Catégorie

Archive pour la catégorie « Club des entités »

LE CLUB DES ENTITÉS DE LA 13e DIMENSION – éd. 2

LE CLUB DES ENTITÉS DE LA 13e DIMENSION - éd. 2 dans Club des entités 15072601010915263613469238

Savants fous, créatures étranges, objets inconnus, robots colorés, insectes géants, astronefs incontrôlables, aliens menaçants, héros sans scrupules, affiches loufoques, artistes déments, dangereuses visions : rien ne vous sera épargné. Bienvenue dans le Club des Entités de la 13e Dimension, le CE13D…

AVERTISSEMENT

Certaines entités se seraient-elles emparées des 3375 images disparues des Échos d’Altaïr ? Il semblerait en effet… Nous avons reçu récemment un ultimatum dont nous vous livrons la teneur ici :

« Le CE13D contrôle désormais Altaïr IV. Nous retenons en otage vos 3375 images 2D dans notre 13e dimension. Elles ne vous seront rendues que lorsque vous vous serez converti à chacune de nos dimensions. Certes, cela devrait prendre du temps, mais l’accession à notre univers ne se fait pas sans labeur ni souffrance. Et si vous étiez tenté de négliger notre ultimatum, nous nous verrions dans l’obligation d’annihiler ce blog pour en implanter un autre à la surface d’Altaïr IV… Morbius, prenez garde ! »

Impossible ! Altaïr IV ne cédera pas au chantage, qu’on se le dise !

15080207225115263613480247 dans Club des entités

Illustration d’Alf Feldstein.

THE UNPLEASANT PROFESSION OF JONATHAN HOAG

15080207253215263613480250« … Ils riaient de lui, le harcelait, cherchant à lui faire faire un faux mouvement. Il le savait, ils complotaient contre lui depuis des jours, cherchant à le pousser à bout. Ils le traquaient dans chaque miroir de la maison, disparaissant lorsqu’il tentait de les y saisir. Les fils de l’Oiseau… »

(The Unpleasant Profession of Jonathan Hoag, de Robert A. Heinlein, éd. New English Library, 1976)

COMMENT SERVIR L’HOMME

Le servir ou l’asservir ?… Dans LA QUATRIÈME DIMENSION, bien éloignée de notre 13e dimension, les Kanamites débarquent sur Terre dans une volonté de paix et avec un livre merveilleux : « Comment servir l’Homme ». Mais il faut toujours se méfier des bonnes intentions…15080207274615263613480254

« Monsieur Chambers, un secrétaire de l’ONU, dans un vaisseau spatial, se remémore le jour où les Kanamites sont arrivés sur Terre avec une volonté de paix pour l’humanité tout entière. Lors d’un colloque, l’un de leurs représentants a laissé un livre après avoir apporté son message d’espoir pour soigner tous les maux de la planète et des humains. Après de nombreuses recherches pour déchiffrer cet ouvrage, les scientifiques ont pu déchiffrer le titre : « Comment servir l’homme ». Ce titre souleva l’enthousiasme de la population. Des voyages furent organisés en direction de la planète de ces sympathiques (?) visiteurs… » (Wikipédia).

MAIS…

http://www.dailymotion.com/video/xyvvbv

Basé sur une nouvelle écrite par Damon Knight (Pour Servir l’Homme, 1950), cet épisode diffusé le 2 mars 1962 voit Richard Kiel (Requin dans les James Bond) incarner l’extraterrestre principal. Un must de THE TWILIGHT ZONE, notre zone crépusculaire préférée…

15080207262915263613480251

Illustration d’Ed Valigursky.

 IMPERIOUS LEADER OU SUPRÊME DICTATEUR

Difficile de décrire l’Imperious Leader (Suprême Dictateur, en français) de GALACTICA 1978…Le CE13D a pu cependant glaner quelques informations éparses à son sujet.

15080207285815263613480255

C’est ainsi que l’on apprend qu’il a été conçu pour ressembler à la race reptilienne déjà à l’origine des Cylons. Il posséderait trois cerveaux distincts, d’où cette tête volumineuse, laquelle expliquerait son aptitude pour la stratégie, nous dit-on… Dès qu’un Suprême Dictateur est détruit, un autre prend la relève. Oui, remarquez, c’est déjà le cas sur la planète Terre. L’acteur Dick Durock lui prête son corps et le regretté Patrick Macnee (John Steed dans CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR) lui prête sa voix.

Image de prévisualisation YouTube

BIBLIOTHÈQUE INTERSIDÉRALE 

15080207294915263613480257

Stan Barets, dans son Science-Fictionnaire volume 2 (éd. Denoël), nous parle de la bibliothèque de SF idéale. Mais il se presse bien de nous rappeler une chose essentielle :

« … Il ne faut pas négliger un fait. Les voies de la S.-F. – comme celles du Seigneur – sont impénétrables. Plus d’un fan peut en témoigner, on se fait souvent surprendre par de petits textes, vite écrits, mal fagotés, qui laissent cependant des impressions mémorables. C’est le syndrome de Rimbaud : « J’aimais les peintures idiotes, dessus de portes, décors, toiles de saltimbanque ; la littérature démodée, latin d’église, livres érotiques sans orthographe, roman de nos aïeules, contes de fées, petits livres de l’enfance, opéras vieux, refrains niais, rythmes naïfs. »

N’hésitez pas à partir à la découverte.

Comme dit Robert Sheckley : « Un lecteur de S.-F. est mieux armé que quiconque pour affronter l’avenir. »« 

15080207303815263613480258

L’ORDINATEUR EN 2004

À quoi pourra bien ressembler un ordinateur maison (home computer) en l’an 2004 ?… C’est ce que l’on se demandait déjà en 1954, soit 50 ans avant. Et voici les conclusions des éminents scientifiques de la RAND Corporation de l’époque : l’ordinateur maison ressemblera forcément… à une maison. La preuve par l’image :

15080207312615263613480259

Pour voir l’image en plus grand et lire sa légende, cliquer ici.

Une chance que nos chers scientifiques de la RAND Corporation n’ont pas inventé l’ordinateur portable…

15080212481915263613481205

RECETTE GALACTIQUE : DANGEREUX COCKTAIL

Vous voulez goûter à un véritable explosif issu de la 13e dimension ? Prenez garde ! Le CE13D se dégage de toute responsabilité en cas d’absorption de ce breuvage dénommé Gargle blaster pan-galactique. L’entité Douglas Adams en est à l’origine dans son Guide du Routard Galactique, ouvrage universellement connu et pratique pour trouver sa bonne étoile dans la galaxie. Il avoue lui-même :

« Cette boisson a un effet très violent, comparable à celui d’avoir le crâne heurté par un gros lingot d’or entouré d’une rondelle de citron. Son créateur a donné le meilleur des conseils : ne jamais en boire plus de deux. »

Mais en fait, ce fameux Gargle blaster pan-galactique, qualifié de « meilleure boisson dans l’existence », est une création de Zaphod Beeblebrox, originaire de Bételgeuse. Wikipédia nous dit : « Tout comme son cousin Ford Prefect, Beeblebrox est natif de Bételgeuse. Ayant commencé sa carrière dans des équipages de vaisseaux marchands, il mène ensuite une vie d’aventurier, avant de devenir président du Gouvernement galactique impérial. Dans ce poste, il ne détient aucun pouvoir, mais sa mission est de détourner l’attention de l’opinion publique des personnes qui exercent réellement le pouvoir. »

Et maintenant, la recette : (recettes-de-geek.fr)

15080212490715263613481206

Ingrédients :

  • 1 part de Bourbon ou de Vodka
  • 1 part de Schweppes lemon (ou mieux, de Schweppes bitter lemon, si vous êtes en Belgique).
  • 1 part de Gin
  • 1 part de Schnapps à la menthe

Juste assez de colorant alimentaire bleu pour donner une légère teinte bleutée.

  • Un morceau de sucre
  • Colorant alimentaire jaune
  • 3 glaçons
  • Extrait de cannelle
  • Angostura
  • Une olive

Préparation :
Mélangez les cinq premiers ingrédients et réfrigérez. Ensuite, prenez un morceau de sucre et laissez-le absorber 1 millilitre d’extrait de cannelle et 1 goutte de colorant alimentaire jaune.
Placez trois cubes de glace dans un verre et versez le mélange réfrigéré sur ces derniers. Déposez le sucre et imbibé laissez reposer. Ajoutez une rasade d’Angostura, et posez une olive à côté du verre. Buvez, mais avec précaution.

Bonne dégustation, mais avec modération…

À LA PROCHAINE DIMENSION

Il est temps à présent de vous quitter sur cet apéritif explosif. Le Club des Entités de la 13e Dimension ne supportant pas une exposition prolongée à votre regard incrédule reviendra malgré tout, très vite, hanter vos dimanches bien tranquilles avec de nouveaux spécimens, de nouveaux extraits, de nouveaux objets issus des différents coins de l’univers. Il vous laisse méditer cette citation :

15080212495815263613481208

« La race humaine est connue pour ses facultés d’adaptation. Nous pouvons modifier nos caractères physiques et psychologiques, notre mode de vie pour faire face à toute situation imprévue. S’adapter ou périr. De tous les êtres qui se sont trouvés devant cette alternative, l’homme est celui qui l’a toujours résolue le mieux. Plus caméléon que le caméléon lui même, déterminé à survivre quoi qu’il en coûte aux autres où à lui même. » (épisode Le Caméléon, série AU-DELÀ DU RÉEL)

- CE13D -

15072601010915263613469238



LE CLUB DES ENTITÉS DE LA 13e DIMENSION – éd.1

LE CLUB DES ENTITÉS DE LA 13e DIMENSION - éd.1 dans Club des entités 15072601010915263613469238

Savants fous, créatures étranges, objets inconnus, robots colorés, insectes géants, astronefs incontrôlables, aliens menaçants, héros sans scrupules, affiches loufoques, artistes déments, dangereuses visions : rien ne vous sera épargné. Bienvenue dans le Club des Entités de la 13e Dimension, le CE13D…

AVERTISSEMENT

Vous n’avez pas encore votre carte de membre ? Trop humain pour être entité, créature mutante ou alien dégénéré ?… Un petit effort et vous y parviendrez. N’attendez pas de moi la recette. Vous la trouverez tout seul, un jour ou l’autre, au fil de vos lectures ou de vos visions cinéphiles dans les territoires de l’Imaginaire. Mais lorsque vous l’aurez essayée, il sera trop tard pour revenir en arrière. Sachez que l’on ne joue pas impunément avec la 13e dimension…

15072601330215263613469252 dans Club des entités

A SCENT OF NEW-MOWN HAY

15072601445915263613469255« … Le plus horrible était que la victime ne mourait pas… Cette chose ne tuait pas. Cela n’était pas nécessaire. Il n’était pas dans son intérêt de tuer. Elle mêlait ses cellules à celles de sa victime.

Cette fusion donnait une créature à l’apparence encore humaine mais dont la substance n’était qu’une masse fongueuse. On obtenait ainsi une chose qui pouvait voir et se mouvoir et qui gardait peut-être quelques traces de pensées. Des pensées qui, en tout cas, n’auraient jamais qu’un seul but. Celui de contaminer les autres… »

(A Scent of New-Mown Hay, de John Blackburn, éd. New English Library, 1976)

LA MISSION DES DARIENS

15072601571415263613469262

Mais quelle est donc cette étrange cité ? Qu’abritent ses tours, ses bâtiments ? Où peut bien mener cette longue avenue centrale ?… La seule solution pour le savoir : embarquez à bord d’un Aigle de la base Alpha de COSMOS 1999 et découvrez l’épisode complet en français…

« Un énorme vaisseau croise la route de la Lune et lance un S.O.S.. Un Aigle avec à son bord une équipe médicale et scientifique se rend sur ce qui s’avère être un gigantesque vaisseau de transport parti depuis plus de 900 ans de sa planète d’origine. Les habitants sont les Dariens qui tentent de survivre depuis que des explosions ont détruit la plupart des installations et divisé les survivants en deux camps : les « civilisés », au nombre de 19, et les autres, beaucoup plus nombreux, vivant de façon primitive. John et Victor finiront par découvrir que les « civilisés » sont en fait anthropophages et essaient d’attirer les Alphans pour assurer leurs besoins nutritifs. » (Wikipédia)

Image de prévisualisation YouTube

« I’M THE KING OF THE WORLD ! »

ROBOT – ROBOT- ROBOT – ROBOT – ROBOT – ROBOT – ROBOT – ROBOT

15072602074515263613469265

Oui, c’est ce que pourrait s’écrier ce robot géant japonais. Cependant, il n’est qu’un simple jouet à la merci des enfants, et des grands enfants que nous sommes. Peut-être qu’un jour il aura la chance d’affronter Goldorak en chair et en os, pardon, en ressorts et en acier. En tout cas, les armées de Véga ne l’auraient sans doute pas renié, à condition qu’il puisse voler comme tous les Golgoths, bien sûr…

UNE MANTE PAS SI RELIGIEUSE

Cette magnifique mante religieuse géante, qui fait hurler de peur cette pauvre femme sans défense (oui, sans insecticide que peut-elle faire ?) s’est échappée du film LA CHOSE SURGIE DES TÉNÈBRES (The Deadly Mantis, 1957).

15072602175315263613469269

Souvenez-vous de notre Drive-in daté du 4 mai 2013 (mon Dieu, déjà !) où notre dévoué Trapard s’attaquait à la bestiole, et lui aussi sans insecticide ! Mais il a survécu, heureusement. L’insecte vedette du film a été religieusement conçu par un certain Fred Knoth, déjà coupable d’avoir utilisé ses talents d’artiste en effets spéciaux sur des films comme L’HOMME QUI RÉTRÉCIT (de Jack Arnold, 1957) ou L’OASIS DES TEMPÊTES. Une belle réussite dans l’ensemble, sauf lorsqu’elle vole…

À LA CONQUÊTE DE L’UNIVERS

15072602455515263613469284

Avec le X Ray Gun, inutile de vous dire que vous pouvez partir explorer l’univers en toute confiance car nul ne saura vous défier, à moins d’être fou ! Essayé et approuvé par les plus grands conquérants du cosmos, le X Ray Gun est issu des technologies les plus sûres. Son rayon mortel a déjà servi à Flash Gordon, Buck Rogers, James T. Kirk, le commandant Koenig, Barbarella, Stella Star et tant d’autres. L’Empire de Palpatine envisage même d’équiper ses légendaires Stormtroopers du X Ray Gun car son rayon ne peut jamais rater sa cible. Oui car son rayon unique peut contourner les obstacles afin d’atteindre la victime. Incroyable, n’est-ce pas ?

MORBIUS, DICTATEUR IMPITOYABLE

15072603201515263613469287Usurpation d’identité ! Morbius s’avère être, dans la dimension DOCTOR WHO, un dangereux criminel de guerre ! « Seigneur du Temps, Morbius est un dictateur impitoyable. Il dirige le Haut Conseil de Gallifrey et veut utiliser ses pouvoirs pour conquérir d’autres planètes au lieu de les observer. Il a des millions de partisans et d’admirateurs. » (Encyclopédie des Personnages Doctor Who, page 120, éd. Huginn & Muninn)

Mais pourquoi diable sont-ils allés greffer le cerveau de Morbius sur un monstre mutant fait à partir d’humain, de chien et de Birastrop ? Oui, car tout ce qu’il reste de Morbius n’est plus qu’un cerveau enfermé dans une bulle de plastique ! 

Image de prévisualisation YouTube

« Le Tardis se pose sur Karn, une planète dévastée, non loin de Gallifrey sur laquelle de nombreux vaisseaux semblent s’être écrasés. Le Docteur pense que le TARDIS a été entraîné de force par les Seigneurs du Temps et refuse de bouger. Non loin de là, les sœurs de Karn, une société de femme sorcières proches des Seigneurs du Temps, s’inquiètent car la flamme de la vie qu’elles sont censés surveiller, commence à s’éteindre. Elles gardent aussi un élixir permettant de vivre éternellement et pensent que le Docteur et Sarah Jane sont venus le voler. Elles usent de leur pouvoir pour s’emparer du TARDIS. » (Wikipédia)

À LA PROCHAINE DIMENSION

Il est temps à présent de vous quitter. Le Club des Entités de la 13e Dimension ne supportant pas une exposition prolongée à votre regard incrédule reviendra malgré tout, très vite, hanter vos dimanches bien tranquilles avec de nouveaux spécimens, de nouveaux extraits, de nouveaux objets issus des différents coins de l’univers. Il vous laisse méditer cette citation :

15072603281115263613469289

« Que se passe-t-il ? Est-ce le commencement de la fin ? Il n’est plus temps de s’étonner, il n’est plus temps de se demander pourquoi cela arrive ni même comment cela est possible. Nous n’avons que le temps de ressentir l’affreuse angoisse de la panique. Devons nous prier ou tout simplement courir et remettre la prière à plus tard ? Y aura-t-il un plus tard, la fin est-elle déjà commencée ? » (épisode Les Architectes de la Peur, série AU-DELÀ DU RÉEL)

- CE13D -

15072601010915263613469238



12