Catégorie

Archive pour la catégorie « Science-fiction »

RÉTROFICTIONS, l’encyclopédie de la conjecture romanesque

RÉTROFICTIONS, l'encyclopédie de la conjecture romanesque  dans Fantastique 14072703494415263612413227

RÉTROFICTIONS, L’ENCYCLOPÉDIE DE LA CONJECTURE ROMANESQUE RATIONNELLE FRANCOPHONE, DE RABELAIS À BARJAVEL, 1532-1951

18121804340215263616040590 dans Littérature

« Auteurs du monumental essai bibliographique Les Terres creuses (2006) consacré aux mondes souterrains imaginaires, Guy Costes et Joseph Altairac explorent cette fois, avec Rétrofictions, les domaines de l’utopie, des voyages extraordinaires, du merveilleux scientifique et de la science-fiction ancienne, en reprenant à leur compte le concept unificateur de « conjecture romanesque rationnelle » théorisé par l’encyclopédiste Pierre Versins.

Cette entreprise ne constitue cependant pas une simple mise à jour de sa célèbre Encyclopédie de l’utopie, des voyages extraordinaires et de la science fiction (1972) : en effet, Rétrofictions concerne exclusivement les productions francophones, mais recensées dans une perspective d’exhaustivité, à partir de 1532, date de publication du Pantagruel de Rabelais, jusqu’à la création en 1951 du « Rayon Fantastique » et d’ « Anticipation », premières collections françaises de science-fiction.

L’ouvrage propose près de 5000 entrées onomastiques consacrées aux auteurs de 11000 occurrences dans des genres et sur des supports les plus divers (littérature, poésie, théâtre, bande dessinée, illustration, cinéma, radiodiffusion, carte postale, assiette ornée, etc.), œuvres dont l’appartenance à la conjecture rationnelle se trouve à chaque fois justifiée par un extrait ou un descriptif, accompagnés de données bibliographiques précises. La reproduction de plus de 1000 documents iconographiques témoigne de l’importance accordée par les auteurs à l’illustration au sens large.

Enfin, un imposant index thématique achève de faire de Rétrofictions un ouvrage de référence et un outil indispensable aussi bien à l’amateur et au collectionneur qu’au chercheur travaillant sur l’histoire et l’évolution de la science-fiction francophone sous toutes ses formes. »

Ce ne sont pas les ouvrages de référence sur l’Imaginaire qui existent, mais il est évident que Rétrofictions (éd. Encrage, septembre 2018) se distingue de bien des autres à de nombreux niveaux, et non des moindres. D’abord parce que cette encyclopédie se consacre uniquement à l’Imaginaire français, pardon, à la « conjecture romanesque rationnelle » française, de ses débuts à 1951. Ensuite parce que Rétrofictions étale ses incroyables trouvailles sur deux monstrueux volumes dont le premier regroupe plus de 1200 pages et le second plus de 2400 ! Enfin parce que nous sommes là face à un travail titanesque, qui donne le vertige tant ses auteurs ont collecté, par je ne sais quel miracle, cette somme indescriptible de documents, de descriptifs et de données bibliographiques sur la « conjecture romanesque rationnelle française » ! D’ailleurs, j’en profite pour citer Gérard Klein dans sa préface du volume 1 :« On se demande non seulement comment les auteurs ont pu lire une telle masse de textes et les décrire, mais déjà comment ils ont réussi à les dénicher parfois dans les publications les plus improbables. » Nous sommes bien d’accord !

Rétrofictions, encyclopédie unique en son genre et qui le restera certainement à jamais, se consulte, se feuillette, avec grand plaisir. Richement illustrée, elle nous dévoile au fil de ses pages des trésors inconnus, des OLNI (objets littéraires non identifiés) et des extraits savoureux. On sourit face à cet Imaginaire balbutiant qui se permet souvent bien des libertés, face à sa touchante naïveté et son audace, on découvre les yeux écarquillés, tels des explorateurs des contrées du Rêve, des œuvres étonnantes que jamais nous n’aurions pu soupçonner. Tout simplement magnifique.

- Morbius – (morbius501@gmail.com)

Pour en savoir plus :  entretien avec l’un des auteurs, Joseph Altairac.

18121805163315263616040606 dans Science-fiction



ROBOT-CRAIGNOS (110)

ROBOT-CRAIGNOS (110) dans Cinéma bis 13061310000015263611288446

18121708320515263616039580 dans Robot-craignos

Les films mexicains de drive-in regorgeaient de petites merveilles de la robotique autant obscures qu’ingénieuses. Pensez par exemple à LA MOMIE AZTÈQUE CONTRE LE ROBOT (1958) ou aux zombies mécaniques affrontant Neutron dans NEUTRÓN EL ENMASCARADO NEGRO (1960), NEUTRÓN CONTRA EL DOCTOR CARONTE (1960), LOS AUTÓMATAS DE LA MUERTE (1960), NEUTRÓN CONTRA LOS ASESINOS DEL KARATE (1964) et NEUTRÓN CONTRA EL CRIMINAL SÁDICO (1964). Et même la fine équipe des Luchadoras affrontaient un assassin électronique dans LAS LUCHADORAS CONTRA EL ROBOT ASESINO (1969) de René Cardona.

18121708320515263616039579 dans Science-fiction

À ce beau palmarès, il ne manquait qu’Orlak, le curieux cybernaute de film ORLAK, EL INFIERNO DE FRANKENSTEIN (1960) de Rafael Baledón.

18121708320615263616039581 dans TrapardL’intrigue : Un ex-détenu, Jaime, parvient à délivrer de sa prison le docteur Frankenstein, un savant fou. Ce dernier amène Jaime dans son laboratoire et introduit son esprit dans Orlak, une créature au squelette de métal. Contrôlable a distance par le savant, Orlak peut parler, résister au blessures mais il a terriblement peur du feu. Frankenstein utilise alors Jaime/Orlak pour se venger des personnages qui l’ont fait mettre en prison…

Le grand intérêt du film de Rafael Baledón est de mélanger les genres gothiques et science-fictionnels, chose très fréquente dans le cinéma de genre mexicain, à une époque où le péplum italien bouleversait lui aussi les codes du genre. Une réponse alternative au cinéma d’auteur qui prenait le dessus sur le cinéma d’exploitation dans les années 60 ?

18121708320215263616039578

Du coup, Orlak est un homme mécanique qui utilise d’abord l’apparence physique de Jaime (incarné par l’acteur Joaquín Cordero), avant de n’être plus qu’un créature décharnée, bouclant ainsi la boucle vers un univers proche de celui du roman de Mary Shelley.

- Trapard -

Autres vedettes de la catégorie Robot-Craignos :

Robot de Target Earth / Robot de Devil Girl from Mars / Robot de The Phantom Empire / Robot de The Robot vs. the Aztec Mummy / Robot de Vanishing Shadow /Robot de The Phantom Creeps / Robot de Undersea Kingdom / Robot de Superman (serial) / K1 / Ro-Man / Muffet / Robox / Robot géant des amazones de Star Crash / Robot de Flesh Gordon / 2T2 / Robot de Giant Robot / Gog / Kronos /Robot de The Space Giants / Robert / Wiki / Robots de The Lost Saucer / Robot de L’Invasion des Soucoupes Volantes / Jet Jaguar / Elias / QT-1 / Andy / Dot Matrix / Robot de The Goodies / Torg / Kryten / Robot de Dünyayi Kurtaran Adam /Robot de L’Homme Mécanique / Robot de Supersonic Man / Robot de Cosmo 2000 / Mechani Kong / Sparks / Robots de Ice Pirates / Maria (de Roboforce) / K-9Robot de The Bowery Boys Meet The Monsters / Robot de First Spaceship On Venus / « Friend » / RUR / Crow T. Robot, Gypsy & Tom Servo / Q / Tic Tac /Robowar / Robot de Frigia / Mark 1 / Kip / Doraemon / Robot de Métal Hurlant Chronicles /  Moguera / Robot de Galaxis / IG-88 / Stella / Metalogen Man / Tor /Robot de Superman Contre les Robots / Robot de Lost City / Robot de Supercar /Robot des Thunderbirds / Robot de Alien Armaggedon / Robot de Ikarie XB-1 /Robot de la série TV Superman (1951) / RuR (2) / Roscoe / Robots de Star Odyssey / Robot de La Edad de Piedra / Robot de l’épisode de La Quatrième Dimension : Oncle Simon / Stelekami / Auto / Eyeborgs / Astrul / Robot de Booby Trap / Vindicator / Robot de Bad Channels / Robots d’Alpha Cassiopée / Peebo / Robots de Super Inframan / TARS / Endhiran / Tor / Robot de Blake’s Seven / Vector & Hector / Robot des Arkonides / Robot de Yilmayan Seytan /Robots de La Guerre des Robots / Tau Zeta / Robot de L’Île aux Naufragés / Xar / JANIS 414 & BIO 2100 / Robot de Las Luchadoras contra el Robot Asesino / Robot de 3 Süper Adam / Robot de Klaun Ferdinand  a Raketa / SAM-104 / Robot de Moontrap / Decapitron / Vak & Krel / Robot de Mindwarp / Robot de Der Herr Der Welt / Minotaure / Samouraï Transformer / Klyton / Jen-Diki / Soaron & Terrasson / Robots de Wonder Woman

Robot « cool » ou « craignos » ?

18031309271915263615610534

Cliquez ici pour rejoindre Le Groupe d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com



PRÉ-AFFICHES POUR GODZILLA, KING OF THE MONSTERS

Voici les trois premières superbes affiches qui annoncent l’un des événements cinématographiques majeurs de l’année prochaine…

PRÉ-AFFICHES POUR GODZILLA, KING OF THE MONSTERS dans Cinéma 18121507192515263616037285

18121507192515263616037286 dans L'Affiche

18121507192615263616037287 dans Science-fiction



BANDE-ANNONCE : GODZILLA, KING OF THE MONSTERS

Vous l’avez loupée ? C’est l’occasion de la découvrir les yeux écarquillés, la bouche ouverte et la bave dégoulinante, oui, la toute dernière bande-annonce sacrément impressionnante de GODZILLA, KING OF THE MONSTERS !

Image de prévisualisation YouTube



MONSTRES SACRÉS : LES RONGEURS DE L’APOCALYPSE

MONSTRES SACRÉS : LES RONGEURS DE L'APOCALYPSE dans Cinéma bis 14050303003115263612199975

18121208231315263616034127 dans Monstres sacrés

LES RONGEURS DE L’APOCALYPSE

Un lapin c’est mignon, et lorsqu’il est propre il a le pelage soyeux et les gosses aiment jouer avec. Mais quand ils sont des milliers et qu’ils deviennent le fléau des fermiers, là ils sont beaucoup moins mignons. Mais si en plus ils deviennent énormes et mettent en charpie tout être humain ou animal qui passent à leur portée, là ça devient l’apocalypse !

L’intrigue : À la suite d’une prolifération nuisible de lapins, des scientifiques mettent au point une hormone censée refréner leurs pulsions sexuelles, ce qui a pour conséquence inattendue d’accroître leur agressivité et leur poids. Ces derniers atteignent rapidement les 80 kilos et deviennent de terribles prédateurs…

18121208231315263616034126 dans Science-fiction

Le titre français du film de William F. Claxton (LES RONGEURS DE L’APOCALYPSE) et son titre original (THE NIGHT OF THE LEPUS) n’aident vraiment pas à la crédibilité du sujet, certains le hissant même au rang de nanar. Personnellement je trouve ça assez injuste puisque le film est passionnant et les acteurs sont très bons (Stuart Whitman, Janet Leigh, Rory Calhoun, et même le DeForest Kelley de la série STAR TREK). Les scènes d’attaques sont considérées comme ratées du fait de l’utilisation du ralenti qui était pourtant très fréquent dans le cinéma du début des années 70 (voir la saga des templiers d’Amando de Ossorio et certains films de Paul Naschy). Mais ce procédé étant passé de mode depuis longtemps, on a assez tendance à le décontextualiser pour le dénigrer.

Passée cette remarque, le point fort des RONGEURS DE L’APOCALYPSE (1972) c’est sa partie proche du documentaire et l’alerte consciente, en ces débuts des années 70, de l’impossibilité d’éradiquer une race animale sans chambouler tout l’ordre naturel. Le scientifique joué par Stuart Whitman développe même des stratégies de substitution pour éviter l’utilisation de produits chimiques ou l’éradication totale. Mais nos lapinous ne l’endenteront pas de cette oreille…

- Trapard -

Autres Monstres Sacrés présentés sur Les Échos d’Altaïr :

Alien / King Kong / Predator / Créature du Lac Noir / Mutant de Métaluna / Ymir /Molasar / Gremlins / Chose / Triffides / Darkness / Morlock / Créature de « It ! The Terror from Beyond Space«   / Blob / Mouche / Créature de Frankenstein / Visiteurs /Martien de La Guerre des Mondes (1953) / E.T. / Pinhead / Michael Myers / Fu Manchu / Leatherface / Jason Voorhees / Tall Man / Damien Thorn / Toxic Avenger / Bruce : le grand requin blanc / La Momie / Le Loup-Garou / Dr Jekyll et Mr Hyde / Golem / Dracula / Orlac / La Bête / Les Krells / Les Pairans / Le Cavalier sans Tête / Le Hollandais Volant / Body Snatchers / Freddy Krueger / L’Homme au masque de cire / Godzilla / Zoltan / Les fourmis géantes de « Them ! » / Les Demoni / Shocker / Green Snake / It, le Vénusien / Bourreau de Xerxès / The Creeper / Ginger et Brigitte, les sœurs lycanthropes / Tarantula / Intelligence Martienne / She-Creature / Gorgo / La princesse Asa Vajda / Ed Gein, le boucher de Plainfield / Quetzalcoatl / Le fétiche du guerrier Zuni / Octaman / Lady Frankenstein

18031309271915263615610534 dans Trapard

Cliquez ici pour rejoindre Le Groupe d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com



DRIVE-IN : L’INVASION MARTIENNE

DRIVE-IN : L'INVASION MARTIENNE dans Cinéma bis 13051809153815263611200263

18120807072315263616028791 dans Drive-in

L’INVASION MARTIENNE (Teenagers from Outer Space)
Année : 1959
Réalisateur : Tom Graeff
Scénario : Tom Graeff
Production : Tom Graeff (Tom Graeff Productions)
Musique : Tom Graeff (oui, oui, toujours lui)
Pays : Tom Gra… ah non, là c’est États-Unis
Durée : 85 min
Interprètes : Tom Graeff (ah oui, quand même !), David Love, Dawn Bender, Bryan Grant, Harvey B. Dunn,..

18120807101515263616028794 dans Fifties SF

Voilà bien un nanar que j’ai mis des années à regarder en entier à cause de son ambiance prout prout et très teenagers. Mais c’est par les doublages français du DVD de Bach Films que j’ai franchi l’infranchissable et que j’ai adoré le film et ses incohérences volontaires.

L’intrigue : Une mission extraterrestre atterrit sur terre, à la recherche de pâturages éloignés pour élever les Gargons, les gigantesques et dangereuses créatures dont leur planète se nourrit. Derek, un jeune membre de l’équipage, découvre un médaillon portant des inscriptions près des ossements d’un chien désintégré par Thor, un de ses compagnons. Convaincu de la présence de vie intelligente sur terre, il s’oppose violemment au capitaine de l’expédition qui souhaite poursuivre ses investigations. Derek est maîtrisé puis s’enfuit. L’adresse sur le médaillon du chien va le conduire chez une jeune fille, Betty Morgan….

18120807101515263616028795 dans Science-fiction

L’INVASION MARTIENNE, un titre français peu connu qui cache un titre rendu culte par Jean-Pierre Putters (TEENAGERS FROM OUTER-SPACE) recèle plus d’une référence cinématographique. En tout cas, ce teen-movie m’a propulsé dans les années 80 pour plusieurs raisons. Déjà, les extraterrestres du film portent des uniformes identiques à ceux qu’arboreront les envahisseurs de la série V en 1983. Ensuite, la longue traque de Derek par l’impassible et sanguinaire Thor fait immanquablement penser à celle du T-800 dans le TERMINATOR de James Cameron, Thor se faisant même extraire du bras une balle de revolver sans aucune anesthésie. Plusieurs détails rappellent le scénario de RETOUR VERS LE FUTUR, comme lorsque le naïf Derek s’installe dans sa famille de Terriens ou lorsqu’il utilise l’électricité de la ville pour augmenter la puissance de son désintégrateur. Et enfin, toute l’ambiance dramatique de L’INVASION MARTIENNE en continuelle quête de sérieux rappelle évidemment des parodies faussement sérieuses comme  L’HOMME HOMARD VENU DE MARS (1989). D’ailleurs oserais-je vous dire (ou vous rappeler, si vous connaissez déjà le film) à quel crustacés font référence les Gargons, généralement entre-aperçus en ombres chinoises ?

Résultat de recherche d'images pour "teenagers from outer space gif"

Et personnellement, j’ai eu un coup de cœur pour le style kitchounet de l’actrice Dawn Bender qui a fêté ses 83 ans en 2018. Dans L’INVASION MARTIENNE, elle est comme une hybridation parfaite entre l’actrice française Judith Henry dans LA DISCRÈTE (1990) et l’Américaine Maria de Medeiros dans PULP FICTION (1994).

Le clap de fin étant sûrement le meilleur moment de ce film destiné à un public adolescent en pleine période de post-Maccarthysme. Je vous en laisse juges.

- Le fils : Je suis désolé père, je me suis comporté comme un idiot et j’accepte mon châtiment.

- Le père : Je te pardonne, tu as corrigé tes erreurs. C’est la lecture de ce Livre qui t’a corrompu. Tu as perdu tes repères mais par bonheur c’est fini.

- Le fils : Je ne suis pas le seul à avoir lu ce livre, père.

- Le père : Oui, je suis au courant. D’ailleurs tu m’aideras à traquer les lecteurs potentiels de ce brûlot.

- Le fils : D’accord, père.

- Trapard -

LE FILM COMPLET EN V.O. :

Image de prévisualisation YouTube

Autres articles publiés dans la catégorie Drive-in :

L’Oasis des Tempêtes / It Conquered the World / The Giant Claw / Bataille Au-Delà des Étoiles / Attack of the Fifty Foot Woman / Cat-Women of the Moon / Le Fantôme de l’Espace / Mesa of Lost Women / Gorilla at Large / The Amazing Colossal Man / The Beast with a Million Eyes / The Astounding She-Monster / The Deadly Mantis / La Fiancée du Monstre / Not of this Earth / The Night the World Exploded ! / Viking Women and the Sea Serpent / Curse of the Faceless Man / Le Peuple de l’Enfer / Rodan / Supersonic Saucer / World Without End / La Fille du Docteur Jekyll / The Monster that Challenged the World / Baran, le Monstre Géant / Frankenstein’s Daughter / Giant from the Unknown / I married a Monster from Outer Space / How to make a Monster / J’enterre les Vivants / The Manster /King Dinosaur / Les Envahisseurs de la Planète Rouge / Ring of Terror /This is not a Test / Le Monstre vient de la Mer / La Cité  sous la Mer / The Beast of Hollow Mountain / Le Labyrinthe / L’Île Inconnue / Bride of the Gorilla /Lost Continent / La Légion du Désert / The Astro-Zombies / El Extraño Caso del Hombre y la Bestia / Le Renne Blanc & La Résurrection de la Sorcière /The Vampire & The Return of Dracula / Le Lac de la Mort / Teenage Caveman / Drive-in spécial Mars /Dans les Griffes du Vampire /The Monster of Piedras Blancas / La Tête Vivante / Destination Planète Hydra / Incubus / Les Monstres de l’Apocalypse / The Golden Bat / The Flying Saucer / Unknown World / Four Sided Triangle / X The Unknown / Les Enfants de l’Espace / The Crawling Eye & The Strange World of Planet X /  The Wasp Woman, The Hideous Sun Demon & The Alligator People / L’Île du Sadique / Les Yeux de l’Enfer / Le Monde, la Chair et le Diable / Le Jour où la Terre prit Feu / Frankenstein meets the Space Monster / Billy the Kid vs Dracula /Red Planet Mars / La trilogie de l’OSI / The Werewolf / Les Créatures de Kolos /Target Earth / Space Master X-7 / La Femme Nue et Satan / Le Cri de la Mort /L’Homme et le Monstre / Teenage Zombies / La trilogie des mutants / Blood of the Zombie / Le Baron de la Terreur & Le Miroir de la Sorcière / Ataragon / The Incredibly Strange Creatures who Stopped Living and Became Mixed-Up Zombies / The Beach Girls and the Monster / From Hell it Came & The Woman Eater / Voodoo Woman & Zombies of Mora Tau / Le Tueur au Cerveau Atomique / Ikarie XB-1 / Cinq Survivants / The Snow Creature & Snowman / Indestructible Man / Monstres invisibles / Caltiki, le Monstre Immortel / Le Dernier Rivage / Le Monstre des Abîmes

18031309271915263615610534 dans Trapard

Cliquez ici pour rejoindre Le Groupe d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com



UTOPIC FASHION : LES SAUTERELLES MOTARDES

UTOPIC FASHION : LES SAUTERELLES MOTARDES dans Science-fiction 13061310015515263611288448

Et si on s’attardait parfois sur les vêtements à travers les films et les séries de science-fiction ? Et si on explorait les tendances ou les fantasmes exprimés à travers les designs les plus fous, les plus kitchs ou les plus provocants de la SF, mais aussi à travers les plus austères, les plus sérieux ou les plus envisageables dans un avenir plus ou moins éloigné ? Place à Utopic Fashion !

18120609195715263616026060 dans Trapard

Malgré leurs looks insectoïdes, les deux Kamen Riders sont en fait des semi-cyborgs combattant une organisation criminelle qui dirige une armée d’insectes mutants.

« L’histoire se déroule dans un monde corrompu par Shocker, une mystérieuse organisation criminelle. Afin de concrétiser ses plans de conquête du monde, Shocker recrute ses agents en kidnappant des humains afin de les transformer en cyborgs mutants puis en effaçant leur mémoire. Cependant, une victime du nom de Takeshi Hongo s’échappe avant la dernière phase de lavage de cerveau. Avec son esprit et son sens moral restés intacts, Hongo combat les agents de Shocker sous l’identité de Kamen Rider 1, un super héros au costume inspiré d’une sauterelle. Une autre victime de Shocker, Hayato Ichimonji, photographe indépendant, a aussi subi la transformation en cyborg, mais est sauvé par Kamen Rider 1 avant que sa mémoire soit effacée, et il devient Kamen Rider 2. »

Les Kamen Riders se déplacent à moto et se transforment avant chaque combat pour arborer leurs uniformes de sauterelles dont seules leurs écharpes rouges de motards subsistent de leurs identités réelles. Ils affrontent des criminels affublés de costumes de squelettes, ainsi que des insectes mutants, jusqu’à des créatures de plus en plus impressionnantes.

Les effets spéciaux et les combats rappellent ceux de la série SPECTREMAN diffusée la même année, mais aussi ceux de X-OR et BIOMAN.

Inédite en France, la série KAMEN RIDER a connu plusieurs adaptations en long-métrages destinées au cinéma, dont le dernier date de 2011, année du quarantième anniversaire de la série.

Néanmoins, un remontage taïwanais avec des scènes ajoutées a été distribué en France en VHS sous le titre SUPER RIDERS ou LES FANTASTIQUES SUPERMEN, dont voici un résumé :

Une organisation criminelle, Les Disciples de Satan, enlève Wang-Kong, brillant étudiant en biologie. Plusieurs savants ont été ainsi réduits à l’esclavage et changés en créatures diaboliques. Grâce à un professeur, Wang-Kong devient un superman au service du bien…

Accrochez-vous, parce que ce montage que je vous partage ICI n’a ni queue ni tête (« C’est pas grave, c’est pour la Télévision Française » auraient dit Les Inconnus pour nous faire rigoler jaune). Nos sauterelles héroïques s’y font appeler Superman Numéro 1 et Superman Numéro 2.

- Trapard -

Autres articles publiés dans la catégorie Utopic Fashion :

Les femmes de la Lune / Stella et son bikini spatial / Glamour Altaïra / Le futur sera à poils / Tenue des sables / Le X sera soft ! / Cuir moulant et satin kitsch /Paillettes cosmiques / Walkyrie spatiale / Les bouclettes de Zarth Arn / Ah la la, l’alu ! / Conquérantes de l’Univers / Logiquement vulcain / Les couleurs de l’espace / Blouson spatial anti-vampire / L’avenir des pyjamas du futur / Tenue décontractée pour la Lune / Uniformes galactiques / Les coquets de la haute technologie spatiale / Des tenues sobres pour l’Orion / Un XXIIIe siècle plutôt sexy / Clodettes intergalactiques / Bleu de travail spatial / À la mode de Terra / La classe en toutes circonstances / La fleur de l’espace / Agents spatio-temporels / Du mauve pour la Résistance 

18031309271915263615610534 dans Utopic fashion

Cliquez ici pour rejoindre Le Groupe d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com



DRIVE-IN : LE MONSTRE DES ABÎMES (1958)

DRIVE-IN : LE MONSTRE DES ABÎMES (1958) dans Cinéma bis 13051809153815263611200263

18120107030915263616019799 dans Drive-in

LE MONSTRE DES ABÎMES (Monster on the Campus)
Année : 1958
Réalisateur : Jack Arnold
Scénario : David Duncan
Production : Joseph Gershenson (Universal International)
Musique : 
Pays : États-Unis
Durée : 77 min
Interprètes : Arthur Franz, Joanna Cook Moore, Nancy Walters, Troy Donohue…

18120107064115263616019802 dans Fifties SF

LE MONSTRE DES ABÎMES (ou LE MONSTRE DE L’ABÎME) est sûrement l’un des films de Jack Arnold les moins cités lorsqu’on met la carrière du réalisateur en avant. En effet, le film fut vendu comme un produit de drive-in par la Universal avec ce titre original bien ciblé : MONSTER ON THE CAMPUS.

L’intrigue : La terreur balaye le campus d’un collège après la découverte d’un poisson préhistorique qui transforme les animaux et les humains qui entrent en contact avec lui en monstres assoiffés de sang…

18120107064115263616019801 dans Science-fiction

Le scénario scientifiquement très peu crédible place aisément MONSTER ON THE CAMPUS au rang de nanar, ce qui est bien dommage au vu de la qualité de la réalisation de Jack Arnold comme toujours. Les effets spéciaux et les scènes d’angoisse sont particulièrement réussis et l’ensemble remplit pleinement son contrat de divertissement horrifique pour drive-in. Derrière le postulat d’infection préhistorique (???) à partir du sang d’un cœlacanthe fossilisé, il y a tout de même matière à rigoler, même s’il y a quelques très bonnes idées qui modernisent autant les thèmes du vampire et du loup-garou au cinéma, lorsque par exemple le héros se transforme de manière cyclique ou lorsqu’un moustique se met à véhiculer du sang contaminé. Et c’est évidemment du côté de cette modernité que LE MONSTRE DES ABÎMES se situe, faisant suite au vampirisme moderne de  THE VAMPIRE (1957) et au lycanthrope chimiquement modifié de  THE WEREWOLF (1956).

Résultat de recherche d'images pour "monster on the campus 1958 gif"

Mais comme l’écrivaient déjà Dave Altou et S.B. sur ce blog, selon Jack Arnold « le scénario manquait d’épaisseur, mais le manque de temps souvent caractéristique de ce genre de petite production empêcha toute révision ».

- Trapard -

BANDE-ANNONCE :

Image de prévisualisation YouTube

Autres articles publiés dans la catégorie Drive-in :

L’Oasis des Tempêtes / It Conquered the World / The Giant Claw / Bataille Au-Delà des Étoiles / Attack of the Fifty Foot Woman / Cat-Women of the Moon / Le Fantôme de l’Espace / Mesa of Lost Women / Gorilla at Large / The Amazing Colossal Man / The Beast with a Million Eyes / The Astounding She-Monster / The Deadly Mantis / La Fiancée du Monstre / Not of this Earth / The Night the World Exploded ! / Viking Women and the Sea Serpent / Curse of the Faceless Man / Le Peuple de l’Enfer / Rodan / Supersonic Saucer / World Without End / La Fille du Docteur Jekyll / The Monster that Challenged the World / Baran, le Monstre Géant / Frankenstein’s Daughter / Giant from the Unknown / I married a Monster from Outer Space / How to make a Monster / J’enterre les Vivants / The Manster /King Dinosaur / Les Envahisseurs de la Planète Rouge / Ring of Terror /This is not a Test / Le Monstre vient de la Mer / La Cité  sous la Mer / The Beast of Hollow Mountain / Le Labyrinthe / L’Île Inconnue / Bride of the Gorilla /Lost Continent / La Légion du Désert / The Astro-Zombies / El Extraño Caso del Hombre y la Bestia / Le Renne Blanc & La Résurrection de la Sorcière /The Vampire & The Return of Dracula / Le Lac de la Mort / Teenage Caveman / Drive-in spécial Mars /Dans les Griffes du Vampire /The Monster of Piedras Blancas / La Tête Vivante / Destination Planète Hydra / Incubus / Les Monstres de l’Apocalypse / The Golden Bat / The Flying Saucer / Unknown World / Four Sided Triangle / X The Unknown / Les Enfants de l’Espace / The Crawling Eye & The Strange World of Planet X /  The Wasp Woman, The Hideous Sun Demon & The Alligator People / L’Île du Sadique / Les Yeux de l’Enfer / Le Monde, la Chair et le Diable / Le Jour où la Terre prit Feu / Frankenstein meets the Space Monster / Billy the Kid vs Dracula /Red Planet Mars / La trilogie de l’OSI / The Werewolf / Les Créatures de Kolos /Target Earth / Space Master X-7 / La Femme Nue et Satan / Le Cri de la Mort /L’Homme et le Monstre / Teenage Zombies / La trilogie des mutants / Blood of the Zombie / Le Baron de la Terreur & Le Miroir de la Sorcière / Ataragon / The Incredibly Strange Creatures who Stopped Living and Became Mixed-Up Zombies / The Beach Girls and the Monster / From Hell it Came & The Woman Eater / Voodoo Woman & Zombies of Mora Tau / Le Tueur au Cerveau Atomique / Ikarie XB-1 / Cinq Survivants / The Snow Creature & Snowman / Indestructible Man / Monstres invisibles / Caltiki, le Monstre Immortel / Le Dernier Rivage

18031309271915263615610534 dans Trapard

Cliquez ici pour rejoindre Le Groupe d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com



DRIVE-IN : LE DERNIER RIVAGE (1959)

DRIVE-IN : LE DERNIER RIVAGE (1959) dans Cinéma 13051809153815263611200263

18112409120315263616009363 dans Drive-in

LE DERNIER RIVAGE (On the Beach)
Année : 1959
Réalisateur : Stanley Kramer
Scénario : John Paxton
Production : Stanley Kramer (Lomitas Productions, Inc.)
Musique : Ernest Gold
Pays : États-Unis
Durée : 134 min
Interprètes : Gregory Peck, Ava Gardner, Fred Astaire, Anthony Perkins…

18112409144015263616009367 dans Fifties SF

Nous classerons LE DERNIER RIVAGE au milieu des films de drive-in, bien qu’il s’agisse plutôt d’un blockbuster aux têtes d’affiches prestigieuses : Gregory Peck, Ava Gardner, Fred Astaire et Anthony Perkins. Il s’agit d’un film de science-fiction, bien que tout le métrage s’étend sur la psychologie d’une poignée de personnages à la manière des « drames psychologiques » américains de la fin des années 50. Ou pour dire les choses autrement, les nœuds psychologiques ont investi la plupart des scénarios des films de genre à partir des années 50, ce qui semble avoir divisé les cinéphiles de l’époque (en Nouvelle-Calédonie, les « Vieux » en parlent encore aujourd’hui au sujet des westerns devenus alors très psychologiques). Et la présence d’Anthony Perkins sans LE DERNIER RIVAGE n’est pas anodine. Cet excellent comédien dont on ne retient aujourd’hui que son interprétation de Norman Bates dans PSYCHOSE (1960) d’Alfred Hitchcok, fut comme un cheveu d’or dans la soupe de quelques westerns et autres thrillers virils, avec son jeu et sa gestuelle sensibles et proches des techniques de l’Actors Studio.

18112409144015263616009368 dans Science-fiction

Le thème très sombre de la proche fin du monde développée dans ce DERNIER RIVAGE est alors l’alibi à quelques moments de mauvaises fois, de non-dits, de tristesses refoulées, ou au contraire, à des scènes où les personnages se lâchent en toute insouciance.

L’intrigue : L’action se situe à Melbourne en Australie. La Troisième Guerre mondiale a été déclenchée ; l’Australie est le dernier pays survivant, dans l’attente inexorable d’être atteint à son tour par les mortelles radiations des armes atomiques. On suit notamment les amours désespérées de Moira Davidson et de Dwight Towers, capitaine d’un sous-marin américain qui patrouillait dans le Pacifique lors du bombardement, et les ultimes événements dans la vie du jeune couple Holmes et de son entourage…

18112409175415263616009369 dans Trapard

La réception du film de Stanley Kramer adapté du roman éponyme du britannique Nevil Shute fut sûrement aussi dure qu’elle pourrait l’être aujourd’hui. Mais LE DERNIER RIVAGE se conclue avec une note d’espoir, ou plutôt sur un message d’alerte engagé.

Pour le reste, c’est un plaisir de pouvoir observer le Melbourne de la fin des années 50, avec ses tramways, ses vélos garés entre des voitures et des chevaux, et ses gardiens de la paix qui dirigent la circulation à grands coups de sifflets au milieu des ronds-points.

- Trapard -

Autres articles publiés dans la catégorie Drive-in :

L’Oasis des Tempêtes / It Conquered the World / The Giant Claw / Bataille Au-Delà des Étoiles / Attack of the Fifty Foot Woman / Cat-Women of the Moon / Le Fantôme de l’Espace / Mesa of Lost Women / Gorilla at Large / The Amazing Colossal Man / The Beast with a Million Eyes / The Astounding She-Monster / The Deadly Mantis / La Fiancée du Monstre / Not of this Earth / The Night the World Exploded ! / Viking Women and the Sea Serpent / Curse of the Faceless Man / Le Peuple de l’Enfer / Rodan / Supersonic Saucer / World Without End / La Fille du Docteur Jekyll / The Monster that Challenged the World / Baran, le Monstre Géant / Frankenstein’s Daughter / Giant from the Unknown / I married a Monster from Outer Space / How to make a Monster / J’enterre les Vivants / The Manster /King Dinosaur / Les Envahisseurs de la Planète Rouge / Ring of Terror /This is not a Test / Le Monstre vient de la Mer / La Cité  sous la Mer / The Beast of Hollow Mountain / Le Labyrinthe / L’Île Inconnue / Bride of the Gorilla /Lost Continent / La Légion du Désert / The Astro-Zombies / El Extraño Caso del Hombre y la Bestia / Le Renne Blanc & La Résurrection de la Sorcière /The Vampire & The Return of Dracula / Le Lac de la Mort / Teenage Caveman / Drive-in spécial Mars /Dans les Griffes du Vampire /The Monster of Piedras Blancas / La Tête Vivante / Destination Planète Hydra / Incubus / Les Monstres de l’Apocalypse / The Golden Bat / The Flying Saucer / Unknown World / Four Sided Triangle / X The Unknown / Les Enfants de l’Espace / The Crawling Eye & The Strange World of Planet X /  The Wasp Woman, The Hideous Sun Demon & The Alligator People / L’Île du Sadique / Les Yeux de l’Enfer / Le Monde, la Chair et le Diable / Le Jour où la Terre prit Feu / Frankenstein meets the Space Monster / Billy the Kid vs Dracula /Red Planet Mars / La trilogie de l’OSI / The Werewolf / Les Créatures de Kolos /Target Earth / Space Master X-7 / La Femme Nue et Satan / Le Cri de la Mort /L’Homme et le Monstre / Teenage Zombies / La trilogie des mutants / Blood of the Zombie / Le Baron de la Terreur & Le Miroir de la Sorcière / Ataragon / The Incredibly Strange Creatures who Stopped Living and Became Mixed-Up Zombies / The Beach Girls and the Monster / From Hell it Came & The Woman Eater / Voodoo Woman & Zombies of Mora Tau / Le Tueur au Cerveau Atomique / Ikarie XB-1 / Cinq Survivants / The Snow Creature & Snowman / Indestructible Man / Monstres invisibles / Caltiki, le Monstre Immortel

18031309271915263615610534

Cliquez ici pour rejoindre Le Groupe d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com



AMOK, L’HOMME À DEUX TÊTES (1971)

AMOK, L'HOMME À DEUX TÊTES (1971) dans Cinéma bis 18112107095815263616004772

AMOK, L’HOMME À DEUX TÊTES (1971)

Depuis FRANKENSTEIN et LES MAINS D’ORLAC, la littérature de science s’était questionnée sur l’évolution des possibilités de greffes humaines jusqu’à celle du cerveau humain en 1943 avec LE CERVEAU DU NABAB de Curt Siodmak. En 1959, LA FEMME NUE ET SATAN faisait même évoluer la SF en proposant la greffe d’une tête sur un autre corps. Mais en 1971, les dirigeants de l’A.I.P. (future SYFY), toujours partants pour les plus grands délires cinématographiques à petits budgets proposèrent alors « Mais pourquoi ne pas greffer deux têtes sur un même corps ? ». Et c’est ainsi que naquit le géant Amok.

L’intrigue : Le docteur Roger Girard est un scientifique expert en transplantation. Le gardien de sa maison a un fils, Danny, qui, malgré son âge, a l’esprit d’un enfant. Un jour, un psychopathe échappé de prison envahit la maison de Girard, tuant le père de Danny, avant d’être abattu. Alors que le maniaque est mourant, et que Danny est profondément choqué par la mort de son père, le docteur Girard décide de passer à l’étape finale et de transplanter la tête du tueur sur le corps de Danny. Les choses tournent mal et la créature à deux têtes s’échappe…

18112107130415263616004773 dans Film des 70's

Évidemment, des FLEURS POUR ALGERNON (1966) de Daniel Keyes, jusqu’au COBAYE (1992), et en passant par THE MND OF MR. SOAMES (1970), l’idiot finit toujours en pâture sous les scalpels et les éprouvettes (il faudra attendre CUBE en 1997 pour qu’il tire un avantage de son « inadaptation »). Ainsi Danny se retrouve avec la tête d’un psychopathe libidineux greffé à côté de la sienne au-dessus de son corps de géant (sûrement en référence à DES SOURIS ET DES HOMMES). À un moment du film, je me suis demandé si une tête de simplet innocent accompagnée d’une tête de fou-furieux à la libido extravertie pouvait engendrer un quelconque équilibre mathématique. La suite du film a rapidement annihilé toute pensée philosophique en moi. La libido du psychopathe étant finalement plus forte que la petite volonté du simplet, ce dernier semblant courir de tout son corps derrière l’une des deux têtes seulement : celle du détraqué. Amok, dont le nom n’est qu’une invention des exploitants français, suit finalement un seul instinct : le viol. Le clou du spectacle c’est ce moment où Amok s’en prend physiquement à une jeune Hell’s angel, terrassant même ses deux compagnons masculins, alors que jusqu’ici ceux-là étaient généralement montrés au cinéma comme sadiques et sans pitié (SATAN’S SADISTS, I DRINK YOUR BLOOD…).

18112107172915263616004775 dans Science-fiction

L’A.I.P., alors déjà spécialiste des multiples exploitations pour ses séries B, son AMOK fut vendu en tant que MUTATION mais aussi comme THE INCREDIBLE 2-HEADED TRANSPLANT. Ce titre ne vous rappelle pas celui d’un nanar de l’actuelle SYFY : 2-HEADED SHARK ATTACK (2012) avec son requin à deux têtes ? Évidemment, pas d’images de synthèse en ces débuts de Seventies, mais il y a beaucoup d’astuces de cadrages dans AMOK.

Un an après sa sortie de THE INCREDIBLE 2-HEADED TRANSPLANT avec son Cerbère humain à têtes de psychopathe et de simplet, l’A.I.P. pousse le vice plus loin en s’adaptant à la mode de la « Blaxploitation ». Elle lance en salles THE TING WITH TWO HEADS, sur un scénario quasi-identique, mais avec cette fois-ci une autre forme de Cerbère furieux : les têtes d’un vieux conservateur raciste et celle d’un Afro-américain sur un même corps. Belles prises de têtes au programme !!

- Trapard -

18031309271915263615610534 dans Trapard

Cliquez ici pour rejoindre Le Groupe d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com



12345...122