Catégorie

Archive pour la catégorie « Humeur »

GEEK ? FANTASTICOPHILE ? OU PLUTÔT… IMAGINOPHILE ?

( Humeur )

On a vite fait de coller une étiquette sur les gens. Et le pire, c’est que tout le monde croit vous connaître en se basant uniquement sur la partie émergée de l’iceberg, alors que l’autre partie s’avère souvent bien plus riche et plus complexe.

GEEK ? FANTASTICOPHILE ? OU PLUTÔT... IMAGINOPHILE ? dans Humeur 17030501033915263614892386

« Sait-on qu’en dehors de la SF ou du Space Opera, j’adore explorer tous les autres mondes de l’Imaginaire ? »

Le fait que j’aime plus que tout des franchises comme STAR WARS ou STAR TREK me résume, aux yeux de certains, à n’être, au mieux, qu’un fan de SF, au pire, qu’un fan de cinoche… Point barre… Cette vision étriquée et tellement simpliste m’horripile depuis longtemps car ce serait vraiment méconnaître le Morbius !

17030501080015263614892387 dans HumeurVoyons, soyons logique : comme tout le monde j’ai mes préférences, c’est évident, mais dans ces préférences je n’oublie pas le reste, bien au contraire, croyez-moi !

Sait-on qu’en dehors de la SF ou du Space Opera, j’adore explorer tous les autres mondes de l’Imaginaire que sont le Fantastique, la Fantasy, l’Heroic Fantasy, l’Horreur, l’Épouvante, le Steampunk et tant d’autres ? Non, bien sûr, car chacun ne veut voir que ce qu’il veut voir. Et pourtant, aurais-je créé en 1986 le Sci-Fi Club de Nouvelle-Calédonie si je n’étais pas un amoureux fou de l’Imaginaire, si cette passion dévorante ne m’avait pas motivée au point de vouloir à tout prix fonder une association, puis un fanzine et enfin un blog destinés à promouvoir ces genres ?

Allons plus loin, au vu d’une réflexion humiliante à laquelle j’avais eu droit en 1996 devant Gérard Klein, l’écrivain de science-fiction, invité en Nouvelle-Calédonie à l’occasion de la semaine du Temps des Livres. À la question de l’auteur « Qu’avez-vous lu de moi ? » un membre du Sci-Fi Club avait gentiment lancé : « Oh lui, c’est pas la peine, il ne lit jamais ! » Ce à quoi l’auteur, dans cette grande prétention qui le caractérise, m’avait déclaré : « Si vous aimez la science-fiction, vous avez forcément lu mes romans. »

17030501115615263614892395

« À force de beaucoup trop parler cinéma fantastique et de SF, certains finissent par vous enfermer dans un carcan. »

À force de beaucoup trop parler cinéma fantastique et de SF, certains finissent par vous enfermer dans un carcan. Ils prennent alors le raccourci facile : il ne regarde que des films, il ne lit donc jamais. C’est tellement évident à leurs yeux. Il faut donc toujours se justifier, se dévoiler davantage. Alors oui, je possède plusieurs bibliothèques pleines de bouquins, chez moi, avec du Shelley, du 17030501135015263614892396Verne, du Wells, du Tolkien, du Lovecraft, du Vance, du Silverberg, du Matheson, du Bradbury, de l’Asimov, du Clarke, du Moorcock, de l’Andrevon, du Klein, du Spinrad, du Bloch, du Burroughs, du Moore, du Bordage… Je possède également de nombreux ouvrages de références sur les domaines de l’Imaginaire, lesquels sont parfois présentés sur ce blog dans la catégorie Bibliothèque Altaïrienne, et aussi, pour l’instant, quelques dizaines de BD.

A 51 ans, qu’aurais-je fait de ma vie si je n’avais pas, en dehors de mon immense passion du cinéma fantastique et de science-fiction, goûté à la littérature, à la BD et aussi aux arts graphiques (Foss, Tim White, Peter Jones, Michael Whelan, Boris Vallejo, Caza, Manchu…), à tous ces innombrables univers de l’Imaginaire qui font que je suis fier, très fier, d’être un « imaginophile ». Oui, « imaginophile » et non « geek » ou « fantasticophile ». Le mot existe-t-il déjà ? Peut-être, peut-être pas. Mais s’il existe, correspond-il à ma définition ? Pas certain. Voyons voir…

17030501192715263614892397

« Tout le monde s’avoue geek, d’un seul coup, puisque personne ne sait exactement ce que « geek » signifie. »

« Geek »… Suis-je geek ?… Je me suis souvent posé la question, et à vrai dire je n’en suis pas très sûr. Si être geek signifie, en dehors d’aimer l’Imaginaire et de s’avouer passionné par quelque chose, 17030501240115263614892409pratiquer régulièrement le jeu de rôle, se lancer dans d’interminables parties de jeux vidéo, s’intéresser aux nouvelles technologies, être un fan de super héros, être un dieu en informatique et posséder la bosse des maths, alors non, je ne fais définitivement pas partie du club. J’ai goûté à quelques jeux de rôle il y a bien longtemps sans jamais vibrer face à mes dés… Les jeux vidéo m’ont permis de vivre quelques aventures extraordinaires et des moments inoubliables, mais depuis Skyrim en 2011, je n’ai joué à rien d’autre… Les super héros en collants, torturés par leur existence et sauveurs de l’humanité, n’ont jamais vraiment titillé mes sens même si je peux sans problème suivre quelques-unes de leurs aventures en gardant le sourire en coin… Les nouvelles technologies me laissent complètement indifférent quand elles ne me font pas désespérer de l’avenir de l’humanité… L’informatique fait naître en moi des instincts destructeurs et les maths… les maths ?… 17030501263015263614892411Non, désolé, tout cela n’est pas vraiment pour moi. Et puis le terme « geek » est aujourd’hui tellement repris et bouffé à toutes les sauces. Tout le monde s’avoue geek, d’un seul coup, puisque personne ne sait exactement ce que « geek » signifie. À vrai dire, même le philatéliste peut crier qu’il est geek et personne ne le contestera…

« Fantasticophile »… Suis-je fantasticophile ?… J’ai toujours trouvé le terme trop réducteur. On entend uniquement résonner le mot « fantastique ». Mais où sont donc passés la SF, l’Heroic Fantasy, la Fantasy, le Steampunk, l’Horreur et tous les autres ?… Pour certains, la question ne se pose même pas : le mot englobe à lui seul tous ces genres. Pour d’autres, le mot n’a de sens que parce qu’il est associé au Fantastique. Donc non, insuffisant…

17030501315815263614892413

« Je suis un imaginophile, un amoureux fou de l’Évasion, du Rêve et du Cauchemar, un explorateur passionné des mondes de l’Imaginaire. »

« Imaginophile »… Je suis un imaginophile, un amoureux fou de l’Évasion, du Rêve et du Cauchemar, un explorateur passionné des mondes de l’Imaginaire, un aventurier jamais lassé ni rassasié dans 17030501362615263614892414la découverte d’autres horizons, d’autres dimensions d’un Imaginaire sans limites et toujours en expansion ! Plus j’avance dans le temps et plus mon espace se réduit : je suis envahi par les films, les livres, les BD… Autour de moi des étagères entières se remplissent d’ouvrages, de DVD, de Blu-ray ou de bandes dessinées… Mais malheureusement le temps me manque. Comme j’aimerais voyager des journées entières dans ces mondes étonnants, comme j’aimerais arpenter sans jamais m’arrêter leurs routes pleines de surprises et de promesses !

Je suis un imaginophile convaincu, déterminé, bravant souvent l’attitude méfiante ou incrédule des gens, de mes amis ou de mes collègues. Je peux rester des minutes entières à contempler une peinture de Tim White, plonger dans son paysage, m’y sentir complètement absorbé sans pour autant être atteint du syndrome de Stendhal, je 17030501433515263614892419vous rassure. Je peux broder toute une histoire rien qu’en l’observant dans ses moindres détails. Mon imagination s’emballe, elle entre en ébullition. Mais je peux aussi rêver devant un simple ciel bleu ou nuageux, un soleil couchant ou une pluie, une plage ou une forêt… Tous les jours je peux quitter ce monde, le temps de me raccrocher à l’autre, celui qui me permet de m’évader sur des terres inconnues où je cours sans jamais ressentir la moindre fatigue. Celui qui me redonne l’énergie nécessaire pour survivre dans l’autre. Souvent, mon regard se perd dans ces instants sans que personne ne le remarque. Et c’est sans doute mieux ainsi.

Je suis un imaginophile assoiffé de rencontres et de découvertes sur les vastes plaines de l’Imaginaire. Peu importe l’époque et le 17030501575115263614892421lieu. Jamais lassé, toujours passionné, j’en veux encore plus et davantage encore ! Qu’il s’agisse de déserts martiens ou de mers lunaires, de forteresses secrètes ou de mégalopoles extraterrestres, de forêts du petit peuple ou de jungles sanctuaires, de vaisseaux millénaires ou de ballons à vapeur, de cyborgs surarmés ou de guerriers cimmériens, de monstres aquatiques ou de monstres à tronçonneuse, de rêves ou de cauchemars, l’Imaginaire dans son immense diversité a toujours été et sera toujours ma passion première, mon Épice, ma drogue bienfaitrice, celle qui me nourrit depuis ma plus tendre enfance !

Je suis un imaginophile… Peut-être pas un geek ni un fantasticophile, mais assurément, oui, un imaginophile !

- Morbius -

17030501454615263614892420



LE CÔTÉ OBSCUR A ENVAHI LES ÉTATS-UNIS DEPUIS PEU…

( Humeur )

LE CÔTÉ OBSCUR A ENVAHI LES ÉTATS-UNIS DEPUIS PEU... dans Humeur 17013007570215263614812786



SCOOP : INCROYABLES NOUVELLES !

( Humeur )

SCOOP : INCROYABLES NOUVELLES ! dans Humeur 16040108485215263614111849

Des news nous sont parvenues en ce 1er avril, et elles sont tout bonnement incroyables ! Nous vous en livrons à chaud le contenu exclusif :

À partir de ce jour Hollywood interdit strictement les reboots et remakes afin que les cinéastes puissent faire preuve d’originalité !

Hans Zimmer prend sa retraite anticipée : il abandonne définitivement le monde de la B.O. !

Jerry Goldsmith n’était pas mort, il a juste pris quelques années sabbatiques et compose d’ores et déjà la B.O. du prochain Joe Dante !

Les geeks ont décidé de lâcher leurs manettes de jeux et de combler enfin leurs lacunes en SF littéraire et cinématographique !

Daniel Logan reprendra son rôle de Boba Fett dans le spin-off prochain consacré au fameux chasseur de primes !

Un grand parc d’attraction autour des œuvres de Jules Verne ouvrira ses portes en 2020 en France !

16040108574715263614111853 dans HumeurL’Écran Fantastique compte offrir seulement une fois par an sa Une à un film de super héros!

Mad Movies comprend enfin le cinéma de science-fiction et commence à y trouver un certain intérêt : « Mieux vaut tard que jamais ! » aurait déclaré son réd-chef entre deux films gores !

Le film ULYSSE 31 entre en projet avec une distribution internationale, des effets spéciaux de l’ILM et pas moins de deux suites prévues !

Les membres de la rédac du blog CosmoFiction, inscrits dès les débuts, vont enfin tenir parole en rédigeant leur tout premier article après plus de deux ans d’attente !

Le magazine officiel de la série DOCTOR WHO va enfin être disponible en français !

Les 374 Altaïriens du groupe Facebook des Échos d’Altaïr ont découvert la fonction « Participer » sur leur clavier !

Les deux derniers STAR TREK sortis au cinéma, et bientôt le troisième, n’étaient qu’un cauchemar implanté par le collectif Borg dans la tête de Jean-Luc Picard !

Les fans de STAR WARS découvrent qu’il existe aussi une science-fiction en dehors de celle de leur saga mythique !

Harrison Ford ne participera pas au prochain volet des INDIANA JONES en raison de l’avis défavorable de son médecin !

La franchise TERMINATOR s’arrête définitivement pour cause de carence imaginative !

La Nasa annonce que les extraterrestres existent et qu’elle le sait depuis longtemps !

Ah, mince ! On me signale que tout cela n’est que poissons d’avril et qu’il faut franchement être c… pour y croire ! Dommage…

- Morbius -



À CEUX QUI N’ONT PAS AIMÉ STAR WARS VII…

Comme on s’y attendait, STAR WARS : LE RÉVEIL DE LA FORCE a franchi le milliard de dollars au box office mondial, et ce n’est, heureusement, pas encore fini. De nombreux records ont été battus par ce nouveau chapitre de la grande saga de space opera, notamment celui du film ayant obtenu le plus gros succès en une semaine d’exploitation. Ici et là, sur les sites, sur les forums et sur les réseaux sociaux, chacun y va de ses commentaires, de ses avis, de ses critiques. C’est le jeu. Comme tout STAR WARS qui se respecte, le film d’Abrams ne laisse personne indifférent. Il y a ceux qui aiment et bien sûr ceux qui n’aiment pas. Mais les « haters » se sont apparemment donnés le mot : venir régulièrement polluer les avis de ceux qui apprécient le film par des commentaires ironiques, des réflexions acides ou des formules nauséabondes… Ou l’art d’emmerder le monde…

À CEUX QUI N'ONT PAS AIMÉ STAR WARS VII... dans Humeur 15122012503415263613841844

Vous n’avez pas aimé STAR WARS VII ? C’est votre droit le plus strict ! En tant que fan de la première heure, la sagesse de maître Yoda m’a appris à respecter l’opinion d’autrui, même si elle ne correspond pas à la mienne. Et en tant que trekker, je sais pertinemment que la tolérance est l’un des maîtres-mots de l’univers de STAR TREK. Alors le fait d’exprimer votre point de vue négatif sur ce septième chapitre de la saga est une chose saine dans le sens où chacun est encore libre, heureusement, de donner son opinion en toute liberté. Mais sachez aussi que le fait de savoir que vous n’avez pas aimé LE RÉVEIL DE LA FORCE ne m’empêchera pas de dormir, heureusement !

Vous n’avez pas aimé STAR WARS VII ? Dont acte…

Vous l’avez dit, écrit ou dessiné à droite et à gauche et vous l’assumez : parfait !

Mais pourquoi vouloir le rappeler à chaque fois qu’un fan encore sous le choc exprime son amour pour STAR WARS VII ?…

Pourquoi vouloir polluer son post ou son commentaire sur les réseaux sociaux par des remarques ironiques ou des réflexions puantes ?…

Pourquoi vouloir à tout prix gâcher son plaisir de nous balancer à brûle-pourpoint tout son ressenti encore sous le coup de l’émotion, toute sa joie immense d’avoir enfin vu le film qu’il attendait ?…

Pourquoi vouloir constamment vous infiltrer dans une discussion dès que son sujet est STAR WARS VII ?… Pour nous rappeler que vous n’aimez pas le film ? Mais bon sang vous nous l’avez déjà dit ! C’est bon, on a compris ! Vous avez encore besoin de le redire ? Dans ce cas créez au plus vite une page ou un groupe Facebook, par exemple, où vous pourrez constamment vous morfondre sur le « si mauvais film de la saga STAR WARS ». Ah ! Mais j’avais oublié :  il en existe déjà ! Alors inscrivez-vous vite à l’un d’entre eux et éclatez-vous en compagnie des « haters ». Vous verrez, l’ambiance devrait vous plaire, j’en suis persuadé.

Vous voyez, on ne vous empêche pas d’exprimer votre haine envers STAR WARS VII, on vous donne au contraire des conseils pour l’exploiter au mieux. Alors profitez-en !

Vous vous demandez encore pourquoi tant de gens aiment, pour ne pas dire « adorent », STAR WARS : LE RÉVEIL DE LA FORCE ? Et pire que de l’incompréhension, cela provoque en vous du dégoût ?… Dans ce cas prenez le temps d’analyser votre situation. En effet, vous, de votre côté, vous êtes-vous demandé pourquoi vous ne l’aimiez pas ce STAR WARS VII ?… Afin de vous éviter de chercher trop longtemps, je vous propose ici une petite sélection de ce que j’ai pu lire ici et là sur le Net, mais aussi de ce que j’ai eu envie de balancer librement dans mon délire : (cochez la bonne case) :

  • C’est un film de JJ Abrams et de toute façon je n’aime pas les films de JJ Abrams.
  • C’est une production Walt Disney et de toute façon je n’aime pas les productions Walt Disney.
  • George Lucas n’est plus aux commandes alors forcément ça ne peut pas sentir bon.
  • C’est le reboot de l’Épisode IV même si l’histoire est différente.
  • Le méchant Kylo Ren est trop rigolo avec sa tronche de cake, donc pas crédible.
  • La fin est trop nulle, c’est pas ça que je voulais !
  • Où est Jar Jar ? je ne l’ai pas vu durant tout le film !
  • C’est bourré d’incohérences alors que tous les autres STAR WARS n’en possédaient aucune…
  • Il y a trop de marketing autour du film donc je ne l’aime pas, c’est normal.
  • C’est juste un film pour faire du fric car tout le monde sait qu’un film ça doit pas rapporter de fric pour être honnête !
  • De toute façon mon voisin m’a dit que c’était mauvais donc j’irai pas le voir !
  • Pour moi il n’y a que la trilogie classique qui compte, le reste n’a aucune importance à mes yeux.
  • Le temps s’est arrêté pour moi en 1983. Depuis, je reste en hibernation. Le cinéma existe-t-il encore aujourd’hui ?
  • Je n’accepte pas que le cinoche évolue, de même que la saga. Je veux retrouver en 2015 un film de 1977.
  • Han, Luke et Leia ont trop vieilli ! C’est moche ! Il n’y a que Chewie et les droïdes qui ne vieillissent pas. Je ne comprends pas…
  • Il n’y a aucune émotion dans ce film. Retrouver Han, Luke et Leia ? Et alors ? Je m’en fous moi.
  • Moi j’ai rien vu du film mais je sais qu’il est mauvais.
  • Moi j’ai vu les bandes-annonces et j’ai aussitôt compris que ce film était nul.
  • Moi j’ai vu les bandes-annonces, et elles en montraient tellement que je n’ai pas eu besoin d’aller voir le film pour tout savoir de son histoire et de sa médiocrité !
  • Moi je ne comprends pas qu’un Noir puisse être le héros d’un film de la saga.
  • La musique de John Williams est nulle donc le film est mauvais.
  • Le film est mauvais donc la musique de John Williams est nulle.
  • Je suis devenu un vieux con, mais je n’ose pas l’avouer, alors je dis partout que STAR WARS VII c’est trop nul.
  • J’ai toujours été un jeune con, mais je n’ose pas l’avouer, alors je dis partout que STAR WARS VII c’est trop nul.

Bon. on s’arrêtera là, OK ?

En attendant, STAR WARS : LE RÉVEIL DE LA FORCE semble énormément plaire au public du monde entier, preuve que ce public est toujours fidèle à cette saga unique. Et c’est peu de le dire ! Une nouvelle trilogie se prépare, avec le soutien de millions de spectateurs à travers la planète. STAR WARS revit. Les années qui arrivent s’annoncent prometteuses, n’en déplaisent aux éternels ronchons de tous bords.

Allez, QUE LA FORCE SOIT AVEC VOUS TOUS !

- Morbius -

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



JE SUIS FRANÇAIS ET FIER DE L’ÊTRE

( Humeur )

JE SUIS FRANÇAIS ET FIER DE L'ÊTRE dans Humeur 15111407001415263613749232



LE ZINZIN DE LA SEMAINE : SIMON PEGG

LE ZINZIN DE LA SEMAINE : SIMON PEGG dans Humeur 15111209293715263613745042Le site Écran Large rapporte cette semaine que le célèbre geek Simon Pegg a déclaré (dans le Daily News) à propos de la prélogie STAR WARS :

« Je n’ai pas le moindre respect pour quiconque considère que ces films sont bons. Ils ne le sont pas. Ils sont une incompréhension monumentale de la trilogie originale. »

Passe encore que notre cher Simon n’apprécie pas du tout les films de la prélogie, après tout c’est son droit. Et nous savons que beaucoup de « fans » (notez les guillemets…) partagent son point de vue. Mais qu’il se permette de nous sortir son « Je n’ai pas le moindre respect pour quiconque considère que ces films sont bons », diantre ! C’est un peu fort de café ! C’est un peu comme si Morbius se permettait de balancer des « Je n’ai aucun respect pour quiconque n’aime pas STAR TREK », ou « Je n’ai aucun respect pour ceux qui ne pensent pas comme moi », car c’est bien cette façon de voir les choses dont il est question ici. Comment le prendriez-vous ? Ah oui, excusez-moi, c’est vrai que Morbius n’est pas Simon Pegg… Simon est une célébrité, un acteur, une star, un « vrai geek », il a donc forcément le droit d’insulter à sa manière ceux qui ne partagent pas son opinion comme certains semblent, finalement, l’admettre sans aucun problème, et surtout sans se poser de questions. Et peu importe si sa remarque est loin d’être une preuve d’intelligence, pour certains c’en est une, incontestablement. Le monde est beau avec Simon Pegg.

Dois-je, pour me dédouaner, préciser que je fais partie de ceux qui préfèrent la trilogie classique ? Cependant je n’ai rien contre la prélogie même si ses défauts sont nombreux, et encore moins contre ceux qui l’apprécient. Laissons chacun aimer ce qu’il souhaite sans lui manquer de respect parce que ses goûts ne sont pas les nôtres. Il y a une saga qui prône la tolérance. Ce n’est pas STAR WARS, c’est STAR TREK. Et monsieur Simon Pegg qui joue notre nouveau Scotty devrait en prendre de la graine. C’est Roddenberry qui doit se retourner dans sa tombe en voyant quel machin on a mis dans la peau de notre Écossais de l’Enterprise…

Excusez-moi si je me suis permis de m’en prendre un court instant, sur mon petit blog merdique, à cet « immense geek » dont les paroles sont sacrées. Je sais que je vais ramasser car je ne suis pas adepte de la pensée unique. C’est mon gros défaut. Pardonnez-moi, mes frères, parce que j’ai péché.

- Morbius -



DROIT DE VOTE POUR TOUS LES CALÉDONIENS !

( Humeur )

« Des milliers de personnes qui résident et payent leurs impôts en Nouvelle-Calédonie, pays d’outre mer français, n’ont plus le droit de voter pour les élections concernant l’avenir institutionnel du territoire. Si vous êtes pour le principe fondamental du suffrage universel « un homme, une voix » en Nouvelle-Calédonie aussi, MERCI de signer cette pétition et de la diffuser au plus grand nombre ! » (François W.)

Quand les avenirs sombres de la SF deviennent peu à peu réalité sur une île du Pacifique (souvenez-vous… 1984, Le Meilleur des Mondes…), quand l’avenir du Caillou est en jeu, on laisse un temps la SF et le Fantastique de côté pour la dure réalité.

Empêcher des gens de voter, c’est totalement hors de ma conception de la démocratie. La France est en train de bafouer ouvertement les Droits de l’Homme en Nouvelle-Calédonie, il faut signer d’urgence cette pétition ICI ! (Pour en savoir plus, lisez cet article)

- Morbius -

DROIT DE VOTE POUR TOUS LES CALÉDONIENS ! dans Humeur 15040905293515263613153558



LE CAUCHEMAR DU BLOGUEUR CALÉDONIEN

( Humeur )

LE CAUCHEMAR DU BLOGUEUR CALÉDONIEN  dans Humeur 15012802033615263612912041

Le cauchemar du blogueur calédonien, vous voulez que je vous dise à quoi il ressemble ? C’est l’Internet à la sauce calédonienne, c’est-à-dire un truc archaïque qui fonctionne au p’tit bonheur la chance, accompagné d’un débit qui ressemble à un pet de cafard et des coupures de connexion à ne plus savoir qu’en faire, tout ça pour une jolie somme à payer à la fin du mois. C’est chouette, hein ? 

Vous voulez surfer sur Internet, chercher des documents ou des photos pour vos articles du blog ? Attention, vous en demandez déjà trop ! On vous servira des croix en guise de photos, quant aux textes, vous pouvez aller boire deux cafés avant de les voir enfin apparaître sur votre écran. Je caricature à l’extrême ? Peut-être, mais j’ai déjà connu de tels moments.

Vous voulez regarder une bande-annonce sur YouTube ? Attendez, c’est du Ray Harryhausen qu’on vous propose, de la stop-motion en direct : 3 secondes de film, 10 secondes de téléchargement. Et ça reprend. 3 secondes de film, 10 secondes de téléchargement… Pire : vous voulez voir une vidéo sur DailyMotion ? Autant faire un Sudoku en attendant de voir la première image.

À l’instant où je tape ces lignes, je viens de connaître une coupure. La preuve sur cette capture d’écran… Vous voyez ce qui est écrit dans le rectangle rouge ?…

Et après on vous dit dans les journaux que des efforts ont été faits pour améliorer le débit internet en Nouvelle-Calédonie, que l’internaute calédonien peut s’estimer heureux. Oui, car il faut toujours être heureux en Calédonie. C’est bien connu. Si vous avez l’audace de râler comme je suis en train de le faire, on vous regarde d’un drôle d’air, et automatiquement deux ou trois décérébrés (qu’on trouve en abondance sur Facebook) sortent de l’ombre pour  vous dire « Si t’es pas content, t’as qu’à retourner en France ! » Et moi j’ai envie de leur répondre avec une belle insulte du pays : « C’est ça, tête de pi… ! »

On vous abreuve de mensonges, on vous fait croire que l’on fait le maximum pour un débit correct.

Une chance, et je le concède, ce n’est tout de même pas tous les jours que je vis ce cauchemar du blogueur. Mais actuellement ça a tendance à se répéter sérieusement… Alors combien de colères et d’injures face à l’ordi, combien d’heures à passer pour publier un simple petit article… De quoi devenir cardiaque, je vous l’assure.

Enfin, on n’a pas fini d’en chi… grâce à l’Internet caldoche. Deux coupures durant le temps de taper cet article, c’est dire ! Le XXIe siècle, c’est pas encore pour demain chez nous, seulement en science-fiction.

- Morbius -



TEASER STAR WARS VII : QUI AIME BIEN CHÂTIE BIEN…

TEASER STAR WARS VII : QUI AIME BIEN CHÂTIE BIEN... dans Humeur 14112810102015263612747781

Je viens de découvrir le premier teaser tant attendu de STAR WARS VII : THE FORCE AWAKENS (Le Réveil de la Force en français, titre désormais officiel m’a-t-on dit…) et ma journée est gâchée…

Je suis si déçu par ce teaser que j’ai besoin de le dire, de l’écrire. En tant que fan de la première heure, je me permets de rédiger ces quelques lignes, avec tout le respect que je dois à la saga entière, les deux trilogies confondues. Cependant j’en suis persuadé : les prochains teasers et-ou trailers seront forcément mieux, plus riches, plus beaux, en un mot : plus STAR WARS. Et je crois en JJ Abrams, donc je ne pense pas être déçu par cet Épisode VII de la plus grande saga de science-fiction de tous les temps. Mais…

Lorsque j’ai lancé cette première bande-annonce, j’ai cru me retrouver dans LA FOLLE HISTOIRE DE L’ESPACE de Mel Brooks (Spaceballs)… Le désert, et soudain un Stormtrooper en sueur se dresse devant la caméra, affolé. Puis le reste… Un droïde fait son numéro de cirque, une inconnue essaie visiblement d’échapper à un danger sur un parallélépipède motorisé… Plus tard, enfin, de belles images : des chasseurs X survole une mer (ou un lac ?) et surtout le Faucon Millenium revient, virevoltant dans les airs. On aperçoit en deux secondes quelques superbes nouveaux Stormtroopers. Malheureusement, le tout se termine sur un Sith qui allume son sabre laser-chalumeau dans une forêt… oui, chalumeau…

Du début à la fin, j’ai cru voir la bande-annonce d’un fan film. Surtout à la fin, avec le Sith déambulant dans la forêt. Quel beau décor, en effet…

À aucun moment je n’ai ressenti la moindre émotion, le moindre frisson comme j’avais pu en connaître en découvrant les teasers des précédents films de la saga STAR WARS. Aucun plan impressionnant, aucune vue d’un monde extraterrestre, d’une cité, d’une forteresse ou d’un paysage extraordinaire. Pire : Luke, Leia, Han, Chewie, C-3PO et R2-D2 sont les grands absents de ce teaser sans âme. Même si je me doute qu’ils apparaîtront forcément dans les prochaines bandes-annonces du film, Abrams aurait pu nous montrer quelques-uns de nos héros favoris, c’était la moindre des choses.

Et la musique… On disait, il y a quelques semaines, que John Williams préparait la musique de ce premier teaser. Ah oui ? Tout ça pour ça  ? Laissez-moi rire ! Autant réemployer un CD de la saga. S’il est normal de retrouver le thème de STAR WARS, je croyais que ce grand compositeur nous avait concocté une musique originale rien que pour cette première bande-annonce. Eh bien non…

Que l’on ne vienne pas me dire que tout cela est normal, que ce n’est qu’un tout premier teaser, qu’il ne faut pas tout dévoiler dès le début. J’en suis parfaitement conscient. Mais tout de même, combien d’autres bandes-annonces, premières du nom, pour d’autres films, savaient nous mettre l’eau à la bouche !

Bref, j’ai davantage vibré en visionnant les fake qui ont circulé sur le Web que devant l’authentique teaser de STAR WARS VII : THE FORCE AWAKENS. J’ose à peine dire que j’ai même vibré davantage devant la bande-annonce de JURASSIC WORLD que devant ce teaser digne d’un fan film.

Déçu, oui, très, très déçu… Abrams m’a gâché ma journée.

- Morbius -

Image de prévisualisation YouTube



PLACE A 2014 !

( Humeur )

PLACE A 2014 !   dans Humeur 13123112575315263611858662

L’année 2013 agonise lentement. Dans quelques heures, elle laissera place à 2014. On nous annonçait une année SF, on l’a eu. Et 2014 s’annonce tout aussi SF !

Richard Matheson a décidé de nous quitter en cette année 2013… Sans doute fatigué des pitreries de l’humanité, notre homme a préféré tirer sa révérence après nous avoir légué une œuvre remarquable et inestimable. Je suis une Légende, c’est lui qui peut le dire à présent, du moins s’il pouvait…

Au cinéma, les films de science-fiction se sont succédés à un rythme infernal : STAR TREK INTO DARKNESS, PACIFIC RIM, CLOUD ATLAS, OBLIVION, ELYSIUM, LA STRATÉGIE ENDER et tant d’autres, sans compter les sempiternels super héros des comics, parfois comiques, qui ont envahi les écrans comme ils ont pris l’habitude de le faire depuis que le public, abreuvé de super-pouvoirs, de super-muscles et de super-bastons, ne peut définitivement plus s’en passer, pour le plus grand bonheur des fans… et la profonde lassitude des autres.

Notre célèbre Docteur Qui (!) a fêté son cinquantenaire dans un épisode sympathique mais timide, tandis que THE WALKING DEAD poursuit son irrésistible ascension, rendant presque fadasses toutes les autres séries fantastiques et de SF que l’on a à se mettre sous la dent, sauf GAME OF THRONES, évidemment. Sinon, pas de MÉTAL HURLANT cette année (c’est pas plus mal, vu le ratage complet des premiers épisodes de cette série française annoncée en fanfare…) ni de SPACE COMMAND pourtant commandé par les fans eux-mêmes grâce au système participatif du web. On nous dit qu’elle est toujours en cours de création… bon…

JJ Abrams nous prépare son STAR WARS VII dont la sortie en salles a été repoussée à décembre 2015. Quelques mois de plus pour peaufiner un scénario. C’est préférable. La saga reviendra tout de même fin 2014 avec REBELS, la nouvelle série animée 3D qui remplacera désormais l’excellent THE CLONE WARS, et dont l’action se situera entre les épisodes III et IV.

En Nouvelle-Calédonie la SF est toujours aussi absente dans les librairies. Une chance que la vente par correspondance existe. Par contre il n’en est pas de même au cinéma où notre grand complexe du CinéCity a assuré un max pour nous offrir tous les derniers titres… sauf STAR TREK INTO DARKNESS…

Les Échos d’Altaïr vous souhaitent un bon réveillon à toutes et tous, meilleurs vœux, et rendez-vous dans quelques heures en 2014 !

- Morbius -



1234