Catégorie

Archive pour la catégorie « Citation célèbre »

CITATION CELEBRE : LA PLANETE OUBLIEE

CITATION CELEBRE : LA PLANETE OUBLIEE dans Citation célèbre 13030309115415263610923413« Le navire de prospection spatiale Téthys fut le premier astronef à se poser sur la planète sans nom. C’était une planète admirable à bien des égards. Elle possédait des océans nombreux que le soleil tout proche chauffait si généreusement qu’un perpétuel écran de nuages les cachait à la vue – comme il cachait la plus grande partie du sol. Il y avait des montagnes et des continents, des îles et des hauts plateaux. Il y avait le jour et la nuit, le vent et la pluie. La température moyenne se situait dans les limites auxquelles les êtres humains pouvaient aisément s’adapter. Le climat était plutôt tropical, mais pas désagréable. »

(La Planète Oubliée / Murray Leinster)

(Les Echos d’Altaïr ne sont en aucun cas responsables des liens publicitaires présents dans les textes)



CITATION CELEBRE : LE PORTRAIT DE DORIAN GRAY

CITATION CELEBRE : LE PORTRAIT DE DORIAN GRAY dans Citation célèbre 12121709113315263610673362« L’âme et le corps, le corps et l’âme – quel mystère en eux ! Il y a de l’animalité dans l’âme, et le corps a ses moments de spiritualité. Les sens sont capables de raffiner, et l’intellect est capable de dégrader. Qui peut dire où s’arrête l’élan charnel, où commence l’élan psychique ? Quelle superficialité dans les définitions arbitraires des psychologues ordinaires ! Et pourtant, quelle difficulté à trancher entre les affirmations des diverses écoles ! L’âme est-elle un fantôme habitant la demeure du péché ? Ou le corps est-il vraiment situé à l’intérieur de l’âme, comme le pensait Giordano Bruno ? Mystère que la séparation de l’esprit d’avec la matière, mais mystère aussi que l’union de l’esprit et de la matière. »

(Le Portrait de Dorian Gray / Oscar Wilde)

(Les Échos d’Altaïr ne sont en aucun cas responsables des liens publicitaires présents dans les textes)



CITATION CELEBRE : C’EST DU BILLARD !

« Yorge s’allongea alors sur la couche moelleuse, appuya ses bras sur les suceurs, ferma la coupole hibernatrice. Lentement le froid s’insinua en lui jusqu’à ce qu’il perdit conscience ; puis les pompes s’activèrent en son sang, drainé à travers les filtres, s’écoula de ses veines pour revenir, purifié. Les jets de parfum lavèrent son corps, les ventilateurs massèrent sa peau. La chaleur revint progressivement en lui. Ses membres lui semblaient légers, son cerveau vide de toute pensée. »

(Philippe Curval / C’est du Billard !)

(Les Échos d’Altaïr ne sont en aucun cas responsables des liens publicitaires présents dans les textes)



CITATION CELEBRE : LES SABLES DE MARS

« Derrière les parois de l’appareil, la cruelle nuit martienne régnait partout, une nuit cloutée d’étoiles à l’éclat inerte, acérées comme des épingles. La pâle lueur de Deimos éclairait vaguement le paysage d’une phosphorescence glaciale tandis qu’à l’est, Jupiter, l’astre le plus lumineux du ciel, se levait dans toute sa gloire. Mais à l’intérieur de l’avion désemparé, les pensées des quatre hommes s’envolaient encore à six cents millions de kilomètres plus loin du soleil. »

(Arthur C. Clarke / Les Sables de Mars)

(Les Échos d’Altaïr ne sont en aucun cas responsables des liens publicitaires présents dans les textes)



CITATION CELEBRE : LA MACHINE A EXPLORER LE TEMPS

CITATION CELEBRE : LA MACHINE A EXPLORER LE TEMPS dans Citation célèbre 12111811482115263610565492« J’ai déjà exposé, jeudi dernier, à quelques-uns d’entre vous, les principes de ma machine pour voyager dans le Temps, et je vous l’ai montrée telle qu’elle était, mais inachevée et sur le métier. Elle y est encore maintenant, quelque peu fatiguée par le voyage, à vrai dire ; l’une des barres d’ivoire est fendue, et une traverse de cuivre est faussée ; mais le reste est encore assez solide. Je pensais l’avoir terminée le vendredi ; mais vendredi, quand le montage fut presque fini, je m’aperçus qu’un des barreaux de nickel était trop court de deux centimètres et demi exactement, et je dus le refaire, de sorte que la machine ne fut entièrement achevée que ce matin. »

(Herbert George Wells / La Machine à Explorer le Temps)

(Les Échos d’Altaïr ne sont en aucun cas responsables des liens publicitaires présents dans les textes)



CITATION CELEBRE : LE SEIGNEUR DES ARAIGNEES

CITATION CELEBRE : LE SEIGNEUR DES ARAIGNEES dans Citation célèbre 12110409564515263610512134« Cette ville ressemblait à une énorme bâtisse s’étendant dans la jungle. On aurait dit qu’elle avait poussé dans la jungle, qu’elle en faisait partie intégrante. Elle était en vieille obsidienne sombre et, dans ses fissures, là où la terre était tombée, poussaient de petits arbres. On apercevait des ziggourats et des dômes qui semblaient flotter dans le demi-jour. Rien de plus simple que d’imaginer qu’il s’agissait de quelque monstruosité de la nature. Les pierres avaient pu flotter et se solidifier dans l’apparence d’une ville. »

(Michael Moorcock / Le Cycle du Guerrier de Mars : Le Seigneur des Araignées)



CITATION CELEBRE : LA FAUNE DE L’ESPACE

CITATION CELEBRE : LA FAUNE DE L'ESPACE dans Citation célèbre 12102411100915263610472317« Zorl rôdait inlassablement. La nuit noire, sans lune et presque sans étoiles, cédait comme à regret sa place à une aube rougeâtre et désolée qui se levait à la gauche de Zorl. Pour le moment, la lumière naissante était pâle et n’annonçait aucune chaleur. Elle dévoilait, en s’étalant, un paysage de cauchemar. »

(A.E. Van Vogt / La Faune de l’Espace)



CITATION CELEBRE : LA LEGION DE L’ESPACE

CITATION CELEBRE : LA LEGION DE L'ESPACE dans Citation célèbre 12101609500115263610439962« Ils poursuivirent leur route à travers le cristal noir de l’espace interstellaire fourmillant d’étoiles. Les quatre hommes, qui dormaient à peine, étaient à bout de nerfs. Seul Jay Kalam gardait sa courtoisie et son calme coutumiers. John Star était blême et ses yeux brûlaient d’inquiétude. Hal Samdu grommelait sans cesse, crispant ses poings énormes et menaçant des ennemis imaginaires. Même Giles Habibula maigrissait, et la peau pendait sous ses yeux creusés et plombés. Jour après jour, le Soleil s’amenuisait. Bételgeuse et Rigel le faisaient paraître minuscule ; bientôt, il ne fut plus qu’une petite étoile blanche perdue parmi les splendeurs d’Orion. »

(Jack Williamson / La Légion de l’Espace)



CITATION CELEBRE : BILBO LE HOBBIT

CITATION CELEBRE : BILBO LE HOBBIT dans Citation célèbre 12100212492015263610386728« Dans un trou vivait un hobbit. Ce n’était pas un trou déplaisant, sale et humide, rempli de bouts de vers et d’une atmosphère suintante, non plus qu’un trou sec, nu, sablonneux, sans rien pour s’asseoir ni sur quoi manger : c’était un trou de hobbit, ce qui implique le confort. »

(JRR Tolkien / Bilbo le Hobbit)



CITATION CELEBRE : LES ETRES DE L’ABIME

CITATION CELEBRE : LES ETRES DE L'ABIME dans Citation célèbre 12092412561015263610355147« Devant nous, au nord, un rai de lumière jaillit, montant vers le zénith. Il avait surgi derrière la montagne déchiquetée vers laquelle nous nous dirigions depuis le matin. Le rayon lumineux transperça une sorte de colonne de brume bleue dont les bords étaient aussi vivement délimités que la pluie tombant des extrémités d’une nuée d’orage. On aurait dit un faisceau de projecteur pénétrant l’azur, mais ne projetant aucune ombre. »

(Abraham Merritt / Les Êtres de l’Abîme / nouvelle publiée en 1918)



123456...9