUE POUR UN WEEK-END GEEK – 6

CHRONIQUE POUR UN WEEK-END GEEK - 6 dans Blog 13100208544615263611602685

Souvenirs, photos et anecdotes sur des Week-Ends Geeks passés, mais aussi infos sur le nouveau, c’est Chronique pour un Week-End Geek !

18061101162915263615757306 dans Nouvelle-Calédonie

LECTURES ET OCCASES

Au stand des Échos d’Altaïr on aime vous proposer de bonnes occases : bouquins, Blu-ray, DVD, BD… Cette année encore vous devriez y trouver bien des coffrets alléchants (je me débarrasse de tous ceux de GAME OF THRONES et de THE WALKING DEAD, avis aux amateurs), quelques films SF et fantastiques, mais aussi toute une collection BD STAR WARS et encore (« encore » parce qu’on en a déjà proposé) un ou deux posters EVANGELION. Bon, j’en oublie forcément.

TqixIb-stand2 dans Nouvelle-Calédonie

Le stand pour le WEG 2016. Cliquez pour le voir en plus grand avec son coin lecture !

En dehors des occases, le stand aimerait bien vous proposer aussi, comme il y a quelques années de cela, un petit coin tranquille où vous pourrez feuilleter des livres de référence (ciné, arts graphiques, BD…) et divers magazines (français et étrangers comme Doctor Who Magazine, pour ne citer que lui). « Aimerait bien », notez le conditionnel, car nous ne savons pas encore quelle surface couvrira le stand. À moins que le Docteur nous prête gentiment son TARDIS… ce qui nous permettrait de bénéficier de plus d’espace… Robby, appelle-le tout de suite, s’te plaît !

- Morbius – (morbius501@gmail.com)

Chronique pour un Week-End Geek :

n°1 / n°2 / n°3 / n°4 / n°5

ne8tIb-weg19



STAR WARS IX : LA NOUVELLE BANDE-ANNONCE

STAR WARS IX : LA NOUVELLE BANDE-ANNONCE  dans Star Wars TaLwIb-1

La toute nouvelle et dernière bande-annonce de L’ASCENSION DE SKYWALKER est enfin disponible, de même que son affiche officielle. Visuellement superbe, elle semble annoncer une fin digne et grandiose pour la saga…

Image de prévisualisation YouTube



GODMONSTER OF INDIAN FLATS (1973)

GODMONSTER OF INDIAN FLATS (1973) dans Cinéma bis DU0wIb-god4

GODMONSTER OF INDIAN FLATS (1973)

Réalisateur : Fredric Hobbs

Scénariste : Fredric Hobbs

Producteur : Robert S. Bremson

Musique par André Brummer

Montage : Richard S. Brummer

Pays : États-Unis

Année : 1973

Interprètes : Christopher Brooks , Stuart Lancaster et E. Kerrigan Prescott…

9V0wIb-god6 dans Cinéma bis américain

Après les lapins-mutants des RONGEURS DE L’APOCALYPSE (1972) et la belette-mutante de WEASELS RIP MY FLESH (1979), j’ai eu le bonheur de suivre les péripéties du mouton-mutant de GODMONSTER OF INDIAN FLATS (1973) grâce aux choix toujours incroyables de l’éditeur américain Something Weird Video. Il semble d’ailleurs que le film ait même eu les honneurs d’une édition en Blu-Ray pour les fans hardcore. Mais le DVD a l’avantage de présenter quelques bonus très sympas, dont un film de sexploitation complètement improbable (THE GEEK, 1971) qui raconte l’histoire d’un Bigfoot qui viole une campeuse… En revanche, notre mouton-mutant est beaucoup plus soft dans ses attaques :

dX0wIb-god7 dans FantastiqueUn éleveur de moutons découvre un embryon de mutation dans son troupeau. Le mutant est emmené dans le laboratoire secret du docteur Clemens et de son fidèle assistant Mariposa. Le Dr Clemens découvre que la vieille mine dégage d’étranges vapeurs de phosphore pouvant être à l’origine de la mutation et qu’elle est aussi à l’origine de la vieille légende traitant d’un monstre qui hantait autrefois la région. Clemens met la créature dans une chambre d’incubation et le mouton-mutant se transforme rapidement en une créature de 8 pieds de haut, qui lui échappe et commence à terrifier la ville…

GODMONSTER OF INDIAN FLATS est extrêmement Z mais assez amusant. On sent bien que le réalisateur n’a pas cherché à élaborer une crédibilité quelconque pour son histoire, mais surtout qu’il a réalisé son film en très peu de temps et avec très peu de moyens. Le personnage principal est un redneck éleveur de moutons fringué avec une veste en peau de mouton, et évoluant dans un univers de Far-West où des cow-boys à l’ancienne conduisent des Jeep. On assiste à des duels alcoolisés où ça tire dans tous les sens, jusqu’à blesser un pauvre chien qui se retrouve à faire le mort, allongé sur le dos en secouant la queue. C’est pour vous annoncer la couleur et pour bien préciser que les grosses ficelles du film sont de véritables cordes d’amarrage pour pétroliers. Ce GODMONSTER OF INDIAN FLATS (1973) m’a rappelé, par certains égards, CURSE OF THE HEADLESS HORSEMAN (1972), un autre bidule bien fumeux qui traite du cavalier sans tête.

5Y0wIb-god1 dans Film des 70's

Mais le clou du spectacle ce sont évidemment les attaques du mouton-mutant qui ressemble surtout à un vieux cadavre de bovidé qui n’a pas perdu sa belle laine et qui évolue dans un monde d’éleveurs rednecks. Certaines scènes font même un peu penser à une VALLÉE DE GWANGI du pauvre. Le look craignos du mouton a été conçu par le réalisateur lui-même, qui le filme assez peu et très mal, ce qui rend ses apparitions très peu crédibles. Mais c’est aussi ce qui confère à l’ensemble du film un côté agréablement décalé.

DZ0wIb-god2 dans Trapard

Du coup, je me suis demandé si je n’allais pas venir déguisé en mouton-mutant pour rendre visite à Morbius dans son stand au Week-End Geek. Puis j’ai repensé à la chaleur du mois de novembre, ainsi qu’aux mouches qu’attireraient à coup sûr un tel costume, donc voici plutôt le film en entier et en version anglaise sur Dailymotion.

- Trapard -

18031309271915263615610534

Cliquez ici pour rejoindre Le Groupe d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com

ne8tIb-weg19



CHRONIQUE POUR UN WEEK-END GEEK – 5

CHRONIQUE POUR UN WEEK-END GEEK - 5 dans Blog 13100208544615263611602685

Souvenirs, photos et anecdotes sur des Week-Ends Geeks passés, mais aussi infos sur le nouveau, c’est Chronique pour un Week-End Geek !

18061101162915263615757306 dans Nouvelle-Calédonie

LES ENNEMIS D’ALTAÏR IV !

2UfwIb-faucheuse

Tiens, pour changer, parlons aujourd’hui de ceux qui ne semblent pas vraiment porter dans leur cœur Les Échos d’Altaïr ! Si, si, il y en a un peu, mais très peu, je vous rassure et je me rassure par la même occasion ! Mais il y en a un en particulier qui m’a toujours fasciné, oui, ce mec, présent à chaque WEG, costumé en Grande Faucheuse ratée d’Halloween (genre costume qu’on trouve au rayon enfant d’un supermarché), qui se traîne à droite et à gauche des différentes salles sans trop savoir ce qu’il fait là, avec sa grosse bedaine dans sa robe noire et sa faux dans la main. 

À chaque édition du WEG il passe devant le stand, s’arrête et observe. Ses grands yeux vides roulent alors dans tous les sens et un rictus apparaît progressivement sur son visage. J’ai beau essayer d’entrer en communication avec lui, genre « Bonjour, vous voulez un renseignement ? » ou « Ici c’est le stand des Échos d’Altaïr, un blog sur l’Imaginaire », rien, pas de contact, zéro connexion. Et il repart en me fixant droit dans les yeux, sans parler, comme il est venu. On pourrait croire que c’est un numéro de cirque, qu’il le fait parce qu’il incarne la Faucheuse. Nan, nan, nan. Il ne se comporte pas de la même façon dans les autres stands, j’ai pu l’observer de loin, en cachette, silencieusement.

« Brrr ! » me direz-vous. « Et si c’était vraiment la Faucheuse qui vient pour toi, Morbius ! » Ah, je n’y avais pas songé. Peut-être en effet. Elle s’arrête et pense peut-être : « Mer… C’est pas encore son jour ! Mais je l’aurai, je l’aurai un jour ce morpion de Morbius ! » Eh bien ce sera peut-être pour ce WEG mon pote !

En attendant, mon gars, si tu te reconnais, je te fais mon plus beau doigt d’honneur ! Et à bientôt encore cette année, même stand et même rictus j’espère ! En tout cas cette fois, promis : je ne te louperai pas. Dès que tu te pointes, je te prends en photo et je te publie sur le blog, vite fait, t’as ma promesse ! See you soon !

- Morbius – (morbius501@gmail.com)

Chronique pour un Week-End Geek :

n°1 / n°2 / n°3 / n°4

ne8tIb-weg19



L’AFFICHE : GALACTICA, LA BATAILLE DE L’ESPACE

Une affiche de film est supposée refléter à la fois l’histoire et l’esprit d’un film. Autrefois réalisées avec amour et passion, parfois volontairement exubérantes ou mensongères, les affiches étaient souvent très proches d’une œuvre d’art. Le cinéma Fantastique et de Science-Fiction en possède une extraordinaire collection que nous vous invitons à découvrir pour le plaisir.

L'AFFICHE : GALACTICA, LA BATAILLE DE L'ESPACE dans Cinéma jNYvIb-galactica7

GALACTICA, LA BATAILLE DE L’ESPACE est le titre français de la version cinématographique de l’épisode pilote diffusé, quant à lui, en trois parties à la télévision américaine, en 1978, sous le titre BATTLESTAR GALACTICA : SAGA OF A STAR WORLD. Sa durée totale véritable (car il existe des versions raccourcies) est de 135 minutes. S’en suivront 21 épisodes d’une série de space opera devenue culte aujourd’hui malgré son côté kitsch. C’est ce qui en fait son charme, dirons-nous !

Ce monstrueux pilote, puisque c’est lui qui nous intéresse ici, à la dimension cinématographique (d’où sa projection en salles un peu partout dans le monde) possédait une certaine envergure starwarsienne, ce qui lui valut d’ailleurs un procès de la part de la Fox. En effet, Ralph McQuarrie, concepteur de nombreux vaisseaux et engins de STAR WARS, de même que John Dykstra, lui-même concepteur des effets spéciaux sur le film de George Lucas, participèrent tous deux à ce méga-pilote créé par Glenn A. Larson et réalisé par Richard A. Colla.

Pour sa distribution internationale, BATTLESTAR GALACTICA bénéficia des talents de plusieurs artistes dans la réalisation de ses affiches. Nous voyons tout d’abord, ci-dessous, une ébauche réalisée par Ralph McQuarrie.

eNYvIb-galactica4 dans L'Affiche

On peut constater, étrangement, que les ennemis ne sont pas ici les Cylons mais les Ovions (créatures inserctoïdes qui font une courte apparition dans le film). Pour le reste, Boxey (l’enfant) et son chien robotisé, de même que les principaux personnages, sont déjà présents mais peu ressemblant à leur version définitive puisque les acteurs seront choisis par la suite.

La version définitive de l’affiche américaine (ci-dessous), superbement réalisée par Solie, reprend le brouillon de McQuarrie pour, cette fois, représenter les vrais personnages du pilote avec leurs vrais ennemis : les Cylons !

eNYvIb-galactica3 dans Science-fiction

Mais ma version préférée de l’affiche de GALACTICA, LA BATAILLE DE L’ESPACE demeure bien celle que l’on voit ci-dessous…

cNYvIb-galactica dans Série TV

Cette affiche magnifique est l’œuvre de Robert Tanenbaum. On y voit les colons pourchassés par les Cylons tandis que des soldats du Galactica tentent de les protéger. Dans le ciel, deux Cylon Raider tirent sur un Colonial Viper

Ci-dessous, une autre version de l’affiche avec cette fois la mention « Sensurround », « un type d’effets spéciaux sonores, exploité dans les salles de cinéma, durant les années 1970. Il consiste à synchroniser à l’action, la diffusion de puissantes vibrations sonores de très basse fréquence dans la salle. Ces vibrations et ces ondes sonores se propagent et sont censées procurer au spectateur, certaines sensations en rapport avec le film projeté. Principalement exploité lors de la sortie de quelques productions à grand spectacle, ce système d’effets spéciaux n’a été exploité que quelques années au cinéma ainsi que dans des parcs d’attraction. » (Wikipédia)

hNYvIb-galactica5

Ci-dessous, la version Jack Gaughan de l’affiche, très inspirée du design Ralph McQuarrie, laquelle servira d’ailleurs à la distribution Blu-ray du film en France.

cNYvIb-galactica2

Enfin, ci-dessous, une très jolie version japonaise de l’affiche qui mêle à la fois le style Ralph McQuarrie et la version de Robert Tanenbaum…

iNYvIb-galactica6

- Morbius – (morbius501@gmail.com)

Autres articles présents dans la catégorie L’Affiche :

Le Sixième Continent / Rencontres du Troisième Type / Bob Peak / Les 7 Cités d’Atlantis / Godzilla s’affiche / Starcrash / Mad Max Fury Road et Pan / John Berkey, King Kong et Star Wars / Valérian et la Cité des Mille Planètes / Valérian : les affiches / Blade Runner 2049 / Godzilla, King of the Monsters

18031309271915263615610534

Cliquez ici pour rejoindre Le Groupe d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com

ne8tIb-weg19



12