Catégorie

Archive pour la catégorie « Citation célèbre »

CITATION CÉLÈBRE : LA NUIT DES TEMPS

CITATION CÉLÈBRE : LA NUIT DES TEMPS  dans Citation célèbre 19010205503815263616056385« Dehors, c’était une tempête blanche, un blizzard à 200 à l’heure. Folle de détresse, aveugle, nue, elle s’enfonça dans les rasoirs du vent. Le vent s’enfonça dans sa chair en hurlant de joie, la souleva, et l’emporta dans ses bras vers la mort. Elle se débattit, reprit pied, frappa le vent de ses poings et de sa tête, le défonça de sa poitrine en hurlant plus fort que lui. La tempête lui entra dans la bouche et lui tordit son cri dans la gorge. »

(La Nuit des Temps – René Barjavel)



CITATION CÉLÈBRE : LES SEIGNEURS DE L’INSTRUMENTALITÉ

CITATION CÉLÈBRE : LES SEIGNEURS DE L’INSTRUMENTALITÉ  dans Citation célèbre 18122008212115263616043203« La forme dorée sur les marches d’or tremblait et voltigeait comme un oiseau devenu fou – comme un oiseau doué d’un intellect et d’une âme, et pourtant poussé à la folie par des extases et des terreurs au-delà de l’humaine compréhension – des extases incarnées momentanément dans la réalité par l’exécution d’un art superlatif. Un millier de mondes regardaient. »

(Les Seigneurs de l’Instrumentalité – 1 – Cordwainer Smith)



CITATION CÉLÈBRE : L’HERBE DU TEMPS

CITATION CÉLÈBRE : L'HERBE DU TEMPS dans Citation célèbre 18082502090515263615862128« Je, moi, l’étincelle d’esprit qui est ma conscience vit dans un endroit qui n’est ni lieu ni temps. La durée objective de mon existence est de cent dix ans, mais de mon propre point de vue conscient je suis immortel – la conscience de ma propre conscience ne peut jamais cesser d’être. Je suis un bébé suis un garçon suis un jeune homme suis un vieillard agonisant entre des draps blancs. Je suis tous ces moi ai toujours été tous ces moi serai toujours tous ces moi dans le lieu où vit mon esprit dans un instant éternel détaché du temps… »

(L’Herbe du Temps / 1970 / Norman Spinrad)



CITATION CÉLÈBRE : LE MONDE VERT

CITATION CÉLÈBRE : LE MONDE VERT dans Citation célèbre 18080208422215263615831596« Obéissant à une loi inéluctable, toutes choses croissaient, se développaient dans le désordre et l’étrangeté. La chaleur, la lumière, l’humidité étaient constantes. Elles l’étaient depuis… personne ne savait depuis combien de temps. « Depuis quand… ? » « Pourquoi… ? » C’étaient là des questions que nul n’avait plus l’idée de poser. Réfléchir n’avait plus de sens. Dans ce monde, un seul problème se posait : croître. C’était le règne du végétal. C’était un monde qui ressemblait à une serre. »

(Le Monde Vert / 1962 / Brian Aldiss)



CITATION CÉLÈBRE : LA PLANÈTE DES SINGES

CITATION CÉLÈBRE : LA PLANÈTE DES SINGES dans Citation célèbre 17041012594715263614974110« Ce qui nous arrive était prévisible. Une paresse cérébrale s’est emparée de nous. Plus de livres : les romans policiers sont même devenus une fatigue intellectuelle trop grande. Plus de jeux ; des réussites, à la rigueur. Même le cinéma enfantin ne nous tente plus. Pendant ce temps, les singes méditent en silence. Leur cerveau se développe dans la réflexion solitaire… et ils parlent. »

(La Planète des Singes / 1963 / Pierre Boulle)



CITATION CÉLÈBRE : LA CHAMBRE D’ÉPOUVANTE

CITATION CÉLÈBRE : LA CHAMBRE D’ÉPOUVANTE   dans Citation célèbre 17010912404915263614760533« À l’étage, seul dans la chambre noire, Willie est couché au fond de son grand lit froid : un atome humain, minuscule et rigide, trop figé par la peur pour même tirer les draps sur son visage. Il observe, les yeux fixes et dilatés, une grande ombre sur ce plafond si haut qu’il en est invisible. Elle prend forme petit à petit et se tord de hideuse façon pour devenir une immense main. »

(La Chambre d’Épouvante – The Room of Fear / 1904 / W. H. Hodgson / éd. Encrage)



CITATION CÉLÈBRE : DEUXIÈME CHANCE

CITATION CÉLÈBRE : DEUXIÈME CHANCE dans Citation célèbre 16102409293315263614578012« Je me demande l’effet que ça ferait de voir un match joué par des humains comme jadis, dit Jay.

- Moi, dis-je, je me demande l’effet que ça ferait de simplement voir un humain en chair et en os. Je n’ai pas tout à fait deux cents ans et il n’en reste plus un seul depuis quatre bons siècles. Tu viens avec moi au salon de graissage ? Si je ne me fais pas graisser aujourd’hui, je risque de rouiller. Et pour le match de demain, tu tiens le pari ? Les White Sox ont leur deuxième chance à jouer, cette deuxième chance que n’ont pas eu les humains… Continuons à faire ce que nous pouvons pour maintenir leurs traditions vivantes. »

(Deuxième Chance / Fantômes et Farfafouilles / Fredric Brown)



CITATION CÉLÈBRE : ESCARMOUCHE

CITATION CÉLÈBRE : ESCARMOUCHE dans Citation célèbre 16082311070615263614446667« Supposons que la race humaine, une fois qu’elle s’aventurerait dans l’espace, trouve une planète où les humanoïdes sont dominés par les machines, forcés de travailler, de penser, d’exécuter des projets de machines, non des projets humains, pour le seul bénéfice des machines. Une planète où les plans humains ne seraient absolument pas considérés, où aucun travail, aucune pensée des humains ne profiterait aux humains, où ils ne bénéficieraient d’aucun soin autre que ceux de l’entretien, dans la seule intention qu’ils continuent de fonctionner pour le plus grand bien et la plus grande gloire de leurs maîtres mécaniques.

Que feraient les humains dans un cas pareil ? »

(Escarmouche / Clifford D. Simak)



CITATION CÉLÈBRE : L’ODYSSÉE MARTIENNE

CITATION CÉLÈBRE : L’ODYSSÉE MARTIENNE dans Citation célèbre 16080901205415263614418896« Le Martien n’était pas vraiment un oiseau. Il ne ressemblait même pas à un oiseau, sauf au premier abord. Il avait un bec, pas de doute, et quelques appendices emplumés, mais le bec n’en était pas vraiment un. Il était flexible ; je voyais le bout se balancer lentement de droite et de gauche ; si vous voulez, ça tenait le milieu entre un bec et une trompe. Le Martien avait des pieds à quatre orteils et des choses à quatre doigts, il faut bien les appeler des mains, je suppose, et un petit corps plutôt rond, et un long cou terminé par une petite tête… et ce bec. Il était un peu plus grand que moi et… Mais Putz l’a vu. »

(L’Odyssée Martienne / Stanley G. Weinbaum)



CITATION CÉLÈBRE : LES CAVERNES D’ACIER

CITATION CÉLÈBRE : LES CAVERNES D'ACIER dans Citation célèbre 16053112273715263614271750« Mais pourquoi donner aux robots une forme humaine ?

- Parce que la forme humaine est, dans toute la nature, celle qui donne le meilleur rendement. Nous ne sommes pas des animaux spécialisés, monsieur Baley, sauf au point de vue de notre système nerveux, et dans quelques autres domaines. Si vous désirez construire un être mécanique, capable d’accomplir un très grand nombre de mouvements, de gestes et d’actes, sans se tromper, vous ne pouvez faire mieux qu’imiter la forme humaine. »

(Les Cavernes d’Acier / Isaac Asimov)



12345...9