Les Mondes Perdus de Kevin Connor (2) : Centre Terre 7ème Continent

Posté le Samedi 19 décembre 2009

Les Mondes Perdus de Kevin Connor (2) : Centre Terre 7ème Continent dans Cinéma 14122912315515263612830780

CENTRE TERRE 7ème CONTINENT : VOYAGE AU CENTRE DE LA TERRE

En 1976, le nouveau film de Kevin Connor a pour titre CENTRE TERRE : 7ème CONTINENT (AT THE EARTH’S CORE / 1976). Là encore, Edgar Rice Burroughs doit se retourner dans sa tombe car notre réalisateur concocte sa version des faits du cycle de Pellucidar (sept volumes).

L’histoire est celle d’une foreuse géante contenant à son bord une équipe de personnes qui parvient dans le monde de Pellucidar situé au centre de notre planète. Le héros, David Innes, tombera amoureux d’une princesse et devra affronter les Mahars, lézards géants télépathes…

14122811432215263612830617 dans Dossier

De tous les films de Connor, il s’agit certainement du plus faible à bien des niveaux : histoire, effets spéciaux et décors. Chose fort regrettable quand on sait que le grand Peter Cushing et la pulpeuse Caroline Munro figurent tous deux au générique, respectivement dans les rôles du Dr Perry et de la princesse Dia. Rappelons que Peter Cushing fut l’un des plus grands acteurs du cinéma fantastique (il incarna le Grand Moff Tarkin dans LA GUERRE DES ÉTOILES) et que Caroline Munro joua, entre autres, dans STAR CRASH, L’ESPION QUI M’AIMAIT, LE VOYAGE FANTASTIQUE DE SINBAD…

14122811432015263612830616 dans Dossier : Les Mondes Perdus de Kevin Connor

Doug McClure interprète David Innes, héros noyé dans un monde peuplé de monstres plus amusants qu’effrayants, souvent particulièrement « craignos », évoluant dans des décors où le carton pâte et la toile de fond règnent en maîtres… Seule trouvaille ingénieuse du film : la machine extraordinaire du Dr Perry, la foreuse géante.

14122709525715263612826182 dans Fantastique

CENTRE TERRE 7ème CONTINENT / AT THE EARTH’S CORE / 1976 / Prod. : John Dark / Scén. : Milton Subotsky d’après le roman d’Edgar Rice Burroughs / SFX : Ian Wingrove / Mus. : Mike Vickers / Photo : Alan Hume / Int. : Doug McClure, Peter Cushing, Caroline Munro / 90 min / Amicus-British Lion / Disponible uniquement en DVD Zone 1

- Morbius -

Bande-annonce américaine du film :

Image de prévisualisation YouTube

 

OVNI en Nouvelle-Calédonie (2) : Un point blanc immobile dans le ciel…

Posté le Vendredi 18 décembre 2009

Deuxième article consacré aux OVNI en Nouvelle-Calédonie, voici un cas d’observation publié dans l’édition du 16 février 1978 du quotidien Les Nouvelles Calédoniennes. Cliquez sur l’article pour le lire.

ovni2.jpg 

morbius @ 22:41
Enregistré dans Ufologie
Les enfants de Temps X

Posté le Vendredi 18 décembre 2009

A ne surtout pas manquer sur SciFi, la chaîne de la Science-Fiction, le 18 décembre chez vous, mardi 19 chez nous : Les Enfants de Temps X ! Ceux qui font partie de ma génération et qui s’intéressent un tantinet à la SF ont forcément grandi avec Temps X, la célèbre émission incontournable des frères Bogdanov ! SciFi lui rend hommage en leur compagnie. Un événement à ne pas rater ! Et pour en savoir plus : http://www.scifi.fr/minisites/les-enfants-de-temps-x.htm

morbius @ 21:55
Enregistré dans Science-fiction
Pliages SF !

Posté le Vendredi 18 décembre 2009

pli8.jpg

Après vous avoir présenté hier le site Cubeecraft, je ne résiste pas à la tentation de vous faire découvrir aujourd’hui un site japonais extraordinaire !emoticone Mais attention, là, il faut vraiment être très doué pour les découpages, pliages et collages, les pièces étant souvent petites, et, de plus,  mieux vaut se débrouiller un peu en japonais…emoticone Néanmoins, les personnages, tels que C3-PO que j’ai mis ici, me paraissent beaucoup plus faciles à réaliser en comparaison des vaisseaux et engins proposés. Vous trouverez donc sur ce site nombre de célébrités star warsiennes, mais aussi du Star Trek, du Retour vers le Futur, du 2001, etc. Baladez-vous un peu partout dans les rubriques de la catégorie Paper Craft !emoticone

Le lien : http://www7a.biglobe.ne.jp/~sf-papercraft/index.html

pli.jpg  pli4.jpg  pli5.jpg

 

morbius @ 15:42
Enregistré dans Papertoy, Science-fiction, Star Wars
Ouvrages récents de cryptozoologie

Posté le Vendredi 18 décembre 2009

La cryptozoologie reprendrait-elle du poil de la bête ?… Ces deux dernières années, on a pu constater une recrudescence d’émissions TV consacrées au sujet sur des chaînes telles que Planète ou SciFi, pour ne citer qu’elles. Grâce à des émissions comme Destination vérité (SciFi), un certain public qui ne connaissait pas forcément la cryptozoologie découvre peu à peu cette science des « animaux cachés ». Chupacabra, Yéti, mokele mbembe et tant d’autres fascinent de plus en plus.

Surfant sans doute sur cette vague d’intérêt, et alors que plus rien (ou presque) ne paraissait depuis des années, voilà que sont publiés de nouveaux ouvrages sur le sujet (en espérant qu’un jour les oeuvres entières de Bernard Heuvelmans seront rééditées). Voici deux titres parus récemment et que je viens de recevoir. Ne les ayant pas encore lus, je m’abstiendrai de toute critique. Si certains les connaissent déjà, qu’ils n’hésitent pas à me faire part ici-même de leurs commentaires. Néanmoins, et dès le premier coup d’oeil, ils me paraissent l’un et l’autre parfaitement dignes d’intérêt, très bien faits, complets, avec nombre de cartes, d’illustrations, et semblent s’adresser en particulier à tous les amateurs et novices qui souhaiteraient approfondir leurs connaissances ou plonger pour la première fois dans la cryptozoologie. Mon verdict viendra plus tard. Je me contenterai donc ici de recopier les quatrièmes de couverture.

 

crypt2.jpg

LES MONSTRES : GUIDE DE LA CRYPTOZOOLOGIE (de Rory Storm / éditions Gremese / 2008 / 19,50 €)

« Depuis des siècles désormais circulent des on-dit et des légendes sur des créatures mystérieuses tapies dans l’obscurité de notre monde et qui, de temps en temps, donnent des signes de leur existence, réveillant ainsi l’intérêt du public et des spécialistes. Le livre des monstres fait le point sur les résultats obtenus jusqu’ici par la cryptozoologie, en se consacrant aux « cryptides » les plus significatifs des cinq continents : du gigantesque Monstre du Loch Ness vivant dans les profondeurs du lac écossais au sanguinaire Chupacabra qui, dans les campagnes de Porto Rico et du Mexique, hypnotise ses victimes avant de les vider de leur sang, ou encore du Yéti asiatique et du ver mortel de Mongolie à l’effrayant Homme-papillon qui, dans les années soixante, apparut à des centaines de personnes dans une petite ville de la Virginie. Crédulité populaire ? Hallucinations collectives ? Mystifications ? Attendez d’abord d’avoir lu les témoignages et les preuves rapportées dans Le livre des monstres avant de vous hasarder à donner votre réponse. »

 

 

crypt.jpg

GUIDE DES ANIMAUX CACHÉS : TRAITÉ DE CRYPTOZOOLOGIE (de Philippe Coudray / éditions du Mont / 2009 / 20 €)

« Pour la première fois, un guide complet et illustré révèle l’existence de plus de 150 espèces d’animaux et d’hominidés inconnus, toujours vivants aujourd’hui. Ce guide, qui reflète les témoignages d’indigènes de tous les pays du monde, décrit des espèces bien réelles mais encore insaisissables. Il fait le point sur l’état actuel des hypothèses concernant ces animaux encore à découvrir dont certains sont peut-être plus proches de nous qu’on l’imagine. L’auteur, entre deux peintures, illustrations ou bandes dessinées, parcourt les forêts américaines en compagnie de ses amis belges à la recherche du bigfoot, équivalent du grand yéti himalayen. Un guide nature unique en son genre. »

Je terminerai cette petite présentation par deux citations reprises dans ses ouvrages. La première, qui provient de Les monstres, guide de la cryptozoologie, n’est pas de l’auteur lui-même mais de Nietzsche : « Quiconque lutte contre des monstres devrait prendre garde, dans le combat, à ne pas devenir monstre lui-même. Et quant à celui qui scrute le fond de l’abysse, l’abysse le scrute à son tour. »

La seconde citation est issue du Guide des animaux cachés : traité de cryptozoologie : « Une erreur intellectuelle classique dans le monde scientifique consiste à penser que tout ce qui n’a pas été découvert ou démontré n’existe pas. D’où ce sentiment de tout connaître dans certains domaines. N’oublions pas qu’au début du siècle dernier, les physiciens déclaraient que la physique était arrivée à la fin de sa prospection et qu’il n’y avait plus rien à découvrir. C’était avant la découverte de la relativité et de la physique quantique. Une autre erreur consiste à conclure qu’une espèce a disparu à la date de son fossile le plus récemment découvert. »

morbius @ 15:13
Enregistré dans Cryptozoologie, Littérature
Les Mondes Perdus de Kevin Connor (1) : Le Sixième Continent

Posté le Vendredi 18 décembre 2009

Les Mondes Perdus de Kevin Connor (1) : Le Sixième Continent dans Cinéma 14122912000915263612830701

Civilisations disparues, mondes oubliés, cités perdues au cœur de jungles hostiles ou cachées au centre de la Terre constituent les ingrédients propres aux films de Kevin Connor, cinéaste britannique né en 1937. Grand admirateur d’Edgar Rice Burroughs, il s’inspirera très librement des œuvres de l’écrivain de renom pour les adapter à sa façon au cinéma. Avec peu de moyens mais beaucoup d’ingéniosité, Kevin Connor parviendra tout de même à offrir au spectateur sa dose de dépaysement mêlant exotisme, aventure et monstres de toutes espèces, cela principalement à travers quatre films : LE SIXIÈME CONTINENT (1975), CENTRE TERRE : 7ème CONTINENT (1976), LE CONTINENT OUBLIÉ (1977) et LES SEPT CITÉS D’ATLANTIS (1978). Amateurs de séries B, suivez-moi ! Nous partons explorer à travers plusieurs chapitres ces contrées sauvages et inconnues !

14122912035315263612830708 dans Dossier

LE SIXIÈME CONTINENT : LE PAYS DES TEMPS OUBLIÉS

Le premier film de notre série des mondes perdus, laquelle fut entièrement produite par l’Amicus, s’intitule LE SIXIÈME CONTINENT (THE LAND THAT TIME FORGOT / 1975). L’histoire s’inspire vaguement de celle écrite par Edgar Rice Burroughs. Ainsi, en pleine Première Guerre mondiale, après un long périple, un sous-marin allemand parvient par accident en plein cœur d’un continent inconnu où le temps semble s’être figé à l’ère préhistorique. L’équipage part alors explorer cette terre vierge peuplée de dinosaures et de tribus guerrières, et il y découvre peu à peu son étrange secret…

14122912093315263612830739 dans Dossier : Les Mondes Perdus de Kevin Connor

LE SIXIÈME CONTINENT représente avec LES SEPT CITÉS D’ATLANTIS le meilleur de Kevin Connor. Bien entendu il serait vain, voire ridicule, d’aller y chercher un scénario complexe et des effets spéciaux élaborés. Nous sommes en 1975, et le film de Connor s’inscrit en droite ligne de ces bonnes séries B typiques de l’époque, où l’intrigue n’a pas d’autre prétention que de distraire le spectateur et lui offrir son lot de monstres, règle de base également valable pour tous les autres films de notre réalisateur anglais. L’amateur de ce genre de cinéma savait ce qui l’attendait, l’affiche du film était d’ailleurs toujours très parlante. LE SIXIÈME CONTINENT regroupe à cet égard bon nombre de séquences dignes de ravir les adeptes du cinéma Bis.

14122912093515263612830740 dans Fantastique

Faisant preuve de beaucoup d’efficacité dans son travail, Kevin Connor utilise habilement le peu de moyens accordés pour mettre en images une histoire où l’on ne s’ennuie pas. Ainsi, la première vue du pays des temps oubliés nous plonge directement au cœur de l’aventure et du mystère : sur fond montagneux où des volcans crachent une lave rougeoyante, on découvre une jungle environnante dans laquelle broute un paisible diplodocus alors que nagent, tout autour du sous-marin, d’inquiétantes créatures géantes.

14122912093715263612830741

Les effets spéciaux des maquettes employées (bateau, sous-marin) furent confiés à un grand spécialiste en la matière, Derek Meddings, également responsable des miniatures des THUNDERBIRDS, COSMOS 1999, SUPERMAN (1978), STAR TREK THE MOTION PICTURE, GOLDENEYE… Quant aux dinosaures, malgré leur texture caoutchouteuse (utilisation de la plastoïde) et leur aspect parfois figé (le vol du ptérodactyle ou l’attaque des tyrannosaures ils répondent correctement aux normes d’une bonne série B d’époque ! À noter que LE SIXIÈME CONTINENT date de plus de trente ans !

14122912132415263612830755

Doug McClure incarne le héros britannique, Bowen Tyler, rescapé d’une attaque menée par les Allemands. Acteur fétiche de Kevin Connor, il sera abonné à tous les mondes perdus existants sur terre ! C’est ainsi qu’on le retrouvera dans les trois autres films de l’Amicus. À chaque fois il interprète un personnage plutôt sympathique, très éloigné des prototypes du genre « beau-blond-musclé » fréquemment rencontrés dans les films d’un registre semblable. On peut même avouer qu’il serait d’un naturel bedonnant, style capitaine Kirk en fin de carrière… Même si Doug McClure n’est pas un grand acteur, on ne peut se résigner à être aussi sévère que Gérard Lenne dans son superbe ouvrage Cela s’appelle l’Horror, lequel déclare : « Blond Californien, légèrement empâté, il pourrait dire à l’instar de Snoopy : « You know what ? I’m the hero. »"

14122912162915263612830757

LE SIXIÈME CONTINENT / THE LAND THAT TIME FORGOT / 1975 / Prod. : John Dark / Scén. : James Cawthrone, Michael Moorcock (oui, lui-même !) d’après le roman d’Edgar Rice Burroughs / SFX : Derek Meddings / Mus. : Douglas Gamley / Photo : Alan Hume / Int. : Doug McClure, Susan Penhaligon, John Mc Enery / 91 min / Amicus / Disponible uniquement en DVD Zone 1

- Morbius -

Bande-annonce américaine du film :

Image de prévisualisation YouTube

OVNI en Nouvelle-Calédonie (1) : Une « chose » tombée dans la mer…

Posté le Jeudi 17 décembre 2009

ovnienattente.jpg

J’ouvre une petite série d’articles consacrés aux OVNI ayant été aperçus sur mon île, la Nouvelle-Calédonie. Les éventuels ufologues de passage sur mon blog apprécieront peut-être.

A l’époque, c’est-à-dire dans les années 1970, lorsque j’étais âgé d’une dizaine d’années, je découpais dans les journaux locaux et internationaux tout ce que je pouvais trouver sur les OVNI. J’avais même réquisitionné mes cousins de France pour éplucher les journaux du pays ! Tous ces articles de presse étaient alors soigneusement rassemblés et collés dans des cahiers que j’avais créés pour cela.

Peu d’articles de notre quotidien local, Les Nouvelles Calédoniennes, ont présenté des témoignages de Néo-Calédoniens sur le sujet. Ce qui ne veut pas dire pour autant que peu de personnes en Nouvelle-Calédonie ont vu des OVNI. Certains rapports sont même parvenus au GEIPAN (Groupe d’Etude et d’Informations sur les Phénomènes Aérospatiaux Non identifiés http://www.cnes-geipan.fr/geipan/index.html ) et sont classés catégorie D (phénomènes non identifiés). Voici un premier article paru dans l’édition des Nouvelles Calédoniennes du 7 décembre 1978… Cliquez dessus pour le lire.

 

ovni0001.jpg

 

morbius @ 22:40
Enregistré dans Ufologie
Le cube roi !

Posté le Jeudi 17 décembre 2009

cube3.pngcube2.pngcube.png

« Cubeecraft » est un site très original qui propose des personnages célèbres, issus de films ou de dessins animés, à imprimer et monter sous la forme de cubes ! On y trouve ainsi R2-D2, Gundam, Garfield, Spiderman, Dick Tracy, les EVA d’Evangelion et des dizaines d’autres ! Les réalisations paraissent faciles, cependant je ne les ai pas encore testées… Allez y faire un tour ! Le lien : http://www.cubeecraft.com/

morbius @ 11:09
Enregistré dans Anime, Fantastique, Papertoy, Science-fiction
DVD Star Trek 2009

Posté le Jeudi 17 décembre 2009

DVD Star Trek 2009 dans Cinéma 14122903432015263612830832Même si ce Star Trek est parfois loin de ressembler à du Star Trek, peu importe. J’avoue m’être laissé emporter par ce spectacle grandiose, et j’ai particulièrement apprécié les nouveaux acteurs qui m’ont souvent épaté dans leur jeu, en particulier Chris Pine. Et je l’avoue aussi : la nouvelle Uhura me plaît davantage… c’est ainsi… malgré tout le respect que je dois à la précédente. Les effets spéciaux sont irréprochables, ILM oblige, et la musique fabuleuse (une réussite quand on voit de quoi sont capables nombre de compositeurs de B.O. aujourd’hui). Par contre les décors m’ont parfois surpris et déçu. Avec une salle des machines qui ressemble plus à celle du Nautilus qu’à celle d’un prestigieux vaisseau spatial, les ordis font tache au milieu des chaudières à vapeur ! Ridicule au possible. Je n’aurais jamais cru voir ça un jour dans un space opera de plus de 150 millions de dollars de budget. Il fallait oser ! C’est d’ailleurs ce qui a toujours été le grand problème des Star Trek au cinéma : les décors. Mis à part la passerelle et quelques intérieurs de l’Enterprise, les magnifiques paysages de Vulcain et ceux de Starfleet à San Francisco, je suis loin d’apprécier des néons qui s’allument dans un couloir avec des portes à l’ancienne et des carreaux le long des murs (cf. la base de Starfleet sur la planète de glace)…

L’Enterprise est superbe, mais souvent mal filmé, ou peu mis en valeur je trouve. Le dernier plan du film est cependant grandiose lorsque la caméra nous montre le vaisseau dans toute sa beauté. On dira ce que l’on voudra de l’histoire, du peu de crédibilité scientifique, du méchant et de l’action non-stop, ce film est d’abord un pur divertissement qui n’a d’autre ambition que de nous émerveiller, et c’est avec lui enfin le grand retour du space opera, avec une scène qui me rappelle étrangement les couvertures des pulps des années 1930, celle où Kirk et Sulu volent avec leur « jet-pack » dans l’espace avant d’atteindre l’atmosphère de la planète ! Encore un hommage du geek Abrams à l’âge d’or de la SF ?…

En tout cas, désolé, mais il aura fallu un fan de Star Wars pour réveiller la franchise Star Trek ! Quelle ironie du sort ! Je comprends finalement que le film déplaise autant à certains…

- Morbius -

morbius @ 9:46
Enregistré dans Cinéma, Science-fiction, Star Trek
Spam ?…

Posté le Jeudi 17 décembre 2009

Désolé si certains commentaires récents ne paraissent pas sur mon blog. Mon panneau d’administration m’indique gentiment qu’il s’agirait de spams… je préfère donc ne pas autoriser leur publication, dans le doute.Mecontent

morbius @ 8:09
Enregistré dans Blog
1...277278279280281