Catégorie

Archive pour la catégorie « Drive-in »

DRIVE-IN : LE BARON DE LA TERREUR (1962) et LE MIROIR DE LA SORCIÈRE (1962)

DRIVE-IN : LE BARON DE LA TERREUR (1962) et LE MIROIR DE LA SORCIÈRE (1962) dans Cinéma bis 13051809153815263611200263

15072508214315263613467658 dans Cinéma bis mexicain

LE BARON DE LA TERREUR (El Barón del Terror)
Année : 1962
Réalisateur : Chano Urueta
Scénario : Federico Curiel & Adolfo López Portillo
Production : Abel Salazar
Musique : Gustavo César Carrión
Pays : Mexique
Durée : 77 min
Interprètes : Abel Salazar, Ariadna Welter, David Silva, Germán Robles…

LE BARON DE LA TERREUR (1962, El barón del terror) est un petit classique de l’épouvante gothique mexicain réalisé par Chano Urueta. Moins connu que son comparse René Cardonna plutôt spécialisé dans le cinéma de « Lucha Libre » (films de lutteurs) à tendances fantastiques, Urueta n’en reste pas moins le tâcheron méticuleux d’un grand nombre de classiques mexicains comme LA SORCIÈRE (1954, La Bruja), LE MIROIR DE LA SORCIÈRE (1962, El Espejo de la Bruja), LA TÊTE VIVANTE (1963, La Cabeza Viviente), ainsi que certaines des premières aventures du lutteur masqué Blue Demon.

15072508214815263613467659 dans Drive-in

Tout comme les réalisateurs René Cardonna et Federico Curiel qui interprètent certains rôles dans LE BARON DE LA TERREUR, Chano Urueta est lui-même un touche à tout et comédien, notamment dans les grands films de Sam Peckinpah tournés au Mexique. LE BARON DE LA TERREUR (aka BRAINIAC en anglais) est un film gothique qui se laisse d’abord influencer par la vague lancée par LE MASQUE DU DÉMON (1960, La Maschera del Demonio) de Mario Bava et quelques productions anglaises de la Hammer Films. Mais son déroulement s’inscrit plutôt vers le « film de monstre » dont la créature au masque de démon ébouriffé est assez culte en soi et aura peut-être un jour le mérite d’être classé parmi les « Monstres Sacrés » de ce blog.

L’intrigue : En 1661 au Mexique, le baron Vitelius d’Estera, accusé de sorcellerie et de nécromancie, est condamné à être enterré vivant par le tribunal de l’Inquisition. Alors que son tombeau se referme, le baron jure d’exercer sa vengeance sur les descendants des inquisiteurs. Plus de 300 ans plus tard, une comète, qui était passée lors de l’exécution du baron, éclaire à nouveau le ciel mexicain. C’est alors que le baron revient d’entre les morts sous la forme d’une horrible créature, qui s’attaque aux descendants des inquisiteurs…

À noter l’incontournable présence d’Abel Salazar, belle gueule du cinéma d’épouvante mexicain de la fin des 50′s et du début des 60′s comme LE VAMPIRE (1957, El Vampiro), LE CERCUEIL DU VAMPIRE (1958, El Ataúd del Vampiro), L’HOMME ET LE MONSTRE (1959, El Hombre y el Monstruo), LA TÊTE VIVANTE (1963) ou encore LA MALDICIóN DE LA LLORONA (1963).

Image de prévisualisation YouTube

13051809153815263611200263 dans Fantastique

15072508270415263613467665 dans Film des 60's

LE MIROIR DE LA SORCIÈRE  (El Espejo de la Bruja)
Année : 1962
Réalisateur : Chano Urueta
Scénario : Alfredo Ruanova
Production : Abel Salazar
Musique : Gustavo César Carrión
Pays : Mexique
Durée : 75 min
Interprètes : Dina de Marco, Rosa Arenas, Armando Calvo…

Autre petit classique du cinéma gothique de Chano Urueta inspiré du MASQUE DU DÉMON (1960) : LE MIROIR DE LA SORCIÈRE (1962, El espejo de la bruja). Sorcellerie, satanisme, cimetières et ambiances brumeuses sont au rendez-vous pour les fans du genre.

15072508270815263613467666 dans Trapard

L’intrigue : XIXème siècle, dans une sombre demeure, face à un miroir magique, la sorcière Sara met en garde Elena, sa nièce, contre son époux le docteur Eduardo. Mais il est trop tard : Elena meurt empoisonnée, laissant la place à Deborah la nouvelle femme d’Eduardo. Malheureusement, le bonheur de cette dernière est de courte durée. Voulant faire disparaître le fantôme d’Elena, Eduardo lance une lampe à pétrole et les flammes brûlent Deborah. Pour redonner un visage humain à sa femme, il vole des cadavres pour effectuer des greffes… Mais Sara, la vindicative sorcière, en profite et remplace une des mains de Déborah par celle d’Elena…

Une série B particulièrement envoutante qui n’a rien à envier à bon nombre de grands films gothiques italiens, voire même anglais des Sixties comme LA CITÉ DES MORTS (1960, The City of the Dead), malgré son image en noir et blanc peu contrastée.

Image de prévisualisation YouTube

- Trapard -

Autres articles publiés dans la catégorie Drive-in :

L’Oasis des Tempêtes / It Conquered the World / The Giant Claw / Bataille Au-Delà des Étoiles / Attack of the Fifty Foot Woman / Cat-Women of the Moon / Le Fantôme de l’Espace / Mesa of Lost Women / Gorilla at Large / The Amazing Colossal Man / The Beast with a Million Eyes / The Astounding She-Monster / The Deadly Mantis / La Fiancée du Monstre / Not of this Earth / The Night the World Exploded ! / Viking Women and the Sea Serpent / Curse of the Faceless Man / Le Peuple de l’Enfer / Rodan / Supersonic Saucer / World Without End / La Fille du Docteur Jekyll / The Monster that Challenged the World / Baran, le Monstre Géant / Frankenstein’s Daughter / Giant from the Unknown / I married a Monster from Outer Space / How to make a Monster / J’enterre les Vivants / The Manster /King Dinosaur / Les Envahisseurs de la Planète Rouge / Ring of Terror /This is not a Test / Le Monstre vient de la Mer / La Cité  sous la Mer / The Beast of Hollow Mountain / Le Labyrinthe / L’Île Inconnue / Bride of the Gorilla /Lost Continent / La Légion du Désert / The Astro-Zombies / El Extraño Caso del Hombre y la Bestia / Le Renne Blanc & La Résurrection de la Sorcière /The Vampire & The Return of Dracula / Le Lac de la Mort / Teenage Caveman / Drive-in spécial Mars /Dans les Griffes du Vampire /The Monster of Piedras Blancas / La Tête Vivante / Destination Planète Hydra / Incubus / Les Monstres de l’Apocalypse / The Golden Bat / The Flying Saucer / Unknown World / Four Sided Triangle / X The Unknown / Les Enfants de l’Espace / The Crawling Eye & The Strange World of Planet X /  The Wasp Woman, The Hideous Sun Demon & The Alligator People / L’Île du Sadique / Les Yeux de l’Enfer / Le Monde, la Chair et le Diable / Le Jour où la Terre prit Feu / Frankenstein meets the Space Monster / Billy the Kid vs Dracula /Red Planet Mars / La trilogie de l’OSI / The Werewolf / Les Créatures de Kolos /Target Earth / Space Master X-7 / La Femme Nue et Satan / Le Cri de la Mort /L’Homme et le Monstre / Teenage Zombies / La trilogie des mutants / Blood of the Zombie

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



DRIVE-IN : BLOOD OF THE ZOMBIE (1961)

DRIVE-IN : BLOOD OF THE ZOMBIE (1961) dans Cinéma bis 13051809153815263611200263

15071808300915263613450603 dans Cinéma bis américain

BLOOD OF THE ZOMBIE
Année : 1961
Réalisateur : Barry Mahon
Scénario : Barry Mahon
Production : Barry Mahon & Brandon Chase
Musique : ?
Pays : États-Unis
Durée : 71 min
Interprètes : John McKay, Linda Ormond, Monica Davis, Clyde Kelly, Darlene Myrick…

BLOOD OF THE ZOMBIE (1961) aka THE DEAD ONE est une petite série B indépendante réalisée par Barry Mahon. Ce n’est pas un très grand film en soi, mêlant d’interminables scènes de cabarets (les aficionados d’accessoires et véhicules US des Sixties apprécieront forcément) à d’autres interminables scènes de transes vaudous. Malgré une petite ambiance de Louisiane pré-fabriquée qui aurait pu être encore plus dévoilée, BLOOD OF THE ZOMBIE se laisse regarder surtout pour sa seconde partie plus gothique avec son zombie verdâtre et chevelu errant dans son costume mortuaire.

15071808301015263613450604 dans Drive-in

L’intrigue : À la Nouvelle Orléans, en Louisiane, le cousin d’une jeune femme récemment mariée étant le seul descendant masculin, revendique la plantation familiale. Refusant de renoncer à ce qu’elle pense lui appartenir, la jeune femme utilise le vaudou pour ressusciter son frère mort. Ainsi le mort-vivant dénommé « The Dead One » va tuer les collaborateurs de son cousin…

C’est assez dommage que BLOOD OF THE ZOMBIE paraisse si mou et soit si lent à démarrer, parce qu’il est évident qu’il était effrayant à l’époque de sa sortie. Pour aujourd’hui, il reste surtout une curiosité du genre pour fans de zombies old-school.

- Trapard -

BLOOD OF THE ZOMBIE en entier et en V.O. :

Image de prévisualisation YouTube

Autres articles publiés dans la catégorie Drive-in :

L’Oasis des Tempêtes / It Conquered the World / The Giant Claw / Bataille Au-Delà des Étoiles / Attack of the Fifty Foot Woman / Cat-Women of the Moon / Le Fantôme de l’Espace / Mesa of Lost Women / Gorilla at Large / The Amazing Colossal Man / The Beast with a Million Eyes / The Astounding She-Monster / The Deadly Mantis / La Fiancée du Monstre / Not of this Earth / The Night the World Exploded ! / Viking Women and the Sea Serpent / Curse of the Faceless Man / Le Peuple de l’Enfer / Rodan / Supersonic Saucer / World Without End / La Fille du Docteur Jekyll / The Monster that Challenged the World / Baran, le Monstre Géant / Frankenstein’s Daughter / Giant from the Unknown / I married a Monster from Outer Space / How to make a Monster / J’enterre les Vivants / The Manster /King Dinosaur / Les Envahisseurs de la Planète Rouge / Ring of Terror /This is not a Test / Le Monstre vient de la Mer / La Cité  sous la Mer / The Beast of Hollow Mountain / Le Labyrinthe / L’Île Inconnue / Bride of the Gorilla /Lost Continent / La Légion du Désert / The Astro-Zombies / El Extraño Caso del Hombre y la Bestia / Le Renne Blanc & La Résurrection de la Sorcière /The Vampire & The Return of Dracula / Le Lac de la Mort / Teenage Caveman / Drive-in spécial Mars /Dans les Griffes du Vampire /The Monster of Piedras Blancas / La Tête Vivante / Destination Planète Hydra / Incubus / Les Monstres de l’Apocalypse / The Golden Bat / The Flying Saucer / Unknown World / Four Sided Triangle / X The Unknown / Les Enfants de l’Espace / The Crawling Eye & The Strange World of Planet X /  The Wasp Woman, The Hideous Sun Demon & The Alligator People / L’Île du Sadique / Les Yeux de l’Enfer / Le Monde, la Chair et le Diable / Le Jour où la Terre prit Feu / Frankenstein meets the Space Monster / Billy the Kid vs Dracula /Red Planet Mars / La trilogie de l’OSI / The Werewolf / Les Créatures de Kolos /Target Earth / Space Master X-7 / La Femme Nue et Satan / Le Cri de la Mort /L’Homme et le Monstre / Teenage Zombies / La trilogie des mutants

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



DRIVE-IN : LA TRILOGIE DES MUTANTS (1958 – 1960)

DRIVE-IN : LA TRILOGIE DES MUTANTS (1958 - 1960) dans Cinéma bis 13051809153815263611200263

LA TRILOGIE DES MUTANTS (1958-1960)

L’HOMME H (1958), LA VAPEUR HUMAINE (1960) et THE SECRET OF THE TELEGIAN (1960) constituent ce que l’on appelle aujourd’hui « La Trilogie des Mutants » des studios de la compagnie japonaise Toho. Très éloignés des kaiju-eiga de l’époque, ces trois films sont pourtant une autre variante de l’après-Hiroshima et ses potentiels effets après-coup sur les humains. Proches des films policiers et sociaux japonais de l’après-guerre comme ceux d’Akira Kurosawa, la trilogie mélange d’excellents récits d’enquêtes policières flirtant avec les cabarets aux dance-floors sexy et américanisés tout en y ajoutant des éléments de science-fiction horrifique et particulièrement sur le thème de l’invisibilité.

15071108331015263613434239 dans Cinéma bis japonais

L’HOMME H

L’HOMME H (1958, Bijo to Ekitainingen), réalisé par le grand Ishirô Honda, ouvre le bal avec sa créature gélatineuse et spectrale à mi-chemin entre film de fantôme japonais et variation sur les radiations atomiques très en vogue à cette période aux États-Unis (L’HOMME QUI RÉTRÉCIT, LE FANTASTIQUE HOMME COLOSSE…) et au Japon avec GODZILLA (1954). Puis, dans une certaine mesure, avec le très sympathique L’HOMME INVISIBLE CONTRE LA MOUCHE HUMAINE (1957, Tômei ningen to hae otoko) de Mitsuo Murayama pour la compagnie Daiei, qui diluait déjà de la SF au sein d’une bonne intrigue politico-policière.

L’intrigue : Un trafiquant de drogue disparaît soudainement, ne laissant que ses vêtements. Un jeune scientifique soupçonne que les essais de la Bombe H dans le Pacifique ont créé des mutants radioactifs gélatineux qui détruisent ceux qui les touchent…

15071108331515263613434240 dans Drive-in

LA VAPEUR HUMAINE

LA VAPEUR HUMAINE (1960, Gasu ningen dai ichigo) ou THE HUMAN VAPOR, lui aussi réalisé par Ishirô Honda, est sûrement le plus connu de la Trilogie des Mutants de la Toho. De bons effets spéciaux et une réalisation efficace sur un Cinémascope aux magnifiques éclairages, le film de Honda nous propulse à toutes vapeurs dans son intrigue d’homme invisible cambrioleur.

L’intrigue : Après avoir accepté de subir des expérimentations, un détenu se voit doter de la capacité de se transformer en masse vaporeuse. Il en profite alors pour effectuer ses méfaits en toute impunité…

15071108332115263613434241 dans Science-fiction

THE SECRET OF THE TELEGIAN

THE SECRET OF THE TELEGIAN (1960, Denso Ningen) est mon film préféré de cette trilogie, avec son ambiance semi-gothique malgré une réalisation de Jun Fukuda plutôt connu pour sa démesure dans le superficiel, notamment pour ses réalisations de kaiju-eiga. Fluide et rythmé, THE SECRET OF THE TELEGIAN est un régal d’aventures policières science-fictionnelles.

L’intrigue : Un parc d’attraction. Un homme invite à visiter la caverne des horreurs, peu de temps avant qu’un meurtre y soit commis. Pas de description valable du tueur et pas de traces. Il n’y a qu’un journaliste qui a trouvé un mince fil, qu’un savant décrit comme un transistor nouveau genre, très efficace et miniature, mais qui doit être utilisé uniquement à basse température. D’autres meurtres sont commis et toujours le tueur disparait sans laisser de traces jusqu’à ce que de futures victimes dévoilent un crime commis à la fin de la guerre…

- Trapard -

Autres articles publiés dans la catégorie Drive-in :

L’Oasis des Tempêtes / It Conquered the World / The Giant Claw / Bataille Au-Delà des Étoiles / Attack of the Fifty Foot Woman / Cat-Women of the Moon / Le Fantôme de l’Espace / Mesa of Lost Women / Gorilla at Large / The Amazing Colossal Man / The Beast with a Million Eyes / The Astounding She-Monster / The Deadly Mantis / La Fiancée du Monstre / Not of this Earth / The Night the World Exploded ! / Viking Women and the Sea Serpent / Curse of the Faceless Man / Le Peuple de l’Enfer / Rodan / Supersonic Saucer / World Without End / La Fille du Docteur Jekyll / The Monster that Challenged the World / Baran, le Monstre Géant / Frankenstein’s Daughter / Giant from the Unknown / I married a Monster from Outer Space / How to make a Monster / J’enterre les Vivants / The Manster /King Dinosaur / Les Envahisseurs de la Planète Rouge / Ring of Terror /This is not a Test / Le Monstre vient de la Mer / La Cité  sous la Mer / The Beast of Hollow Mountain / Le Labyrinthe / L’Île Inconnue / Bride of the Gorilla /Lost Continent / La Légion du Désert / The Astro-Zombies / El Extraño Caso del Hombre y la Bestia / Le Renne Blanc & La Résurrection de la Sorcière /The Vampire & The Return of Dracula / Le Lac de la Mort / Teenage Caveman / Drive-in spécial Mars /Dans les Griffes du Vampire /The Monster of Piedras Blancas / La Tête Vivante / Destination Planète Hydra / Incubus / Les Monstres de l’Apocalypse / The Golden Bat / The Flying Saucer / Unknown World / Four Sided Triangle / X The Unknown / Les Enfants de l’Espace / The Crawling Eye & The Strange World of Planet X /  The Wasp Woman, The Hideous Sun Demon & The Alligator People / L’Île du Sadique / Les Yeux de l’Enfer / Le Monde, la Chair et le Diable / Le Jour où la Terre prit Feu / Frankenstein meets the Space Monster / Billy the Kid vs Dracula /Red Planet Mars / La trilogie de l’OSI / The Werewolf / Les Créatures de Kolos /Target Earth / Space Master X-7 / La Femme Nue et Satan / Le Cri de la Mort /L’Homme et le Monstre / Teenage Zombies

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



DRIVE-IN : TEENAGE ZOMBIES (1959)

DRIVE-IN : TEENAGE ZOMBIES (1959) dans Cinéma bis 13051809153815263611200263

15070407385815263613418320 dans Cinéma bis américain

TEENAGE ZOMBIES
Année : 1959
Réalisateur : Jerry Warren
Scénario : Jerry Warren
Production : Jerry Warren (Governor Films Inc.)
Musique : ?
Pays : États-Unis
Durée : 73 min
Interprètes : Katherine Victor, Don Sullivan, Steve Conte, J.L.D. Morrison, Brianne Murphy…

TEENAGE ZOMBIES est une série B indépendante produite, écrite et réalisée par Jerry Warren (THE INCREDIBLE PETRIFIED WORLD, THE WILD WORLD OF BATWOMAN) et visant un public de drive-in, d’où le groupe de très jeunes héros en tête d’affiche, sorte de « Goonies » avant l’heure.

L’intrigue : Une scientifique tourmentée créé un gaz neurotoxique afin de mettre en transe de nombreux adolescents de la région et ainsi de réunir une armée d’esclaves à sa merci…

15070407385915263613418321 dans Drive-in

Le film de Jerry Warren est un de ces produits vite réalisés, vite mis en boîte pour un exploitation éclair sur grand écran. Ne comptez pas sur de superbes maquillages ou de luxueux laboratoires scientifiques, la déco reste très sommaire et c’est à l’intrigue très rythmée de tenir le spectateur. Les prises de vues du film sont larges et maladroites, une marque de fabrique et une manœuvre qui deviendront celles de nombreuses séries B indépendantes de drive-in des Sixties faisant ainsi prendre l’air à leurs tournages très loin des studios, mais donnant aussi naissance à des classiques du genre comme LE CARNAVAL DES ÂMES (1962), INCUBUS (1966), LA NUIT DES MORTS-VIVANTS (1968) et bien d’autres. Ainsi, encore un peu bancal, TEENAGE ZOMBIES (1959) présente un sujet encore très ancré dans la période des 30′s et 40′s avec son lot de zombies (et même un gorille-zombie !) hypnotisés par un(e) savant(e) folle, le tout propulsé dans une ambiance teen en plein air. Vous pourrez vous faire votre propre idée à l’aide de la version complète qui se trouve en ce moment postée sur YouTube en V.O.

- Trapard -

Image de prévisualisation YouTube

Autres articles publiés dans la catégorie Drive-in :

L’Oasis des Tempêtes / It Conquered the World / The Giant Claw / Bataille Au-Delà des Étoiles / Attack of the Fifty Foot Woman / Cat-Women of the Moon / Le Fantôme de l’Espace / Mesa of Lost Women / Gorilla at Large / The Amazing Colossal Man / The Beast with a Million Eyes / The Astounding She-Monster / The Deadly Mantis / La Fiancée du Monstre / Not of this Earth / The Night the World Exploded ! / Viking Women and the Sea Serpent / Curse of the Faceless Man / Le Peuple de l’Enfer / Rodan / Supersonic Saucer / World Without End / La Fille du Docteur Jekyll / The Monster that Challenged the World / Baran, le Monstre Géant / Frankenstein’s Daughter / Giant from the Unknown / I married a Monster from Outer Space / How to make a Monster / J’enterre les Vivants / The Manster /King Dinosaur / Les Envahisseurs de la Planète Rouge / Ring of Terror /This is not a Test / Le Monstre vient de la Mer / La Cité  sous la Mer / The Beast of Hollow Mountain / Le Labyrinthe / L’Île Inconnue / Bride of the Gorilla /Lost Continent / La Légion du Désert / The Astro-Zombies / El Extraño Caso del Hombre y la Bestia / Le Renne Blanc & La Résurrection de la Sorcière /The Vampire & The Return of Dracula / Le Lac de la Mort / Teenage Caveman / Drive-in spécial Mars /Dans les Griffes du Vampire /The Monster of Piedras Blancas / La Tête Vivante / Destination Planète Hydra / Incubus / Les Monstres de l’Apocalypse / The Golden Bat / The Flying Saucer / Unknown World / Four Sided Triangle / X The Unknown / Les Enfants de l’Espace / The Crawling Eye & The Strange World of Planet X /  The Wasp Woman, The Hideous Sun Demon & The Alligator People / L’Île du Sadique / Les Yeux de l’Enfer / Le Monde, la Chair et le Diable / Le Jour où la Terre prit Feu / Frankenstein meets the Space Monster / Billy the Kid vs Dracula /Red Planet Mars / La trilogie de l’OSI / The Werewolf / Les Créatures de Kolos /Target Earth / Space Master X-7 / La Femme Nue et Satan / Le Cri de la Mort / L’Homme et le Monstre

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



DRIVE-IN : L’HOMME ET LE MONSTRE (1959)

DRIVE-IN : L'HOMME ET LE MONSTRE (1959) dans Cinéma bis 13051809153815263611200263

15062008215415263613384057 dans Cinéma bis mexicain

L’HOMME ET LE MONSTRE (El hombre y el monstruo)
Année : 1959
Réalisateur : Rafael Baledón
Scénario : Alfredo Salazar & Raúl Zenteno
Production : Abel Salazar
Musique : Gustavo César Carrión
Pays : Mexique
Durée : 78 min
Interprètes : Enrique Rambal, Abel Salazar, Martha Roth, Ofelia Guilmáin…

15062008215615263613384058 dans Drive-inEncore un classique de drive-in mexicain aujourd’hui avec L’HOMME ET LE MONSTRE (1959, El hombre y el monstruo) de Rafael Baledón. Un beau film gothique vaguement expressionniste pour certaines scènes et un étrange mélange de « Faust » et de film de loup-garou. Le titre faisant évidemment référence au Docteur Jekyll et à Monsieur Hyde.

L’intrigue : Un pianiste de peu de talent vend son âme au diable pour devenir le plus grand musicien du monde. L’accord est cependant pourvu d’une fausse note : chaque fois qu’il joue il se transforme en une créature hideuse…

J’ai pu découvrir L’HOMME ET LE MONSTRE grâce à la collection de films d’épouvantes mexicains éditée par Bach Films et il semblerait que l’éditeur Oh My Gore ! vienne juste de l’éditer à son tour. Une bonne occasion de ressortir du néant ce petit bijou méconnu en noir et blanc et jamais ennuyant.

- Trapard -

Image de prévisualisation YouTube

Autres articles publiés dans la catégorie Drive-in :

L’Oasis des Tempêtes / It Conquered the World / The Giant Claw / Bataille Au-Delà des Étoiles / Attack of the Fifty Foot Woman / Cat-Women of the Moon / Le Fantôme de l’Espace / Mesa of Lost Women / Gorilla at Large / The Amazing Colossal Man / The Beast with a Million Eyes / The Astounding She-Monster / The Deadly Mantis / La Fiancée du Monstre / Not of this Earth / The Night the World Exploded ! / Viking Women and the Sea Serpent / Curse of the Faceless Man / Le Peuple de l’Enfer / Rodan / Supersonic Saucer / World Without End / La Fille du Docteur Jekyll / The Monster that Challenged the World / Baran, le Monstre Géant / Frankenstein’s Daughter / Giant from the Unknown / I married a Monster from Outer Space / How to make a Monster / J’enterre les Vivants / The Manster /King Dinosaur / Les Envahisseurs de la Planète Rouge / Ring of Terror /This is not a Test / Le Monstre vient de la Mer / La Cité  sous la Mer / The Beast of Hollow Mountain / Le Labyrinthe / L’Île Inconnue / Bride of the Gorilla /Lost Continent / La Légion du Désert / The Astro-Zombies / El Extraño Caso del Hombre y la Bestia / Le Renne Blanc & La Résurrection de la Sorcière /The Vampire & The Return of Dracula / Le Lac de la Mort / Teenage Caveman / Drive-in spécial Mars /Dans les Griffes du Vampire /The Monster of Piedras Blancas / La Tête Vivante / Destination Planète Hydra / Incubus / Les Monstres de l’Apocalypse / The Golden Bat / The Flying Saucer / Unknown World / Four Sided Triangle / X The Unknown / Les Enfants de l’Espace / The Crawling Eye & The Strange World of Planet X /  The Wasp Woman, The Hideous Sun Demon & The Alligator People / L’Île du Sadique / Les Yeux de l’Enfer / Le Monde, la Chair et le Diable / Le Jour où la Terre prit Feu / Frankenstein meets the Space Monster / Billy the Kid vs Dracula /Red Planet Mars / La trilogie de l’OSI / The Werewolf / Les Créatures de Kolos /Target Earth / Space Master X-7 / La Femme Nue et Satan / Le Cri de la Mort

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



DRIVE-IN : LE CRI DE LA MORT (1959)

DRIVE-IN : LE CRI DE LA MORT (1959) dans Cinéma bis 13051809153815263611200263

15061306235215263613361525 dans Cinéma bis mexicain

LE CRI DE LA MORT (El Grito de la Muerte ou The Living Coffin)
Année : 1959
Réalisateur : Fernando Méndez
Scénario : Ramón Obón
Production : Alfredo Ripstein Jr. & César Santos
Musique : Gustavo César Carrión
Pays : Mexique
Durée : 72 min
Interprètes : Gastón Santos, Pedro de Aguillón, Carlos Anciraa, Carolina Barret…

LE CRI DE LA MORT (1959, El grito de la muerte ou The Living Coffin) est un western d’épouvante mexicain réalisé par Fernando Méndez et interprété par le cowboy Gaston Santos (LE MONSTRE DU MARÉCAGE).

L’intrigue : Deux cowboys arrivent en ville et doivent affronter le fantôme d’une femme venue venger ses enfants ensevelis dans un marais…

15061306235315263613361526 dans Drive-inLà où LE MONSTRE DU MARÉCAGE (1957, El Pantano De Las Ànimas) transposait plus ou moins L’ÉTRANGE CRÉATURE DU LAC NOIR (1955) dans un Far-West mexicain, LE CRI DE LA MORT aborde quant à lui, assez vaguement, le sujet de la « Llorona » (la « pleureuse ») des légendes mexicaines, dans une de ses versions les plus contemporaines.

La Llorona, femme-spectre vengeur et souvent endeuillée elle-même a d’ailleurs été remise au goût du jour, l’année suivante, par René Cardona dans LA LLORONA (1960), qui aura même une suite en 1963 avec LA MALDICIÓN DE LA LLORONA. La mère endeuillée du CRI DE LA MORT et la Llorona des deux films suivants sont avant tout des spectres annonciateurs de morts prochaines. Dans les trois films, les pratiques superstitieuses de protections qui sont évoquées y sont assez similaires à la différence que les deux LLORONA sont de purs films d’épouvante, alors que LE CRI DE LA MORT alterne avec quelques scènes humoristiques et de bagarres de saloon qui sont plutôt inhérentes au genre des westerns. Reste aussi une excellente ambiance gothique placée dans un Far-West mexicain, là où la même année, DANS LES GRIFFES DU VAMPIRES (1959, Curse of the Undead) faisait déjà la même chose dans l’Ouest américain.

Malgré son ambiance pré-fabriquée de studio (effets sonores, sur-éclairages…), LE CRI DE LA MORT est une bonne petite série B d’épouvante. Édité il y a quelque temps avec d’autres classiques mexicains du genre par Bach Films, il me semble que la collection est épuisée et qu’on ne trouve plus ces films qu’à l’unité dans les boutiques de ventes d’occasions.

- Trapard -

Autres articles publiés dans la catégorie Drive-in :

L’Oasis des Tempêtes / It Conquered the World / The Giant Claw / Bataille Au-Delà des Étoiles / Attack of the Fifty Foot Woman / Cat-Women of the Moon / Le Fantôme de l’Espace / Mesa of Lost Women / Gorilla at Large / The Amazing Colossal Man / The Beast with a Million Eyes / The Astounding She-Monster / The Deadly Mantis / La Fiancée du Monstre / Not of this Earth / The Night the World Exploded ! / Viking Women and the Sea Serpent / Curse of the Faceless Man / Le Peuple de l’Enfer / Rodan / Supersonic Saucer / World Without End / La Fille du Docteur Jekyll / The Monster that Challenged the World / Baran, le Monstre Géant / Frankenstein’s Daughter / Giant from the Unknown / I married a Monster from Outer Space / How to make a Monster / J’enterre les Vivants / The Manster /King Dinosaur / Les Envahisseurs de la Planète Rouge / Ring of Terror /This is not a Test / Le Monstre vient de la Mer / La Cité  sous la Mer / The Beast of Hollow Mountain / Le Labyrinthe / L’Île Inconnue / Bride of the Gorilla /Lost Continent / La Légion du Désert / The Astro-Zombies / El Extraño Caso del Hombre y la Bestia / Le Renne Blanc & La Résurrection de la Sorcière /The Vampire & The Return of Dracula / Le Lac de la Mort / Teenage Caveman / Drive-in spécial Mars /Dans les Griffes du Vampire /The Monster of Piedras Blancas / La Tête Vivante / Destination Planète Hydra / Incubus / Les Monstres de l’Apocalypse / The Golden Bat / The Flying Saucer / Unknown World / Four Sided Triangle / X The Unknown / Les Enfants de l’Espace / The Crawling Eye & The Strange World of Planet X /  The Wasp Woman, The Hideous Sun Demon & The Alligator People / L’Île du Sadique / Les Yeux de l’Enfer / Le Monde, la Chair et le Diable / Le Jour où la Terre prit Feu / Frankenstein meets the Space Monster / Billy the Kid vs Dracula /Red Planet Mars / La trilogie de l’OSI / The Werewolf / Les Créatures de Kolos /Target Earth / Space Master X-7 / La Femme Nue et Satan

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



DRIVE-IN : LA FEMME NUE ET SATAN (1959)

DRIVE-IN : LA FEMME NUE ET SATAN (1959) dans Cinéma bis 13051809153815263611200263

15060607535415263613335062 dans Cinéma bis allemand

LA FEMME NUE ET SATAN (Die Nackte und der Satan ou Des Satans nackte Sklavin)
Année : 1959
Réalisateur : Victor Trivas
Scénario : Victor Trivas
Production : ?
Musique : Willy Mattes & Jacques Lasry
Pays : Allemagne
Durée : 97 min
Interprètes : Michel Simon, Horst Frank, Karin Kernke, Helmut Schmid, Paul Dahlke…

LA FEMME NUE ET SATAN (Die Nackte und der Satan ou Des Satans nackte Sklavin) est une production allemande écrite et réalisée par Victor Trivas, cinéaste américain d’origine russe. Je reconnais que le titre français ne m’inspirait rien d’attrayant si ce n’est une ambiance mélo-jazzy-psychologique comme Hollywood en a produit à la pelle à la toute fin des années 50. Le film de Victor Trivas est même sorti aux États-Unis avec THE HEAD comme titre on-ne-peut-plus-minimaliste. Mais pour le coup, LA FEMME NUE ET SATAN est un film morbide et fascinant à la fois, à la limite du cinéma gothique aux éclairages expressionnistes. La moitié du film nous plonge dans un rythme et une ambiance qui rappellent les krimi allemands alors en vogue à cette période et que la présence de l’excellent comédien Horst Frank renforce. Tandis que l’autre moitié est de la pure science-fiction rappelant assez le roman « Le Cerveau du Nabab » (1942, Donovan’s brain) de Curt Siodmak. Et puis Michel Simon… Incroyable et tellement insolite dans le rôle d’une tête vivante !

15060607535815263613335063 dans Drive-in

L’intrigue : Le Professeur Abel sait qu’il va mourir, son cœur ne tiendra pas longtemps, mais son cerveau est, lui, en parfait état. Grâce à son sérum Z, il vient d’ailleurs de  réussir à maintenir en vie la tête tranchée d’un chien. Son nouvel assistant, le Dr. Odd, le presse de tenter l’expérience sur des humains. Face à son refus, Odd pratique bientôt la décapitation du professeur, dont il maintient la tête en vie, espérant bien lui arracher ses secrets. Son amour pour la ravissante Irène, dont le corps est difforme, le poussera bien plus loin…

LA FEMME NUE ET SATAN rappelle autant THE BRAIN THAT WOULDN’T DIE (1962) de Joseph Green que LES YEUX SANS VISAGE (1960) de Georges Franju, sorti à peine un après le film de Trivas. Puis quelques séries B de Jesùs Franco, de L’HORRIBLE DOCTEUR ORLOFF au DIABOLIQUE DOCTEUR Z. Sans oublier RE-ANIMATOR (1985) de Stuart Gordon, dont le sérum Z et la tête réanimée du Professeur Abel font forcément implacablement penser au sérum fluorescent d’Herbert West et à la tête réanimée du docteur Carl Hill.

LA FEMME NUE ET SATAN est une véritable pépite de la SF horrifique de la fin des Fifties, que vous trouverez en version anglaise sur YouTube.

- Trapard -

LA FEMME NUE ET SATAN en entier et version anglaise :

Image de prévisualisation YouTube

Autres articles publiés dans la catégorie Drive-in :

L’Oasis des Tempêtes / It Conquered the World / The Giant Claw / Bataille Au-Delà des Étoiles / Attack of the Fifty Foot Woman / Cat-Women of the Moon / Le Fantôme de l’Espace / Mesa of Lost Women / Gorilla at Large / The Amazing Colossal Man / The Beast with a Million Eyes / The Astounding She-Monster / The Deadly Mantis / La Fiancée du Monstre / Not of this Earth / The Night the World Exploded ! / Viking Women and the Sea Serpent / Curse of the Faceless Man / Le Peuple de l’Enfer / Rodan / Supersonic Saucer / World Without End / La Fille du Docteur Jekyll / The Monster that Challenged the World / Baran, le Monstre Géant / Frankenstein’s Daughter / Giant from the Unknown / I married a Monster from Outer Space / How to make a Monster / J’enterre les Vivants / The Manster /King Dinosaur / Les Envahisseurs de la Planète Rouge / Ring of Terror /This is not a Test / Le Monstre vient de la Mer / La Cité  sous la Mer / The Beast of Hollow Mountain / Le Labyrinthe / L’Île Inconnue / Bride of the Gorilla /Lost Continent / La Légion du Désert / The Astro-Zombies / El Extraño Caso del Hombre y la Bestia / Le Renne Blanc & La Résurrection de la Sorcière /The Vampire & The Return of Dracula / Le Lac de la Mort / Teenage Caveman / Drive-in spécial Mars /Dans les Griffes du Vampire /The Monster of Piedras Blancas / La Tête Vivante / Destination Planète Hydra / Incubus / Les Monstres de l’Apocalypse / The Golden Bat / The Flying Saucer / Unknown World / Four Sided Triangle / X The Unknown / Les Enfants de l’Espace / The Crawling Eye & The Strange World of Planet X /  The Wasp Woman, The Hideous Sun Demon & The Alligator People / L’Île du Sadique / Les Yeux de l’Enfer / Le Monde, la Chair et le Diable / Le Jour où la Terre prit Feu / Frankenstein meets the Space Monster / Billy the Kid vs Dracula /Red Planet Mars / La trilogie de l’OSI / The Werewolf / Les Créatures de Kolos /Target Earth / Space Master X-7

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



DRIVE-IN : SPACE MASTER X-7 (1958)

DRIVE-IN : SPACE MASTER X-7 (1958) dans Cinéma bis 13051809153815263611200263

15053008231715263613313593 dans Cinéma bis américain

SPACE MASTER X-7
Année : 1958
Réalisateur : Edward Bernds
Scénario : George Worthing & Yates Daniel Mainwaring
Production : Bernard Glasser (Twentieth Century Fox Film Corporation)
Musique : Josef Zimanich & Harry Bluestone
Pays : États-Unis
Durée : 71 min
Interprètes : Bill Williams, Lyn Thomas, Robert Ellis, Paul Frees, Rhoda Williams…

15053008232215263613313594 dans Drive-in

SPACE MASTER X-7 est une série B indépendante de la Regal Films tournée rapidement par Edward Bernds et avec un budget de $125,000 (dont $25,000 ont servi à payer les scénaristes). La sortie en juin 1958 de ce petit film catastrophe de science-fiction était destinée à capitaliser sur le récent décollage du satellite Explorer 1 en février de la même année.

L’intrigue : Une sonde spatiale de retour sur Terre est recouverte par un mystérieux champignon, qui, lorsqu’il est accidentellement exposé à du sang humain, se transforme en une solution proche de la rouille sans cesse croissante. La corrosion semble s’étendre très vite et risque de prendre des proportions considérables si elle n’est pas enrayée à temps…

15053008232815263613313595 dans Fifties SF

Le film est surtout une longue course-poursuite pour arrêter un fléau imminent. Mais avec son budget limité, SPACE MASTER X-7 mise malheureusement plus sur le jeu des comédiens Robert Ellis, Bill Williams et Lyn Thomas que sur de bons gros effets spéciaux. L’ensemble ressemble assez au final à une des aventures du Professeur Quatermass mais transposé aux États-Unis, avec ce rythme vif inhérent aux productions américaines. Entre film d’espionnage et film catastrophe, l’ensemble est plutôt agréable à suivre.

- Trapard -

SPACE MASTER X-7 en entier et en V.O. :

Image de prévisualisation YouTube

Autres articles publiés dans la catégorie Drive-in :

L’Oasis des Tempêtes / It Conquered the World / The Giant Claw / Bataille Au-Delà des Étoiles / Attack of the Fifty Foot Woman / Cat-Women of the Moon / Le Fantôme de l’Espace / Mesa of Lost Women / Gorilla at Large / The Amazing Colossal Man / The Beast with a Million Eyes / The Astounding She-Monster / The Deadly Mantis / La Fiancée du Monstre / Not of this Earth / The Night the World Exploded ! / Viking Women and the Sea Serpent / Curse of the Faceless Man / Le Peuple de l’Enfer / Rodan / Supersonic Saucer / World Without End / La Fille du Docteur Jekyll / The Monster that Challenged the World / Baran, le Monstre Géant / Frankenstein’s Daughter / Giant from the Unknown / I married a Monster from Outer Space / How to make a Monster / J’enterre les Vivants / The Manster /King Dinosaur / Les Envahisseurs de la Planète Rouge / Ring of Terror /This is not a Test / Le Monstre vient de la Mer / La Cité  sous la Mer / The Beast of Hollow Mountain / Le Labyrinthe / L’Île Inconnue / Bride of the Gorilla /Lost Continent / La Légion du Désert / The Astro-Zombies / El Extraño Caso del Hombre y la Bestia / Le Renne Blanc & La Résurrection de la Sorcière /The Vampire & The Return of Dracula / Le Lac de la Mort / Teenage Caveman / Drive-in spécial Mars /Dans les Griffes du Vampire /The Monster of Piedras Blancas / La Tête Vivante / Destination Planète Hydra / Incubus / Les Monstres de l’Apocalypse / The Golden Bat / The Flying Saucer / Unknown World / Four Sided Triangle / X The Unknown / Les Enfants de l’Espace / The Crawling Eye & The Strange World of Planet X /  The Wasp Woman, The Hideous Sun Demon & The Alligator People / L’Île du Sadique / Les Yeux de l’Enfer / Le Monde, la Chair et le Diable / Le Jour où la Terre prit Feu / Frankenstein meets the Space Monster / Billy the Kid vs Dracula /Red Planet Mars / La trilogie de l’OSI / The Werewolf / Les Créatures de Kolos / Target Earth

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



DRIVE-IN : TARGET EARTH (1954)

DRIVE-IN : TARGET EARTH (1954) dans Cinéma bis 13051809153815263611200263

15052306160915263613290193 dans Cinéma bis américain

TARGET EARTH
Année : 1954
Réalisateur : Sherman A. Rose
Scénario : James H. Nicholson, Wyott Ordung & William Raynor
Production : Herman Cohen (Allied Artists Pictures Corporation)
Musique : Paul Dunlap
Pays : États-Unis
Durée : 75 min
Interprètes : Kathleen Crowley, Richard Denning, Richard Reeves, Virginia Grey, Robert Roark…

TARGET EARTH est une petite série B indépendante produite par Herman Cohen et réalisée par Sherman A. Rose. Les scénaristes Wyott Ordung, William Raynor et James H. Nicholson (futur producteur de l’American International Pictures) ont adapté la nouvelle de science-fiction « Deadly City » de Paul W. Fairman qui fut publiée en mars 1953 dans le magazine IF.

15052306161615263613290194 dans Drive-in

L’intrigue : Une grande ville a été entièrement évacuée. Une force extra-terrestre composée de robots l’a envahie et a réduit l’humanité à néant ! Frank et une poignée d’autres personnes se réveillent dans une ville déserte. Non seulement ils vont devoir échapper aux patrouilles de robots, mais ils vont également devoir faire face à un psychopathe qui s’est joint à eux. Pendant ce temps-là, les scientifiques sont entrés dans une folle course contre la montre pour tenter de sauver la Terre de l’annihilation…

Un scénario extraordinaire qui annonce forcément plus de promesses que le petit budget qui fut alloué pour le tournage de TARGET EARTH puisse exaucer. Et évidemment dans ce sens, l’armada de robots extraterrestres du film ne se compose que d’un unique spécimen dont l’ombre inquiétante plane sur tout le film. C’est l’acteur Steve Calvert qui incarne le robot de l’espace bien qu’il soit plutôt un habitué des rôles simiesques dans le cinéma fantastique puisqu’il est le gorille de BRIDE OF THE GORILLA (1951) et de BELA LUGOSI MEETS A BROOKLYN GORILLA.

15052306162615263613290196 dans Fifties SF

Néanmoins tout le film dégage une excellente ambiance post-apocalyptique, les comédiens Richard Denning, Kathleen Crowley, Virginia Grey et Richard Reeves évoluant dans un Chicago déserté et totalement déshumanisé. Et rien que pour ça, TARGET EARTH vaut le coup d’œil. Et puis franchement… ce robot… rien que pour lui, il faut voir le film. Ce même robot qui a eu le privilège d’inaugurer la catégorie des Robots-craignos de ce blog il y a déjà quelques années.

- Trapard -

TARGET EARTH en entier et en V.O. :

http://www.dailymotion.com/video/xmsl8p

Autres articles publiés dans la catégorie Drive-in :

L’Oasis des Tempêtes / It Conquered the World / The Giant Claw / Bataille Au-Delà des Étoiles / Attack of the Fifty Foot Woman / Cat-Women of the Moon / Le Fantôme de l’Espace / Mesa of Lost Women / Gorilla at Large / The Amazing Colossal Man / The Beast with a Million Eyes / The Astounding She-Monster / The Deadly Mantis / La Fiancée du Monstre / Not of this Earth / The Night the World Exploded ! / Viking Women and the Sea Serpent / Curse of the Faceless Man / Le Peuple de l’Enfer / Rodan / Supersonic Saucer / World Without End / La Fille du Docteur Jekyll / The Monster that Challenged the World / Baran, le Monstre Géant / Frankenstein’s Daughter / Giant from the Unknown / I married a Monster from Outer Space / How to make a Monster / J’enterre les Vivants / The Manster /King Dinosaur / Les Envahisseurs de la Planète Rouge / Ring of Terror /This is not a Test / Le Monstre vient de la Mer / La Cité  sous la Mer / The Beast of Hollow Mountain / Le Labyrinthe / L’Île Inconnue / Bride of the Gorilla /Lost Continent / La Légion du Désert / The Astro-Zombies / El Extraño Caso del Hombre y la Bestia / Le Renne Blanc & La Résurrection de la Sorcière /The Vampire & The Return of Dracula / Le Lac de la Mort / Teenage Caveman / Drive-in spécial Mars /Dans les Griffes du Vampire /The Monster of Piedras Blancas / La Tête Vivante / Destination Planète Hydra / Incubus / Les Monstres de l’Apocalypse / The Golden Bat / The Flying Saucer / Unknown World / Four Sided Triangle / X The Unknown / Les Enfants de l’Espace / The Crawling Eye & The Strange World of Planet X /  The Wasp Woman, The Hideous Sun Demon & The Alligator People / L’Île du Sadique / Les Yeux de l’Enfer / Le Monde, la Chair et le Diable / Le Jour où la Terre prit Feu / Frankenstein meets the Space Monster / Billy the Kid vs Dracula /Red Planet Mars / La trilogie de l’OSI / The Werewolf / Les Créatures de Kolos 

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



DRIVE-IN : LES CRÉATURES DE KOLOS (1965)

DRIVE-IN : LES CRÉATURES DE KOLOS (1965) dans Cinéma bis 13051809153815263611200263

15051607240815263613270542 dans Cinéma bis américain

LES CRÉATURES DE KOLOS (The Human Duplicators)
Année : 1965
Réalisateur : Hugo Grimaldi
Scénario : Arthur C. Pierce
Production : Sandy Frank (Woolner Brothers Pictures Inc.)
Musique : Mischa Bakaleinikoff
Pays : États-Unis
Durée : 80 min
Interprètes : Richard Kiel, Hugh Beaumont, George Nader, Dolores Faith…

15051607251915263613270543 dans Drive-in

LES CRÉATURES DE KOLOS ou THE HUMAN DUPLICATORS est un film indépendant américain de la petite firme Woolner Brothers Pictures. Ce n’est pas un grand film de SF mais il est somme toute assez agréable à suivre en reprenant un des thèmes chers des 60′s : le clonage. Voir THE CREATION OF HUMANOÏDS de 1962, ATTACK OF THE ROBOTS de 1966 ainsi que l’un des épisodes de CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR dans lequel John Steed et Emma Peel affrontent une horde de clones. Sans oublier, bien entendu, les très sexy Bikini Machines du Dr Goldfoot ou encore les sanguinaires Astro-Zombies du Dr. DeMarco ! Nous sommes évidement déjà très loin de FOUR SIDED TRIANGLE (1953) de Terence Fisher avec son clonage unique, car avec LES CRÉATURES DE KOLOS c’est l’invasion de la planète Terre qui débute…

15051607252315263613270544 dans Film des 60's

L’intrigue : Les maîtres d’une autre galaxie donnent mission à l’agent cosmique Kolos, un androïde, d’établir une nouvelle colonie sur Terre. Afin d’infiltrer la société humaine, Kolos se rend chez le professeur Dornheimer, qui effectue des recherches en cybernétique, et prend le contrôle de son laboratoire. Il crée alors des répliques de grands savants qu’il envoie subtiliser du matériel scientifique. L’enquête sur les vols et la disparition des scientifiques que mène l’agent de la NIA Glenn Martin, le conduit rapidement à la demeure du professeur Dornheimer. Il y rencontre Lisa, la nièce du professeur, jeune fille aveugle, qui le met au courant des étranges activités de son oncle et de Kolos…

15051607252815263613270545 dans Science-fiction

Voir ou revoir LES CRÉATURES DE KOLOS c’est aussi l’occasion de retrouver feu-Richard Kiel dont ce petit film de SF de 1965 le sortait un peu de son cantonnement dans des rôles insipides de géants musclés, voire même d’homme préhistorique dans le très mauvais EEGAH ! (1962). Et ce, juste avant d’être le géant Voltaire, serviteur du Dr Miguelito Loveless, un nain maléfique et ennemi juré de James West et d’Artemus Gordon qu’il côtoie dans plusieurs épisodes des MYSTÈRES DE L’OUEST entre 1965 et 1968.

Ici il est Kolos, géant extraterrestre à la voix caverneuse de Sylvester Stallone en VF et se déplaçant à l’aide d’un télé-transporteur sidéral aux effets visuels déjà proches de ceux de la célèbre téléportation de STAR TREK de 1966. Donc attention au Kolos !

- Trapard -

LES CRÉATURES DE KOLOS en entier et en V.O. :

http://www.dailymotion.com/video/xmtbyz

Autres articles publiés dans la catégorie Drive-in :

L’Oasis des Tempêtes / It Conquered the World / The Giant Claw / Bataille Au-Delà des Étoiles / Attack of the Fifty Foot Woman / Cat-Women of the Moon / Le Fantôme de l’Espace / Mesa of Lost Women / Gorilla at Large / The Amazing Colossal Man / The Beast with a Million Eyes / The Astounding She-Monster / The Deadly Mantis / La Fiancée du Monstre / Not of this Earth / The Night the World Exploded ! / Viking Women and the Sea Serpent / Curse of the Faceless Man / Le Peuple de l’Enfer / Rodan / Supersonic Saucer / World Without End / La Fille du Docteur Jekyll / The Monster that Challenged the World / Baran, le Monstre Géant / Frankenstein’s Daughter / Giant from the Unknown / I married a Monster from Outer Space / How to make a Monster / J’enterre les Vivants / The Manster /King Dinosaur / Les Envahisseurs de la Planète Rouge / Ring of Terror /This is not a Test / Le Monstre vient de la Mer / La Cité  sous la Mer / The Beast of Hollow Mountain / Le Labyrinthe / L’Île Inconnue / Bride of the Gorilla /Lost Continent / La Légion du Désert / The Astro-Zombies / El Extraño Caso del Hombre y la Bestia / Le Renne Blanc & La Résurrection de la Sorcière /The Vampire & The Return of Dracula / Le Lac de la Mort / Teenage Caveman / Drive-in spécial Mars /Dans les Griffes du Vampire /The Monster of Piedras Blancas / La Tête Vivante / Destination Planète Hydra / Incubus / Les Monstres de l’Apocalypse / The Golden Bat / The Flying Saucer / Unknown World / Four Sided Triangle / X The Unknown / Les Enfants de l’Espace / The Crawling Eye & The Strange World of Planet X /  The Wasp Woman, The Hideous Sun Demon & The Alligator People / L’Île du Sadique / Les Yeux de l’Enfer / Le Monde, la Chair et le Diable / Le Jour où la Terre prit Feu / Frankenstein meets the Space Monster / Billy the Kid vs Dracula /Red Planet Mars / La trilogie de l’OSI / The Werewolf

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



12345...11