Catégorie

Archive pour la catégorie « Fantastique »

INDIANA JONES DE RETOUR EN FAN FILM ANIMÉ

Et ça donne envie ! C’est à Patrick Shoenmaker que l’on doit cette sorte de bande-annonce d’une éventuelle série animée intitulée THE ADVENTURES OF INDIANA JONES. En moins d’une minute, on y retrouve avec plaisir tout ce qui fait l’aventure, le mystère, le charme et l’action de la franchise INDIANA JONES. On ne peut qu’espérer la mise en chantier d’une série de dessins animés dédiée à l’univers de notre aventurier préféré, ce serait génial !

Image de prévisualisation YouTube



MONSTRES SACRÉS : SHE-CREATURE

MONSTRES SACRÉS : SHE-CREATURE dans Cinéma bis 14050303003115263612199975

16092008180015263614504139 dans Fantastique

Difficile de lui donner une appellation correcte à ce monstre-là, en dehors de She-Creature et dont « Créature femelle » ne serait qu’une traduction que trop partielle. La She-Creature est une sorte de homard sur pattes, vaguement cousine avec La Créature du Lac Noir mais avec des petites antennes au-dessus de la tête, des crocs acérés et des attributs féminins assez saillants il faut bien le reconnaître. L’ensemble est un maquillage créé par Paul Blaisdell pour le film d’Edward L. Cahn, THE SHE-CREATURE sorti en 1956.

L’intrigue : Un hypnotiseur mystérieux, le docteur Lombardi, use des ses pouvoirs pour faire régresser sa belle assistante Andrea à l’ancienne forme qu’elle occupait alors qu’elle n’était encore qu’une créature aquatique. Ce dernier va se servir d’elle afin d’exécuter ses sombres desseins, notamment de commettre quelques meurtres…

16092008231515263614504152 dans Fifties fantastique

Lombardi parvient finalement à projeter Andrea si loin dans ses incarnations passées qu’elle devient un esprit antédiluvien, s’incarnant dans un corps préhistorique vaguement humanoïde. On sent à la fois l’influence de H.P. Lovecraft (« Ceux des profondeurs » et « Le Cauchemar d’Innsmouth ») que de l’idée géniale de la télépathie ancestrale krell de PLANÈTE INTERDITE sorti justement en salles la même année que THE SHE-CREATURE. Dommage seulement que le costume de la créature ne soit pas vraiment à la hauteur d’un si bon scénario. Mais il aura au moins le mérite d’être réutilisé dans un teen-movie parodique en 1959, THE GHOST OF DRAGSTRIP HOLLOW, ce qui prouve la notoriété de la créature sur les adolescents des années 50. Mais pire encore que le costume créé par Blaisdell ! C’est le costume créé pour le remake télévisé de 1967, CREATURE OF DESTRUCTION de Larry Buchanan. Je vous laisse admirer cette merveille de finesse (notez aussi ce petit reflet sombre et cruel dans le regard du monstre) :

16092008203515263614504140 dans Monstres sacrés

Et c’est finalement le téléfilm de Sebastien Gutierrez, LA SIRÈNE MUTANTE (2001, Mermaid Chronicles Part 1: She-Creature) qui rendra le mieux hommage, grâce aux effets et maquillages de Stan Winston, à la plastique de la dame aquatique. D’ailleurs, Sebastien Gutierrez a opté avec son scénario pour revenir aux origines du mythe des sirènes, et sa « Sirène mutante » se montre à la fois fascinante que repoussante et destructrice :

16092008245615263614504153 dans Trapard

L’intrigue : 1905, en Irlande. Deux forains, Angus Shaw et sa femme Lillian, capturent une sirène. Ils décident alors de partir aux États-Unis pour faire fortune grâce à elle. Mais alors que la traversée rencontre des difficultés, la sirène dévoile des penchants morbides, proches du vampirisme…

- Trapard -

Autres Monstres Sacrés présentés sur Les Échos d’Altaïr :

Alien / King Kong / Predator / Créature du Lac Noir / Mutant de Métaluna / Ymir /Molasar / Gremlins / Chose / Triffides / Darkness / Morlock / Créature de « It ! The Terror from Beyond Space«   / Blob / Mouche / Créature de Frankenstein / Visiteurs /Martien de La Guerre des Mondes (1953) / E.T. / Pinhead / Michael Myers / Fu Manchu / Leatherface / Jason Voorhees / Tall Man / Damien Thorn / Toxic Avenger / Bruce : le grand requin blanc / La Momie / Le Loup-Garou / Dr Jekyll et Mr Hyde / Golem / Dracula / Orlac / La Bête / Les Krells / Les Pairans / Le Cavalier sans Tête / Le Hollandais Volant / Body Snatchers / Freddy Krueger / L’Homme au masque de cire / Godzilla / Zoltan / Les fourmis géantes de « Them ! » / Les Demoni / Shocker / Green Snake / It, le Vénusien / Bourreau de Xerxès / The Creeper / Ginger et Brigitte, les sœurs lycanthropes / Tarantula / Intelligence Martienne

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



BANDE-ANNONCE DE « KONG : SKULL ISLAND »

BANDE-ANNONCE DE

À découvrir d’urgence : cette impressionnante bande-annonce de KONG : SKULL ISLAND ! Le film, réalisé par Jordan Vogt-Roberts, sortira le 10 mars 2017 sur les écrans. On y explorera l’île légendaire où vit un King Kong d’une taille phénoménale (rien à voir avec le précédent). Tout cela, nous dit-on, en vu de la rencontre incroyable entre notre singe géant et le roi des monstres… Godzilla ! Mais ça, c’est pour un autre film…

Image de prévisualisation YouTube



STRAY DOG (T1)

STRAY DOG (T1) dans B.D. 15050108480515263613222884

Le blog Flynn SFFF vous présente une parution littéraire de la SF, du Fantastique ou de la Fantasy en roman ou BD. Flynn, éternel dévoreur d’ouvrages, vous décortique son bouquin du jour…

16032208390615263614080241 dans FantastiqueIshtar. Un monde oscillant entre lumière et ténèbres où se côtoient présent et passé, patrimoine et renouveau, pierres antiques et technologies nouvelles. Un monde partagé entre une surface idéalisée et une réalité plongée dans le chaos. C’est au sein de cet univers que vont se croiser deux personnes au destin incertain et que tout oppose : Aki, une jeune fille ayant perdu le goût de sourire, et Toru, un Karat, un lycan aux yeux rouges, possédé par une malédiction funeste. Ce qui les lie ? Un contrat d’obéissance qui permet de contrôler les Karat et fait de la jeune Aki la maîtresse de Toru. Fan de gothique, de magie noire, de steampunk, VanRah a développé Stray Dog pour mettre en avant cette figure fantastique méconnue qu’est celle du loup-garou. Son idée fut d’en faire ressortir tout le mystère, la magie et les problématiques qui lui sont liées. Ses lycans sont ordonnés en clans, suivent des règles et sont l’objet de malédictions qui donnent de l’ampleur et de l’intérêt à ces personnages. Son monde gothique et futuriste évoque le foisonnant univers d’Anne Rice, qui donna toute son ampleur aux personnages fantastiques. Auteure d’une dizaine de titres publiés à compte d’auteur sur le Net, star des sites américains Inkblazers et Deviantart, VanRah y affiche 283 000 pages vues régulières (930 000 en pic d’audience) pour plus de 10 000 followers ! Elle y brille par sa production manga tout autant que par ses talents reconnus d’illustratrice. Stray Dog fut élu lauréat du prix International des amateurs de comics et manga en 2011.

Petit tour du côté du manga français avec VanRah, dessinatrice et scénariste de la série Stray Dog dont le premier tome, particulièrement épais, est sorti l’été dernier. Je n’avais pas encore eu le temps de me pencher sur le pavé. Il faut dire que je ne suis pas très friand de ce genre d’histoires un peu gothique. Malgré tout, je me suis plongé dans cette lecture qui ne m’a pas forcément plu, mais ne m’a pas déplu non plus.

Comme je l’ai dit, je ne suis pas très lecteur d’univers gothique. J’ai surtout lu ce premier tome pour découvrir l’univers visuel de VanRah qui s’avère déjà bien développé. Très inspiré par les auteurs japonais, il n’en fait aucun doute, elle a su forger son propre trait et son propre style afin de se créer sa personnalité graphique. Et c’est plutôt réussi. Certes, on trouve quelques maladresses dans le dessin, certains passages montrant clairement un manque de maîtrise, malgré tout, le talent est là et c’est prometteur. Toutefois, j’avoue avoir été un peu moins emballé en ce qui concerne le scénario. Cela manque de développement et de travail sur l’écriture. C’est confus, très plat, et surtout trop classique. Les personnages manquent également de consistance, d’un truc pour les rendre plus vrais que de simples stéréotypes vus et revus. Reste tout de même que l’ensemble annonce de bonnes choses et VanRah devrait rapidement se faire un nom dans le milieu de la bande dessinée en France !

- Flynn -

(Stray Dog est publié aux éditions Glénat)

Autres livres présentés par Flynn :

Dangereuses visions : le Necronomicon en BD / Agharta : le Temps des Selkies / Le Dernier Roi des Elfes / Le Niwaâd / Moi, Cthulhu / Docteur Sleep / Saigneur de Guerre / Le Démon aux Mille Visages / Le Gardien de la Source / Universal War Two (T1) : Le Temps du Désert / Blake et Mortimer : L’Onde Septimus / Culture Geek / Attention aux Morts / Out There – volume 1 /L’Encyclopédie du Hobbit / Quantex (T1) : Le Songe des Immortels / Quantex (T2) : La Révolte des Ombres / Chroniques des Ombres / Le très grand Nettoyage / Les Pantins Cosmiques / Cornes / Le Miroir des Templiers (T1) : New Paris / Nosfera2 / Soutenez le financement de l’ouvrage « Gore – Dissection d’une Collection » / Taupe / Le Monde de Fernando / Moi, Lucifer / LŒuf de Dragon /Ghouls of Nineveh / Ténèbres 2014 / Le Piège de Lovecraft / Cagaster – tome 1 / Le Cycle d’Ardalia : Le souffle d’Aoles / Écosystématique de Fin de Monde / Agent des Ordres / Le Dieu était dans la Lune / Arthaé / Le Code du Chasseur de Primes / L’Aigle de Sang / Les Montagnes Hallucinogènes / La Dernière Terre (T1) : L’Enfant Merehdian /Destination Mars / Chroniques de Karn (T1) : Nereliath / Naturalis /Les Parias d’Engelar / Chroniques de Karn (T2) : Seuls les Dieux /La Saga de Xavi El Valent (T1) : Le Glaive de Justice / Le Roi en Jaune /Le Livre de la Création / Femmes Obscures / Le Cabinet du Docteur Black / Le Lycan Blanc / Zugzwang / Pretty Deadly – tome 1 : L’Écorcheuse / Crueler than Dead / L’Histoire des Jeux Vidéo Polémiques – Volume 2 / Ajin – tome 1 / Skin Trade / Multiple était la Lune / Hellraiser / Manhattan Ghost / L’Assassin Royal / Love in the Hell (Vol.1) / Abaak (T1)

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



LOVE IN THE HELL (Vol.1)

LOVE IN THE HELL (Vol.1) dans B.D. 15050108480515263613222884

Le blog Flynn SFFF vous présente une parution littéraire de la SF, du Fantastique ou de la Fantasy en roman ou BD. Flynn, éternel dévoreur d’ouvrages, vous décortique son bouquin du jour…

16020807212815263613956710 dans FantastiqueCette série est tout simplement totalement dingue ! Je ne connaissais pas du tout ce mangaka, Reiji Suzumaru, et autant vous dire que la surprise est énorme.

Love in the Hell raconte l’histoire de Rintaro, qui, à sa mort, se retrouve envoyé en enfer pour se laver de ses péchés. Pour cela, il est confié à Koyori, une jeune démone qui doit s’occuper de Rintaro afin de lui permettre de quitter l’enfer. Comment ? En le torturant !

C’est un manga assez fou, qui mélange humour et érotisme avec beaucoup de talent. C’est vachement drôle à lire et aucunement gênant par rapport à l’érotisme. Mais attention, c’est quand même bien gore ! Niveau dessin, Reiji Suzumaru est au top, un mangaka de talent à suivre de toute urgence !

- Flynn -

(Love in the Hell est publié chez Glénat)

Autres livres présentés par Flynn :

Dangereuses visions : le Necronomicon en BD / Agharta : le Temps des Selkies / Le Dernier Roi des Elfes / Le Niwaâd / Moi, Cthulhu / Docteur Sleep / Saigneur de Guerre / Le Démon aux Mille Visages / Le Gardien de la Source / Universal War Two (T1) : Le Temps du Désert / Blake et Mortimer : L’Onde Septimus / Culture Geek / Attention aux Morts / Out There – volume 1 /L’Encyclopédie du Hobbit / Quantex (T1) : Le Songe des Immortels / Quantex (T2) : La Révolte des Ombres / Chroniques des Ombres / Le très grand Nettoyage / Les Pantins Cosmiques / Cornes / Le Miroir des Templiers (T1) : New Paris / Nosfera2 / Soutenez le financement de l’ouvrage « Gore – Dissection d’une Collection » / Taupe / Le Monde de Fernando / Moi, Lucifer / LŒuf de Dragon /Ghouls of Nineveh / Ténèbres 2014 / Le Piège de Lovecraft / Cagaster – tome 1 / Le Cycle d’Ardalia : Le souffle d’Aoles / Écosystématique de Fin de Monde / Agent des Ordres / Le Dieu était dans la Lune / Arthaé / Le Code du Chasseur de Primes / L’Aigle de Sang / Les Montagnes Hallucinogènes / La Dernière Terre (T1) : L’Enfant Merehdian /Destination Mars / Chroniques de Karn (T1) : Nereliath / Naturalis /Les Parias d’Engelar / Chroniques de Karn (T2) : Seuls les Dieux /La Saga de Xavi El Valent (T1) : Le Glaive de Justice / Le Roi en Jaune /Le Livre de la Création / Femmes Obscures / Le Cabinet du Docteur Black / Le Lycan Blanc / Zugzwang / Pretty Deadly – tome 1 : L’Écorcheuse / Crueler than Dead / L’Histoire des Jeux Vidéo Polémiques – Volume 2 / Ajin – tome 1 / Skin Trade / Multiple était la Lune / Hellraiser / Manhattan Ghost / L’Assassin Royal

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



LES CHRONIQUES DE SHANNARA SUR SYFY LE 12 JANVIER

LES CHRONIQUES DE SHANNARA SUR SYFY LE 12 JANVIER dans Fantastique 16010807283115263613880940

Non, il n’y a pas que DOCTOR WHO à la télévision et pas que des requins géants sur Syfy ! Il y a aussi, à partir du 12 janvier en France et du 13 en Nouvelle-Calédonie, la nouvelle série télévisée LES CHRONIQUES DE SHANNARA ! Il s’agit de l’adaptation de l’œuvre littéraire de Terry Brooks que la chaîne Syfy vous présente ici sur son site. La bande-annonce donne très envie de découvrir la série au plus vite et les premiers échos sont plutôt favorables. Ça promet d’être grandiose !

Image de prévisualisation YouTube



PAPERTOY : FRANKENSTEIN ET SON POTE

PAPERTOY : FRANKENSTEIN ET SON POTE dans Fantastique 13092910271215263611593935

15111309381715263613746845 dans Papertoy

Le week-end est déjà là ! Pourquoi pas une petite réalisation papertoy bien sympa et, comme toujours, d’une facilité enfantine ? Je vous propose donc notre éminent Dr Frankenstein en compagnie de sa créature. Vous pourrez trouver nos deux compères ici. Amusez-vous bien !

- Morbius -



MANHATTAN GHOST

MANHATTAN GHOST dans Fantastique 14072703494415263612413227

Le blog Flynn SFFF vous présente une parution littéraire de la SF, du Fantastique ou de la Fantasy en roman ou BD. Flynn, éternel dévoreur d’ouvrages, vous décortique son bouquin du jour…

15102809481615263613700167 dans FlynnPhilippe Ward est de retour avec son nouvel ouvrage, Manhattant Ghost. Mais attention, ce n’est pas n’importe quel ouvrage. Il s’agit d’une nouvelle illustrée par les photos de son fils, Mickael Laguerre.

Première chose qui saute justement aux yeux dès que l’on ouvre le livre, les photographies. Réalisées par Mickael Laguerre, elles sont tout simplement magnifiques. Elles font parfaitement ressortir tout l’amour qu’ils (Laguerre et Ward) portent à la ville de New-York. De surcroît, le travail de l’image est très réussi, le contraste, la luminosité, les couleurs, tout ressort vraiment bien en fonction de l’endroit où la photographie est prise : si l’endroit dégage quelque chose de bon, qu’il semble joyeux, les contrastes et les couleurs sont forts. À l’inverse, s’il s’agit d’un endroit plus triste, plus morne, on le voit dans la photo. Le travail de l’image dépend de l’intensité du lieu en question, de son ambiance. Splendide.

Viennent ensuite les textes, ceux de Philippe Ward. Il y raconte l’histoire d’une jeune femme, une policière du nom de Lisa Kilpatrick, New-Yorkaise et passionnée de musique. Un jour, elle a la chance d’assister au Manhattan Edge, un événement qui se produit une fois par an, le soir, permettant de voir le soleil se coucher juste au milieu de la 14th Rue, aligné parfaitement vers l’Ouest. Cependant, à cet instant, elle bascule dans le monde des Fantômes de Manhattan qui lui confie une mission : retrouver John Lennon.

Le récit est passionnant et bien écrit, le tout étant en parfaite adéquation avec les images. On se plonge totalement dans le texte et les images, impossible de lâcher le livre avant de l’avoir fini. De surcroît, père comme fils font ici une très belle déclaration d’amour à la ville de New-York, l’un par l’écrit, l’autre par l’image. À ne pas manquer !

- Flynn -

Autres livres présentés par Flynn :

Dangereuses visions : le Necronomicon en BD / Agharta : le Temps des Selkies / Le Dernier Roi des Elfes / Le Niwaâd / Moi, Cthulhu / Docteur Sleep / Saigneur de Guerre / Le Démon aux Mille Visages / Le Gardien de la Source / Universal War Two (T1) : Le Temps du Désert / Blake et Mortimer : L’Onde Septimus / Culture Geek / Attention aux Morts / Out There – volume 1 /L’Encyclopédie du Hobbit / Quantex (T1) : Le Songe des Immortels / Quantex (T2) : La Révolte des Ombres / Chroniques des Ombres / Le très grand Nettoyage / Les Pantins Cosmiques / Cornes / Le Miroir des Templiers (T1) : New Paris / Nosfera2 / Soutenez le financement de l’ouvrage « Gore – Dissection d’une Collection » / Taupe / Le Monde de Fernando / Moi, Lucifer / LŒuf de Dragon /Ghouls of Nineveh / Ténèbres 2014 / Le Piège de Lovecraft / Cagaster – tome 1 / Le Cycle d’Ardalia : Le souffle d’Aoles / Écosystématique de Fin de Monde / Agent des Ordres / Le Dieu était dans la Lune / Arthaé / Le Code du Chasseur de Primes / L’Aigle de Sang / Les Montagnes Hallucinogènes / La Dernière Terre (T1) : L’Enfant Merehdian /Destination Mars / Chroniques de Karn (T1) : Nereliath / Naturalis /Les Parias d’Engelar / Chroniques de Karn (T2) : Seuls les Dieux /La Saga de Xavi El Valent (T1) : Le Glaive de Justice / Le Roi en Jaune /Le Livre de la Création / Femmes Obscures / Le Cabinet du Docteur Black / Le Lycan Blanc / Zugzwang / Pretty Deadly – tome 1 : L’Écorcheuse / Crueler than Dead / L’Histoire des Jeux Vidéo Polémiques – Volume 2 / Ajin – tome 1 / Skin Trade / Multiple était la Lune / Hellraiser

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



TEST : TOMB RAIDER DEFINITIVE EDITION

TEST : TOMB RAIDER DEFINITIVE EDITION dans Axel 15050108480815263613222885

Tomb Raider… La génération à laquelle j’appartiens a réellement commencé à plonger dans les jeux vidéos avec la Playstation, et son inévitable icône Lara Croft (bien plus emblématique que le génialissime Crash Bandicoot !). Initialement, cette série conçue par Eidos devait être destinée à la Nintendo 64. Mais la politique maison priorisant les vedettes maison a poussé la société japonaise à refuser le jeu, accueilli à bras ouverts par la console de Sony. La suite on la connait ! Véritable icône du jeu vidéo, donnant lieu à 2 films hollywoodiens pas fabuleux, des pubs très sympas de seat, confirmant donc sa forte présence dans l’esprit des gens !

15102307595615263613684885 dans Fantastique

Inspiré des films INDIANA JONES, Tomb Raider met en scène une archéologue charismatique sans peur, n’hésitant pas à braver le danger, dans un environnement immersif très réussi pour l’époque, avec des énigmes à s’arracher les cheveux ! Les clés du succès ont été posées, puis Eidos s’est enlisé, peinant à renouveler sa série. La licence fut rachetée par Crystal Dynamics. Le manque de liquidités poussa Square Enix à mettre le paquet pour s’octroyer la licence, mais en conservant le studio de développement. Arrive alors le renouveau de Tomb Raider, sorti en mars 2013 sur PC, PS3 et Xbox 360. Puis, en janvier 2014, il arrive remasterisé pour accueillir les next gen Ps4 et Xbox one avec un nom à rallonge : Tomb Raider : Definitive Edition. Ce nom à rallonge inclut également tous les DLC. Il met en scène une jeune Lara Croft de 21 ans, qui part pour sa première expédition. C’est donc un nouveau reboot de la licence, ou plutôt LE nouveau reboot. Car au risque d’écrire le reste de ce test pour rien, autant y aller franco : le jeu est très réussi.

15102308012815263613684886 dans Jeu vidéo

Après cette intro bien longue (mais pas suffisamment par rapport au monument qu’est cette licence), nous allons nous concentrer sur ce jeu, sur la Xbox One plus précisément. Et pour ne pas changer, on va attaquer par les graphismes. Clairement, l’ensemble est plutôt bon, la différence se voit par rapport à la 360, ce qui est normal bien entendu. On sent quand même en permanence que c’est un portage, et non un jeu développé pour les nouvelles générations. Mais ça ne gâche pas le plaisir du jeu, car il reste réussi, avec de très beaux effets de lumières, et des textures très réalistes. Mais dans ce renouveau, il y a aussi le character design, et en particulier celui de la belle Lara. Et bien là, on sent la patte Square Enix, notre héroïne ayant bien changé ! Finie la tresse, c’est une queue de cheval ! Mais au-delà de cette nouvelle coiffure, Lara fait clairement plus asiatique et rappelle le style des persos de Final Fantasy, avec des cheveux très aériens, et des yeux étirés. Bon qu’on se rassure, elle reste dans le style caucasien et non asiatique pur et dur ! On parle d’un personnage anglais de base, mais lors des cinématiques, le changement est marquant, sans pour autant être dérangeant. Si la belle conserve son débardeur bleu, elle perd son short et récupère un pantalon. Voilà pour les principaux changements !

15102308024215263613684890

Passons au scénario. Là non plus pour poser de nouvelles bases pour la licence, l’erreur était prohibée ! Notre aventurière fait partie d’une expédition qui cherche à découvrir les vestiges du peuple des Yamatai, sur une des îles du Japon. Seulement, une grosse tempête va éclater le bateau et pousser l’épave sur une mysterieuse île non déserte qui recèle de dangers… Très vite Lara (qui est donc inexpérimentée en survie, il faut le rappeler) se retrouve isolée… Il va falloir se nourrir, et donc chasser, éviter les prédateurs et affronter les ennemis du jour. Les persos secondaires restent très secondaires, peu développés, faisant en fait partie du fil conducteur de l’histoire de Lara. Ce récit très centré reste toutefois très prenant, et l’évolution de Lara se fait de manière progressive, le joueur a donc le temps de voir l’héroïne s’endurcir au fur et à mesure que l’aventure progresse. Le moins que l’on puisse dire, c’est que Lara prend cher, très cher ! Tous les malheurs s’abattent sur elle, et on peut parfois trouver de la surenchère à certains passages, mais qui enchaîne sur une phase de jeu très immersive !

15102308040815263613684891

Un scénario tel que celui-ci mérite un gameplay digne de ce nom. Et pour la troisième fois en trois points, c’est un nouveau reboot dans le reboot ! Il est clairement plus orienté action qu’auparavant, plus dans la tendance actuelle. Je ne dirais pas qu’il est plus simple, mais plus intuitif. Plusieurs passages en slow motion viennent dynamiser les scènes d’actions, les guns fights sont magistraux et offre parfois des difficultés quand l’absence de stratégie bien visible se fait sentir (comme quand on a fait péter les bidons inflammables trop tôt, ou trop tard). La partie aventure (course, saut, escalade…) est bien gérée également. Le gameplay souffre en fait d’une seule critique : les QTE (quick time event) ils sont plutôt simples car il n’y a qu’une touche à appuyer (le Y ou triangle chez PS), mais au moment où le symbole apparaît il est déjà trop tard, il faut donc anticiper, sans savoir au début sur quelle touche il faut appuyer… Et parfois appuyer trop tôt vous fera perdre ! La seule ombre au tableau, pourtant encore une fois, ces QTE dynamisent l’ensemble !

15102308051015263613684892

Autre point essentiel, indispensable à un bon Tomb Raider, les énigmes ! Bon, autant être clair : si certaines vous demanderont de vous creuser les méninges, elles sont globalement plus simples que ce que l’on a pu connaître, notamment grâce à la touche « instinct de survie », très agréable pour les impatients comme moi, car elle identifiera les éléments du décor avec lesquels on peut interagir. Il nous restera à identifier ceux qui nous seront utiles, et dans quel ordre. Le challenge n’est pas à la hauteur des anciens opus, la majorité des gamers ne cherchant plus le hard level autant qu’avant. Honnêtement, je fais partie de ce type de joueurs, mais j’attendais de Tomb Raider un challenge un peu plus important de ce côté, où on a le temps de se poser, de faire plusieurs essais avant de comprendre enfin l’énigme, puis la résoudre. Bon, l’avantage c’est que j’ai moins pété de câble du coup.

15102308062515263613684893

Ces rares ombres au tableau ne doivent pas entacher le jeu car le plaisir est là, et l’ambiance de jeu retranscrit très bien celles des anciens opus, celle où on avance à petits pas, guettant le moindre danger ! L’ambiance sonore participe également à l’immersion totale dans le jeu, mais représente aussi le défaut majeur du soft : les fx sont très fortes et les voix très basses, si bien qu’il faut vraiment tendre l’oreille pour suivre l’histoire ! Donc un réglage par la case audio s’impose, et on se rend compte que les fx sont indissociables des voix… Dommage, vraiment dommage !

Ce jeu était sorti à 30€ neuf en 2014, puisqu’il s’agissait d’une réédition d’un autre jeu. Il était gratuit le mois dernier sur le Xbox Live, préparant ainsi l’arrivée du second opus, Rise of the Tomb Raider, le 10 novembre 2015. Rappelons qu’il s’agira d’une exclusivité TEMPORAIRE Xbox One, et qu’il sera dispo sur PC au début 2016, puis sur PS4 à la fin de l’année 2016.

Quant à la note de ce reboot ? 18/20 ! Un jeu à se procurer si vous en avez l’occasion, à n’en pas douter ! Écoulé à plus de 8 millions d’exemplaires, le jeu devrait être assez facile à trouver.

- Axel -

Autres jeux vidéo présentés dans la catégorie Jeu Vidéo :

Wing Commander : la saga / Final Fantasy XIII-2 / Alien Isolation / Sword Art Online : Hollow Fragment / Tearaway / Gravity Rush / Dragon Age Inquisition / Teenage Mutant Ninja Turtles : Fall of the Foot Clan / Dragon Ball Z : Shin Budokai / Super Mario Land 2 : 6 Golden Coins / Star Wars Republic Commando / One Piece Unlimited World Red / The Witcher 3 : Wild Hunt / Ryse Son of Rome / Star Wars Battlefront

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



HELLRAISER

HELLRAISER dans Fantastique 14072703494415263612413227

Le blog Flynn SFFF vous présente une parution littéraire de la SF, du Fantastique ou de la Fantasy en roman ou BD. Flynn, éternel dévoreur d’ouvrages, vous décortique son bouquin du jour…

15092812522615263613615571 dans FlynnClive Barker est un incontournable de l’horreur et du fantastique. Aujourd’hui, qui ne connait pas Hellraiser et ces fameux Cénobites ? Une pièce maitresse de l’œuvre de Barker. Hellraiser raconte l’histoire de Rory et Julia, qui emménagent dans la maison d’enfance de Rory. Cependant, les choses ne vont pas très bien entre Rory et sa femme, Julia. Il y a aussi Frank, le frère de Rory, qui a disparu depuis un long moment. Mais il ne faudra pas longtemps à Julia pour découvrir où se cache Frank…

Barker est un auteur qui possède un énorme talent pour l’écriture, mais aussi pour la réalisation. Il le montre d’ailleurs en adaptant lui-même son récit. Récit qui se montre assez dérangeant, un peu pervers, mais, sans être le meilleur, vraiment bon. Il nous transporte dans une histoire un peu malsaine, mais qui pourtant nous tient en haleine. Et son style est vraiment excellent. Les mots sont simples, mais parfaitement bien choisis pour faire passer les idées qu’il faut et mettre le lecteur dans une situation quelque peu désagréable, mais suffisamment plaisante pour ne pas le perdre.

Malheureusement, c’est beaucoup trop court. C’est le style de récit qui mérite au minimum 300 pages, de manière à développer au maximum le background. Toutefois, et au vu de l’adaptation cinématographique, et des nombreuses séquelles, je pense que Clive Barker avait tout prévu, et que cette nouvelle est là juste pour poser les bases de son scénario avant de passer au cinéma. Je vous conseille de lire Hellraiser, mais de vous tourner aussi vers ses autres romans qui valent réellement le coup d’être lus.

- Flynn -

(Hellraiser est publié aux éditions Folio SF)

Autres livres présentés par Flynn :

Dangereuses visions : le Necronomicon en BD / Agharta : le Temps des Selkies / Le Dernier Roi des Elfes / Le Niwaâd / Moi, Cthulhu / Docteur Sleep / Saigneur de Guerre / Le Démon aux Mille Visages / Le Gardien de la Source / Universal War Two (T1) : Le Temps du Désert / Blake et Mortimer : L’Onde Septimus / Culture Geek / Attention aux Morts / Out There – volume 1 /L’Encyclopédie du Hobbit / Quantex (T1) : Le Songe des Immortels / Quantex (T2) : La Révolte des Ombres / Chroniques des Ombres / Le très grand Nettoyage / Les Pantins Cosmiques / Cornes / Le Miroir des Templiers (T1) : New Paris / Nosfera2 / Soutenez le financement de l’ouvrage « Gore – Dissection d’une Collection » / Taupe / Le Monde de Fernando / Moi, Lucifer / LŒuf de Dragon /Ghouls of Nineveh / Ténèbres 2014 / Le Piège de Lovecraft / Cagaster – tome 1 / Le Cycle d’Ardalia : Le souffle d’Aoles / Écosystématique de Fin de Monde / Agent des Ordres / Le Dieu était dans la Lune / Arthaé / Le Code du Chasseur de Primes / L’Aigle de Sang / Les Montagnes Hallucinogènes / La Dernière Terre (T1) : L’Enfant Merehdian /Destination Mars / Chroniques de Karn (T1) : Nereliath / Naturalis /Les Parias d’Engelar / Chroniques de Karn (T2) : Seuls les Dieux /La Saga de Xavi El Valent (T1) : Le Glaive de Justice / Le Roi en Jaune /Le Livre de la Création / Femmes Obscures / Le Cabinet du Docteur Black / Le Lycan Blanc / Zugzwang / Pretty Deadly – tome 1 : L’Écorcheuse / Crueler than Dead / L’Histoire des Jeux Vidéo Polémiques – Volume 2 / Ajin – tome 1 / Skin Trade / Multiple était la Lune

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



123456...51