EXPLORATHÈME – Le cinéma de Sam Raimi

Posté le Mercredi 23 mai 2018

Explorathème, c’est aussi la présentation d’auteurs, de cinéastes ou d’artistes à travers des vidéos, avec des points de vue de fans ou d’experts. Aujourd’hui :

LE CINÉMA DE SAM RAIMI

Image de prévisualisation YouTube

Autres sujets présentés dans Explorathème :

Le Space Opera / L’Heroic Fantasy / Le Cyberpunk / Le Steampunk / Portrait de H.P. Lovecraft / Lovecraft, explorer l’indicible / Jules Verne, l’invitation au voyage / L’Histoire Sans Fin, le livre / Nicolas Stanzick : Les Monstres d’Universal / Philip K. Dick : visionnaire du temps / Le Gore : un genre contestataire ? / Le voyage dans le temps / Les robots : de Frankenstein à Terminator

morbius @ 15:40
Enregistré dans Explorathème
ANNO DRACULA

Posté le Mardi 22 mai 2018

ANNO DRACULA dans Fantastique 14072703494415263612413227

18052201022715263615724804 dans Littérature

Imaginez 1888, l’époque victorienne. Imaginez les rues de Londres, le fog bien poisseux, épais et opaque. Imaginez maintenant que le comte Dracula ait fait échouer les plans de Van Helsing et se soit marié à la Reine Victoria. Les vampires vivent au grand jour (enfin la nuit), cohabitent avec les vivants et prennent beaucoup de place dans la vie politique du royaume, dans la vie tout court en fait. La colère du peuple gronde, il y a des têtes sur des piques (celle de Van Helsing entre autre et on craint pour celle de Bram Stoker), des gardes des Carpathes telle la Gestapo sillonnent les rues pour 18052201075115263615724814 dans Marie-Lauremaintenir « l’ordre ». Ajoutez à cela un éventreur de prostituées vampire au doux nom de Jack, un éminent scientifique un peu excentrique au nom de Jekyll et son confrère le docteur Moreau, une « jeune » enquêtrice Geneviève Dieudonné de la lignée de Chandagnac, amie de la regrettée Jeanne d’Arc et de la comtesse Carmilla, un Lord Ruthven premier ministre, « BeauRegard » un espion au service secret de Sa Majesté, et même un John Merrick triste valet du prince consort.

Dracula règne donc sur le royaume tel un despote xénophobe et homophobe, des meurtres ont lieu. Chacun, humains et non morts (vampires), essaie de survivre. Tous ont peur de finir sur un pal ou éventré… Bref c’est pas la joie l’Angleterre. 

Dans cette histoire melting-pot de références vampiriques et historiques, Lestrade déplore l’absence de Sherlock Holmes enfermé dans le camp the Devil’s Dyke, par contre son frère Mycroft est membre du Diogene’s Club. On rencontre Oscar Wilde malheureusement très mal vu par les mondains, Florence Stoker et beaucoup, beaucoup d’autres personnages.

18052201053715263615724810On note que l’équipe de Van Helsing dans le Dracula de Bram Stoker a bien changé : Mina est le second de Dracula. Jack John Seward, l’amoureux de Lucie Wenstera, ne se remet pas de la mort de celle-ci et est chirurgien pour les plus démunis dans Whitechapel, Arthur Holmwood « Lord Goldaming » est devenu vampire ….

Bref, vous l’aurez compris, ce livre est un fabuleux mélange de tout et n’importe quoi, mais c’est très abouti. En lisant la quatrième de couverture, j’ai cru que ce serait drôle. Eh bien en fait pas vraiment, c’est même très sérieux. Du coup sa lecture m’a un peu déroutée même si cela reste assez réussi et divertissant. On sait dès le début qui est Jack l’Éventreur et son mobile, ici pas de suspense. On suit avec curiosité les aventures de Geneviève « aînée vampire » de son état et BeauRegard espion humain. Les multiples rebondissements dans l’intrigue excellent et si tout cela a lieu c’est pour une raison bien précise que l’on ne comprend qu’à la fin (tadaaaammm !!) 

Pour moi le plus grand intérêt du livre c’est cette fin alternative du roman de Bram Stoker, la multitude des personnages rencontrés, les superbes clins d’œil aux œuvres historiques et fictives, l’ambiance glaciale des rues de Londres fin 1800 version dictature, empalement et tutti quanti… J’attaque très bientôt le tome 2 d’Anno Dracula, « Le Baron Rouge Sang », qui cette fois se passe en 1918. Curieuse de voir qui je vais y rencontrer !

- Marie-Laure -

Autres articles de Marie-Laure :

Orgueil & Préjugés & Zombies / Laisse-moi entrer / Prince Lestat et l’Atlantide

18031309271915263615610534

Cliquez ici pour rejoindre Le Groupe d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com

morbius @ 22:07
Enregistré dans Fantastique, Littérature, Marie-Laure
LA PAGE STAR WARS (n°13) : SPÉCIAL SOLO

Posté le Dimanche 20 mai 2018

LA PAGE STAR WARS (n°13) : SPÉCIAL SOLO dans La page Star Wars 16012311192115263613918609

C’est dans quelques jours que sort SOLO : A STAR WARS STORY, second spin-off de la saga après ROGUE ONE. Centré sur l’un des personnages les plus charismatiques et appréciés de la galaxie STAR WARS, ce dernier hors-série star warsien va nous permettre de découvrir la jeunesse de Han Solo, sa rencontre avec Chewie, mais aussi comment notre Corellien a gagné son Faucon Millenium face à Lando et comment il est devenu le célèbre contrebandier que nous aimons tant. Tout comme nous l’avions fait pour la sortie de ROGUE ONE, cette Page STAR WARS est entièrement dédiée à SOLO, the movie : synopsis, acteurs, personnages, bandes-annonces, featurettes, affiches, premières critiques… May the Solo be with you !

18051911420215263615720707 dans Star Wars

:::::::::::::::::::::::::::::::::: SOLO : LE SYNOPSIS ::::::::::::::::::::::::::::::::::

À travers une série d’escapades dans un monde criminel sombre et dangereux, Han Solo rencontre son puissant futur co-pilote Chewbacca et fait la connaissance du célèbre parieur Lando Calrissian, dans une aventure qui établira la destinée de l’un des héros les plus atypiques de la saga STAR WARS…

18051911580615263615720715

::::::::::::::::::::::::::: SOLO : LA BANDE-ANNONCE :::::::::::::::::::::::::::

Aux accents d’un western galactique, la bande-annonce de SOLO : A STAR WARS STORY nous en met plein la vue. Si l’on peut être quelque peu dérouté à sa première vision qui nous présente un STAR WARS comme on n’en a encore jamais vu, le style, l’ambiance, les décors et les personnages nous promettent une aventure unique et originale dans l’univers star warsien, et c’est tant mieux !

Image de prévisualisation YouTube

::::::::::::::::::::::::::::::::: SOLO : LES ACTEURS :::::::::::::::::::::::::::::::::

empire20.gifHAN SOLO : C’est le jeune Alden Ehrenreich qui incarne Han Solo. Même si l’on peut légitimement douter de la ressemblance physique avec Harrison Ford, notre acteur âgé de 28 ans (et censé en avoir 19 dans le film…) a fait ses preuves dans une dizaine de longs métrages comme TETRO de Coppola (2009) ou AVE, CÉSAR ! de Hobie Doyle (2016). Il est apparu dans l’épisode 2 de la première saison de la série SUPERNATURAL (épisode « Wendigo », en 2005) et dans LES EXPERTS (2006). Beaucoup de rumeurs négatives ont couru sur Alden Ehrenreich et son rôle de Solo, l’acteur ayant, soi-disant, constamment besoin d’être conseillé pour incarner le personnage. Mais à l’arrivée, on nous parle d’un Alden Ehrenreich tout à fait à l’aise dans son rôle. On est soulagé…

18052012251615263615720725

empire20.gifLANDO CALRISSIAN : Notre charmeur invétéré et expert roublard est joué par Donald Glover. Acteur de 34 ans, il est décrit comme « une figure incontournable de la culture pop » de la fin de années 2010. Il a joué à la télévision dans LATE NIGHT WITH CONAN O’BRIEN (2005), ATLANTA (2016) et bien d’autres séries, tandis qu’au cinéma on a pu le voir dans THE SEX LIST (2013) et LAZARUS EFFECT (2015) pour ne citer qu’eux. On nous dit qu’il vole la vedette à Alden Ehrenreich dans SOLO. On veut bien le croire…

18052012454315263615720779

empire20.gifQI’RA : C’est la séduisante Emilia Clarke de GAME OF THRONES qui interprète Qi’Ra, une jeune femme « mystérieuse, élégante malgré la coupe simple et sobre de ses tenues plus appropriées aux soirées mondaines qu’à la vie de criminelle. » Elle connaît une aventure amoureuse avec Solo. Rappelons qu’Emilia Clarke a également joué dans l’horrible reboot TERMINATOR : GENISYS (2015). Elle incarnait alors Sarah Connor…

18052012554115263615720785

empire20.gifTOBIAS BECKETT : « Tobias Beckett était un criminel qui servit de mentor au jeune Han Solo. » Notre Tobias est incarné à l’écran par Woody Harrelson. Pour la petite histoire, « Woody Harrelson est le fils du tueur à gages Charles Harrelson (1938-2007) né à Huntsville (Texas) qui prétend avoir participé au complot de l’assassinat de John F. Kennedy avec Lee Harvey Oswald. » (Wikipédia). Rien de moins… On pourra dès lors comprendre que le rôle de Tobias lui va à ravir. Woody Harrelson possède une longue carrière cinématographique débutée en 1978. Il a joué dernièrement dans LA PLANÈTE DES SINGES : SUPRÉMATIE (2017).

18052001154915263615720799

empire20.gifVAL : « Val était une Humaine qui faisait partie de l’équipe montée par Tobias Beckett à l’époque de sa collaboration avec Han Solo. » C’est l’excellente Thandie Newton, surtout connue pour son rôle de l’androïde Maeve Millay dans la série WESTWORLD, qui incarne la redoutable Val. 

18052001354815263615720812

empire20.gifL3-37 : « L3-37, aussi appelé L3 ou Elthree, était un droïde travaillant avec Lando Calrissian durant le règne de l’Empire Galactique. Elle s’améliorait en utilisant les morceaux d’autres droïdes. » C’est donc à un droïde féminin auquel nous avons affaire, le féminisme gratuit s’étant même infiltré dans la galaxie STAR WARS… L3-37 est joué par Phoebe Waller-Bridge, actrice et scénariste anglaise.

18052001263915263615720810

:::::::::::::::: SOLO : VISITE DU FAUCON AVEC LANDO ::::::::::::::::

Dans cette featurette, Donald Glover-Lando vous fait visiter son Faucon Millenium ! La classe !

Image de prévisualisation YouTube

:::::::::::::::::::::::::: SOLO : LE RÔLE DE HAN SOLO :::::::::::::::::::::::::::

Ron Howard, le réalisateur de SOLO : A STAR WARS STORY, Donald Glover et Alden Ehrenreich nous parlent du rôle de Han Solo…

Image de prévisualisation YouTube

:::::::::::::::::::::::::::::::: SOLO : MAKING SOLO ! ::::::::::::::::::::::::::::::::

Un petit making of SOLO avec le directeur de la photographie, le réalisateur, les maquilleurs, le spécialiste des effets spéciaux sur les créatures, le créateur des costumes…

Image de prévisualisation YouTube

:::::::::::::::::::::: SOLO : COMME SI VOUS Y ÉTIEZ ! ::::::::::::::::::::::

Plongez dans la scène où Solo et Lando se rencontrent pour la première fois à l’occasion de la partie où le Faucon Millenium est en jeu ! La vue est à 360°, faites tourner l’image en tous sens afin de faire le tour de table et d’y découvrir tous les protagonistes !

Image de prévisualisation YouTube

:::::::::::::::::::::: SOLO : PREMIÈRES CRITIQUES ::::::::::::::::::::::

Comme d’habitude, il y a les pour et les contre. Et comme pour tous les derniers STAR WARS version Disney, SOLO : A STAR WARS STORY ne fait pas l’unanimité. Mais rassurons-nous : le film ne pourra jamais atteindre la médiocrité d’un STAR WARS VIII. On fait le tour des premières critiques (sans spoilers) tombées récemment sur les sites spécialisés ou non, sachant que la meilleure chose sera pour vous d’aller voir le film afin de vous en faire votre propre idée. C’est pas vrai ça ?

Journal du Geek : « C’est un honnête divertissement qui remplit consciencieusement son cahier des charges, mais sans vraiment chercher à aller plus loin. »

Écranlarge : « En essayant de contrôler deux auteurs brillants perçus comme trop indépendants Disney a décapité un projet prometteur et offert aux fans un des pires Star Wars jamais vus. »

Le Point : « Ce récit des origines du contrebandier est d’un ennui intersidéral. En cause ? Son héros falot et un scénario sans identité ni panache. »

Le Monde : « Léger problème : tout le monde semble ailleurs, à commencer par l’avenant Alden Ehrenreich qui fait hélas un Solo désespérément insipide. Encore heureux que celui-ci soit mort avant de se voir ainsi ressuscité. »

IGN : « Rogue One avait au moins les enjeux de son récit, Solo ne dispose quant à lui que d’un univers visuel aux petits oignons pour réussir à se démarquer, et c’est bien tout ce que l’on retiendra de lui. »

18052002533815263615720829

Première : « C’est un bon film d’aventures, une bonne BD, un bon divertissement. Ce n’est pas Les Derniers Jedi. »

Les Toiles Héroïques : «  Cela aurait pu être mieux, cela aurait pu être pire. Compte tenu du contexte, Solo : A Star Wars Story est un blockbuster satisfaisant, malgré un dernier acte frustrant. »

Télérama : « Pas complètement réussi, car manquant parfois d’originalité, le film réalisé par Ron Howard offre toutefois quelques séquences réjouissantes. »

Planète Star Wars : « Au final « Solo » s’en sort avec les honneurs quand on connait tous les problèmes rencontrés lors de sa production. Il est au final tout ce qu’on lui demande : un bon divertissement qui enrichi une fois de plus notre chère saga Star Wars ! »

Paris Match : « Sans posséder la magie des meilleures épisodes de la saga intergalactique, «Solo, A Star Wars Story» de Ron Howard est un western galactique fun et hautement divertissement. »

Le Blog du Cinéma : « Le Solo : A Star Wars Story de Ron Howard s’avère être une bonne surprise ! »

::::::::::::::::::::::::::::::::: SOLO : DES AFFICHES :::::::::::::::::::::::::::::::::

Pour finir, quelques belles affiches comme on les aime.

18052003035315263615720834

18052003013015263615720832

18052003021115263615720833

18052003010615263615720831

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

Rendez-vous en salles le 23 mai pour découvrir

SOLO : A STAR WARS STORY

Résultat de recherche d'images pour "solo a star wars story gif"

Les autres Pages STAR WARS sur Les Échos d’Altaïr :

n°1n°2n°3l’Édition Spécialen°4n°5n°6n°7n°8n°9n°10n°11, n°12

18031309271915263615610534

Cliquez ici pour rejoindre Le Groupe d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com

morbius @ 12:07
Enregistré dans La page Star Wars, Star Wars
IMAGINART – FRANK KELLY FREAS

Posté le Samedi 19 mai 2018

IMAGINART - FRANK KELLY FREAS dans Imaginart 13092910513615263611593982

Illustrateur américain né en 1922 et mort en 2005, Frank Kelly Freas est célèbre pour ses peintures de science-fiction et d’heroic fantasy. Il travailla à ses débuts pour des couvertures de pulps tels que Weird Tales et Planet Stories. Il poursuivit ensuite avec Astounding Science-Fiction, Analog, et participa également à des centaines de couvertures de livres.

18051908465215263615719478 dans Science-fictionFrank Kelly Freas conçut des insignes et des affiches pour le projet Skylab de la NASA. Il a aussi dessiné pour le magazine Mad, a repris l’une de ses illustrations légèrement modifiée pour l’album du groupe Queen News of the World (1977) et a représenté le célèbre Martien vert de la couverture de Martiens, go Home ! de Fredric Brown.

Son utilisation audacieuse du pinceau et son expérimentation d’une grande variété d’outils et de techniques dans de magnifiques peintures lui ont valu une grande réputation de la part des fans de l’Imaginaire, de même que des dizaines de récompenses.

- Morbius – (morbius501@gmail.com)

18051908333015263615719471

18051908332715263615719469

18051908332015263615719465

18051908331115263615719461

18051908331115263615719460

18051908332615263615719468

18051908332015263615719464

18051908331515263615719463

18051908332215263615719466

18051908332815263615719470

18051908333315263615719472

Autres articles de la catégorie Imaginart :

Tim White, artiste de l’Imaginaire / Fonds d’écran plein d’imagination ! / Ralph McQuarrie, créateur d’univers (1) / Ralph McQuarrie, créateur d’univers (2) / L’Imaginaire en fond d’écran ! / Peter Andrew Jones, fils de pulps / Andrew Probert, le papa des Cylons / Jules Verne en 3D / L’art de la SF et de l’heroic fantasy : Michael Whelan / Vador psychédélique et générique mythique / L’Empire vous parle ! / Un stardestroyer chez soi… / Affiches à part / Pour quelques fonds d’écran de plus / Star Wars en version steampunk ! / C’est fou ce qu’on peut faire avec un ticket de métro ! / Dangereux portes clés ! / Le FouRobot ! / Des peintures très « muppets » / La 3D anaglyphe selon Joel Fletcher / Frank R. Paul, l’artiste des pulps / Ma collection personnelle de pulps / Des images de rêve / Nemotechnik / Mondes et voyages de Didier Graffet / Un blog pour Scifimages / Jolis fonds d’écran galactiques / C’est merveilleux ! / Base extraterrestre appelle la Terre ! / L’art de Chris Foss / Du Separth ! / Du Separth (suite !) / Jules Verne et le CM2B / Le minimum pour une affiche / CoolVibe pour vous faire rêver / Documentaire sur Reynold Brown / Des vaisseaux et des robots / Envahisseurs sur cartes postales / Réalisez votre propre couverture de pulp ! / Le space-art de Chesley Bonestell / Un démon altaïrien signé Johannes Wahono / Un Cthulhu kanak / Le SILO et Altaïr IV / En provenance de la planète Vélas / Alex Schomburg : entre le comics et pulp / Un dessin de Ferrod pour Les Échos d’Altaïr / Un dessin de Bellamy pour Les Échos d’Altaïr / Un dessin des Tarquin pour Les Échos d’Altaïr / Un dessin de Law pour Les Échos d’Altaïr / Krahang et Krasue par Arissara I. Le Moing / Vincent Di Fate / Bruce Pennington / Bob Eggleton / Arthur Haas / Naoto Hattori / Roger Dean / Un dessin de Niko pour Les Échos d’Altaïr / Un dessin de Jules pour Les Échos d’Altaïr / Un dessin de Bianco pour Les Échos d’Altaïr / Une dédicace de David Yardin pour le blog / Un dessin de Ferrod pour Les Échos d’Altaïr

18031309271915263615610534

Cliquez ici pour rejoindre Le Groupe d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com

morbius @ 18:11
Enregistré dans Imaginart, Science-fiction
LA SF SELON IGOR ET GRICHKA BOGDANOFF

Posté le Mardi 15 mai 2018

LA SF SELON IGOR ET GRICHKA BOGDANOFF dans La SF selon... 18051509473815263615713138« …en dévoilant le possible en même temps que ces limites, l’auteur donne au récit la caution formelle du réel et enferme le lecteur dans le champ de ce que les théoriciens du récit ont appelé le vraisemblable. Peut-être pourra-t-on mieux comprendre par là que la science-fiction se présente comme une littérature qui s’avance masquée tout en désignant son masque du doigt : il s’agit bien d’une littérature pour laquelle il est bien moins important de dire la vérité que d’être cru. »

morbius @ 18:39
Enregistré dans La SF selon...
CRITIQUE EXPRESS : LES GARDIENS DE LA GALAXIE VOL.2

Posté le Vendredi 11 mai 2018

Di Vinz revient sur quelques films de l’année 2017 à travers ses critiques express. Aujourd’hui :

CRITIQUE EXPRESS : LES GARDIENS DE LA GALAXIE VOL.2 dans Cinéma 18051106264515263615707944

LES GARDIENS DE LA GALAXIE VOL.2

L’histoire : Après leurs premières aventures où ils ont affronté Ronan, les Gardiens de la Galaxie voyagent entre les planètes et vendent leurs services. Ils vont découvrir la mystérieuse filiation de Star-Lord.

Réalisateur : James Gunn

18051106330715263615707946 dans Di Vinz

Le précédent opus m’avait plus que convaincu ! Moi qui ne suis pas forcément un grand fan de comics, j’ai découvert cette équipe de héros avec beaucoup de plaisir. Space opera coloré à la réalisation exemplaire doté d’un humour omniprésent et d’une bande sonore légendaire, LES GARDIENS DE LA GALAXIE premier du nom avait en effet tout pour plaire et vous êtes sûr de passer un agréable moment en le revoyant encore aujourd’hui. Hélas, si la formule de Marvel Studios a un défaut, il réside bien dans les seconds numéros de chaque licence. Les « épisodes-passerelle », comme je les appelle, n’ont pour eux que la construction de leurs héros en mettant de côté la trame principale qui lie les films du MCU entre eux.

18051106345815263615707948 dans Science-fictionHormis THOR, LE MONDE DES TÉNÈBRES, qui rejoint l’histoire des pierres d’infinité (mais qui souffre d’une réal maussade), les seconds épisodes de chaque héros n’ont que peu d’intérêt si ce n’est le développement des personnages ou l’introduction de nouveaux héros. LES GARDIENS VOL.2 ne déroge pas à la règle. Ainsi, on développe l’historique du héros principal, Peter Quill alias Starlord, en faisant graviter les autres personnages autour de lui et en présentant de nouvelles têtes, mais la sauce ne prend pas aussi bien que dans le premier film. L’humour décapant des gardiens reste efficace dans l’ensemble, toutefois il est lourdement dosé et devient presque étouffant. Il en va de même pour certains dialogues, passant du burlesque au stérile d’une scène à l’autre.

Le scénario, quand à lui, peine à nous entraîner. L’histoire du papa de Starlord, certes joué par un bon Kurt Russel, nous laisse quasi indifférent. Le film reste cependant plaisant à suivre grâce à son graphisme toujours aussi éclatant, ses personnages tantôt pittoresques tantôt merveilleux et une BO presque aussi mythique que celle de son prédécesseur. Cette super-production est amusante et reste convaincante, surtout dans son dernier tiers relevant nettement le niveau. Bien qu’on soit loin de la qualité du premier film (ce qui était prévisible), on passe quand même un moment sympa.

Note : 15/20

- Di Vinz -

Image de prévisualisation YouTube

Autres articles de Di Vinz :

Critiques express / Oblivion / Upside Down / Cloud Atlas / Iron Man 3 / After Earth /Star Trek Into Darkness / Man of Steel / World War Z / Pacific Rim – Wolverine, le Combat de l’Immortel – R.I.P.D. Brigade Fantôme / Elysium / Thor, le Monde des Ténèbres / Le Hobbit : La Désolation de Smaug / Snowpiercer, le Transperceneige / Critiques express DVD, Blu-ray et ciné / X-Men Days of Future Past / Critiques express DVD, Blu-ray et ciné (2) / Critiques express : Robocop & 47 Ronin / Lucy / Ninja Turtles / Edge of Tomorrow / Hercule / Jupiter, le Destin de l’Univers / Test : Alien Isolation / Jurassic World / Star Wars : Le Réveil de la Force / Deadpool / Batman V Superman / Midnight Special / Le Livre de la Jungle / Conjuring 2 / Warcraft : le Commencement / Captain America : Civil War / X-Men : Apocalypse / Logan / Alien Covenant / Independence Day : Resurgence / Star Trek : Sans Limites / Suicide Squad / Doctor Strange / Premier Contact / Assassin’s Creed / Rogue One : A Star Wars Story / Passengers / Les Derniers Jedi : analyse & critique – 1 / Les Derniers Jedi : analyse & critique – 2 / Les Derniers Jedi : analyse & critique – 3 / Les Derniers Jedi : analyse & critique – 4 / Les Derniers Jedi : analyse & critique – 5 / Les Derniers Jedi : analyse & critique – 6 / Les Derniers Jedi : analyse et critique – 7 / Split / La Grande Muraille / Ghost in the Shell / Kong : Skull Island / Life : Origine Inconnue / Power Rangers

18031309271915263615610534

Cliquez ici pour rejoindre Le Groupe d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com

morbius @ 15:34
Enregistré dans Cinéma, Di Vinz, Science-fiction
WHOVIAN’S WHO ! – Les Ambassadeurs

Posté le Jeudi 10 mai 2018

WHOVIAN'S WHO ! - Les Ambassadeurs dans Whovian's Who 17040608411815263614966947

Le Whovian’s Who, pour tout savoir sur l’univers étonnant de la série DOCTOR WHO grâce à Carine, infatigable fan experte qui voyage à travers l’espace et le temps pour extraire la moindre information sur les personnages, les créatures, les créateurs et les aliens de la série culte ! Pour tous les fans du Docteur, retrouvez le Whovian’s Who sur les Échos d’Altaïr ! Aujourd’hui :

18051005235315263615706321 dans Whovian's Who

LES AMBASSADEURS

Bien qu’humanoïde, cette espèce est très différente de la nôtre. Elle communique par des impulsions plutôt que par la parole. Elle n’est pas sensible à la force G et résiste aux balles, étant protégée par un champ de force. Elle peut canaliser l’énergie de ses mains et émet des radiations mortelles. Elle est d’ailleurs dépendante des radiations pour sa survie et nécessite un apport en isotopes radioactifs régulier. 

18051005350315263615706322

Cette espèce rencontre les humains pour la première fois lors de la mission Mars Probe 6 et tue accidentellement un astronaute, Jim Daniels, inconsciente à l’époque que son contact est mortel pour les humains. Carrington, qui est astronaute sur la mission Mars Probe 6 est devenu général dans l’armée britannique lors de la mission Mars Probe 7. Il organise l’enlèvement de trois aliens envoyés comme 18051005370315263615706323ambassadeurs sur Terre, en échange des astronautes de Mars Probe 7 et de l’astronaute Van Lyden envoyé les secourir dans le Recovery 7. 

De nature pacifique, les aliens ayant envoyé les ambassadeurs n’en disposent pas moins d’armes capables de détruire des mondes, dont ils menacent la Terre si leurs ambassadeurs ne leur sont pas rendus. 

Leur vaisseau spatial a la forme d’un disque et ils peuvent modifier l’environnement intérieur de leur vaisseau pour l’adapter à d’autres espèces.

Les astronautes gardés en otage ont subi un conditionnement de l’esprit afin de sauvegarder leur santé mentale. Ceux-ci s’imaginent en effet être sur Terre, en zone de quarantaine. 

Sur Terre, les ambassadeurs sont forcés de commettre des meurtres sous les ordres des hommes de main du général Carrington afin de convaincre l’opinion publique et les gouvernements du monde d’attaquer les aliens et leur vaisseau. Ce plan est déjoué par le Troisième Docteur (Jon Pertwee) qui rencontre le capitaine des aliens dans leur vaisseau et permet de renvoyer les ambassadeurs en échange des astronautes terriens (« The Ambassadors of Death »).

- Carine - (Les Enfants du Temps)

Autres articles du Whovian’s Who :

Les Voords / Le Studio D de Lime Grove / Les Tritovores / L’Académie des Time Lords / Aridius et les Aridiens / Les Mechanoïds / William Emms / Les Drahvins / Les Rills / Le phénomène de la régénération / Brian Hayles / Ian Stuart Black / Les Monoïdes / Le Minotaure, créature du Complexe Divin / Patrick Troughton / Elwyn Jones / Les Caméléons / Les Cybermats / Mondas / Jack Watling / Abigail Pettigrew / Les Dulciens / Le Maître de la Fiction / Tobias Vaughn / Les Krotons / Anne Travers / Le Maître Cerveau / Jon Pertwee

18031309271915263615610534

Cliquez ici pour rejoindre Le Groupe d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com 

morbius @ 14:34
Enregistré dans Whovian's Who
CRITIQUE EXPRESS : POWER RANGERS

Posté le Mercredi 9 mai 2018

Di Vinz revient sur quelques films de l’année 2017 à travers ses critiques express. Aujourd’hui :

CRITIQUE EXPRESS : POWER RANGERS dans Cinéma 18050908095815263615704997

POWER RANGERS

L’histoire : Dans une petite ville, cinq adolescents découvrent qu’ils ont des pouvoirs extraordinaires. Ils vont devoir apprendre à surmonter leurs peurs et à faire équipe pour devenir les Power Rangers : le destin les a choisis pour sauver le monde de la destruction orchestrée par une force extraterrestre surpuissante…

Réalisateur : Dean Israelite

18050908141215263615704998 dans Di Vinz

On ne s’attend pas à ce que ce type de film s’attarde sur ses personnages, mais c’est ce qu’essaie de faire le reboot de POWER RANGERS. Creuser la personnalité de ces adolescents, bien qu’ils restent tous un peu cliché chacun dans leur genre, n’est pas une mauvaise chose si c’est bien fait et si l’on considère que la série d’origine ne le faisait pas ou trop peu, mais elle le devient si cela est au détriment du spectacle qu’on est en droit d’attendre d’une telle adaptation.

18050908162415263615705006 dans Science-fictionPeu de power, peu de rangers, mais beaucoup de construction autour du groupe de héros qui devront apprendre à se connaitre pour former une unité. Cela reste très superficiel mais reconnaissons un effort louable dans la première moitié, ou plutôt les trois quarts du film, quant au côté initiatique, à la découverte de soi, des pouvoirs et de l’histoire qui mèneront ce groupe peu ordinaire à devenir les défenseurs de l’humanité.

Si le but est de faire perdurer cette licence, gageons qu’il y a au moins une introduction travaillée, cependant elle s’éternise et l’action s’en voit trop hachée pour au final être ennuyeuse. De plus on a l’impression d’avoir déjà vu ça (cf: Chronicles). Pour ce qui est du reste… La bataille finale est assez laide tant visuellement que 18050908184315263615705007dans sa mise en scène, les méchants ne sont pas plus intéressants que dans la série, c’est le néant en terme d’epicness et la fin du film frôle le ridicule. À vouloir faire trop réaliste, on finit par ne plus y croire du tout quand les choses s’accélèrent, le récit fait alors le grand écart en terme de crédibilité. Ici, malgré quelques blagounettes, la construction trop sérieuse ne laisse pas assez de place au fun pour finalement nous lâcher une avalanche d’effets spéciaux à la fin. Il y a un sérieux problème de construction et de rythme. Le Power Rangers nouveau n’a donc pas beaucoup plus d’arguments que son aînée, une série pour enfants assez grotesque, dépourvue de la moindre profondeur mais qui avait au moins le mérite de proposer un fil conducteur simple, d’être drôle et de proposer beaucoup de combats et d’acrobaties pour amuser ces chers têtes blondes. On peut même dire qu’il s’en est beaucoup trop éloigné pour rester cohérent. Le résultat est parfaitement moyen.

Note : 10/20

- Di Vinz -

Image de prévisualisation YouTube

Autres articles de Di Vinz :

Critiques express / Oblivion / Upside Down / Cloud Atlas / Iron Man 3 / After Earth /Star Trek Into Darkness / Man of Steel / World War Z / Pacific Rim – Wolverine, le Combat de l’Immortel – R.I.P.D. Brigade Fantôme / Elysium / Thor, le Monde des Ténèbres / Le Hobbit : La Désolation de Smaug / Snowpiercer, le Transperceneige / Critiques express DVD, Blu-ray et ciné / X-Men Days of Future Past / Critiques express DVD, Blu-ray et ciné (2) / Critiques express : Robocop & 47 Ronin / Lucy / Ninja Turtles / Edge of Tomorrow / Hercule / Jupiter, le Destin de l’Univers / Test : Alien Isolation / Jurassic World / Star Wars : Le Réveil de la Force / Deadpool / Batman V Superman / Midnight Special / Le Livre de la Jungle / Conjuring 2 / Warcraft : le Commencement / Captain America : Civil War / X-Men : Apocalypse / Logan / Alien Covenant / Independence Day : Resurgence / Star Trek : Sans Limites / Suicide Squad / Doctor Strange / Premier Contact / Assassin’s Creed / Rogue One : A Star Wars Story / Passengers / Les Derniers Jedi : analyse & critique – 1 / Les Derniers Jedi : analyse & critique – 2 / Les Derniers Jedi : analyse & critique – 3 / Les Derniers Jedi : analyse & critique – 4 / Les Derniers Jedi : analyse & critique – 5 / Les Derniers Jedi : analyse & critique – 6 / Les Derniers Jedi : analyse et critique – 7 / Split / La Grande Muraille / Ghost in the Shell / Kong : Skull Island / Life : Origine Inconnue

18031309271915263615610534

Cliquez ici pour rejoindre Le Groupe d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com

morbius @ 17:20
Enregistré dans Cinéma, Di Vinz, Science-fiction
EXPLORATHÈME – Les robots : de Frankenstein à Terminator

Posté le Mardi 8 mai 2018

Certains s’y risquent et tentent de nous exposer leur vision des choses, d’autres sont convaincus de détenir la vérité et la réponse à nos questions. Explorathème vous propose d’explorer librement et sans retenue les principaux genres et thèmes de l’Imaginaire : space opera, cyberpunk, steampunk, heroic fantasy… à travers des vidéos, des points de vue de fans ou d’experts. Aujourd’hui :

LES ROBOTS, DE FRANKENSTEIN À TERMINATOR

Image de prévisualisation YouTube

Autres sujets présentés dans Explorathème :

Le Space Opera / L’Heroic Fantasy / Le Cyberpunk / Le Steampunk / Portrait de H.P. Lovecraft / Lovecraft, explorer l’indicible / Jules Verne, l’invitation au voyage / L’Histoire Sans Fin, le livre / Nicolas Stanzick : Les Monstres d’Universal / Philip K. Dick : visionnaire du temps / Le Gore : un genre contestataire ? / Le voyage dans le temps

morbius @ 17:12
Enregistré dans Explorathème
LA PAGE FACEBOOK DE COSMOFICTION EST NÉE !

Posté le Lundi 7 mai 2018

Il fallait un équilibre dans la Force ! Si Les Échos d’Altaïr et Le Club des Entités de la 13e Dimension ont depuis longtemps leur page Facebook, CosmoFiction était le seul blog de LEA à ne pas encore en posséder une… Scandale ! L’erreur est désormais réparée… Alors n’hésitez pas à aimer la page CosmoFiction dispo à cette adresse ! Sinkiou !

LA PAGE FACEBOOK DE COSMOFICTION EST NÉE !  dans Blog CosmoFiction 14051412572015263612236353

morbius @ 18:28
Enregistré dans Blog CosmoFiction
12345...268