Catégorie

Archive pour la catégorie « Littérature »

2312 – de Kim Stanley Robinson (2012)

2312 - de Kim Stanley Robinson (2012) dans Le Hangar Cosmique 14072703494415263612413227

19031705334115263616162088 dans Littérature

Kim Stanley Robinson restera certainement dans les annales de la science-fiction pour sa Trilogie martienne, seuls bouquins parmi la vingtaine qu’il a écrit à ce jour, à traîner encore sur les rayonnages de la Fnac et des espaces culturels Leclerc. Une œuvre-monde, « planétaire » pourrait-on dire sans abus de langage, qui envisage la colonisation de la Planète Rouge (puis Verte, puis Bleue) avec un tel luxe de détails qu’on applaudit encore bien bas ses lecteurs capables d’immersion dans un récit d’une telle ampleur, à une époque où, Internet oblige, notre capacité d’attention se rapproche dangereusement de celle d’une crevette d’Encelade (s’il s’avère, un jour, qu’elles existent).

19031705350315263616162089 dans Science-fictionInitialement, et comme il le confiait dans un entretien accordé à la revue Structo, l’aède du régolite voulait juste raconter une histoire d’amour entre une Mercurienne et un Saturnien, aux sens astrologique et astronomique des termes. Pour que le public adhère à ce concept, il lui a fallu inventer « one more future history ». Le bonhomme s’intéressant notamment à la science, sans pour autant sombrer dans la technophilie béate, à la politique (de gauche) et à l’écologie, 2312 lui offrait l’opportunité de décrire une utopie plausible comme cadre à son intrigue. Un cadre et pas seulement un arrière-plan.

En effet, le roman se compose de courts chapitres – à deux exceptions près, lesquelles se font d’ailleurs écho – qui alternent entre fiction pure : l’enquête de Swan (la Mercurienne) et Warham (le Saturnien) pour tenter de déterminer la cause d’un acte terroriste perpétré contre une cité mercurienne, cela va bien au-delà, mais on va la faire courte, et bribes de documents futuristes ayant trait à l’histoire du système solaire, à la bio-ingénierie, à l’astronomie et autres procédés de terraformation. Évidemment, chapitres narratifs et encyclopédiques s’articulent de manière à former une trame suffisamment cohérente, et captivante, pour que le lecteur arrive à remplir par lui-même, les zones d’ombre laissées par l’auteur.

19031705370915263616162090Nul ne sait si, dans trois siècles, l’humanité aura effectivement colonisé le système solaire, ni si elle voyagera à bord de gigantesques astéroïdes-terrariums, mais une chose est sûre : si un homme du futur tombe sur le roman de Robinson, il constatera qu’au début du 21e siècle, les préoccupations de ses ancêtres tournaient autour de la crainte du réchauffement climatique, du développement de l’intelligence artificielle et de la nécessaire collaboration entre les peuples. Parviendra-t-il à se reconnaître dans ces personnages post-humains, portés au rang de demi-dieux par le pouvoir du génie génétique, détachés des contingence spatiales, temporelles, matérielles et de sexuation ? Si c’est le cas, l’écrivain aura prouvé, à titre posthume, qu’il avait su pressentir l’évolution de notre espèce. Sur ce point, on pourra dire que son œuvre faisait bien preuve de la « véracité parfaite » vantée sur la quatrième de couverture des éditions Actes Sud.

19031705395415263616162091

2312 connaîtra-t-il un jour la notoriété d’un 1984 ? Difficile à croire, pour passionnant qu’il est. En attendant, il reste un brillant roman de science-fiction, qui – conformément à la définition du genre qu’en proposait John W. Campbell au début des années 1960 – permet au lecteur « d’envisager le passé, le présent et l’avenir depuis un point de vue différent, et de réfléchir à la façon dont nous pourrions agir autrement » en formant « un système d’analogie commode pour réfléchir à de nouvelles idées scientifiques, sociales et économiques, et pour réexaminer de vieilles idées ».

- Le Hangar Cosmique -

18031309271915263615610534

Cliquez ici pour rejoindre Le Groupe d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com



CITATION CÉLÈBRE : ENTRETIEN AVEC UN VAMPIRE

CITATION CÉLÈBRE : ENTRETIEN AVEC UN VAMPIRE dans Citation célèbre 19031009061115263616152412« La peau du vampire était parfaitement blanche et lisse, comme s’il avait été sculpté dans de la craie, et son visage semblait aussi inanimé que celui d’une statue, à l’exception des deux yeux verts et brillants qui regardaient fixement le jeune homme, telles des flammes logées dans des orbites. »

(Entretien avec un Vampire – Anne Rice)



Philip Pullman a dit…

Philip Pullman a dit... dans Littérature 19021209171515263616117053Philip Pullman, écrivain anglais auteur de À la Croisée des Mondes, a déclaré :

« Les histoires sont la chose la plus importante au monde. Sans les histoires, nous ne serions pas humains. »



CHRONIQUES LUNAIRES – TOME 1 : CINDER

CHRONIQUES LUNAIRES - TOME 1 : CINDER dans Fantastique 14072703494415263612413227

19020907584715263616113520 dans Littérature

Cinder (de Maryssa Meyer, éd. PKJ) est l’histoire d’une jeune fille à 63% cyborg, qui vit a Néo-Beijing, travaille dans son atelier de réparation d’androïdes, cyborgs et autres appareils électroniques. Ça sent la graisse et la crasse, c’est exiguë et sombre (histoire de vous donner une idée du coin). Elle a une tutrice légale (eh oui, dans le futur on ne dit plus « marâtre »), deux demi-sœurs (ça vous rappelle quelque chose ?) et sa meilleure amie n’est pas une souris mais un petit robot à la puce de personnalité défectueuse du nom de Iko. Ça c’est la présentation de notre héroïne. 

19020908022115263616113521 dans Marie-LaureLe monde dans lequel vit Cinder est en paix, les guerres ont cessé, humains et androïdes cohabitent ensemble même si ces derniers sont considérés comme des rebuts de la société. Tout le monde a une puce d’identité implantée dans le bras dès la naissance (sans ça vous n’existez pas). Depuis quelques années sévit une maladie contagieuse, la létumose, qui décime la population. Personne n’est épargné, même l’empereur de New-Beijing est touché. On utilise alors les androïdes comme cobayes pour trouver un remède, mais pour le moment c’est assez inefficace. 

Il y a un peuple, les « Lunaires », qui vit uniquement sur la lune, dont la reine est un véritable tyran avec des pouvoirs hors du commun. En effet, les Lunaires ont un don, celui de modeler à volonté la conscience des autres êtres vivants, don plus ou moins développé suivant chacun, sachant que les plus forts sont assassinés par les sbires de la reine (ce qu elle a fait à la famille royal pour avoir et garder le trône) et ceux sans pouvoirs (nommés les coquilles), condamnés à mort car … bah… ils sont « différents ». Les lunaires sont interdits sur Terre car leur pouvoir est dangereux.

19020908041615263616113523Revenons à Cinder. Ce jour-là, Cinder est occupée à changer son pied. Iko lui a trouvé un pied cyborg qui correspond mieux à sa taille plutôt que le petit pied qu’elle traîne depuis ses 11 ans et qui n’a pas grandi, lui, contrairement au reste de sa personne. Elle est joie en resserrant boulons et vis et en connectant les fils nerveux entre eux, lorsque surgit « incognito » le prince Kaito (Kay), fils de l’empereur, dans son échoppe. Il a besoin d’elle pour une mission de la plus haute importance ! Sa Nanni, gouvernante, est en panne… Erf !… Bon, c’est le prince… et elle, Cinder, tombe sous le charme. Bah oui, normal, elle cache sa condition de cyborg et accepte de réparer la Nanni. Hourra ! Sauf que, avant que cela puisse se faire, sa demi-sœur tombe malade. La belle-mère qui cherchait à se débarrasser de Cinder depuis longtemps l’envoie comme volontaire tester un nouveau vaccin contre la létumose. Cinder découvre alors qu’elle est immunisée. Le docteur lui révèle certains secrets, sur elle, sur les Lunaires, etc. En échange, elle doit venir souvent faire des tests. Ça pourrait sauver la race humaine. Du coup, elle croise souvent le prince  qui ne sait toujours rien sur elle. L’amour naissant, etc, (instant gnan gnan) , il l’invite même au bal. 

19020908060115263616113525Sa demi-sœur meurt. Cinder est dévastée par le chagrin. L’empereur meurt, le peuple est dévasté par le chagrin. Le prince Kay devient empereur, doit se trouver une impératrice. La reine lunaire Levana entre en scène, arrive sur Terre afin de conclure avec lui le marché que son père a toujours refusé (les épousailles) sinon ce sera la guerre. Bref, le conte de fées part en sucette, mais Cinder découvre des choses qui pourraient peut être changer les destins terriens et lunaires…

Voilà, je n’en dis pas plus (je viens d’effacer la moitié de mon texte car je me suis rendue compte à sa lecture que je racontais toute l’histoire !). Pour conclure, ce livre malgré son titre et sa couverture un peu trop « éditions Harlequin » à mon goût, est fascinant dès la première page. J’ai pu oublier le côté conte de fées pour me focaliser sur le côté cyborg de Cinder et sa forte personnalité. J’y ai vu un petit air de Gally (Alita, Gunnm) et ça, ça m’a de suite charmée. Puis le mélange maladie mortelle type peste, enrôlement de force des cyborgs en tant que cobayes, peuple extraterrestre opprimé mais avec des pouvoirs, groupes de rebelles Lunaires, complots et culture asiatique qu’on retrouve dans ce livre (Néo-Beijing est la capitale du royaume oriental), tout ce que j’aime en somme, a achevé mes réticences sur sa lecture.

19020908081515263616113526Dès le début je n’ai pas eu l’impression de lire un livre mais plutôt de voir un animé japonais tant les détails décrits sont précis (que ce soit la description des rues, des habitants, des réparations cyborgs de Cinder, de l’évolution moche de la maladie et même les scènes de repas). J’ai eu plaisir à découvrir ce mélange d’univers. Cette réécriture d’un conte de fées à la sauce SF est une réussite, les petits clins d’œil à Cendrillon sont là et bien sympas (le petit pied n’est pas mignon, là, il handicape Cinder. Celle qui pourrait être sa marraine la bonne fée dans cette histoire ce pourrait être Iko. Le véhicule qu’elle trouve en décharge avec lequel elle va essayer de s’enfuir est un tas de boue orange, etc.). Heureusement d’ailleurs pour un conte revisité !

Les seuls bémols, mais on ne peut y échapper, c’est la romance entre les deux protagonistes, la couverture qui pour moi dessert grandement le livre et le fait aussi qu’il finit en cliffhanger, ce que je déteste quand je n’ai pas encore la suite !

- Marie-Laure -

Autres articles de Marie-Laure :

Orgueil & Préjugés & Zombies / Laisse-moi entrer / Prince Lestat et l’Atlantide / Anno Dracula / Anno Dracula : Dracula Cha Cha Cha / La Destinée, la Mort et moi, comment j’ai conjuré le sort

18031309271915263615610534

Cliquez ici pour rejoindre Le Groupe d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com



TERRY PRATCHETT A DIT…

TERRY PRATCHETT A DIT... dans Littérature 19020509085415263616108021Terry Pratchett, auteur célèbre des Annales du Disque Monde, a déclaré :

« La vie n’est pas découpée en chapitres réguliers, ni les films, et Homère n’écrivait pas en chapitres. [...] Je n’ai pas la moindre idée de leur utilité dans la littérature pour adulte. »



CTHULHU : LES CRÉATURES DU MYTHE

CTHULHU : LES CRÉATURES DU MYTHE dans Fantastique 14072703494415263612413227

19020312471615263616105289 dans Littérature

Cthulhu : les Créatures du Mythe, écrit par Sandy Peterson et publié chez Bragelonne, est, comme son nom l’indique, un livre regroupant le maximum de créatures légendaires issues des œuvres du Mythe. Il s’agit en fait d’un petit ouvrage de plus de 150 pages rédigé d’après l’édition originale du guide de terrain de Sandy Petersen, publié en 1988 chez Descartes sous le titre Les Monstres de Cthulhu. Cela vous dit certainement quelque chose si vous avez connu le jeu de rôle L’Appel de Cthulhu… Cette nouvelle version, revue et corrigée si l’on peut dire, a été supervisée par Mike Mason et Vincent Lelavechef.

Cthulhu : les Créatures du Mythe se présente donc comme un carnet de notes à propos d’entités surnaturelles et de créatures qui sont par-delà le mur du sommeil. Il se veut le témoignage de chercheurs experts en surnaturel qui ont étudié, presque malgré eux, ces créatures dangereuses. La jolie mise en page est donc celle d’un carnet jauni par le temps où de superbes illustrations côtoient des fiches très complètes sur les monstres en question, tels Azathoth, le Polype Volant, Rhan-Tegoth, le Chat d’Ulthar, le Serviteur de Karakal… et bien sûr les vedettes comme Cthulhu, Nyarlathotep, Shub-Niggurath et tant d’autres. Un indispensable petit guide pour tout amateur du grand Lovecraft et bien sûr du mythe de Cthulhu.

« Vous tenez entre vos mains les cahiers de notes et d’esquisses d’anthropologues partis à la recherche de secrets impies et qui, le plus souvent, ont payé leurs découvertes de leur vie ou de leur santé mentale. Les croquis illustrent dans quel état d’esprit malsain les malheureux se trouvaient lorsqu’ils les ont tracés, parfois avec de l’encre, dans d’autres cas avec leur sang ou des substances inconnues.

Cthulhu, Azathoth, Nyarlathotep, Yog-Sothoth et bien d’autres aberrations fondatrices du Mythe sont ici présentées, chacune avec une description détaillée, une illustration couleur, son symbole, sa taille par rapport à l’humain, son mode de déplacement et ses particularités.

Face à de telles abominations, méfiez-vous, car votre équilibre mental risque d’être profondément ébranlé… »

- Morbius – (morbius501@gmail.com)

18031309271915263615610534

Cliquez ici pour rejoindre Le Groupe d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com 



MICHAEL ENDE A DIT…

MICHAEL ENDE A DIT... dans Littérature 19012507371715263616090915Michael Ende, auteur du roman L’Histoire Sans Fin, a déclaré :

« On peut entrer dans le monde de la littérature par le biais de n’importe quelle porte : une porte de prison, une porte d’asile de fou, une porte de bordel… »



LITTÉRATURE DE LA POP CULTURE

LITTÉRATURE DE LA POP CULTURE dans Littérature 14072703494415263612413227

19012407531615263616089395 dans Littérature

Littérature de la Pop Culture est une « anthologie illustrée des auteurs cultes de la pop culture ». L’ouvrage grand format et de plus de 250 pages, écrit par Thomas Olivri et publié aux éditions Hachette (collection Hachette Heroes), s’inscrit d’office dans la catégorie beaux livres. Et comme le dit si bien l’auteur dans sa préface:

« Ce livre est ainsi une lettre d’amour sincère à ces auteurs qui nous ont fait rêver, trembler, rire, pleurer et vibrer. À ces femmes et ces hommes qui ont changé l’histoire du monde à leur manière, en espérant, de tout cœur, que les messages qu’ils voulaient transmettre continueront d’être véhiculés et de façonner des générations entières de rêveurs, de passionnés, d’artistes et de porteurs d’espoir, dans une société qui, plus que jamais, en a bien besoin… »

Le sommaire se divise en 4 catégories :

1 – La Fantasy (avec 18 auteurs dont Glen Cook, David Eddings, Robin Hobb, Robert E. Howard, Fritz Leiber, J.R.R. Tolkien, Michael Moorcock, Terry Pratchett et tant d’autres)

2 – La Science-Fiction (avec 14 auteurs dont Douglas Adams, Isaac Asimov, Orson Scott Card, Philip K. Dick, Frank Herbert, H.G. Wells…)

3 – L’Aventure (avec 7 auteurs dont Arthur Conan Doyle, Ian Fleming, Rudyard Kipling, Jules Verne…)

4 – Le Fantastique (avec 14 auteurs dont Stephen King, H.P. Lovecraft, Bram Stoker, Mary Shelley, Richard Matheson, Edgar Allan Poe…)

Thomas Olivri précise clairement dans sa préface, et à juste titre, qu’il ne s’agit que d’une sélection : « Une sélection, car je n’ai pas l’orgueil d’affirmer que tous les romans et auteurs de cet ouvrage sont les meilleurs, ou les plus fondateurs. Tous les auteurs de science-fiction, de fantastique ou de la fantasy ne sont pas présents : un tel projet n’aurait tout simplement pas de fin ! » Il a donc fallu faire un choix et Thomas Olivri a préféré s’intéresser aux auteurs « qui ont apporté une pierre particulièrement importante à l’édifice ».

Littérature de la Pop Culture se lit avec plaisir, et même si l’on connaît déjà bon nombre d’écrivains présentés à travers ses pages, du moins si l’on est geek ou fantasticophile, ce livre a le mérite de nous en ramener certains au grand jour, des auteurs que l’on a parfois délaissés, ou peut-être plus ou moins volontairement écartés de nos listes. Leurs présentations sont de véritables invitations à la découverte de leurs œuvres. Enfin, Thomas Olivri a utilisé les talents de divers artistes pour illustrer les titres sélectionnés à travers son ouvrage.

« Le cinéma, la bande dessinée et les séries télévisées ne seraient rien sans eux. Ces auteurs ont réinterprété les mythes, inventé les héros les plus célèbres de la pop culture, et ont abreuvé notre imaginaire commun.

De J.R.R. Tolkien à George R.R. Martin, en passant par Philip K. Dick, H.G. Wells, Isaac Asimov ou encore Ian Fleming, redécouvrez plus de 50 auteurs des littératures de l’imaginaire et leurs œuvres phares, richement illustrées. »

- Morbius – (morbius501@gmail.com)

18031309271915263615610534

Cliquez ici pour rejoindre Le Groupe d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com 



SOLARIS de Stanislas Lem

SOLARIS de Stanislas Lem dans Antipathes 14072703494415263612413227
19011804313715263616080986 dans Littérature
Roman de science fiction écrit par Stanislas Lem, auteur polonais, en 1961.
 
19011804344915263616080987 dans Science-fictionStanislas Lem (Satnislaw Lem) est né le 12/09/1921 à Lviv, l’actuelle Ukraine, et mort le 27/06/2006 à Cracovie en Pologne. Il est un des auteurs polonais les plus traduits avec son roman Solaris qui aura droit à une traduction en une quarantaine de langue. Étudiant en médecine d’abord, ensuite enrôlé pour la Seconde Guerre mondiale, il cessera ses études pour un poste de mécanicien-soudeur et prendra part à la résistance contre les Allemands. À l’issue de la guerre, l’Armée Rouge et l’Union Soviétique prennent possession du pays. En 1946, il reprend ses études de médecine et n’obtiendra qu’un certificat de fin d’étude.
 
Il sera l’auteur entre autres de La Cybériade, de L’Invicible, de Solaris et de bien d’autres.
Partisan de la civilisation occidentale et malgré la censure du régime stalinien, il se montrera très critique envers le collectivisme.
 
19011804361415263616080989En 1973, il sera intronisé membre de la Science Fiction and Fantasy Writers of America (SFWA) et perdra ce titre après ses critiques envers les auteurs de SF américains bas de gamme et kitsch, plus orientés vers le profit que l’originalité. Si la SFWA lui proposera tout de même une adhésion ordinaire, Stanislas Lem refusera et ne fera les éloges qu’à un auteur bien connu aujourd’hui : Philip K. Dick.
 
Solaris aura droit à une adaptation en trois opéras et trois films :
- Solaris (1995-1996), opéra, livret et composition de Michael Obst, commande de la biennale de Munich.
- Solaris (2010-2012), opéra, composé par Detlev Glanert, sur un livret de Reinhard Palm.
- Solaris (2013-2014), opéra-ballet, composé par Dai Fujikura et sur un livret, une mise en scène, une chorégraphie, des décors, des costumes et des lumières de Saburo Teshigawara
 
- Solaris, téléfilm de Boris Nirenburg et Lidia Isinbaïeva réalisé pour la télévision soviétique en 1968.
- Solaris,film d’Andreï Tarkovski, sorti en URSS en 1972.
- Solaris, film de Steven Soderbergh, sorti aux États-Unis en 2002.
19011804381815263616080990
 
Système :
 
Solaris est une planète tellurique d’un cinquième plus grand que la Terre, gravitant autour de deux étoiles, une rouge et une bleue. Celle-ci est recouverte d’un immense océan protoplasmique et métamorphique dont les propriétés semblent faire de cet océan un organisme intelligent à part entière. Les habitants vivent sur une station totalement hermétique gravitant dans l’atmosphère de la planète étant donné la toxicité de celle-ci.
 
19011804405715263616080992Résumé :
 
Lorsque Kris Kelvin, psychologue, est envoyé sur la station Solaris, quelle surprise a-t-il lorsqu’il réalise que personne n’est là pour l’accueillir et que la station est dans un désordre indescriptible. Gibarian est aux abonnés absent, Sartorius est cloîtré dans son laboratoire et le seul présent, Snaut, est physiquement très mal en point est fait montre d’une hostilité manifeste à son égard.
Mais que ce se passe-t-il dans cette station, pourquoi tout le monde a l’air si tendu,  d’où vient Harey, sortie de nul part, ex-femme de Kelvin ? Ce visiteur a-t-il un lien avec l’Océan plasmatique ?
Et surtout la question, qu’est-ce que cet Océan ?
 
Le roman nous emmène dans une ambiance de claustrophobie où chacun vit avec ses regrets. Les personnages font face à un être et à une intelligence qu’ils ne comprennent même pas et avec laquelle ils ont tenté en vain de communiquer. Le style roman psychologique ne manquera pas de sauter aux yeux et l’enfer dans lequel vivent les protagonistes est matériellement palpable. D’autant que la masse de documents, d’études de références sur l’Océan et leur quantité fait montre d’une ignorance mal assumée de la part des chercheurs solaristiques.
 

Une découverte étonnante que je n’hésite pas à conseiller si un classique de SF vous tente et que vous souhaitez faire une pose des grandes sagas et des space operas habituels.

- Antipathes -

19011804430915263616081001

Autres articles d’Antipathes :

Robot-cool (40) : Marvin / Nous Autres / Martiens, go Home ! / La Planète des Singes / Dirk Gently, le détective holistique / Bender / Spécial Frank Herbert / Le Cycle du Programme Conscience : Destination Vide / Le Cycle du Programme Conscience : L’Incident Jésus / Le Cycle du Programme Conscience : L’Effet Lazare / Le Cycle du Programme Conscience : Le Facteur Ascension / Le Cycle du Programme Conscience : Le Bestiaire de pandore / Ikigami : Préavis de Mort

18031309271915263615610534

Cliquez ici pour rejoindre Le Groupe d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com



UN VOYAGEUR EN TERRE DU MILIEU

UN VOYAGEUR EN TERRE DU MILIEU dans Littérature 14072703494415263612413227

19011408250515263616076037 dans Merveilleux

Paru en octobre 2018, Un Voyageur en Terre du Milieu : Mon Carnet de Croquis de Cul-de-Sac au Mordor (éd. Christian Bourgois) est un petit livre écrit et magnifiquement illustré par John Howe, artiste indissociable de l’univers de Tolkien. 

Comme son titre l’indique, Un Voyageur en Terre du Milieu : Mon Carnet de Croquis de Cul-de-Sac au Mordor est une jolie promenade en Terre du Milieu où croquis réalisés au crayon, mais aussi peintures et notes diverses nous servent de guide dans ce vaste monde. « Portes rondes et collines arrondies », « Forêt sombre et forêt sauvage », « Demeures solitaires et longues promenades », « Cavernes de Gobelins », « Cités des hommes » et tant d’autres chapitres nous entraînent, à nouveau, dans cette Terre du Milieu à la fois belle et terrible. Et l’on ressent toujours beaucoup de plaisir à y retourner, surtout lorsque notre guide, si doué, couche sur le papier ses merveilleux paysages, ses féroces créatures tels les dragons et ses lieux les plus secrets ou oubliés.

« Un Voyageur en Terre du Milieu, c’est une excursion à travers le monde de Tolkien qui permet non seulement de visiter les lieux au centre de ses histoires, mais d’explorer ceux qui s’étendent par-delà la colline ou au-delà de notre horizon. Nous découvrons des batailles d’un autre âge, devenu quasi légendaire à l’époque du Seigneur des Anneaux, des royaumes perdus et des mythes anciens, et tous ces endroits qui ne sont jamais qu’entrevus : de lointains domaines du Nord et des terres au-delà des mers. 

Des dessins d’allure spontanée côtoient les réflexions de l’artiste au contact des livres de Tolkien : ici, le dessinateur pose un temps ses crayons afin de peindre en mots les êtres et les paysages qui l’ont inspiré. Il revient également sur son expérience des plateaux de tournage aux côtés de Peter Jackson, réalisateur de la trilogie du Seigneurs des Anneaux et de celle du Hobbit. Réunissant l’œuvre conceptuelle produite pour le cinéma, l’art tolkienien qui l’a fait connaître, et des dizaines de nouvelles peintures et esquisses exclusives à cet ouvrage. Un Voyageur en Terre du Milieu raconte le périple singulier d’un artiste à travers le paysage merveilleux de l’œuvre de Tolkien. »

- Morbius – (morbius501@gmail.com)

18031309271915263615610534

Cliquez ici pour rejoindre Le Groupe d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com



12345...38