Catégorie

Archive pour la catégorie « Star Wars »

LES DERNIERS JEDI : ANALYSE ET CRITIQUE – 1

LES DERNIERS JEDI : ANALYSE ET CRITIQUE - 1 dans Di Vinz 17121507083715263615414841

Voici la première partie de la très longue et très riche analyse-critique de STAR WARS ÉPISODE VIII : LES DERNIERS JEDI par Di Vinz. Première partie ? En effet, il a été décidé, d’un commun accord entre Di Vinz et Les Échos d’Altaïr, que ce pavé de plus de 13 000 mots (le plus long texte à ce jour à paraître sur le blog !) sera finalement découpé en sept parties, regroupant chacune entre deux ou trois chapitres d’analyse-critique, afin d’en facilité la lecture. Ainsi, sont programmés les chapitres suivants dans l’ordre de leur publication :

Lundi 22 janvier

Entre Obscurité et Lumière

Introduction : l’attaque du cuirassé

L’humiliation du Général Hux

Mardi 23 janvier

Luke Skywalker : la déchéance d’un héros

La formation de Rey

Mercredi 24 janvier

Kylo Ren et le Suprême Leader Snoke

L’envol de Leia

Jeudi 25 janvier

La Vice-Amiral Holdo et la mutinerie de Poe

Finn et Rose à Canto Bight

DJ et le Capitaine Phasma

Vendredi 26 janvier

La connexion Rey-Kylo Ren

La fin (expéditive ?) de Snoke

« Tu n’es rien. » Les origines de Rey

Samedi 27 janvier

Maître Yoda : l’héritage des Jedi bafoué ?

La bataille finale de Crait

Un duel d’anthologie

Dimanche 28 janvier

L’Épisode IX et le retour de JJ Abrams

La guerre des fans

Rian Johnson et cie

Pour chaque partie présentée sur le blog, nous vous invitons bien sûr à laisser vos commentaires, mais dans le respect et la courtoisie. Nous vous rappelons que vous êtes totalement responsable de vos propos. D’autre part, si vous n’avez encore jamais posté un commentaire sur Les Échos d’Altaïr, ne soyez pas surpris de ne pas le voir apparaître dès son envoi. Il est en attente de modération. L’administrateur validera sa publication. C’est un moyen de protection contre les spams. On laisse à présent la parole à notre ami Di Vinz qui a beaucoup, beaucoup, beaucoup de choses à vous dire sur LES DERNIERS JEDI !

May the Force be with you !

17120211013915263615399000 dans Star Wars

Entre Obscurité et Lumière

Sorti le 13 décembre 2017, le nouveau STAR WARS fait débat depuis maintenant plus d’un mois et déchaîne les passions dans tous les sens du terme. Depuis que j’ai commencé à rédiger mes petites critiques sur les Échos d’Altaïr, je n’avais encore jamais été confronté à de telles difficultés dans l’organisation et l’application écrite de ma pensée, contrariée par une avalanche d’avis négatifs tranchés à l’extrême menant à un bashing disproportionné auquel viennent se heurter les défenseurs du film avec le même absolutisme, bien que j’ai constaté que ces derniers portent un bagage d’arguments plus conséquent la plupart du temps.

17121507111415263615414842Avec un clivage aussi marqué, tout devient plus complexe, on finirait presque par perdre tout sens de la nuance. J’ai moi aussi succombé au côté obscur en essayant tant bien que mal de défendre le film sur les réseaux sociaux contre vents et marées. Pour moi comme pour beaucoup d’autres, tant de haine n’est pas méritée, tant d’incompréhension n’est pas compréhensible. Cela suscite automatiquement chez moi encore plus de bienveillance à l’égard d’un film qui a dépassé toutes mes attentes. Oui, LES DERNIERS JEDI comporte des problèmes, il faut néanmoins raison garder, ne pas tomber dans l’excès et voir plus loin que le bout de son nez, ici je pense surtout à ceux qui se disent fans de STAR WARS. « L’obscurité reprend ses droits et la lumière s’y oppose. »

« Je n’avais encore jamais été confronté à de telles difficultés dans l’organisation et l’application écrite de ma pensée, contrariée par une avalanche d’avis négatifs. »

Maintenant que je suis prêt à écrire mon analyse complète, après avoir vu le film quatre fois – une fois en VO 3D, une fois en VF 3D sur écran Imax et deux fois en VF numérique – je m’expose à de nouvelles problématiques : comment rester objectif quand on doit traiter une licence qu’on connait sur le bout des doigts ? Comment se positionner du côté clair de la Force et ne froisser personne face à ce que l’on perçoit comme de l’irrespect ou de l’ignorance? Comment rester fidèle à son ressenti sans tomber dans cette même arrogance ou dans un fanatisme dans sa forme la plus simple ? Je ne sais pas si j’arriverai à répondre correctement à ces questions ni même si je saurai rester mesuré pour endiguer ce que j’appelle désormais « le syndrôme Alien Covenant », mais quand faut y aller, faut y aller !

Je vais donc essayer de traiter, d’expliquer, point par point, tout ce qui fait débat et plus encore dans ce STAR WARS ÉPISODE VIII : LES DERNIERS JEDI. Ses atouts mais aussi ses faiblesses, dans un effort d’objectivité et un souci d’équilibre, avec un recul forcément nécessaire. Que la Force soit avec moi !

Introduction : l’attaque du cuirassé

Dès la première scène, il y a débat. Après un texte défilant somme toute assez banal mais qui résume bien le fil conducteur du film puisqu’il est question d’évasion désespérée, nous retrouvons le Premier Ordre en embuscade orbitale autour de la planète D’Quar, abritant la base de la Résistance vue dans le précédent opus. Là, le Général Hux ordonne au Capitaine Canady du Deadnought, un nouveau cuirassé de guerre au profil inédit, de bombarder la base des résistants et les vaisseaux qui tentent de s’en échapper.

18012205123615263615489136Pendant ce temps, Poe Dameron, le meilleur pilote de la Résistance, vient faire face à la flotte du Premier Ordre, seul, uniquement accompagné de son droïde BB-8 à bord de son X-Wing. S’en suit un dialogue entre les deux personnages. Beaucoup reprochent un humour lourdingue à cette première joute verbale durant laquelle Poe fait tourner en bourrique le Général. Cette scène m’a personnellement fait sourire, notamment en raison des différentes réactions des membres du Premier Ordre accompagnant Hux. Regards fuyants, postures gênées, l’un d’eux va finalement se risquer à éclairer Hux, comme quoi son interlocuteur se fiche de lui.

« Il est intéressant de constater d’emblée que les subordonnés de Hux ont plus de jugeote que leur supérieur. »

Il est intéressant de constater d’emblée que les subordonnés de Hux ont plus de jugeote que leur supérieur. De son côté, Poe Dameron reste fidèle à lui-même et ses piques ne sont pas sans rappeler la première scène du RÉVEIL DE LA FORCE durant laquelle il chambre Kylo Ren : « Je parle ? Vous parlez ? Qui commence ? Non, parce-que c’est difficile avec tout cet appareillage… ». Poe Dameron est ce genre de personnage savoureux qui tourne l’ennemi en dérision. J’adhère totalement à cet humour proche de celui de Han Solo, comme lorsque le célèbre contrebandier prétend qu’il y a un « pépin de blaster » lors de la libération de Leia dans UN NOUVEL ESPOIR. Ce n’est à mon sens ni lourdingue, ni trop long, si l’on considère que Poe essaye de gagner du temps.

18012205152815263615489137

Mais je ne vais pas m’attarder plus longtemps sur ce passage finalement sans grande importance car vient ensuite l’essentiel de la scène : un combat spatial ! Et quel combat ! Que ce soit l’attaque en soliste de Poe, qui nous montrera enfin sa virtuosité de pilote et dévoilera déjà un petit côté tête brûlée, ou l’assaut des bombardiers qui se font péter les uns après les autres jusqu’à avoir cette magnifique séquence avec le personnage de Paige et ce plan incroyablement beau de l’unique bombardier survivant se frayant un chemin jusqu’à sa cible, cette scène d’introduction est l’une des plus belles et des plus épiques de toute la saga et j’ai beau cherché, je ne saurais lui trouver le moindre défaut. C’est esthétiquement fabuleux et le rythme de l’affrontement est parfaitement équilibré. Même la séquence avec BB-8 qui essaye péniblement de réparer les commandes de tir du X-Wing ne m’a pas dérangé. Au delà du fait que je la trouve très fun et bien insérée dans la scène, elle me semble totalement dans l’esprit STAR WARS, faisant écho aux différentes manœuvres de R2-D2 dans les films précédents.

Le film ne pouvait pas être mieux lancé avec une telle scène d’ouverture, celle-ci nous met dans d’excellentes dispositions pour la suite.

L’humiliation du Général Hux

Suite à la défaite subie par le cuirassé, Snoke entre en contact avec Hux et lui fait manger le sol à distance dans une scène qui m’a tiré un second sourire. Ce ne sera pas la seule fois que le Général du Premier Ordre sera malmené. En effet, durant tout le film, Hux se fait humilié successivement par Dameron, Snoke et Kylo Ren. À chaque fois le respect se meurt un peu plus, à 18012205200815263615489138chaque fois c’est un moment délicieux. Si certains voient en lui un énorme bouffon juste là pour amuser la galerie, je vois en Hux un personnage d’ores et déjà culte, personnifiant à lui seul tous les commandants qui se font dézinguer les uns après les autres par Dark Vador dans la trilogie originale, ce qui n’est pas anondin. La tradition de l’Amiral de l’Empire rabroué voire tué par le Sith, vu dans les films mais aussi dans bon nombres d’œuvres de l’Univers Étendu, a ici atteint son paroxysme.

Qui ne s’est jamais amusé de Vador qui élimine les commandants Impériaux ? « Cette faute envers moi était la dernière. » disait le Seigneur Sith. Là, Ren ne s’embarrasse guère de petites phrases, il lui montre juste qui est le patron en l’envoyant valser dans le décor ou en lui infligeant un étouffement, tout en faisant attention à ne pas le tuer. Heureusement, sinon Hux serait mort depuis un bail et remplacé par un énième commandant anonyme, ce qui tuerait l’intérêt du personnage, tout comme cela aurait été malvenu de tuer Krennic pendant son entretien avec Vador dans une fameuse scène de ROGUE ONE.

« Si certains voient en lui un énorme bouffon juste là pour amuser la galerie, je vois en Hux un personnage d’ores et déjà culte. »

Le Général Hux n’a pas un rôle à la Tarkin en qui l’Empereur avait confiance, c’est un roquet maintenu à un haut grade de commandement car ses failles, utilisées à bon escient, peuvent s’avérer une arme affûtée. Ce n’est pas moi qui le dit, c’est Snoke. Ce dernier utilise la soif de pouvoir de Kylo Ren et de Hux pour maintenir une sorte de concurrence (déjà aperçue dans l’épisode précédent) amenant l’un et l’autre à toujours faire mieux que son « rival ». À terme, Hux essaiera de tuer Kylo Ren et s’il n’y est pas parvenu dans cet Épisode VIII, il renouvellera la tentative dans le IX, c’est certain ! Ce qui pourrait d’ailleurs le pousser à faire de grosses bêtises et inciterait Kylo à se désolidariser du Premier Ordre.

Quoi qu’il en soit, le fait que Hux prenne tant de mauvaises décisions et soit autant humilié dans ce film est un fait exprès afin de marquer une rupture avec le Hux du RÉVEIL DE LA FORCE qui se prend trop au sérieux, notamment lors de la scène de la destruction du système Hosnian qui abritait la Nouvelle République. On peut penser que ce n’est que pour faire de l’humour mais j’y vois une critique du nazisme fort appréciable et assez pertinente. En ce sens, ce n’est pas étonnant que George Lucas ait apprécié le film, ce genre de démarche lui ressemble pas mal.

- Di Vinz -

Les liens vers les autres parties de l’analyse-critique des DERNIERS JEDI :

Partie 2 / Partie 3 / Partie 4 / Partie 5 / Partie 6 / Partie 7

Résultat de recherche d'images pour "the last jedi gif"

Au programme de la deuxième partie prévue pour demain :

Luke Skywalker : la déchéance d’un héros

&

La formation de Rey

15011505515715263612876237

Autres articles de Di Vinz :

Critiques express / Oblivion / Upside Down / Cloud Atlas / Iron Man 3 / After Earth /Star Trek Into Darkness / Man of Steel / World War Z / Pacific Rim – Wolverine, le Combat de l’Immortel – R.I.P.D. Brigade Fantôme / Elysium / Thor, le Monde des Ténèbres / Le Hobbit : La Désolation de Smaug / Snowpiercer, le Transperceneige / Critiques express DVD, Blu-ray et ciné / X-Men Days of Future Past / Critiques express DVD, Blu-ray et ciné (2) / Critiques express : Robocop & 47 Ronin / Lucy / Ninja Turtles / Edge of Tomorrow / Hercule / Jupiter, le Destin de l’Univers / Test : Alien Isolation / Jurassic World / Star Wars : Le Réveil de la Force / Deadpool / Batman V Superman / Midnight Special / Le Livre de la Jungle / Conjuring 2 / Warcraft : le Commencement / Captain America : Civil War / X-Men : Apocalypse / Logan / Alien Covenant / Independence Day : Resurgence / Star Trek : Sans Limites / Suicide Squad / Doctor Strange / Premier Contact / Assassin’s Creed / Rogue One : A Star Wars Story / Passengers

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com



LA PAGE STAR WARS (n°12)

LA PAGE STAR WARS (n°12) dans La page Star Wars 16012311192115263613918609

Avec à cette heure plus d’un milliard 129 millions de dollars de recettes mondiales, LES DERNIERS JEDI est, comme on s’y attendait, un immense succès planétaire. Mais… plus que LE RÉVEIL DE LA FORCE qui divisait déjà la grande communauté de fans à travers le monde, cet Épisode VIII ébranle considérablement les fondements de la saga, faisant s’étriper les fidèles à travers les réseaux sociaux et les sites internet. Entre le chef-d’œuvre décrit par certains et la trahison perçue par d’autres, entre le respect des points de vue de chacun et l’intolérance totale, personne n’est d’accord et tout le monde veut avoir raison ! Je profite du blog pour exprimer enfin mon ressenti sur cette situation rocambolesque…

18010706093615263615439818 dans Star Wars

Croyez-moi : j’envie sincèrement les fans et les spectateurs qui ont adoré ce STAR WARS VIII, je ne le dirai jamais assez, et je tiens à préciser que je respecte parfaitement leur point de vue même si je ne le partage pas du tout.

Je souhaiterais tellement trouver d’innombrables qualités aux DERNIERS JEDI, moi qui n’ai jamais dénigré le moindre chapitre de la saga, même si j’ai comme tout le monde mes préférences, moi qui ai toujours vécu intensément chaque film de la plus grande épopée galactique de tous les temps et qui suis fan de LA GUERRE DES ÉTOILES depuis 1977…

« Quelle horrible impression que de se sentir exclu de cette grande famille de films qui a bercé ma vie et fait de moi le passionné d’Imaginaire que je suis aujourd’hui. »

Mais voilà, quitte à le répéter, je suis ressorti de la projection des DERNIERS JEDI déstabilisé, perturbé, désorienté et surtout déçu. Pour la première fois de ma vie je n’ai pas vibré pour un STAR WARS. Je n’ai quasiment rien ressenti : ni émerveillement, ni émotion, ni engouement, rien… Et quelle horrible impression que de se sentir exclu de cette grande famille de films qui a bercé ma vie et fait de moi le passionné d’Imaginaire que je suis aujourd’hui. C’est un peu comme si elle me repoussait alors que j’allais vers elle, heureux de la retrouver une fois de plus dans une salle obscure, et qu’elle me déclarait froidement, les yeux dans les yeux, la main sur l’épaule :

« Eh bien voilà, non, on ne vient plus pour toi à présent. On vient pour d’autres. Désolé, mais on doit te l’avouer : tu ne fais plus partie de la famille car tu es désormais trop vieux, trop aigri. Tu es dépassé aujourd’hui. On te remercie pour tout ce que tu as fait pour nous à travers ces cahiers que tu réalisais avec amour durant ton enfance, ces collections de figurines et de vaisseaux que tu choyais, ces articles passionnés que tu rédigeais, bref, on te remercie pour cette dévotion et cette passion dont tu as toujours fait preuve envers nous, mais maintenant, vois-tu, il nous faut te laisser et nous tourner vers d’autres, plus jeunes, plus compréhensifs et surtout plus malléables, tu comprends ? Si tu t’obstines à nous dénigrer, tu passeras au mieux pour un fan qui n’a rien compris, au pire pour un vieux fou. Alors laisse-nous continuer avec les autres, oublie-nous, ça vaut mieux pour toi. Tu n’as plus ta place ici. »

« Je ressens comme une désagréable impression de voir un mythe se désagréger sous mes yeux. »

J’en suis sorti ébranlé et j’essaie encore à cette heure de comprendre ce qui ne va pas, ce qui ne va plus. Je ressens comme une désagréable impression de voir un mythe se désagréger sous mes yeux, de le voir bafoué et trahi par un réalisateur opportuniste qui prend en cobaye une saga afin d’expérimenter sa vision que d’aucuns tentent, à travers de multiples commentaires et messages privés, de m’expliquer vainement, croyant que je n’ai rien compris à l’ « ingéniosité » de cet homme, que dis-je, de ce « sauveur », si ce n’est de ce « messie ». C’est vrai, je ne dois rien avoir compris du tout…

D’autres me balancent à la figure qu’il faut être un VRAI fan de STAR WARS pour apprécier à sa pleine valeur cet Épisode VIII. Tiens donc, ne le suis-je pas ? Ah non ! À leurs yeux, je n’entre pas dans les critères. Et les voilà donc partis à m’expliquer de long en large ce qu’est un VRAI fan. Ainsi, pour décrocher le titre tant espéré, il faut d’abord avoir vu TOUS les films de la saga, TOUTES les séries télévisées, lu TOUS les romans et TOUTES les BD de l’univers étendu, joué à TOUS les jeux, etc, etc. Ils ne me connaissent pas, ne savent rien de moi ni de ma culture starwarsienne, mais les voilà toujours prêts à créer des castes, à séparer plutôt que rassembler, eux, les détenteurs de la Vérité.

« Impossible d’écorcher LES DERNIERS JEDI sinon vous finissez brûlé vif sur la place publique, surtout si vous n’argumentez pas ! »

Et que dire de celles et ceux, très nombreux, qui ne peuvent admettre qu’on dénigre ce STAR WARS VIII sacré ! Ils vous déclarent tout d’abord accepter parfaitement les avis négatifs, mais crient ensuite au sacrilège, au blasphème dès que vous commencez à l’égratigner ! Vous voilà alors devenu à leurs yeux un troll, un hater ! Impossible d’écorcher LES DERNIERS JEDI sinon vous finissez brûlé vif sur la place publique, surtout si vous n’argumentez pas !

En effet, avec STAR WARS, on ne badine pas. Si pour tout autre film le simple « J’aime modérément » ou « Je n’aime pas » peut largement suffire, pour LES DERNIERS JEDI, attention, il doit être soigneusement argumenté, étayé d’exemples précis et prouvé scientifiquement ! Ensuite, pour démontrer que vous avez tout faux, on reprend point par point vos méchants propos infondés pour mieux les griller un par un dans de longues explications où on s’improvise tour à tour scénariste et visionnaire. Par contre, rassurez-vous, si vous êtes partisan du « J’aime » ou du « J’adore follement », rien ne vous sera demandé. Inutile d’argumenter, votre simple déclaration d’amour suffit à elle seule pour que vous ayez tous les hommages et les honneurs.

« Plus on tente de me barrer la route, de me raisonner et de me faire ingurgiter l’impossible, et plus je finis par détester ce film. »

Et finalement, avec tout ce charivari autour de ce pétard mouillé qui s’intitule LES DERNIERS JEDI, j’éprouve à l’arrivée une certaine forme de dégoût car plus on tente de me barrer la route, de me raisonner et de me faire ingurgiter l’impossible, et plus je finis par détester ce film, jusqu’à finalement ne plus rien vouloir ni voir, ni entendre sur la saga dans sa totalité, le nom même « STAR WARS » me laissant désormais un goût amer dans la bouche. J’en suis à ce point écœuré que pour la première fois de ma vie je ne suis pas allé revoir le dernier STAR WARS sorti au cinéma.

Alors bien sûr, après avoir écrit tout ce que j’ai écrit ici sur ce STAR WARS VIII, je ne m’attends pas à être compris, ni encore moins aimé ! J’aurais pu rédiger la critique du film comme je l’avais fait pour LE RÉVEIL DE LA FORCE, mais non, aucune envie du tout et surtout aucune raison. Je laisse ce plaisir à Di Vinz qui vous en concocte une qualifiée d’élogieuse. Tant mieux. Il faut toujours un équilibre dans la Force ! Je me suis contenté de m’épancher sur cette cruelle déception à travers mon ressenti et les réactions violentes des « fans » sur les réseaux sociaux, qu’ils soient pour ou contre ce film. Je me suis exprimé sur mon blog, et encore heureux que je puisse le faire librement. Alors, que mes propos plaisent ou non m’importe peu.

L’Épisode VIII représente ma plus grande déception cinématographique de l’année 2017, année des 40 ans de ce qui fut, pour moi, LA plus grande saga de science-fiction de l’Histoire du Cinéma. Une page se tourne, très certainement.

- Morbius – (morbius501@gmail.com)

The Last Jedi Thumbs Up GIF by Star Wars

::::::::::::::::::::::::::::::::: UNE ÂNERIE DE PLUS :::::::::::::::::::::::::::::::::

Voici un exemple type du genre d’âneries qui pullulent sur les réseaux sociaux, car bien sûr si vous n’aimez pas LES DERNIERS JEDI, c’est que forcément vous êtes un fan « ultra-puriste », la logique du petit cerveau…

18010706183915263615439819

::::::::::::::::::::: DES CRITIQUES DE YOUTUBEURS :::::::::::::::::::::

Et comme il n’y a pas que moi qui éprouve un profond malaise en regardant STAR WARS VIII, je vous propose un petit florilège de vidéos dont je partage souvent, mais pas toujours, l’opinion… Cliquez sur les images pour obtenir les vidéos.

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

QUE LA FORCE SOIT… OUAIS, ENFIN BOF !

Les autres Pages STAR WARS sur Les Échos d’Altaïr :

n°1n°2n°3l’Édition Spécialen°4n°5n°6n°7n°8n°9n°10, n°11

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com



LES DERNIERS JEDI : SECONDS AVIS ALTAÏRIENS

( Star Wars )

LES DERNIERS JEDI : SECONDS AVIS ALTAÏRIENS dans Star Wars 17121904271715263615418818

Voici les seconds et derniers avis (attention spoilers !) de quelques membres du groupe Facebook des Échos d’Altaïr sur STAR WARS VIII : LES DERNIERS JEDI. Les opinions sont toujours partagées devant un film qui ne met finalement personne d’accord, et pour cause, au vu du grand coup de balai opéré par Rian Johnson…

Jean-François G. : Alors ni bon, ni mauvais… Quelques très bons plans. Beaucoup de détails inutiles. Des longueurs. Un bon divertissement mais qui n’apporte pas grand chose. Dispensable.

Kinsa T. : C’est un excellent film, original, et la psychologie des persos est vraiment bien traitée, notamment celles de Luke, Rey et Kylo. Sans oublier l’originalité ! Rian Johnson a eu le courage de s’éloigner du clivage clair/obscur et de nous proposer quelque chose de plus nuancé.

17121904294215263615418819 dans Star WarsPascal L.B. : Film divertissant mais moyen sur plusieurs domaines. Disney encaisse. Amen.

Marie-Laure C. : Une scène déception, une petite peur que Disney soit trop présent, mais au final le film est pour moi, whouaaaaa !

Odile D. : Eh bien, bon, un peu déçue, un peu incrédule pour la première partie du film et plus satisfaite pour la deuxième partie, plus épique. Ce n’est pas le meilleur pour ma part.

David S. : Je suis carrément mitigé, encore plus que pour LE RÉVEIL DE LA FORCE que je n’avais pas trop aimé à cause de toutes ses incohérences scénaristiques… Pour résumer : trop d’humour, alors que le film est noir, visuellement magnifique. Et surtout : WTF SNOKE ?

Ju G. : Je suis immensément déçu, le film comporte quand même quelques bons moments mais l’ensemble est bancal et je n’ai pas accroché. Le gros point noir est la façon dont est traité Luke, complètement incohérent avec sa personnalité. Reste des séquences d’action plutôt pas mal et l’amorce d’une relation vraiment inattendue entre deux personnages que j’ai trouvé intéressante. Bref, un film très moyen, peut être le STAR WARS que j’ai le moins aimé.

Pierre N. : J’ai branché mon cerveau d’ado fan de STAR WARS et c’est un film parfait !

Gilles C. : Moi je l’ai vu deux fois en deux jours et franchement il passe bien, on ne s’ennuie pas ! Oui, Snoke est moche et ressemble à Gollum, oui, il se fait dessouder en 30 secondes ! Mais bon, tout de même, le film est bien mené, le Luke torturé est génial ! Kylo Ren n’est toujours pas très intéressant car il n’est pas encore tout à fait badass ! Mais y a du potentiel ! Je crois que ce que les fans n’aiment pas est que l’on change la base d’acteurs. Après, je suis désolé, mais aujourd’hui quand tu regardes les premiers épisodes, il y a des choses qui paraissent ringardes. Mais bon faut vivre avec son époque ! Et comme dit Tarantino “ Viva la cinema ! “



STAR WARS VIII : LA B.O.

La bande originale du dernier chapitre de la saga STAR WARS, LES DERNIERS JEDI, est entièrement disponible à l’écoute ICI, sur YouTube.

Le grand John Williams a peut-être atteint la limite, n’offrant plus rien de novateur, oubliant la création pour s’adonner à outrance à l’auto-plagiat. Sa B.O. toute entière n’est qu’une immense reprise des thèmes écrits pour LE RÉVEIL DE LA FORCE (certes, il fallait en retrouver certains, mais en les incluant dans de nouvelles partitions, ce qui n’est pas le cas ici) et un pompage honteux de ce qu’il a composé pour les films de la trilogie classique, notamment pour l’Épisode IV.

Sa seule création originale tient en un titre : Canto Bight. Le reste n’est qu’un patchwork indigeste de musiques sans mélodie ni thème, en dehors des reprises de ses morceaux connus pour la trilogie classique. Dommage de vieillir aussi mal alors que l’homme représentait, pour moi, le plus grand compositeur de musiques de films de toute l’histoire du cinéma. Sa B.O. est finalement à l’image du film : une énorme déception…

- Morbius – (morbius501@gmail.com)

Image de prévisualisation YouTube



LES DERNIERS JEDI : PREMIERS AVIS ALTAÏRIENS

( Star Wars )

LES DERNIERS JEDI : PREMIERS AVIS ALTAÏRIENS dans Star Wars 17121507083715263615414841

Comme nous l’avions déjà fait pour d’autres STAR WARS, voici les premiers avis altaïriens, sans spoilers, concernant le nouveau chapitre de la plus belle saga de science-fiction de l’histoire du cinéma : STAR WARS VIII : LES DERNIERS JEDI. Et une chose est sûre : nous ne sommes pas d’accord du tout…

Xavier L. :

Sublime ! Grandiose ! Combine le meilleur de la original trilogy et de la prequel trilogy tout en étant original et en apportant une bouffée d’air frais à la série avec des scènes totalement inattendues. De l’humour, des frissons, des larmes, certains trouveront le rythme un peu lent mais pour ma part c’était le crescendo parfait. Comme toujours avec STAR WARS, la bande son était parfaite. Rian Johnson a réussi l’impossible, il a réussi a nous pondre I’un des meilleurs épisodes. ALLEZ LE VOIR DE SUITE !

Luther V. :

17121507111415263615414842 dans Star WarsÉpique ! Il était temps finalement que cette odyssée échappe à Lucas, qui a évidemment adoré cet épisode tant il rend hommage à la franchise. Magnifique, complexe et déroutant tout en s’inscrivant dans des codes familiers… pour mieux les dépasser. Rien d’attendu si ce n’est le plaisir. Amusez vous, les amis altaïriens, vous en sortirez le sourire aux lèvres..

Sébastien D. :

Enfin un vrai scénario ! Enfin un traitement de la Force qui en fait autre chose que quelques tours de magie. Un peu lent au niveau du rythme, mais vraiment un bon moment qui fait oublier la déception du VII.

Gaulois L. :

Je ne comprends vraiment pas toutes ces critiques positives… Sens du drame ? Des persos ajoutés à l’arrache, des facilités de scénario à la pelle, des tensions qui retombent comme des soufflés, un mauvais rythme… Hollywood ne sait décidément plus comment raconter une histoire. Heureusement, il y a Kylo Ren. Mais je ne vois pas comment son personnage, un des plus intéressants de la saga, pourrait sauver l’Épisode IX et par la même cette trilogie, qui avait pourtant si bien commencé… Bon, je n’ai pas détesté, mais ça reste à mon sens un film très moyen qui accumule tout ce qui ne va pas dans les films populaires actuels, principalement, comme je le disais, l’histoire, le scénario, le conte, quoi. Ce que le VII avait réussi à éviter… Hélas !…

Zimbler N. :

J’ai pas vu la différence entre STAR WARS et un Marvel.

Christophe M. :

17121507133815263615414843Je suis de la toute première génération STAR WARS. Le VII était correct, j’ai adoré et kiffé ROGUE ONE, mais là – waouh ! – que je suis déçu ! Je me suis même ennuyé pendant le passage entre Rey et Luke pour son apprentissage.

Di Vinz : 

Le rythme est proche de celui de l’Épisode V. Pour moi c’est un bon point. Non, je lis énormément de chipotages sur des petits détails ou encore des âneries incroyables rapport à « l’esprit STAR WARS ». Beaucoup de spectateurs qui se prennent pour des puristes mais sont juste des casse-couilles qui cherchent le mal là où il n’y en a pas. C’est fou d’en arriver là. Je vais te pondre une critique de fou, je n’ai qu’une envie c’est de démontrer à tous pourquoi ce huitième épisode n’a rien à envier aux autres !

Morbius : 

J’en ressors avec l’impression étrange de ne pas avoir vu un STAR WARS… J’en ressors avec l’envie de le revoir, juste pour essayer de corriger ma première vision, de me dire que je me suis trompé, que tout le monde a raison sauf moi, car je suis en grande partie déçu par rapport à ce que j’en attendais… Je n’ai que rarement vibré, deux ou trois scènes m’ont profondément ému, c’est tout. Et pour un STAR WARS, il faut le faire en ce qui me concerne…
Je l’ai trouvé plutôt visuellement laid dans l’ensemble, avec des scènes à l’humour souvent ridicule, et ce dès l’ouverture qui m’a estomaquée par sa bêtise, avec un général Hux et des méchants au jeu théâtral digne d’un film de série B…
Et puis ce ratage complet au niveau de la marionnette d’un personnage fort connu… dingue…
Quant à John Williams, qu’il prenne au plus vite sa retraite, oui, au plus vite. Il ne sait absolument plus rien créer et ne fait que pomper la B.O. de STAR WARS VII.
Pour que j’en arrive à écrire ça d’un STAR WARS, c’est que franchement il y a un hic. Soit c’est moi qui ai pris un sacré coup de vieux ou soit cette saga prend un tournant qui ne lui correspond pas. 
Non, je ne le trouve pas nul mais tout juste bon. Oui, j’ai largement préféré le VII, n’en déplaise à certains.



LA PAGE STAR WARS (n°11)

LA PAGE STAR WARS (n°11) dans La page Star Wars 16012311192115263613918609

Plus que 10 jours, 10 jours seulement, et LES DERNIERS JEDI sera à l’affiche ! Annoncé comme le chapitre le plus long de la saga STAR WARS (2h30), sera-t-il également à la hauteur ? Rian Johnson nous réserve-t-il de bonnes ou de mauvaises surprises ?… Au vu des premières images, il est impossible de se prononcer tant le doute est permis sur bien des plans (voir la page précédente). Johnson brouille les pistes, arborant son imperturbable petit sourire malicieux dans toutes les interviews. Le jeune réalisateur, plutôt timide et peu loquace, fait figure de débutant même s’il a réalisé un certain LOOPER. Loin de l’assurance et de l’autosatisfaction d’un Ridley Scott, il pourrait bien nous surprendre…

17120211013915263615399000 dans Star Wars

Résultat de recherche d'images pour "the last jedi gif"

::::::::::::::::::::::::::: STAR WARS ET LES MÉDIAS :::::::::::::::::::::::::::

Comme en chaque fin d’année, la presse s’empare du phénomène STAR WARS. Entre les reportages et les interviews diffusés à la télévision, nous trouvons bien sûr un nombre considérable de magazines de la presse écrite dont la Une fait la part belle au dernier film de la saga.

17120211275615263615399016Qu’il s’agisse de revues spécialisées ou de journaux d’actualités, tout le monde s’arrache le dernier STAR WARS à l’affiche. Comprenez : L’Écran Fantastique, par exemple, n’a jamais caché le fait que ses plus grosses ventes ont lieu lorsque le magazine met en couverture un STAR WARS. Et bien évidemment ce qui est valable pour l’un est valable pour les autres. Même Mad Movies, en pente raide, nous sort sa Une avec LES DERNIERS JEDI. Il pourra ainsi se faire du blé sur l’Épisode VIII pour mieux le casser dans son prochain numéro.

En même temps, que demande le fan ? Voir du STAR WARS partout ! Alors si les affiches du film collées de tous bords ne suffisent pas, allons-y pour la presse écrite et les journaux télévisés ! On baigne ainsi dans une formidable ambiance star warsienne de fin d’année, et c’est tant mieux pour nous… et tant pis pour les autres !

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

17120211333815263615399023

:::::::::::::: INTERVIEW VIDÉO DE SIR ALEC GUINNESS ::::::::::::::

Voici une interview très rare de Sir Alec Guinness – Obi-Wan Kenobi dans l’émission britannique « Parkinson Talk Show » de 1977. Alec Guinness confie à l’animateur ses impressions positives sur STAR WARS IV avec beaucoup de classe et d’humour. Cliquez sur l’image.

Image de prévisualisation YouTube

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

Résultat de recherche d'images pour "obi wan kenobi gif"

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

« Lentement, furtivement, Pellaeon tourna la tête de quelques centimètres. Sur sa droite, le Grand Amiral Thrawn était assis au poste de commandement. Son visage bleu était inexpressif et ses yeux rouges étaient fixés sur les voyants. Depuis le dernier rapport des forces au sol, il n’avait pas quitté cette position, et Pellaeon pouvait sentir monter la tension des hommes de passerelle. »

(La Guerre des Étoiles : La Bataille des Jedi – Timothy Zahn – éd. Presses de la Cité – 1993)

17120312195615263615399082

 ::::::::::::::::::: LIVRES STAR WARS DE FIN D’ANNÉE :::::::::::::::::::

Comme désormais en chaque fin d’année nous avons droit à la parution de beaux livres STAR WARS. Les éditeurs rusés profitent de la sortie d’un nouveau film et des fêtes de Noël pour vous soutirer quelques crédits galactiques. Et comment résister au pouvoir du côté obscur quand on survole les titres ? Notre petite sélection, pour vous…

17120312341115263615399083

Flanqué d’une horrible couverture (certainement la plus moche de toute l’histoire des livres d’art STAR WARS), voici venir, pour le 15 décembre, Star Wars : Tout l’Art des Derniers Jedi aux éditions Huginn & Muninn. Dans la grande tradition des The Art of… nous y trouverons tous les concepts arts du film, les croquis préparatoires et les illustrations originales qui ont servi à mettre en images le film événement de 2017.

17120312401715263615399095

Si vous aviez acheté le premier, vous ne pourrez manquer le second. Tout l’Art de Ralph McQuarrie – Volume 2 est paru depuis le 10 novembre aux éditions Huginn & Muninn (que l’on ne remerciera jamais assez pour leurs trésors !). Indispensable, incontournable et inestimable, ce livre énorme (400 pages) renferme tout comme le premier des tonnes de dessins, de crayonnés et de peintures de l’immense Ralph McQuarrie auquel la saga tout entière doit tant.

17120312480415263615399115

Et on termine par un livre qui mérite toute votre attention : Star Wars : Les Archives – Tous les plans et concepts de la première trilogie. Paru depuis le 10 novembre aux éditions… devinez… Huginn & Muninn, voilà un magnifique bouquin qui devrait ravir les fans de la première trilogie, mais aussi les autres. Jugez plutôt :

« Quand la galaxie n’était encore que des croquis : planètes, droïdes, vaisseaux, armes… Commenté par J. W. Rinzler, cet ouvrage d’exception rassemble tous les dessins techniques d’origine créés par les artistes de cinéma les plus talentueux de leur génération. Retrouvés dans les archives de Lucasfilm, ces plans détaillés révèlent le processus de création minutieux des éléments et des décors de la plus grande saga de S.F. de l’histoire du cinéma. Découvrez des inventions jamais construites (la salle du trône de l’Empereur, le vélo de l’espace…) et retrouvez les créations cultes (R2-D2, L’Étoile Noire, le Faucon Millenium…). Un livre exceptionnel, une référence pour tous les fans de la saga, mais aussi de cinéma. Plus de 250 plans techniques reproduits. Plus de 500 illustrations et photographies. Des interviews de Norman Reynolds et de Gavin Bocquet, des designers, des directeurs artistiques, des décorateurs et des artisans de la saga. 336 pages, 10 dépliants grand format. »

Bon, vous l’aurez compris, cette fin d’année risque d’être terriblement dure pour notre portefeuille…

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

17120312583915263615399118

Drew Wise

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

QUE LA FORCE SOIT AVEC VOUS ! Et rendez-vous le 13 décembre pour la sortie de STAR WARS : LES DERNIERS JEDI !

- Morbius – (morbius501@gmail.com)

Résultat de recherche d'images pour "the last jedi gif"

Les autres Pages STAR WARS sur Les Échos d’Altaïr :

n°1n°2n°3l’Édition Spécialen°4n°5n°6n°7n°8n°9, n°10

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com



STAR WARS VIII : L’AFFICHE, LE TRAILER !

( Star Wars )

STAR WARS VIII : L'AFFICHE, LE TRAILER ! dans Star Wars 17101005172715263615310646

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube" onclick="window.open(this.href);return false;" >


LA PAGE STAR WARS (n°10)

LA PAGE STAR WARS (n°10) dans La page Star Wars 16012311192115263613918609

À seulement trois mois de l’Épisode VIII de la saga STAR WARS, LES DERNIERS JEDI, les fans retiennent leur souffle : Luke aurait-il sombré du côté Obscur comme certaines rumeurs le prétendent ?… À moins que ce ne soit l’empire Disney lui-même, lequel m’oblige à présenter exceptionnellement cette nouvelle page sous le mode ronchon : séries inutiles, personnages ridicules, vaisseaux et engins aux designs ratés, sans compter les premières affiches du film et le grand bazar qu’a connu le tournage du prochain spin-off sur Han Solo. Non, décidément, il règne comme un malaise au sein de la galaxie STAR WARS, et je n’aime vraiment pas ça…

17090301321515263615252447 dans Star Wars

S’il y a bien une chose que je déteste, c’est râler après ma saga favorite : STAR WARS. Mais comme je l’ai toujours dit, être fan de LA GUERRE DES ÉTOILES depuis l’âge de 11 ans ne signifie pas pour autant tout gober, tout accepter, tout pardonner en demeurant aveugle ou indifférent aux scories qui peuvent malheureusement, parfois, enrayer la machinerie complexe d’une saga aussi mythique.

Depuis quelques semaines, pour ne pas dire quelques mois je crois, je n’aime rien, ou si peu, de ce que l’on m’annonce sur STAR WARS. Même si je suis grandement redevable à Disney d’avoir ressuscité la saga, même si je ne fais pas partie des éternels haters ou trolls de service qui vomissent sur la boîte de Mickey Mouse ou sur LE RÉVEIL DE LA FORCE, j’avoue depuis peu connaître une certaine inquiétude.

17090301470915263615252451

Poster fan art.

::::::::::::::::::::::::::::::::;;;;;; LUKE, LE SITH ? ::::::::::::::::::::::::::::::;;;;;;;;

17090301393015263615252449Une inquiétude, tout d’abord, et une inquiétude légitime en ce qui concerne l’éventualité d’un Luke Skywalker qui aurait sombré du côté Obscur de la Force dans l’Épisode VIII de la saga. C’est inconcevable, purement inconcevable… Pourquoi ? Tout simplement parce que Luke est, et sera TOUJOURS, l’ardent défenseur du Bien, le jeune fermier devenu un puissant Maître Jedi grâce à Yoda, un héros à l’âme pure capable de résister à l’Empereur, à l’appel du côté Obscur, qui a toujours œuvré pour le côté Lumineux de la Force. Il est LE vrai dernier Jedi. Plus qu’une icône, Luke est tout un symbole, celui du Bien éternel écrasant le Mal. Le transformer en monstre au service du côté Obscur serait détruire l’esprit de STAR WARS et finalement transmettre ce message : nul ne peut résister au Mal, tout être est corrompu. Ce serait également transmettre aux nouvelles générations une image terrible : la volonté et la force de l’esprit n’existent pas, on ne peut que se laisser séduire par la facilité, le Mal, bref, le côté négatif des choses. 17090301374415263615252448Il n’y a plus d’espoir, plus d’amour, plus de liberté mais un éternel chaos, un monde des ténèbres, un gouffre sans fond où chacun finit attiré, tôt ou tard. Si ce STAR WARS devait être celui-ci, il serait le dernier pour moi. Et à une heure où le monde n’a jamais eu autant besoin d’espoir, faire de l’Épisode VIII le chapitre le plus sombre de la saga serait imbécile. Laissons à d’autres le soin de nous farcir de films de SF pessimistes !

17090302325315263615252457

::::::::::::::::::::::::::::: L’ART DE LA MÉDIOCRITÉ :::::::::::::::::::::::::::::

17090301591015263615252454Ensuite, les premières images des nouveaux vaisseaux et nouveaux TB-TT des DERNIERS JEDI me font peur… Quels designs peu novateurs, voire bâclés… Cette nouvelle génération de TB-TT à l’aspect de gorilles aux pattes retournées me ferait presque rire si ce n’était grincer des dents. J’imagine déjà leur démarche dans le film… Et puis cela permettra malheureusement d’alimenter la haine des anti-STAR WARS. Je les vois déjà en train de crier : « Après le reboot de l’Épisode IV dans LE RÉVEIL DE LA FORCE, voici le reboot de L’EMPIRE CONTRE-ATTAQUE dans LES DERNIERS JEDI ! » C’est leur donner du pain béni…

17090302011715263615252455Nous avions déjà eu droit à quelques vaisseaux horribles dans LE RÉVEIL DE LA FORCE avec celui de Kylo Ren, ou même la navette de Krennic dans ROGUE ONE, alors par pitié : arrêtez le massacre ! Ralph McQuarrie revient, ils sont devenus fous ! Un gosse de 10 ans pourrait faire aussi bien, si ce n’est mieux, et je sais de quoi je parle en tant qu’instituteur !

Enfin, mon Dieu, c’est quoi ces petits pingouins appelés Porgs ?… Les nouveaux Ewoks ? Certes ils sont mignons, mais tellement conçus pour les bambins qu’on les imagine déjà dans les rayons des magasins de jouets pour assurer un max de fric à Disney… Ils ridiculisent à eux seuls le film, même si leur apparition s’annonce brève.

Et cette série qui ne sert strictement à 17090302040815263615252456rien, STAR WARS : FORCES DU DESTIN, où en 5 minutes une héroïne de la galaxie STAR WARS est balancée dans une aventure pour gosses de moins de 8 ans. Mal dessinée, mal animée, on y regarde incrédule une aventure qui n’apporte absolument rien à la saga si ce n’est s’inscrire dans l’ère du temps, où le féminisme devient une obsession quotidienne. Et comme prévu, à peine les premiers épisodes sortis que les horribles poupées des personnages étaient déjà en vente dans les rayons…

Image de prévisualisation YouTube

Non, désolé, mais j’ai beaucoup de mal à accepter ces profonds changements même si forcément la saga doit évoluer au fil du temps, encore faut-il qu’elle évolue dans la bonne direction. Je ne suis qu’un fan, et jusqu’à présent j’ai très rarement été déçu par les choix de Lucasfilm. Cependant il m’arrive désormais de douter de l’avenir de la franchise. J’espère profondément me tromper et découvrir encore bien des surprises agréables, surprenantes, novatrices. Je ne suis qu’un fan, mais un fan préoccupé par la tournure des choses… J’ai exprimé ici mon point de vue tout à fait personnel, un point de vue qui n’engage que moi. 

- Morbius -

 star wars episode 6 return of the jedi episode vi its a trap GIF

Les autres Pages STAR WARS sur Les Échos d’Altaïr :

n°1n°2n°3l’Édition Spécialen°4n°5n°6n°7n°8, n°9

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC



CRITIQUE EXPRESS : ROGUE ONE : A STAR WARS STORY

Di Vinz se lance pour une séance de rattrapage critiques ciné. Rendez-vous est donné tous les deux jours sur le blog, qu’on se le dise ! Aujourd’hui :

CRITIQUE EXPRESS : ROGUE ONE : A STAR WARS STORY dans Cinéma 17060807184315263615084043

ROGUE ONE : A STAR WARS STORY

L’histoire : Situé entre les épisodes III et IV de la saga Star Wars, le film nous entraîne aux côtés d’individus ordinaires qui, pour rester fidèles à leurs valeurs, vont tenter l’impossible au péril de leur vie. Ils n’avaient pas prévu de devenir des héros, mais dans une époque de plus en plus sombre, ils vont devoir dérober les plans de l’Étoile de la Mort, l’arme de destruction ultime de l’Empire. (allocine.fr)

Réalisateur : Gareth Edwards

17060807184515263615084044 dans Di Vinz

ROGUE ONE est-il meilleur que le RÉVEIL DE LA FORCE ? On s’accordera presque tous à dire oui. Pour autant, soulignons que ce n’est pas le même genre de film. Malgré les présences appréciables de Chirrut et surtout de Dark Vador, il manque un certain mysticisme au spin off, ce côté un peu Fantasy de STAR WARS. Ici on oublie un peu les sabres laser et on se concentre sur la guerre ! On apprend 17060807184515263615084045 dans Star Warsdès le début que la Rébellion est prête à tout pour combattre l’Empire, même à faire du sale. Une volonté de plonger le spectateur dans une ambiance bien plus sombre que dans un STAR WARS traditionnel. Et cela se confirmera par la suite.

Cette histoire inédite, réel prologue à l’Épisode IV, est palpitante ! Les héros sont traités de façon inégale, certains manquent de background, mais ce dosage sert le scénario et tous restent des personnages assez forts, on se souvient facilement de chacun d’eux, les acteurs sont vraiment très bons dans l’ensemble.

17060807234315263615084052

L’atmosphère de guerre à la STAR WARS est retransmis à la perfection, les scènes de combat sont géniales, le réalisateur Gareth Edwards a du se dépasser pour rester fidèle à ce qu’il aime dans STAR WARS et être à la hauteur, et ça se sent. On visite les planètes avec fluidité, le troisième acte est incroyable, la bataille de Scarif entre directement première dans mon top 3 des plus belles batailles de STAR WARS, devant Yavin et Hoth !

Il n’y a vraiment qu’un bref et inattendu cabotinage de la part de Forest Whitaker pour peut-être nuire à l’une des scènes du film. Le reste est vraiment parfait en tous points. En tant que fan, je suis plutôt difficile, mais là, je prends un pied phénoménal à chaque visionnage (je dois en être au dixième à l’heure où j’écris ces lignes).

17060807261415263615084053

Dommage pour JJ Abrams et son reboot masqué, il semble que le public soit plus sensible à ce qui fait STAR WARS, c’est à dire l’essence même de son titre, qu’aux tribulations de Rey et de Kylo Ren. Mais attendons de voir ce que va donner LES DERNIERS JEDI, on n’est pas à l’abri d’une bonne surprise. Pour l’instant ROGUE ONE est effectivement largement devant LE RÉVEIL DE LA FORCE bien qu’il ne soit qu’un spin off, ne serait-ce que pour sa scène finale tout simplement magistrale.

Note : 18/20

- Di Vinz -

Image de prévisualisation YouTube

Autres articles de Di Vinz :

Critiques express / Oblivion / Upside Down / Cloud Atlas / Iron Man 3 / After Earth /Star Trek Into Darkness / Man of Steel / World War Z / Pacific Rim – Wolverine, le Combat de l’Immortel – R.I.P.D. Brigade Fantôme / Elysium / Thor, le Monde des Ténèbres / Le Hobbit : La Désolation de Smaug / Snowpiercer, le Transperceneige / Critiques express DVD, Blu-ray et ciné / X-Men Days of Future Past / Critiques express DVD, Blu-ray et ciné (2) / Critiques express : Robocop & 47 Ronin / Lucy / Ninja Turtles / Edge of Tomorrow / Hercule / Jupiter, le Destin de l’Univers / Test : Alien Isolation / Jurassic World / Star Wars : Le Réveil de la Force / Deadpool / Batman V Superman / Midnight Special / Le Livre de la Jungle / Conjuring 2 / Warcraft : le Commencement / Captain America : Civil War / X-Men : Apocalypse / Logan / Alien Covenant / Independence Day : Resurgence / Star Trek : Sans Limites / Suicide Squad / Doctor Strange / Premier Contact / Assassin’s Creed

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC



STAR WARS VIII : PREMIÈRE AFFICHE, PREMIER TEASER !

( Star Wars )

STAR WARS VIII : PREMIÈRE AFFICHE, PREMIER TEASER ! dans Star Wars 17041411175015263614982647

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube" onclick="window.open(this.href);return false;" >


12345...24