Catégorie

Archive pour la catégorie « La SF selon… »

La SF selon Frederik Pohl

frederikpohl.jpg 

Frederik Pohl :

« C’est cette chose que les gens qui savent ce qu’est la science-fiction désignent en disant : « C’est de la science-fiction. » « 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Frederik_Pohl



La SF selon Theodore Sturgeon

theodoresturgeon.jpg 

Theodore Sturgeon :

« Une histoire de science-fiction est une histoire construite autour d’êtres humains, avec un problème humain et une solution humaine, et qui n’aurait pu se produire sans son contenu scientifique. »

http://fr.wikipedia.org/wiki/Theodore_Sturgeon



La SF selon François Truffaut

truffaut.jpg 

Comme chacun sait, François Truffaut n’est pas un auteur de science-fiction mais l’un des plus grands cinéastes français. Il a d’ailleurs joué dans le chef-d’oeuvre de Steven Spielberg : Rencontres du Troisième Type. Son avis concernant la SF est cependant très intéressant.

François Truffaut :

« Toute belle et grande oeuvre est sa propre science-fiction ; les personnages de Fellini ou de Hitchcock sont des Martiens, sans accessoires peut-être, mais d’une telle féerie, si loin de nous et tout à la fois si proches qu’ils satisfont pleinement nos besoins d’évasions, de merveilleux et de fantastique. Du reste, les amateurs de science-fiction, conscients de l’extrême fragilité des romans ou des films basés sur une « bonne idée », une trouvaille, un postulat, avouent que l’intérêt commence où les sentiments apparaissent, c’est-à-dire lorsque la bête, la chose, la forme s’humanise, souffre et réagit sentimentalement, donc lorsque l’entreprise débouche sur nos canevas habituels et que le fantastique ne s’exprime plus que dans les apparences charnelles, vestimentaires, etc. »

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Truffaut



La SF selon John W. Campbell

johnwcampbelljr11.jpg 

John W. Campbell :

« La science-fiction n’est pas autre chose que des rêves mis par écrit. La science-fiction est constituée des espoirs, des rêves et des craintes (car certains rêves sont des cauchemars) d’une société fondée sur la technologie. »

http://fr.wikipedia.org/wiki/John_W._Campbell



La SF selon Fredric Brown

brown2.jpg 

Fredric Brown :

« Le fantastique traite de choses qui ne sont pas et qui ne peuvent pas être. La science-fiction traite de choses qui ne sont pas, mais qui pourront être un jour. La science-fiction se limite à des possibilités compatibles avec la logique. »

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fredric_Brown



La SF selon Philip K. Dick

philipkdick43lede1.jpg 

Philip K. Dick :

« La science-fiction est un méta-monde fermé sur une méta-humanité, une nouvelle dimension de nous-mêmes et une extension de notre sphère de réalité tout entière ; elle ne connaît de ce point de vue aucune limite. »

http://fr.wikipedia.org/wiki/Philip_k_dick



La SF selon René Barjavel

Personne ne s’accorde sur la définition exacte de la science-fiction, chacun y va de sa propre version. Il n’existe donc pas une mais plusieurs définitions de la SF, ce qui ne rend pas les choses faciles ! Laissons régulièrement la parole aux auteurs de science-fiction, ou même à d’autres, et voyons ce qu’ils nous proposent. On risque fort d’être surpris…

 

 barjavel.jpg

René Barjavel :

« La science-fiction, ce n’est pas un « genre » littéraire, c’est tous les genres, c’est le lyrisme, la satire, l’analyse, la morale, la métaphysique, l’épopée. Ce sont toutes les activités de l’esprit humain en action dans les horizons sans limites. C’est en ce moment la seule littérature vivante du monde entier. »

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ren%C3%A9_Barjavel



12345