Catégorie

Archive pour la catégorie « Star Trek »

Dictionnaire altaïrien : R comme… Roddenberry Gene !

roddenberry.jpg 

lettrer.gifRobot… Robby… Robocop… Rosny Aîné J.H… Romero George A… Roddenberry Gene, le génial créateur de Star Trek ! Né en 1921, mort en 1991, Roddenberry fut scénariste et producteur à la télévision américaine. Il est bien sûr connu dans le monde de la science-fiction pour avoir créé l’une des plus grandes séries TV : Star Trek.

Gene Roddenberry fit d’abord des études de police, puis il rejoignit l’armée de l’air américaine en 1941 et devint aviateur, avant d’écrire à la télévision américaine et de finalement revenir à la police où il restera jusqu’en 1956. Il s’est marié deux fois. Sa deuxième femme fut Majel Barrett (Dr Chapel dans Star Trek). C’est en 1964 qu’il développa son idée d’une série de space opera qui pourrait concurrencer Buck Rogers et Flash Gordon. Ce fut Star Trek. L’épisode pilote  jugé trop intellectuel par les studios, Roddenberry dut modifier certaines choses, notamment les personnages. Star Trek fut lancé en 1966 et demeura sur les écrans durant trois ans malgré un succès mitigé. Ce furent finalement ses rediffusions qui lui permirent d’atteindre la gloire.

Gene Roddenberry est également à l’origine des séries de SF Invasion Planète Terre et Andromeda, série développées après sa mort. The Questor Tapes, série avortée par Roddenberry, devrait bientôt voir le jour sous la direction de son fils héritier.

Le créateur de Star Trek mourut en 1991 d’une insuffisance cardiaque. Ses cendres furent expédiées dans l’espace pour orbiter durant cinq ans autour de la Terre.

Avec Star Trek, Gene Roddenberry a permis à la SF télévisuelle d’obtenir ses lettres de noblesse. A une époque, les années 1960, où le genre était considéré comme seulement bon pour les enfants (Perdus dans l’Espace…), il a su développer une série d’une rare intelligence, là où aucune autre n’était encore jamais allée auparavant…

Pour en savoir plus sur Gene Roddenberry : http://fr.wikipedia.org/wiki/Gene_Roddenberry



Star Trek : Of Gods and Men, une perle de fanfilm !

( Star Trek )

st6.jpg 

Les trekkers et trekkies connaissent déjà l’adresse pour la plupart, les autres ne doivent surtout pas rater cette superbe création de fans !

Star Trek : Of Gods and Men est un fanfilm, en anglais bien sûr, en trois parties, à télécharger gratuitement. Il rassemble une belle brochette d’acteurs toutes séries Star Trek confondues, ainsi nous retrouvons pour notre plus grand plaisir : Nichelle Nichols (Uhura), Walter Koenig (Chekov), Grace Lee Whitney (Janice Rand), Ethan Phillips (Neelix), Tim Russ (Tuvok), Garrett Wang (Harry Kim), Cirroc Lofton (Jake Sisko) dans une histoire où Charlie Evans (Charlie X) est de retour, toujours interprété par Robert Walker Jr ! En dehors de l’histoire, les décors, les effets spéciaux et la musique ont été particulièrement soignés. A découvrir d’urgence ici : http://startrekofgodsandmen.com/main/

st4.jpg



Dictionnaire altaïrien : N comme… Nimoy Leonard !

leonardnimoy.jpg 

lettren.gifNyarlathotep… Nono, le petit robot… Na’vi… Nimoy Leonard, Monsieur Spock ! Oui, Nimoy sera à jamais Spock, le célèbre Vulcain de Star Trek qui a renié ses émotions. Je ne pensais pas qu’un personnage aussi froid pourrait finalement devenir aussi attachant grâce au talent d’acteur de Leonard Nimoy. Âgé aujourd’hui de 79 ans, notre homme est un homme épanoui qui aura touché à tout : théâtre, poésie, photographie, réalisation cinématographique… Bien plus que le prétentieux William Shatner, Kirk, il aura incarné Star Trek, le Star Trek des années 1960, puis celui du cinéma. A tel point que son rôle de Spock aura fini par le gêner quelque peu dans la vie. Il en écrira un livre, « I am not Spock », puis finira par en écrire un autre quelques années plus tard au titre significatif : « I am Spock »… Oui, Nimoy sera à jamais Spock même si Zachary Quinto, dont la ressemblance est frappante, incarne désormais le Vulcain. Longue vie et prospérité, Monsieur Leonard Nimoy !

http://fr.wikipedia.org/wiki/Leonard_Nimoy

http://www.leonardnimoyphotography.com/



Un site pour tous les trekkies et trekkers

( Star Trek )

st.jpg

Ex Astris Scientia - Bernd Schneider’s Star Trek Site est un site in-con-tour-na-ble pour tous les fans de Star Trek (qui comprennent l’anglais…). On y trouve des centaines de documents magnifiques réalisés sur ordi et qui, pour la plupart, ont servi à des encyclopédies et magazines Star Trek. Ainsi : les plans des vaisseaux de Starfleet, des vaisseaux Klingons, Romuliens, Vulcains, Ferengis…, les passerelles de toutes sortes de vaisseaux des séries TV et des films de la saga, les plans d’appareils tels que les tricordeurs ou ceux de certaines armes, les lieux de l’action (bar de Quark, Conseil Klingon…) et tant d’autres choses ! L’adresse : http://www.ex-astris-scientia.org/ A visiter de toute urgence !



Et chez toi, c’est comment ?…

Quelques photos de mes collections en vidéothèques et bibliothèques SF, fantastique, Star Wars, Star Trek et compagnie !

 

Une partie des vidéothèques en salle vidéo…

dsc00842.jpg

dsc00861.jpg

dsc00852.jpg

 

Quelques rayons des bibliothèques Star Wars, Star Trek, SF, fantastique…

dsc00853.jpg

dsc00855.jpg

 

Une toute petite partie de ma collection Star Wars…

dsc00857.jpg

dsc00858.jpg

dsc00859.jpg

Suite au prochain épisode !



Dictionnaire altaïrien : E comme… Enterprise !

enterprise.jpg 

lettree.gifE.T… Les Envahisseurs… L’Ecran Fantastique… l’Enterprise de Star Trek ! Ah, sacré vaisseau que cet USS Enterprise NCC1701, et que d’Enterprise, les modèles présents dans l’illustration plus haut en sont un exemple ! Un de perdu, dix de retrouvé ! J’ai fini par arrêter de compter, entre le Constitution Class, le Galaxy Class, le Sovereign Class et j’en passe, la Paramount s’amuse comme un gosse à casser de l’Enterprise, son joujou favori. Gene Roddenberry, en créant Star Trek, a non seulement révolutionné l’histoire de la SF à la télévision mais il a aussi complètement changé l’idée que l’on se faisait jusqu’alors d’un vaisseau de science-fiction. Fini les fusées à la Flash Gordon ou les soucoupes volantes à la Planète Interdite, voilà une assiette géante flanquée de deux cigares à l’arrière ! J’ai tout de suite aimé lorsque j’ai découvert, dans mon enfance, les premières images de l’Enterprise sans même encore avoir jamais vu la série Star Trek. Sa ligne élégante et élancée, son apparence hight-tech et son armement puissant mon tout de suite séduit. Ensuite, quand on visite l’intérieur, on ne peut qu’être épaté par le travail mené pour rendre l’Enterprise crédible. J’ai toujours eu l’impression que ce vaisseau pourrait réellement exister. Et ses capitaines ! Que de légendes vivantes ! Archer, Kirk, Picard (un Français !) pour les plus célèbres (car il y en a eu d’autres), tous des grands issus de Starfleet Command à l’intelligence, aux capacités, à la bravoure et au sang froid exemplaires !

Les trekkies ont fini par convaincre la NASA de donner le nom d’Enterprise au premier vol de la navette spatiale américaine à la fin des années 1970 ! Il me semble également que la fameuse navette Virgin qui emportera prochainement les plus fortunés pour un petit tour dans l’espace s’appellera USS Enterprise. L’Enterprise est exposé dans les musées américains, on en a fait des dizaines de bouquins avec tous ses plans extérieurs et intérieurs, tout son mode de fonctionnement, qu’il s’agisse du premier Enterprise au dernier revu et corrigé par JJ Abrams. Chaque fan a son favori. Le mien, c’est le Galaxy Class Enterprise-D, de la série TV Star Trek : The Next Generation.

enterprise2.jpg



Star Trek remasterisé

Star Trek remasterisé dans Science-fiction 14012708415615263611933240

trek5.jpg

Il n’y a pas que V et Le Prisonnier qui ont droit à leurs « liftings », il y a aussi Star Trek ! Sauf que dans ce cas précis, il ne s’agit pas d’un remake mais seulement de retouches par-ci par-là, et uniquement au niveau des effets spéciaux ! Ouf !

La plus grande série TV de SF a eu droit à un ravalement de façade avec de tous nouveaux effets spéciaux numériques ! Finies les séquences avec un Enterprise arthritique, les planètes avec des nuages en coton ou les villes en peintures sur verre, désormais les mouvements du célèbre vaisseau de Starfleet sont limpides, amples, majestueux. Les planètes n’ont jamais paru aussi vraies, avec des atmosphères si crédibles qu’on croirait des photos prises par la NASA. Les villes sont presque aussi impressionnantes que des Coruscant ou des Cités des Nuages de Bespin. Pour bien faire, il aurait fallu aussi, et surtout, effacer digitalement quelques créatures dignes des « craignos-monsters », style le Gorn, les chiens E.T., et tant d’autres, et les remplacer par des personnages en images de synthèse, mais bon… je vais me faire massacrer par les puristes et les trekkies en tenant de tels propos ! Pourtant je suis trekker ! Mais il est vrai que les trekkers et les trekkies, ce n’est pas la même chose ! Si les effets spéciaux (fauchés) de l’époque des années 1960 possédaient leur charme, il faut bien admettre que les nouveaux, numériques, ne dénaturent en rien les épisodes de Star Trek. Et ils ne font même pas « tache » malgré le look très kitch de la cultissime série de Gene Roddenberry ! Star Trek 2009, le film, nous avait préparé à ça !

trek.jpg

Ce sont donc les trois saisons, au total 79 épisodes, de la série Star Trek Classique, celle des années 1960, qui ont bénéficié de cet apport numérique, et, je le répète, uniquement au niveau des effets spéciaux. Les DVD Star Trek, The Original Series sont disponibles depuis un moment déjà alors que les Blu-ray viennent de sortir il y a seulement quelque temps. Ce rafraîchissement est appréciable, mais tout fan se doit de posséder les deux versions : non numérique et numérique !

Pour un petit aperçu d’ensemble, voilà une belle compilation des effets numériques opérés sur la série. Jugez par vous-même :

Image de prévisualisation YouTube



Star Trek en papier

st3.jpg 

Les magnifiques vaisseaux de Starfleet, dont l’Enterprise (Sovereign Class), vous attendent pour être bâtis tout en papier cartonné sur ce site : http://www.geocities.jp/ikenohata2005/papermodel2-e.html

Par contre, ne me demandez pas où sont passées les instructions de montage… Ma foi, avec un peu de logique (comme dirait Mr Spock) vous devriez y arriver ! emoticone Bon courage !

st1.jpg



DVD Star Trek 2009

DVD Star Trek 2009 dans Cinéma 14122903432015263612830832Même si ce Star Trek est parfois loin de ressembler à du Star Trek, peu importe. J’avoue m’être laissé emporter par ce spectacle grandiose, et j’ai particulièrement apprécié les nouveaux acteurs qui m’ont souvent épaté dans leur jeu, en particulier Chris Pine. Et je l’avoue aussi : la nouvelle Uhura me plaît davantage… c’est ainsi… malgré tout le respect que je dois à la précédente. Les effets spéciaux sont irréprochables, ILM oblige, et la musique fabuleuse (une réussite quand on voit de quoi sont capables nombre de compositeurs de B.O. aujourd’hui). Par contre les décors m’ont parfois surpris et déçu. Avec une salle des machines qui ressemble plus à celle du Nautilus qu’à celle d’un prestigieux vaisseau spatial, les ordis font tache au milieu des chaudières à vapeur ! Ridicule au possible. Je n’aurais jamais cru voir ça un jour dans un space opera de plus de 150 millions de dollars de budget. Il fallait oser ! C’est d’ailleurs ce qui a toujours été le grand problème des Star Trek au cinéma : les décors. Mis à part la passerelle et quelques intérieurs de l’Enterprise, les magnifiques paysages de Vulcain et ceux de Starfleet à San Francisco, je suis loin d’apprécier des néons qui s’allument dans un couloir avec des portes à l’ancienne et des carreaux le long des murs (cf. la base de Starfleet sur la planète de glace)…

L’Enterprise est superbe, mais souvent mal filmé, ou peu mis en valeur je trouve. Le dernier plan du film est cependant grandiose lorsque la caméra nous montre le vaisseau dans toute sa beauté. On dira ce que l’on voudra de l’histoire, du peu de crédibilité scientifique, du méchant et de l’action non-stop, ce film est d’abord un pur divertissement qui n’a d’autre ambition que de nous émerveiller, et c’est avec lui enfin le grand retour du space opera, avec une scène qui me rappelle étrangement les couvertures des pulps des années 1930, celle où Kirk et Sulu volent avec leur « jet-pack » dans l’espace avant d’atteindre l’atmosphère de la planète ! Encore un hommage du geek Abrams à l’âge d’or de la SF ?…

En tout cas, désolé, mais il aura fallu un fan de Star Wars pour réveiller la franchise Star Trek ! Quelle ironie du sort ! Je comprends finalement que le film déplaise autant à certains…

- Morbius -



1...56789