Catégorie

Archive pour la catégorie « Science-fiction »

ROBOT-COOL (61) : BORNE D’ARCADE DE KUNG FURY

ROBOT-COOL (61) : BORNE D'ARCADE DE KUNG FURY dans Robot-cool 13061309574815263611288444

kEEaLb-2 dans Science-fiction

Il n’apparait qu’une minute ou deux, mais ce robot-arcade fait son petit effet. C’est l’un des méchants du moyen-métrage KUNG FURY (2015) de David Sandberg, qui comprend aussi des ninjas, des nazis et quelques créatures préhistoriques puisque le film se veut volontairement et parodiquement anachronique.

L’intrigue : Kung Fury, détective de la police de Miami dans les années 80, voit son coéquipier abattu par un ninja. Adolf Hitler voyage dans le futur. Kung Fury va alors tenter de sauver le monde en remontant dans le temps pour tuer Hitler. Un bug informatique le conduit à voyager entre les époques…

gEEaLb-1 dans Trapard

À l’origine, ce robot n’est autre qu’une simple borne d’arcade qui décide de se rebeller contre deux joueurs. Puis après s’être auto-développé sur pieds à la manière d’un « mecha » ou d’un TRANSFORMER, il sort dans la rue pour buter du caniche et du citadin jusqu’à…l’intervention de Kung Fury. Il se recharge d’ailleurs lui-même en récupérant la monnaie des parcmètres.

kEEaLb-3

Le combat contre Kung Fury se veut épique, se délocalisant jusque dans l’espace. Mais il est finalement très court puisque la qualité VHS indique que ce passage a été visionné et rembobiné trop souvent, succès oblige. Et c’est ce qui fait le charme de cette parodie ou hommage aux années 80. La suite est toujours en prévision d’après Wikipédia.

- Trapard -

LE FILM COMPLET EN VERSION SOUS-TITRÉE :

Image de prévisualisation YouTube

Autres vedettes de la catégorie Robot-Cool :

Robby / Maximilian / Hector / Gort / Twiki / Cylon / Maria / Robot (Perdus dans l’Espace) / V.I.N.CENT / Tobor / Robot de Silent Running / Androïde de MondwestC-3PO et R2-D2 / Terminator / Data / Androïdes de THX-1138 / Robocop / Steve Austin et Jaimie Sommers / Numéro 5 / Ilia / Robot-John / Nono / WALL-E / Robot Bikini / A.P.E.X. / Peepo / Chalmer / REM / Servante du Gardien / Danguard Ace /Géant de Fer / Protector 101 Killbot / Robot de Total Recall (2012) / Mechagodzilla / Zero / Inspecteur Gadget / MARK 13 / AMEE / Goldorak / Robot Sentry / Marvin / Olga / Questor / Robot de Xenogenesis / Robots de Pyrite / Evolver / Mycènes / Yoyo / Bio-droïdes / Bender / Isaac / K-Tron / Non-Linéaires / C.H.O.M.P.S. / La réplique de Wonder Woman / BB / Niya / Robots pensants / Robogeisha / VGC-60L / Ava / Chappie

Robot « cool » ou « craignos » ?

18031309271915263615610534

Cliquez ici pour rejoindre Le Groupe d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com



MONSTRES SACRÉS : LE MONSTRE DU SHANGAÏ EXPRESS

MONSTRES SACRÉS : LE MONSTRE DU SHANGAÏ EXPRESS dans Cinéma bis 14050303003115263612199975

XgJYKb-shangai dans Monstres sacrés

LE MONSTRE DU SHANGAÏ EXPRESS

« En 1906, Alexander Saxton, paléontologue, découvre un hominien fossilisé en Chine. Lors de son retour à Londres par le Transsibérien, il fait la rencontre de son rival, le Docteur Wells, qui décide YgJYKb-shangai3 dans Science-fictiond’ouvrir la fameuse caisse qui contient la créature. Celle-ci revient à la vie… »

Sorte de Yéti en partie décomposé, notre monstre vedette du film TERREUR DANS LE SHANGAÏ EXPRESS (Horror Express, d’Eugenio Martin, 1972) est en fait le réceptacle d’une entité venant d’une autre planète. Son origine extraterrestre inscrit d’office ce très bon film anglo-espagnol dans le genre science-fiction horrifique, une sorte de THE THING avant l’heure puisque l’entité extraterrestre peut occuper le corps de n’importe quel être humain, rien que par son regard mortel.

L’action se déroulant principalement à bord d’un train, la créature humanoïde, une fois libérée de la caisse qui la contenait, s’en prend aux voyageurs. Ses yeux rougeâtres pénètrent le regard de ses proies, allant jusqu’à vider leur cerveau de tout souvenir et de toute connaissance. Durant son agonie, les yeux de la victime pleurent du sang et deviennent peu à peu complètement blancs. 

yvJYKb-shangai2

TERREUR DANS LE SHANGAÏ EXPRESS est un parfait huis clos à l’ambiance efficace, porté par les prestigieux Christopher Lee (professeur Alexander Saxton), Peter Cushing (docteur Wells) et Telly Savalas (capitaine Kazan). Le film est disponible sur YouTube dans une excellente copie (en version complète non sous-titrée).

- Morbius – (morbius501@gmail.com)

Jc chasez GIF - Find on GIFER

Autres Monstres Sacrés présentés sur Les Échos d’Altaïr :

Alien / King Kong / Predator / Créature du Lac Noir / Mutant de Métaluna / Ymir /Molasar / Gremlins / Chose / Triffides / Darkness / Morlock / Créature de « It ! The Terror from Beyond Space«   / Blob / Mouche / Créature de Frankenstein / Visiteurs /Martien de La Guerre des Mondes (1953) / E.T. / Pinhead / Michael Myers / Fu Manchu / Leatherface / Jason Voorhees / Tall Man / Damien Thorn / Toxic Avenger / Bruce : le grand requin blanc / La Momie / Le Loup-Garou / Dr Jekyll et Mr Hyde / Golem / Dracula / Orlac / La Bête / Les Krells / Les Pairans / Le Cavalier sans Tête / Le Hollandais Volant / Body Snatchers / Freddy Krueger / L’Homme au masque de cire / Godzilla / Zoltan / Les fourmis géantes de « Them ! » / Les Demoni / Shocker / Green Snake / It, le Vénusien / Bourreau de Xerxès / The Creeper / Ginger et Brigitte, les sœurs lycanthropes / Tarantula / Intelligence Martienne / She-Creature / Gorgo / La princesse Asa Vajda / Ed Gein, le boucher de Plainfield / Quetzalcoatl / Le fétiche du guerrier Zuni / Octaman / Lady Frankenstein / Les rongeurs de l’apocalypse / Le baron Vitelius d’Estera / Les Tropis / Sssnake le cobra / Pazuzu / Sil / Pluton / Le docteur Freudstein / Le Monstre est Vivant / Les Hommes-Léopards / Victoria / Candyman / Les Judas / Victor Crowlay

18031309271915263615610534 dans Trapard

Cliquez ici pour rejoindre Le Groupe d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com



CITATION CÉLÈBRE : LES PLUS QU’HUMAINS

CITATION CÉLÈBRE : LES PLUS QU'HUMAINS dans Citation célèbre InNXKb-1« L’idiot habitait un univers noir et gris que ponctuaient l’éclair blanc de la faim et le coup de fouet de la peur. Ses vieux habits en lambeaux laissaient voir ses tibias en lame de burin et, sous sa veste déchirée, ses côtes qui saillaient comme des doigts. L’idiot était de haute taille, mais plat comme une limande ; dans son visage mort, ses yeux étaient calmes. »

(Les Plus qu’Humains / Theodore Sturgeon)



ROBOT-COOL (60) : CHAPPIE

ROBOT-COOL (60) : CHAPPIE dans Robot-cool 13061309574815263611288444

OTsWKb-1 dans Science-fiction

CHAPPIE est le héros du film éponyme de Neill Blomkamp (DISTRICT 9, ELYSIUM). Au départ, il n’est pas encore Chappie, mais l’agent droïde numéro 22 servant à faire régner l’ordre dans les rues de Pretoria. Mais ce qui s’annonce être une œuvre proche de ROBOCOP s’en éloigne très vitre pour prendre des tournures de SHORT CIRCUIT (1986). Mais en apparence seulement car la bande-annonce française ne nous dit pas tout. Loin de là…

L’intrigue : Dans un futur proche, la population, opprimée par une police entièrement robotisée, commence à se rebeller. 22, l’un de ces droïdes policiers, est kidnappé. Reprogrammé, il devient Chappie, le premier robot capable de penser et ressentir par lui-même. Mais des forces puissantes, destructrices, considèrent Chappie comme un danger pour l’humanité et l’ordre établi. Elles vont tout faire pour maintenir le statu quo et s’assurer qu’il soit le premier, et le dernier, de son espèce…

YVsWKb-2 dans Trapard

L’animation des droïdes est particulièrement efficace et Chappie se déplace même à la manière d’un gangster lorsqu’il suit son « éducation » au sein d’un petit gang. Son design standard de couleur grisâtre ne lui confère pas plus d’intérêt que ses identiques congénères droïdes, sauf à partir du moment où il est reconstitué à partir de pièces de rechanges orange issues d’un autre type de droïdes. Puis c’est lorsqu’il est reprogrammé pour avoir sa propre conscience que le droïde 22 devient réellement notre Chappie du jour. Et évidemment, le film de Neill Blomkamp dégage beaucoup de sentiments forts lorsque notre droïde surdoué se confronte à toutes les contradictions qu’apportent une vie au sein d’un gang.

Le film CHAPPIE (2015) nous montre aussi d’autres types de robots, et particulièrement lorsqu’on se rapproche de la fin du métrage, avec un beau message science-fictionnel sur la vie après la mort.

- Trapard -

Chappie GIF - Find on GIFER

Autres vedettes de la catégorie Robot-Cool :

Robby / Maximilian / Hector / Gort / Twiki / Cylon / Maria / Robot (Perdus dans l’Espace) / V.I.N.CENT / Tobor / Robot de Silent Running / Androïde de MondwestC-3PO et R2-D2 / Terminator / Data / Androïdes de THX-1138 / Robocop / Steve Austin et Jaimie Sommers / Numéro 5 / Ilia / Robot-John / Nono / WALL-E / Robot Bikini / A.P.E.X. / Peepo / Chalmer / REM / Servante du Gardien / Danguard Ace /Géant de Fer / Protector 101 Killbot / Robot de Total Recall (2012) / Mechagodzilla / Zero / Inspecteur Gadget / MARK 13 / AMEE / Goldorak / Robot Sentry / Marvin / Olga / Questor / Robot de Xenogenesis / Robots de Pyrite / Evolver / Mycènes / Yoyo / Bio-droïdes / Bender / Isaac / K-Tron / Non-Linéaires / C.H.O.M.P.S. / La réplique de Wonder Woman / BB / Niya / Robots pensants / Robogeisha / VGC-60L / Ava

Robot « cool » ou « craignos » ?

18031309271915263615610534

Cliquez ici pour rejoindre Le Groupe d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com



LA SAGA DES SEPT SOLEILS de Kevin J. Anderson

LA SAGA DES SEPT SOLEILS de Kevin J. Anderson dans Littérature 14072703494415263612413227

Du bon space opera classique : La Saga des sept soleils, par Kevin J. Anderson

- par Sonia Faessel -

cJWVKb-a dans Science-fiction

Anderson est un bon auteur de space opera, il a participé à Star Wars, c’est dire la référence ! Il a aussi coécrit avec le fils de Frank Herbert, Brian,  des suites et des préquelles à une autre grande saga de référence, Dune. Deux influences qui ont inspiré cette saga qui compte 7 volumes, comme le titre l’indique, et bon voyage dans les 4500 pages de l’ensemble ! 

On peut en zapper un ou deux, car il y a un solide résumé de l’histoire au début de chaque volume, mais chaque livre se termine par un cliff hanger, et le lecteur se retrouve captivé. C’est dire que la série se lit tout à fait bien ! 

XJWVKb-b dans Sonia FaesselLe tour de force d’Anderson consiste à fragmenter le texte en de courts chapitres consacrés chacun à un personnage, et tout se tient, le processus d’identification fonctionne, l’on découvre les différentes cultures, modes de vie et habitats qui sont dans le « bras spiral » de la galaxie. Tout est donc au point pour une bonne série TV, en plusieurs saisons, et gageons que cela se fera peut-être. 

Quelles sont les forces en présence ? 

- Les humains : onze vaisseaux interstellaires sont  partis il y a plus de deux siècles pour conquérir l’espace. Grâce à la rencontre avec les Ildirans, un peuple humanoïde, les humains ont découvert la propulsion interstellaire et ont essaimé des colonies à partir des passagers de leurs vaisseaux. Sur la planète Terre, la Hanse dirige tout, notamment le commerce, comme son nom l’indique, en référence à la Hanse des pays baltiques au Moyen Âge. Le Président, Basil Wenceslas, est le seul à prendre des décisions, et met en place un roi fantoche, symbole important pour les foules, marionnette à sa disposition. 

Un vaisseau n’a pas fait souche sur une planète, ses habitants, qui se nomment eux-mêmes les vagabonds, ont décidé de conserver leur indépendance en dispersant leurs habitats sur des planètes, astéroïdes et stations spatiales soigneusement dissimulés à la Hanse, à laquelle ils n’ont pas fait allégeance. Ils se caractérisent par une ingéniosité sans limite, une foi inébranlable en leur capacité à trouver des solutions aux plus graves problèmes, vivent en clans familiaux, et ont réussi à devenir indispensables à tout le monde en devenant des experts dans la collecte de l’etki, le combustible incontournable pour toute propulsion interstellaire.

JLWVKb-cUne autre planète, Théroc, est couverte d’une gigantesque forêt, capable d’engranger toutes les informations, entretenue soigneusement par les prêtres verts, seuls capables de communiquer avec elle et de transmettre, grâce au surgeon qu’ils transportent avec eux, n’importe quel message de quelque planète que ce soit dans le bras spiral. C’est la seule communication instantanée qui existe. 

De même que les vagabonds, les habitants Théroc ne se sont pas soumis à la Hanse, et sont eux aussi indispensables.

- Les Ildirans : tous liés ensemble par les fils du thisme, communication interpersonnelle dirigée par le mage imperator qui accède à la « source de clarté » après le cérémonial de la castration. Chacun des fils de l’imperator est « premier attitré » d’une planète colonisée et il suit les instructions du mage grâce au lien du thisme, particulièrement fort puisqu’il est issu de sa chair. Les remémorants ont pour charge de raconter et d’agrandir la saga des sept soleils, l’histoire du peuple ildiran. Ces sept soleils gravitent autour de la planète Ildira, le palais des prismes est objet de pèlerinage : chacun peut bénéficier de la protection bienveillante du mage imperator,  chaque Ildiran rêve d’un exploit digne de figurer dans la saga des sept soleils.  Les deux caractéristiques de ce peuple sont qu’ils ne supportent pas l’obscurité, non plus que la solitude. Isolé du thisme n’importe quel Ildiran devient fou. 

wOWVKb-d- Les Klikiss : espèce insectoïde disparue depuis plus de 10 000 ans, dont les robots intelligents et indépendants subsistent. Ils avaient développé une civilisation très avancée, comme en témoignent les ruines klikiss disséminées sur les planètes. Leurs robots les ont exterminés jusqu’au dernier et ils ont bien l’intention de faire de même avec les humains et les Ildirans, considérant que la vie organique est nuisible à la galaxie. 

Ces trois forces se décomposent en des personnages, porteurs d’un trait de caractère ou d’une fonction, protagonistes de l’action. Les humains sont bien entendus les plus dangereux car imprévisibles : dès les premières pages, ils déclenchent la guerre galactique en faisant brûler une planète pour essayer une arme klikiss décryptée dans les ruines par une xeno archéologue. Manque de chance, la planète abritait des créatures vivant à l’intérieur et l’empire caché (titre du premier volume) des hydrogues va faire chèrement payer aux humains, mais aussi à ceux qui habitent le bras spiral, leur génocide involontaire. C’est encore les humains qui ressusciteront les Klikiss à partir d’un cadavre intact retrouvé, et ils vont se révéler des ennemis redoutables, invincibles de par leur multitude.  Heureusement, les portails dimensionnels des Klikiss sont eux aussi découverts et vont permettre dans un futur proche l’arrêt de la propulsion interstellaire.

VQWVKb-eDe leur côté, les Ildirans ont misé sur des formes hybrides entre eux-mêmes et les humains qu’ils ont récupérés de l’un des vaisseaux monde. Isolés sur une planète perdue, ils constituent un troupeau reproducteur en vue de créer l’hybride idéal capable de communiquer avec les hydrogues, contre lesquels les Ildirans s’étaient battus dix mille ans plus tôt. Pour rester en paix, les Ildirans avaient consenti à réveiller les robots klikiss, alliés des hydrogues. 

Les Klikiss, quant à eux, passent leur vie à construire des ruches reproductrices dirigées par un spesec, et mènent entre eux une guerre de destruction totale. 

Ces trois espèces vont affronter des êtres élémentaires intelligents et organisés, et c’est là l’originalité de la saga d’Anderson. Au fur et mesure de la lecture, on découvre d’abord les hydrogues, créatures de l’air puisqu’elles vivent dans les géantes gazeuses, puis les fueros, créatures de feu qui vivent dans les soleils, ensuite les wentals, créatures de l’eau qui peuvent essaimer toutes les masses d’eau rencontrées, et enfin les verdani, créatures de la terre, issues des arbres de la forêt monde de Théroc. Face à la puissance de destruction de ces forces élémentaires, les humains et les Ildirans ne sont que spectateurs, immédiatement détruits lorsqu’ils essaient d’affronter l’une d’elle, leur technologie n’étant que fétu de paille, et ils assistent, impuissants à l’éradication de systèmes solaires entiers. 

vSWVKb-fMais il arrive que l’hybridation soit possible et c’est ce qui permettra de mettre fin à l’affrontement cosmique : un prêtre vert se transforme en arbre et peut invoquer les verdani, vaisseaux arbres capables d’emprisonner les hydrogues, un vagabond qui recueille dans l’espace l’eau d’un wental devient mi-wental mi humain, une petite fille métisse d’un premier attitré ildiran et d’une prêtresse verte s’avère capable de communiquer avec les hydrogues, un Ildiran, frère du mage imperator, se mêle à un fuero et entreprend une guerre meurtrière contre l’imperator qu’il considère comme un usurpateur, enfin,  un humain parviendra à s’unir avec les Klikiss tout en conservant son identité.

Tout est donc réuni pour une multiplication des intrigues, tant politiques que militaires, et chaque personnage est un fil de la saga. Le tout est parfaitement clair et passionnant. Seul point faible : l’ensemble ne dépasse pas la soif de pouvoir, incarnée par le Président de la Hanse ou le frère fou du mage imperator. La « Force » n’est pas vraiment là, et c’est un peu dommage, mais la virtuosité de la composition de la saga permet de passer un excellent moment de lecture.

18031309271915263615610534

Cliquez ici pour rejoindre Le Groupe d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com



ON L’APPELLE JEEG ROBOT (2015)

ON L'APPELLE JEEG ROBOT (2015) dans Cinéma PdhUKb-1

ON L’APPELLE JEEG ROBOT

C’est à un moment où je m’étais dit que je ne regarderai plus de films de super-héros, que je suis tombé par hasard sur ON L’APPELLE JEEG ROBOT (2015, Lo chiamavano Jeeg Robot), série B italienne de Gabriele Mainetti.

Mélange de poliziottesco et de film de super-héros old-school, ON L’APPELLE JEEG ROBOT est avant tout violent et émouvant. Et ce qui change un peu du lot des marvelleries actuelles, le film de Mainetti ne déploie aucun effet spécial, ni numérique, ni de quelque nature que ce soit. Nous évoluons avant tout dans une jungle urbaine à l’italienne avec une histoire simple mais efficace.

ZdhUKb-2 dans Cinéma bis italien

On n’échappe bien sûr pas à l’évolution psychologique de notre héros, hésitant entre bien et mal sur fond de sentiments forts, mais je trouve que ce type d’histoire passe toujours aussi bien dans une série B sincère de ce type-là.

L’intrigue : Poursuivi par la police dans les rues de Rome, Enzo plonge dans les eaux du Tibre et entre en contact avec une substance radioactive qui le contamine. Il réalise bientôt qu’il possède des pouvoirs surnaturels : une force et une capacité de régénération surhumaines qu’il décide de mettre au service de ses activités criminelles. Du moins jusqu’à ce qu’il rencontre Alessia, une jeune fille oehUKb-3 dans Science-fictionfragile et perturbée qu’il sauve des griffes de Fabio, dit « Le Gitan », un mafieux déjanté qui a soif de puissance. Témoin des pouvoirs d’Enzo, Alessia est persuadée qu’il est l’incarnation de Jeeg Robot, héros de manga japonais, présent sur Terre pour sauver le monde. Mais Enzo va être forcé d’affronter Le Gitan qui veut savoir d’où vient cette force surhumaine…

ON L’APPELLE JEEG ROBOT est une référence directe au manga KOTETSU JEEG (STEEL JEEG aux USA, JEEG ROBOT en Italie, et toujours inédit en France). Ce type de référence pop n’est pas rare dans le cinéma de super-héros de série B, je pense par exemple à ZEBRAMAN de Takashi Miike dont le héros du film s’inspirait aussi de mangas télévisés de ce type. Et c’est la folie douce de la jeune Alessia (fabuleuse Ilenia Pastorelli) qui entretient et cultive ce mythe dans l’esprit d’un Enzo en errance affective (excellent Claudio Santamaria). Et cette folie douce d’Alessia m’a beaucoup rappelé celle d’Olga (Monique van de Ven) dans TURKISH DELIGHT (1973) de Paul Verhoeven. Mais ON L’APPELLE JEEG ROBOT développe une philosophie positive dont le cinéma des Seventies était généralement exempt.

- Trapard -

18031309271915263615610534

Cliquez ici pour rejoindre Le Groupe d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com



Histoire de… en bande dessinée : LA SCIENCE-FICTION

Histoire de... en bande dessinée : LA SCIENCE-FICTION dans B.D. 15050108480515263613222884

Dans la série « Histoire de… en bande dessinée » des Humanoïdes Associés (Éditions Critic), voici tout frais débarqué « La Science-Fiction », ou comment raconter l’histoire d’un genre devenu au fil du temps LE genre le plus populaire de notre époque, cela en plus de 200 pages et, subtile originalité, en bande dessinée !

UvGTKb-2 dans Littérature

« Il faut avoir une dose inouïe de courage, ou d’inconscience, pour s’attaquer à l’histoire de la science-fiction, plus encore pour présenter cette somme sous la forme d’une bande dessinée, laquelle, art de l’ellipse par excellence, ne privilégie pas l’aspect théorique propre d’ordinaire à ce type d’entreprise », dixit Pierre Bordage dans sa préface du livre événement écrit par Xavier Dollo et dessiné par Djibril Morissette-Phan. Oui, mais justement, c’est là que l’exploit que l’on croyait impossible s’avère une bien belle réussite !

Des livres racontant ou décortiquant la science-fiction à travers ses auteurs, ses titres références et ses genres, il y en a eu. Mais un ouvrage entièrement consacré à son histoire fascinante… je n’en connais point. Désormais la référence sera bel et bien « Histoire de… en bande dessinée : La Science-Fiction », paru en novembre 2020. À travers ses pages se déroule la longue (oui, si on la fait débuter, comme certains le proposent, à partir de l’Antiquité, voire même avant…) et riche histoire de la SF. Ce sont ses plus grands auteurs qui nous servent de guides. Ils s’adressent à nous et discutent entre eux, nous racontent la grande et la petite histoire de notre genre préféré. On y rencontre ainsi au fil des pages Mary Shelley, Hugo Gernsback, H. G. Wells, Jules Verne, Isaac Asimov, Arthur C. Clarke, Theodore Sturgeon, John W. Campbell, Jack Vance, A. E. Van Vogt, Robert A. Heinlein et des dizaines et des dizaines d’autres, et les femmes ne sont pas oubliées, que l’on se rassure.

On pourrait croire que, vu les limites d’une BD pour satisfaire une grande quantité de texte, « Histoire de… en bande dessinée : La Science-Fiction » ne soit qu’un survol du sujet traité dans ses pages. Il n’en est rien. L’ouvrage est bavard et les polices employées suffisamment moyennes pour délivrer le maximum d’informations. 

Si la littérature de SF occupe forcément la place qui lui incombe à travers « Histoire de… en bande dessinée : La Science-Fiction », le cinéma, la télévision, les magazines, les BD et tant d’autres sont également présents à l’occasion des fréquentes recommandations de l’auteur, en bas de page. Le livre se découpe aussi en chapitres tels que, par exemple, « Aux origines de la SF : de l’Odyssée à Frankenstein – De l’Antiquité au début du XIXème siècle », « L’avènement des pulps : États-Unis, de la fin du XIXème siècle à la crise de 1929″, « La SF française et le merveilleux scientifique : France, fin du XIXème siècle et première moitié du XXème siècle »…

Présentée d’une manière originale et de façon très complète, cette histoire de la Science-Fiction racontée en bande dessinée surprend agréablement par sa richesse et s’impose d’office comme l’ultime ouvrage à s’offrir (ou offrir !) si l’on est un passionné de SF ou, tout simplement, si l’on souhaite découvrir ce genre incontournable aujourd’hui.

- Morbius – (morbius501@gmail.com)

La quatrième de couverture :

« Aujourd’hui, la science-fiction est présente partout, plus seulement en littérature, mais aussi au cinéma, dans les jeux vidéo et même dans la vie quotidienne.

Qui a inventé le mot « science-fiction » ? Et le mot « robot » ? Qui sont les grands auteurs du genre ? Quels livres indispensables faut-il avoir lus ?

Un spécialiste répond à toutes ces questions dans ce livre de référence, raconté en bande dessinée. Tout apprenti lecteur pourra désormais s’y retrouver dans la jungle des créateurs visionnaires qui, d’Asimov à Zelazny, ont compté dans l’histoire de la science-fiction. »

Et pour en savoir plus avec vidéos à l’appui, cliquez ICI.

18031309271915263615610534

Cliquez ici pour rejoindre Le Groupe d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com



ROBOT-COOL (59) : AVA

ROBOT-COOL (59) : AVA dans Cinéma 13061309574815263611288444

JYYNKb-ava2 dans Robot-cool

Ava est l’héroïne du film anglais EX-MACHINA (2014) d’Alex Garland. Sous les traits angéliques de la comédienne suédoise Alicia Vikander, Ava cache une personnalité séductrice plus sombre qu’il n’y paraît.

L’intrigue : à 26 ans, Caleb est un des plus brillants codeurs que compte BlueBook, plus important moteur de recherche Internet au monde. À ce titre, il remporte un séjour d’une semaine dans la résidence du grand patron à la montagne. Mais quand Caleb arrive dans la demeure isolée, il découvre qu’il va devoir participer à une expérience troublante  : interagir avec le représentant d’une nouvelle intelligence artificielle apparaissant sous les traits d’une très jolie femme robot prénommée Ava.

RZYNKb-ava1 dans Science-fiction

EX-MACHINA revisite et modernise le thème de « Frankenstein ». Ava pourrait aussi très bien être LA PROMISE du film de Franc Roddam, bien que le scénario d’EX-MACHINA explore d’autres thèmes science-fictionnels pour balader le spectateur jusqu’à une chute digne d’une bonne série B.

D’apparence, Ava est une belle jeune femme malgré sa structure robotique high-tech non-camouflée. Son intelligence artificielle stockée dans un « disque mou » regorge d’informations et de stimuli humains récoltés au hasard du web, ce qui permet à cette « No Life » d’être assez armée pour affronter psychologiquement qui que ce soit.

- Trapard -

Autres vedettes de la catégorie Robot-Cool :

Robby / Maximilian / Hector / Gort / Twiki / Cylon / Maria / Robot (Perdus dans l’Espace) / V.I.N.CENT / Tobor / Robot de Silent Running / Androïde de MondwestC-3PO et R2-D2 / Terminator / Data / Androïdes de THX-1138 / Robocop / Steve Austin et Jaimie Sommers / Numéro 5 / Ilia / Robot-John / Nono / WALL-E / Robot Bikini / A.P.E.X. / Peepo / Chalmer / REM / Servante du Gardien / Danguard Ace /Géant de Fer / Protector 101 Killbot / Robot de Total Recall (2012) / Mechagodzilla / Zero / Inspecteur Gadget / MARK 13 / AMEE / Goldorak / Robot Sentry / Marvin / Olga / Questor / Robot de Xenogenesis / Robots de Pyrite / Evolver / Mycènes / Yoyo / Bio-droïdes / Bender / Isaac / K-Tron / Non-Linéaires / C.H.O.M.P.S. / La réplique de Wonder Woman / BB / Niya / Robots pensants / Robogeisha / VGC-60L

Robot « cool » ou « craignos » ?

18031309271915263615610534

Cliquez ici pour rejoindre Le Groupe d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com



LES LIVRES DE LA TERRE FRACTURÉE

LES LIVRES DE LA TERRE FRACTURÉE dans Littérature 14072703494415263612413227

Nora K. Jemisin : Les Livres de la Terre fracturée (trilogie)

Broken Earth, 2016/17/18

rjWAKb-1 dans Science-fiction

L’auteur : afro-américaine, 57 ans, formation universitaire en Lettres et psychologie, récompensée  du prix Locus pour le premier volume de sa première trilogie, les Cent mille Royaumes (2011).

Pour sa seconde trilogie de la Terre fracturée, elle obtient le prix Hugo pour chacun des volumes, ce qui est tout à fait exceptionnel.

Le genre : Science Fiction - Monde post apocalyptique

Thèmes : écologie, Terre vivante, féminisme, rejet de la différence

HkWAKb-2 dans Sonia FaesselSujet : le parcours d’une femme et de sa fille qui découvrent leur différence et leur terrible pouvoir dans un futur lointain et dans un monde réduit à un seul continent soumis à de constantes transformations, toutes aussi cataclysmiques les unes que les autres.

Écriture : c’est dans doute la véritable originalité de cette trilogie, intitulée fort justement en français « les Livres de la Terre fracturée », car il s’agit en effet d’une narration faite par un personnage pluri millénaire, Hoa, seul capable de faire le lien entre les personnages et les événements, de par la vision globale que son grand âge lui permet. 

Les adresses au lecteur fusionnent avec le narrateur et l’auteur joue sur le dialogisme, ce qui n’est pas habituel dans les récits de science fiction. 

Synopsis :

Trois groupes humains ont survécu à la première « fin du monde » : les comm’ humaines, plus ou moins prospères, regroupées en villes fortifiées ou éparpillées en villages ; les orogènes, dont les gardiens et le fulcrum canalisent le pouvoir, car ils peuvent communiquer avec la géologie de la planète et provoquer des éruptions hmWAKb-3volcaniques terribles. Leur pouvoir se révèle lorsqu’ils sont en proie à une violente émotion et détruisent sans le vouloir toute vie autour d’eux en déployant un tore qui congèle instantanément humains, animaux et plantes. Ils sont donc honnis, traqués, tués dès leur jeune âge, sauf quand ils sont pris en charge par les gardiens impériaux et strictement contrôlés. 

L’histoire d’une enfant orogène est alors racontée dans le premier livre, La Cinquième Saison, dans une chronologie inversée : de la femme mariée Essun, qui découvre son fils de trois ans assassiné par son mari, en fuite avec sa fille Nessun, on découvre l’enfant qu’elle a été, enlevée par son gardien Schaffa au fulcrum où elle subit la terrible discipline destinée à la contrôler, puis la femme puissante consciente de l’injustice et décidée à se venger. 

Le troisième groupe est celui, mystérieux, des mangeurs de pierre, dont le narrateur fait partie. Ils sont les descendants d’une race disparue, les Niess, exploitées jusqu’à extinction pour leur pouvoir. Ils communiquent avec la planète et sont capables de se déplacer à l’intérieur de la Terre. Le prix à payer est une minéralisation de leur corps, leur nourriture : un orogène puissant qu’ils consument dès que ce dernier utilise la connexion avec les « obélisques », système énergétique très complexe mis en place par une civilisation disparue. 

NnWAKb-4L’histoire est un trajet et une réflexion sur le pouvoir, la conquête de la liberté, une tentative de rédemption pour rétablir un équilibre.

La métaphore de la planète éclatée reflète les préoccupations actuelles : les perturbations à venir dues au mépris de l’environnement deviennent la figure du Père Terre cruel qui a fait éclater tous les continents  (la saison de l’éclatement) ; les orogènes et les Niess sont victimes de la persécution due à la différence, quand bien même ils sont capables de contenir les tremblements de terre et les éruptions volcaniques ; l’égoïsme absolu des ancêtres a provoqué la destruction de la planète et de l’humanité, réduite à la survie. 

Rien de vraiment original dans tout cela, mais l’ensemble est servi par un imaginaire très riche et qui donne à visualiser des séquences dignes des effets spéciaux les plus sophistiqués, et par une analyse psychologique très fine entre les personnages. 

Quant à mériter à chaque roman le prix Hugo…

- Sonia Faessel -

18031309271915263615610534

Cliquez ici pour rejoindre Le Groupe d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com

 



RACINES de Frédéric Ohlen

RACINES de Frédéric Ohlen dans Littérature 13100208544615263611602685
14072703494415263612413227 dans Nouvelle-Calédonie
VTD3Kb-book117102020 dans Science-fiction
Frédéric Ohlen (alias Mandragore), auteur calédonien passionné de science-fiction et qui est à l’origine de la création de la section littéraire du Sci-Fi Club de Nouvelle-Calédonie, Les Feuillets d’Hypnos, publie sa première longue nouvelle (ou court roman) de SF, « Racines », aux éditions de L’Herbier de Feu. N’ayant pas encore lu le petit livre en question nous nous garderons bien d’en faire la critique, mais l’histoire s’annonce fort intéressante et originale ! En vente dans toutes les bonnes librairies de la place.
UTD3Kb-book217102020


12345...127