Catégorie

Archive pour la catégorie « Littérature »

MIDI-MINUIT FANTASTIQUE VOLUME 2 : LE RETOUR

MIDI-MINUIT FANTASTIQUE VOLUME 2 : LE RETOUR dans Littérature 14072703494415263612413227

Après le premier volume paru début 2014, voici le second sorti il y a quelques petites semaines à peine, toujours aux éditions Rouge Profond, de l’intégrale de la légendaire revue Midi-Minuit Fantastique, la toute première revue européenne consacrée au cinéma de genre. Pouvoir accéder en 2015 à ce trésor inestimable des sixties, c’est voyager dans le temps et découvrir, au fil des pages, toute la faune et la flore du cinéma bis de cette époque.

15110909363015263613734945 dans Littérature

Dans ce deuxième volume, toujours très imposant et très riche, on retrouve les numéros 7 à 11 de Midi-Minuit Fantastique. Michael Caen (fondateur de la revue récemment décédé) et Nicolas Stanzick, tous deux aux commandes de ce fabuleux projet de réédition de l’intégrale de MMF, se font d’ailleurs une joie de pouvoir nous offrir enfin l’introuvable n°8 « Érotisme et épouvante dans le cinéma anglais ».

Barbara Steele elle-même préface ce deuxième volume de la collection. « Midi-Minuit Fantastique a défini le cinéma fantastique et d’horreur tel qu’on le connaissait dans les années 1960″, écrit-elle. « Il lui a donné ses lettres de noblesse en le sortant du sous-genre auquel il appartenait et l’a réinterprété pour la décennie allant de 1962 à 1972 avec une série d’articles merveilleusement intelligents. »

Toujours enrichi de photos et de textes inédits, ce deuxième volume propose une fois de plus un DVD. Intitulé Les Cauchemars de Midi-Minuit Fantastique, celui-ci regroupe une sélection de cinq courts métrages réalisés par des proches de la revue.

Tous les fantasticophiles amateurs ou avertis ne peuvent que se réjouir de ce fabuleux ouvrage qu’il vous faudra commander, comme je l’ai fait, si vous voulez l’obtenir en Nouvelle-Calédonie.

- Morbius -

15110909363615263613734946



MANHATTAN GHOST

MANHATTAN GHOST dans Fantastique 14072703494415263612413227

Le blog Flynn SFFF vous présente une parution littéraire de la SF, du Fantastique ou de la Fantasy en roman ou BD. Flynn, éternel dévoreur d’ouvrages, vous décortique son bouquin du jour…

15102809481615263613700167 dans FlynnPhilippe Ward est de retour avec son nouvel ouvrage, Manhattant Ghost. Mais attention, ce n’est pas n’importe quel ouvrage. Il s’agit d’une nouvelle illustrée par les photos de son fils, Mickael Laguerre.

Première chose qui saute justement aux yeux dès que l’on ouvre le livre, les photographies. Réalisées par Mickael Laguerre, elles sont tout simplement magnifiques. Elles font parfaitement ressortir tout l’amour qu’ils (Laguerre et Ward) portent à la ville de New-York. De surcroît, le travail de l’image est très réussi, le contraste, la luminosité, les couleurs, tout ressort vraiment bien en fonction de l’endroit où la photographie est prise : si l’endroit dégage quelque chose de bon, qu’il semble joyeux, les contrastes et les couleurs sont forts. À l’inverse, s’il s’agit d’un endroit plus triste, plus morne, on le voit dans la photo. Le travail de l’image dépend de l’intensité du lieu en question, de son ambiance. Splendide.

Viennent ensuite les textes, ceux de Philippe Ward. Il y raconte l’histoire d’une jeune femme, une policière du nom de Lisa Kilpatrick, New-Yorkaise et passionnée de musique. Un jour, elle a la chance d’assister au Manhattan Edge, un événement qui se produit une fois par an, le soir, permettant de voir le soleil se coucher juste au milieu de la 14th Rue, aligné parfaitement vers l’Ouest. Cependant, à cet instant, elle bascule dans le monde des Fantômes de Manhattan qui lui confie une mission : retrouver John Lennon.

Le récit est passionnant et bien écrit, le tout étant en parfaite adéquation avec les images. On se plonge totalement dans le texte et les images, impossible de lâcher le livre avant de l’avoir fini. De surcroît, père comme fils font ici une très belle déclaration d’amour à la ville de New-York, l’un par l’écrit, l’autre par l’image. À ne pas manquer !

- Flynn -

Autres livres présentés par Flynn :

Dangereuses visions : le Necronomicon en BD / Agharta : le Temps des Selkies / Le Dernier Roi des Elfes / Le Niwaâd / Moi, Cthulhu / Docteur Sleep / Saigneur de Guerre / Le Démon aux Mille Visages / Le Gardien de la Source / Universal War Two (T1) : Le Temps du Désert / Blake et Mortimer : L’Onde Septimus / Culture Geek / Attention aux Morts / Out There – volume 1 /L’Encyclopédie du Hobbit / Quantex (T1) : Le Songe des Immortels / Quantex (T2) : La Révolte des Ombres / Chroniques des Ombres / Le très grand Nettoyage / Les Pantins Cosmiques / Cornes / Le Miroir des Templiers (T1) : New Paris / Nosfera2 / Soutenez le financement de l’ouvrage « Gore – Dissection d’une Collection » / Taupe / Le Monde de Fernando / Moi, Lucifer / LŒuf de Dragon /Ghouls of Nineveh / Ténèbres 2014 / Le Piège de Lovecraft / Cagaster – tome 1 / Le Cycle d’Ardalia : Le souffle d’Aoles / Écosystématique de Fin de Monde / Agent des Ordres / Le Dieu était dans la Lune / Arthaé / Le Code du Chasseur de Primes / L’Aigle de Sang / Les Montagnes Hallucinogènes / La Dernière Terre (T1) : L’Enfant Merehdian /Destination Mars / Chroniques de Karn (T1) : Nereliath / Naturalis /Les Parias d’Engelar / Chroniques de Karn (T2) : Seuls les Dieux /La Saga de Xavi El Valent (T1) : Le Glaive de Justice / Le Roi en Jaune /Le Livre de la Création / Femmes Obscures / Le Cabinet du Docteur Black / Le Lycan Blanc / Zugzwang / Pretty Deadly – tome 1 : L’Écorcheuse / Crueler than Dead / L’Histoire des Jeux Vidéo Polémiques – Volume 2 / Ajin – tome 1 / Skin Trade / Multiple était la Lune / Hellraiser

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



HELLRAISER

HELLRAISER dans Fantastique 14072703494415263612413227

Le blog Flynn SFFF vous présente une parution littéraire de la SF, du Fantastique ou de la Fantasy en roman ou BD. Flynn, éternel dévoreur d’ouvrages, vous décortique son bouquin du jour…

15092812522615263613615571 dans FlynnClive Barker est un incontournable de l’horreur et du fantastique. Aujourd’hui, qui ne connait pas Hellraiser et ces fameux Cénobites ? Une pièce maitresse de l’œuvre de Barker. Hellraiser raconte l’histoire de Rory et Julia, qui emménagent dans la maison d’enfance de Rory. Cependant, les choses ne vont pas très bien entre Rory et sa femme, Julia. Il y a aussi Frank, le frère de Rory, qui a disparu depuis un long moment. Mais il ne faudra pas longtemps à Julia pour découvrir où se cache Frank…

Barker est un auteur qui possède un énorme talent pour l’écriture, mais aussi pour la réalisation. Il le montre d’ailleurs en adaptant lui-même son récit. Récit qui se montre assez dérangeant, un peu pervers, mais, sans être le meilleur, vraiment bon. Il nous transporte dans une histoire un peu malsaine, mais qui pourtant nous tient en haleine. Et son style est vraiment excellent. Les mots sont simples, mais parfaitement bien choisis pour faire passer les idées qu’il faut et mettre le lecteur dans une situation quelque peu désagréable, mais suffisamment plaisante pour ne pas le perdre.

Malheureusement, c’est beaucoup trop court. C’est le style de récit qui mérite au minimum 300 pages, de manière à développer au maximum le background. Toutefois, et au vu de l’adaptation cinématographique, et des nombreuses séquelles, je pense que Clive Barker avait tout prévu, et que cette nouvelle est là juste pour poser les bases de son scénario avant de passer au cinéma. Je vous conseille de lire Hellraiser, mais de vous tourner aussi vers ses autres romans qui valent réellement le coup d’être lus.

- Flynn -

(Hellraiser est publié aux éditions Folio SF)

Autres livres présentés par Flynn :

Dangereuses visions : le Necronomicon en BD / Agharta : le Temps des Selkies / Le Dernier Roi des Elfes / Le Niwaâd / Moi, Cthulhu / Docteur Sleep / Saigneur de Guerre / Le Démon aux Mille Visages / Le Gardien de la Source / Universal War Two (T1) : Le Temps du Désert / Blake et Mortimer : L’Onde Septimus / Culture Geek / Attention aux Morts / Out There – volume 1 /L’Encyclopédie du Hobbit / Quantex (T1) : Le Songe des Immortels / Quantex (T2) : La Révolte des Ombres / Chroniques des Ombres / Le très grand Nettoyage / Les Pantins Cosmiques / Cornes / Le Miroir des Templiers (T1) : New Paris / Nosfera2 / Soutenez le financement de l’ouvrage « Gore – Dissection d’une Collection » / Taupe / Le Monde de Fernando / Moi, Lucifer / LŒuf de Dragon /Ghouls of Nineveh / Ténèbres 2014 / Le Piège de Lovecraft / Cagaster – tome 1 / Le Cycle d’Ardalia : Le souffle d’Aoles / Écosystématique de Fin de Monde / Agent des Ordres / Le Dieu était dans la Lune / Arthaé / Le Code du Chasseur de Primes / L’Aigle de Sang / Les Montagnes Hallucinogènes / La Dernière Terre (T1) : L’Enfant Merehdian /Destination Mars / Chroniques de Karn (T1) : Nereliath / Naturalis /Les Parias d’Engelar / Chroniques de Karn (T2) : Seuls les Dieux /La Saga de Xavi El Valent (T1) : Le Glaive de Justice / Le Roi en Jaune /Le Livre de la Création / Femmes Obscures / Le Cabinet du Docteur Black / Le Lycan Blanc / Zugzwang / Pretty Deadly – tome 1 : L’Écorcheuse / Crueler than Dead / L’Histoire des Jeux Vidéo Polémiques – Volume 2 / Ajin – tome 1 / Skin Trade / Multiple était la Lune

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



MULTIPLE ÉTAIT LA LUNE

MULTIPLE ÉTAIT LA LUNE  dans Flynn 14072703494415263612413227

Le blog Flynn SFFF vous présente une parution littéraire de la SF, du Fantastique ou de la Fantasy en roman ou BD. Flynn, éternel dévoreur d’ouvrages, vous décortique son bouquin du jour…

15081712570815263613514580 dans LittératureAvec Le Dieu était dans la Lune, paru en 2011 chez l’éditeur Rivière Blanche, Hervé Thiellement était parvenu à nous offrir un Space Opéra rafraîchissant, passionnant, mêlant action et suspense, humour et SF, le tout manié avec grande classe et talent. Une sorte de H2G2 à la française, c’est exquis. Il nous aura tout de même fallu patienter trois ans pour enfin pouvoir lire la suite du roman, mais il faut dire qu’Hervé Thiellement n’a pas chômé au cours de ces trois années. Il a ainsi pu retravailler intégralement sa saga Le Monde de Fernando (que je vous conseille !) en plus d’écrire la suite du Dieu était dans la Lune, Multiple était la Lune. Roman attendu par beaucoup, les quelque 200 pages qui le composent sont un petit plaisir malgré un manque de renouveau.

Dans Multiple était la Lune, nous retrouvons nos amis, Gont, Chang, Lursu et les autres suite à leur première aventure. N’ayant plus de soucis financiers, ils ne voient pas de raison de repartir à travers la galaxie et l’univers, contrairement à l’anibulle Labette qui, elle, a décidé d’aller faire un petit tour. Un petit tour qui commence tout de même à être assez long, cela faisant presque un éon que ses amis n’ont pas eu de nouvelles d’elle, ce qui devient quelque peu inquiétant. C’est donc tout naturellement que l’équipe décide de reprendre la route à la recherche de Labette. Le problème à côté de cela, c’est que Dieu, la lune du nom de Gaude, est toujours là, et avec son syndrome de personnalités multiples, Gont et compagnie risquent d’avoir quelques difficultés au cours de leur nouvelle aventure…

Hervé Thiellement ne traîne pas ! Dès le début et une fois le contexte de sa nouvelle histoire posé au travers de quelques lignes, le récit part à toute vitesse ! Pas le temps de profiter des vacances et des barbecues pour Gont et son équipage, cela fait trop longtemps que ça dure, alors c’est parti et on décolle pour une nouvelle aventure. Autant vous dire que ce n’est pas pour nous déplaire. D’une, parce que cela nous permet de retrouver les personnages du premier volume de la saga de la Lune de Boue, des personnages auxquels nous nous étions attachés et que l’on avait été triste de quitter. Ensuite, parce que l’on retrouve aussi l’esprit du roman, l’esprit d’Hervé Thiellement. L’un des avantages de Multiple était la Lune, c’est que le background, l’univers du récit est déjà mis en place. De ce fait, l’auteur peut se concentrer sur un renouvellement de son récit, de son scénario, en nous offrant des situations nouvelles, des aventures nouvelles, tout en conservant la force du titre et de son univers. Cependant, si Hervé Thiellement propose de nouveaux éléments scénaristiques, l’ensemble reste trop proche du Dieu était dans la Lune. C’est finalement le même récit à quelques détails près. Le parcours n’est pas le même, la raison n’est pas exactement la même, mais la finalité et les enjeux sont exactement les mêmes et le cheminement ne diffère pas tant de l’autre volume.

Cela dit, Thiellement continue d’imaginer des concepts et des lieux totalement dingues, mais vraiment drôles, sans se limiter, et tout en cherchant à briser les tabous de notre propre société ou à en ridiculiser d’autres. Il n’hésite pas non plus à critiquer, d’une manière parfois discrète, parfois très claire, mais toujours subtile et intelligente, de nombreuses choses, tout en partageant sa propre philosophie avec quiconque saura la comprendre, l’analyser, l’apprécier (ou non). On voit une certaine continuité entre ce qui a déjà été dit dans Le Dieu était dans la Lune ou Le Monde de Fernando, une réflexion intéressante et approfondie que l’auteur dévoile et développe au fil de ses récits. Ce sont les mêmes idées qui sont exposées une fois de plus ici, et Multiple était la Lune est dans la continuation de ce que Thiellement a mis en place au travers de son œuvre. Il continue de nous pousser au questionnement sur notre raison d’être, sur notre manière d’être, de nous comporter, de vivre, de penser, sur l’évolution, etc. Sans mettre de côté, bien évidemment, les bonnes doses d’humour décapant.

Malheureusement, et malgré des chapitres courts et incisifs, l’engouement que l’histoire crée chez le lecteur est plus faible que pour le premier tome. On est content de retrouver cet univers, mais on prend moins de plaisir à partager cette aventure, et on s’attache moins aux personnages. On a des passages poignants, drôles et bien écrits, comme ceux sur la Lune, mais dans l’ensemble, le récit présent est inférieur au précédent. Alors oui, la mégalomanie et les multiples personnalités de la Lune donnent une nouvelle dimension au récit, mais reste que c’est moins intéressant à cause du fait que le renouvellement n’est pas suffisant là. Vient ensuite la plume d’Hervé Thiellement. Il fait preuve d’une grande simplicité dans son langage et son style rendant le tout parfaitement accessible, cependant, on voit souvent que ce style d’écriture est maladroit. C’est une force car cela se montre simple à comprendre, mais c’est aussi parfois une faiblesse car les tournures de phrases manquent de travail, d’autres perdent leur sens, etc.

Au final, Multiple était la Lune n’apporte pas grand-chose de neuf. Mais il reste un petit moment de lecture sympathique, amusant et rafraîchissant. S’en priver serait dommage, mais ne vous attendez pas à un renouveau exceptionnel.

- Flynn -

(Multiple était la Lune est publié aux éditions Rivière Blanche)

Autres livres présentés par Flynn :

Dangereuses visions : le Necronomicon en BD / Agharta : le Temps des Selkies / Le Dernier Roi des Elfes / Le Niwaâd / Moi, Cthulhu / Docteur Sleep / Saigneur de Guerre / Le Démon aux Mille Visages / Le Gardien de la Source / Universal War Two (T1) : Le Temps du Désert / Blake et Mortimer : L’Onde Septimus / Culture Geek / Attention aux Morts / Out There – volume 1 /L’Encyclopédie du Hobbit / Quantex (T1) : Le Songe des Immortels / Quantex (T2) : La Révolte des Ombres / Chroniques des Ombres / Le très grand Nettoyage / Les Pantins Cosmiques / Cornes / Le Miroir des Templiers (T1) : New Paris / Nosfera2 / Soutenez le financement de l’ouvrage « Gore – Dissection d’une Collection » / Taupe / Le Monde de Fernando / Moi, Lucifer / LŒuf de Dragon /Ghouls of Nineveh / Ténèbres 2014 / Le Piège de Lovecraft / Cagaster – tome 1 / Le Cycle d’Ardalia : Le souffle d’Aoles / Écosystématique de Fin de Monde / Agent des Ordres / Le Dieu était dans la Lune / Arthaé / Le Code du Chasseur de Primes / L’Aigle de Sang / Les Montagnes Hallucinogènes / La Dernière Terre (T1) : L’Enfant Merehdian /Destination Mars / Chroniques de Karn (T1) : Nereliath / Naturalis /Les Parias d’Engelar / Chroniques de Karn (T2) : Seuls les Dieux /La Saga de Xavi El Valent (T1) : Le Glaive de Justice / Le Roi en Jaune /Le Livre de la Création / Femmes Obscures / Le Cabinet du Docteur Black / Le Lycan Blanc / Zugzwang / Pretty Deadly – tome 1 : L’Écorcheuse / Crueler than Dead / L’Histoire des Jeux Vidéo Polémiques – Volume 2 / Ajin – tome 1 / Skin Trade

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



DEUX LIVRES POUR UN DOCTEUR

DEUX LIVRES POUR UN DOCTEUR dans Littérature 14072703494415263612413227

Les dynamiques éditions Huginn & Muninn viennent de publier coup sur coup deux livres sur la célèbre série DOCTOR WHO : L’Encyclopédie des Personnages et L’Encyclopédie Illustrée. « Allons-y » !

15081008280115263613496880 dans Science-fiction

Traduits de l’anglais par Huginn & Muninn, ces deux ouvrages sont d’incontournables références pour tout fan de DOCTOR WHO ! Comprenez donc : il s’agit là de deux merveilleuses encyclopédies, richement illustrées, présentant les 12 Docteurs, 200 personnages et d’innombrables objets, appareils, machines, vaisseaux et engins de toutes sortes. On se régale de la première à la dernière page et, surtout, on en apprend des choses !

15081008453615263613496893

Dans Doctor Who : L’Encyclopédie des Personnages, ce sont pas moins de 200 personnages comptant parmi les plus importants qui vous sont présentés. Si nous en connaissons déjà beaucoup, nombre d’entre eux nous sont totalement inconnus (sauf si vous avez découvert les vieux épisodes de la série). On croise ainsi au fil des pages les différents Docteurs, bien sûr, mais aussi les Draconiens, les Zygons, les Guerriers de glace, les Pyroviles, les Oods, River Song, les Daleks, la Bête, K-9, Sharaz Jek, Omega, Morbius (à ne pas confondre avec celui qui rédige cet article), Leela, Sarah Jane Smith et plein d’autres. Tous ces personnages ont été rangés en catégories. On trouve ainsi celles des Aliens, des Compagnons, des Cyborgs, des Créatures Terrestres, des Entités, des Humains, des Robots et des Seigneurs du Temps.

15081008583915263613496899Constitué de 200 fiches, Doctor Who : L’Encyclopédie des Personnages introduit brièvement le personnage en début de page et nous fournit un petit cadre de données nous dévoilant ses origines, ses pouvoirs spéciaux, son monde natal, sa profession ou quels Docteurs il a rencontré. D’autres précieuses informations nous révèlent certains de ses secrets ou des caractéristiques de son costume ou uniforme.

« Qui a créé les Daleks ? Quel alien est capable de créer un trou noir à volonté ? Qui a voyagé dans l’espace et le temps avec le Docteur à bord du TARDIS ? Le Seigneur du Temps a rencontré des aliens, des cyborgs, des robots et des humains au cours de son périple à travers l’histoire et l’univers. Certains ont tenté de l’EX-TER-MI-NER tandis que d’autres sont devenus des amis…

Pour la première fois, cette encyclopédie, réalisée avec la collaboration des scénaristes et des producteurs, vous propose de découvrir les 200 personnages les plus importants de ce feuilleton culte. Tous les Docteurs et leurs compagnons, mais aussi leurs plus farouches adversaires ou partisans, des Adiposes aux Zygons.

Une passionnante photographie, colorée et décalée, d’un univers totalement à part.

Un ouvrage indispensable à tous les fans et un guide à destination des nouveaux convertis. »

15081008595615263613496900

Si Doctor Who : L’Encyclopédie des Personnages ne s’attarde que sur les héros, aliens et robots de la série, Doctor Who : L’Encyclopédie Illustrée présente à la fois quelques personnages clé mais aussi, et surtout, le Tardis, les tournevis soniques, des armes, des objets bizarres, des véhicules, des engins, des bases spatiales, des lieux étranges et beaucoup, beaucoup d’autres choses ! Le livre, grand format, compte plus de 170 pages et nous permet de contempler l’intérieur du Tardis dans ses moindres détails grâce à un dépliant géant, l’antre de la Bête ou encore l’intérieur et le fonctionnement de vaisseaux aliens. Il est d’une richesse impressionnante et fini par donner le tournis tant les informations sont nombreuses et variées ! C’est une merveille pour les fans !

« Cette encyclopédie illustrée propose pour la première fois un inventaire de cet univers totalement à part : le portrait des 12 Docteurs et de leurs compagnons, l’histoire des différentes races extraterrestres, la description de l’empire dalek, les profils des plus grands ennemis et alliés du Seigneur du Temps…

Cet ouvrage inédit répertorie aussi toute la formidable panoplie technologique déployée dans ce feuilleton, à l’instar du TARDIS ou du tournevis sonique, sans oublier tant d’autres vaisseaux et armes fantastiques.

Un ouvrage officiel pour découvrir ou mieux comprendre l’immense richesse d’une œuvre culte. »

Pour être incollable sur DOCTOR WHO et surtout se repérer dans cet univers de plus en plus dense et impressionnant, ces deux livres seront vos guides les plus sérieux et utiles ! Indispensable !

- Morbius -



SKIN TRADE

SKIN TRADE dans Fantastique 14072703494415263612413227

Le blog Flynn SFFF vous présente une parution littéraire de la SF, du Fantastique ou de la Fantasy en roman ou BD. Flynn, éternel dévoreur d’ouvrages, vous décortique son bouquin du jour…

15080410543515263613486614 dans FlynnNous connaissons tous George RR Martin pour sa fabuleuse saga du Trône de Fer arrivée chez nous en 1998 et qui est actuellement en cours de parution. Mais avant ça, George RR Martin c’était aussi des nouvelles et des recueils, des romans divers, etc. Parmi tous ces écrits composant l’œuvre de l’auteur on trouve une petite nouvelle d’environ 170 pages du nom de Skin Trade. Paru en 1988 dans un recueil de l’éditeur Dark Harvest, celle-ci avait remporté le prix World Fantasy du meilleur roman court 1989. Et à la lecture, cela se comprend parfaitement !

Skin Trade c’est l’histoire de Randi Wade, détective privé et de son ami, Willie, agent de recouvrement qui, alors qu’une série de meurtres s’abat sur la ville dans laquelle ils habitent, se retrouvent plus ou moins forcés d’enquêter sur ces affaires. Affaires qui rappellent à Randi le meurtre de son père policier, causé par un « animal sauvage ». Mais ici, le tueur, en plus de tuer ses victimes, leur vole leur peau. Une affaire qui va mener les deux amis à des découvertes plutôt surprenantes…

Le texte est captivant dès la première ligne, notamment grâce à l’aspect particulièrement mystérieux qu’impose Martin directement, plongeant quelque peu le lecteur dans l’incompréhension. Avec ça, c’est une ambiance sombre et une atmosphère assez glauque qui viennent s’ajouter au récit et qui seront développées tout au long du texte. Si on connaissait Martin pour son talent à mener une énorme saga dans un registre orienté médiéval et fantasy, on s’aperçoit ici qu’il est aussi très talentueux pour pondre un court polar noir saupoudré de fantastique. Skin Trade est d’une grande qualité, même s’il n’est pas exempt de défauts, avec quelques longueurs, descriptions inutiles et passages confus, il parvient à mener, de bout en bout, son récit pour tenir le lecteur en haleine tout en réussissant à le surprendre malgré une part de prévisibilité.

On se laisse vraiment surprendre par le dénouement et les révélations même si on s’y attendait depuis le début. D’ailleurs les personnages forts et attachants, l’humour et le langage décapant, ainsi que la touche d’originalité qu’apporte George RR Martin aux récits fantastiques y sont certainement pour beaucoup dans la réussite de cette histoire. En dire plus serait vous gâcher le plaisir de la découvrir, mais franchement, le polar fantastique version Martin est un pur délice.

Il va à l’essentiel, même si parfois c’est un peu trop à l’essentiel, certaines pistes auraient mérité d’être un peu plus développées, mais que dire, c’est bien écrit, rythmé, intrigant, donc forcément passionnant. Et bien évidemment, ce ne serait pas du Martin s’il n’y avait pas un peu de gore, de sang et quelques allusions sexuelles !

- Flynn -

(Skin Trade est publié aux éditions J’ai Lu)

Autres livres présentés par Flynn :

Dangereuses visions : le Necronomicon en BD / Agharta : le Temps des Selkies / Le Dernier Roi des Elfes / Le Niwaâd / Moi, Cthulhu / Docteur Sleep / Saigneur de Guerre / Le Démon aux Mille Visages / Le Gardien de la Source / Universal War Two (T1) : Le Temps du Désert / Blake et Mortimer : L’Onde Septimus / Culture Geek / Attention aux Morts / Out There – volume 1 /L’Encyclopédie du Hobbit / Quantex (T1) : Le Songe des Immortels / Quantex (T2) : La Révolte des Ombres / Chroniques des Ombres / Le très grand Nettoyage / Les Pantins Cosmiques / Cornes / Le Miroir des Templiers (T1) : New Paris / Nosfera2 / Soutenez le financement de l’ouvrage « Gore – Dissection d’une Collection » / Taupe / Le Monde de Fernando / Moi, Lucifer / LŒuf de Dragon /Ghouls of Nineveh / Ténèbres 2014 / Le Piège de Lovecraft / Cagaster – tome 1 / Le Cycle d’Ardalia : Le souffle d’Aoles / Écosystématique de Fin de Monde / Agent des Ordres / Le Dieu était dans la Lune / Arthaé / Le Code du Chasseur de Primes / L’Aigle de Sang / Les Montagnes Hallucinogènes / La Dernière Terre (T1) : L’Enfant Merehdian /Destination Mars / Chroniques de Karn (T1) : Nereliath / Naturalis /Les Parias d’Engelar / Chroniques de Karn (T2) : Seuls les Dieux /La Saga de Xavi El Valent (T1) : Le Glaive de Justice / Le Roi en Jaune /Le Livre de la Création / Femmes Obscures / Le Cabinet du Docteur Black / Le Lycan Blanc / Zugzwang / Pretty Deadly – tome 1 : L’Écorcheuse / Crueler than Dead / L’Histoire des Jeux Vidéo Polémiques – Volume 2 / Ajin – tome 1

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



AJIN – Tome 1

( B.D., Flynn )

AJIN - Tome 1 dans B.D. 15050108480515263613222884

Le blog Flynn SFFF vous présente une parution littéraire de la SF, du Fantastique ou de la Fantasy en roman ou BD. Flynn, éternel dévoreur d’ouvrages, vous décortique son bouquin du jour…

15072808114115263613474206 dans FlynnAjin est la série à suivre à partir de maintenant et ce, jusqu’à sa fin.

Écrite par Tsuina Miura et dessinée par Gamon Sakurai, la série parle d’une espèce d’hommes un peu particulière, celle des Ajins. Les Ajins sont des êtres immortels, dont le corps est auto-générant. Ceux-ci semblent dégoûter les humains « normaux ». Et lorsque Kei, lycéen parfaitement normal se fait renverser par un camion et revient à la vie devant ses camarades de classe, ça fait du bruit. Pris de panique face au destin qui l’attend, Kei prend la fuite, aidé par son ami Kai. Cependant, les Ajins n’étant pas en très grand nombre, en découvrir et en capturer un est le meilleur moyen d’avoir l’occasion de les étudier, de faire des expériences, etc. Kei n’aura donc pas la vie tranquille, traqué par la police et des « spécialistes » des Ajins…

Pour un seinen, Ajin est très typé shonen visuellement. Cela dit, le dessin de Gamon Sakurai est une véritable bombe, ultra-dynamique, super bien réalisé, avec des planches très belles et détaillées, son dessin dégage toutes les émotions de ses personnages avec talent. Mais une grosse partie du travail réside dans l’écriture de Tsuina Miura, fluide, bien découpée, avec une narration très agréable. On est directement pris dans l’action du récit, pas besoin de faire un effort pour s’accrocher, c’est même l’inverse, difficile de décrocher.

L’intrigue de ce premier volume pose principalement les bases mais aussi et surtout les mystères de l’intrigue qui vont se lever petit à petit. C’est très bien fait, tout est jaugé pour ne pas en dire trop, tout en ne laissant pas le lecteur dans l’incertitude. C’est donc passionnant et avec des personnages comme ceux de Ajin, dans un récit sombre, ça ne peut que fonctionner.

On attend la suite !

- Flynn -

(Ajin – Tome 1 est publié aux éditions Glénat)

Autres livres présentés par Flynn :

Dangereuses visions : le Necronomicon en BD / Agharta : le Temps des Selkies / Le Dernier Roi des Elfes / Le Niwaâd / Moi, Cthulhu / Docteur Sleep / Saigneur de Guerre / Le Démon aux Mille Visages / Le Gardien de la Source / Universal War Two (T1) : Le Temps du Désert / Blake et Mortimer : L’Onde Septimus / Culture Geek / Attention aux Morts / Out There – volume 1 /L’Encyclopédie du Hobbit / Quantex (T1) : Le Songe des Immortels / Quantex (T2) : La Révolte des Ombres / Chroniques des Ombres / Le très grand Nettoyage / Les Pantins Cosmiques / Cornes / Le Miroir des Templiers (T1) : New Paris / Nosfera2 / Soutenez le financement de l’ouvrage « Gore – Dissection d’une Collection » / Taupe / Le Monde de Fernando / Moi, Lucifer / LŒuf de Dragon /Ghouls of Nineveh / Ténèbres 2014 / Le Piège de Lovecraft / Cagaster – tome 1 / Le Cycle d’Ardalia : Le souffle d’Aoles / Écosystématique de Fin de Monde / Agent des Ordres / Le Dieu était dans la Lune / Arthaé / Le Code du Chasseur de Primes / L’Aigle de Sang / Les Montagnes Hallucinogènes / La Dernière Terre (T1) : L’Enfant Merehdian /Destination Mars / Chroniques de Karn (T1) : Nereliath / Naturalis /Les Parias d’Engelar / Chroniques de Karn (T2) : Seuls les Dieux /La Saga de Xavi El Valent (T1) : Le Glaive de Justice / Le Roi en Jaune /Le Livre de la Création / Femmes Obscures / Le Cabinet du Docteur Black / Le Lycan Blanc / Zugzwang / Pretty Deadly – tome 1 : L’Écorcheuse / Crueler than Dead / L’Histoire des Jeux Vidéo Polémiques – Volume 2

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



CITATION CÉLÈBRE : LE CABINET DU DOCTEUR BLACK

CITATION CÉLÈBRE : LE CABINET DU DOCTEUR BLACK dans Citation célèbre 15072301015815263613464058« Lorsque la mort arrive, la vie qui est au plus profond de vous sait que c’est votre destin. Elle griffe et se contorsionne avec une férocité sans égale. Puis, un court instant, la douleur disparaît et le son de la mort se fait entendre. Elle vous parcourt doucement, comme si de l’eau avait été suspendue dans l’air. Le son de sa voix vous salue d’une révérence, avec la neutralité d’un diplomate, afin que vous soyez apaisé par son sens et calmé par sa présence. »

(Le Cabinet du Docteur Black / E. B. Hudspeth)



L’HISTOIRE DES JEUX VIDÉO POLÉMIQUES – volume 2

L'HISTOIRE DES JEUX VIDÉO POLÉMIQUES - volume 2  dans Flynn 14072703494415263612413227

Le blog Flynn SFFF vous présente une parution littéraire de la SF, du Fantastique ou de la Fantasy en roman ou BD. Flynn, éternel dévoreur d’ouvrages, vous décortique son bouquin du jour…

15072012133115263613455920 dans LittératureEn début d’année, je vous avais parlé d’un ouvrage sur les jeux vidéo, plus particulièrement ceux qui avaient créé la polémique. Cet ouvrage n’était autre que L’Histoire des Jeux Vidéo Polémiques de Benjamin Berget, livre que j’avais beaucoup apprécié (critique ici).

Étant donné qu’un second volume est sorti (et qu’un troisième est prévu), j’ai décidé de le lire aussi afin de découvrir de nouvelles informations sur ces jeux qui font la controverse. Bien évidemment, cette « suite » n’est en rien différente du premier volume, il est écrit de la même façon, avec les mêmes codes, le même découpage, etc. Seul le thème abordé change puisqu’on se penche cette fois-ci sur les jeux de torture et d’horreur. À l’honneur ici pour les jeux de torture : Chiller, Takeshi’s Challenge, Night Trap, Mortal Kombat, Manhunt 1 et 2, GTA V, The Punisher, Hotline Miami 1 et 2 ainsi que les Beat’em All dans leur ensemble. Pour ce qui est des jeux d’horreur on retrouve : Resident Evil, RE5, Silent Hill, Agartha, House of the Dead, Sanitarium et Rule of Rose.

J’avoue que la sélection « jeux de torture » m’a un peu surpris. Je ne vois pas vraiment ce que Takeshi’s Challenge, Mortal Kombat, GTA V ou encore certains Beat’em All viennent faire ici. Certes, on trouve des scènes de tortures dans certains des jeux, cela dit, ce n’en est pas le cœur même, ce n’est pas centré là-dessus. C’est la seule chose qui m’a gêné. Ca n’empêche pas le fait que les fiches et les anecdotes sont une fois de plus très intéressantes. Même si la sélection est discutable, on découvre de nouvelles choses, c’est le principal.

En dehors des fiches de jeux, on a aussi 3 « vue d’ensemble » dans lesquels l’auteur donne son point de vue sur différents débats et faits de société comme les dangers des jeux vidéo violents, le traitement médiatique des jeux vidéo ou encore l’addiction aux jeux vidéo. Enfin, une histoire de Shane_Fenton vient clore l’ouvrage.

Comme le premier volume, l’écrit est très documenté, il y a beaucoup de recherches et de notes en bas de pages. Suffisamment d’informations pour ne pas être perdu et pour bien tout comprendre. De surcroit, même si l’auteur expose son propre point de vue, il est ouvert sur ses propos, gardant de l’objectivité sans chercher à imposer ses idées mais plutôt à développer un débat. C’est une nouvelle fois un ouvrage de qualité, avec des explications claires et développées qu’il nous présente.

À découvrir !

- Flynn -

Autres livres présentés par Flynn :

Dangereuses visions : le Necronomicon en BD / Agharta : le Temps des Selkies / Le Dernier Roi des Elfes / Le Niwaâd / Moi, Cthulhu / Docteur Sleep / Saigneur de Guerre / Le Démon aux Mille Visages / Le Gardien de la Source / Universal War Two (T1) : Le Temps du Désert / Blake et Mortimer : L’Onde Septimus / Culture Geek / Attention aux Morts / Out There – volume 1 /L’Encyclopédie du Hobbit / Quantex (T1) : Le Songe des Immortels / Quantex (T2) : La Révolte des Ombres / Chroniques des Ombres / Le très grand Nettoyage / Les Pantins Cosmiques / Cornes / Le Miroir des Templiers (T1) : New Paris / Nosfera2 / Soutenez le financement de l’ouvrage « Gore – Dissection d’une Collection » / Taupe / Le Monde de Fernando / Moi, Lucifer / LŒuf de Dragon /Ghouls of Nineveh / Ténèbres 2014 / Le Piège de Lovecraft / Cagaster – tome 1 / Le Cycle d’Ardalia : Le souffle d’Aoles / Écosystématique de Fin de Monde / Agent des Ordres / Le Dieu était dans la Lune / Arthaé / Le Code du Chasseur de Primes / L’Aigle de Sang / Les Montagnes Hallucinogènes / La Dernière Terre (T1) : L’Enfant Merehdian /Destination Mars / Chroniques de Karn (T1) : Nereliath / Naturalis /Les Parias d’Engelar / Chroniques de Karn (T2) : Seuls les Dieux /La Saga de Xavi El Valent (T1) : Le Glaive de Justice / Le Roi en Jaune /Le Livre de la Création / Femmes Obscures / Le Cabinet du Docteur Black / Le Lycan Blanc / Zugzwang / Pretty Deadly – tome 1 : L’Écorcheuse / Crueler than Dead

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN

(L’Histoire des Jeux Vidéo Polémiques – volume 2 est publié aux éditions Mon petit éditeur)



CRUELER THAN DEAD

CRUELER THAN DEAD dans B.D. 15050108480515263613222884

Le blog Flynn SFFF vous présente une parution littéraire de la SF, du Fantastique ou de la Fantasy en roman ou BD. Flynn, éternel dévoreur d’ouvrages, vous décortique son bouquin du jour…

15070711474415263613425565 dans FantastiqueLes zombies. On en entend un peu moins parler en ce moment, malgré le succès de The Walking Dead (comics/série) ou encore de Tokyo Ghoul (manga), Scumbag Loser (manga), I am a Hero (manga),  Highschool Of The Dead (manga) et j’en passe. Je pense qu’il y a un peu de lassitude de la part des lecteurs qui veulent autre chose que toujours les mêmes zombies, les mêmes archétypes, les mêmes stéréotypes, enfin bref, qui veulent du changement dans l’univers zombie. Cependant, ça n’empêche pas les auteurs de faire du zombie et les éditeurs d’en éditer. La preuve avec la dernière parution de Glénat Manga, Crueler than Dead, manga de Tsukasa Saimura au scénario et Kozo Takahashi au dessin. Mais qu’en est-il de cette vague zombie ? Est-elle bonne ? Ou bien mauvaise ?

Le manga démarre assez rapidement, sans poser de contexte ni quoi que ce soit d’autre. On découvre une jeune femme inconsciente avec des vêtements déchirés qui se réveille d’un coup, perdue dans une pièce en désordre total. Elle découvre un enfant coincé sous une sorte de meuble. On en sait rien de plus, on avance dans l’inconnu. La situation semble toutefois grave, mais aucune information. On sait qu’il s’agit de zombies, vu le titre et la première page, mais faisant comme si nous n’étions pas au courant… Petit à petit, la situation s’éclaircit même si le mystère persiste. On a envie d’en savoir plus même si on sait à quoi s’attendre. Pour ce qui est du pitch, c’est assez simple, voici ce que Glénat en dit :

« Elle se réveille dans un monde décharné. Elle ne sait ni qui elle est, ni où elle est. Tout ce qu’elle sait, c’est qu’elle est en danger, une proie dans un monde envahit par les zombies. Tuer, se cacher, courir encore et encore, trouver des armes, trouver à manger, fuir pour un endroit où survivre autant que possible. Et chercher à comprendre pourquoi. Pourquoi ce monde, pourquoi ces zombies… et pourquoi, elle, saine, vivante, humaine, vient de vomir…. des doigts d’humains ! »

Le scénario n’a rien de très original malheureusement, mais on s’en doutait un peu. Une chose sort quand même de l’ordinaire, le fait que le personnage principal, une jeune femme nommée Maki, soit en réalité… un zombie ou tout du moins, un ancien zombie. En effet, un vaccin a été trouvé et testé, la jeune femme fut l’un des cobayes de l’expérience ce qui lui a permis de redevenir humaine. Désormais guérie, elle cherche à survivre. Heureusement pour elle, ses « pouvoirs » de zombie sont restés, elle est donc très forte et peut combattre les zombies sans problème. Ça s’arrête ici, le reste du scénario n’a rien d’exceptionnel. On a quand même un petit côté road trip (assez classique au récit du genre), assez sympa mais sans plus. Trop simple, le récit n’amène rien de spécial ni d’original. Il faut dire que Walking Dead est passé par là et a bien creusé le sujet, du coup, c’est difficile de faire un récit de zombie qui parle vraiment aux lecteurs. Un des gros défauts du scénario c’est que trop de passages intéressants sont éclipsés. Crueler than Dead c’est un Walking Dead un peu trash. Un peu plus « réel » sur certains points, moins sur d’autres. Mais ça ne diffère pas beaucoup.

Graphiquement, ça alterne entre le bien, le très bien et le moyen. Certaines pages sont vraiment belles, d’autres sont moins réussies, un peu bâclées. C’est dans l’ensemble très lisible et dynamique, mais un peu décevant par endroit. Ça manque de régularité.

Crueler than Dead a du potentiel, c’est une certitude, maintenant, je ne vous cache pas qu’il est décevant. Au travers d’une trame plus que simpliste, les auteurs piochent, par-ci par-là, des éléments d’intrigues d’autres récits ou, tout du moins, s’en inspirent fortement pour développer leur propre récit donnant ainsi une forte impression de déjà-vu. C’est dommage, mais attendons la suite…

- Flynn -

Autres livres présentés par Flynn :

Dangereuses visions : le Necronomicon en BD / Agharta : le Temps des Selkies / Le Dernier Roi des Elfes / Le Niwaâd / Moi, Cthulhu / Docteur Sleep / Saigneur de Guerre / Le Démon aux Mille Visages / Le Gardien de la Source / Universal War Two (T1) : Le Temps du Désert / Blake et Mortimer : L’Onde Septimus / Culture Geek / Attention aux Morts / Out There – volume 1 /L’Encyclopédie du Hobbit / Quantex (T1) : Le Songe des Immortels / Quantex (T2) : La Révolte des Ombres / Chroniques des Ombres / Le très grand Nettoyage / Les Pantins Cosmiques / Cornes / Le Miroir des Templiers (T1) : New Paris / Nosfera2 / Soutenez le financement de l’ouvrage « Gore – Dissection d’une Collection » / Taupe / Le Monde de Fernando / Moi, Lucifer / LŒuf de Dragon /Ghouls of Nineveh / Ténèbres 2014 / Le Piège de Lovecraft / Cagaster – tome 1 / Le Cycle d’Ardalia : Le souffle d’Aoles / Écosystématique de Fin de Monde / Agent des Ordres / Le Dieu était dans la Lune / Arthaé / Le Code du Chasseur de Primes / L’Aigle de Sang / Les Montagnes Hallucinogènes / La Dernière Terre (T1) : L’Enfant Merehdian /Destination Mars / Chroniques de Karn (T1) : Nereliath / Naturalis /Les Parias d’Engelar / Chroniques de Karn (T2) : Seuls les Dieux /La Saga de Xavi El Valent (T1) : Le Glaive de Justice / Le Roi en Jaune /Le Livre de la Création / Femmes Obscures / Le Cabinet du Docteur Black / Le Lycan Blanc / Zugzwang / Pretty Deadly – tome 1 : L’Écorcheuse

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



1...34567...35