Catégorie

Archive pour la catégorie « Utopic fashion »

UTOPIC FASHION : CAPTAIN KRONOS, JERRY CORNÉLIUS ET LA FIN DU SWINGING LONDON

UTOPIC FASHION : CAPTAIN KRONOS, JERRY CORNÉLIUS ET LA FIN DU SWINGING LONDON dans Cinéma bis 13061310015515263611288448

Et si on s’attardait parfois sur les vêtements à travers les films et les séries de science-fiction ? Et si on explorait les tendances ou les fantasmes exprimés à travers les designs les plus fous, les plus kitchs ou les plus provocants de la SF, mais aussi à travers les plus austères, les plus sérieux ou les plus envisageables dans un avenir plus ou moins éloigné ? Place à Utopic Fashion !

19011505280615263616077196 dans Cinéma bis anglais

Pour définir le « Swinging London », il faut revenir sur les mouvements artistiques qui brisèrent quelques clichés dans le Londres des années 60, où se mélangeaient bourgeois bohèmes et prolétaires embourgeoisés grâce à leurs succès artistiques.

La série produite par Brian Clemens, CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR est caractéristique du Swinging London : Steed représente la classe supérieure décadente et Miss Peel est la femme libérée, un peu artiste et d’une origine sociale plus populaire.

C’est la grande époque des écoles d’art londoniennes, et ses boutiques, clubs et galeries d’art. Les magasins deviennent des lieux de rencontre et sont aménagés pour accueillir et faire rester les clients, et non plus seulement pour vendre.

19011505280615263616077197 dans Fantastique

C’est aux alentours de 1973-1974 que le Swinging London touche à sa fin. Et c’est justement à cette époque que sortent deux films qui en sont encore un peu dérivés : LES DÉCIMALES DU FUTUR et CAPITAINE KRONOS, TUEUR DE VAMPIRES.

Le même Brian Clemens, producteur de CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR est passé à la réalisation en 1974, avec CAPITAINE KRONOS, TUEUR DE VAMPIRES (Captain Kronos – Vampire Hunter), avec son chasseur de vampire dandy.

L’intrigue : Fin du XIXe siècle en Europe centrale. Grenadier de la Garde Impériale, Kronos arrive dans un village où il a été appelé par le Docteur Marcus, à la suite des décès suspects de plusieurs jeunes femmes. Aidé d’une jeune moribonde mise au pilori par les villageois, il comprend qu’il a affaire à un cas de vampirisme…

19011505302915263616077199 dans Trapard

Dans le film de Clemens, le capitaine Kronos, incarné par l’Allemand Horst Janson, est un militaire légèrement dandy qui côtoie pour sa traque aux vampires, un vieux médecin au look décadent (John Carson) et une jeune paysanne émancipée (Caroline Munro). Ce trio forcément incompatible forme pourtant une sorte d’homogénéité agréable et efficace. Le capitane Kronos, presque anachronique, porte des chemises amples et il se déhanche et fume la pipe comme un dandy. Tandis que le Jerry Cornélius des DÉCIMALES DU FUTUR (1973, The Final Programme) est un habitué de la chemise à jabot dans un monde aux allures post-apocalyptiques inspiré de l’œuvre de Michael Moorcock.

L’intrigue : Un ordinateur mis au point par une poignée de scientifiques crée un monstre hermaphrodite, nouveau messie d’une société en mal d’icône…

- Trapard -

Autres articles publiés dans la catégorie Utopic Fashion :

Les femmes de la Lune / Stella et son bikini spatial / Glamour Altaïra / Le futur sera à poils / Tenue des sables / Le X sera soft ! / Cuir moulant et satin kitsch /Paillettes cosmiques / Walkyrie spatiale / Les bouclettes de Zarth Arn / Ah la la, l’alu ! / Conquérantes de l’Univers / Logiquement vulcain / Les couleurs de l’espace / Blouson spatial anti-vampire / L’avenir des pyjamas du futur / Tenue décontractée pour la Lune / Uniformes galactiques / Les coquets de la haute technologie spatiale / Des tenues sobres pour l’Orion / Un XXIIIe siècle plutôt sexy / Clodettes intergalactiques / Bleu de travail spatial / À la mode de Terra / La classe en toutes circonstances / La fleur de l’espace / Agents spatio-temporels / Du mauve pour la Résistance / Les sauterelles motardes

18031309271915263615610534 dans Utopic fashion

Cliquez ici pour rejoindre Le Groupe d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com



UTOPIC FASHION : LES SAUTERELLES MOTARDES

UTOPIC FASHION : LES SAUTERELLES MOTARDES dans Science-fiction 13061310015515263611288448

Et si on s’attardait parfois sur les vêtements à travers les films et les séries de science-fiction ? Et si on explorait les tendances ou les fantasmes exprimés à travers les designs les plus fous, les plus kitchs ou les plus provocants de la SF, mais aussi à travers les plus austères, les plus sérieux ou les plus envisageables dans un avenir plus ou moins éloigné ? Place à Utopic Fashion !

18120609195715263616026060 dans Trapard

Malgré leurs looks insectoïdes, les deux Kamen Riders sont en fait des semi-cyborgs combattant une organisation criminelle qui dirige une armée d’insectes mutants.

« L’histoire se déroule dans un monde corrompu par Shocker, une mystérieuse organisation criminelle. Afin de concrétiser ses plans de conquête du monde, Shocker recrute ses agents en kidnappant des humains afin de les transformer en cyborgs mutants puis en effaçant leur mémoire. Cependant, une victime du nom de Takeshi Hongo s’échappe avant la dernière phase de lavage de cerveau. Avec son esprit et son sens moral restés intacts, Hongo combat les agents de Shocker sous l’identité de Kamen Rider 1, un super héros au costume inspiré d’une sauterelle. Une autre victime de Shocker, Hayato Ichimonji, photographe indépendant, a aussi subi la transformation en cyborg, mais est sauvé par Kamen Rider 1 avant que sa mémoire soit effacée, et il devient Kamen Rider 2. »

Les Kamen Riders se déplacent à moto et se transforment avant chaque combat pour arborer leurs uniformes de sauterelles dont seules leurs écharpes rouges de motards subsistent de leurs identités réelles. Ils affrontent des criminels affublés de costumes de squelettes, ainsi que des insectes mutants, jusqu’à des créatures de plus en plus impressionnantes.

Les effets spéciaux et les combats rappellent ceux de la série SPECTREMAN diffusée la même année, mais aussi ceux de X-OR et BIOMAN.

Inédite en France, la série KAMEN RIDER a connu plusieurs adaptations en long-métrages destinées au cinéma, dont le dernier date de 2011, année du quarantième anniversaire de la série.

Néanmoins, un remontage taïwanais avec des scènes ajoutées a été distribué en France en VHS sous le titre SUPER RIDERS ou LES FANTASTIQUES SUPERMEN, dont voici un résumé :

Une organisation criminelle, Les Disciples de Satan, enlève Wang-Kong, brillant étudiant en biologie. Plusieurs savants ont été ainsi réduits à l’esclavage et changés en créatures diaboliques. Grâce à un professeur, Wang-Kong devient un superman au service du bien…

Accrochez-vous, parce que ce montage que je vous partage ICI n’a ni queue ni tête (« C’est pas grave, c’est pour la Télévision Française » auraient dit Les Inconnus pour nous faire rigoler jaune). Nos sauterelles héroïques s’y font appeler Superman Numéro 1 et Superman Numéro 2.

- Trapard -

Autres articles publiés dans la catégorie Utopic Fashion :

Les femmes de la Lune / Stella et son bikini spatial / Glamour Altaïra / Le futur sera à poils / Tenue des sables / Le X sera soft ! / Cuir moulant et satin kitsch /Paillettes cosmiques / Walkyrie spatiale / Les bouclettes de Zarth Arn / Ah la la, l’alu ! / Conquérantes de l’Univers / Logiquement vulcain / Les couleurs de l’espace / Blouson spatial anti-vampire / L’avenir des pyjamas du futur / Tenue décontractée pour la Lune / Uniformes galactiques / Les coquets de la haute technologie spatiale / Des tenues sobres pour l’Orion / Un XXIIIe siècle plutôt sexy / Clodettes intergalactiques / Bleu de travail spatial / À la mode de Terra / La classe en toutes circonstances / La fleur de l’espace / Agents spatio-temporels / Du mauve pour la Résistance 

18031309271915263615610534 dans Utopic fashion

Cliquez ici pour rejoindre Le Groupe d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com



UTOPIC FASHION : DU MAUVE POUR LA RÉSISTANCE

UTOPIC FASHION : DU MAUVE POUR LA RÉSISTANCE  dans Star Wars 13061310015515263611288448

Et si on s’attardait parfois sur les vêtements à travers les films et les séries de science-fiction ? Et si on explorait les tendances ou les fantasmes exprimés à travers les designs les plus fous, les plus kitchs ou les plus provocants de la SF, mais aussi à travers les plus austères, les plus sérieux ou les plus envisageables dans un avenir plus ou moins éloigné ? Place à Utopic Fashion !

18022408310815263615576480 dans Utopic fashion

Tout droit échappée d’un gala, à moins que ce ne soit d’un manga, la vice-amiral Holdo promène sa robe longue au milieu des militaires de la Résistance. Et c’est visiblement d’une résistance à toute épreuve dont ils font preuve pour ne pas éclater de rire et lui dire : « Euh… vous savez, m’dame, vous avez le look qui tue ! »

18022408551915263615576512Prenant de grands airs sévères et contrariés, Holdo, de STAR WARS VIII : LES DERNIERS JEDI, se la joue très préoccupée par la situation de la Résistance face au Premier Ordre. En fait il n’en est rien. En effet, le joli mauve de ses cheveux bien coiffés, qui furent d’abord verts nous dit-on ici, s’avère pour elle bien plus préoccupant que le sort même de la galaxie, car il lui faudra bientôt choisir une nouvelle couleur adaptée à ses tenues militaires. Eh oui, après un vert piquant et ce mauve fluo, que choisir ?… un jaune pipi ?… un bleu schroumpfien ?… Ne parvenant pas à se décider, tourmentée et totalement désespérée dans ce choix cornélien, Holdo préférera finalement se suicider en faisant s’écraser son vaisseau contre un bâtiment ennemi. Certes, une fin un peu tirée par les cheveux, me direz-vous, mais un sacrifice ô combien appréciable pour la Résistance… et les spectateurs.

- Morbius – (morbius501@gmail.com)

Autres articles publiés dans la catégorie Utopic Fashion :

Les femmes de la Lune / Stella et son bikini spatial / Glamour Altaïra / Le futur sera à poils / Tenue des sables / Le X sera soft ! / Cuir moulant et satin kitsch /Paillettes cosmiques / Walkyrie spatiale / Les bouclettes de Zarth Arn / Ah la la, l’alu ! / Conquérantes de l’Univers / Logiquement vulcain / Les couleurs de l’espace / Blouson spatial anti-vampire / L’avenir des pyjamas du futur / Tenue décontractée pour la Lune / Uniformes galactiques / Les coquets de la haute technologie spatiale / Des tenues sobres pour l’Orion / Un XXIIIe siècle plutôt sexy / Clodettes intergalactiques / Bleu de travail spatial / À la mode de Terra / La classe en toutes circonstances / La fleur de l’espace / Agents spatio-temporels

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com



UTOPIC FASHION : AGENTS SPATIO-TEMPORELS

UTOPIC FASHION : AGENTS SPATIO-TEMPORELS dans Utopic fashion 13061310015515263611288448

Et si on s’attardait parfois sur les vêtements à travers les films et les séries de science-fiction ? Et si on explorait les tendances ou les fantasmes exprimés à travers les designs les plus fous, les plus kitchs ou les plus provocants de la SF, mais aussi à travers les plus austères, les plus sérieux ou les plus envisageables dans un avenir plus ou moins éloigné ? Place à Utopic Fashion !

17112208275615263615380930 dans Utopic fashion

Dans un futur éloigné, les agents spatio-temporels bénéficieront d’une combinaison high tech garantissant le maximum de succès à leurs missions.

Nous pouvons admirer ici, sur cette photo, les agents Laureline et Valérian vêtus (ou harnachés…) de leur tenue (ou armure…) destinée à leur fournir une efficacité totale. Bien éloignée, heureusement, de celle de la BD de Mézières et Christin, tenue qui se voulait alors dans un style forcément très seventies et dont s’inspirèrent plus tard les frères Bogdanoff pour TEMPS X (non ? Et pourtant…), elle posa bien des soucis à ses concepteurs pour VALÉRIAN ET LA CITÉ DES MILLE PLANÈTES (2017).

17112209085615263615380945Avant de parvenir au résultat final, il y eut en effet de très nombreux essais qui furent soumis au réalisateur, Luc Besson. Ce dernier apprécie en particulier la conception de ce grand col électronique où sont présents tous les écrans et informations nécessaires.

Quant à Luc Garcia, le designer, celui-ci déclare dans le superbe livre Tout l’Art du Film VALÉRIAN ET LA CITÉ DES MILLE PLANÈTES (éd. Huginn & Muninn) :

« L’idée était de tenter des choses nouvelles et non de retomber dans ce qui existait déjà. Mais nous nous sommes inspirés d’éléments qui existaient déjà. Cela fait partie de l’héritage que nous avons tous à l’esprit, et cela m’a fourni beaucoup d’inspiration. J’avais en tête l’image des conducteurs de chars dans leur combinaison rembourrée, mélangée avec celle que porte les Fremen dans Dune. C’était un vrai patchwork, mais nous sommes parvenus à obtenir quelque chose d’intéressant. »

17112209105815263615380952Top du top, la combinaison de nos agents spatio-temporel possède un interrupteur qui la transforme, dans les cas extrêmes, en une sorte d’armure. C’est ainsi que dans des situations difficiles, la protection de nos agents est totalement assurée, et cette armure permet aussi de traverser des murs ! Hulk en est vert de rage.

Olivier Bériot, responsable des costumes sur le film, confie que la combinaison spatio-temporel, bourrée de technologie, est très fine et s’adapte parfaitement au corps des agents. Il s’agit en fait d’une mousse recouverte d’une couche de peinture métallique, les parties les plus rigides sont sculptées dans de la résine époxy, et les articulations sont conçues en lycra. Voilà tout bonnement, et le tour est joué !

Ou quand les Français font plus fort que les Américains rendus jaloux depuis…

- Morbius – (morbius501@gmail.com)

Résultat de recherche d'images pour "valerian and the city of a thousand planets gif"

Autres articles publiés dans la catégorie Utopic Fashion :

Les femmes de la Lune / Stella et son bikini spatial / Glamour Altaïra / Le futur sera à poils / Tenue des sables / Le X sera soft ! / Cuir moulant et satin kitsch /Paillettes cosmiques / Walkyrie spatiale / Les bouclettes de Zarth Arn / Ah la la, l’alu ! / Conquérantes de l’Univers / Logiquement vulcain / Les couleurs de l’espace / Blouson spatial anti-vampire / L’avenir des pyjamas du futur / Tenue décontractée pour la Lune / Uniformes galactiques / Les coquets de la haute technologie spatiale / Des tenues sobres pour l’Orion / Un XXIIIe siècle plutôt sexy / Clodettes intergalactiques / Bleu de travail spatial / À la mode de Terra / La classe en toutes circonstances / La fleur de l’espace

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com



UTOPIC FASHION : LA FLEUR DE L’ESPACE

UTOPIC FASHION : LA FLEUR DE L'ESPACE dans Cinéma bis 13061310015515263611288448

Et si on s’attardait parfois sur les vêtements à travers les films et les séries de science-fiction ? Et si on explorait les tendances ou les fantasmes exprimés à travers les designs les plus fous, les plus kitchs ou les plus provocants de la SF, mais aussi à travers les plus austères, les plus sérieux ou les plus envisageables dans un avenir plus ou moins éloigné ? Place à Utopic Fashion !

17062708463915263615115456 dans Cinéma bis italien

Ne vous y trompez pas : cette orchidée spatiale n’est autre que le terrible Ureklon du film STAR CRASH 2 : LES ÉVADÉS DE LA GALAXIE III (de Bitto Albertini, 1981)… Et dès lors on comprend mieux, beaucoup mieux pourquoi s’évader de la galaxie III lorsque, en effet, on peut se réfugier dans la galaxie IV pour ne pas subir cette vision cruelle sans commune mesure. D’ailleurs, à propos, la galaxie IV, le Docteur l’a bien connue ! Ah oui, ce n’est pas tout à fait la même histoire, c’est vrai…

Revenons à nos moutons : à peine le maléfique Zarth Arn (oui, les bouclettes, vous vous souvenez ?) décédé qu’Ureklon s’empare de la galaxie III et, bien décidé à faire fuir ses ennemis, arbore la plus outrancière, la plus provocante, la plus exubérante des tenues qu’aucun méchant n’avait osé porter avant lui à travers tout le cosmos. Le choix des couleurs et surtout l’extraordinaire composition florale à laquelle appartient ce costume font d’Ureklon un homme qui inspire forcément la crainte et le respect.

17062708461615263615115455 dans Utopic fashion

À noter : la large ceinture métallique et les éclairs sur les cuisses, inspirés de la célèbre tenue de Flash Gordon. Ah, et précisons que la barbe d’Ureklon scintille avec subtilité sous les lumières car recouverte de paillettes dorées. Il fallait y penser.

- Morbius -

Autres articles publiés dans la catégorie Utopic Fashion :

Les femmes de la Lune / Stella et son bikini spatial / Glamour Altaïra / Le futur sera à poils / Tenue des sables / Le X sera soft ! / Cuir moulant et satin kitsch /Paillettes cosmiques / Walkyrie spatiale / Les bouclettes de Zarth Arn / Ah la la, l’alu ! / Conquérantes de l’Univers / Logiquement vulcain / Les couleurs de l’espace / Blouson spatial anti-vampire / L’avenir des pyjamas du futur / Tenue décontractée pour la Lune / Uniformes galactiques / Les coquets de la haute technologie spatiale / Des tenues sobres pour l’Orion / Un XXIIIe siècle plutôt sexy / Clodettes intergalactiques / Bleu de travail spatial / À la mode de Terra / La classe en toutes circonstances

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC



UTOPIC FASHION : LA CLASSE EN TOUTES CIRCONSTANCES

UTOPIC FASHION : LA CLASSE EN TOUTES CIRCONSTANCES dans Cinéma bis 13061310015515263611288448

Et si on s’attardait parfois sur les vêtements à travers les films et les séries de science-fiction ? Et si on explorait les tendances ou les fantasmes exprimés à travers les designs les plus fous, les plus kitchs ou les plus provocants de la SF, mais aussi à travers les plus austères, les plus sérieux ou les plus envisageables dans un avenir plus ou moins éloigné ? Place à Utopic Fashion !

17020609353915263614827196 dans Science-fiction

Avoir la classe en toutes circonstances n’est pas chose facile dans l’espace, mais certaines créatures extraterrestres humanoïdes possèdent indéniablement ce charme exotique dont raffolent les explorateurs galactiques. Pour preuve cette Kaena, chef d’équipage alien en provenance de la planète Hydra, que nul n’oserait défier sous peine d’y perdre, si ce n’est la vie, au moins son cœur… 

Et pour mener à bien ses missions tout comme ses hommes d’équipage, Kaena a su allier l’élégance à la défense. Ici vêtue de sa tenue de combat (si, si), elle sait combien il est important de pouvoir diriger ses troupes au doigt et… à l’œil. L’ensemble, fort léger car volontairement aéré, démontre le raffinement sophistiqué d’une civilisation hautement évoluée et située aux confins de la galaxie.

La classe en toutes circonstances, Kaena en a fait son credo dans DESTINATION PLANÈTE HYDRA (de Pietro Francisci, 1966)… 

- Morbius -

Autres articles publiés dans la catégorie Utopic Fashion :

Les femmes de la Lune / Stella et son bikini spatial / Glamour Altaïra / Le futur sera à poils / Tenue des sables / Le X sera soft ! / Cuir moulant et satin kitsch /Paillettes cosmiques / Walkyrie spatiale / Les bouclettes de Zarth Arn / Ah la la, l’alu ! / Conquérantes de l’Univers / Logiquement vulcain / Les couleurs de l’espace / Blouson spatial anti-vampire / L’avenir des pyjamas du futur / Tenue décontractée pour la Lune / Uniformes galactiques / Les coquets de la haute technologie spatiale / Des tenues sobres pour l’Orion / Un XXIIIe siècle plutôt sexy / Clodettes intergalactiques / Bleu de travail spatial / À la mode de Terra

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC



UTOPIC FASHION : À LA MODE DE TERRA

UTOPIC FASHION : À LA MODE DE TERRA dans Cinéma bis 13061310015515263611288448

Et si on s’attardait parfois sur les vêtements à travers les films et les séries de science-fiction ? Et si on explorait les tendances ou les fantasmes exprimés à travers les designs les plus fous, les plus kitchs ou les plus provocants de la SF, mais aussi à travers les plus austères, les plus sérieux ou les plus envisageables dans un avenir plus ou moins éloigné ? Place à Utopic Fashion !

16091708155815263614497096 dans Cinéma bis japonais

Ces deux demoiselles originaires de la planète de glace Terra revêtent avec classe l’uniforme des combattantes. Regard farouche, position défensive, nul doute qu’elles incarnent à elles seules toute la détermination de Terra grâce à leur combinaison ultra-moderne. Ainsi, l’éternel aluminium, matériau indispensable pour tout alien des sixties qui se respecte, y est présent un peu partout pour garantir la touche out of this world essentielle.

Notez également le casque, flanqué de ses indispensables antennes si fréquentes à la glorieuse époque de la radio, et la ceinture qui arbore très distinctement nombre de gadgets à faire pâlir de jalousie le moindre Stormtrooper. Il semblerait que l’on y trouve des petits boutons, mais aussi de gros boutons, avec une sorte de mixeur central et même une petite télé sur le côté. Tout de même peu pratique pour la regarder puisqu’il faut se plier en deux, sans compter la vision inversée. Et je ne parle pas de cette grosse ceinture qui, si elle permet une taille de guêpe, s’avère toutefois relativement peu confortable lorsque l’on s’assoit.

16091708390115263614497100 dans Science-fiction

Nos deux demoiselles d’un autre monde apparaissent dans le film japonais de Noriaki Yuasa, GAMERA CONTRE GUIRON (1969) où « deux garçons, Akio et Tom, se font enlever par des aliens. Les deux enfants découvrent sur la planète de glace Terra, deux belles femmes aliens ainsi que le monstre Guiron. Gamera retrouve la piste des deux garçons sur Terra et combat Gurion, tandis que les garçons tentent d’échapper aux deux aliens. »

- Morbius -

Autres articles publiés dans la catégorie Utopic Fashion :

Les femmes de la Lune / Stella et son bikini spatial / Glamour Altaïra / Le futur sera à poils / Tenue des sables / Le X sera soft ! / Cuir moulant et satin kitsch /Paillettes cosmiques / Walkyrie spatiale / Les bouclettes de Zarth Arn / Ah la la, l’alu ! / Conquérantes de l’Univers / Logiquement vulcain / Les couleurs de l’espace / Blouson spatial anti-vampire / L’avenir des pyjamas du futur / Tenue décontractée pour la Lune / Uniformes galactiques / Les coquets de la haute technologie spatiale / Des tenues sobres pour l’Orion / Un XXIIIe siècle plutôt sexy / Clodettes intergalactiques / Bleu de travail spatial

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



UTOPIC FASHION : BLEU DE TRAVAIL SPATIAL

UTOPIC FASHION : BLEU DE TRAVAIL SPATIAL dans Utopic fashion 13061310015515263611288448

Et si on s’attardait parfois sur les vêtements à travers les films et les séries de science-fiction ? Et si on explorait les tendances ou les fantasmes exprimés à travers les designs les plus fous, les plus kitchs ou les plus provocants de la SF, mais aussi à travers les plus austères, les plus sérieux ou les plus envisageables dans un avenir plus ou moins éloigné ? Place à Utopic Fashion !

16060708474915263614288310 dans Utopic fashion

Ah là, c’est du sérieux ! Finies les excentricités des costumes intergalactiques de space opérettes où slips à paillettes et mini jupes multicolores habillent des héros poudrés, risée des aliens de toute la galaxie ! Non, là, c’est autre chose, du pratique, du vrai. Je n’irais pas jusqu’à dire qu’ici on joint l’utile à l’agréable. Utile ? oui ! Agréable ? Pas si sûr…  Allez plutôt le demander aux membres d’équipage du Nostromo, vaisseau de commerce tractant à travers l’espace une gigantesque raffinerie exploitant du minerai.

16060709154415263614288322

Nous avons ici affaire à des ouvriers spatiaux. La vie est dure dans l’espace, et en plus personne ne vous y entend crier votre désespoir. Alors on s’en fiche complètement des couleurs (pourtant ça pourrait apporter une p’tite touche de gaieté, non ?…), on préfère le gris, le blanc, le bleu-gris, le marron ou le beige. Et puis on ne s’embarrasse pas de collants ou de culottes farfelues à la mode de chez Mongo City, on préfère les blousons, les chemises et les pantalons assez bouffants, ce qui n’empêchera pas l’équipage de se faire bouffer par un huitième passager qui se balade complètement à poil, lui, ouais, un vrai pervers de chez pervers, tellement excité qu’il en bave, le salopard. Dégoûtant.

À noter que grâce à Ripley, on découvrira que dans le futur les sous-vêtements existent toujours… C’est du sérieux, là, je vous dis.

- Morbius -

Autres articles publiés dans la catégorie Utopic Fashion :

Les femmes de la Lune / Stella et son bikini spatial / Glamour Altaïra / Le futur sera à poils / Tenue des sables / Le X sera soft ! / Cuir moulant et satin kitsch /Paillettes cosmiques / Walkyrie spatiale / Les bouclettes de Zarth Arn / Ah la la, l’alu ! / Conquérantes de l’Univers / Logiquement vulcain / Les couleurs de l’espace / Blouson spatial anti-vampire / L’avenir des pyjamas du futur / Tenue décontractée pour la Lune / Uniformes galactiques / Les coquets de la haute technologie spatiale / Des tenues sobres pour l’Orion / Un XXIIIe siècle plutôt sexy / Clodettes intergalactiques

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



UTOPIC FASHION : CLODETTES INTERGALACTIQUES

UTOPIC FASHION : CLODETTES INTERGALACTIQUES dans Utopic fashion 13061310015515263611288448

Et si on s’attardait parfois sur les vêtements à travers les films et les séries de science-fiction ? Et si on explorait les tendances ou les fantasmes exprimés à travers les designs les plus fous, les plus kitchs ou les plus provocants de la SF, mais aussi à travers les plus austères, les plus sérieux ou les plus envisageables dans un avenir plus ou moins éloigné ? Place à Utopic Fashion !

16011907591215263613906715 dans Utopic fashion

Nous voici en l’an 2226. La mode vestimentaire impose aux jeunes femmes des tenues adéquates pour les vols intersidéraux, quitte à sidérer certains passagers…

Comme souvent l’avenir du futur nous l’a démontré, la femme de demain n’a que faire de robes ou de pantalons. Betty I et Betty II que nous voyons ici échappées de la série télévisée QUARK (1977-1978) sont de vraies jumelles dans l’air du temps, sauf que l’une est le clone de l’autre, mais comment faire pour trouver l’original… J’ai ma petite idée, cependant je me garderai bien de vous la dévoiler.

Véritables étoiles blondes, Betty I et Betty II éblouissent littéralement l’espace de par cette débauche de lumière dorée, mais attention, que l’on ne s’y méprenne pas : elles savent manier le pistolaser et ne sont pas tombées de la dernière pluie d’étoiles filantes.

- Morbius -

Autres articles publiés dans la catégorie Utopic Fashion :

Les femmes de la Lune / Stella et son bikini spatial / Glamour Altaïra / Le futur sera à poils / Tenue des sables / Le X sera soft ! / Cuir moulant et satin kitsch /Paillettes cosmiques / Walkyrie spatiale / Les bouclettes de Zarth Arn / Ah la la, l’alu ! / Conquérantes de l’Univers / Logiquement vulcain / Les couleurs de l’espace / Blouson spatial anti-vampire / L’avenir des pyjamas du futur / Tenue décontractée pour la Lune / Uniformes galactiques / Les coquets de la haute technologie spatiale / Des tenues sobres pour l’Orion / Un XXIIIe siècle plutôt sexy

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



UTOPIC FASHION : UN XXIIIe SIÈCLE PLUTÔT SEXY

UTOPIC FASHION : UN XXIIIe SIÈCLE PLUTÔT SEXY dans Cinéma 13061310015515263611288448

Et si on s’attardait parfois sur les vêtements à travers les films et les séries de science-fiction ? Et si on explorait les tendances ou les fantasmes exprimés à travers les designs les plus fous, les plus kitchs ou les plus provocants de la SF, mais aussi à travers les plus austères, les plus sérieux ou les plus envisageables dans un avenir plus ou moins éloigné ? Place à Utopic Fashion !

15110410374615263613721388 dans Science-fiction

Au XXIIIe siècle, plus précisément en l’an 2274, alors que la surface de la Terre est devenue invivable, la race humaine, qui se résume à quelques milliers de survivants, vit désormais sous d’immenses dômes abritant une gigantesque cité. Problème : 15110410410015263613721389 dans Utopic fashionl’espace étant restreint, la population ne peut dépasser un certain nombre d’individus. Par conséquent la vie est limitée à 30 ans… Un cristal incrusté dans la paume de la main indique l’espérance de vie de chacun en changeant peu à peu de couleur.

Et comme la vie est limitée à 30 ans, le plaisir absolu est de rigueur afin de profiter au maximum de ces trois petites décennies d’existence et d’oublier la triste réalité. L’être humain est ainsi entré dans une ère où, désormais, le sexe sans tabou prédomine, où les rencontres, conquêtes et lieux de plaisir abondent.

L’ÂGE DE CRISTAL (Logan’s Run), réalisé en 1976 par Michael Anderson (d’après le roman de George C. Johnson et William F. Nolan intitulé Quand ton Cristal Mourra) offre une vision du futur comme que les Seventies en montraient peu à l’époque, une période pourtant réputée pour ses (trop dangereuses) libertés sexuelles. En dehors de l’aspect post-apocalyptique du film qui, lui, est typique du pessimisme ambiant dans de nombreux films de SF des années 70, c’est bien de sexe, ou plutôt d’érotisme (certes parfois très chaud !) qu’il s’agit au début de L’ÂGE DE CRISTAL.

Les vêtements, qu’ils soient portés par les hommes comme par les femmes dans la cité, sont très colorés (jaunes, verts, roses…), légers, parfois courts, moulants et souvent fendus sur le torse des hommes et sur les cuisses des femmes. Jessica 6 (la superbe Jenny Agutter) nous permet, à un moment du film, de découvrir la beauté de son corps dans une robe présentée ici en photo… Les bracelets et colliers dorés sont également très à la mode. Tout cela respire bien sûr l’aspect agréablement kitch des Seventies.

Seuls les Limiers, sorte de police du futur chargée de repérer les Fugitifs (habitants de la cité qui tentent de fuir), portent des uniformes austères composés de noir et de gris.

Voilà donc un XXIIIe siècle plutôt sexy. Mais entre passer sa courte vie à prendre du plaisir sexuel matin, midi et soir ou vivre beaucoup plus longtemps, il faut faire un choix. À moins de pouvoir concilier les deux, bien sûr…

- Morbius -

Autres articles publiés dans la catégorie Utopic Fashion :

Les femmes de la Lune / Stella et son bikini spatial / Glamour Altaïra / Le futur sera à poils / Tenue des sables / Le X sera soft ! / Cuir moulant et satin kitsch /Paillettes cosmiques / Walkyrie spatiale / Les bouclettes de Zarth Arn / Ah la la, l’alu ! / Conquérantes de l’Univers / Logiquement vulcain / Les couleurs de l’espace / Blouson spatial anti-vampire / L’avenir des pyjamas du futur / Tenue décontractée pour la Lune / Uniformes galactiques / Les coquets de la haute technologie spatiale / Des tenues sobres pour l’Orion

Cliquez ici pour rejoindre le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN



123