Fascinante planète Mars (1) : L’invasion vient de Mars !

Posté le Mardi 22 décembre 2009

mars17.gif 

Fascinante planète Mars qui déchaîne les passions depuis des décennies ! Qu’ils soient romanciers, cinéastes ou même scientifiques, les hommes ont toujours voulu donner une vie à cette pauvre planète morte, à cette soeur de la Terre dont on a cru, pendant longtemps, qu’une civilisation y avait bâtie de gigantesques canaux… Malheureusement, dans les années 1970, les sondes Viking devaient nous apporter la preuve (?) que Mars n’est qu’une immense boule rouillée, un monde figé depuis des millions d’années… grande déception pour les fans de science-fiction ! Malgré cela, l’espoir perdure : depuis la découverte de ce qui pourrait être un microfossile sur une météorite martienne, l’homme s’interroge. Et si Mars nous cachait encore des secrets ?… Déjà l’homme se prépare à y aller. Ce sera la première planète de l’histoire de l’humanité où il posera le pied. Mais ce n’est pas pour demain ! En attendant, revisitons le palais des rois martiens, celui de notre imagination terrienne si fertile, car la planète rouge a inspiré des dizaines de films à des réalisateurs plus ou moins inspirés. Une bonne moitié de ces oeuvres demeure inédite en France. Survolons ensemble, à travers quatre chapitres, quelques titres sélectionnés pour leur originalité ou leur qualité, mais n’oublions pas pour autant quelques dignes représentants du « nanar » martien ! Premier chapitre aujourd’hui à l’honneur :

ssciencefiction23069.gif

L’INVASION VIENT DE MARS

 

Avant tout, Mars est LA planète qui veut conquérir la Terre ! Combien de films nous ont montré les terribles invasions martiennes, à commencer par le chef-d’oeuvre de Byron Haskin, produit par George Pal, LA GUERRE DES MONDES (THE WAR OF THE WORLDS / 1953). Adaptation cinématographique du célèbre roman de H.G. Wells, il s’agit là d’un des plus grands films de SF jamais réalisé, aux nombreuses scènes d’anthologie (les attaques des soucoupes, la destruction d’immeubles) où l’on assiste à la destruction totale des plus grandes villes du monde. Effets spéciaux, musique et acteurs se conjuguent à la perfection dans ce classique qui surprend encore aujourd’hui par sa puissance, quelques scènes s’avèrent même étonnantes pour l’époque : destruction d’une église, sauvage désintégration d’un prêtre… pourtant ce film n’a absolument rien d’anti-religieux, sa fin nous le prouve d’ailleurs très clairement ! A signaler que LA GUERRE DES MONDES obtint l’Oscar des meilleurs effets spéciaux à l’époque, chose amplement justifiée. Steven Spielberg, cinquante ans plus tard, en fera un remake très réussi et surtout fort traumatisant, hyper-réaliste, où les tripodes balaieront les rues des mégalopoles de la planète à l’aide d’un puissant faisceau volatilisant les corps comme des ballons de baudruche !

 

mars20.jpg

Loin de l’impact de l’oeuvre de Haskin, LES ENVAHISSEURS DE LA PLANETE ROUGE (INVADERS FROM MARS / 1953), réalisé par William Cameron Menzies, s’inscrit tout de même dans le registre des bonnes séries B typiques de l’époque des fifties. Ici, les pauvres humains que nous sommes sont transformés en êtres dénués de tout sentiment, de toute émotion, contrôlés par une créature martienne au cerveau hypertrophié. Un gamin, seul individu conscient de l’invasion, tentera de convaincre les autorités du danger qui menace la Terre entière. En 1986, Tobe Hooper en fera un fadasse remake intitulé L’INVASION VIENT DE MARS (INVADERS FROM MARS / 1986) qui, s’il y gagne en effets spéciaux (et encore…), y perd énormément au niveau de l’intrigue et des acteurs.

mars22.jpg

Mais, en 1996, Tim Burton nous offrira la plus délirante des invasions martiennes avec son MARS ATTACKS (MARS ATTACKS / 1996). Des trading cards, publiées dans les années 1960, sont à l’origine de l’histoire où de très méchants Martiens, au look d’enfer, arrosent littéralement de leurs désintégrateurs tout ce qui est terrien ! Tim Burton écorche au passage gentiment l’Amérique, ce qui ne plut pas vraiment à nos amis des Etats-Unis qui boudèrent quelque peu le film, en préférant alors un autre au passage : INDEPENDENCE DAY, plus patriotique en son genre… MARS ATTACKS avait pourtant tout pour plaire : des effets spéciaux de l’ILM, un casting d’enfer (Jack Nicholson, Michael J.Fox, Pierce Brosnan, pour ne citer qu’eux !) et une mise en scène électrique avec un humour sans doute trop martien pour certains Américains…

mars23.jpg

- Morbius -

La cryptozoologie de Philippe Coudray

Posté le Lundi 21 décembre 2009

La cryptozoologie de Philippe Coudray dans Cryptozoologie 14122709034015263612826088

Je vous ai récemment présenté le dernier ouvrage paru en cryptozoologie (octobre 2009), Guide des Animaux Cachés : Traité de Cryptozoologie, écrit par Philippe Coudray (éditions du Mont). L’auteur possède un site où son livre en question est présenté de long en large avec de nombreux extraits PDF disponibles. De plus, il propose quelques-unes des superbes illustrations de cryptides qu’il a conçues pour son ouvrage (Philippe Coudray est également dessinateur de BD). Pourquoi se priver d’aller lui rendre une petite visite ? Et profitez-en pour saluer de ma part Nessie et le Yéti ! Le lien :

http://www.philippe-coudray.com/Pages/Cryptozoologie%20philippe%20coudray.html

morbius @ 23:40
Enregistré dans Cryptozoologie, Littérature, Mystère
OVNI à Tonga : Trois « objets » dans le ciel…

Posté le Lundi 21 décembre 2009

Article paru dans Les Nouvelles Calédoniennes du 31 mars 2009. Cliquez sur l’article pour le lire.

ovni5.jpg 

morbius @ 22:24
Enregistré dans Ufologie
L’imagination en papier !

Posté le Lundi 21 décembre 2009

paper1.jpg

Je ne me lasse pas de vous faire découvrir des sites extraordinaires vous proposant des réalisations à imprimer sur papier cartonné.emoticone Je ne les ai pas encore testés, mais je compte bien évidemment sur vous pour le faire à ma place !emoticone Hé, hé, hé ! En voici deux nouveaux :

Le premier, http://swminiature.free.fr/download_decors3d.htm, est un site qui propose de minis décors Star Wars pour les petites figurines de Wizards of the Coast. J’aurais dû vous le donner hier, mais il y a eu confusion de ma part ! On y trouve les dioramas de la chambre de congélation carbonique de Bespin, le bloc de détention sur l’Etoile Noire, le compacteur d’ordures, Endor et son bunker impérial, etc. Que des merveilles ! Mais si vous ne possédez pas les figurines de Wizards of the Coastemoticone

Le second, http://jleslie48.com/gallery_models_scifi.html, propose quant à lui des réalisations vraiment très belles, trop belles sans doute pour être assemblées facilement… Enfin, vous m’en direz des nouvelles si vous vous y risquez ! On y trouve de tout : la passerelle de l’Enterprise de la série originale, le Nautilus, le Galactica de la série des années 1970, des vaisseaux et engins de Star Wars, etc. Amusez-vous bien !emoticone

paper2.jpg

morbius @ 18:37
Enregistré dans Fantastique, Papertoy, Science-fiction, Star Wars
Expo Star Wars Sydney 2009

Posté le Lundi 21 décembre 2009

Une magnifique exposition Star Wars a eu lieu en avril 2009 à Sydney, en Australie. Le landspeeder de Luke Skywalker y était montré pour la toute première fois. Comme d’habitude lors des expos Star Wars, de nombreux véhicules, engins, accessoires, maquettes, costumes, droïdes, créatures, armes… issus des films de la saga de George Lucas étaient présentés au public. Voici quelques photos que j’ai prises sur place. Cliquez dessus pour les voir en grand.emoticone

sw111.jpg sw81.jpg sw19.jpg

sw17b.jpg sw27.jpg sw30.jpg

morbius @ 14:18
Enregistré dans Star Wars
Les Mondes Perdus de Kevin Connor (4) : Les 7 Cités d’Atlantis

Posté le Lundi 21 décembre 2009

Les Mondes Perdus de Kevin Connor (4) : Les 7 Cités d'Atlantis dans Cinéma 14122912250615263612830772

LES 7 CITÉS D’ATLANTIS : VINGT MILLE LIEUES SOUS LES MERS

Dernier film de notre série d’articles consacrés aux Mondes Perdus de Kevin Connor, voici LES 7 CITÉS D’ATLANTIS ! Edgar Rice Burroughs est rangé dans les rayons de la bibliothèque car cette fois Kevin Connor décide de s’atteler à un projet personnel, une histoire originale où l’action se déroule sur le célèbre continent disparu : l’Atlantide. Ce sera LES 7 CITÉS D’ATLANTIS (WARLORDS OF ATLANTIS / 1978).

14122709272915263612826115 dans Dossier

Au début du siècle, Charles Aitken (Peter Gilmore) organise une mission scientifique destinée à percer le secret des célèbres disparitions du Triangle des Bermudes. Pour cela, il bénéficie de la toute nouvelle invention de son ami Gregory Collinson (Doug McClure) : une cloche sous-marine sans fond capable de transporter une poignée d’hommes. L’engin immergé est vite entraîné par un courant marin puissant qui le conduit directement en plein coeur de l’Atlantide. Là, des êtres supérieurement intelligents, aux origines martiennes, régissent de manière autoritaire sept grandes cités…

14122709290115263612826117 dans Dossier : Les Mondes Perdus de Kevin Connor

Avec LES 7 CITÉS D’ATLANTIS, Kevin Connor signe un film où aventure, exotisme, fantastique et science-fiction se conjuguent avec autant de charme que dans LE SIXIÈME CONTINENT. Les superbes décors, pour la plupart des peintures sur verre très réussies, confèrent à l’Atlantide toute sa grandeur. On y voit d’imposants bâtiments taillés dans la pierre et parcourus d’immenses escaliers sans fin. Les intérieurs du palais de la reine, soignés, baignent dans une lumière dorée. Le dépaysement est souvent présent et l’ensemble se maintient à un bon niveau avec, pour une fois, une musique plus inspirée que d’habitude.

14122709303415263612826119 dans Fantastique

On y apprend que les Alphans (non, non, rien à voir avec COSMOS 1999 !), fondateurs d’Atlantis, peuvent manipuler à leur gré l’histoire de la Terre. Pour eux, seule compte la Race Supérieure (cela vous rappelle-t-il quelque chose ?…), celle qu’ils souhaitent faire croître à travers le monde… Bonne trouvaille également que cette cloche sous-marine digne d’un Jules Verne !

Les monstres, incontournables guest-stars, appartiennent tous ici à l’imagination fertile de notre cinéaste (sauf le charmant plésiosaure à la nage contractée du début du film) ; ainsi, la créature géante (appelée Zaag) que l’on voit à deux reprises se dresser dans les marais longeant la cité, ou encore les deux monstres énormes et dévastateurs qui s’en prennent aux murailles de la ville. La plupart grondent, rugissent, mais l’un d’entre eux émet de sympathiques gargouillements quand il s’acharne sur le talon d’un pauvre aventurier ! N’oublions pas enfin la pieuvre géante, cousine éloignée de celle d’Ed Wood !

14122709315515263612826120

Et dans tout cela, que deviennent les acteurs ? Peter Gilmore, dans la peau de Charles Aitken, cabotine gentiment, ayant tendance à reléguer au second plan Doug McClure. Lea Brodie, dans le rôle de Delphine, habitante prisonnière de l’Atlantide, se contente de jouer platement le peu de scènes qui lui est accordé. En outre, elle ne correspond pas vraiment à la charmante créature que nous étions en droit d’attendre !

LES 7 CITÉS D’ATLANTIS / WARLORDS OF ATLANTIS / 1978 / Prod. : John Dark / Scén. : Brian Hayles / SFX : John Richardson & George Gibbs / Mus. : Mike Vickers / Photo : Alan Hume / Int. : Doug McClure, Peter Gilmore, Shane Rimer / 96 min / EMI

- Morbius -

Bande-annonce américaine du film :

Image de prévisualisation YouTube

OVNI en Nouvelle-Calédonie (4) : Des lumières étranges dans le ciel…

Posté le Dimanche 20 décembre 2009

Dernier article s’inscrivant dans notre série sur les OVNI en Nouvelle-Calédonie. Celui-ci est paru dans Les Nouvelles Calédoniennes du 28 décembre 2006. Cliquez sur l’article pour le lire.

ovni4.jpg 

morbius @ 23:11
Enregistré dans Ufologie
La Hammer, une vieille dame respectable

Posté le Dimanche 20 décembre 2009

hammer2.jpg hammer3.jpg

Ah, la Hammer et ses films « so british » ! Ce n’est pas que j’apprécie les Anglais (loin de là !) mais les films de cette firme ô combien célèbre sont, pour la plupart, des perles du genre dans l’Epouvante, le Fantastique ou l’Horreur, voire de véritables chefs d’oeuvre. Personnellement, étant jeune, je n’aimais pas les films de la Hammer… non, il faut bien l’avouer : pas du tout…  Il m’a fallu atteindre un certain âge (ou un âge certain ) pour les revoir en appréciant réellement tout le charme désuet de ces films, en les replaçant dans leur contexte et leur époque. Et là j’ai découvert des merveilles comme La Malédiction des Pharaons (1959), La Nuit du Loup-Garou (1960), et bien sûr tous les Dracula avec le grand Christopher Lee et son complice, Peter Cushing (Moff Tarkin dans Star Wars IV).

J’apprécie les films d’épouvante où tout est dans l’ambiance et les images, le propre de la Hammer. Mais je dois avouer que les films qui m’ont fait le plus peur de ma vie ne sont pas issus de la prestigieuse firme britannique ! Ce sont L’Exorciste, Les Dents de la Mer, Alien (le premier) et La Maison du Diable (de Robert Wise). J’aime aujourd’hui les films de la Hammer pour leur aspect rétro unique, aux éclairages si particuliers, aux décors souvent kitchs dans des châteaux ou des manoirs aux longs et lourds rideaux de velours, aux chandeliers dans les couloirs sombres, aux immenses escaliers entourés de statues qui mènent vers des étages inquiétants ; j’aime aussi les films de la Hammer pour les toiles d’araignée dans les tombeaux humides, pour les ombres furtives dans les cimetières, pour les savants fous dans leurs laboratoires, pour les grimaces de Dracula, pour les cris stridents de ces femmes qui s’évanouissent de frayeur dans les bras du héros, et pour tant d’autres choses encore complètement inexplicables !

Je possède une trentaine de films de la Hammer dans ma DVDthèque. Je suis loin du compte quand on sait qu’il en existe… plus d’une centaine ! Mais ces oeuvres sont difficiles à dénicher, et n’appartiennent pas toutes au fantastique ou à la science-fiction. Ce sont seulement ces dernières qui m’intéressent. Pour la plupart, je les ai enregistrées dans le regretté « Cinéma de Quartier » de Canal Plus. Parfois TCM en diffuse une ou deux.

Il faut savoir que la Hammer vient de renaître de ses cendres après des dizaines d’années de coma profond. Mais le style n’y sera plus, elle l’a déjà annoncé… Elle préfère jouer dans la cour des »grands ». Cette Hammer ne devrait pas m’intéresser…

La Hammer Films Production a été fondée en 1934 par William Hinds et Enrique Carreras. Son âge d’or s’étalera sur l’ensemble des années 1950 et 1960, les années 1970 annonçant sa chute.

Pour tout savoir sur la Hammer ou presque : http://fr.wikipedia.org/wiki/Hammer_Film_Productions

Et pour devenir complètement fan de la Hammer, le site incontournable sur la célèbre firme britannique, un forum francophone excellent proposant également de magnifiques galeries d’affiches et de photos des films : http://www.thehammercollection.net/

hammer.jpg

 

morbius @ 18:36
Enregistré dans Cinéma, Fantastique
Les Mondes Perdus de Kevin Connor (3) : Le Continent Oublié

Posté le Dimanche 20 décembre 2009

Les Mondes Perdus de Kevin Connor (3) : Le Continent Oublié dans Cinéma 14122912285815263612830779

LE CONTINENT OUBLIÉ : RETOUR AU PAYS DES TEMPS OUBLIÉS

Kevin Connor réalise en 1977 la suite directe du SIXIÈME CONTINENT : LE CONTINENT OUBLIÉ (THE PEOPLE THAT TIME FORGOT / 1977).

Un message contenu dans une bouteille est récupéré le long d’une plage d’Écosse. Celui-ci, écrit par Bowen Tyler, relate un périple incroyable. Aussitôt, une expédition de secours est organisée, composée du major Ben McBride (Patrick Wayne), du biologiste Edward Norfolk(Thorley Walters) et de la journaliste Charlotte, appelée « Charly » (Sarah Douglas). Le petit groupe atteindra le fameux continent oublié et, après bien des péripéties (dinosaures, hommes préhistoriques), retrouvera enfin Tyler prisonnier d’une forteresse perdue dans les montagnes et surveillée par de terribles guerriers…

14122709434715263612826150 dans Dossier

Considéré par certains comme supérieur au SIXIÈME CONTINENT, LE CONTINENT OUBLIÉ s’avère pour les autres une suite honnête, agréable, mais sans plus. Ce film fait preuve d’une originalité timide, même si la forteresse guerrière demeure intéressante, et comporte moins de situations variées et de scènes d’action. Le charme exotique qui contribuait à la réussite du SIXIÈME CONTINENT est malheureusement souvent absent.

Une véritable vamp échappée de QUAND LES DINOSAURES DOMINAIENT LE MONDE y campe une femme préhistorique au regard farouche ! « Charly », la journaliste, possède peut-être moins d’attraits physiques mais elle incarne une femme de caractère non dénuée d’humour. Quant à Doug McClure, toujours présent à l’appel dans la peau de Bowen Tyler, on ne le voit que vers la fin du film, fin par ailleurs tragique en ce qui le concerne.

14122709441915263612826152 dans Dossier : Les Mondes Perdus de Kevin Connor

Autres acteurs d’envergure : les dinosaures ! Cependant leur prestation n’a jamais été aussi figée. La plupart semblent d’ailleurs avoir été montés sur roulettes, ou sur tapis roulant, tant leurs déplacements paraissent douteux… Tout juste capables d’ouvrir la bouche et de tourner la tête, le spectateur s’émeut très vite de leur état de santé… Avouons tout de même que faire se mouvoir des modèles grandeur nature relève de l’exploit technique inaccessible pour une petite production.

14122709433415263612826149 dans Fantastique

Les explosions en chaîne et autres éruptions volcaniques dont semble friand Kevin Connor marquent à nouveau de leur empreinte LE CONTINENT OUBLIÉ. Pour que l’action atteigne son paroxysme, pour que ça fuse de tous côtés et que le spectateur ne sache plus où donner de la tête, notre réalisateur en rajoute à outrance, finissant par lasser. Les dernières scènes du film se résument à une folle course-poursuite au milieu d’explosions multiples. À noter que le bruitage utilisé est le même répété des dizaines de fois ! On aurait pu s’attendre à une fin moins brouillon…

14122709440315263612826151

LE CONTINENT OUBLIE / THE PEOPLE THAT TIME FORGOT / 1977 / Prod. : John Dark / Scén. : Patrick Tilley & Kevin Connor d’après le roman d’Edgar Rice Burroughs / SFX : John Richardson, Ian Wingrove / Mus. : John Scott / Phot. : Alan Hume / Int. : Patrick Wayne, Doug McClure, Sarah Douglas, Dana Gillispie, Thorley Walters, Dave Prowse (Dark Vador dans Star Wars !) / 90 min / Amicus-AIP / Disponible en DVD Zone 2

- Morbius -

Bande-annonce américaine du film :

Image de prévisualisation YouTube

Star Wars en concert à Paris !

Posté le Samedi 19 décembre 2009

concert2.jpg

Le 17 mars 2010 aura lieu en France, à Paris Bercy, le fameux Concert Star Wars actuellement en tournée dans le monde ! Un événement ENORME que tout fan de la saga se doit de vivre ! Les plus célèbres morceaux des deux trilogies seront interprétés par un orchestre philarmonique, présentés par Anthony Daniels, l’acteur qui incarne C3-PO, avec projections sur écrans géants d’extraits des films ! Aaargh ! John Williams ne dirigera malheureusement pas la musique, mais bon, on ne peut pas tout avoir que diable ! Réservez vos places dès à présent, et que la Force soit avec vous ! Les liens pour en savoir plus :

http://www.unificationfrance.com/spip.php?article8442

http://starwarsinconcert.com/

et surtout (merci Alain !emoticone) : http://www.bercy.fr/programme/spectacle/1141/STAR_WARS

morbius @ 23:46
Enregistré dans Star Wars
1...290291292293294295