Catégorie

Archive pour la catégorie « B.D. »

STRAY DOG (T1)

STRAY DOG (T1) dans B.D. 15050108480515263613222884

Le blog Flynn SFFF vous présente une parution littéraire de la SF, du Fantastique ou de la Fantasy en roman ou BD. Flynn, éternel dévoreur d’ouvrages, vous décortique son bouquin du jour…

16032208390615263614080241 dans FantastiqueIshtar. Un monde oscillant entre lumière et ténèbres où se côtoient présent et passé, patrimoine et renouveau, pierres antiques et technologies nouvelles. Un monde partagé entre une surface idéalisée et une réalité plongée dans le chaos. C’est au sein de cet univers que vont se croiser deux personnes au destin incertain et que tout oppose : Aki, une jeune fille ayant perdu le goût de sourire, et Toru, un Karat, un lycan aux yeux rouges, possédé par une malédiction funeste. Ce qui les lie ? Un contrat d’obéissance qui permet de contrôler les Karat et fait de la jeune Aki la maîtresse de Toru. Fan de gothique, de magie noire, de steampunk, VanRah a développé Stray Dog pour mettre en avant cette figure fantastique méconnue qu’est celle du loup-garou. Son idée fut d’en faire ressortir tout le mystère, la magie et les problématiques qui lui sont liées. Ses lycans sont ordonnés en clans, suivent des règles et sont l’objet de malédictions qui donnent de l’ampleur et de l’intérêt à ces personnages. Son monde gothique et futuriste évoque le foisonnant univers d’Anne Rice, qui donna toute son ampleur aux personnages fantastiques. Auteure d’une dizaine de titres publiés à compte d’auteur sur le Net, star des sites américains Inkblazers et Deviantart, VanRah y affiche 283 000 pages vues régulières (930 000 en pic d’audience) pour plus de 10 000 followers ! Elle y brille par sa production manga tout autant que par ses talents reconnus d’illustratrice. Stray Dog fut élu lauréat du prix International des amateurs de comics et manga en 2011.

Petit tour du côté du manga français avec VanRah, dessinatrice et scénariste de la série Stray Dog dont le premier tome, particulièrement épais, est sorti l’été dernier. Je n’avais pas encore eu le temps de me pencher sur le pavé. Il faut dire que je ne suis pas très friand de ce genre d’histoires un peu gothique. Malgré tout, je me suis plongé dans cette lecture qui ne m’a pas forcément plu, mais ne m’a pas déplu non plus.

Comme je l’ai dit, je ne suis pas très lecteur d’univers gothique. J’ai surtout lu ce premier tome pour découvrir l’univers visuel de VanRah qui s’avère déjà bien développé. Très inspiré par les auteurs japonais, il n’en fait aucun doute, elle a su forger son propre trait et son propre style afin de se créer sa personnalité graphique. Et c’est plutôt réussi. Certes, on trouve quelques maladresses dans le dessin, certains passages montrant clairement un manque de maîtrise, malgré tout, le talent est là et c’est prometteur. Toutefois, j’avoue avoir été un peu moins emballé en ce qui concerne le scénario. Cela manque de développement et de travail sur l’écriture. C’est confus, très plat, et surtout trop classique. Les personnages manquent également de consistance, d’un truc pour les rendre plus vrais que de simples stéréotypes vus et revus. Reste tout de même que l’ensemble annonce de bonnes choses et VanRah devrait rapidement se faire un nom dans le milieu de la bande dessinée en France !

- Flynn -

(Stray Dog est publié aux éditions Glénat)

Autres livres présentés par Flynn :

Dangereuses visions : le Necronomicon en BD / Agharta : le Temps des Selkies / Le Dernier Roi des Elfes / Le Niwaâd / Moi, Cthulhu / Docteur Sleep / Saigneur de Guerre / Le Démon aux Mille Visages / Le Gardien de la Source / Universal War Two (T1) : Le Temps du Désert / Blake et Mortimer : L’Onde Septimus / Culture Geek / Attention aux Morts / Out There – volume 1 /L’Encyclopédie du Hobbit / Quantex (T1) : Le Songe des Immortels / Quantex (T2) : La Révolte des Ombres / Chroniques des Ombres / Le très grand Nettoyage / Les Pantins Cosmiques / Cornes / Le Miroir des Templiers (T1) : New Paris / Nosfera2 / Soutenez le financement de l’ouvrage « Gore – Dissection d’une Collection » / Taupe / Le Monde de Fernando / Moi, Lucifer / LŒuf de Dragon /Ghouls of Nineveh / Ténèbres 2014 / Le Piège de Lovecraft / Cagaster – tome 1 / Le Cycle d’Ardalia : Le souffle d’Aoles / Écosystématique de Fin de Monde / Agent des Ordres / Le Dieu était dans la Lune / Arthaé / Le Code du Chasseur de Primes / L’Aigle de Sang / Les Montagnes Hallucinogènes / La Dernière Terre (T1) : L’Enfant Merehdian /Destination Mars / Chroniques de Karn (T1) : Nereliath / Naturalis /Les Parias d’Engelar / Chroniques de Karn (T2) : Seuls les Dieux /La Saga de Xavi El Valent (T1) : Le Glaive de Justice / Le Roi en Jaune /Le Livre de la Création / Femmes Obscures / Le Cabinet du Docteur Black / Le Lycan Blanc / Zugzwang / Pretty Deadly – tome 1 : L’Écorcheuse / Crueler than Dead / L’Histoire des Jeux Vidéo Polémiques – Volume 2 / Ajin – tome 1 / Skin Trade / Multiple était la Lune / Hellraiser / Manhattan Ghost / L’Assassin Royal / Love in the Hell (Vol.1) / Abaak (T1)

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



ABAAK (T1)

ABAAK (T1) dans B.D. 15050108480515263613222884

Le blog Flynn SFFF vous présente une parution littéraire de la SF, du Fantastique ou de la Fantasy en roman ou BD. Flynn, éternel dévoreur d’ouvrages, vous décortique son bouquin du jour…

16022609064015263614008531 dans Flynn

Abaak est un projet BD ambitieux, celui de réaliser une grande saga de science-fiction, à la manière de Druillet et Moebius. Mais est-ce une réussite ? Écrit et dessiné par la Puvilland’s Team (Paul et Jean-Louis Puvilland), le premier tome d’Abaak, publié chez Tartamudo, est là pour nous donner une réponse.

Si la BD débute comme quelque chose d’humoristique, la suite, elle, se veut relativement sérieuse. On commence avec Sprite, un dessinateur de BD qui présente sa nouvelle création à son éditeur. Ce dernier lui refuse la publication car il veut du R-É-A-L-I-S-M-E. Après quoi, Sprite se lance dans la création d’une épopée bédéesque, narrant l’histoire de deux peuples, le Protinus dirigé par la Reine Ferhocil, et le Neutrinus, présidé par Alomegastein. Ils se partagent l’empire de Plux, mais Ferhocil veut conquérir Neutrinus pour étendre son pouvoir. Mais alors qu’elle passe à nouveau à l’offensive après de nombreuses tentatives infructueuses, Alomegastein se retrouve, lui, face à un autre problème d’envergure. Un Neutron, astéroïde inconnu, se dirige droit sur leur empire et risque de détruire Plux ! Alomegastein veut donc tenter de sauver son peuple.

Le scénario proposé par Paul et Jean-Louis Puvilland est plutôt original. Commençant par une petite introduction assez drôle, on se retrouve très vite dans une véritable aventure de science-fiction, un Space Opera avec des vaisseaux, des affrontements, etc. Sauf qu’ici on ne suit pas des humains, mais des extraterrestres. Mais le scénario est trop inégal. Ça traîne en longueur pour au final pas grand-chose, surtout qu’il n’y a que peu de rebondissements, donc rien pour relancer l’intérêt du lecteur. En plus de quoi, il est assez difficile de se plonger dans l’histoire, on lit simplement, sans s’attacher aux personnages, sans prendre part au récit ou quoi. On est totalement en dehors de ce qu’il se passe.

Graphiquement, je n’ai pas trop adhéré au style. Si celui-ci permet d’obtenir quelques planches hallucinantes dans leur construction, et vraiment belles, dans l’ensemble, le résultat est brouillon et confus. Les explosions, les effusions de couleurs flashy, etc, ça fait trop, et on finit par ne plus rien comprendre. Ce n’est pas mal dessiné, les personnages et les vaisseaux sont sympathiques, quelques scènes sont impressionnantes, mais je n’aime pas, c’est mou, ça manque de dynamisme, et ça c’est, je pense, à cause de la technique employée.

Une série qui, encore une fois, a du potentiel. Malheureusement, il est difficile de l’exploiter et la science-fiction est un genre assez ardu à maîtriser, en BD plus qu’ailleurs.

- Flynn -

Autres livres présentés par Flynn :

Dangereuses visions : le Necronomicon en BD / Agharta : le Temps des Selkies / Le Dernier Roi des Elfes / Le Niwaâd / Moi, Cthulhu / Docteur Sleep / Saigneur de Guerre / Le Démon aux Mille Visages / Le Gardien de la Source / Universal War Two (T1) : Le Temps du Désert / Blake et Mortimer : L’Onde Septimus / Culture Geek / Attention aux Morts / Out There – volume 1 /L’Encyclopédie du Hobbit / Quantex (T1) : Le Songe des Immortels / Quantex (T2) : La Révolte des Ombres / Chroniques des Ombres / Le très grand Nettoyage / Les Pantins Cosmiques / Cornes / Le Miroir des Templiers (T1) : New Paris / Nosfera2 / Soutenez le financement de l’ouvrage « Gore – Dissection d’une Collection » / Taupe / Le Monde de Fernando / Moi, Lucifer / LŒuf de Dragon /Ghouls of Nineveh / Ténèbres 2014 / Le Piège de Lovecraft / Cagaster – tome 1 / Le Cycle d’Ardalia : Le souffle d’Aoles / Écosystématique de Fin de Monde / Agent des Ordres / Le Dieu était dans la Lune / Arthaé / Le Code du Chasseur de Primes / L’Aigle de Sang / Les Montagnes Hallucinogènes / La Dernière Terre (T1) : L’Enfant Merehdian /Destination Mars / Chroniques de Karn (T1) : Nereliath / Naturalis /Les Parias d’Engelar / Chroniques de Karn (T2) : Seuls les Dieux /La Saga de Xavi El Valent (T1) : Le Glaive de Justice / Le Roi en Jaune /Le Livre de la Création / Femmes Obscures / Le Cabinet du Docteur Black / Le Lycan Blanc / Zugzwang / Pretty Deadly – tome 1 : L’Écorcheuse / Crueler than Dead / L’Histoire des Jeux Vidéo Polémiques – Volume 2 / Ajin – tome 1 / Skin Trade / Multiple était la Lune / Hellraiser / Manhattan Ghost / L’Assassin Royal / Love in the Hell (Vol.1)

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



LOVE IN THE HELL (Vol.1)

LOVE IN THE HELL (Vol.1) dans B.D. 15050108480515263613222884

Le blog Flynn SFFF vous présente une parution littéraire de la SF, du Fantastique ou de la Fantasy en roman ou BD. Flynn, éternel dévoreur d’ouvrages, vous décortique son bouquin du jour…

16020807212815263613956710 dans FantastiqueCette série est tout simplement totalement dingue ! Je ne connaissais pas du tout ce mangaka, Reiji Suzumaru, et autant vous dire que la surprise est énorme.

Love in the Hell raconte l’histoire de Rintaro, qui, à sa mort, se retrouve envoyé en enfer pour se laver de ses péchés. Pour cela, il est confié à Koyori, une jeune démone qui doit s’occuper de Rintaro afin de lui permettre de quitter l’enfer. Comment ? En le torturant !

C’est un manga assez fou, qui mélange humour et érotisme avec beaucoup de talent. C’est vachement drôle à lire et aucunement gênant par rapport à l’érotisme. Mais attention, c’est quand même bien gore ! Niveau dessin, Reiji Suzumaru est au top, un mangaka de talent à suivre de toute urgence !

- Flynn -

(Love in the Hell est publié chez Glénat)

Autres livres présentés par Flynn :

Dangereuses visions : le Necronomicon en BD / Agharta : le Temps des Selkies / Le Dernier Roi des Elfes / Le Niwaâd / Moi, Cthulhu / Docteur Sleep / Saigneur de Guerre / Le Démon aux Mille Visages / Le Gardien de la Source / Universal War Two (T1) : Le Temps du Désert / Blake et Mortimer : L’Onde Septimus / Culture Geek / Attention aux Morts / Out There – volume 1 /L’Encyclopédie du Hobbit / Quantex (T1) : Le Songe des Immortels / Quantex (T2) : La Révolte des Ombres / Chroniques des Ombres / Le très grand Nettoyage / Les Pantins Cosmiques / Cornes / Le Miroir des Templiers (T1) : New Paris / Nosfera2 / Soutenez le financement de l’ouvrage « Gore – Dissection d’une Collection » / Taupe / Le Monde de Fernando / Moi, Lucifer / LŒuf de Dragon /Ghouls of Nineveh / Ténèbres 2014 / Le Piège de Lovecraft / Cagaster – tome 1 / Le Cycle d’Ardalia : Le souffle d’Aoles / Écosystématique de Fin de Monde / Agent des Ordres / Le Dieu était dans la Lune / Arthaé / Le Code du Chasseur de Primes / L’Aigle de Sang / Les Montagnes Hallucinogènes / La Dernière Terre (T1) : L’Enfant Merehdian /Destination Mars / Chroniques de Karn (T1) : Nereliath / Naturalis /Les Parias d’Engelar / Chroniques de Karn (T2) : Seuls les Dieux /La Saga de Xavi El Valent (T1) : Le Glaive de Justice / Le Roi en Jaune /Le Livre de la Création / Femmes Obscures / Le Cabinet du Docteur Black / Le Lycan Blanc / Zugzwang / Pretty Deadly – tome 1 : L’Écorcheuse / Crueler than Dead / L’Histoire des Jeux Vidéo Polémiques – Volume 2 / Ajin – tome 1 / Skin Trade / Multiple était la Lune / Hellraiser / Manhattan Ghost / L’Assassin Royal

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



ANTHOLOGIE DE LA BANDE DESSINÉE DE SCIENCE-FICTION

ANTHOLOGIE DE LA BANDE DESSINÉE DE SCIENCE-FICTION dans B.D. 15050108480515263613222884

15120408455615263613804341 dans Science-fiction« Des pionniers des années 1930 (Buck Rogers, Flash Gordon…) aux explorateurs les plus récents (Aâma, Sillage…). Des héros de légende (L’Incal, Valérian, Lone Sloane…) aux sagas inclassables (Ohms en série, Le Transperceneige…). Des classiques du genre (La Caste des Méta- Barons, Les Naufragés du Temps, Yoko Tsuno…) aux nouveaux mythes (Les Mondes D’Aldebaran, Universal War One, Aquablue…). Des mangas (Astroboy, Captain Harlock…) aux comics (V pour Vendetta, Saga…). Le meilleur de la science-fiction en 35 extraits commentés et plus de 350 pages en bandes dessinées. »

La bande dessinée de SF et de fantastique fait partie de mes poins faibles, ou plutôt de mes lacunes. J’avoue avoir été un grand lecteur de BD dans ma jeunesse, mais aujourd’hui… Mais aujourd’hui j’essaie de me rattrapper, et cette fameuse et copieuse Anthologie de la Bande Dessinée de Science-Fiction semble être un guide plutôt intéressant pour parvenir à se repérer dans les titres les plus importants de ce vaste univers fait de bulles et de cases.

Flanquée d’une couverture d’une laideur absolue et dont seuls certains éditeurs français ont le secret, notre Anthologie de la Bande Dessinée de Science-Fiction, écrite par Vincent Bernière et publiée chez Huginn & Muninn, nous propose d’explorer le monde de la BD SF à travers six grands chapitres : Proto SF, Space odyssée, Space opera, Extraterrestre, Apocalyptique et Anticipation. Chaque chapitre s’arrête sur quelques titres que l’anthologie considère soit comme des incontournables, soit comme des pierres fondatrices ou de grands classiques. Mais dès le départ, l’auteur prévient : « Bon an, mal an, la plupart des grandes séries de bandes dessinées de science-fiction est ici rassemblée. Il se trouvera toujours un esprit fâcheux pour déplorer telle ou telle absence, discuter une catégorisation forcément subjective, mais c’est ici le jeu. » Visiblement, notre homme connaît bien l’esprit particulièrement tordu de certains fans de SF…

L’excellente idée de cette Anthologie de la Bande Dessinée de Science-Fiction est d’accompagner chaque titre présenté par quelques extraits de pages de BD issues du titre en question. Comme un extrait de film, voilà un extrait de BD, souvent sur plusieurs pages. On peut ainsi goûter non seulement à l’écriture mais aussi, bien sûr, au dessin.

Anthologie de la Bande Dessinée de Science-Fiction pourra s’adresser au novice comme à l’amateur confirmé de BD SF par sa rigueur et la qualité de son contenu. Par contre, un format un peu plus grand aurait été plus judicieux pour lire le contenu de certaines bulles (il faut presque un microscope).

On termine par un extrait de l’introduction écrite par Vincent Bernière :

« Le rôle de la bande dessinée de science-fiction est à la fois de nous divertir et de nous faire réfléchir sur notre actualité. Aussi noir que puisse être le monde d’Enki Bilal ou des frères Varenne, il y a dans tout bon récit de science-fiction une certaine jubilation dans l’anticipation. »

- Morbius -



AJIN – Tome 1

( B.D., Flynn )

AJIN - Tome 1 dans B.D. 15050108480515263613222884

Le blog Flynn SFFF vous présente une parution littéraire de la SF, du Fantastique ou de la Fantasy en roman ou BD. Flynn, éternel dévoreur d’ouvrages, vous décortique son bouquin du jour…

15072808114115263613474206 dans FlynnAjin est la série à suivre à partir de maintenant et ce, jusqu’à sa fin.

Écrite par Tsuina Miura et dessinée par Gamon Sakurai, la série parle d’une espèce d’hommes un peu particulière, celle des Ajins. Les Ajins sont des êtres immortels, dont le corps est auto-générant. Ceux-ci semblent dégoûter les humains « normaux ». Et lorsque Kei, lycéen parfaitement normal se fait renverser par un camion et revient à la vie devant ses camarades de classe, ça fait du bruit. Pris de panique face au destin qui l’attend, Kei prend la fuite, aidé par son ami Kai. Cependant, les Ajins n’étant pas en très grand nombre, en découvrir et en capturer un est le meilleur moyen d’avoir l’occasion de les étudier, de faire des expériences, etc. Kei n’aura donc pas la vie tranquille, traqué par la police et des « spécialistes » des Ajins…

Pour un seinen, Ajin est très typé shonen visuellement. Cela dit, le dessin de Gamon Sakurai est une véritable bombe, ultra-dynamique, super bien réalisé, avec des planches très belles et détaillées, son dessin dégage toutes les émotions de ses personnages avec talent. Mais une grosse partie du travail réside dans l’écriture de Tsuina Miura, fluide, bien découpée, avec une narration très agréable. On est directement pris dans l’action du récit, pas besoin de faire un effort pour s’accrocher, c’est même l’inverse, difficile de décrocher.

L’intrigue de ce premier volume pose principalement les bases mais aussi et surtout les mystères de l’intrigue qui vont se lever petit à petit. C’est très bien fait, tout est jaugé pour ne pas en dire trop, tout en ne laissant pas le lecteur dans l’incertitude. C’est donc passionnant et avec des personnages comme ceux de Ajin, dans un récit sombre, ça ne peut que fonctionner.

On attend la suite !

- Flynn -

(Ajin – Tome 1 est publié aux éditions Glénat)

Autres livres présentés par Flynn :

Dangereuses visions : le Necronomicon en BD / Agharta : le Temps des Selkies / Le Dernier Roi des Elfes / Le Niwaâd / Moi, Cthulhu / Docteur Sleep / Saigneur de Guerre / Le Démon aux Mille Visages / Le Gardien de la Source / Universal War Two (T1) : Le Temps du Désert / Blake et Mortimer : L’Onde Septimus / Culture Geek / Attention aux Morts / Out There – volume 1 /L’Encyclopédie du Hobbit / Quantex (T1) : Le Songe des Immortels / Quantex (T2) : La Révolte des Ombres / Chroniques des Ombres / Le très grand Nettoyage / Les Pantins Cosmiques / Cornes / Le Miroir des Templiers (T1) : New Paris / Nosfera2 / Soutenez le financement de l’ouvrage « Gore – Dissection d’une Collection » / Taupe / Le Monde de Fernando / Moi, Lucifer / LŒuf de Dragon /Ghouls of Nineveh / Ténèbres 2014 / Le Piège de Lovecraft / Cagaster – tome 1 / Le Cycle d’Ardalia : Le souffle d’Aoles / Écosystématique de Fin de Monde / Agent des Ordres / Le Dieu était dans la Lune / Arthaé / Le Code du Chasseur de Primes / L’Aigle de Sang / Les Montagnes Hallucinogènes / La Dernière Terre (T1) : L’Enfant Merehdian /Destination Mars / Chroniques de Karn (T1) : Nereliath / Naturalis /Les Parias d’Engelar / Chroniques de Karn (T2) : Seuls les Dieux /La Saga de Xavi El Valent (T1) : Le Glaive de Justice / Le Roi en Jaune /Le Livre de la Création / Femmes Obscures / Le Cabinet du Docteur Black / Le Lycan Blanc / Zugzwang / Pretty Deadly – tome 1 : L’Écorcheuse / Crueler than Dead / L’Histoire des Jeux Vidéo Polémiques – Volume 2

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



CRUELER THAN DEAD

CRUELER THAN DEAD dans B.D. 15050108480515263613222884

Le blog Flynn SFFF vous présente une parution littéraire de la SF, du Fantastique ou de la Fantasy en roman ou BD. Flynn, éternel dévoreur d’ouvrages, vous décortique son bouquin du jour…

15070711474415263613425565 dans FantastiqueLes zombies. On en entend un peu moins parler en ce moment, malgré le succès de The Walking Dead (comics/série) ou encore de Tokyo Ghoul (manga), Scumbag Loser (manga), I am a Hero (manga),  Highschool Of The Dead (manga) et j’en passe. Je pense qu’il y a un peu de lassitude de la part des lecteurs qui veulent autre chose que toujours les mêmes zombies, les mêmes archétypes, les mêmes stéréotypes, enfin bref, qui veulent du changement dans l’univers zombie. Cependant, ça n’empêche pas les auteurs de faire du zombie et les éditeurs d’en éditer. La preuve avec la dernière parution de Glénat Manga, Crueler than Dead, manga de Tsukasa Saimura au scénario et Kozo Takahashi au dessin. Mais qu’en est-il de cette vague zombie ? Est-elle bonne ? Ou bien mauvaise ?

Le manga démarre assez rapidement, sans poser de contexte ni quoi que ce soit d’autre. On découvre une jeune femme inconsciente avec des vêtements déchirés qui se réveille d’un coup, perdue dans une pièce en désordre total. Elle découvre un enfant coincé sous une sorte de meuble. On en sait rien de plus, on avance dans l’inconnu. La situation semble toutefois grave, mais aucune information. On sait qu’il s’agit de zombies, vu le titre et la première page, mais faisant comme si nous n’étions pas au courant… Petit à petit, la situation s’éclaircit même si le mystère persiste. On a envie d’en savoir plus même si on sait à quoi s’attendre. Pour ce qui est du pitch, c’est assez simple, voici ce que Glénat en dit :

« Elle se réveille dans un monde décharné. Elle ne sait ni qui elle est, ni où elle est. Tout ce qu’elle sait, c’est qu’elle est en danger, une proie dans un monde envahit par les zombies. Tuer, se cacher, courir encore et encore, trouver des armes, trouver à manger, fuir pour un endroit où survivre autant que possible. Et chercher à comprendre pourquoi. Pourquoi ce monde, pourquoi ces zombies… et pourquoi, elle, saine, vivante, humaine, vient de vomir…. des doigts d’humains ! »

Le scénario n’a rien de très original malheureusement, mais on s’en doutait un peu. Une chose sort quand même de l’ordinaire, le fait que le personnage principal, une jeune femme nommée Maki, soit en réalité… un zombie ou tout du moins, un ancien zombie. En effet, un vaccin a été trouvé et testé, la jeune femme fut l’un des cobayes de l’expérience ce qui lui a permis de redevenir humaine. Désormais guérie, elle cherche à survivre. Heureusement pour elle, ses « pouvoirs » de zombie sont restés, elle est donc très forte et peut combattre les zombies sans problème. Ça s’arrête ici, le reste du scénario n’a rien d’exceptionnel. On a quand même un petit côté road trip (assez classique au récit du genre), assez sympa mais sans plus. Trop simple, le récit n’amène rien de spécial ni d’original. Il faut dire que Walking Dead est passé par là et a bien creusé le sujet, du coup, c’est difficile de faire un récit de zombie qui parle vraiment aux lecteurs. Un des gros défauts du scénario c’est que trop de passages intéressants sont éclipsés. Crueler than Dead c’est un Walking Dead un peu trash. Un peu plus « réel » sur certains points, moins sur d’autres. Mais ça ne diffère pas beaucoup.

Graphiquement, ça alterne entre le bien, le très bien et le moyen. Certaines pages sont vraiment belles, d’autres sont moins réussies, un peu bâclées. C’est dans l’ensemble très lisible et dynamique, mais un peu décevant par endroit. Ça manque de régularité.

Crueler than Dead a du potentiel, c’est une certitude, maintenant, je ne vous cache pas qu’il est décevant. Au travers d’une trame plus que simpliste, les auteurs piochent, par-ci par-là, des éléments d’intrigues d’autres récits ou, tout du moins, s’en inspirent fortement pour développer leur propre récit donnant ainsi une forte impression de déjà-vu. C’est dommage, mais attendons la suite…

- Flynn -

Autres livres présentés par Flynn :

Dangereuses visions : le Necronomicon en BD / Agharta : le Temps des Selkies / Le Dernier Roi des Elfes / Le Niwaâd / Moi, Cthulhu / Docteur Sleep / Saigneur de Guerre / Le Démon aux Mille Visages / Le Gardien de la Source / Universal War Two (T1) : Le Temps du Désert / Blake et Mortimer : L’Onde Septimus / Culture Geek / Attention aux Morts / Out There – volume 1 /L’Encyclopédie du Hobbit / Quantex (T1) : Le Songe des Immortels / Quantex (T2) : La Révolte des Ombres / Chroniques des Ombres / Le très grand Nettoyage / Les Pantins Cosmiques / Cornes / Le Miroir des Templiers (T1) : New Paris / Nosfera2 / Soutenez le financement de l’ouvrage « Gore – Dissection d’une Collection » / Taupe / Le Monde de Fernando / Moi, Lucifer / LŒuf de Dragon /Ghouls of Nineveh / Ténèbres 2014 / Le Piège de Lovecraft / Cagaster – tome 1 / Le Cycle d’Ardalia : Le souffle d’Aoles / Écosystématique de Fin de Monde / Agent des Ordres / Le Dieu était dans la Lune / Arthaé / Le Code du Chasseur de Primes / L’Aigle de Sang / Les Montagnes Hallucinogènes / La Dernière Terre (T1) : L’Enfant Merehdian /Destination Mars / Chroniques de Karn (T1) : Nereliath / Naturalis /Les Parias d’Engelar / Chroniques de Karn (T2) : Seuls les Dieux /La Saga de Xavi El Valent (T1) : Le Glaive de Justice / Le Roi en Jaune /Le Livre de la Création / Femmes Obscures / Le Cabinet du Docteur Black / Le Lycan Blanc / Zugzwang / Pretty Deadly – tome 1 : L’Écorcheuse

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



PRETTY DEADLY – TOME 1 : L’ÉCORCHEUSE

PRETTY DEADLY - TOME 1 : L’ÉCORCHEUSE   dans B.D. 15050108480515263613222884

Le blog Flynn SFFF vous présente une parution littéraire de la SF, du Fantastique ou de la Fantasy en roman ou BD. Flynn, éternel dévoreur d’ouvrages, vous décortique son bouquin du jour…

15061809021115263613377684 dans FantastiqueLe très attendu Pretty Deadly est enfin arrivé chez nous, en France, dans nos librairies ! Avec Kelly Sue Deconnick au scénario et Emma Rios aux dessins, on pouvait s’attendre à lire un truc d’une grande qualité, et ce fut le cas, même mieux, puisque ce Pretty Deadly est une lecture tout simplement exceptionnelle.

Publiée chez Image Comics, la série nous plonge dans un univers très intéressant qui mêle western, fantastique et horreur. Le tout avec une petite touche poétique sanglante que l’on peut trouver dans les 2-3 premières pages de chaque chapitre, des pages qui ressemblent à un conte pour enfant avec un papillon et le… squelette d’un lapin. L’univers et la narration font partie des choses que Kelly Sue Deconnick a beaucoup travaillé, rendant la lecture particulièrement agréable. On sent qu’elle a passé du temps à développer un univers nouveau et original mais aussi sa manière de le traiter, de le présenter aux lecteurs et de le faire parler. Au final, ça donne un récit qui est captivant, passionnant de bout en bout et qui ne perd son intérêt à aucun moment. Ce qui peut plaire le plus est sans doute le ton qui est employé dans le récit, donnant à ce dernier un aspect conte sordide particulier mais attirant. Il en est de même des personnages qui ont eu droit à un travail de construction et de caractérisation de qualité, faisant d’eux des personnages uniques qui se développent au cours de l’histoire.

Scénaristiquement réussi, c’est visuellement magnifique. Le style graphique d’Emma Rios a un petit côté old school qui n’est pas pour déplaire, très sympa et très agréable à l’œil. Elle nous offre des planches d’une infinie splendeur, des combats et de l’action avec du dynamisme et un sens du détail affûté. Enfin, la colorisation de Jordie Bellaire vient donner vie aux traits de Rios avec talent !

Pretty Deadly est un comics qui mérite d’être lu. L’un de ses avantages étant que le récit dispose d’un début et d’une fin et qu’il n’y a pas besoin de plus pour l’apprécier. Cela dit, on dirait qu’une suite est possible (d’ailleurs, Glénat indique qu’il s’agit d’un tome 1), à voir maintenant si une suite se fera ou non. À voir aussi comment est-ce que la série évolue, si elle continue avec les mêmes personnages ou si elle conserve une sorte de concept pour apporter des histoires/contes différents, peut-être avec toujours ce papillon et ce lapin, je ne sais pas…

En tout cas, n’hésitez surtout pas à profiter de ce récit d’une grande qualité !

- Flynn -

Autres livres présentés par Flynn :

Dangereuses visions : le Necronomicon en BD / Agharta : le Temps des Selkies / Le Dernier Roi des Elfes / Le Niwaâd / Moi, Cthulhu / Docteur Sleep / Saigneur de Guerre / Le Démon aux Mille Visages / Le Gardien de la Source / Universal War Two (T1) : Le Temps du Désert / Blake et Mortimer : L’Onde Septimus / Culture Geek / Attention aux Morts / Out There – volume 1 /L’Encyclopédie du Hobbit / Quantex (T1) : Le Songe des Immortels / Quantex (T2) : La Révolte des Ombres / Chroniques des Ombres / Le très grand Nettoyage / Les Pantins Cosmiques / Cornes / Le Miroir des Templiers (T1) : New Paris / Nosfera2 / Soutenez le financement de l’ouvrage « Gore – Dissection d’une Collection » / Taupe / Le Monde de Fernando / Moi, Lucifer / LŒuf de Dragon /Ghouls of Nineveh / Ténèbres 2014 / Le Piège de Lovecraft / Cagaster – tome 1 / Le Cycle d’Ardalia : Le souffle d’Aoles / Écosystématique de Fin de Monde / Agent des Ordres / Le Dieu était dans la Lune / Arthaé / Le Code du Chasseur de Primes / L’Aigle de Sang / Les Montagnes Hallucinogènes / La Dernière Terre (T1) : L’Enfant Merehdian /Destination Mars / Chroniques de Karn (T1) : Nereliath / Naturalis /Les Parias d’Engelar / Chroniques de Karn (T2) : Seuls les Dieux /La Saga de Xavi El Valent (T1) : Le Glaive de Justice / Le Roi en Jaune /Le Livre de la Création / Femmes Obscures / Le Cabinet du Docteur Black / Le Lycan Blanc / Zugzwang

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



LA SF À YOM – Les Quatre Fantastiques

Yom a une passion : la science-fiction, SA science-fiction ! Films, séries télévisées, dessins animés, comics, serials… sur sa page Facebook, tout y passe, « juste pour le plaisir » nous dit-il. Et pour notre plaisir, Yom nous permet de publier ici certaines de ses critiques, de ses réflexions, de ses opinions, de ses pensées ou de ses interrogations. Aujourd’hui :

LA SF À YOM - Les Quatre Fantastiques dans B.D. 15061507002315263613367136

LES QUATRE FANTASTIQUES

La Science-Fiction en comics, c’est Fantastique !

15061507015515263613367139 dans Science-fictionBon, le jeu de mot est facile, mais je vais vous parler un peu des Quatre Fantastiques qui ont de mon point de vue permis d’amener une vraie science-fiction dans l’univers Marvel, et peut-être même dans l’univers des Comics en général.

Déjà, sur le principe, l’équipe des Quatre Fantastiques est une équipe de scientifiques (ce qui est toujours un petit plus pour plaire aux geeks). Mais surtout, après des débuts assez simplistes et terrestres, les FF (Fantastic Four, en VO) ont vite eu à faire face à des menaces cosmiques, dont le plus terrible : Galactus. Déjà, comment ne pas faire de la science-fiction avec Galactus ? Un extraterrestre surpuissant équipé d’une machinerie plus que complexe qui permet de « manger » l’énergie des planètes. Moi je dis que ça le fait bien.

Et cela a continué avec d’autres rencontres et découvertes cosmiques : les Inhumains, le Gardien, La Zone Négative, Le Surfer d’Argent, Les Skrulls (parmi lesquels le Super Skrull avait plutôt la classe), les Krees (vus dernièrement dans LES GARDIENS DE LA GALXIE), etc… En gros, toutes les bases de l’univers cosmique de Marvel. Et quand on voit la plutôt bonne réussite du film LES GARDIENS DE LA GALAXIE en 2014, je crois qu’on peut dire merci aux FF.

15061507041115263613367140 dans Yom

Et puis, le petit plus de ces héros, c’est qu’ils vivent des aventures, contrairement à beaucoup d’autres héros qui ont tendance à vivre des batailles, et autres combats, surtout ces dernières années. J’entends par là que la résolution de leurs histoires n’est pas toujours liée à un combat (même si La Chose doit quand même avoir son lot de distribution de coups de poings). C’est plus souvent l’esprit qui obtient la victoire. D’ailleurs, même si La Chose est un personnage très fort (surtout à force d’entrainement, car à l’origine il l’est moins), il n’est pas le plus fort de l’univers Marvel. Par contre, il est sûrement le plus déterminé et n’hésite pas à continuer de combattre un ennemi plus puissant que lui, une autre preuve indirecte de l’importance de la force de l’esprit dans le groupe.

Voilà, l’essentiel est dit (et je ne vais pas tout vous dévoiler non plus). J’ai vraiment de bons souvenirs de mes lectures de leurs aventures, et je vous invite à les (re)découvrir. Si vous commencez par leurs débuts en 1961, cela va paraître un peu léger, mais ne lâchez pas prise, c’est dû à l’époque, et leurs aventures vont ensuite crescendo.

- Yom -

Autres articles publiés dans la catégorie La SF à Yom :

Planète Interdite / Dragon Ball / Bataille Au-delà des Étoiles

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



AKIM, LE FILS DE LA JUNGLE

( B.D., Trapard )

AKIM, LE FILS DE LA JUNGLE dans B.D. 15050108480515263613222884

Akim est un des sous-Tarzan les plus connus de la bande-dessinée italienne éditée en France en petit format. Créé par Augusto Pedrazza et Roberto Renzi, Akim est le fils d’un consul britannique à Calcutta. Toute la famille rentre en Europe quand leur bateau fait naufrage. La mère et son fils échouent sur une plage africaine. Peu de temps après, elle est dévorée par une panthère. Jim est adopté par un gorille qui le soigne et le nourrit. Il apprend le langage des animaux et devient leur roi… Autrement dit, l’origine d’Akim n’est pas très éloignée de celle du Tarzan d’Edgar Rice Burroughs. Et comme lui, Akim a une femme (Rita) et un fils adoptif (Jim).

15021307110315263612959254 dans Trapard

La série a été créée en 1950 et fut éditée en France au cours de l’année 1958. Face au succès du personnage en France, l’éditeur «  Aventures et Voyages » décida de faire travailler directement pour eux Pedrazza et Renzi, un accord qui dura jusqu’en 1985. Les aventures d’Akim continuèrent alors avec des rééditions jusqu’en 2013.

De 1950 à 2013, le personnage d’Akim pourrait sembler immortel, ne prenant jamais une ride et évoluant dans sa jungle au grès du modernisme. Ce sont généralement les accessoires employés par les explorateurs qui pourraient créer une chronologie du modernisme exportée dans cette jungle. Ce détail pourrait à la limite différencier les aventures d’Akim et celles de Tarzan dont les auteurs et scénaristes aiment généralement situer ses intrigues vers le début du XIXe siècle.

15021307125915263612959255

Les aventures d’Akim, comme celles de Tarzan d’ailleurs, ne s’embarrassent généralement pas de crédibilité historique, et bon nombre d’histoires dessinées confrontent le fils de la jungle à des univers purement fantastiques, de magie, de sorcellerie, d’animaux ou d’insectes démesurés, d’anciennes civilisations imaginaires ou même à de la pure science-fiction et son lot de robots et autres machineries 15021307142215263612959256infernales. Dans les années 70 et 80, Roberto Renzi et Augusto Pedrazza nous propulsent même à des années lumières du simple sérial junglesque, leurs scénarios et dessins empruntant même parfois à l’iconographie des STAR WARS et autre WONDER WOMAN.

En ce moment, je profite que mon frangin ait acheté une cinquantaine de ZEMBLA et d’AKIM réédités dans les années 90 par « Mon Journal » à une famille nouméenne, pour en lire plusieurs par soirées… Et redécouvrir un pan de la BD de gare italienne, écrite et dessinée dans l’urgence des publications, et pourtant toujours aussi captivante trente ou quarante ans plus tard.

Vous pouvez trouver la liste complète des épisodes à partir de ce lien.

- Trapard -

 



CAGASTER – tome 1

( B.D., Flynn )

CAGASTER - tome 1 dans B.D. 15050108480515263613222884

Le blog Flynn SFFF vous présente une parution littéraire de la SF, du Fantastique ou de la Fantasy en roman ou BD. Flynn, éternel dévoreur d’ouvrages, vous décortique son bouquin du jour…

14082501014615263612476754 dans FlynnÀ la fin du XXIe siècle, une maladie baptisée « Cagaster » a vu le jour. Au fur et à mesure du temps, l’humanité s’est laissée contaminer par ce Cagaster, transformant les hommes en insectes géants et décimant alors les deux tiers de la population. Impossible de vivre sur les trois quarts de la planète à cause des nombreux nids d’insectes géants appelés des cages. En parallèle, une nouvelle profession s’est créée, celle d’exterminateur, des gens qui sont là pour lutter contre les insectes. En 2125, Kidow, un jeune exterminateur de 17 ans extrêmement talentueux sauve une jeune fille, Ilie. Cette dernière va alors devoir apprendre à vivre dans le monde des Cagasters…

Voici donc le pitch du tout premier manga écrit et dessiné par la talentueuse mangaka Kachou Hashimoto. Celle-ci nous offre un shônen plutôt original puisqu’il s’agit là d’une nouvelle vision du mythe du zombie, et ça, c’est vraiment génial à faire. Mélanger des sortes de Kaiju avec des zombies. En gros, on se retrouve avec des Kaiju qui peuvent contaminer leur victime en les griffant ou les mordant afin qu’elles-mêmes se transforment, et je trouve ça très cool. Surtout que ça se déroule dans un univers post-apocalyptique dont les bases sont déjà bien posées, bien développées et qui ne demandent qu’à continuer de s’étoffer. Avec ça, on a droit à des personnages assez attachants, dont un personnage principal, Kidow, bien badass avec son sabre et ses armes à feu. Le script est passionnant, et la lecture se fait avec beaucoup de plaisir, mêlant violence, grosses bébêtes et un peu d’humour.

En plus, le style de Kachou Hashimoto est assez plaisant malgré son côté un peu minimaliste dans les détails et les décors. Cela dit, ça passe très bien et le design des personnages et des Cagasters est classe, parfois même impressionnant. C’est dynamique et intuitif, ça se lit avec beaucoup de facilité, le seul souci reste que le découpage n’est pas toujours intéressant. Mais le graphisme, basique, est réussi, la mise en page et la mise en scène sont soignées.

Cagaster est pour moi un véritable coup de cœur. J’attends avec impatience la suite qui devrait pointer son nez le 3 septembre 2014. On verra bien si l’auteur parvient à maintenir l’intention du lecteur ! En tout cas, c’est un très bon début de série qui se clora à l’issue de six tomes.

Cagaster tome 1, Kachou Hashimoto (dessinateur et scénariste), éd. Glénat, p.208, 6€90.

- Flynn -

Autres livres présentés par Flynn :

Dangereuses visions : le Necronomicon en BD / Agharta : le Temps des Selkies / Le Dernier Roi des Elfes / Le Niwaâd / Moi, Cthulhu / Docteur Sleep / Saigneur de Guerre / Le Démon aux Mille Visages / Le Gardien de la Source / Universal War Two (T1) : Le Temps du Désert / Blake et Mortimer : L’Onde Septimus / Culture Geek / Attention aux Morts / Out There – volume 1 /L’Encyclopédie du Hobbit / Quantex (T1) : Le Songe des Immortels / Quantex (T2) : La Révolte des Ombres / Chroniques des Ombres / Le très grand Nettoyage / Les Pantins Cosmiques / Cornes / Le Miroir des Templiers (T1) : New Paris / Nosfera2 / Soutenez le financement de l’ouvrage « Gore – Dissection d’une Collection » / Taupe / Le Monde de Fernando / Moi, Lucifer / LŒuf de Dragon /Ghouls of Nineveh / Ténèbres 2014 / Le Piège de Lovecraft

Rejoignez le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG



12345