Catégorie

Archive pour la catégorie « Séquence B.O. »

SÉQUENCE B.O. : Jack, The Giant Slayer – Main Theme

SÉQUENCE B.O. : Jack, The Giant Slayer - Main Theme dans Séquence B.O. 17011708512715263614777323

John Ottman, 52 ans, possède de sacrées compétences hollywoodiennes… En effet, notre homme est non seulement compositeur de musiques de films, mais aussi réalisateur, producteur et monteur ! Il ne lui reste plus qu’à devenir acteur, cascadeur et tout ce qui peut se terminer en -eur dans l’industrie du cinéma pour boucler la boucle !

Compositeur fétiche de Bryan Singer dont il a signé les B.O. (et les montages !) de tous les films sauf du premier X-MEN, John Ottman est tombé dans l’univers de la musique de film tout à fait par hasard (en remplacement d’un compositeur), et on ne le regrette pas ! Le site Cinézik nous apprend :

« John Ottman, c’est avant tout une histoire d’amour avec la musique de film (il se destinait exclusivement à la réalisation à l’origine). Ce « béophile » passionné grandit en écoutant de la musique de film. Ses ‘maîtres’ sont Jerry Goldsmith (son idole – Ottman admire plus particulièrement sa partition pour ‘Alien’), John Williams, Bernard Herrmann, Christopher Young, Alan Silvestri, etc. A ce sujet, John Ottman confiait dans une récente interview qu’il rêvait un jour de réaliser un film sur lequel il engagerait Jerry Goldsmith. »

17011708525115263614777327 dans Séquence B.O.

John Ottman (1964)

On le voit, notre homme a vraiment de très bons goûts ! Et comme Jerry Goldsmith, il aime expérimenter et s’éloigner des sentiers battus pour offrir des partitions originales avec parfois des fantaisies musicales bienvenues. Avec James Newton Howard et Michael Giacchino, il est assurément actuellement une des valeurs sûres d’Hollywood en matière de compositeurs talentueux.

Parmi ses compositions on citera, et en dehors des X-MEN, GOTHIKA (2003), LES 4 FANTASTIQUES (2005) et SUPERMAN RETURNS (2006). Et pour notre plus grand plaisir, il composera la musique du 20000 LIEUES SOUS LES MERS de Bryan Singer prévu pour cette année 2017.

Je vous propose maintenant à l’écoute le sublime Main Theme de JACK, LE CHASSEUR DE GÉANTS (Jack, the Giant Slayer, de Bryan Singer, 2013), qui s’inscrit dans un registre classique mais avec une puissance d’ouverture époustouflante, laquelle laisse ensuite la place à des envolées merveilleuses accompagnées de chœurs du plus bel effet.

- Morbius -

Image de prévisualisation YouTube

Autres extraits en Séquence B.O. :

Poltergeist / Predator / Le Voyage Fantastique de Sinbad / Jason et les Argonautes /Star Crash / Edward aux Mains d’Argent / Evil Dead 3 : l’Armée des Ténèbres /Ladyhawke / Lifeforce / Les Sorcières d’Eastwick / Godzilla 2014 : la musique / Wing Commander / Vingt Mille Lieues sous les Mers / Lost in Space (Perdus dans l’Espace) / Logan’s Run : Main Title TV Series / Theme from The Lord of The Rings (1978)

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC



SÉQUENCE B.O. : Theme from THE LORD OF THE RINGS (1978)

SÉQUENCE B.O. : Theme from THE LORD OF THE RINGS (1978) dans Séquence B.O. 16122205295415263614720997

Bien avant LE SEIGNEUR DES ANNEAUX selon Peter Jackson nous trouvons, en 1978, le dessin animé long métrage signé Ralph Bakshi. Et oui, impensable à l’époque de réaliser un film de cette envergure avec des acteurs en chair et en os et surtout des décors monumentaux accompagnés d’effets spéciaux révolutionnaires !

Comme DUNE, l’épopée du SEIGNEUR DES ANNEAUX demeura longtemps un doux rêve inaccessible pour le cinéma. Aussi Ralph Bakshi préféra-t-il opter pour une version animée filmée en rotoscopie (scènes tournées avec de vrais acteurs avant d’être redessinées), sa spécialité puisqu’il réutilisera cette technique plus ou moins convaincante pour TYGRA, LA GLACE ET LE FEU en 1983.

Si le résultat ne fut pas forcément à la hauteur des espérances (Bakshi tenta de condenser en 132 minutes La Communauté de l’Anneau et une partie des Deux Tours), il n’en demeure pas moins que le film bénéficia d’un compositeur de choix : Leonard Rosenman. 

16122205253515263614720996 dans Séquence B.O.

Leonard Rosenman (1924-2008)

Leonard Rosenman est un compositeur américain qui affiche plus de 130 compositions à son compteur musical avec, en ce qui nous concerne : LE VOYAGE FANTASTIQUE (1966), LE SECRET DE LA PLANÈTE DES SINGES (1970), LA BATAILLE DE LA PLANÈTE DES SINGES (1973), PROPHECY : LE MONSTRE (1979), STAR TREK IV : RETOUR SUR TERRE (1986) et ROBOCOP 2 (1990).

Le morceau que nous vous proposons ici, Theme from THE LORD OF THE RINGS, est une marche de toute beauté : à la fois sautillante et tout en douceur, pleine d’héroïsme et d’espoir, elle accompagne magnifiquement la quête principale de nos héros, les dévoués et courageux Hobbits. Vous trouverez plus bas sa version très réussie, mais légèrement plus lente, donnée en concert.

- Morbius -

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Autres extraits en Séquence B.O. :

Poltergeist / Predator / Le Voyage Fantastique de Sinbad / Jason et les Argonautes /Star Crash / Edward aux Mains d’Argent / Evil Dead 3 : l’Armée des Ténèbres /Ladyhawke / Lifeforce / Les Sorcières d’Eastwick / Godzilla 2014 : la musique / Wing Commander / Vingt Mille Lieues sous les Mers / Lost in Space (Perdus dans l’Espace) / Logan’s Run : Main Title TV Series

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



SÉQUENCE B.O. : LOGAN’S RUN – MAIN TITLE TV SERIES

Le film L’ÂGE DE CRISTAL (Logan’s Run, 1976) obtint suffisamment de succès en salles pour décrocher sa propre série télévisée. Celle-ci ne dura cependant qu’une seule saison, de 1977 à 1978. Ceux qui s’en rappellent gardent le souvenir d’une série télévisée très agréable à suivre, avec des voitures étonnantes et un androïde sympathique. Mais ils doivent certainement se rappeler aussi du générique. Composé par Laurence Rosenthal (METEOR en 1979, LE CHOC DES TITANS en 1981 et tant d’autres !), il s’éloigne complètement du Main Title de Jerry Goldsmith pour le film. C’est, pourrions-nous dire, le générique typique des séries TV américaines des seventies que l’on pouvait régulièrement entendre à la télévision, et ce sans aucune connotation péjorative de ma part. Laurence Rosenthal lui a apporté sa petite touche futuriste avec un son électronique obsédant.

Voici le Main Title, suivi du End Title, de la série télévisée L’ÂGE DE CRISTAL.

- Morbius -

Image de prévisualisation YouTube

Autres extraits en Séquence B.O. :

Poltergeist / Predator / Le Voyage Fantastique de Sinbad / Jason et les Argonautes /Star Crash / Edward aux Mains d’Argent / Evil Dead 3 : l’Armée des Ténèbres /Ladyhawke / Lifeforce / Les Sorcières d’Eastwick / Godzilla 2014 : la musique / Wing Commander / Vingt Mille Lieues sous les Mers / Lost in Space (Perdus dans l’Espace)

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



SÉQUENCE B.O. : LOST IN SPACE (PERDUS DANS L’ESPACE)

Petite comparaison aujourd’hui entre le générique de la série télévisée des sixties PERDUS DANS L’ESPACE (Lost in Space, 1965 à 1968) et la version moderne d’Apollo 440 pour le film éponyme réalisé en 1998 par Stephen Hopkins.

Il faut savoir que c’est à un tout jeune John Williams (oui, oui, le papa des B.O. de tous les STAR WARS…) que l’on doit le générique de la série PERDUS DANS L’ESPACE ! À ses débuts, John Williams (qui préfère le pseudo de Johnny Williams) œuvre en effet beaucoup pour la télévision, notamment pour les célèbres séries d’Irwin Allen avec PERDUS DANS L’ESPACE, donc, mais aussi AU CŒUR DU TEMPS (Time Tunnel) et SUR LA TERRE DES GÉANTS (Land of the Giants) dont il compose les génériques mais pas les musiques des épisodes (on les doit à d’autres tels que Herman Stein, Richard LaSalle, Leith Stevens…).

Pour PERDUS DANS L’ESPACE, John Williams compose différents génériques au fil des saisons de la série qui en compte quatre. Voici celui qui nous intéresse, il appartient aux troisième et quatrième saisons…

Image de prévisualisation YouTube

Certes, on est très, mais alors vraiment très éloigné du style John Williams auquel nous sommes habitués aujourd’hui. Mais son générique s’avère parfaitement en phase avec le ton particulièrement léger de cette série familiale qu’est PERDUS DANS L’ESPACE.

30 ans plus tard, en 1998, alors que tout le monde s’impatiente de retrouver enfin la saga STAR WARS à l’écran, New Line Cinema sort le long métrage blockbuster PERDUS DANS L’ESPACE avec, dans les rôles principaux, Gary Oldman, William Hurt, Matt LeBlanc, Mimi Rogers et Heather Graham. Cependant John Williams n’est pas de la partie à l’inverse de Bruce Broughton qui en compose la bande originale.

Et c’est au groupe britannique Apollo 440 que l’on confie alors le lifting du générique des deux dernières saisons de PERDUS DANS L’ESPACE, un morceau qui ne servira pas à l’ouverture du film mais à un clip vidéo. On le retrouvera sur le CD de la B.O. Et il faut avouer que c’est plutôt réussi.

Image de prévisualisation YouTube

- Morbius -

Autres extraits en Séquence B.O. :

Poltergeist / Predator / Le Voyage Fantastique de Sinbad / Jason et les Argonautes /Star Crash / Edward aux Mains d’Argent / Evil Dead 3 : l’Armée des Ténèbres /Ladyhawke / Lifeforce / Les Sorcières d’Eastwick / Godzilla 2014 : la musique / Wing Commander / Vingt Mille Lieues sous les Mers

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



SÉQUENCE B.O. : VINGT MILLE LIEUES SOUS LES MERS

SÉQUENCE B.O. : VINGT MILLE LIEUES SOUS LES MERS dans Fifties fantastique 16052902572615263614265350

On doit la magnifique bande originale du film VINGT MILLE LIEUES SOUS LES MERS (Richard Fleischer, 1954) au compositeur Paul J. Smith.

Paul J. Smith (né en 1906 et mort en 1985) fut pendant près de 30 ans le compositeur attitré d’une impressionnante quantité de productions des studios Walt Disney, qu’il s’agisse des courts métrages, des dessins animés ou des films. On lui doit, par exemple, les musiques de BLANCHE NEIGE ET LES SEPT NAINS (1937), PINOCCHIO (1940) et CENDRILLON (1950). Entré en 1934 au sein des célèbres studios d’animation, il y restera jusqu’en 1962. Les productions Disney lui rendront hommage en 1994, à titre posthume, en lui décernant le Disney Legends.

16052902583215263614265351 dans Séquence B.O.

Paul J. Smith (1906-1985)

La bande originale du chef-d’œuvre de Richard Fleischer, VINGT MILLE LIEUES SOUS LES MERS, ne fut pas directement éditée après la sortie du film. Il faut savoir que Walt Disney, par l’intermédiaire de Decca Records, publia d’abord en 1954 un simple single de la chanson titre, A Whale of a Tale, chantée par Kirk Douglas. Puis, en 1963, la création de Disneyland Records entraîna enfin l’édition de la bande originale, liée également à la ressortie du film en salles. Enfin, c’est en 2008 que Walt Disney Records édita une version exclusive pour iTunes avec 26 titres disponibles.

Je vous laisse à présent écouter le splendide Main Title de VINGT MILLE LIEUES SOUS LES MERS où souffle le vent de l’aventure et où pèse la menace d’un Nautilus revanchard. Ce titre est suivi d’une sorte de pot-pourri où l’on retrouve aussi Attack at Sea / Ned in Trouble / Setting Sail / Storm at Sea / Dolphins / Sinking Ship / The Monster.

- Morbius -

Image de prévisualisation YouTube

(VINGT MILLE LIEUES SOUS LES MERS sera projeté le 3 juin au cinéma de Bourail à l’occasion du cycle Cinéma Vintage du Sci-Fi Club de Nouvelle-Calédonie)

Autres extraits en Séquence B.O. :

Poltergeist / Predator / Le Voyage Fantastique de Sinbad / Jason et les Argonautes /Star Crash / Edward aux Mains d’Argent / Evil Dead 3 : l’Armée des Ténèbres /Ladyhawke / Lifeforce / Les Sorcières d’Eastwick / Godzilla 2014 : la musique / Wing Commander

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



SÉQUENCE B.O. : WING COMMANDER

SÉQUENCE B.O. : WING COMMANDER dans Séquence B.O. 16021408454515263613973745

On pourra penser ce que l’on voudra de WING COMMANDER, le film réalisé par Chris Roberts en 1998 et qui scandalisa de nombreux fans du célèbre jeu éponyme, sa B.O. possède quant à elle un générique d’ouverture de toute beauté, ample, puissant et bien sûr très militaire à sa façon.

C’est David Arnold qui a composé le thème de ce morceau intitulé tout simplement « Overture ». Et qui dit David Arnold dit Roland Emmerich. Compositeur britannique fétiche du cinéaste spécialisé dans les blockbusters, on lui doit les musiques de STARGATE (le film), INDEPENDENCE DAY, GODZILLA… Et c’est aussi l’homme qui a parfaitement assuré le remplacement de John Barry sur les James Bond (du moins à ses débuts…) avec les B.O. de DEMAIN NE MEURT JAMAIS, LE MONDE NE SUFFIT PAS, MEURS UN AUTRE JOUR, CASINO ROYALE et QUANTUM OF SOLACE.

16021408415815263613973744 dans Séquence B.O.

David Arnold (1962)

Mais si David Arnold a composé le « Wing Commander Theme », Kevin Kiner est le compositeur du reste de  la bande originale de WING COMMANDER. Si Kevin Kiner ne vous dit rien, je vous signale que l’on doit à ce compositeur américain toutes les musiques des séries d’animation THE CLONE WARS et STAR WARS REBELS, pour ne citer qu’elles.

On nous dit que le grand James Newton Howard aurait également participé à l’écriture de la B.O. de WING COMMANDER… Information non confirmée. Si c’était le cas, le space opera de Chris Roberts posséderait une belle brochette de compositeurs, ce qui n’en fait cependant pas une folle réussite en dehors de son « Overture » que je vous laisse à présent écouter en toute tranquillité.

- Morbius -

Image de prévisualisation YouTube

Autres extraits en Séquence B.O. :

Poltergeist / Predator / Le Voyage Fantastique de Sinbad / Jason et les Argonautes /Star Crash / Edward aux Mains d’Argent / Evil Dead 3 : l’Armée des Ténèbres /Ladyhawke / Lifeforce / Les Sorcières d’Eastwick / Godzilla 2014 : la musique

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



SEQUENCE B.O. : LES SORCIERES D’EASTWICK

SEQUENCE B.O. : LES SORCIERES D'EASTWICK dans Cinéma 13071909191415263611394169

John Williams est certainement le plus grand compositeur de musiques de films de tous les temps. Même si les Bernard Herrmann, Jerry Goldsmith, John Barry, Miklos Rosza, Basil Poledouris, Alex North, Henry Mancini, James Horner sont incontestablement des géants, il est sans aucun doute le titan parmi les géants, le compositeur le plus talentueux d’entre tous, celui dont les thèmes musicaux nous ont marqués à jamais : STAR WARS, LES DENTS DE LA MER, SUPERMAN, RENCONTRES DU TROISIÈME TYPE, LES AVENTURIERS DE L’ARCHE PERDUE, E.T… Ces thèmes traversent le temps. On se surprend parfois à les fredonner. Ils sont la signature de quelques-uns des plus grands films de science-fiction de l’histoire du cinéma.

13071909221415263611394171 dans Fantastique

John (Towner) Williams (1932) 

Sur 49 nominations aux Oscars de la Meilleure Musique de Film, un record, 4 lui ont été décernés (LES DENTS DE LA MER, LA GUERRE DES ÉTOILES, E.T. et LA LISTE DE SCHINDLER), et il a reçu 13 autres récompenses parmi les Golden Globe, Saturn Award… Raconter ici sa formidable histoire serait trop longue. Disons simplement que John Williams a révolutionné la musique de film, qu’il lui a définitivement offert ses lettres de noblesse, et que le London Symphony Orchestra est devenu sont fan-club ! Notre homme aujourd’hui âgé de 81 ans devrait faire son come-back très attendu pour l’Episode VII de la saga STAR WARS réalisé par JJ Abrams.

En 1987, John Williams signe la musique d’un film où on ne l’attendait pas : LES SORCIÈRES D’EASTWICK (The Witches of Eastwick, de George Miller). En effet, notre compositeur était plutôt, à l’époque, un habitué des superproductions hollywoodiennes SF, en particulier de celles de son grand copain Steven Spielberg. Mais voilà : John Williams nous prouve une fois de plus qu’il est capable de TOUT, et sans fausse note ! Il nous livre alors une délicieuse musique au rythme endiablé qui colle parfaitement à l’ambiance du film de Miller, avec ses trois sorcières improvisées (interprétées par les merveilleuses Michelle Pfeiffer, Susan Sarandon et Cher) aux prises avec un mystérieux Daryl Van Horne (le formidable Jack Nicholson). Son End Title, issu de sa B.O. (très rare), et que nous vous proposons ici, regroupe le thème sautillant et vif de THE WITCHES OF EASTWICK. C’est un régal du début à la fin, un morceau unique à savourer pleinement !

- Morbius -

Image de prévisualisation YouTube

Autres extraits présentés dans la catégorie Séquence B.O. :

Poltergeist / Predator / Le Voyage Fantastique de Sinbad / Jason et les Argonautes / Star Crash / Edward aux Mains d’Argent / Evil Dead 3 : l’Armée des Ténèbres / Ladyhawke / Lifeforce



SEQUENCE B.O. : LIFEFORCE

SEQUENCE B.O. : LIFEFORCE dans B.O. 12111609283615263610558028

On ne présente plus Henry Mancini, célèbre compositeur du thème de LA PANTHÈRE ROSE, compositeur jazzy par excellence dit-on, mais également à l’origine des B.O. de classiques tels que LES SURVIVANTS DE L’INFINI (1955), L’ÉTRANGE CRÉATURE DU LAC NOIR (1954), TARANTULA (1955) et tant d’autres des fifties dont de nombreux films de Jack Arnold. Et c’est à ce grand Monsieur qu’échoua la composition de la B.O. de LIFEFORCE, de Tobe Hooper, en 1985. Un retour aux sources, d’une certaine façon, avec cette œuvre de SF horrifique où des vampires de l’espace s’attaquent aux simples mortels que nous sommes.

12111609223315263610558024 dans Séquence B.O.

Henry Mancini (1924-1994) 

Henry Mancini a composé une splendide musique pour ce film quelque peu raté mais néanmoins agréable à regarder. Sa B.O. complète (2 CD version collector, encore disponible sur le site Buysoundtrax) a été récemment éditée et nous offre le plaisir d’écouter un travail de très grande qualité, l’exemple type d’une bande originale de film telle que l’on savait en pondre dans les années 1980, loin des pitoyables scores des compositeurs actuels hollywoodiens. Son thème principal, « Lifeforce Theme », magnifique marche héroïque à trois temps, fut malheureusement employé uniquement à la fin du film, dans le générique. C’est de lui dont il s’agit ici car c’est bien entendu le plus célèbre morceau du film. Bonne écoute.

Image de prévisualisation YouTube

Autres articles publiés dans la catégorie « Séquence B.O. » :

Poltergeist / Predator / Le Voyage Fantastique de Sinbad / Jason et les Argonautes / Star Crash / Edward aux Mains d’Argent / Evil Dead 3 : l’Armée des Ténèbres / Ladyhawke

(Les Échos d’Altaïr ne sont en aucun cas responsables des liens publicitaires présents dans les textes.)



Séquence B.O. : Ladyhawke

Séquence B.O. : Ladyhawke dans B.O. 14082404334015263612473113

C’est à Andrew Powell, un des compositeurs et arrangeurs du groupe Alan Parsons Project, que l’on doit la jolie bande originale du film de Richard Donner : LADYHAWKE (1985). Andrew Powell participera par la suite à quelques autres musiques de films pour le cinéma et la télévision, et il dirigera des orchestres philarmoniques dont ceux de Londres, de Berlin et de Los Angeles. Le choix d’Andrew Powell pour la musique de LADYHAWKE s’est imposé de lui-même à Richard Donner : notre réalisateur écoutait en boucle le groupe Alan Parsons Project alors qu’il effectuait ses premiers repérages pour le tournage du film. Donner trouvait que le son du groupe se marierait parfaitement aux images qu’il avait en tête.

14082404351215263612473114 dans Cinéma

Andrew Powell (1949)

« Powell a mélangé la musique orchestrale traditionnelle et les chants grégoriens à de la musique moderne à tendance rock progressif. La musique du film est interprétée par des ex-musiciens de The Alan Parsons Project et par le Philharmonia Orchestra conduit par Andrew Powell » (Wikipédia). Le résultat est une parfaite réussite qui s’intégre merveilleusement bien dans l’univers moyennâgeux du film. Ses détracteurs, et ils sont nombreux, lui ont justement reproché cet aspect trop moderne et décalé. En outre, et je partage ce point de vue, la musique de LADYHAWKE possède aujourd’hui (presque trente ans plus tard) un style bien ancré dans celui des années 1980, époque où fut tourné le film. Par conséquent, certains diront qu’elle a mal vieilli… À présent, place au générique de LADYHAWKE…

Image de prévisualisation YouTube

Source : Wikipédia



Séquence B.O. : Evil Dead 3, l’Armée des Ténèbres

Séquence B.O. : Evil Dead 3, l'Armée des Ténèbres dans B.O. 17011908360215263614782611

On doit la B.O. de la série des EVIL DEAD a un talentueux compositeur malheureusement méconnu : Joseph LoDuca. Il est également à l’origine des musiques des séries télévisées produites par son copain Sam Raimi : HERCULE et XENA LA GUERRIERE. Si notre homme est plutôt dans l’ombre des grands (John Williams, Alan Silvestri, James Newton Howard, James Horner…), c’est sans doute parce qu’il n’a jamais vraiment eu l’occasion de participer à un projet cinématographique d’envergure. Joseph LoDuca a signé les partitions de films tels que LE PACTE DES LOUPS (éh oui !), BOOGEYMAN : LA PORTE DES CAUCHEMARS, LES MESSAGERS, en fait pas mal de films d’horreur et d’autres séries TV telles que AMERICAN GOTHIC ou TRIANGLE.

17011908335015263614782610 dans Cinéma

Joseph LoDuca (1958)

Avec EVIL DEAD 3 : L’ARMEE DES TENEBRES, Joseph LoDuca signe une somptueuse bande originale de film dont le prologue haut en couleur annonce la qualité. L’action du film se situant au Moyen Âge, LoDuca a choisi de s’inspirer de thèmes grandioses et épiques propres aux super productions hollywoodiennes, ce qui contraste nettement avec le côté série B des EVIL DEAD ! Le prologue d’EVIL DEAD 3 que vous allez entendre est en ce sens absolument magnifique, et l’on croirait soudain écouter un extrait de la B.O. du SEIGNEUR DES ANNEAUX  ou d’un peplum tel que BEN HUR ! Le reste de sa composition pour le film de Sam Raimi est cependant plus modeste mais avec toujours de splendides morceaux, en particulier ceux imitant le style musical du Moyen Âge.

Image de prévisualisation YouTube



12