Catégorie

Archive pour la catégorie « Star Trek »

STAR TREK : DISCOVERY – Point de vue

STAR TREK : DISCOVERY - Point de vue dans Série TV 14012708415615263611933240

Après 12 ans d’absence de la télévision, STAR TREK revient enfin avec la toute nouvelle série événement diffusée exclusivement sur Netflix : STAR TREK : DISCOVERY. Les deux premiers épisodes du week-end dernier nous ont plongé dans son univers situé chronologiquement dix ans avant les aventures du capitaine James T. Kirk et de son équipage. Et que dire, si ce n’est que ce démarrage s’avère une totale réussite, annonçant un space opera télévisuel grandiose et intelligent, mais forcément ancré dans son époque tourmentée en proposant un STAR TREK plus sombre et peut-être même… plus adulte. Nous sommes en 2017 et non plus en 1966…

17093006585015263615294887 dans Star Trek

LE VISUEL

C’est d’abord là que STAR TREK : DISCOVERY impressionne le plus. Visuellement, l’ensemble est incontestablement de toute beauté. Nous n’avons pas encore mis les pieds à bord de l’USS Discovery mais sommes montés à bord de l’USS Shenzhou pour quelques scènes mémorables, en particulier dans le deuxième épisode. Et l’on peut déjà constater combien les décors intérieurs du vaisseau sont soignés car aucun détail n’est négligé. La passerelle possède un écran panoramique qui nous plonge au cœur de l’action. Quelques lens flair qui n’auraient pas déplu à JJ Abrams se glissent ici et là, tel un écrin mettant en valeur la froide beauté technologique du Shenzhou.

17093007020515263615294888

N’oublions pas également la beauté des décors des vaisseaux klingons, de même que les costumes de nos fiers guerriers. Leur apparence physique pourra quant à elle prêter à discussion, tout comme leur élocution…

17093007104215263615294889Les nouveaux uniformes d’un Starfleet de dix ans avant l’ère de Kirk s’avèrent à la fois sobres et élégants. D’un joli bleu profond et garnis de striures dorées, ils constituent un ensemble très classe et forcément très éloigné de ce qu’ils deviendront dix ans plus tard !

La promenade spatiale du Lieutenant Commander Michael Burnham près d’une étoile binaire nous offre aussi un spectacle merveilleux, hommage évident au voyage de Spock à travers V’ger dans STAR TREK : LE FILM (1979). Quant à l’impressionnante bataille spatiale qui parsème essentiellement le second épisode, affrontement mortel entre la Fédération naissante et les Klingons, elle fait de nous des spectateurs ravis et rassurés face à la qualité des effets spéciaux déployés.

17093007152615263615294890Évidemment, tout paraît bien plus sophistiqué et moderne que ce que l’époque de Kirk proposera à la civilisation terrienne une dizaine d’années plus tard ! Mais comment recréer le passé en voulant faire plus kitsch que le STAR TREK classique ? En 2017, cela semblerait totalement aberrant. Alors oui, il faut accepter l’inacceptable, il faut faire fi de la logique et se montrer tolérant même si cela va à l’encontre du raisonnement…

En tout cas, c’est avec une énorme impatience que l’on attend de découvrir enfin l’USS Discovery promis dans le troisième épisode !

LES PERSONNAGES ET LES ACTEURS

Rien à redire non plus sur la qualité de l’interprétation des principaux personnages. Et quel plaisir de retrouver Michelle Yeoh dans le rôle de Georgiou, capitaine de l’USS Shenzhou ! Comme nous aurions voulu la garder éternellement… Mais Sonequa Martin-Green, échappée de l’enfer des zombies de THE WALKING DEAD, incarne aussi à la perfection notre « Number One », notre Lieutenant Commandeur élevée sur Vulcain par un certain Sarek… D’abord froide et distante, Vulcain oblige, elle deviendra progressivement l’amie de Georgiou qu’elle considérera presque comme sa mère au fil du temps.

17093007214215263615294891Doug Jones au physique bien particulier ne pouvait qu’interpréter le longiligne alien de la passerelle, Saru, lequel apporte à sa façon un peu d’humour bien placé.

En parlant d’aliens, on peut brièvement en distinguer un autre sur le pont du Shenzhou, de même qu’une espèce d’androïde ou de je ne sais quoi exactement ! Nous en saurons forcément plus au fil des épisodes, et surtout grâce aux futurs livres de référence qui devraient paraître assez rapidement !

LA MUSIQUE

Les génériques de toutes les séries STAR TREK, de même que ceux des films d’ailleurs, ont toujours bénéficié de soins particuliers. Qu’il s’agisse d’Alexander Courage, de Jerry Goldsmith, de Dennis McCarthy et de tant d’autres, les thèmes composés s’attachaient toujours à préserver un ton épique. Il n’en est rien ici. Pour STAR TREK : DISCOVERY, Jeff Russo a en effet choisi un aspect plus sombre qui s’inscrit visiblement dans l’air du temps… Et même si l’on retrouve, discret, le célèbre thème de STAR TREK, nous sommes à des années lumière de tout ce qui a été fait jusqu’à présent par ses illustres prédécesseurs. À l’inverse, la musique accompagnant les épisodes semble bien plus intéressante, voire même de très bonne facture.

17093007305415263615294892

L’ESPRIT

L’esprit STAR TREK, n’en déplaise à certains, est bien présent à travers DISCOVERY. Certes, il s’est assombri avec le temps. Nous sommes aujourd’hui bien loin de l’optimisme exacerbé du STAR TREK des 60′s ou de STAR TREK : THE NEXT GENERATION. Et même si le ciel commençait déjà à se couvrir légèrement avec STAR TREK : DEEP SPACE NINE, STAR TREK : VOYAGER ou 17093007322515263615294893STAR TREK : ENTERPRISE, il se montre dorénavant un peu plus orageux ! Nous vivons en 2017 une époque tourmentée, qui se cherche, et où malheureusement l’espoir laisse plus souvent la place au désespoir. On nous rappelait encore, il y a peu, que STAR TREK avait toujours été et sera toujours le reflet de son temps. Alors nous y sommes…

Il est, bien sûr, encore beaucoup trop tôt pour pouvoir juger clairement STAR TREK : DISCOVERY. Attendons patiemment d’avoir vu l’ensemble des épisodes de cette première saison, en espérant que celle-ci ne devienne pas son lit de mort comme pour tant d’autres aujourd’hui… On ne peut que lui souhaiter longue vie et prospérité, au vu de l’excellence de son démarrage d’une dimension cinématographique, et qui nous a laissé plein d’étoiles dans les yeux.

- Morbius – (morbius501@gmail.com)

Autres articles publiés dans la catégorie Série TV :

Supernatural / Cosmos 1999 / Legend of the Seeker / Star Trek remasterisé / Le Prisonnier, nouvelle série / Les séries d’Irwin Allen / Trois épisodes de Cosmos 1999 / Les Envahisseurs / Ce que la nouvelle série Battlestar Galactica aurait dû être… / Enterprise / Stargate Universe / Night Gallery / Dossiers Brûlants (Kolchak, the Night Stalker) / The Starlost / Scream Show / Voyage au Fond des Mers / Star Maidens ou Les Filles du Ciel / Space Command / Space Academy / Belphégor /La Brigade des Maléfices / Jason of Star Command / Métal Hurlant Chronicles /Spectreman / Vampire Diaries / The Robinsons : Lost in Space / Hex : la Malédiction / Lost Girl / MS3K ou Mystery Science Theater 3000 / Defiance : saison 1 / The Secret Circle : saison 1 / Under the Dome : Saison 1 / Siberia : saison 1 / Doctor Who (2005) : saison 1 / Doctor Who Classic : saison 1 / The Walking Dead : saison 1 / Les Aventures du Docteur Fu Manchu / Doctor Who (2005) : saison 2 / Sleepy Hollow : saison 1 / Doctor Who (2005) : saison 3 / Dracula : saison 1 / Doctor Who Classic : saison 2 / Doctor Who (2005) : saison 4 / Lost Girl : saison 4 / Almost Human : saison 1 / Doctor Who : saison 8 / Ascension : saison 1 / S.O.S. Terre / Tales of Frankenstein / Ark II / Class : For Tonight We Might Die / The Walking Dead : Signs / Genesis II / Les Compagnons d’Eleusis / Super héros de séries TV brésiliennes inédites en France / Brisco County / Le Voyage Extraordinaire / Behind the Scenes of Battlestar Galactica (1978) / The Orville

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC



TED SULLIVAN A DIT…

( Star Trek )

TED SULLIVAN A DIT... dans Star Trek 17092501200015263615285639Ted Sullivan, scénariste et producteur sur STAR TREK : DISCOVERY, a déclaré à propos de la modernité des décors du vaisseau de la nouvelle série STAR TREK qui se déroule pourtant 10 ans avant l’époque de Kirk : « On ne peut pas faire une série qui ressemblerait à celle de 1966 avec ses décors en carton-pâte et son budget limité. On ne fait pas cette série pour un petit groupe de fans mais pour une diffusion dans 108 pays. »



LA PAGE STAR TREK (n°5)

LA PAGE STAR TREK (n°5) dans La page Star Trek 16032610220515263614099487

Tous les trekkies et trekkers du monde entier retiennent leur souffle : le 24 septembre 2017 est la date officielle où débutera enfin STAR TREK : DISCOVERY sur Netflix ! La toute nouvelle série STAR TREK s’annonce une pure merveille, au moins sur le plan visuel même si ce passé semble bien plus moderne que l’époque de Kirk, laquelle, rappelons-le, viendra 10 ans plus tard. Mais ne doutons pas un seul instant de la qualité des histoires, STAR TREK ayant toujours accordé un point d’honneur à nous offrir une SF intelligente. Alors… Make it so !

NETFLIX netflix star trek star trek discovery GIF

 ((((((((((((((( LES 35 ANS DE STAR TREK II )))))))))))))))

STAR TREK II : LA COLÈRE DE KHAN célèbre cette année ses 35 ans. Le superbe film de Nicholas Meyer, que beaucoup de trekkies considèrent comme le meilleur chapitre de la franchise, ressort à l’occasion en salles sur le territoire américain, dans une version Director’s cut déjà disponible en Blu-ray.

17091001180315263615262686 dans Star Trek

Rappelons que le très estimé Nicholas Meyer est aujourd’hui producteur consultant sur STAR TREK : DISCOVERY, un gage de qualité pour cette toute nouvelle série et une ceinture de sécurité ou garde-fou pour sa nouvelle génération de scénaristes…

Image de prévisualisation YouTube

((((((((((((((((((((( LES 30 ANS DE STNG )))))))))))))))))))))

Et 2017, c’est aussi l’année des 30 ans de STAR TREK : THE NEXT GENERATION, la meilleure série télévisée STAR TREK en ce qui me concerne !

17091001423315263615262688

On en profite pour découvrir une petite vidéo réalisée en 1990. On y voit notre bon vieux DeForest Kelley, le Dr McCoy, présenter les décors et effets spéciaux de STNG, avec quelques interviews des acteurs principaux. 

Image de prévisualisation YouTube

(((((((((((((((((((((((((((((( SPOCK ))))))))))))))))))))))))))))))

17091001581615263615262698

((((((((((((((( LIVE LONG AND PROSPER ! )))))))))))))))

À bientôt pour la prochaine Page STAR TREK. En attendant, longue vie et prospérité, bien sûr !

- Morbius -

Image de prévisualisation YouTube

Les autres Pages STAR TREK sur Les Échos d’Altaïr :

n°1, n°2, n°3, n°4

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

GIPHY Studios Originals star trek let's go josh freydkis speeding GIF



MON DICO STAR TREK : Z COMME… ZZZZzzzz !

Petit délire de trekker, avec toute la subjectivité que cela suppose et la passion parfois aveugle : voilà mon « Dico STAR TREK »… Vous ne serez pas forcément d’accord avec moi, mais qui a dit que je cherchais à être d’accord avec vous, hein ? Ces propos n’engagent que leur auteur, bien sûr, et s’adressent en priorité aux trekkers et trekkies, mais les autres sont aussi les bienvenus… Live long and prosper.

MON DICO STAR TREK : Z COMME... ZZZZzzzz ! dans Mon dico Star Trek 17081006593315263615210578

Combien de fois ai-je entendu dire que STAR TREK manquait d’action, que ses intrigues s’embourbaient dans des dialogues interminables, qu’un épisode semblait durer deux heures, bref, que tout cela manquait cruellement de tonus ! Certes, je ne saurai mentir : il m’est arrivé moi aussi de m’ennuyer profondément dans certains épisodes, toutes séries STAR TREK confondues, mais peut-être davantage dans STAR TREK : VOYAGER que je n’ai jamais vraiment très apprécié…

17081007012215263615210579 dans Star TrekMais ceux qui cherchent désespérément l’action en regardant STAR TREK se sont apparemment trompés de série… ou de saga… Comme je l’écrivais déjà quelque part : STAR TREK privilégie d’abord la réflexion avant l’action. Cela a toujours été et cela sera toujours. Euh…  non en fait, car aujourd’hui les temps changent…

Ainsi, avec JJ Abrams aux commandes des derniers films cinématographiques, certains se sont (presque) crus dans un STAR WARS. Et je pense même qu’avec l’arrivée de STAR TREK DISCOVERY sur Netflix, nous risquons d’avoir des surprises.

Il est évident qu’avec des séries actuelles comme GAME OF THRONES, THE WALKING DEAD ou même DOCTOR WHO, le STAR TREK d’hier trouverait difficilement son public aujourd’hui, en dehors des vieux trekkers et trekkies !  Il faut simplement espérer que les créateurs de DISCOVERY sauront allier action-réflexion et non action-réaction, ce serait sinon trahir l’esprit même du STAR TREK originel créé dès 1964 par Gene Roddenberry avant son lancement officiel en 1966.

17081007032215263615210580

Je suis intimement persuadé qu’avec une bonne équipe de producteurs, de scénaristes et de réalisateurs, et malgré quelques petites appréhensions de ma part, ce STAR TREK DISCOVERY risque d’agréablement nous surprendre en conciliant les attentes des fans avec celle d’un public avide de sensations fortes. Non ? Vous ne le pensez pas ? Rendez-vous alors en septembre sur Netflix pour le savoir.

En attendant, cette prochaine grande étape dans l’histoire merveilleuse de STAR TREK clôt définitivement ce « Dico Star Trek » débuté le 7 avril 2013.

Live long and prosper, STAR TREK !

- Morbius -

Image de prévisualisation YouTube

Autres articles publiés dans Mon Dico Star Trek :

A comme… Abrams ! / B comme… Bruitage ! / C comme… Critique ! / D comme… Data ! / E comme… Enterprise ! / F comme… Femme ! / G comme… Gore ! / H comme… Humanisme ! / I comme… Idiotie ! / J comme… Jeu ! / K comme… Klingon ! / L comme… Livre ! / M comme… Machine ! / N comme… Nourriture ! / O comme… « Orion Slave Girl » ! / P comme… Passion ! / Q comme… Q ! / R comme… Risa ! / S comme… Star Wars ! / T comme… Trekkie ou trekker ! / U comme… Uniforme ! / V comme… Vaisseau ! / W comme… Wise ! / X comme… X ! / Y comme… Yar Tasha !

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

13041407204515263611082950



MON DICO STAR TREK : Y COMME… YAR TASHA !

Petit délire de trekker, avec toute la subjectivité que cela suppose et la passion parfois aveugle : voilà mon « Dico STAR TREK »… Vous ne serez pas forcément d’accord avec moi, mais qui a dit que je cherchais à être d’accord avec vous, hein ? Ces propos n’engagent que leur auteur, bien sûr, et s’adressent en priorité aux trekkers et trekkies, mais les autres sont aussi les bienvenus… Live long and prosper.

MON DICO STAR TREK : Y COMME... YAR TASHA ! dans Mon dico Star Trek 17062106015215263615104467

Tasha Yar ne resta qu’une seule et unique saison sur la passerelle de l’Enterprise-D dans la série STAR TREK : THE NEXT GENERATION, mais elle entra à jamais dans le cœur des trekkies et trekkers.

Incarnée par l’actrice Denise Crosby, Tasha Yar, née en 2337, a vécu une enfance difficile au sein de la colonie terrienne de Turkana IV. Orpheline à l’âge de 4 ans, abandonnée par sa famille adoptive, elle grandira par la suite au milieu de colons peu recommandables sur fond de violence et de trafic de drogue.

17062106050515263615104468 dans Star TrekTasha quittera enfin sa planète natale dès ses 15 ans et rejoindra rapidement l’Académie de Starfleet sur la Terre. Après avoir été remarquée par le capitaine Jean-Luc Picard pour sa bravoure, la voici nommée chef de la sécurité à bord de l’Enterprise-D en l’an 2364 sous le grade de lieutenant.

Dès lors, nous découvrons une femme forte, déterminée, intelligente et courageuse, parfois trop impulsive mais toujours prête à servir son vaisseau et à assurer la sécurité de son équipage. Elle est une vraie combattante sur le terrain et possède également un charme certain, l’épisode « L’Enterprise en Folie » (« The Naked Now ») prouvant clairement ses capacités de séduction…

17062106065215263615104469Tasha Yar fait indéniablement partie de ces personnages féminins nouveaux dans les années 80, des femmes au caractère bien trempé, à la Helen Ripley, éloignées des stéréotypes auxquels le spectateur était depuis trop longtemps habitué. Trouver une femme au poste de chef de la sécurité de l’Enterprise fut une belle surprise à l’époque.

Malheureusement, Denise Crosby souhaita quitter la série dès la première saison. Il fut donc décidé de tuer son personnage dans l’odieux épisode « L’Essence du Mal » (« Skin of Evil »). Une espèce de flaque de goudron alien et infâme, dénommée Armus, l’attaque. Elle ne survivra pas à ses blessures. Fin de Tasha. Ou presque, car finalement l’actrice, ayant cru en une jolie carrière après son passage dans STAR TREK : THE NEXT GENERATION, n’obtiendra que divers petits rôles à droite et à gauche, à la télévision comme au cinéma (où on la retrouvera dans 17062106083815263615104470SIMETIERRE et DEEP IMPACT). Elle reviendra donc dans STNG, en 1994, grâce à l’épisode « L’Enterprise viendra d’Hier » (« Yesterday’s Enterprise) où une distorsion temporelle (dont STAR TREK est si friand) nous la ramène dans une réalité parallèle. Dans cet univers, Tasha n’est pas morte mais sera finalement capturée par des Romuliens.

Denise Crosby incarnera ensuite Sela, fille de l’union forcée entre Tasha et un général romulien de cet univers parallèle. Nous la retrouverons donc avec plaisir dans quelques autres épisodes, mais dans un rôle à l’opposé du sien, Sela étant un personnage glacial, sournois et dangereux.

STAR TREK DISCOVERY devrait prochainement satisfaire le quota « femmes fortes » de l’univers de STAR TREK avec deux personnages féminins à la tête de l’Enterprise. Oui, rien que ça. Live long and prosper, ladies…

- Morbius -

Autres articles publiés dans Mon Dico Star Trek :

A comme… Abrams ! / B comme… Bruitage ! / C comme… Critique ! / D comme… Data ! / E comme… Enterprise ! / F comme… Femme ! / G comme… Gore ! / H comme… Humanisme ! / I comme… Idiotie ! / J comme… Jeu ! / K comme… Klingon ! / L comme… Livre ! / M comme… Machine ! / N comme… Nourriture ! / O comme… « Orion Slave Girl » ! / P comme… Passion ! / Q comme… Q ! / R comme… Risa ! / S comme… Star Wars ! / T comme… Trekkie ou trekker ! / U comme… Uniforme ! / V comme… Vaisseau ! / W comme… Wise ! / X comme… X !

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

13041407204515263611082950



CRITIQUE EXPRESS : STAR TREK : SANS LIMITES

Di Vinz se lance pour une séance de rattrapage critiques ciné. Rendez-vous est donné tous les deux jours sur le blog, qu’on se le dise ! Aujourd’hui :

CRITIQUE EXPRESS : STAR TREK : SANS LIMITES dans Cinéma 17052908403015263615065004

STAR TREK : SANS LIMITES

L’histoire : Une aventure toujours plus épique de l’USS Enterprise et de son audacieux équipage. L’équipe explore les confins inexplorés de l’espace, faisant face chacun, comme la Fédération toute entière, à une nouvelle menace. (allocine.fr)

Réalisateur : Justin Lin

17052908431915263615065012 dans Di Vinz

Troisième épisode de la nouvelle trilogie STAR TREK, SANS LIMITES (Beyond en V.O.) se veut plus anecdotique que ses prédécesseurs. En effet, avec Justin Lin (FAST AND FURIOUS 6) et Simon Pegg (SHAUN OF THE DEAD) aux commandes, il s’opère une légère transformation dans le format du film. Nous avons ici affaire à un buddy-movie de l’espace plus léger et plus fourni en terme d’action au sol, jouant plutôt bien des relations tissées entre les membres de l’équipage de l’USS Enterprise. Le vilain du film joué par Idris Elba, métamorphosé pour l’occasion en extra-terrestre pas beau, est 17052908453015263615065018 dans Science-fictionrelativement insignifiant voire agaçant jusqu’à la fin du film où il se révèle être plus complexe.

Niveau implication émotionnelle, à part la scène d’attaque par l’essaim au début du film, il manque un petit quelque chose, ce malgré la bonne interprétation de Sofia Boutella qui vient ajouter un personnage intéressant au crew du brave Capitaine Kirk.Dans l’ensemble, chaque acteur sait ce qu’il fait, et ils peuvent même surjouer sans que cela ne pose le moindre problème, au bout de trois films on sent que ces personnages ont pris de l’épaisseur, tout le monde semble donc à l’aise dans son rôle.

J’ai apprécié le spectacle, toutefois l’intrigue principale reste trop légère et ce troisième épisode n’est pas du tout à la hauteur de ses prédécesseurs malgré un côté épisodique assez rafraîchissant et semble t-il assumé, plutôt bien vu pour ce qui est de faire perdurer la licence.

Note : 14/20

- Di Vinz -

Image de prévisualisation YouTube

Autres articles de Di Vinz :

Critiques express / Oblivion / Upside Down / Cloud Atlas / Iron Man 3 / After Earth /Star Trek Into Darkness / Man of Steel / World War Z / Pacific Rim – Wolverine, le Combat de l’Immortel – R.I.P.D. Brigade Fantôme / Elysium / Thor, le Monde des Ténèbres / Le Hobbit : La Désolation de Smaug / Snowpiercer, le Transperceneige / Critiques express DVD, Blu-ray et ciné / X-Men Days of Future Past / Critiques express DVD, Blu-ray et ciné (2) / Critiques express : Robocop & 47 Ronin / Lucy / Ninja Turtles / Edge of Tomorrow / Hercule / Jupiter, le Destin de l’Univers / Test : Alien Isolation / Jurassic World / Star Wars : Le Réveil de la Force / Deadpool / Batman V Superman / Midnight Special / Le Livre de la Jungle / Conjuring 2 / Warcraft : le Commencement / Captain America : Civil War / X-Men : Apocalypse / Logan / Alien Covenant / Independence Day : Resurgence

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC



STAR TREK DISCOVERY : SECONDE BANDE-ANNONCE

( Star Trek )

On peut légitimement s’inquiéter en voyant les premières images de la nouvelle série STAR TREK qui sera prochainement diffusée sur Netflix. Les aventures du Discovery se situant malheureusement dix ans avant celles de Kirk, on se demande bien pourquoi tant de modernisme et de haute technologie à bord du vaisseau de Starfleet ? Pourquoi des Klingons qui ne ressemblent en rien à des Klingons et pourquoi un chanteur à la c… pour accompagner la bande-annonce ? Ah oui, sans doute pour plaire aux nouvelles générations, pour faire « in » plutôt que « out » tout en voulant retrouver un côté JJ Abrams pour l’ensemble. Certes, les images sont très belles. Certes, je ne manquerai pas de découvrir les épisodes de STAR TREK DISCOVERY, mais…

Image de prévisualisation YouTube



L’USS DISCOVERY

L'USS DISCOVERY dans Science-fiction 17040106122615263614956734

USS DISCOVERY version Poisson d’Avril

Commandé par le capitaine Lorca (Jason Isaacs), l’USS Discovery (244 m de long, Independant Class), qui apparaîtra prochainement dans la série STAR TREK : DISCOVERY, compte 123 membres d’équipage dont la mission première demeure l’exploration galactique pour une durée de sept ans.

En dehors de l’espèce humaine, différentes races extraterrestres sont présentes à bord : ainsi les célèbres Vulcains, mais aussi les mystérieux Ivrosiens, spécialisés dans l’ingénierie, et la dangereuse espèce insectoïde Raÿkh, toutes deux récemment intégrées. Les Raÿkh interviennent exclusivement en tant que membres de la sécurité lors des missions d’exploration sur les mondes extraterrestres.

17040106153515263614956736 dans Star Trek

L’USS Discovery bénéficie des toutes dernières technologies. Outre le fait qu’il peut voler à la vitesse maximum de Warp 6.9 et se séparer en deux parties ou se poser sur des planètes, le vaisseau possède un poste de commande circulaire rotatif et surtout la capacité de s’auto-réparer. Cette technologie est un cadeau de l’espèce ivrosienne en gage de réconciliation avec l’espèce humaine après un conflit récent extrêmement destructeur.

17040106194615263614956744

Côté armement, l’USS Discovery dispose de canons phasiques, de canons au plasma et des nouvelles torpilles électrophases (paralysent et mettent hors contrôle un vaisseau sans le détruire).

Enfin, l’USS Discovery compte trois navettes spatiales et un véhicule tout terrain aménagé en laboratoire pour les études en milieu hostile. Celui-ci est piloté par un robot intégré à son poste de pilotage et répondant au nom de Deren.

L’apparence de l’USS Discovery s’inspire des croquis préparatoires réalisés dans les années 70 par Ralph McQuarrie pour un projet de nouveau vaisseau Enterprise.

- Morbius -

17040106122715263614956735

Autres vaisseaux présentés dans la catégorie Vaisseaux SF :

Croiseur C-57D / Valley Forge / Discovery One / Fusée du Choc des Mondes /Astroforteresse Galactica / Aigle / Nostromo / Andromeda Ascendant / Serenity /Jupiter 2 / Moya / Vaisseau de Les Premiers Hommes dans la Lune / Lexx / USS Enterprise NCC-1701-D / Destinée / USS Cygnus / Soucoupe de Klaatu / Tardis /Starfury / Liberator / Viper / Thunderbird 3 / Excalibur / Starbug / Vaisseaux des Visiteurs / Sulaco / Event Horizon / BTA Fighter / Odysseus / Moonbase Interceptor /Thunder Fighter / Vaisseau martien /Prometheus / Vaisseau du film Le Guerrier de l’Espace / Nell / Vaisseau du film Explorers / Vaisseau-mère de Rencontres du Troisième Type / Vaisseau du capitaine Yop Solo / Vaisseau de Flesh Gordon / Gunstar / Rodger Young /Liberty 1 (Icarus) / Vaisseau des Maîtres du Temps / NSA Protector / Vaisseau darien / Vaisseau de Saturn 3 /Valkyrie / Ajax / Orion III / Vaisseau d’E.T. / Vaisseau de The Thing / Avalon

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

 



LA PAGE STAR TREK (n°4)

LA PAGE STAR TREK (n°4) dans La page Star Trek 16032610220515263614099487

STAR TREK DISCOVERY n’ouvrira pas l’année 2017. La série événement se voit repoussée de quelques mois afin de bénéficier de délais supplémentaires dans sa réalisation. Tant mieux si ça peut lui permettre d’être un spectacle formidable, c’est tout ce que nous pouvons lui souhaiter après une timide année anniversaire des 50 ans de la franchise. Mais qu’importe, les trekkies et trekkers de tous pays n’hésiteront pas, en attendant, à revoir les épisodes et les films, d’autant plus qu’ils ont récemment bénéficié de jolis coffrets collector. STAR TREK, un plaisir sans cesse renouvelé !

17012212505415263614790143 dans Star Trek

(((((((( LE POINT SUR STAR TREK DISCOVERY ))))))))

D’après des informations glanées par-ci par-là sur le Web et en prenant le soin d’utiliser le présent du conditionnel, la nouvelle série STAR TREK DISCOVERY, créée par Bryan Fuller (créateur de DEAD LIKE ME, PUSHING DAISIES, HANNIBAL…) et Alex Kurtzman (scénariste ou coscénariste sur HERCULE, XENA LA GUERRIÈRE,  STAR TREK : INTO DARKNESS, EDGE OF TOMORROW…) :

  • serait diffusée à partir de mai 2017 sur CBS All Access et en exclusivité sur Netflix pour 188 pays, dont la France
  • présenterait les aventures de l’USS Discovery 100 ans après celles de STAR TREK : ENTERPRISE et 10 ans avant celles de James T. Kirk de la série originelle
  • n’aurait aucun lien avec l’univers parallèle créé par JJ Abrams
  • présenterait un tout nouvel équipage dont le capitaine serait un (ou une) Klingon 
  • serait tournée aux studios Pinewood de Toronto, Canada
  • compterait 10 épisodes pour la première saison
  • bénéficierait d’un budget conséquent de 6 millions de dollars par épisode
  • compterait actuellement les acteurs suivants : Michelle Yeoh (DEMAIN NE MEURT JAMAIS, TIGRE ET DRAGON, MÉMOIRES D’UNE GEISHA…) dans le rôle de Han Bo, Sonequa Martin-Green (THE WALKING DEAD) dans le rôle de Rainsford, Doug Jones (LE LABYRINTHE DE PAN, HELLBOY II, CRIMSON PEAK…) dans le rôle du Lt. Sanu, Anthony Rapp (GÉNÉRATION REBELLE, X-FILES…) dans le rôle du Lt. Stamets et James Frain (GOTHAM) dans le rôle de Sarek, père de Spock 

Tout cela met vraiment l’eau à la bouche ! Nous devrions en savoir beaucoup plus dans les prochaines semaines avec certainement une nouvelle bande-annonce en prévision…

17012201342115263614790167

(((((( LA MUSIQUE DE STAR TREK DISCOVERY ? ))))))

Serait-ce le générique de la nouvelle série STAR TREK DISCOVERY que l’on peut écouter ICI dans son intégralité (2’14 min) ?… Il y a de fortes chances en tout cas ! Composé par un certain Charles Henri Avelange, il est de toute beauté, avec un délicieux côté Jerry Goldsmith, et renoue magistralement avec les plus beaux génériques des séries TV STAR TREK qui mettent en avant l’aspect aventure de la franchise. À écouter toutes affaires cessantes !

17012201565515263614790176

Poster fan art.

(((((((((((((((( 50 ARTISTES POUR 50 ANS ))))))))))))))))

17012206112015263614790263Publié en 2016 à l’occasion des 50 ans de STAR TREK, STAR TREK, 50 Artistes, 50 Ans (éd. Bragelonne) regroupe en un livre grand format de plus de 110 pages toutes les œuvres réalisées par des artistes internationaux pour l’expo éponyme organisée par CBS pour fêter l’événement.

« Afin de marquer l’anniversaire des 50 ans de STAR TREK, des artistes du monde entier, des fans célèbres et jusqu’au grand Leonard Nimoy lui-même ont manifesté leur amour pour cette série avec des affiches, des photographies, des sculptures, des planches de comics et bien d’autres médias, constituant ainsi une exposition commémorative digne de l’événement.

Commandée spécialement par CBS, cette magnifique exposition célèbre les moments clés, les personnages, les intrigues et les épisodes de STAR TREK grâce à 50 artistes extraordinaires. Comment ont-ils travaillé ? Quelles furent leurs inspirations ? Découvrez-le dans cet ouvrage et célébrez l’univers de STAR TREK en leur compagnie. »

17012206210915263614790264

Une réalisation de Calvin Ma.

C’est ainsi que par l’intermédiaire d’un questionnaire type délivré aux artistes nous découvrons pour chaque œuvre les techniques employées pour la concevoir, mais aussi les préférences de chacun concernant la saga. La série originelle et les films avec le casting officiel apparaissent bien en tête suivie de très près par STAR TREK : THE NEXT GENERATION, ce qui se ressent un peu trop au niveau de l’ensemble des réalisations. Certains artistes, très rares, avouent même s’intéresser peu à STAR TREK mais tous apprécient grandement, et s’avèrent très flattés, d’avoir été contactés par CBS pour cette grande expo dans laquelle nous trouvons aussi quelques Frenchies.

Les œuvres artistiques en question sont pour la plupart très originales et souvent très belles, les artistes ayant été très motivés pour leurs réalisations qui bénéficiaient d’une entière liberté. On parcourt ainsi avec plaisir les pages de l’ouvrage comme si l’on parcourait une galerie d’exposition.

Un livre collector indispensable pour tout fan, c’est évident.

17012206262415263614790266

Réalisation d’Amy Beth Christenson.

Vidéo de l’exposition en France :

Image de prévisualisation YouTube

((((((((((((((((((((((((((((( CORONA )))))))))))))))))))))))))))))

17012207273115263614790273« Kirk était toujours fasciné par les procédures de départ de l’Entreprise pour un long voyage. Chaque étape lui était entièrement familière depuis longtemps, et pourtant… Il y avait cette sorte de fascination, de responsabilité mêlée à un sentiment de propriété pervers et impossible. Aucun individu ne pouvait posséder un vaisseau spatial en son nom propre. Néanmoins, l’Entreprise était à lui. Il se demandait à quoi ressemblerait le jour où il serait obligé de rendre le navire et si, dans le cas où l’un de ses collègues de Starfleet en prenait le commandement, ils pourraient rester amis. »

(Star Trek Corona, Greg Bear, éd. Fleuve Noir, 1993)

((((((((((((((((((( UN SUPERBE COFFRET )))))))))))))))))))

C’est le coffret ultime, celui parut l’année dernière pour les 50 ans de STAR TREK ! On y trouve :

  • les 20 Blu-ray des trois saisons de la série des sixties
  • les 3 Blu-ray de la série animée
  • les 6 Blu-ray des films cinéma avec l’équipage d’origine
  • 1 Blu-ray de bonus inédits
  • 1 badge « 50 ans de STAR TREK »
  • 6 posters collector des films au graphisme minimaliste

17012207525415263614790302

Question : comment résister à la tentation si on possède déjà tous les titres en question (sauf le badge, les posters et le Blu-ray de bonus inédits !) ? Réponse : utiliser l’imparable logique vulcaine et se dire qu’il est illogique de racheter ce qu’on possède déjà (MÊME S’IL NOUS MANQUE LE BADGE, LES POSTERS ET… ET BON SANG !) et refouler ses sentiments d’excitation face à l’objet de toutes les convoitises digne des pires marchands ferengis car vendu pour seulement 100 €… AAARRRGH !

17012207580515263614790307

((((((((((((((((((((((( STAR TREK 360° )))))))))))))))))))))))

À présent embarquez à bord de notre navette pour un petit tour spatial ! Vous pourrez observer derrière le hublot quelques vaisseaux de Starfleet récents et anciens. Admirez-les sous tous les angles, c’est possible !

Image de prévisualisation YouTube

((((((((((((((( LIVE LONG AND PROSPER ! )))))))))))))))

À bientôt pour la prochaine Page STAR TREK. En attendant, longue vie et prospérité, bien sûr !

- Morbius -

star trek



MON DICO STAR TREK : X COMME… X !

Petit délire de trekker, avec toute la subjectivité que cela suppose et la passion parfois aveugle : voilà mon « Dico STAR TREK »… Vous ne serez pas forcément d’accord avec moi, mais qui a dit que je cherchais à être d’accord avec vous, hein ? Ces propos n’engagent que leur auteur, bien sûr, et s’adressent en priorité aux trekkers et trekkies, mais les autres sont aussi les bienvenus… Live long and prosper.

MON DICO STAR TREK : X COMME... X ! dans Mon dico Star Trek 16101906325515263614565498

Arf, bon sang ! Me voilà arrivé à cette lettre X si embarrassante dans un dico ! Ben oui, déjà il n’existe pas beaucoup de mots français commençant par X. Alors en plus, si je consulte The Star Trek Encyclopedia, A Reference Guide to the Future, de Michael et Denise Okuda (éd. Pocket Books, 1997, oui, pas encore la nouvelle encyclopédie en plusieurs volumes !), seulement 12 mots commençant par X sont répertoriés ! Ainsi, in english :

X-rays (!), Xanthras III, Xelo, Xendi Sabu star system, Xendi Starbase 9, Xenophobia (!), Xenopolycythemia, Xepolites, Xerxes VII, Xhosa, XO et Xupta tree. Voilà, x’est tout. 

16101906334715263614565499 dans Star TrekC’est rageant ! C’est frustrant ! Pourquoi donc avoir créé cette lettre X si c’est pour limiter le nombre de mots commençant par elle, hein, dites moi !

Alors bien sûr je vous vois venir, petits vicieux. On pourrait parler du X dans STAR TREK… Mais tout comme sa lettre, vous savez déjà que le X n’a pas sa place dans la saga de Gene Roddenberry (et pourtant, quand on connaît les anecdotes concernant l’homme en question…).

Non, tout de même, soyons sérieux. Imaginez l’Enterprise à l’heure du X. Orgie sur la passerelle, tous les membres (!) se déchaînent sans retenue, ça vous plairait, hein ? Question de voir si Spock saurait lutter contre ses sentiments humains et résister ainsi à l’appel de la chair. Remarquez, mieux vaut ne pas assister en personne à son Pon farr. Il paraît que c’est… on dit qu’on y voit… Non, arrêtons-nous là tout de suite.

16101906344215263614565500

Certes, il existe bien quelques épisodes un peu chauds dans la saga des étoiles, notamment dans STAR TREK : THE NEXT GENERATION. Par exemple L’Enterprise en Folie (The Naked Now) où Tasha fera l’expérience du plein potentiel de Data, Angel One où une civilisation pratique la liberté sexuelle et où la femme domine l’homme. On pourrait également citer STAR TREK : ENTERPRISE, avec Le Devoir du Capitaine (Damage) qui nous vaut, je crois, les scènes les plus érotiques de STAR TREK avec T’Pol et Tucker. Sans compter la présence des esclaves d’Orion, femelles vertes séductrices que l’on rencontre au gré des épisodes… Et si je vous dit Ilia de STAR TREK : LE FILM (1979) ? J’avais lu quelque part que la race des Deltans étaient très portée sur la chose… Et puis ne parlons pas aussi de l’épisode Miroir (Miror, Miror) de la série des sixties, avec une Uhura comme on ne l’a jamais vue encore grâce à un univers parallèle, le même qui sera repris dans STAR TREK : DEEP SPACE NINE pour nous offrir une Kira Neris toute de cuir vêtue…

16101906353715263614565501

Par contre ne me demandez pas si STAR TREK, tout comme STAR WARS, a eu droit à sa parodie X, je ne saurais vous répondre. Non, non, je vous assure, ne me regardez pas comme ça, je ne sais pas du tout.

- Morbius -

Autres articles publiés dans Mon Dico Star Trek :

A comme… Abrams ! / B comme… Bruitage ! / C comme… Critique ! / D comme… Data ! / E comme… Enterprise ! / F comme… Femme ! / G comme… Gore ! / H comme… Humanisme ! / I comme… Idiotie ! / J comme… Jeu ! / K comme… Klingon ! / L comme… Livre ! / M comme… Machine ! / N comme… Nourriture ! / O comme… « Orion Slave Girl » ! / P comme… Passion ! / Q comme… Q ! / R comme… Risa ! / S comme… Star Wars ! / T comme… Trekkie ou trekker ! / U comme… Uniforme ! / V comme… Vaisseau ! / W comme… Wise !

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN

13041407204515263611082950



12345...9