Catégorie

Archive pour la catégorie « Science-fiction »

MONSTRES SACRÉS : LES JUDAS

MONSTRES SACRÉS : LES JUDAS dans Cinéma 14050303003115263612199975

SunZJb-2 dans Monstres sacrés

LES JUDAS

On ne vous présente pas les « Judas », ces cafards génétiquement modifiés qui s’adaptent tellement bien aux sous-sols de Manhattan qu’ils finissent par imiter leurs prédateurs : les humains. Ce sont les anti-héros de la trilogie MIMIC dont le premier, réalisé par Guillermo del Toro, plante le décor :

Une terrible épidémie transmise par des cafards ravage Manhattan, plusieurs milliers d’enfants sont contaminés et condamnés. Une action chimique étant impossible à cause de la résistance de ces insectes, le seul moyen est alors de trouver une arme biologique. Le seul espoir pour New York est de faire appel à une brillante entomologiste et généticienne : le Docteur Susan Tyler. Grâce à ces « Judas » (insectes génétiquement modifiés), elle va pouvoir combattre et éradiquer ces cafards porteurs de la maladie. Trois ans passent et plus de maladie. Mais quelque chose de bien pire attend New York. Un remède bien plus dévastateur que le mal…

SunZJb-1 dans Science-fiction

Si on délirait un peu, on pourrait presque imaginer ce même type de croisements à Nouméa avec les moustiques porteurs de wolbachia, avec de gros insectes mutants qui se cachent derrière un réverbère ou deux cages d’escaliers.

Les deux suites de la trilogie ne sont évidemment pas du même niveau que le film de del Toro. Le second, réalisé par Jean de Segonzac, se veut une suite directe du premier, mais le manque de budget pêche un peu sur la qualité du film. Étrangement, le budget semble être passé entièrement dans les maquillages des Judas. Mais MIMIC 2, LE RETOUR (2001) apporte néanmoins un élément supplémentaire à la mutation, puisque les Judas peuvent enfin imiter une morphologie humaine à leur convenance.

SunZJb-3 dans TrapardL’intrigue : Dans les lignes à haute tension de New York, trois hommes sont découverts assassinés d’une manière atroce : même leur visage est méconnaissable ! L’inspecteur Klaski découvre que les victimes connaissaient toutes Remy, l’ancienne assistante du Dr. Susan Tyler qui avait créé les « Judas » (des insectes génétiquement modifiés comme guérir une terrible maladie). C’est à ce moment que l’enfer se déclenche. Remy est attaquée par un insecte abominable mais intelligent. Les créatures sont devenues plus redoutables car elles peuvent prendre apparence humaine…

Quand à MIMIC 3, SENTINEL (2003) de J. T. Petty, il n’apporte pas grand chose de plus quant à la condition des Judas. Il serait plutôt sujet à polémiques, puisque là où le second volet est un petit nanar, le troisième ressemble plus à un film indépendant intimiste qui positionne son héros en observateur confiné, un peu comme l’était l’enfant aux cuillères du film de Guillermo del Toro :

Marvin est un jeune homme de 24 ans souffrant d’hypersensibilité chimique multiple. Confiné dans une chambre fermée, il occupe ses journées en prenant de nombreuses photographie et en observant son voisinage. Il va alors découvrir que les monstres insectes « Judas », qui ont terrorisé la ville quelques années plus tôt, sont de retour prêts à tout pour prendre leur revanche…

- Trapard -

f4nZJb-1

Autres Monstres Sacrés présentés sur Les Échos d’Altaïr :

Alien / King Kong / Predator / Créature du Lac Noir / Mutant de Métaluna / Ymir /Molasar / Gremlins / Chose / Triffides / Darkness / Morlock / Créature de « It ! The Terror from Beyond Space«   / Blob / Mouche / Créature de Frankenstein / Visiteurs /Martien de La Guerre des Mondes (1953) / E.T. / Pinhead / Michael Myers / Fu Manchu / Leatherface / Jason Voorhees / Tall Man / Damien Thorn / Toxic Avenger / Bruce : le grand requin blanc / La Momie / Le Loup-Garou / Dr Jekyll et Mr Hyde / Golem / Dracula / Orlac / La Bête / Les Krells / Les Pairans / Le Cavalier sans Tête / Le Hollandais Volant / Body Snatchers / Freddy Krueger / L’Homme au masque de cire / Godzilla / Zoltan / Les fourmis géantes de « Them ! » / Les Demoni / Shocker / Green Snake / It, le Vénusien / Bourreau de Xerxès / The Creeper / Ginger et Brigitte, les sœurs lycanthropes / Tarantula / Intelligence Martienne / She-Creature / Gorgo / La princesse Asa Vajda / Ed Gein, le boucher de Plainfield / Quetzalcoatl / Le fétiche du guerrier Zuni / Octaman / Lady Frankenstein / Les rongeurs de l’apocalypse / Le baron Vitelius d’Estera / Les Tropis / Sssnake le cobra / Pazuzu / Sil / Pluton / Le docteur Freudstein / Le Monstre est Vivant / Les Hommes-Léopards / Victoria / Candyman

18031309271915263615610534 dans Trapard

Cliquez ici pour rejoindre Le Groupe d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com



ROBOT-CRAIGNOS (120)

ROBOT-CRAIGNOS (120) dans Cinéma 13061310000015263611288446

uEiUJb-rotor dans Cinéma bis

R.O.T.O.R. ou Robotic Officer Tactical Operation Research est le robot détraqué du film éponyme R.O.T.O.R. (ou GALAXY HEROES en VHS) réalisé par Cullen Blaine.

L’intrigue : R.O.T.O.R. est un robot ultra-perfectionné et une formidable machine pour combattre le crime. Jusqu’au jour où ce défenseur de la loi va se détraquer et échapper à tout contrôle. Pour un simple excès de vitesse, il tue un automobiliste. Trop tard pour l’arrêter désormais, personne n’est à l’abri de ce justicier mécanique devenu fou…

rFiUJb-rotor4 dans Cinéma bis américain

Bien qu’inspiré de ROBOCOP sorti la même année, R.O.T.O.R. a tout d’un MANIAC COP (1988) ou d’un PSYCHO COP (1989). Sûrement à cause de son budget limité, notre cyborg moustachu ne se contente que de quelques balades en moto et de bagarres un peu molles. Le clou du film étant les gestuelles de l’acteur Brad Overturf jouant le robot, qui en fait des tonnes pour prouver qu’il est fait de mécanique articulée.

- Trapard -

ROTOR GIF by AEARONJER CIRCUMSTANCE | Gfycat

Autres vedettes de la catégorie Robot-Craignos :

Robot de Target Earth / Robot de Devil Girl from Mars / Robot de The Phantom Empire / Robot de The Robot vs. the Aztec Mummy / Robot de Vanishing Shadow /Robot de The Phantom Creeps / Robot de Undersea Kingdom / Robot de Superman (serial) / K1 / Ro-Man / Muffet / Robox / Robot géant des amazones de Star Crash / Robot de Flesh Gordon / 2T2 / Robot de Giant Robot / Gog / Kronos /Robot de The Space Giants / Robert / Wiki / Robots de The Lost Saucer / Robot de L’Invasion des Soucoupes Volantes / Jet Jaguar / Elias / QT-1 / Andy / Dot Matrix / Robot de The Goodies / Torg / Kryten / Robot de Dünyayi Kurtaran Adam /Robot de L’Homme Mécanique / Robot de Supersonic Man / Robot de Cosmo 2000 / Mechani Kong / Sparks / Robots de Ice Pirates / Maria (de Roboforce) / K-9Robot de The Bowery Boys Meet The Monsters / Robot de First Spaceship On Venus / « Friend » / RUR / Crow T. Robot, Gypsy & Tom Servo / Q / Tic Tac /Robowar / Robot de Frigia / Mark 1 / Kip / Doraemon / Robot de Métal Hurlant Chronicles /  Moguera / Robot de Galaxis / IG-88 / Stella / Metalogen Man / Tor /Robot de Superman Contre les Robots / Robot de Lost City / Robot de Supercar /Robot des Thunderbirds / Robot de Alien Armaggedon / Robot de Ikarie XB-1 /Robot de la série TV Superman (1951) / RuR (2) / Roscoe / Robots de Star Odyssey / Robot de La Edad de Piedra / Robot de l’épisode de La Quatrième Dimension : Oncle Simon / Stelekami / Auto / Eyeborgs / Astrul / Robot de Booby Trap / Vindicator / Robot de Bad Channels / Robots d’Alpha Cassiopée / Peebo / Robots de Super Inframan / TARS / Endhiran / Tor / Robot de Blake’s Seven / Vector & Hector / Robot des Arkonides / Robot de Yilmayan Seytan /Robots de La Guerre des Robots / Tau Zeta / Robot de L’Île aux Naufragés / Xar / JANIS 414 & BIO 2100 / Robot de Las Luchadoras contra el Robot Asesino / Robot de 3 Süper Adam / Robot de Klaun Ferdinand  a Raketa / SAM-104 / Robot de Moontrap / Decapitron / Vak & Krel / Robot de Mindwarp / Robot de Der Herr Der Welt / Minotaure / Samouraï Transformer / Klyton / Jen-Diki / Soaron & Terrasson / Robots de Wonder Woman / Orlak / Balbes / Robot de Star Virgin / Automatic Lover / Robot de Star Slammer / Robot de Radiorama / Robot de Robo Vampire / Robot de Top Line / Galax / Mandroïd

Robot « cool » ou « craignos » ?

18031309271915263615610534

Cliquez ici pour rejoindre Le Groupe d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com



JAMES CAMERON – HISTOIRE DE LA SCIENCE-FICTION

JAMES CAMERON - HISTOIRE DE LA SCIENCE-FICTION dans Cinéma 14072703494415263612413227

CO7IJb-1 dans Littérature

Paru en octobre 2019 chez Mana Books, « James Cameron : Histoire de la Science-Fiction » est le livre tiré de la série documentaire inédite en France et produite par AMC.

Il s’agit de la transcription écrite, sur plus de 220 pages, d’une série d’entretiens passionnants dirigés par le réalisateur James Cameron en compagnie de cinéastes tels que George Lucas, Steven Spielberg, Ridley Scott, Christopher Nolan et Guillermo del Toro, mais aussi Arnold Schwarzenegger. Chacun nous confie sa vision de la science-fiction, son approche à travers le cinéma, sans oublier ses origines littéraires très fréquemment abordées avec de très nombreuses références. James Cameron intervient également, non seulement en tant que maître de cérémonie mais aussi en tant que grand passionné du genre et fin connaisseur. On y évoque aussi les possibilités de vie dans l’univers et on y effleure prudemment l’ufologie…

Des dossiers thématiques très complets et richement illustrés  accompagnent l’ouvrage. Ainsi « Vies extraterrestres », « Dans l’espace lointain », « Les monstres », « Dystopie » et « Machines intelligentes ».

On est souvent agréablement surpris par l’érudition des intervenants, qui ne prennent pas le moins du monde la science-fiction pour de la rigolade. Leurs réflexions sur le genre sont pertinentes à souhait, notamment celles de Cameron, et nous révèlent bien des facettes de leur personnalité et de leur vision du genre SF, les deux étant souvent liés.

Quatrième de couverture :

« Tirés de la série documentaire produite par AMC, ces six entretiens menés personnellement par James Cameron font témoigner Guillermo del Toro, George Lucas, Christopher Nolan, Arnold Schwarzenegger, Ridley Scott et Steven Spielberg sur leur vision du genre, sur son impact et son évolution. Ces cinéastes primés nous entraînent dans des discussions fascinantes autour des extraterrestres, des voyages temporels, des intelligences artificielles ou encore des épopées spatiales. 

Richement illustré, notamment par des archives personnelles et inédites de James Cameron, ce livre offre une analyse poussée sur un genre qui continue à poser des questions, à explorer notre univers et à réjouir les spectateurs du monde entier. »

- Morbius – (morbius501@gmail.com)

18031309271915263615610534

Cliquez ici pour rejoindre Le Groupe d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com



ROBOT-CRAIGNOS (119)

ROBOT-CRAIGNOS (119) dans Robot-craignos 13061310000015263611288446

vjvGJb-mandroid3 dans Science-fiction

Le MANDROÏD est un robot télécommandé, construit en Roumanie par Karl Zimmer et son équipe, dont l’un des membres, Drago, est jaloux et veut gagner tout le crédit de l’invention. Zimmer a également travaillé sur une nouvelle source de carburant révolutionnaire. Bien sûr, les États-Unis sont très intéressés par le carburant, envoyant un agent de la CIA pour recueillir des informations et éventuellement se procurer le carburant. Pendant ce temps, Drago veut voir le MANDROID transformé en une arme de guerre mortelle, et il se met donc à causer des ennuis. Il prend le contrôle de MANDROÏD et la mort et la destruction commencent…

ujvGJb-mandroid2 dans Trapard

Le design du MANDROÏD est assez simpliste avec son look d’aviateur ou de Dark Vader du pauvre qui rappelle même un peu le look du VINDICATOR.

MANDROÏD (1993) de Joakim Ersgård est une production Full Moon assez sérieuse et plutôt réussie contrairement à la masse de séries Z que produisait Charles Band à cette époque-là. Le film a été tourné en Roumanie comme les SUBSPECIES de Ted Nicolaou et un certain nombre de Full Moon du début des années 90.

ujvGJb-mandroid1

MANDROÏD est malheureusement très difficile à se procurer. Pour ma part, je l’ai regardé en VO avec un affreux doublage russe par-dessus.

- Trapard -

LA BANDE ANNONCE EN VERSION ANGLAISE :

Image de prévisualisation YouTube

Autres vedettes de la catégorie Robot-Craignos :

Robot de Target Earth / Robot de Devil Girl from Mars / Robot de The Phantom Empire / Robot de The Robot vs. the Aztec Mummy / Robot de Vanishing Shadow /Robot de The Phantom Creeps / Robot de Undersea Kingdom / Robot de Superman (serial) / K1 / Ro-Man / Muffet / Robox / Robot géant des amazones de Star Crash / Robot de Flesh Gordon / 2T2 / Robot de Giant Robot / Gog / Kronos /Robot de The Space Giants / Robert / Wiki / Robots de The Lost Saucer / Robot de L’Invasion des Soucoupes Volantes / Jet Jaguar / Elias / QT-1 / Andy / Dot Matrix / Robot de The Goodies / Torg / Kryten / Robot de Dünyayi Kurtaran Adam /Robot de L’Homme Mécanique / Robot de Supersonic Man / Robot de Cosmo 2000 / Mechani Kong / Sparks / Robots de Ice Pirates / Maria (de Roboforce) / K-9Robot de The Bowery Boys Meet The Monsters / Robot de First Spaceship On Venus / « Friend » / RUR / Crow T. Robot, Gypsy & Tom Servo / Q / Tic Tac /Robowar / Robot de Frigia / Mark 1 / Kip / Doraemon / Robot de Métal Hurlant Chronicles /  Moguera / Robot de Galaxis / IG-88 / Stella / Metalogen Man / Tor /Robot de Superman Contre les Robots / Robot de Lost City / Robot de Supercar /Robot des Thunderbirds / Robot de Alien Armaggedon / Robot de Ikarie XB-1 /Robot de la série TV Superman (1951) / RuR (2) / Roscoe / Robots de Star Odyssey / Robot de La Edad de Piedra / Robot de l’épisode de La Quatrième Dimension : Oncle Simon / Stelekami / Auto / Eyeborgs / Astrul / Robot de Booby Trap / Vindicator / Robot de Bad Channels / Robots d’Alpha Cassiopée / Peebo / Robots de Super Inframan / TARS / Endhiran / Tor / Robot de Blake’s Seven / Vector & Hector / Robot des Arkonides / Robot de Yilmayan Seytan /Robots de La Guerre des Robots / Tau Zeta / Robot de L’Île aux Naufragés / Xar / JANIS 414 & BIO 2100 / Robot de Las Luchadoras contra el Robot Asesino / Robot de 3 Süper Adam / Robot de Klaun Ferdinand  a Raketa / SAM-104 / Robot de Moontrap / Decapitron / Vak & Krel / Robot de Mindwarp / Robot de Der Herr Der Welt / Minotaure / Samouraï Transformer / Klyton / Jen-Diki / Soaron & Terrasson / Robots de Wonder Woman / Orlak / Balbes / Robot de Star Virgin / Automatic Lover / Robot de Star Slammer / Robot de Radiorama / Robot de Robo Vampire / Robot de Top Line / Galax

Robot « cool » ou « craignos » ?

18031309271915263615610534

Cliquez ici pour rejoindre Le Groupe d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com



PLONGÉE DANS LE MERVEILLEUX SCIENTIFIQUE AVEC STEPHEN BAXTER

PLONGÉE DANS LE MERVEILLEUX SCIENTIFIQUE AVEC STEPHEN BAXTER dans Littérature 14072703494415263612413227

Plongée dans le merveilleux scientifique avec Stephen Baxter

Par Sonia Faessel

BsSEJb-4 dans Science-fiction

Le merveilleux scientifique, c’est Jules Verne qui l’a inventé dans ses Voyages Extraordinaires, conseillé, il est vrai par son ami et éditeur Jules Hetzel

On se rappelle tous des descriptions des fonds sous-marins de Vingt mille lieues sous les mers, ou encore des couches géologiques successives de la descente du Voyage au centre de la Terre : Jules Verne mettait en prose poétique les connaissances scientifiques de son époque et obtenait un effet de dépaysement et d’exotisme maximum, alors qu’il décrivait notre planète.

GqSEJb-1 dans Sonia Faessel

Imaginez à présent le même effet, mais dans le cosmos, dont les images nous émerveillent : nébuleuses, super novae, naines rouges, étoiles blanches, trous noirs. Stephen Baxter nous plonge au cœur de ces phénomènes dans son cycle des Xeelees, partiellement traduit et publié en 4 volumes par les éditions du Bélial. Il fallait au minimum une formation de mathématiques à l’université de Cambridge et une pré sélection au poste d’astronaute sur la station Mir, pour que cet Anglais de Liverpool puisse faire partager au lecteur les connaissances phénoménales que nous avons aujourd’hui de l’univers. 

SuSEJb-3Les Xeelees sont les maîtres de notre univers, dont ils connaissent la très proche extinction, soit, dans cinq millions d’années. Baxter travaille donc sur une grande échelle de temps : le premier volume , Gravité, se situe vers 100 000, dans « l’ère pour la guerre pour la fin des guerres » ; le second,  Singularité,  décrit des événements qui ont lieu pendant l’occupation Qax, vers 5 000 ; le troisième, Flux, est lui aussi dans « l’ère de la guerre pour la fin des guerres », mais 100 000 ans après Singularité, le dernier, Accrétion, décrit la fin du soleil et de notre univers dans cinq millions d’années. Les humains ont disparu de la galaxie, les seuls survivants sont sur une Terre temporellement déportée. 

Dans chaque livre, recueil de nouvelles, œuvre énorme qui a commencé en 1987 et dont une grande partie reste encore à traduire, l’homme est confronté à un problème d’ordre cosmique. Dans Gravité, il doit faire face à l’effondrement de la nébuleuse qu’il habite ; dans Singularité, il voyage dans le futur pour combattre l’invasion Qax, dans Flux, réduit à une taille microscopique, il doit faire face aux instabilités d’une mer quantique dans une étoile à photons, dans Accrétion, il doit trouver un moyen de s’échapper de l’univers en agonie, vide de toute vie. C’est dire l’ampleur des défis, relevés grâce à l’ingéniosité (la fabrication d’un vaisseau de fortune dans Gravité), ou à une technologie améliorée au fil des conquêtes, ou volée aux Xeelees : vaisseaux subluminiques, trous de vers qui permettent de voyager aussi bien dans l’espace que dans le temps, maintenus ouverts par la matière exotique découverte par Michael Poole, armes capables de briser une étoile, rien n’est impossible.  L’intelligence et la technologie semblent triompher de la nature, ce qui est bien la marque de l’homo sapiens. 

6wSEJb-2Et pourtant, des forces sombres sont à l’œuvre, nées de l’univers lui-même, comme nous l’apprend le dernier volume : la matière noire, qui compose plus de 90% de l’univers, mange la matière baryonique, celle des étoiles et des planètes. Les Xeelees l’ont su, sont remontés dans le passé pour modifier leur évolution, de manière à pouvoir construire un anneau, porte qui s’ouvre sur un autre univers. Ainsi, l’IA envoyée dans le Soleil assistera-t-elle, impuissante, à la mort de l’étoile rongée par les oiseaux photinos de matière noire.  

Sur le plan humain, les forces sombres sont à l’œuvre elles aussi, issues de la nature humaine elle-même, ce que montre la déliquescence sociale du vaisseau envoyé dans le futur, à cinq millions d’années. Le voyage dure mille ans, et les vieux réflexes tribaux, le fanatisme  et la soif du pouvoir ont détruit la société du départ. La sagesse acquise au cours de plusieurs siècles d’existence prolongée par les sessions d’arrêt de la sénescence, a bien du mal à s’imposer, et les intelligences artificielles, transformées en énergie quantique, sont plus utiles à la survie de l’espère humaine que l’homme lui-même. 

Finalement, changer la nature a ses limites. Baxter ne pense pas comme Jules Verne, que la Providence est seule juge et punit l’orgueil des hommes par des catastrophes (c’est le cas dans deux tiers de ses romans). Rien de divin dans son cycle des Xeelees, si ce n’est une race infiniment supérieure et mystérieuse, dont les noircroiseurs sont capables de parcourir plusieurs millions d’années lumière par heure, en utilisant l’énergie de l’univers. Confronté aux forces titanesques du cosmos, jzSEJb-5l’homme est infiniment peu de choses : il est pourtant grand par sa ténacité, son incroyable volonté de survie, mais si petit et mesquin lorsqu’il cède aux vertiges de la puissance. 

Au final, de la grande et belle SF, comme on l’aime : des aventures galactiques qui pourront combler les astrophysiciens par leur côté hard science, et les lecteurs néophytes par un imaginaire qu’on voit rarement : qu’il s’agissent des vaisseaux arbres de Gravité, des vaisseaux vivants des Qax dans Singularité, du monde enfermé dans l’étoile à photon de Flux, de la perception subjective de la mort du soleil par l’IA et des noircroiseurs d’Accrétion, pour ne prendre que quelques exemples. 

Les quatre volumes forment un tout parfaitement cohérent, avec des anticipations sur la suite et des rappels des événements et personnages des volumes précédents, et, si Baxter n’a pas réussi à être un astronaute, le lecteur l’est, au fil des deux milles pages de son cycle, dans un voyage extraordinaire parmi les étoiles et les nébuleuses.  

18031309271915263615610534

Cliquez ici pour rejoindre Le Groupe d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com

 



ROBOT-CRAIGNOS (118)

ROBOT-CRAIGNOS (118) dans Robot-craignos 13061310000015263611288446

BIP9Jb-galax3 dans Science-fiction

Galax est un robot-craignos mais là est son malheur. Ses créateurs ont ajouté à son programme la notion de doute dans le but que Galax s’auto-programme continuellement et se nourrisse de ses erreurs. Mais il se déteste car il se trouve trop humain psychiquement mais pas assez physiquement, et comme la créature de Frankenstein, il se confronte continuellement à son manque : son alter-ego féminin.

8KP9Jb-galax2 dans Trapard

Il est le héros du téléfilm roumain, GALAX, L’HOMME PANTIN (1984, Galax, omul păpușăd’Ion Popescu-Gopo (ON A VOLÉ UNE BOMBE, COMÉDIE FANTASTIQUE).

L’intrigue : L’un des projets menés au sein de l’Université polytechnique de Bucarest vise à construire un robot. Il reçoit le nom de Galax, (variante masculine de la statue de Galatée créée par Pygmalion). Mais les choses prennent une tournure inattendue lorsque la direction de l’Université décide de démanteler Galax, considérant que trop d’argent est investi dans un jouet, même s’il s’agit d’un jouet parlant doté d’une intelligence artificielle et semble capable d’éprouver des sentiments…

SMP9Jb-galax5

Dans GALAX, L’HOMME PANTIN, il y a beaucoup d’Isaac Asimov et un peu de ce qui fera le succès de SHORT CIRCUIT l’année suivante, avec son Numéro 5, mais l’univers de Galax est beaucoup plus sombre et romantique que celui de son compère américain.

- Trapard -

Autres vedettes de la catégorie Robot-Craignos :

Robot de Target Earth / Robot de Devil Girl from Mars / Robot de The Phantom Empire / Robot de The Robot vs. the Aztec Mummy / Robot de Vanishing Shadow /Robot de The Phantom Creeps / Robot de Undersea Kingdom / Robot de Superman (serial) / K1 / Ro-Man / Muffet / Robox / Robot géant des amazones de Star Crash / Robot de Flesh Gordon / 2T2 / Robot de Giant Robot / Gog / Kronos /Robot de The Space Giants / Robert / Wiki / Robots de The Lost Saucer / Robot de L’Invasion des Soucoupes Volantes / Jet Jaguar / Elias / QT-1 / Andy / Dot Matrix / Robot de The Goodies / Torg / Kryten / Robot de Dünyayi Kurtaran Adam /Robot de L’Homme Mécanique / Robot de Supersonic Man / Robot de Cosmo 2000 / Mechani Kong / Sparks / Robots de Ice Pirates / Maria (de Roboforce) / K-9Robot de The Bowery Boys Meet The Monsters / Robot de First Spaceship On Venus / « Friend » / RUR / Crow T. Robot, Gypsy & Tom Servo / Q / Tic Tac /Robowar / Robot de Frigia / Mark 1 / Kip / Doraemon / Robot de Métal Hurlant Chronicles /  Moguera / Robot de Galaxis / IG-88 / Stella / Metalogen Man / Tor /Robot de Superman Contre les Robots / Robot de Lost City / Robot de Supercar /Robot des Thunderbirds / Robot de Alien Armaggedon / Robot de Ikarie XB-1 /Robot de la série TV Superman (1951) / RuR (2) / Roscoe / Robots de Star Odyssey / Robot de La Edad de Piedra / Robot de l’épisode de La Quatrième Dimension : Oncle Simon / Stelekami / Auto / Eyeborgs / Astrul / Robot de Booby Trap / Vindicator / Robot de Bad Channels / Robots d’Alpha Cassiopée / Peebo / Robots de Super Inframan / TARS / Endhiran / Tor / Robot de Blake’s Seven / Vector & Hector / Robot des Arkonides / Robot de Yilmayan Seytan /Robots de La Guerre des Robots / Tau Zeta / Robot de L’Île aux Naufragés / Xar / JANIS 414 & BIO 2100 / Robot de Las Luchadoras contra el Robot Asesino / Robot de 3 Süper Adam / Robot de Klaun Ferdinand  a Raketa / SAM-104 / Robot de Moontrap / Decapitron / Vak & Krel / Robot de Mindwarp / Robot de Der Herr Der Welt / Minotaure / Samouraï Transformer / Klyton / Jen-Diki / Soaron & Terrasson / Robots de Wonder Woman / Orlak / Balbes / Robot de Star Virgin / Automatic Lover / Robot de Star Slammer / Robot de Radiorama / Robot de Robo Vampire / Robot de Top Line

Robot « cool » ou « craignos » ?

18031309271915263615610534

Cliquez ici pour rejoindre Le Groupe d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com



DANS LA COUR DES GRANDS

DANS LA COUR DES GRANDS dans Littérature 14072703494415263612413227

Dans la cour des grands :

Peter F. Hamilton /Stephen King

Par Sonia Faessel

jg49Jb-1 dans Science-fiction

Si vous aimez les voyages de lecture qui vous plongent pendant des semaines dans un imaginaire et un univers riches et captivants, alors n’hésitez pas : absorbez les 4000 pages et plus des cycles du Commonwealth de Peter Hamilton et les 7 volumes de La Tour sombre de Stephen King. Deux créateurs immenses, qui partagent une culture littéraire et cinématographique conséquente, comme tous les grands écrivains qui ne se contentent pas d’écrire, mais lisent les autres.

Ils ne travaillent pas de la même manière : Peter Hamilton écrit une saga de space opera, son imaginaire se construit au fur et à mesure, et c’est en moins de 10 ans, de 2005 à 2014 qu’il compose les 7 volumes  des deux cycles du monde du Commonwealth, L’Étoile de Pandore (4 vols.), Le Vide qui songe (3 vols.). Stephen King commence La Tour sombre en 1970, inspiré par la lecture d’un poème de Robert Browning (poète anglais, 1812-1889), intitulé : « L’Écuyer Roland à la Tour sombre s’en est venu », et par le personnage incarné par Clint Eastwood dans Le Bon, la brute, le truand, film de Sergio Leone (1966). Du poème, il tient son titre : La Tour sombre,  et l’idée d’un imaginaire médiéval ; du western spaghetti de Leone, il trouve son personnage du pistolero, titre du premier volume du cycle, et il publie les deux premiers récits en 1970 dans des magazines. Il reprendra son projet en 1982, The Gunslinger (traduit en France en 1991 par Le Pistolero) et les 7 volumes (8 vols en anglais) s’échelonneront jusqu’en 2012. C’est donc une œuvre qui mûrit pendant plus de quarante ans, nourrie par l’imaginaire de Stephen King déployé dans les livres publiés pendant cette période. Il dit dans sa préface que c’est son œuvre majeure, dans laquelle il a mis tout ce qui le constitue en tant qu’écrivain, et c’est parfaitement exact : toute sa thématique y est.

kg49Jb-2 dans Sonia Faessel

Hamilton et King partagent une vision du mal :  d’un côté, un extraterrestre, l’Arpenteur, une intelligence non humaine dont l’objectif est de remplir la galaxie de sa seule présence, de l’autre le roi Cramoisi, qui veut détruire la tour sombre, garante de l’équilibre des mondes. Les deux super malfaisants ont des agents, volontaires ou non, qui sont autant d’obstacles aux « bons » et animent la lutte sans merci.

Les similitudes s’arrêtent là, Hamilton propose une confrontation entre l’humain et une technologie menaçante, fondée, non sur une assimilation façon Borgs, mais sur la conquête à tout prix ; King construit son cycle en forme de quête, celle du pistolero–chevalier Roland Deschain, et la première phrase du cycle : « l’homme en noir fuyait dans le désert et le pistolero le poursuivait » est aussi la dernière  des 4500 pages de cette aventure.

Jr49Jb-4Dans sa saga du Commonwealth, Hamilton déploie un imaginaire connu dans le space opera. Ce n’est pas l’univers de Star Wars, mais les éléments fondamentaux sont là : une conquête humaine des planètes de la galaxie, grâce à la technologie maîtrisée des trous de vers et des vaisseaux supraluminiques, des intrigues politiques, un monde capitaliste, dominé par les dynasties terrestres et interstellaires. Quelques extraterrestres collaborent plus ou moins avec les humains, sans intervenir directement, soit parce que leur civilisation est beaucoup plus ancienne, soit parce qu’ils n’ont pas la prétention d’intervenir dans la vie de la galaxie. D’autres  ont renoncé à une technologie dévastatrice et choisi volontairement de régresser. Dans tous les cas, cela permet d’envisager d’autres perspectives, en montrant les limites de la technologie ou des utilisations qui savent se passer de toute forme d’agression : les chemins des Sylphens, que les humains appellent des elfes,  mènent d’une planète à l’autre, sans aucune logique autre que celle d’explorer des expériences de vie.

Peter Hamilton se préoccupe de la mort : est-elle une finalité ou non ?, question que se pose l’homo sapiens depuis qu’il sait qu’il existe. Il avait déjà développé la question dans sa trilogie L’Aube de la nuit, fresque spatiale dans laquelle les personnages doivent essayer de cohabiter avec les âmes des morts, inopinément libérées de l’espace et qui se précipitent  avec jubilation sur tous les corps des vivants : l’ensemble, écrit entre 1996 et 2000,  raconte avec gravité et drôlerie ce que peut bien devenir une société humaine interstellaire lorsqu’elle est envahie par des indésirables.

Gt49Jb-3

Dans le cycle du Commonwealth, la mort n’est plus une finalité : chaque humain qui en a les moyens, peut bénéficier d’une cure de rajeunissement et d’une « résurrection » par clonage et réimplantation de sa mémoire si son enveloppe corporelle disparaît.  Le meurtre n’a donc plus guère de raison d’être, mais gare au piratage informatique ! C’est en modifiant les implants d’un humain que l’Arpenteur forme ses agents,  mais les logiciels et les virtuoses du cyber espace ont aussi créé l’IA, entité dont les processeurs occupent une planète entière, et qui conseille les humains et envahit elle aussi les logiciels de ses agents, avec leur consentement. 

7v49Jb-5Dans La Trilogie du Vide (2008-2011) le cycle suivant la guerre menée contre l’Arpenteur, l’humanité est mise en péril par le vide qui songe, une promesse d’un paradis transmis par les rêveurs de la planète à l’intérieur du vide. Cette fois-ci, la  religion est au centre du combat  entre les factions, les « conservateurs, qui se méfient, et les « accélérateurs », qui voient dans cette évolution une post humanité bienheureuse. Il ne s’agira que d’un leurre, d’une gigantesque machine construite par les Primiens, ceux de la race de l’Arpenteur, capable d’absorber l’énergie des étoiles de la galaxie, et mangeuse d’esprits. Certes, les âmes appelées par le vide sont bienheureuses, mais elles n’ont plus aucun désir et la stagnation extatique dans laquelle elles sont plongées ne suscite plus rien. Les batailles sont titanesques, les pouvoirs psychiques immenses, la technologie effrayante, et l’humanité sera sauvée de justesse.

La grande réussite de Hamilton réside dans la complexité des intrigues et la multiplicité de personnages bien caractérisés, que l’on retrouve d’un volume à l’autre.  Aucun ennui dans la lecture de ces sept livres, dont chacun  se termine par un suspens qui donne envie de continuer.  Il explore avec brio les modalités d’une évolution de l’humanité  pourvue d’une technologie qui lui permet de reculer les limites de la mort physique.

vz49Jb-6Autant l’on reconnaît chez Hamilton les thèmes classiques de la SF, autant l’on identifie les thèmes majeurs de l’oeuvre de King dans La Tour Sombre.  De la SF, il utilise les portes qui ouvrent sur des espaces temps différents, toujours sur la Terre cependant. Avec le personnage de Jack, le jeune garçon qui accompagne le pistolero, il reprend le thème du shining, pouvoir utilisé pour détruire les rayons de la tour sombre, et que traquent les agents du roi Cramoisi. Le dédoublement de personnalité permet de récupérer son intégrité physique, (le personnage de Susannah Dean, amputée de ses deux jambes),  tout comme le fait Mr Mercedes.  L’écriture reste au centre de la quête, et Stephen King se met en scène comme seul détenteur de la suite de l’histoire. Il devient un personnage en danger de mort, traqué par les agents du roi Cramoisi.  L’Heroic Fantasy  est évoquée dans les deux volumes consacrés au passé du chevalier Roland : on y trouve des sorcières, des objets magiques, des personnages puissants et malfaisants, mais il s’agit d’avantage d’une fresque sur fond médiéval que d’un cycle évoquant Le Seigneur des Anneaux.  La fonction de l’épisode est de mieux comprendre le personnage de Roland et de céder à la rêverie littéraire d’un monde médiéval revisité par l’imagination de King.  On peut s’amuser à lister avec précision les éléments qui se trouvent dans les livres de King écrits entre 1981 et 2012, on en trouvera une bonne vingtaine, suffisamment pour faire de La Tour Sombre une œuvre somme, qui ne ressemble à rien de ce que King a écrit et qui dans le même temps rejoint le connaisseur de son œuvre.

On imagine assez mal des adaptations cinématographiques de ces deux cycles, tant les décors, la profusion des personnages, la complexité des intriques, et le temps de la lecture sont irréductibles.  Le film sorti en 2017 d’une adaptation de La Tour Sombre fut un échec. Des séries télé sont évoquées, il faudra au minimum le talent de l’équipe de Game of Thrones pour les mettre en chantier. En attendant, bonne lecture !

18031309271915263615610534

Cliquez ici pour rejoindre Le Groupe d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com



ROBOT-COOL (57) : ROBOGEISHA

ROBOT-COOL (57) : ROBOGEISHA dans Cinéma bis 13061309574815263611288444

lYm2Jb-robogeisha dans Cinéma bis japonais

Un robot-cool pour un film volontairement craignos, c’est RoboGeisha issu du film éponyme réalisé par Noboru Iguchi en 2009 et avec les effets spéciaux gores réalisés par Yoshihiro Nishimura (TOKYO GORE POLICE, VAMPIRE GIRL VS FRANKENSTEIN GIRL, MUTANT GIRLS SQUAD, HELLDRIVER…).

Le film parle plus ou moins du côté sombre et kamikaze développé par la jalousie concurrentielle de deux sœurs qui se transforment en machines justicières. Il y a donc deux RoboGeishas qui affrontent de nombreux criminels, des guerrières cyborgs, des cyborgs samouraïs et même un robot géant… Jusqu’au combat final !

jZm2Jb-robogeisha2 dans Robot-cool

Malgré le côté nanar du film, je classe les RoboGeishas parmi les robots-cools parce que j’adore la créativité jamesbondesque qu’elles déploient dans chaque nouveau gadget-tueur, dont certains rappellent évidemment ceux des BIKINI MACHINES. Et le retour des Super Méchants qui cherchent à détruire le monde, rappelle bien sûr la meilleure époque des James Bond et du cinéma bis européen.

 dans Science-fiction

L’intrigue : Yoshie, assistante et sœur de la geisha Kikuyakko, a une puissance inhabituelle. Hikaru, le jeune chef de l’Armée Tengun reconnaît cette habilité, et décide donc de la recruter. Yoshie et Kikuyakko croient qu’Hikaru et son armée essaient de renverser le gouvernement corrompu. Elles acceptent d’entreprendre des opérations visant à implanter des katanas et des missiles dans leur corps, pour devenir des cyborgs. Mais, bientôt, elles découvrent que l’Armée Tengun est en fait un groupe de meurtriers qui kidnappent les jeunes filles pour en faire des soldats. Leur lutte pour détruire l’Armée Tengun commence alors…

- Trapard -

La bande annonce :

Image de prévisualisation YouTube

Autres vedettes de la catégorie Robot-Cool :

 Robby / Maximilian / Hector / Gort / Twiki / Cylon / Maria / Robot (Perdus dans l’Espace) / V.I.N.CENT / Tobor / Robot de Silent Running / Androïde de MondwestC-3PO et R2-D2 / Terminator / Data / Androïdes de THX-1138 / Robocop / Steve Austin et Jaimie Sommers / Numéro 5 / Ilia / Robot-John / Nono / WALL-E / Robot Bikini / A.P.E.X. / Peepo / Chalmer / REM / Servante du Gardien / Danguard Ace /Géant de Fer / Protector 101 Killbot / Robot de Total Recall (2012) / Mechagodzilla / Zero / Inspecteur Gadget / MARK 13 / AMEE / Goldorak / Robot Sentry / Marvin / Olga / Questor / Robot de Xenogenesis / Robots de Pyrite / Evolver / Mycènes / Yoyo / Bio-droïdes / Bender / Isaac / K-Tron / Non-Linéaires / C.H.O.M.P.S. / La réplique de Wonder Woman / BB / Niya / Robots pensants

Robot « cool » ou « craignos » ?

18031309271915263615610534

Cliquez ici pour rejoindre Le Groupe d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com



CITATION CÉLÈBRE : FONDATION

CITATION CÉLÈBRE : FONDATION dans Citation célèbre IaNwJb-1« La Galaxie comportait alors près de vingt-cinq millions de mondes habités. Et pas une seule de ces planètes n’échappait à l’autorité de l’Empire dont le siège se trouvait alors sur Trantor. Un demi-siècle plus tard, les choses auraient déjà bien changé. »

(Fondation / Isaac Asimov)



MONSTRES SACRÉS : VICTORIA

MONSTRES SACRÉS : VICTORIA dans Cinéma bis 14050303003115263612199975

VICTORIA

0lewJb-victoria3 dans Cinéma bis américain

Victoria, c’est en quelque sorte « La Fille de Frankenstein ». Elle est l’anti-héroïne d’EMBRYO (1976) de Ralph Nelson, un pur film des Seventies. Donc d’une époque où les réalisateurs tentaient de décliner tous les mythes du cinéma fantastique, soit vingt ans avant qu’Hollywood impose des limites de droits d’auteur sur tel ou tel bouquin et que les geeks décident qu’on ne doit plus décliner quoique ce soit d’une œuvre ou d’un auteur.

Victoria est donc la « création » du Docteur Paul Holliston, testant d’abord les hormones de croissance d’un embryon de doberman. Puis comme tout bon savant qui cherche à se faire un nom, il en vient à transposer ses expériences sur un embryon humain.

6lewJb-victoria4 dans Film des 70's

L’intrigue : Un scientifique a découvert un moyen d’accélérer la croissance des humains, permettant de passer du stade de fœtus à celui d’adulte en quelques semaines. Mais son cobaye va révéler des penchants violents et meurtriers…

En même temps, à part le docteur Holliston enfermé dans son laboratoire H24, tout le monde devait se douter qu’une telle expérience ne fonctionnerait pas… Mais EMBRYO permet surtout de mettre en avant la superbe Barbara Carrera (L’ÎLE DU DOCTEUR MOREAU, CONDORMAN…) dans un personnage inattendu et à la fausse innocence.

- Trapard -

Autres Monstres Sacrés présentés sur Les Échos d’Altaïr :

Alien / King Kong / Predator / Créature du Lac Noir / Mutant de Métaluna / Ymir /Molasar / Gremlins / Chose / Triffides / Darkness / Morlock / Créature de « It ! The Terror from Beyond Space«   / Blob / Mouche / Créature de Frankenstein / Visiteurs /Martien de La Guerre des Mondes (1953) / E.T. / Pinhead / Michael Myers / Fu Manchu / Leatherface / Jason Voorhees / Tall Man / Damien Thorn / Toxic Avenger / Bruce : le grand requin blanc / La Momie / Le Loup-Garou / Dr Jekyll et Mr Hyde / Golem / Dracula / Orlac / La Bête / Les Krells / Les Pairans / Le Cavalier sans Tête / Le Hollandais Volant / Body Snatchers / Freddy Krueger / L’Homme au masque de cire / Godzilla / Zoltan / Les fourmis géantes de « Them ! » / Les Demoni / Shocker / Green Snake / It, le Vénusien / Bourreau de Xerxès / The Creeper / Ginger et Brigitte, les sœurs lycanthropes / Tarantula / Intelligence Martienne / She-Creature / Gorgo / La princesse Asa Vajda / Ed Gein, le boucher de Plainfield / Quetzalcoatl / Le fétiche du guerrier Zuni / Octaman / Lady Frankenstein / Les rongeurs de l’apocalypse / Le baron Vitelius d’Estera / Les Tropis / Sssnake le cobra / Pazuzu / Sil / Pluton / Le docteur Freudstein / Le Monstre est Vivant / Les Hommes-Léopards

18031309271915263615610534 dans Trapard

Cliquez ici pour rejoindre Le Groupe d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com



12345...127