Catégorie

Archive pour la catégorie « Robot-cool »

ROBOT-COOL (45) : EVOLVER

ROBOT-COOL (45) : EVOLVER dans Cinéma bis 13061309574815263611288444

17053008292215263615067422 dans Robot-cool

Evolver a tout du jouet mécanique familial, recouvert d’une sorte de fibre plastifiée grise et rouge. Mais le calme mécanique cache la tempête, et qui se frotte à Evolver s’y pique mortellement.

L’intrigue : Kyle Baxter, jeune passionné de jeux vidéo et d’informatique gagne à un concours un robot jouet Evolver, une machine intelligente que l’on peut combattre virtuellement. Ce concours est l’occasion pour le fabricant d’Evolver de tester son nouveau produit avant sa mise sur le marché. Evolver est en effet un prototype dont le programme est une adaptation d’un logiciel militaire qui fut abandonné en raison d’une dangereuse défectuosité. Le comportement du robot devient rapidement agressif…

17053008292115263615067421 dans Science-fiction

Evolver nous vient tout droit du film éponyme de Mark Rosman sorti en 1995. C’est une série B assez peu connue et pourtant, avec son robot-tueur, il provoque presque les sensations d’un TERMINATOR ou d’un SATURN 3. Disons plutôt qu’il est du niveau de L’AMIE MORTELLE (1987, Deadly Friend) avec son robot-féminisé BB. Evolver passe, lui aussi, très vite du côté sombre : d’abord robot sympa tel un Numéro 5 de SHORT CIRCUIT (1985), à un robot meurtrier, jusqu’en boutiste et sans pitié. D’ailleurs, pour rester sur les comparaisons avec la robotique des 80′s, le design d’Evolver a quelques points communs avec celui du Protector 101 Killbot de CHOPPING MALL. Et au-delà de son robot, EVOLVER est un bon film.

-Trapard -

Image de prévisualisation YouTube

Autres vedettes de la catégorie Robot-Cool :

 Robby / Maximilian / Hector / Gort / Twiki / Cylon / Maria / Robot (Perdus dans l’Espace) / V.I.N.CENT / Tobor / Robot de Silent Running / Androïde de MondwestC-3PO et R2-D2 / Terminator / Data / Androïdes de THX-1138 / Robocop / Steve Austin et Jaimie Sommers / Numéro 5 / Ilia / Robot-John / Nono / WALL-E / Robot Bikini / A.P.E.X. / Peepo / Chalmer / REM / Servante du Gardien / Danguard Ace /Géant de Fer / Protector 101 Killbot / Robot de Total Recall (2012) / Mechagodzilla / Zero / Inspecteur Gadget / MARK 13 / AMEE / Goldorak / Robot Sentry / Marvin / Olga / Questor / Robot de Xenogenesis / Robots de Pyrite

Robot « cool » ou « craignos » ?

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC



ROBOT-COOL (44) : ROBOTS DE PYRITE

ROBOT-COOL (44) : ROBOTS DE PYRITE dans Cinéma 13061309574815263611288444

17050708401515263615023834 dans Robot-cool

Les robots de Pyrite Defense Company ont une apparence plutôt menaçante, mais leurs apparitions sont extrêmement brèves et nocturnes. C’est sûrement ce qui leur donne cet aspect cool et énigmatique. Il n’apparaissent que lors de batailles spatiales, le bas du torse inexistant, un peu comme les Cylons de GALACTICA. Mais là où les créateurs de la fameuse série de SF des années 80 jouaient sur les reflets luisants de l’armure chromée des Cylon, Roland Emmerich préférait enfoncer les robots-pilotes de son MOON 44 (1990) dans une certaine pénombre.

17050708412315263615023881 dans Science-fictionL’intrigue : En 2038, les ressources naturelles de la Terre sont quasiment épuisées et la lutte est âpre pour s’approprier les dernières portions minérales disponibles sur les autres planètes. Des corporations se créent. Lorsque l’une d’elle voit disparaître ses robots, elle fait appel à des prisonniers pour la défendre. Au sein de l’équipe, la tension monte…

C’est le créateur de SF/X allemand, Volker Engel, qui est à l’origine des effets visuels et des robots de MOON 44. C’est d’ailleurs sa première participation à un long-métrage. Et même si certains limitent le film d’Emmerich à un simple mélange sans originalité d’OUTLAND et de BLADE RUNNER, c’est peut-être cette comparaison qui fait honneur au travail de Volker Engel. Surtout pour un film ouest-allemand du tout début des années 90. Par la suite, Engel accompagnera d’ailleurs Emmerich sur la plupart de ses projets de science-fiction hollywoodiens jusqu’à GODZILLA.

- Trapard -

Autres vedettes de la catégorie Robot-Cool :

 Robby / Maximilian / Hector / Gort / Twiki / Cylon / Maria / Robot (Perdus dans l’Espace) / V.I.N.CENT / Tobor / Robot de Silent Running / Androïde de MondwestC-3PO et R2-D2 / Terminator / Data / Androïdes de THX-1138 / Robocop / Steve Austin et Jaimie Sommers / Numéro 5 / Ilia / Robot-John / Nono / WALL-E / Robot Bikini / A.P.E.X. / Peepo / Chalmer / REM / Servante du Gardien / Danguard Ace /Géant de Fer / Protector 101 Killbot / Robot de Total Recall (2012) / Mechagodzilla / Zero / Inspecteur Gadget / MARK 13 / AMEE / Goldorak / Robot Sentry / Marvin / Olga / Questor / Robot de Xenogenesis

Robot « cool » ou « craignos » ?

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC



ROBOT-COOL (43) : ROBOT NETTOYEUR DE XENOGENESIS

ROBOT-COOL (43) : ROBOT NETTOYEUR DE XENOGENESIS dans Cinéma 13061309574815263611288444

17012707252615263614803552 dans Robot-cool

On pourrait presque penser à un des robots-soldats-tanks du futur tel que James Cameron le présente dans plusieurs flash-forwards de TERMINATOR (1984). Mais ce robot-nettoyeur (Robot-cleaner) est issu du même cerveau, puisqu’il s’agit du premier court-métrage de Cameron alors qu’il débutait dans la réalisation.

17012707262715263614803553 dans Science-fictionÀ l’inverse, l’histoire de ce court film de 12 minutes pourrait laisser à penser qu’elle se situe tout à la fin du cycle de la saga TERMINATOR. Un peu comme une dernière genèse suite à une guerre destructrice d’où les machines seraient sorties vainqueurs.

L’intrigue : Laurie et Raj (un jeune androïde fertile) ont quitté la Terre à bord d’un vaisseau spatial. Lors d’une mission de reconnaissance dans les couloirs du vaisseau, Raj est attaqué par une robot-nettoyeur géant…

L’idée est excellente puisque le film laisse à imaginer que dans un futur où la machine a complètement numérisé l’humanité, le moindre humain survivant n’est plus qu’un simple virus a supprimer. Et c’est aussi le cas de Raj qui, pourtant, est un androïde, ce qui indique que ‘humanité a déjà majoritairement été nettoyée.

La suite et la fin du court-métrage se terminent un peu à la manière des « Mecha » japonais, ou même d’ALIENS (1986) : Laurie pilotant un immense robot-araignée de l’intérieur pour combattre le robot-nettoyeur.

17012707275615263614803554 dans Trapard

L’ensemble est filmé en stop-motion, le robot nettoyeur semble être un assemblage d’aluminium ou de fer mou pliable. Mais franchement, pour les tous débuts de James Cameron, même si la qualité du court reste à désirer, c’est plutôt bon.

À noter que Randall Frakes, le co-réalisateur du film, est un ami de longue date de James Cameron. Il a travaillé sur plusieurs effets visuels pour NEW-YORK 1997 (1981), LA GALAXIE DE LA TERREUR (1981) et même pour ALIENS (1986). Il est aussi l’un des co-scénaristes des deux premiers TERMINATOR tournés par Cameron, tout comme William H. Wisher Jr. qui interprète Raj dans XENOGENESIS.

 - Trapard -

LE COURT-MÉTRAGE COMPLET EN VERSION ORIGINALE :

Image de prévisualisation YouTube

Autres vedettes de la catégorie Robot-Cool :

 Robby / Maximilian / Hector / Gort / Twiki / Cylon / Maria / Robot (Perdus dans l’Espace) / V.I.N.CENT / Tobor / Robot de Silent Running / Androïde de MondwestC-3PO et R2-D2 / Terminator / Data / Androïdes de THX-1138 / Robocop / Steve Austin et Jaimie Sommers / Numéro 5 / Ilia / Robot-John / Nono / WALL-E / Robot Bikini / A.P.E.X. / Peepo / Chalmer / REM / Servante du Gardien / Danguard Ace /Géant de Fer / Protector 101 Killbot / Robot de Total Recall (2012) / Mechagodzilla / Zero / Inspecteur Gadget / MARK 13 / AMEE / Goldorak / Robot Sentry / Marvin / Olga / Questor

Robot « cool » ou « craignos » ?

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC



ROBOT-COOL (42) : QUESTOR

ROBOT-COOL (42) : QUESTOR dans Robot-cool 13061309574815263611288444

17010507273815263614749258 dans Science-fiction

Questor est un androïde conçu pour se fondre parmi les êtres humains. Il a été placé sur Terre par une race extraterrestre bienveillante. Mais Questor est aussi à la recherche de son créateur. Tel est le pitch de ce pilote créé par Gene Roddenberry, malheureusement, la série ne vit jamais le jour. Seul existe aujourd’hui un pilote d’une heure et demie réalisé par Richard A. Colla, réalisateur de plusieurs épisodes de L’HOMME DE FER et de GALACTICA et d’un téléfilm culte, LA NUIT DES EXTRATERRESTRES en 1975.

17010507283115263614749259 dans Trapard

LES BANDES DE QUESTOR ou THE QUESTOR TAPES est énigmatique de bout en bout, et se développe très lentement, de la création de Questor dans une base scientifique militaire, à son appropriation de sa propre apparence physique et de ses techniques de repérages. Le tout étant légèrement mâtiné de paranoïa et d’étrangeté mais sur fond de bienveillance quant à l’être humain en période de « Guerre Froide », ce qui n’a pas dû aider Gene Roddenberry à vendre son projet dans les années 70. LES BANDES DE QUESTOR est sûrement l’un des meilleurs (télé)films sur le sujet.

17010507291815263614749260

Pour ce qui est de Questor lui-même, en dehors de son apparence simple et passant rapidement des traits indéfinis d’un androïde à ceux de l’acteur Robert Foxworth, très jeune et sans la moustache (DAMIEN 2, PROPHECY), il possède ce petit côté maladroit et amusant malgré lui, ce qui le rend attachant. De plus, une des scènes du téléfilm rappelle assez RAINMAN avec Dustin Hoffman, lorsque Questor utilise ses spécificités intellectuelles pour jouer quelques parties de black-jack dans un casino, malgré ses inaptitudes à communiquer en société.

- Trapard -

Autres vedettes de la catégorie Robot-Cool :

 Robby / Maximilian / Hector / Gort / Twiki / Cylon / Maria / Robot (Perdus dans l’Espace) / V.I.N.CENT / Tobor / Robot de Silent Running / Androïde de MondwestC-3PO et R2-D2 / Terminator / Data / Androïdes de THX-1138 / Robocop / Steve Austin et Jaimie Sommers / Numéro 5 / Ilia / Robot-John / Nono / WALL-E / Robot Bikini / A.P.E.X. / Peepo / Chalmer / REM / Servante du Gardien / Danguard Ace /Géant de Fer / Protector 101 Killbot / Robot de Total Recall (2012) / Mechagodzilla / Zero / Inspecteur Gadget / MARK 13 / AMEE / Goldorak / Robot Sentry / Marvin / Olga

Robot « cool » ou « craignos » ?

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC



ROBOT-COOL (41) : OLGA

ROBOT-COOL (41) : OLGA dans Robot-cool 13061309574815263611288444

16111707364115263614641777 dans Science-fiction

Olga est belle et fine. Elle a tout de la pin-up des années 40. Mais ne nous y trompons pas : elle est composée d’éléments électroniques soigneusement camouflés derrière une parois fixée à même son dos. Olga est un robot et il y a nettement plus craignos 16111707373915263614641778 dans Trapardcomme modèle robotique.

Elle est interprétée par Pamela Devis et bien qu’aussi mal créditée que Boris Karloff dans le FRANKENSTEIN de 1931, elle est l’élément central du film anglais, LA FEMME PARFAITE (1949, The Perfect Woman) de Bernard Knowles.

L’intrigue : Un scientifique crée une femme synthétique dans son laboratoire qu’il considère comme la femme parfaite. Il la confie à deux hommes chargés de la socialiser, mais sa nièce décide de s’amuser en faisant semblant d’être cette femme artificielle…

Comme le scénario l’indique, tout le film est basé sur des gags et des quiproquos très sympathiques et très rythmés.

Produit par la compagnie Two Cities Films, LA FEMME PARFAITE cherchait sûrement à concurrencer l’humour subtile qui faisait le succès des studios Ealing (PASSEPORT POUR PIMLICO, NOBLESSE OBLIGE, DE L’OR EN BARRE…), en allant piocher ses influences du côtés d’une autre forme d’humour : celui des Screwball comedies américaines.

16111707384815263614641779

Wikipédia : « La screwball comedy, ou comédie loufoque, est un sous-genre de la comédie hollywoodienne. Elle tire son nom de l’argot américain dans lequel screwball désigne un individu au comportement étrange voire excentrique. Le terme est lui-même dérivé du jargon du baseball dans lequel la screwball, c’est-à-dire la balle tire-bouchon, ou balle « vissée », est une balle lancée de telle manière que sa trajectoire est imprévisible…Bien qu’aucune définition ne fasse réellement autorité, on considère généralement que ses caractéristiques principales sont la combinaison d’humour slapstick (un genre d’humour impliquant une part de violence physique volontairement exagérée) et de dialogues vifs, autour d’une intrigue centrée sur des questions de mœurs, notamment les thèmes de la rupture, du divorce ou du re-mariage. La comédie loufoque mêle donc des éléments de la comédie de situation, de la comédie romantique et de la farce ».

16111707394915263614641780

Cette définition vous laissera sûrement entrevoir le ton du film, qui rappelle par certains égards une certaine comédie où deux adolescents geeks créent la superbe Lisa, la femme de leurs rêves dans UNE CRÉATURE DE RÊVE (1985, Weird Science). D’ailleurs, tout comme Kelly LeBrock (Lisa), Pamela Devis était aussi mannequin en son temps.

- Trapard -

Autres vedettes de la catégorie Robot-Cool :

 Robby / Maximilian / Hector / Gort / Twiki / Cylon / Maria / Robot (Perdus dans l’Espace) / V.I.N.CENT / Tobor / Robot de Silent Running / Androïde de MondwestC-3PO et R2-D2 / Terminator / Data / Androïdes de THX-1138 / Robocop / Steve Austin et Jaimie Sommers / Numéro 5 / Ilia / Robot-John / Nono / WALL-E / Robot Bikini / A.P.E.X. / Peepo / Chalmer / REM / Servante du Gardien / Danguard Ace /Géant de Fer / Protector 101 Killbot / Robot de Total Recall (2012) / Mechagodzilla / Zero / Inspecteur Gadget / MARK 13 / AMEE / Goldorak / Robot Sentry / Marvin

Robot « cool » ou « craignos » ?

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



ROBOT-COOL (40) : MARVIN

ROBOT-COOL (40) : MARVIN dans Antipathes 13061309574815263611288444

16041007183915263614134334 dans Robot-cool

Pas de panique ! Vous connaissez tous je pense La Réponse Ultime à la vie, l’univers et au reste ? Réponse donnée par l’Ordinateur Pensées Profondes après des millions d’années de réflexions et de calculs. Mais connaissons-nous La Question Fondamentale donnant lieu à l’Ultime Réponse ? Eh bien non. Et je n’ai pas l’intention présentement de vous la trouver. Les souris s’y essaient déjà à l’heure qu’il est.

Par contre, si vous demandiez à Marvin ce qu’il en pense de la vie, il vous répondra surement quelque chose comme ça : «  La vie… Ne me parlez pas de la vie. » Aussi, par égard envers Marvin, nous n’en parlerons pas davantage. En vous remerciant.

16041007203215263614134337

Marvin fut imaginé par l’auteur britannique Douglas Adams dans son œuvre totalement loufoque et absurde : H2G2 (The Hitchhiker’s Guide to the Galaxy), en 1978. Elle était à son origine un feuilleton radiophonique. Traduit par Le Guide du Voyageur Galactique, trilogie écrit en 5 tomes, elle raconte les péripéties d’Arthur Dent (personnage principal, juste un détail mais c’est important) qui perd dans la même journée et sa maison, et sa planète, la Terre, et qui se retrouve à voyager dans l’espace au côté de son ami Ford Prefect, issu d’une planète aux confins de Bételgeuse. Œuvre adaptée en série en 1981 par Alan J. W. Bell et en film en 2005 par Garth Jennings. Ce robot, personnage secondaire, a toutes les bonnes et mauvaises raisons d’en vouloir à la vie, à l’univers et au reste.

16041007222315263614134338Marvin, un robot flambant neuf, avachi, sa tête d’acier brossé brillant ballant mollement sur ses genoux. Ses yeux sont rouges en triangles inversés, il est de construction magnifique, parfaitement poli et à la voix basse et désespérée. Chose importante, il est extrêmement déprimé. Selon lui-même, il a l’intelligence d’une planète et Arthur Dent le considère comme l’être le plus lucide qui soit.

La Compagnie Cybernétique de Sirius, «un ramassis de branleurs stupides» selon le Guide du voyageur galactique, fut très inspirée le jour où ils dotèrent leurs robots de Personnalité Humaine Véritable (PHV), chose sordide. Cela passe encore lorsque des portes jouissent à l’idée de s’ouvrir, et aussi lorsqu’il faut payer des psychiatres hors de prix pour ascenseurs quand ces derniers décident de faire la moue dans le dernier étage du sous-sol. Cependant, lorsqu’il s’agit d’un robot paranoïde et maniaco-dépressif, c’est une toute autre paire de manches.

16041007242615263614134339

C’est d’un pas pesant, branlant et geignard que Marvin suivra les héros dans toutes leurs aventures et dans toutes ses mésaventures. Souffrant des diodes du côté gauche, détestant tout ce qui s’enjoue, c’est dans un mépris total qu’il considérera toutes les attentions et ce qu’il entoure. Il ira jusqu’à pousser un vaisseau spatial au suicide. Constamment abandonné par son maître sur une planète désolée ou dans un vaisseau plongeant dans le soleil, sous-estimé intellectuellement et réduit à des tâches de subalternes, ce petit robot n’aura de cesse que de se plaindre. Il poussera le pathos jusqu’à rester à attendre ses compagnons le nez dans la poussière et l’eau froide pour montrer à qui veut l’entendre à quel point il se sent humilié. Ne faites donc pas semblant de vous intéresser à lui, il flairera votre hypocrisie à des kilomètres.

Donc, pour ceux qui n’auront pas le courage de lire le présent article, je résumerai Marvin par ses propres mots :

« I’m depressed » Marvin.

- Antipathes -

Autres vedettes de la catégorie Robot-Cool :

 Robby / Maximilian / Hector / Gort / Twiki / Cylon / Maria / Robot (Perdus dans l’Espace) / V.I.N.CENT / Tobor / Robot de Silent Running / Androïde de MondwestC-3PO et R2-D2 / Terminator / Data / Androïdes de THX-1138 / Robocop / Steve Austin et Jaimie Sommers / Numéro 5 / Ilia / Robot-John / Nono / WALL-E / Robot Bikini / A.P.E.X. / Peepo / Chalmer / REM / Servante du Gardien / Danguard Ace /Géant de Fer / Protector 101 Killbot / Robot de Total Recall (2012) / Mechagodzilla / Zero / Inspecteur Gadget / MARK 13 / AMEE / Goldorak / Robot Sentry

Robot « cool » ou « craignos » ?

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



ROBOT-COOL (39) : ROBOT SENTRY

ROBOT-COOL (39) : ROBOT SENTRY dans Robot-cool 13061309574815263611288444

16022409232215263614000985 dans Science-fiction

Nous allons faire des jaloux parmi les robots du blog… En effet, seuls les robots du film LE TROU NOIR (The Black Hole, 1979) auront eu l’honneur d’être tous présentés sur Altaïr IV, ce qui s’avère une véritable exception. Ainsi, rappelez-vous, tout commença, il y a longtemps (17 avril 2010…), par Maximilian, puis ce fut au tour de V.I.N.CENT (20 mai 2010…). On termine donc forcément aujourd’hui par les fabuleux Robots Sentry (ainsi nommés officiellement par Walt Disney).

16022409460115263614001002Les robots Sentry assurent la sécurité à bord de l’USS Cygnus commandé par l’inquiétant Dr. Hans Reinhardt. De couleur rouge, très nombreux et totalement muets, ils patrouillent dans tous les secteurs du grand vaisseau, obéissant froidement aux ordres du scientifique dont l’unique obsession est de percer le secret des trous noirs.

Les robots Sentry du Cygnus s’entraînent régulièrement au tir. Un modèle noir appelé STAR, unique en son genre, représente le plus fin tireur de la catégorie Sentry.

Les robots Sentry du TROU NOIR semblent tout droit inspirés du casque de Dark Vador. N’oublions pas que nous sommes alors en plein boum star warsien et que Walt Disney compte bien, par ce film, obtenir sa place au panthéon du space opera. Leur démarche, véritable caricature du robot mécanique se déplaçant les jambes raides, les ridiculise malheureusement quelque peu. Cependant, ces chers robots Sentry firent inévitablement leur effet sur le jeune spectateur que j’étais alors en 1979, et encore aujourd’hui je trouve que même s’ils possèdent le design d’une époque révolue (ce qui ne va pas pour me déplaire du tout) ils ont de la gueule !

- Morbius -

Autres vedettes de la catégorie Robot-Cool :

 Robby / Maximilian / Hector / Gort / Twiki / Cylon / Maria / Robot (Perdus dans l’Espace) / V.I.N.CENT / Tobor / Robot de Silent Running / Androïde de MondwestC-3PO et R2-D2 / Terminator / Data / Androïdes de THX-1138 / Robocop / Steve Austin et Jaimie Sommers / Numéro 5 / Ilia / Robot-John / Nono / WALL-E / Robot Bikini / A.P.E.X. / Peepo / Chalmer / REM / Servante du Gardien / Danguard Ace /Géant de Fer / Protector 101 Killbot / Robot de Total Recall (2012) / Mechagodzilla / Zero / Inspecteur Gadget / MARK 13 / AMEE / Goldorak

Robot « cool » ou « craignos » ?

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



ROBOT-COOL (38) : GOLDORAK

ROBOT-COOL (38) : GOLDORAK dans Anime 13061309574815263611288444

16012801514115263613930006 dans Robot-cool

C’est à un grand seigneur de la robotique que Les Échos d’Altaïr rendent hommage aujourd’hui : Goldorak !

16012801532615263613930007 dans Science-fictionIl n’y a pas de robot géant qui ait autant de fans chez nous, Français. Et pour cause : il a marqué une génération toute entière de gamins de la fin des années 70 et du début des 80, une génération appelée aujourd’hui « Génération Goldorak ». Sa diffusion à la télévision déclencha une folie sans pareil, à tel point que Goldorak fit la Une de nombreux journaux d’époque, et je ne parle pas que des revues pour enfants. La suite appartient à l’Histoire avec la déferlante des dessins animés japonais qui suivra et qui permettra aux Français de découvrir enfin non seulement les anime mais aussi les mangas.

Goldorak est un robot de combat géant d’origine extraterrestre piloté par le prince de la planète Euphor : Actarus. Le prince, échappé du massacre des habitants de sa planète par les armées de Véga, est parvenu à se réfugier sur la Terre avec Goldorak. Quand il découvre que l’empire de Véga menace à son tour la planète bleue, Actarus décide de la défendre à l’aide de son robot géant. Il affronte ainsi régulièrement les vaisseaux soucoupes, Golgoths, Antéraks et autres robots géants ennemis.

« Haut de 30 mètres et pesant 280 tonnes, Goldorak est un robot de forme humanoïde et cornu. Goldorak est une machine dépourvue de personnalité et pilotée comme un véhicule depuis un poste de pilotage situé dans sa tête. Il semble toutefois avoir un lien particulier avec Actarus, qui lui prodigue parfois des encouragements, et cristallise la haine de ses adversaires tout autant que son pilote. Goldorak se déplace grâce à une soucoupe volante porteuse dans laquelle il s’encastre horizontalement en plein air, et qui se referme sur lui, ne laissant apparaître que le torse et la tête du robot à l’avant de l’engin. Lorsqu’il s’arrime ou se détache de la soucoupe ou utilise ses armes, Actarus tout en actionnant ses commandes, crie le nom de la manœuvre, à l’instar des catcheurs japonais. » (Wikipédia)

16012801560115263613930011

Goldorak, c’est aussi tout un vocabulaire qui lui est propre. Quand Actarus pilote son robot géant en plein combat, il utilise des mots qui déclenchent les actions. Ainsi « Fulguropoing » désigne la manœuvre suivante : « Un des poings de Goldorak est 16012802020615263613930013lancé en direction d’un ennemi. Des pointes jaillisent à l’avant du poing ce qui, combiné avec un mouvement rotatif du poing, permet de pénétrer d’épais blindages. Les poings retournent automatiquement à leur point de départ. » De même, « Cornofulgure » désigne des « éclairs jaillisant des cornes de Goldorak. Cette arme puissante permet en général de terrasser un ennemi affaibli. » Tout ce vocabulaire jouissif qui compte près de 30 mots techniques vous est révélé et détaillé sur ce site.

Quelle est donc votre arme favorite chez le grand Goldo ? En ce qui me concerne il s’agit de l’Astérohache car elle lui permet toujours d’éliminer son adversaire (je me suis d’ailleurs toujours demandé pourquoi il ne l’utilisait pas dès le début…).

Allez, n’ayons pas peur des mots : Goldorak est, et demeurera à jamais, l’un des robots les plus cools de l’histoire de la SF !

- Morbius -

Image de prévisualisation YouTube

Autres vedettes de la catégorie Robot-Cool :

 Robby / Maximilian / Hector / Gort / Twiki / Cylon / Maria / Robot (Perdus dans l’Espace) / V.I.N.CENT / Tobor / Robot de Silent Running / Androïde de MondwestC-3PO et R2-D2 / Terminator / Data / Androïdes de THX-1138 / Robocop / Steve Austin et Jaimie Sommers / Numéro 5 / Ilia / Robot-John / Nono / WALL-E / Robot Bikini / A.P.E.X. / Peepo / Chalmer / REM / Servante du Gardien / Danguard Ace /Géant de Fer / Protector 101 Killbot / Robot de Total Recall (2012) / Mechagodzilla / Zero / Inspecteur Gadget / MARK 13 / AMEE

Robot « cool » ou « craignos » ?

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



ROBOT-COOL (37) : AMEE

ROBOT-COOL (37) : AMEE dans Cinéma 13061309574815263611288444

15121207134515263613824249 dans Robot-cool

Je vous présente AMEE : Autonomous Mapping Exploration and Evasion. Ou plus ou moins en français : Exploration cartographique et défensive autonome.

AMEE est sûrement l’élément le plus attrayant du film PLANÈTE ROUGE (2000, Red Planet) d’Antony Hoffman avec Val Kilmer, Carrie-Anne Moss et Terence Stamp.

L’intrigue : « En 2050, face à une Terre sur-polluée et surpeuplée, Mars, la planète rouge, est devenue l’ultime salut de l’humanité. Pour comprendre certains phénomènes inexplicables survenus lors de l’oxygénation de la planète, la NASA décide d’envoyer la première expédition humaine sur Mars. Mais une soudaine éruption solaire oblige l’équipage à atterrir en catastrophe et transforme ce qui devait être une simple expédition en véritable mission suicide… »

15121207140215263613824250 dans Science-fiction

Grâce à un budget confortable de 70 millions de dollars, PLANÈTE ROUGE propose des visions magnifiques de l’espace et de Mars. Ajouté à ça, le robot de combat polymorphe AMEE est un peu le clou du spectacle avec ses diverses attaques, ses transformations et son petit hélidrone de reconnaissance dont la NASA se serait même inspirée pour développer un prototype.

AMEE est entièrement numérisé en 3D pour le studio Cinesite.

Image de prévisualisation YouTube

Tom Smith, l’un des superviseurs des effets sur PLANÈTE ROUGE décrit AMEE comme « agile et athlétique, avec des mouvements lisses et fluides. L’un de ses principaux défis était d’insuffler la vie et une personnalité propre au robot. ».

Tom Smith a réuni une équipe composée de quelque 40 artistes avec des compétences et des talents spécialisés en effets visuels et numériques, ainsi que l’ingénieur en animation Steve Markowski et le superviseur en CGI, Serge Sretschinsky.

Au résultat, même si PLANÈTE ROUGE n’est pas un grand moment de SF, en revanche la présence de AMEE apporte un excellent élément scénaristique et visuel au film. D’autant que, et sans trop en dire au cas où certains n’auraient pas vu le film, le robot est d’abord apprivoisé par le spectateur comme un robot amical, mais qui vire peu à peu en élément hostile.

Image de prévisualisation YouTube

- Trapard -

Autres vedettes de la catégorie Robot-Cool :

 Robby / Maximilian / Hector / Gort / Twiki / Cylon / Maria / Robot (Perdus dans l’Espace) / V.I.N.CENT / Tobor / Robot de Silent Running / Androïde de MondwestC-3PO et R2-D2 / Terminator / Data / Androïdes de THX-1138 / Robocop / Steve Austin et Jaimie Sommers / Numéro 5 / Ilia / Robot-John / Nono / WALL-E / Robot Bikini / A.P.E.X. / Peepo / Chalmer / REM / Servante du Gardien / Danguard Ace /Géant de Fer / Protector 101 Killbot / Robot de Total Recall (2012) / Mechagodzilla / Zero / Inspecteur Gadget / MARK 13

Robot « cool » ou « craignos » ?

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN

 



ROBOT-COOL (36) : MARK 13

ROBOT-COOL (36) : MARK 13 dans Robot-cool 13061309574815263611288444

Marc.13 (ou MARK 13 en anglais) est le treizième chapitre de l’Évangile selon Saint-Marc dans le « Nouveau Testament ». Il contient les prédictions de Jésus de la destruction du Temple de Jérusalem et un désastre pour la Judée. Ainsi que son discours eschatologique sur la fin des temps. ou les derniers événements de l’histoire du monde ou encore l’ultime destinée du genre humain, couramment appelée la « fin du monde ».

15091508405115263613582951 dans Science-fiction

C’est ainsi que le M.A.R.K. 13 (« Que personne ne soit épargné ») est l’anti-héros du film HARDWARE (1990) de Richard Stanley, où dans un monde dictatorial post-apocalyptique et radioactif, un homme découvre le crâne d’un cyborg enfoui sous le sable et en fait cadeau à sa petite amie, sculpteuse sur métal. Mais le crâne d’acier renferme le cerveau d’un M.A.R.K. 13, le plus féroce des droïdes de combat biomécanique militaire. Il est adroit, cruel et sait se reconstruire lui-même. Il revient à la vie et personne ne sera épargné.

15091508434215263613582953 dans Trapard

Le film de Richard Stanley est inspiré d’une des histoires du Comics hebdomadaire anglais « 2000 AD” qui édita des épisodes de JUDGE DREDD ainsi que des planches signées par Alan Moore, Neil Gaiman, Grant Morrison ou Brian Bolland.

Ainsi M.A.R.K. 13 possède un véritable design Comics avec son air impitoyable et son drapeau américain bombé à même le crâne. À la sortie du film, certains critiques l’ont assimilé à un croisement entre ALIEN pour son côté Survival en milieu clos et TERMINATOR. Véritable machine à annihiler gouvernementale, la rapide faculté du M.A.R.K. 13 à s’auto-réparer constamment avant de repartir à l’assaut, souffre évidemment de la comparaison avec la horde de T-800 de James Cameron. Mais ici s’arrête toute ressemblance puisque le M.A.R.K. 13 est un droïde de combat nettement plus vif dans son articulation, ce que le Comics laisse mieux entrevoir que le film dont le budget ne permet que trop peu de libertés car beaucoup trop filmé dans une obscurité rougeâtre post-apocalyptique. Le réalisateur Richard Stanley a plutôt insisté sur la présence physique de la machine, et de la matière, lors de tactiques d’approches avec Jill, l’héroïne du film, et lors de combats au corps-à-corps.

15091508445315263613582957

Le droïde, d’abord en morceaux au début du film, se reconstruit à partir de différentes pièces détachées issues de matériaux divers trouvés dans les ordures ou sur une sculpture métallique abstraite et minutieusement soudée. À l’aide d’une carte mère intégrée dans son crâne, il parvient à se recréer en s’équipant d’un armement de haute technologie et de lasers. Le M.A.R.K. 13 est autant programmé pour tuer que pour le viol. Il s’en prend alors à Jill qui découvre petit à petit, au sein de son petit appartement de HLM futuriste, l’unique faille du droïde de combat. Je ne vous en dit pas plus.

- Trapard -

Autres vedettes de la catégorie Robot-Cool :

 Robby / Maximilian / Hector / Gort / Twiki / Cylon / Maria / Robot (Perdus dans l’Espace) / V.I.N.CENT / Tobor / Robot de Silent Running / Androïde de MondwestC-3PO et R2-D2 / Terminator / Data / Androïdes de THX-1138 / Robocop / Steve Austin et Jaimie Sommers / Numéro 5 / Ilia / Robot-John / Nono / WALL-E / Robot Bikini / A.P.E.X. / Peepo / Chalmer / REM / Servante du Gardien / Danguard Ace /Géant de Fer / Protector 101 Killbot / Robot de Total Recall (2012) / Mechagodzilla / Zero / Inspecteur Gadget

Robot « cool » ou « craignos » ?

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG



12345